Et si on fermait la Bourse ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Et si on fermait la Bourse ?

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010 - 8:21

Il y déjà bien longtemps que, dans mon ignorance de l'économie, je me demande à quoi elle sert, et que je m'indigne de sa façon de faire fluctuer les marchés artificiellement, jetant des pays entiers dans la misère du jour au lendemain.

Or cette question est le thème du "monde diplomatique" de ce mois, et est posée très sérieusement.

Qu'en pensez vous ?

(Pour ma part, ce que j'en lis ne fait que confirmer mon impression)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par chat l'heureux le Sam 27 Fév 2010 - 8:45

assez utopique comme idée, de toutes façons elle continuera ailleurs au besoin sous d'autres formes.
Il n'y avait pas de bourse en URSS, les orientations industrielles étaient prises par des ronds de cuir totalement coupés des réalités. Ils décidaient de faire fabriquer des rails de chemin de fer dont le pays n'avait pas besoin et lorsqu'un ménage voulait s'installer, il ne trouvait ni logement convenable ni même les ustensiles élémentaires comme des fourchettes .
J'y ai passé 3 années alors, j'ai vu.
chat l'heureux
chat l'heureux
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 18
Localisation : ici ou là
Identité métaphysique : je crois que je ne crois pas
Humeur : faites-moi rire
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Sebi le Sam 27 Fév 2010 - 8:48

Quels arguments l'article présente-t-il?

La bourse sert à échanger des titres. Sans bourse, les échanges ne peuvent plus se faire publiquement il me semble La bourse stabilise les prix donc je dirais... L'offre et la demande s'y rencontrent à grande échelle et c'est ces deux-là qui sont instables, pas le prix qui est en fait stabilisé.

La fin de la bourse ou la vie! Fermons la bourse de l'Etat que les vautours ont percée! Puis faisons un festin de vautours, car il y en a trop et qu'ils se mangeront entre eux si nous ne les mangeons pas?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Invité le Sam 27 Fév 2010 - 19:02

Sebi a écrit:Quels arguments l'article présente-t-il?
Plein, c'est assez long. Si j'ai le temps, j'essaierai d'en tirer quelques extraits, mais comme je n'y connais rien, je risque de mal choisir Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par yoann17 le Sam 27 Fév 2010 - 23:36

je suis complétement d'accord pour supprimer la bourse (extension de notre système bancaire) car elle ne sert réellement pour moi qu'à créer de l'argent qui n'existe pas, de la richesse hors de tout contexte de créations concrètes et d'investissement personnel et réel. une sorte de méga jeu débil et instable; pour finalement enrichir quelques usuriers inutiles et déstabiliser, endetter de manière infinie ceux qui justement essayent de faire quelque chose d'utile à la société...bien sur, on ne peut pas la stopper n'importe comment, mais l'on devrait y tendre dès maintenant car nous en sommes esclaves et cela nous mène à faire des choix complétement déraisonnables et dérègle tout! cela fausse la démocratie par exemple! c'est pour moi la base de quasi tous des problèmes de l'humanité libre...peut être cela peut-il vous paraitre une forme d'extrémisme dangereuse, mais je ne souhaite que vous faire prendre conscience et y arriver en douceur, par la désalienation progressive de chacun, à vous de juger après avoir étudié d'où vient cet argent qui conditionne nos vies, de ce qui est extrêmement dangereux...

Sebi a écrit:La bourse stabilise les prix donc je dirais... L'offre et la demande s'y rencontrent à grande échelle et c'est ces deux-là qui sont instables, pas le prix qui est en fait stabilisé.

La fin de la bourse ou la vie! Fermons la bourse de l'Etat que les vautours ont percée! Puis faisons un festin de vautours, car il y en a trop et qu'ils se mangeront entre eux si nous ne les mangeons pas?

je pense plutôt que la bourse fausse les prix d'une manière général...
pour ce qui est du festin de vautour, c'est certain, en même temps que le système bancaire, il convient aussi de changer les mentalités, d'expliquer ce qu'il est... ça peut être un très long chemin...mais au final il ne restera plus grand monde pour nous bouffer... heureusement qu'il y'a le dérèglement climatique, d'un sens la planète nous donne un coup de main, comme c'est gentil!...

aller, un p'tit dessin animé si vous voulez (bon 50 min quand même)...pour mieux comprendre ce système sournois...très enrichissant, de mieux en mieux vers la fin...

https://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news
yoann17
yoann17
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 104
Localisation : la branche du milieu
Identité métaphysique : universaliste
Humeur : cRooa..
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par _pandore le Dim 28 Fév 2010 - 2:18

Leela,naturellement je ne suis pas un courtier boursier alors j'ai une opinion limite.
Je crois ce systhème créer pour jouer avec l'argent des investisseurs actionnaires pour faire des profits.
Achat dans divers produit nationnal brut ou thecnologie etc...

Prix plancher majorer sur achat en hausse du marcher sur index élever de consommation.
Ensuite prix majorer en hausse index prévisitionnel sur nouveaux produits.

L'inverse est proportionnelle à là baisse à là consommation et du aux dépassements des thecnologies;fermeture d'industrie,cesse de production du produit national brut

Les prix sont en fonctions ,du produit ,coût de productions et tous les coups annexes payer.
Le profit du fabiquant réelle et coût de renvoie net.

Ces dans cette majorations que les actionnaires vont miser leurs argents;pour le profit net ,avant vente sur mise en marché vers commerçe et consommateur ou les produits dérivées ou produit national brut.

Des études de marchés peuvent être faîtes sur les goûts et les besoins de consommateurs,de leurs exigences etc...

Idées gagnantes;inovente,dans le vent...

Le courtier qui s'occupe du porte-feuille des ces actionnaires-clients,désire lui faire de l'argent et que ces clients soient prospères.

Certains courtiers sont en contact avec des gestionnaires ressources dans divers milieux,
ils sont toujours à l'affût d'un marché qui représenteras un gain soit à là hausse où de vendre quand l'action rapporte encore avant la faillite...agent non connu interne mais en contact avec courtier.
Car les clients-actionnaires n'aiment pas être lézés...
Un bon courtier vous rapportera le plus d'argent qu'il le peut.
Ensuite certains vices de procédure;pots de vins ....crosse sur le produit...afin blanchiment d'argent...sont aussi présent !
Malheureusement le courtier pourrait être dans ces catégories;vous voyants arrivées avec tous vos beaux dollards qu'il désire mettre dans ces poches....il vous roulera de bien des manières ,vous fesant miroiter un profit trop beaux pour être vrai ,dans un projet bidon...local vide
vous disant qu'il est très prometteur ...associé des arnaqueurs ils ce spliteront-diviseront l'argent entre eux...et vous serez ruiner!
Ce type de courtier n'est pas présent dans le milieux ;il est externe ,il est un imposteur qui ouvre son cabinet sous une fausse identité avec des papiers bidons...comme pour les faux monnayeurs.
Un bon courtier vous conseillera correctement sur le type d'investissement que vous rechercher et les risques que vous voulez prendre;vous donnera toutes les explications de ce type de placement.
On ne met jamais tous les oeufs dans le même panier;on diversifies sont porte feuille d'action,afin que là où ça baisse ,un autre monte!
Tous ne sont pas fait pour ce type de transaction qui représente un risque financier et peut jouer sur les nerfs!
Un gros risque mais aussi de grosse rentré d'argent si vous êtes chanceux et avez un bon placement de la pars de votre courtier.
d'autre mode de placement existe qui sont moins payant mais plus rassurant pour certains;votre banque placement garantie.

La vente des actions en bourse ce fait en rapidité;achat -vente ,elle est toujours en mouvement certains gros client de l'industrie vise le marcher;ils sont en ligne direct avec le courtier.

Mon opinion ,un systhème qui met en liens les produits mondiale-brut-thecno-medico etc..;sans ce marcher ,nous ne connaîtrions pas ces produits.

À taux raissonable .

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Sebi le Mar 2 Mar 2010 - 18:52

La bourse ne fausse pas les prix d'une quelconque manière, caporal.

C'est la spéculation qui fausse les prix, laquelle est une génération d'offre et de demande artificielle.

La bourse est un outil. Peut-être y manque-t-il des artistes?
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par _pandore le Mar 2 Mar 2010 - 19:27

Sebi a écrit:La bourse ne fausse pas les prix d'une quelconque manière, caporal.

C'est la spéculation qui fausse les prix, laquelle est une génération d'offre et de demande artificielle.

La bourse est un outil. Peut-être y manque-t-il des artistes?



Merci ,comme je l'ai dis précédament un spécialiste pourrait répondre mieux que moi.
Mais pour l'économie il fallait instauré un systhème,comme tout systhème il y a des lacunes,il y aurait matière à amioloration c'est bien sur!
Quel systhème pourrait ce créer je l'ignore totalement.
Comment vendre et acheter et mettre un prix raisonnable;il faudrait un consencus de sage et encore là le mondes critiqueraient...
Delà ils ont créés l'offre et la demande.
Naturellement ce n'est pas parfait mais les législateurs peuvent temporiser le prix nationnal brut !

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par yoann17 le Mar 2 Mar 2010 - 23:56

quelqu'un a un avis sur le dessin animé qui explique la base du système bancaire et de la création de l'argent?
https://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news
yoann17
yoann17
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 104
Localisation : la branche du milieu
Identité métaphysique : universaliste
Humeur : cRooa..
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Millenium le Mer 3 Mar 2010 - 15:18

Je connais ce sujet ,il démontre le dicta mondiale de la finance par la dette.
C'est pour cette raison que la démocratie est illusoire car elle joue le rôle d'écran de fumée pour la dictature mondiale de la finance.
Millenium
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Mer 3 Mar 2010 - 15:28

A quoi sert une Bourse ?

C'est un marché financier où se rencontrent des entreprises à la recherche de capitaux, des Etats désireux de financer leurs dettes et des épargnants voulant placer leur argent. Sur le marché des actions, on négocie des parts de capital des sociétés. Les entreprises versent des dividendes à leurs actionnaires et lèvent de l'argent lors des introductions en Bourse comme les privatisations ou les augmentations de capital. A Paris, selon l'économiste Bertrand Jacquillat, entre 1970 et 2005, les entreprises ont levé plus de 350 milliards d`euros et versé 240 milliards de dividendes. Soit un apport net de capitaux d'une centaine de milliards pour financer l'économie. L'autre grand compartiment de la Bourse est celui des obligations et surtout les emprunts émis par l'Etat pour financer sa dette de 1 100 milliards d'euros. Selon Europlace, l'industrie financière au total (banques, assurances...) pesait, en 2005, 4,8% de l'activité (PIB) en France et 11% des emplois à Paris. La place boursière au sens strict représentait 150 000 emplois très qualifiés.


Thierry Philippon
Le Nouvel Observateur
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Invité le Ven 5 Mar 2010 - 19:54

la bourse ou du moins l'actionnariat sont nécessaires dans notre économie, et on n'a pas d'autre système de rechange, vu l'échec des systèmes de financement administratif ou interdisant la rétribution des placements financiers (l'économie soviétique ou les états islamiques par exemple, qui sont obligés de contourner l'interdiction des prêts avec intérêt).

le seul problème est la dérive du système, ce n'est qu'avec l'internationalisation et le développement des moyens informatiques et de communications sans évolution de la régulation étatique ou autre que la spéculation s'emballe et dénature le système : quel sens cela a t il que les meilleurs rétributions de travailleurs aux monde (les traders) récompensent un travail sans aucune valeur ajoutée, au contraire?

à mon sens il ne faut pas supprimer la bourse mais réfréner la spéculation (que l'on ne pourra jamais complètement empêcher). limiter les primes des traders ou râler contre les profits des organismes financiers est un non sens : ices spéculateurs ne font qu'optimiser ce qui leur est permis de faire.

une taxe tobin sur les échanges boursiers serait un bon début, mais à mon avis ce n'est pas les gains spéculatifs qu'il faut limiter, c'est la spéculation elle même. ses excès sont donc dus à mon avis à un déséquilibre des techniques et de la régulation : un bon moyen est par exemple de ralentir physiquement les échanges financiers.

par exemple si l'on obligeait les échanges financiers au delà d'un certain montant à être signés par le directeur d'un établissement (on nous oblige bien à le faire et nous déplacer à la banque pour moins que ça), cela ralentirait très fortement l'activité des traders. sachant qu'un investissement productif n'a très certainement pas besoin d'une formalisation en quelques millisecondes, cela serait très justifié.
en plus on saurait qui est responsable de quoi ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Millenium le Mer 12 Mai 2010 - 13:20

Les idéologues libéraux, qui ont l’amnésie intéressée, voudraient faire oublier cette période du fordisme dans laquelle la finance a été cadenassée, la Bourse inexistante… et la croissance étincelante. Or que je sache, le fordisme, ça n’était pas le Gosplan ni les soviets mais bien le capitalisme. Mais la vraie réponse à cette question est ailleurs. Elle consiste à dire que, dans la logique même des entreprises d’aujourd’hui, la Bourse est une aberration :

1) les entreprises vont moins s’approvisionner en capital à la Bourse qu’elles n’y vont s’en faire dépouiller, puisque ce que les actionnaires leur extorquent (en dividendes et en rachat d’actions) finit par l’emporter sur ce qu’ils leur apportent, de sorte que ce n’est plus la Bourse qui finance les entreprises mais les entreprises qui financent la Bourse ;

2) la contrainte actionnariale censure une part de plus en plus importante de l’investissement en écartant les projets jugés insuffisamment rentables (et l’« insuffisance » commence à 10% voire 15%...), par conséquent la Bourse est un frein au développement économique ;

3) les entreprises sont soumises par l’actionnaire à des contraintes de gestion (modes managériales successives, court-termisme…) incompatibles avec la conduite de moyen-long terme de projets industriels;

4) et le comble du paradoxe est atteint lorsque les actionnaires finalement découragent eux-mêmes le financement par action puisque les nouvelles émissions ont des propriétés dilutives…

http://www.marianne2.fr/Frederic-Lordon-il-faut-fermer-la-Bourse!_a189692.html

L'actualité le démontre ,les états ont encore joué le jeu de la dictature financière.
Millenium
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 11:20

Salut
C'est tout a fait faisable, par ailleurs une bonne nationalisation massive ne nous ferait pas de mal, le pouvoir d'achat et la seul solution a la crise, il faut augmenter le smig a 2000 euros NET.
BROEDERS
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Ven 14 Mai 2010 - 11:41

BROEDERS a écrit:Salut
C'est tout a fait faisable, par ailleurs une bonne nationalisation massive ne nous ferait pas de mal, le pouvoir d'achat et la seul solution a la crise, il faut augmenter le smig a 2000 euros NET.
Ben voilà la solution !! pourquoi nos chers présidents et ministres ne l'ont-ils pas fait jusqu'à maintenant ? rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 12:53

par ce qu'ils n'ont rien dans la culotte, que cela leurs profite bien, et que ce système ne plait pas au grand frère américain, nationalisation = communisme, les mentalité ne change pas vite. tous comme l' europe, cela ne plait pas de voir des nations unis.
BROEDERS
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Ven 14 Mai 2010 - 14:28

si cela leur profite, je ne vois pas pourquoi ils changeraient alors ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 14:45

c'est helas exacte, c'est pour cela que l'on donne énormément d'argent aux banque mais pas pour d'éventuel nationalisation, en temps de crise c'est comme cela que l'on devrait procéder, du moins pour les secteurs clef, apparemment en France faut foutre le bordel a fond pour voir de vrai changement, faut voir l'histoire.
BROEDERS
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Ven 14 Mai 2010 - 14:54

Il ne faut pas oublier que la France est un pays capitaliste, que les banques ont la toute première place, que les grosses sociétés font des profits , que les PDG ont des supers salaires qui augmentent chaque année etc...
Quoi de plus normal ?
Après que ça génère des conflits et qu'il y a à redire sur le partage ou la redistribution entre autres, c'est autre chose...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 15:05

c'est normale mais pas trop, désolé et je parle des secteur clef uniquement, tous national c'est pas bon. mais la balance n'est pas du tous equilibré, il faudra régulariser les bourse, créer des centrale de distribution de denrée comestible producteur/consommateur ou l'état (donc nous) serai le seul intermédiaire. ponctionner une taxe sur toutes les transactions au profit des gens qui crève la faim, fermant des révolutions (une révolution sa couve longtemps), il faut socialisé le capitalisme
BROEDERS
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Ven 14 Mai 2010 - 15:11

BROEDERS a écrit:c'est normale mais pas trop, désolé et je parle des secteur clef uniquement, tous national c'est pas bon. mais la balance n'est pas du tous equilibré, il faudra régulariser les bourse, créer des centrale de distribution de denrée comestible producteur/consommateur ou l'état (donc nous) serai le seul intermédiaire. ponctionner une taxe sur toutes les transactions au profit des gens qui crève la faim, fermant des révolutions (une révolution sa couve longtemps), il faut socialisé le capitalisme
pette de rire excuse moi, tu es toi aussi un utopique, c'est bien remarque, il en faut!
Qu'est-ce qu'ils s'en foutent les banquiers que des pauvres crèvent de faim, ça ne les intéresse pas.
Si tu taxes trop en France, les capitaux partiront ailleurs, c'est déjà le cas...
Pas de patrons, pas d'employés parce que pas de travail, c'est pas compliqué!
Ne me parle pas d'auto-gestion quand même hein! Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par BROEDERS le Ven 14 Mai 2010 - 15:14

sa peu se faire l'autogestion
BROEDERS
BROEDERS
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 123
Localisation : REUNION
Identité métaphysique : Petit Pandit'
Humeur : incertaine
Date d'inscription : 14/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Jipé le Ven 14 Mai 2010 - 15:16

BROEDERS a écrit:sa peu se faire l'autogestion
lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26636
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par Millenium le Ven 14 Mai 2010 - 20:08

Jipé a écrit:
BROEDERS a écrit:c'est normale mais pas trop, désolé et je parle des secteur clef uniquement, tous national c'est pas bon. mais la balance n'est pas du tous equilibré, il faudra régulariser les bourse, créer des centrale de distribution de denrée comestible producteur/consommateur ou l'état (donc nous) serai le seul intermédiaire. ponctionner une taxe sur toutes les transactions au profit des gens qui crève la faim, fermant des révolutions (une révolution sa couve longtemps), il faut socialisé le capitalisme
pette de rire excuse moi, tu es toi aussi un utopique, c'est bien remarque, il en faut!


Qu'est-ce qu'ils s'en foutent les banquiers que des pauvres crèvent de faim, ça ne les intéresse pas.
Si tu taxes trop en France, les capitaux partiront ailleurs, c'est déjà le cas...
Pas de patrons, pas d'employés parce que pas de travail, c'est pas compliqué!
Ne me parle pas d'auto-gestion quand même hein! Wink

Et oui il n'existe tout simplement pas de solution dans un système bridé par ses bases, ça résume bien l'impasse du système monétaire.
Millenium
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on fermait la Bourse ?

Message par bernard1933 le Ven 14 Mai 2010 - 20:45

Le pouvoir est entre les mains de la grande finance, de quelques banquiers dont on connait les noms . On joue à la hausse, à la baisse...
On en crèvera , mais ils s' en foutent ! Ca s' appelle la mondialisation !
Et quand je vois des gens qui se disent socialistes et qui applaudissent,
j' ai envie de les étrangler ! Il y a quelques jours, à la télé, un économiste distingué et expert...qui donne en exemple la Slovaquie , alors que la France patine ! Couillon, où part donc notre industrie
et pourquoi ? Voyons, baissons les salaires!
" S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche ! " disait
Marie- Antoinette en parlant des manants .
Et chacun sait qu' il faut des patrons bien gras pour nourrir l' ouvrier !
Hier soir, sur France 2, dans " Envoyé Spécial ", nos malheureux
exilés suisses . A vomir ! Ah oui, heureusement qu' ils étaient là pour donner du travail à ces fainéants ! Mais, voyons, on a bien aboli
l' esclavage, non ? Mais ces fainéants, ils en veulent toujours plus!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum