Votre comportement vis-à-vis des sectes

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mar 9 Mar 2010 - 15:02

Je trouve que ce sujet abordé sur un autre fil, mais en partie supprimé mérite d'être en fait déplacé ici.
Je reporte le dernier post de \"absents\", je remets mon post supprimé et je souhaite continuer la discussion...
Il me semble en effet important d'enlever toutes ambiguïtés
sur les pseudos qualités sectaires, elles sont un mode de consommation aux dépend de la santé mentale des individus.

Contribution de \"absents\" reportée ici:

Tes questions sont très pertinentes, et comme tu peux l'imaginer, je me les suis posées déjà depuis longtemps.

Si j'y ai été, c'était pour apprendre leur technique pédagogique et de manipulation (qui ont des points communs!). J'avais un but bien précis, j'était en apprentissage pour enseigner la pédagogie à des instructeurs dans mon domaine de travail, et je cherchais les moyens les plus efficaces. Je n'étais pas attirée du tout par la secte elle-même, juste par l'enseignement, et je n'étais pas en état de faiblesse psychologique non plus. Ce n'est qu'après que j'ai fais usage de ce que j'y ai appris pour informer la section anti-secte, ce n'était pas mon but au départ.

Donc je ne ressentais aucun risque, et dès que j'en ai senti un j'ai quitté, en me jouant d'eux avec un grande délectation, utilisant contre eux leurs propres techniques de manipulation, je me suis bien amusée, j'étais même fière d'y arriver, parce qu'ils ont réponse à tout, mais j'avais trouvé les deux failles. Leur système est un bloc très cohérent, très intelligent, même quasi impossible à mettre en défaut, sauf par ces deux "entrées" là.

S'il n'y avait pas eu cet avocat, je pense que j'aurais quitté de toutes façons, simplement il m'a fourni des informations intéressantes et effryantes, que je n'aurais pas pu obtenir au niveau où j'étais, mais confirmant certaines mauvaises impressions que j'avais. J'étais déjà très révoltée par l'aspect "policier", la délation, les sanctions, la façon perverse dont ils isolaient les membres de leur entourage, donc je suis quasi sûre que je n'aurais pas été beaucoup plus loin. Peut-être un peu, et alors quitter aurait été plus difficile parce qu'ils te "tiennent" de différents moyens.

Il y a eu cependant un très court moment (2 ou 3 jours) où j'ai été sous influence, où j'ai perdu mon discernement, ils agissaient via l'inconscient, je n'aurais pas cru que ce soit possible, mais quand je m'en suis rendue compte, j'ai immédiatement quitté: c'est cela qui a été l'élément déclencheur. Sans cela, je serais restée pour terminer les cours très chers que j'avais déjà payé, malgré que je sentais l'étau se resserrer, c'est pour cela que je ne conseille à personne d'y aller: j'étais forte, mature, et j'ai quand même failli y passer: quelqu'un de plus faible n'aurait sans doute pas résisté.


Ta dernière question va dans mon sens. En "diabolisant" à l'excès, on crée justement cet interdit que certains essaieraient de franchir, par défi ou dépit. Donc j'insiste sur le fait d'essayer de sortir de l'émotionnel (qui est très fort dès qu'on parle de secte, c'est aussi un facteur intéressant à analyser: pourquoi ???) et de se focaliser sur des informations objectives.

Quant à mon fils, il était majeur et il avait décidé d'aller loger là pour sa première année d'étude universitaire, tout simplement parce que c'était confortable, presque gratuit(en échange de services symboliques), donc je n'aurais pas pu l'empêcher d'y aller, surtout que je n'avais même pas l'argument financier pour le "tenir" ! L'OD ne me semblait pas si dangereuse que cela, je l'ai suivi de près, préalablement, j'avais discuté et fermement menacé les gérants s'ils exerçaient la moindre pression sur lui.
Il n'a à aucun moment été tenté surtout qu'il est plutôt athée. Donc il n'y a eu, à mon sens, moins de risque que si je l'avais laissé traîner avec de mauvaises fréquentations (il en avait, à l'époque: il n'était pas encore sorti de sa révolte adolescente). Là au moins, il était bien nourri pour presque rien, devait rentrer très tôt, se lever tôt aussi, il avait une chambre calme.

Quant à conseiller ou inciter aux autres d'y aller, à aucun moment je n'ai plaidé dans ce sens, ni directement, ni indirectement, je dirais même que prétendre le contraire est une calomnie.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mar 9 Mar 2010 - 15:03

Ma réponse qui avait été supprimée

leela:
Si j'y ai été, c'était pour apprendre leur technique pédagogique et de manipulation. J'avais un but bien précis. Je n'étais pas attirée du tout par la secte elle-même, juste par l'enseignement
c'est bizarre d'avoir comme but d'apprendre l'enseignement et la technique pédagogique et de manipulation d'une secte.
Ce n'est qu'après que j'ai fais usage de ce que j'y ai appris pour informer la section anti-secte, ce n'était pas mon but au départ.
quel était alors ton but au départ ?
Donc je ne ressentais aucun risque et dès que j'en ai senti un j'ai quitté, en me jouant d'eux avec une grande délectation.
Mais quand on rentre dans une secte, même pour l'observation, on sait bien qu'il y a un risque non ? La preuve c'est qu'à un moment tu l'as ressenti, mais tu devais être sans doute plus forte qu'eux, pourtant des professionnels de la manipulation, pour le détecter et te jouer d'eux.
J'étais déjà très révoltée par l'aspect "policier, la délation: les sanctions, la façon perverse dont ils isolaient les membres de leur entourage, donc je suis quasi sûre que je n'aurais pas été beaucoup plus loin. Peut-être un peu, et alors quitter aurait été plus difficile parce qu'ils te -tiennent' de différents moyens.
Si je te comprends bien, tu as pu rentrer chez les scientologues, les observer, apprendre leur technique de manipulation, te jouer d'eux avec délectation, pour en repartir quand tu l'as voulu ou disons grâce à l'aide d'un avocat (scientologue ? ou pas), malgré les différents moyens que tu reconnais pour tenir les gens.
Un vrai moulin cette scientologie





Il y a eu cependant un moment où j'ai été sous influence, où j'ai perdu mon
discernement, ils agissaient via l'inconscient: je n'aurais pas cru que ce soit
possible, mais quand je m'en suis rendue compte, j'ai immédiatement quitté, cela a été l'élément déclencheur.

Là je ne comprends plus très bien...comment lorsqu'on a perdu son discernement (via son inconscient ??) tu as pu t'en rendre compte, c'est pas un peu contradictoire ça ?
j'ai immédiatement quitté, cela a été l'élément déclencheur. Sans cela, je serais restée pour terminer les cours très chers que j'avais déjà payé, mais là, je sentais l'étau se resserrer
Donc, tu as gardé apparemment ton discernement pour quitter la secte...alors discernement ou pas ?
j'étais forte: mature, et j'ai quand même failli y passer: quelqu'un de plus faible n'aurait sans doute pas résisté.
Pourtant ce matin tu disais:
Je pense notamment à P., qui dirigeait le centre de Bruxelles, il était tombé très bas dans la vie: drogue, etc. La sciento l'a sorti de là, rendu une dignité, désintoxiqué: fourni un emploi, il s'y est marié avec une fille qui avait suivit à peu près le même parcours, et qui a acquit une dignité réelle, un but dans sa vie et les moyens pour y arriver. Je les ai assez fréquenté pour affirmer qu'ils étaient sincères, heureux et épanouis et malgré les avertissements que je répète, je vais aussi oser dire qu'il y a d'excellentes choses en scientologie, que j'ai appris là et pas trouvé ailleurs, intégré dans nia vie (notamment pour les principes d'éducation et la pédagogie, qui est remarquable).
Le "P“ en question il était bien à l'époque très fragilisé (drogué, sans emploi etc...)et tu as fait l'éloge de tout ce que la sciento à fait pour lui...tu dis aussi que leurs principes d'éducation et leur pédagogie sont remarquables !
Alors je ne comprends encore pas, désolé...mais c'est bien d'aller les voir quand on est affaibli parce qu'ils aident ou il faut aller les voir quand on est fort et mature avec encore son discernement pour pouvoir partir vite fait quand il est encore temps ?
Donc j'insiste sur le fait d'essayer de sortir de l'émotionnel (qui est très fort dès qu'on parle de secte, c'est aussi un facteur intéressant à analyser: pourquoi ???) et de se focaliser sur des informations objectives.
Tu donnes quoi comme informations objectives ?
Je ne sais toujours pas dans tes propos si c'est bien ou pas la scientologie. Quant à ton fils qui a été logé un an par l'OD, tu dis :
L'OD ne me semblait pas si dangereuse que cela, je l'ai suivi de près, préalablement, j'avais discuté et fermement menacé les gérants s'ils exerçaient la moindre pression sur lui
L'OD ne te semblait pas si dangereuse que cela, mais l'avais-tu étudié aussi pour le savoir?
Tu les as fermement menacés... ils ont du trembler je suppose

Donc il n'y a eu, à mon sens, moins de risque que si je l'avais laissé tramer avec de mauvaises fréquentations (il en avait, à l'époque: il n'était pas encore sorti de sa révolte adolescente).
Oui c'est sûr, lorsqu'on a un "majeur" pas sorti de l'adolescence avec des copains pas trop fréquentables, on va de suite le mettre en pension à l'Opus Déï, en se disant: au moins il mangera bien pour pas cher avec une chambre calme c'est tout à fait logique oui...
Si tu as une adresse à me conseiller pour mes prochaines vacances...ça a l'air sympa comme pension!


Dernière édition par Jipé le Mar 9 Mar 2010 - 15:06, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mar 9 Mar 2010 - 15:04

Réponse leela :

C'est dommage que tu tournes tout en dérision, Jipé, sans cela la conversation aurait pu être intéressante.
Dommage ausi que tu reviennes avec des questions auxquelles j'ai déjà répondu, mais que tu n'as pas lu, malgré que tu les reprenne en "quote". Par exemple j'écris en long en large quel était mon but, puis tu me demandes une ligne plus bas quel était mon bu- en entrant là.
Dommage également que tu ne retienne de ce que j'écris qu'une phrase ici ou là, comme si ton seul but était de me discréditer, et tu ignores superbement les choses les plus importantes de mes petits exposés.
Tu as l'air de surestimer les membres des sectes: ils ne sont pas tous des experts en manipulation, loin de là, et fort heureusement. Grâce à cela, la toute grande majorité des gens qui entrent dans une secte ne font qu'y passer. Grâce à cela également, j'ai pu. me mesurer à eux, ce que je n'aurais peut-être pas pu faire si j'avais eu affaire à des experts.
Pour parler de cette période où j'ai perdu mon discernement, c'était précisément suite un entretien avec un "haut gradé".
Tu aurais pu comprendre tout seul qu'après des 2 ou 3 jours où j'étais encore sou l'influence de cet entretien, je "me" suis retrouvée dans mon état normal, je me suis rendu compte que j'avais été manipulée, et donc j'ai décidé que j'avais atteint la limite Il n'y a rien de "contradictoire" là dedans, cela arrive très fréquemment dans différent domaines.
Je pense que ce que j'ai expliqué concernant l'OD est complet, je n'ai rien à ajouter, tu n'as qu'à aller lire ce que j'ai écrit. "Lire", tu sais ce que c'est ? Ce n'est pas attraper un mot ici et là: normalement il faut les déchiffrer l'un après l'autre, puis considérer la phrase, dans son contexte, et non pas des morceaux en dehors de leur contexte. Il fau aussi essayer de comprendre le message dans son ensemble, avec ses nuances, et non pas passer son temps à chercher les morceaux de phrases qui pourraient se contredire. La discussion sur un forum est assez spontanée, décousue, les arguments incomplets, et il est inévitables qu'on trouve des petites contradictions si on les cherche.
C'est différent d'un exposé construit et complet. Pour la sciento, un article de 4 pages pleines, dans un hebdomadaire, écrit en tout petit, était le résultat d'une interview que j'avais donné à une journaliste. Là, l'exposé était complet, nuancé, construit (merci à 1 journaliste qui a fait un bon boulot, pas facile!). J'ai pu le relire à l'aise, corriger les inexactitudes, les raccourcis et mauvaise explications que j'avais données.
Là, tu n'aurais pas pu te livrer à ton passe temps favori, qui doit t'occuper pendant des heures: trouver des contradictions chez leela pour prouver à la face du monde qu'elle est incohérente mdr
C'est tout à fait différent des interventions sur un forum. C'est regrettable que tu ne comprennes pas cela, et que tu traites ces dernières comme s'il s'agissait d'exposé préparé, pesés, constituant à chaque fois un tout... tout en les coupant en morceaux pour "relever" des contradictions. Bah, chacun passe son temps comme il peut...
Comme dit J0, il y a des gens très intelligents et cultivés dans les sectes. J'y ai vu des médecins, des ingénieurs, pilotes de ligne, psychologues. Beaucoup ont quitté, ou n'on continué à la fréquenter que de loin. Je n'ai continué à en revoir que certains, donc je ne peux pas parler des autres ni faire des statistiques.
Il y a aussi tout un groupe, assez important, je crois, qui sont des anciens de la sciento dirigés par cet avocat dont j'ai parlé, et qui continuent à se réunir pour pratiquer ce qu'ils trouvaient de bon, mais totalement en dehors de la secte. Je te parle d'il y a une vingtaine d'années, tout cela est fort loin et je n'ai pas "suivi".
Ma démarche d'aller dans une secte pour apprendre leur technique n'est pas si bizarre que cela:beaucoup d'autres l'ont fait: psychologues, journalistes... et d'ailleurs les meilleurs idées en sont extraites, et appliquées ailleurs. Cela est très constructif.
Il faut se dire que si une secte "marche", c'est qu'elle répond à un besoin ET qu'elle présente une qualité soit dans ce qu'elle propose, soit dans la façon dont elle le propose. Je rappelle la reprise du mouvement charismatique au sein de l'Eglise, alors qu'il avait été rejeté auparavant, c'est une bonne illustration.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mar 9 Mar 2010 - 15:05

Leela:
Tu as l'air de surestimer les membres des sectes: ils ne sont pas tous des experts en manipulation, loin de là, et fort heureusement. Grâce à cela, la toute grande majorité des gens qui entrent dans une secte ne font qu'y passer.
Je ne pense pas les surestimer, mais je serai très vigilant si je devais y entrer, car ce n’est pas écrit sur leur front, s’ils sont experts ou novices lorsqu’on arrive je suppose.
Es-tu sûre que la grande majorité de ceux qui entrent dans les sectes ne font qu’y passer ? Je pense qu’ils ne lâchent pas comme cela quand ils t’ont mis le grappin dessus. Soit tu es de la main-d’œuvre pas chère et tu bosses pratiquement gratos, soit tu es une source de revenus et ils te soutirent tout ce qu’il y a à prendre financièrement.
Tu aurais pu comprendre tout seul qu'après des 2 ou 3 jours où j'étais encore sou l'influence de cet entretien, je "me" suis retrouvée dans mon état normal, je me suis rendu compte que j'avais été manipulée
Tu m’expliqueras comment on fait en 2 ou 3 jours sous influence, c’est un terme fort que tu emploies, on se rend compte de la manipulation.
En principe la manipulation est insidieuse, lente et progressive, c’est une déstructuration de sa capacité de raisonnement, elle ne se fait pas en qqs jours je pense…
Pour la sciento, un article de 4 pages pleines, dans un hebdomadaire, écrit en tout petit, était le résultat d'une interview que j'avais donné à une journaliste.
Tu pourrais stp retrouver ou me donner cet article, j’aimerais bien le lire, merci
Ma démarche d'aller dans une secte pour apprendre leur technique n'est pas si bizarre que cela:beaucoup d'autres l'ont fait: psychologues, journalistes... et d'ailleurs les meilleurs idées en sont extraites, et appliquées ailleurs. Cela est très constructif.
Quelles sont les meilleures idées d’après toi applicables ailleurs ? Dans quel domaine ?
Il faut se dire que si une secte "marche", c'est qu'elle répond à un besoin ET qu'elle présente une qualité soit dans ce qu'elle propose, soit dans la façon dont elle le propose. Je rappelle la reprise du mouvement charismatique au sein de l'Eglise, alors qu'il avait été rejeté auparavant, c'est une bonne illustration
De quel mouvement charismatique parles-tu ? Celui du renouveau ?
Parce que les détracteurs de ce mouvement parlent d'un « pentecôtisme catholique » et accusent le renouveau de susciter l'hérésie et l'anarchie ecclésiastique.
On a parfois constaté des dérives sectaires : exaltation, manipulation par l’ "accompagnement spirituel" ou la "thérapie", sous-alimentation, promiscuité, éducation collective des enfants, pédophilie, suicides d'adolescents, travail non rémunéré des adeptes
Aussi bien à l'intérieur de la hiérarchie catholique que selon la justice (par exemple, en France), mais aussi à la suite d'enquêtes menées par des organismes publics ou privés de défense de l'individu, plusieurs de ces mouvements sont en cours de démantèlement ou aux prises avec la justice.
Source Wikipédia

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mar 9 Mar 2010 - 17:19

Merci d'avoir relancé ce sujet sur une base plus saine, Jipé, et j'espère qu'elle le restera.

Je essayer de répondre à tout, mais je ne peux pas rester longtemps devant l'ordi, et j'écris d'un jet, donc soit tolérant pour la forme
Spoiler:
, et ne t'amuse pas à fouiller le texte pour y trouver des contradictions ou une précision que j'aurais ajouté par la suite. Je ferai attention à n'éditer que pour corriger les fautes de frappe, et si je modifie, je mettrai l'ancien texte en spoiler. Parfois, en effet, je vois après coup que je n'ai pas été assez précise ou qu'il manque une info pertinente.

Au début, ils se contentent de te donner des cours très intéressants et pas chers, et ne te mettent pas le grappin dessus, ce serait suicidaire pour eux. Des cours sur la communication, par exemple, très pertinents quoiqu'élémentaires, donc les gens sont contents et s'inscrivent à un autre. Ils savent bien quelle est la demande habituelle du public, et y répondent. Ce n'est pas du tout une secte comme les autres: elle est construite de façon très intelligente, ce qui la rend d'autant plus redoutable.

Il est donc facile de quitter à ce stade, et je pense que la majorité des gens ne le dépassent pas. Ils auront vite fait, lors de leur séjour, de lire l'affichette qui recommande la délation et les punitions contre ceux qui critiquent, par exemple, et cela les dégoûte assez vite. S'ils en parlent, alors ils reçoivent des explications très convaincantes.
Il faut savoir qu'ils sont très malins: ils ont des avocats dans leur rangs, et savent très bien manoeuvrer à l'intérieur des limites légales. C'est la raison pour laquelle ils ont basculé comme "église": pour échapper aux taxes, et avoir plus de libertés. Ils ne prendront donc pas le risque de faire pression sur des visiteurs débutants.
Ils te font passer régulièrement des tests de personnalité, sois disant pour repérer tes lacunes à améliorer, mais évidemment le but est un sondage de ta docilité, et ils adaptent le programme en fonction.

Vigilance: d'accord avec toi, comme je l'ai expliqué, je l'ai été autant que faire se peut. Ais-je sous estimé le danger ? Peut-être. Cela nous amène à cette "manipulation par l"'inconscient", qui est un sujet plus intéressant que les autres vers lequel le dialogue avait dévié. Pour la manipulation en général, tu as tout à fait raison, elle est très bien mise en oeuvre en sciento, de façon très structurée, intelligente, progressive, insidieuse et même perverse. Mais il n'y a pas que cela, qui est encore assez classique et identifiable. Contre celle là, je n'ai eu aucun problème.

Manipulation inconsciente. J'ai vécu cela deux fois dans ma vie. La première fois en dehors de toute secte. En sciento, cela s'est présenté comme ceci. On m'a fait la "faveur" d'un entretien avec un haut gradé (tentative de flatterie pour me rendre perméable). J'étais à la fois curieuse et sur mes gardes. L'entretien a duré 15 minutes, et on a abordé des sujets les plus anodins: "comment allez vous, quels sont vos projets," bref, du banal. A aucun moment des arguments, des flatteries ou des suggestions, j'en ai été la première surprise, j'étais à l'affût des techniques employées (je rappelle que c'était un de mes buts).

Par après, j'ai été entièrement acquise à la sciento, prête à m'engager vers l'étape suivante, alors que jusqu'alors, je trouvais dérisoire leur vénération pour le fondateur et autres "org" ou "pont". J'étais comme embrigadée. Cet effet s'est atténué après quelques jours jusqu'à disparaître, et c'est comme si je me réveillais, et je me suis rendue compte que j'avais perdu tout discernement pendant ces 3 jours. Effrayant ! J'étais sidérée de constater, avec ce recul, des idées qui avaient été littéralement implantées dans mon cerveau. J'avais déjà entendu parler de cette manipulation inconsciente mais je n'y croyais pas. Depuis lors, j'y crois, et c'est pour cela et beaucoup d'autres raisons, que je considère cette secte comme véritablement diabolique, dans ses buts et dans ces moyens, en incluant l'aspect intéressant et séduisant de ce qu'on y découvre au début.

L'article: il a paru il y a plus de 15 ans (édit: peut-être moins que cela, je ne sais plus...), je ne me souviens même plus du nom du journal, je dois encore avoir un exemplaire, si je tombe dessus, je t'en informerai. C'est suite à cet article que j'ai été contactée par le ministère de la justice, justement parce que je donnais des informations objectives et non "émotionnelles", du moins c'est ce qu'ils m'ont dit.

Les meilleures idées : je n'y répond pas, sinon je serai encore accusée de faire de la pub pour la secte, à juste titre d'ailleurs. J'ai déjà donné quelques pistes plus haut. Elles ne sont pas applicables ailleurs, mais on peut les retrouver ailleurs: par exemple leur exercice de "méditation" qui est tout simplement du zen présenté sous un autre emballage.

Mouvement charismatique: oui, c'est de celui là que je parle. Dans les années 60 ou 70, j'avais une connaissance qui en était membre, et cela se passait dans la clandestinité, et je me souviens sa joie quand ce mouvement a été reconnu par l'église.
Tant mieux s'il est en cours de "redressement". Mes infos sont très anciennes: 25 ans au moins, je suis contente de ce que tu m'apprends.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Bulle le Mar 9 Mar 2010 - 18:14

Elle est mieux organisée parce qu'elle infiltre comme formateurs les entreprises ; quoique ça toutes les sectes, même les petites structures comme La "Maison de Jean" le font. Et ce n'est pas compliqué du tout : il suffit de repérer un mec qui est en place et est en manque d'argent ou de reconnaissance...
Comme toutes les sectes elle répond aux besoins : en France du jour où elle a du quitter son affiche d'Eglise lui donnant droit aux avantages fiscaux des associations cultuelles elle a gardé pignon sur rue, au mêmes endroits et en distribuant des prospectus sensé aider à lutter contre le stress... La parole magique.
A partir du moment où on s'adresse à des gens en demande, en état de faiblesse pour répondre à leur besoin : on fait du blé.
C'est là qu'est le véritable danger des sectes dérivantes...

Le premier entretien il est bidon de chez bidon, nous on y va ou au moins on passe devant tous les ans rien que pour dire bien fort que c'est de l'arnaque qu'il faut pas acheter le bouquin, pas s'inscrire etc..lol!

On y est allé une fois avec Gégé (ils louent une boutique pour le festival de Cannes) et il me semble que nous avions posté un "on a testé pour vous" ?
C'est juste un truc pour vendre leurs vidéos et leurs bouquins : ça leur fait des sous ! Ca entraîne les pauvres jeunes qui mènent les entretiens ? Même pas : je pense que c'est un moyen de leur montrer à quel point ils ont encore besoin de progresser s'ils veulent devenir quelqu'un chez eux...

Pour le reste vous pouvez lire ceci :
Spoiler:

Le magazine de l'Optimum n° 16 Sept. 2009 JalouGallery.com - La mode, le luxe, les arts, la création, les défilés
pages 102-107

40 JOURS CHEZ LES SCIENTOLOGUES

Le tribunal correctionnel de Paris rendra, le 27 octobre prochain, son jugement à l'encontre de l'Eglise de Scientologie. Accusée d'escroquerie en bande organisée, cette secte est aujourd'hui menacée
de dissolution. Pour en avoir le cœur net, deux de nos journalistes l'ont infiltrée pendant quarante jours.
Par Baudouin Eschapasse et Nicolas Botti

JOUR 1 - Premiers pas

C'est un immeuble anonyme à deux pas de Bastille. Pour peu que vous vous arrêtiez devant afin de consulter les prospectus exposés à l'entrée (qui traitent d'une méthode pour se débarrasser de son stress), un type vous aborde aussitôt pour vous proposer des renseignements. Vous entrez. Le hall ne paye pas de mine. Derrière un comptoir exigu, une petite mamie vous sourit. Votre interlocuteur vous vante les mérites de La Dianétique « C'est le livre le plus vendu au monde. Il enseigne une technique qui permet de résoudre l'anxiété et de contrôler ses émotions négatives » vous explique-t-il posément avant de vous demander : « Quelle a été la dernière mauvaise expérience que vous avez eue dans votre vie ? » Vous vous confiez. « Si vous aviez lu ce livre, vous auriez pu éviter ce désagrément », vous entendez-vous répondre. Vous devriez acheter ce coffret de dix livres de Ron Hubbard à 105 euros... Vous déclinez mais vous ne couperez pas à l'achat de cette fameuse Dianétique (18 euros).

Débarque alors un petit bout de femme à l'allure masculine. Elle vous propose d'effectuer un test de personnalité gratuit : 200 questions pour découvrir « les 10 points essentiels qui caractérisent votre personnalité et déterminent vos échecs et vos réussites ». C'est un banal QCM. « Vos amis vous considèrent-ils comme quelqu'un de chaleureux ? » : oui, non, peut-être. « Vous est-il facile de passer à l'action lors d'un projet ? », « Mangez-vous lentement ? »...
Une demi-heure plus tard, elle vous invite à la suivre dans une petite pièce à l'écart. Elle vous apprend que « vous êtes très mal ». Les résultats de votre test sont déplorables. Vous êtes, à l'en croire, « instable et dispersé », « nerveux » et même « complètement déprimé ». Votre situation serait typique des « gens qui subissent l'influence d'une personne oppressive dans leur entourage ». Tout se passe-t-il bien dans votre vie ? Vous devriez acheter le livre La Raison de l'oppression. Il vous aidera à identifier les personnes nocives dans votre entourage. Il ne coûte que 18,50 euros. Vous signez. On vous donne une carte de « membre ».
Vous étiez entré pour prendre une brochure, vous ressortez au bout de deux heures membre officiel de la confrérie hubbardienne. Félicitations !

JOUR 2 - Devenir « Clair »

Dans la salle d'étude dans laquelle vous pénétrez ce matin, une jeune fille, qui semble être mineure, lit dans un coin. Deux autres personnes sont penchées sur un manuel : une femme entre deux âges et un sexagénaire à la barbe grise.
On vous installe à l'écart. On vous apporte un livre (on ne peut pas vous le vendre car il est en rupture de stock) et un dictionnaire. Il est impératif que vous le consultiez chaque fois que le sens d'un mot, même simple, vous échappe. Vous allez vite comprendre pourquoi. Hâtivement traduite de l'anglais, la prose de Ron Hubbard est souvent incompréhensible. Un « superviseur » ne vous quitte pas des yeux. Bien que le texte soit écrit en très gros et illustré de dessins naïfs, sa lecture est terriblement soporifique. Vous bâillez. Votre « ange gardien » fonce sur vous. « Ça va ? » Vous le rassurez, mais il ne vous lâche pas. Si vous avez bâillé, c'est que quelque chose ne va pas, prétend-il. Avant de reprendre votre lecture, il va vous falloir identifier ce qui a provoqué ce bâillement. Le « superviseur » pense que c'est un mot que vous n'avez pas compris qui en est à l'origine. Vite, le dico ! Au terme de deux heures de lecture, vous aurez appris que votre cerveau est un gros ordinateur. Son disque dur interne (surnommé « mental réactif » par les scientologues) garde en mémoire tous les épisodes de votre vie. A commencer par ces « mauvais souvenirs » qui vous empêchent d'accéder à la sérénité. Ron Hubbard vous propose tout simplement de faire table rase du passé en « reformatant » votre esprit. C'est en vous débarrassant des « images mentales » qui vous rappellent les moments les plus douloureux de votre existence que vous gagnerez enfin la paix intérieure. Vous serez alors devenu ce que les scientologues appellent un « Clair ».
Ce statut n'est pourtant pas l'aboutissement ultime de la Scientologie. Pour accéder au « pont de la liberté totale », les « Clairs » doivent ensuite devenir « Thétan Opérant » (OT en anglais). Un rite d'initiation qui compte huit grades au total, de OT1 à OT8, et autant de coûteuses formations (autour de 300 000 euros au total).

JOUR 3 - Conversation avec un nounours

Il n'y a, ce matin, qu'un seul autre étudiant dans la salle de cours. On vous montre une vidéo : un clip digne d'une chaîne de téléachat. Plusieurs scientologues y vantent les vertus des « Ecritures » de Ron Hubbard.
Le film résume ce que vous avez lu hier. Vos souvenirs (ces « images mentales » que les scientologues appellent « engrammes ») résultent d'épisodes enfouis dans votre mémoire, parfois survenus avant votre naissance (d'après leur journal interne, les scientologues finissent généralement par se souvenir d'une vie antérieure, à un moment ou à un autre de leur audition).

Il est donc normal que vous ayez du mal à vous remémorer ces souvenirs. Pour ce faire, vous allez devoir passer des auditions: des entretiens approfondis au cours desquels vous raconterez un incident au hasard et le répéterez inlassablement pour retirer sa charge émotionnelle et être « heureux à son propos » (sic).
Voici justement votre auditeur. Il vous demande si vous avez assez mangé au petit déjeuner. Vous êtes un peu surpris. De toute évidence, la tartine beurrée que vous avez prise ce matin n'est pas suffisante pour supporter l'audition. Vous descendez à la cafétéria mais le frigo est vide. Bigre ! Vous allez être obligé de repousser l'exercice au lendemain. Mais pour ne pas vous avoir fait venir pour rien, on vous organise quand même un simulacre d'audition où un nounours joue le rôle de l'audité. Vous essayez de ne pas rire.

JOUR 6 - Nouvelle audition

Qu'allez-vous bien pouvoir raconter à votre auditeur ? Vous vous en ouvrez à votre superviseur. Il vous explique que « l'archiviste » décidera le moment venu. L'archiviste ? C'est ainsi que les scientologues désignent la partie du cerveau qui stocke et classe vos souvenirs. On vous installe dans l'espace d'audition. On dresse un paravent sur le côté pour créer une impression de confessionnal. Suit la procédure type. Votre auditeur vous assure tout d'abord que vous serez conscient de tout ce qui va se passer. Pas d'hypnose donc! Il vous demande néanmoins de fermer les yeux puis affirme d'une voix basse : « A l'avenir quand je prononcerai le mot "annulé", tout ce que je t'aurai dit pendant que tu étais en séance sera effacé et n'aura aucun effet sur toi. Nous allons trouver un incident de ta vie dont tu as un enregistrement exact. Puis, nous le réduirons en t'envoyant au moment où il s'est produit et en te le faisant traverser plusieurs fois. Localise un incident auquel tu penses pouvoir faire face sans problème. Va au début de cet incident. » Vous optez pour un conflit de voisinage. Vous allez devoir le répéter cinq fois en cherchant chaque fois de nouveaux détails Mais ce n'est pas fini. Il vous faut passer à un autre souvenir. Au bout du cinquième incident, votre auditeur vous dit de revenir au temps présent et d'ouvrir les yeux. « Tu te sens comment ? » Vous confiez votre lassitude. « Tu devrais te sentir mieux », vous reproche-t-il. L:audition aura duré près de trois heures. Le pire est cependant à venir. Du coup, vous allez devoir revenir cet après-midi pour débriefer l'exercice du matin !
Cela fait moins d'une semaine que vous avez franchi pour la première fois les portes de l'Eglise de Scientologie. Pourtant, en y rentrant ce matin, vous avez l'impression d'être un habitué. Vous reconnaissez les têtes, on vous appelle par votre prénom, on vous tutoie. Vous ne vous étonnez plus de l'omniprésence de photos représentant Ron Hubbard dans toutes les pièces.
Ce matin, vous êtes en train d'étudier quand une femme que vous n'avez jamais vue auparavant se dirige vers vous. Elle souhaite vous poser quelques questions. Vous la suivez. Elle vous mène au sous-sol. Au bout d'un couloir, vous entrez dans une minuscule pièce sans fenêtre, juste meublée d'une table et de deux chaises. Sur la table, est posée un drôle de machine, un « Electromètre ». « Il est utilisé pour aider celui ou celle qui reçoit l'audition à découvrir la vérité », lit-on dans une brochure. S'agirait-il d'un détecteur de mensonges ?
On vous demande de saisir les deux poignées métalliques de la machine. « L'interview qui va suivre n'a rien de personnel. Elle fait partie de la procédure normale », vous assure-ton. Viennent ensuite des dizaines de questions : « Pourquoi êtes-vous ici ? », « Avez-vous une carte de presse ? », « Vous a-t-on payé pour venir ici ? » Votre interlocutrice scrute attentivement les mouvements des aiguilles de son électromètre à chacune de vos réponses. Les journalistes ne sont, de toute évidence, pas bien vus dans cette maison. Ils sont ce que Ron Hubbard a surnommé des PST : des « potentially sources of troubles », c'est-à-dire des « sources potentielles de problèmes ». Ce sont des « personnes suppressives » dans le jargon scientologue. Un terme qui appelle différentes interprétations.
L'interrogatoire continue: « Etes-vous en relation avec quelqu'un qui pense du mal de la Scientologie ? », « Etes-vous ici pour faire du tort à l'Eglise ? »
Au bout d'une demi-heure, vous pouvez quitter la pièce. En ouvrant la porte, vous trouvez quelqu'un attablé juste derrière et qui prend, lui aussi, des notes. Curieux !
Vous retournez en salle de cours, et reprenez vos exercices. La même femme réapparaît vingt minutes plus tard. Elle a oublié de vous poser certaines questions.


Quote:
RON HUBBARD : UN GOUROU NEW AGE
Auteur de romans de gare, principalement de science-fiction, Ron Hubbard (1911=1986) a publié La Dianétique en 1950. Alliant un discours pseudo-scientifique à des considérations vaguement philosophiques, le livre connaît un immense succès aux Etats-Unis. Lé romancier a alors l'idée de fonder une « religion » moderne. Poursuivi par le fisc, il trouve refuge en Angleterre, puis sur un yacht dans les Caraïbes. Il y écrira l'essentiel des ouvrages étudiés par les scientologues à travers le monde. Un véritable culte de la personnalité lui est rendu. Des répliques de son bureau décorent chaque église et sa photo est placardée dans chaque pièce !

Vous devez y retourner... En remontant, vous apprenez que votre session de formation est terminée. On vous propose néanmoins de poursuivre les auditions pour continuer de travailler sur votre « mental réactif ».

JOUR 9 - Promotion expresse

Contrairement à ce que vous craigniez, il ne semble pas qu'on ait deviné que vous êtes journaliste car vous êtes aujourd'hui invité à auditer Annie. La jeune femme s'assoit en face de vous. Vous commencez à lire le fascicule qu'on vous a enjoint de suivre « à la virgule près ». Annie ferme les yeux. Elle semble peiner à trouver un incident. Scientologue depuis un an, elle vient d'achever ses cours de base. Dimanche dernier, elle est entrée pour la première fois à « l'Académie », un local au deuxième étage de l'Eglise où sont enseignés les cours « avancés ». Elle s'est sentie un peu perdue et n'est pas parvenue à comprendre l'enseignement. Vous décidez que cet « incident » mérite d'être creusé. Vous lui faites répéter inlassablement ce qu'elle a ressenti, ce jour-là. Vous la relancez, l'encouragez comme le demande la procédure. Vous la sentez s'échauffer. Au bout d'une heure, à ce régime, elle éclate en sanglots ! Le superviseur, censé chapeauter l'exercice, n'a pas vu que vous étiez allé trop loin. « On aurait dû arrêter dix minutes plus tôt quand Annie a souri. C'était le bon moment », estime-t-elle. Pour rattraper le coup, on vous demande d'interroger Annie sur un moment heureux de sa vie. Fin de la séance.

JOUR 10 - L'entrée des artistes

Installé dans le nord de Paris, le « Celebrity Center » est l'antenne de 1a Scientologie dédiée aux artistes. Vous vous présentez à l'accueil et expliquez être à la recherche d'un cours de théâtre. La jeune hôtesse appelle un responsable. Le temps du coup de fil, votre regard tombe sur un cahier à spirale, posé à côté du combiné. Vous y lisez des comptes
rendus très précis de tous les événements qui se sont déroulés dans la matinée : qui est entré, qui est sorti... Chaque scientologue est tenu de rapporter à sa hiérarchie tout ce qu'il voit ou entend, surtout si ces éléments portent « atteinte » à l'Eglise.
On vous présente Roland, la cinquantaine. « Les stages de coaching artistique ne reprendront que dans quelques semaines », vous explique-t-il en vous faisant visiter une petite salle de spectacle qui accueille régulièrement des « scènes ouvertes ».
Alors que vous faites mine de repartir, il vous propose de subir le fameux test de personnalité. Vous connaissez la suite du film. Bien que vous ayez pris soin de répondre systématiquement le contraire du premier test, votre profil psychologique est désastreux. Vous allez, cette fois, vous inscrire à un stage de communication.

JOUR 11 - Demandez le programme

Réunis en conclave à l'Eglise de Bastille, les dignitaires de la Scientologie entendent saisir la Cour de Justice européenne pour dénoncer les attaques dont ils seraient « victimes » en France.
Au Celebrity Center, Carmine G. chante de la country. Vous êtes cinq dans la salle. D'habitude, il y a plus de monde mais un mariage a été célébré dans l'après-midi et un grand nombre de « frères » sont à la fête vous explique-t-on. A l'issue du show, des chips et des sodas sont offerts aux spectateurs et à l'artiste. Roland vous recommande un cours de théâtre organisé par Laurent L. qui a connu son heure de gloire dans les années quatre-vingt, en interprétant le rôle-titre d'une série télé. Evidemment, l'acteur en question est scientologue.


Quote:
COMBIEN SONT-ILS ? L'Eglise de Scientologie revendique 45 000 adeptes en France et 8 millions de fidèles dans lé monde répartis dans près de 7 500 églises à travers la planète.

JOUR 15 - Vos nouveaux amis

Jusque-là, vous ne receviez que des textos. Ce soir c'est un message sur votre répondeur: « Bonsoir c'est Nathalie, je t'appelais pour m'assurer que tu prends bien des protéines au dîner. Pareil demain matin car tu sais que c'est déterminant pour bien profiter d'une séance. Il faut aussi que tu sois bien reposé. Je te rappelle tout à l'heure en direct pour être sûre que toutes ces conditions pourront être réunies. »

JOUR 17 - La perquisition

Nouvelles auditions pendant toute la matinée. A la pause de midi, vous prenez un café dans l'espace détente. Vous tombez sur un prospectus intitulé « La dissémination planétaire ». Il vous explique qu'il est important de donner de l'argent pour aider à la diffusion du message de Ron Hubbard à travers le monde. Cela finance notamment l'envoi de « ministres volontaires » (une sorte d'ONG scientologue) lors des catastrophes : tremblements de terre, ouragans, etc.
Un attroupement dans le hall vous extrait de votre lecture. Un petit groupe débarque. Un homme s'avance et demande à voir un responsable. Il explique venir perquisitionner dans le cadre d'une enquête préliminaire relative à la mort d'un ancien membre. Fichtre !
Personne ne pipe mot de l'incident en salle de cours. On vous demande d'écrire une « lettre de fin de stage » où il vous faut décrire ce que vous a apporté la formation que vous avez suivie. Puis on vous confie à Caroline qui va vous aider à « construire » la suite de votre parcours. Elle vous conseille de suivre un cours par correspondance de « self analysis ». On vous donne également un certificat prouvant que vous avez bien suivi le « Séminaire Hubbard de la Dianétique ». Ça en jette !

JOUR 22 - Une soirée émouvante

Conférence sur « l'échelle des émotions » (5 euros pour deux heures). « Nous vivons chacun à un niveau d'émotion relativement constant. Et il est bien difficile de s'en extraire, surtout quand on est déprimé », nous explique Marie-Christine. Il est d'autant plus important d'être conscient de son « état d'esprit » qu'il détermine tout à la fois son état de santé, son comportement sexuel et conditionne ses chances de réussir dans la vie. Entre l'apathie et l'enthousiasme, la Scientologie identifie des dizaines d'états différents qui constituent une sorte d'échelle à gravir en vous inscrivant à des formations payantes. En sortant, une citation de Ron Hubbard, peinte sur le mur, vous laisse pensif : « Le jour où nous pourrons vraiment nous faire confiance les uns les autres, la paix véritable régnera sur Terre. »


Quote:
DANS LA SALLE D'ÉTUDE, UN « MEMBRE » SUIT UNE FORMATION PAYANTE POUR GRAVIR L'ÉCHELLE DE SES ÉMOTIONS...

SI VOUS ETES EN BAS DE L'ECHELLE DES TONS, VOUS AVEZ DES TENDANCES COMMUNISTES (TRÈS DÉPRIMÉ) ET SI VOUS ÉTÉS AU TOP, VOUS ÉTÉS LIBÉRAL.

JOUR 26 - Molière scientologue

Une partie des « permanents » du Celebrity Center jouent, ce soir, Le Médecin malgré lui. Parmi la vingtaine de spectateurs, vous apercevez Alain R. Ce sexagénaire aux cheveux roux est le principal accusé du procès de la Scientologie. Malgré ses ennuis judiciaires, il est ce soir souriant. Un « deputy », sorte d'ambassadeur envoyé des Etats-Unis, pour soutenir (et surveiller ?) l'Eglise de Scientologie dans ces moments difficiles fait le tour du public. Il discute dans un excellent français avec chacun des dignitaires présents.
Votre cours de communication est supervisé par Didier: un quadragénaire aux cheveux bouclés. Le cours vous a coûté un peu moins de 140 euros.
On vous fait lire un polycopié. A chaque fin de paragraphe, vous devez signer une feuille pour signifier que vous avez bien compris. Au bout d'une demi-heure, on vous demande de vous asseoir dans un fauteuil face à un autre élève (Bernard). Votre superviseur vous demande de fermer les yeux.,< C'est un exercice », explique-t-il. « Concentrez-vous en silence ». Sur quoi ? « Sur la personne qui est en face de vous », indique Didier. « L'exercice peut sembler déroutant », reconnaît Didier. « Il vise juste à vous apprendre à être là, c'est-à-dire à être vraiment présent quand vous entrez en communication avec une autre personne. » Vous allez rester ainsi deux heures. A la pause, Bernard vous confie qu'il a, quant à lui, passé près de trente heures les yeux fermés et en silence !
Avant de partir, vous remarquez que Didier tape ce qui ressemble à un rapport sur votre compte. La Scientologie constitue, en effet, des dossiers manuscrits et des fichiers informatisés contenant des informations confidentielles concernant chacun de ses élèves !

JOUR 29 - Self Analysis

Vous passez voir Catherine pour récupérer votre cours de « Self Analysis » (47 euros). Un pack de « bienvenue aux cours » vous est offert. Il vante les vertus de onze autres cours par correspondance vendus 275 euros. Y compris le « chemin du bonheur », une méthode en 21 leçons pour parvenir à la félicité.

JOUR 30 - L'ennui

Nouveau cours de communication. Deux heures et demie les yeux fermés !

JOUR 31 - Quand la Scientologie est votre médicament

Vous travaillez vos cours de « Self Analysis » à la maison. Ce cours « ne peut pas ressusciter les morts, vider les asiles de fous, ni arrêter les guerres [...] » mais peut néanmoins aider à « guérir jusqu'à 70 % des maladies dites psychosomatiques », lisez-vous.
Même si les scientologues réfutent les accusations d'exercice illégal de la médecine, ils pensent comme l'écrit Ron Hubbard qu'« avec la Dianétique, il est maintenant possible d'éliminer aberrations et maladies, car elle permet d'annuler ou d'effacer la douleur emmagasinée par le corps, sans en infliger davantage, comme en chirurgie... »

JOUR 22 - Silence !

Nouveau cours de communication. Vous en avez un peu marre de rester les yeux fermés.

JOUR 35 - Quand la scientologie fait de la politique

Certains passages de votre cours de « Self Analysis » vous laissent perplexe. Il y est écrit que si vous êtes en bas de « l'échelle des tons » (c'est-à-dire si vous êtes très déprimé), vous avez des « tendances communistes ». Inversement, si vous êtes au top, vous êtes « libéral ». Le responsable des cours par correspondance vous explique que ces connotations politiques doivent être remises dans le contexte où elles ont été écrites : en pleine Guerre froide.

JOUR 38 - Les yeux ouverts

Votre cours de communication se poursuit. Après avoir été contraint à trois séances de méditation les yeux fermés, vous voilà autorisé à ouvrir les yeux mais pas encore à parler. Vous restez assis de longues heures dans votre fauteuil à regarder votre surveillant dans le blanc des yeux.
A la sortie du cours, une conseillère-orienteuse (Marion) vous appelle pour vous proposer de participer à une soirée de « rencontre » et de « réflexion » sur le couple. Un autre conseiller (Halim) vous suggère, à l'Eglise de Bastille, « le chemin du bonheur » : une méthode en 21 leçons pour atteindre la félicité.

JOUR 40 - Récital

Ce soir, le pianiste Cyprien K. donne un récital au Celebrity Center. Sur les murs du couloir, des affichettes annoncent le départ prochain d'une croisière réservée aux cadres de la Scientologie à bord du paquebot Freewinds qui appartient à l'Eglise. Un navire de 134 m de long battant pavillon caribéen. Ce bateau a été acheté pour partie avec les recettes de la branche française de la Scientologie. Elles atteignent, chaque année, 10 millions d'euros.

PS : Comment elle s'appelle la nouvelle secte de l'avocat ?
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44858
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mar 9 Mar 2010 - 19:04

réponse au PS: aucune idée, tout cela date depuis plus de 20 ans, je ne pense même pas que c'était une secte structurée, en tous cas je n'ai jamais entendu parler ni vu dans les listes des sectes quelque chose qui y ressemble.

Simplement un groupe qui pratique certains exercices ensemble, mais je n'ai jamais été voir, donc je ne peux pas en dire plus.


Je vais citer un exemple de mauvaise information concernant leurs méthodes, et qui, au lieu de "démolir" la sciento, la renforce.

Un journaliste avait écrit "ils emploient une thérapie basée sur "Alice au pays des merveilles".

Or il s'agit simplement d'un exercice de diction, et ce livre a été choisi parce que les phrases y sont courtes et variées.

Quand je dis que ce genre de fausse information fini par servir et faire de la pub pour la secte, c'est parce que quelqu'un qui leur poserait la question ... recevrait la réponse et rirait un bon coup. A qui fera-t-il confiance, par la suite ? Au journaliste qui a menti, ou à la secte ?
A la secte, évidemment. Et c'est là qu'est le danger de diffuser de fausses informations.

Je lis le texte que tu as mis en spoiler.

jour 1: correct, sauf que je ne me souviens pas avoir eu une carte de membre.
Jour 2 : correct vu de l'extérieur, mais pas quand on connaît le système des "obstacles à l'étude". Ce qui est faux, c'est que le texte est mal traduit: il est au contraire parfaitement bien traduit, cohérent, convainquant, inattaquable.
Par contre ils ne disent pas qu'à ce stade, on introduit des nouveaux mots, ou de nouvelles définitions de mots français, qui sont la première étape pour l'isolement de la personne par rapport à son entourage.

Jour 6: leur technique a un côté fantaisiste (l'appareil qui n'est autre qu'un voltmètre qui mesure la résistivité de la peau, se fabrique pour quelques euros, mais se vendait à l'époque l'équivalent de 1000 euro). Pour le reste, il s'agit d'une "thérapie" en tout point semblable à une thérapie classique, avec un décorum en plus, et récupération des révélations personnelles, qui serviront plus tard notamment pour exercer une pression au moyen de chantage.
Le fondateur est en effet un piètre romancier, mais un redoutable homme d'affaire, un manipulateur d'une intelligence diabolique. Il aurait été psychanalyste pendant la guerre, pour les soldats traumatisés. La dianétique a inspiré beaucoup de psychanalistes, donc plus besoin de la lire pour en tirer les bénéfices.

Jour 10: pas de commentaire (je n'ai pas été dans une section de ce genre)

Pour le reste, je n'ai pas de commentaire, je n'ai pas vécu cela, j'ai simplement suivi les cours de pédagogie.
Quelque fois, j'ai assisté à une de leur cérémonie, d'une naïveté navrante, j'étais surtout concentrée pour ne pas éclater de rire devant les inepties que j'entendais et voyais.

Bulle,
Spoiler:
merci à toi aussi d'avoir recentré le débat, c'est un sujet trop grave que pour le perdre en crêpage de chignons. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par _pandore le Mar 9 Mar 2010 - 20:36

Léglise de scientologie a été dénoncer au québec comme étant une secte insidieuse,abusive par ses thecniques de manipulation et d'endoctrinement qui dépouille financièrement ses adeptes...
Achats de livre en abondance,thecnique de Guérison corporel pour les drogués,alcoolique ,polytoxico..autres maladies physiques qui est basé sur la purification ;avec sauna et une approche psychologiqe douteuse et attaquante pour sujet...
Dénigrements verbales...sur son problème de consommation,sa vie passé et ses pensées!
Certaines personnes sont décèdés pour non soin de leurs maladies;car la scientologie dit que la maladie découle de leurs mental ...
La scientologie dénigre et ne crois pas au systhème médical.
Seul vos beaux dollards comptent pour eux...
Cours,livres,conférences,week-kends et séjours de guérison multiples selon votre conseillé spirituelle où vous creverez de faim et goberrez des tonnes pillules; produit naturel que vous payerez vous même...pour finir par vous faire dire en pleine façe vos quatres vérités...
Votre conseillé spirituelle vous proposeras de revenir aussi souvent qu'il le veut...car vous n'êtes pas encore assez purifier...Ben voyons!
Si vous êtes riche vous franchirez les étapes de graduation en un temps record !
Allumez vos lumières et posez-vous la question;
Ai-je vraiment besoin de tout se tralalala..pour réussir ma vie?


stop À quelque chose malheur est bon!

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 9:23

leela:
je vais aussi oser dire qu'il y a d'excellentes choses en scientologie, que j'ai appris là et pas trouvé ailleurs, intégré dans ma vie (notamment pour les principes d'éducation et la pédagogie, qui est remarquable).
Tu ne penses pas que leurs principes d'éducation sont tout de même un réel danger ?
Des manuels scolaires avaient été distribués à une époque dans les collèges privés et très vite retirés car ils comportaient du sponsoring soutenue par la sciento.
C'est cela que tu trouves intéressant dans leur pédagogie ?
En "diabolisant" à l'excès, on crée justement cet interdit que certains essaieraient de franchir, par défi ou dépit. Donc j'insiste sur le fait d'essayer de sortir de l'émotionnel (qui est très fort dès qu'on parle de secte, c'est aussi un facteur intéressant à analyser: pourquoi ???) et de se focaliser sur des informations objectives.
tu dis de ne pas diaboliser la sciento que cela fait leur jeu mais après tu dis aussi:
et c'est pour cela et beaucoup d'autres raisons, que je considère cette secte comme véritablement diabolique, dans ses buts et dans ces moyens, en incluant l'aspect intéressant et séduisant de ce qu'on y découvre au début.
alors si elle est "véritablement diabolique" c'est peut-être bien de le dire, d'en parler non ?
Pour moi "diaboliser" c'est en dire ses travers dangereux, de dénoncer le système, de mettre en garde des conséquences désastreuses sur le psychisme etc...
Toi tu y as trouvé comme tu le dis "d'excellentes choses que tu as intégrées dans ta vie", moi je n'y trouve que danger, manipulation, exploitation, captation etc...donc absolument rien de bon!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Geveil le Mer 10 Mar 2010 - 11:09

Croirais-tu donc à la pureté, mon cher Jipé ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 11:45

Gereve a écrit:Croirais-tu donc à la pureté, mon cher Jipé ?
ceci n'apporte rien au débat...HS rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Geveil le Mer 10 Mar 2010 - 13:21

Et si ! Qu'as-tu compris dans cette remarque ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par _athéesouhaits le Mer 10 Mar 2010 - 13:40

mon comportement vis a vis des sectes?
je les fuis.....
surtout celles qui ont réussi....et qui sont omniprésentes dans le paysage.(chretienne, juive, islamique)
les autres....elles n'atteignent que les faibles ...je ne risque rien..

Spoiler:
oui je sais la modestie est une qualité chez moi

_athéesouhaits
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6507
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 14:11

Gereve a écrit:Croirais-tu donc à la pureté, mon cher Jipé ?
Et si ! Qu'as-tu compris dans cette remarque ?
A la pureté de qui ? Leela ? ben, je n'y crois pas du tout lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Geveil le Mer 10 Mar 2010 - 14:22

Non, à la pureté d'une quelconque manifestation du vivant et en particulier d'une secte ( En l'occurene, la pureté dans le mal, le mal absolu comme tu sembles le dire ), d'un parti politique, d'une théorie .
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 14:35

Gereve a écrit:Non, à la pureté d'une quelconque manifestation du vivant et en particulier d'une secte ( En l'occurene, la pureté dans le mal, le mal absolu comme tu sembles le dire ), d'un parti politique, d'une théorie .
désolé, je ne capte pas du tout le rapport...
"pureté dans le mal" tu dis ? où y a t-il de la pureté dans le mal?
Tu devrais ouvrir un autre fil peut-être, là tu pollues le sujet non ?. lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mer 10 Mar 2010 - 17:44

Jipé a écrit:Tu ne penses pas que leurs principes d'éducation sont tout de même un réel danger ?
Des manuels scolaires avaient été distribués à une époque dans les collèges privés et très vite retirés car ils comportaient du sponsoring soutenue par la sciento.
C'est cela que tu trouves intéressant dans leur pédagogie ?
??? Qu'est ce que te fais croire, dans ce que j'ai écrit que je trouve "bien" que des livres sponsorisés par la sciento soient distribués dans les écoles ?
Tu as vraiment beaucoup d'imagination, hélas utilisée trop souvent pour prêter des intentions désavouables aux autres... Comment veux tu avoir un dialogue constructif dans ces conditions?
Jipé a écrit:
En "diabolisant" à l'excès, on crée justement cet interdit que certains essaieraient de franchir, par défi ou dépit. Donc j'insiste sur le fait d'essayer de sortir de l'émotionnel (qui est très fort dès qu'on parle de secte, c'est aussi un facteur intéressant à analyser: pourquoi ???) et de se focaliser sur des informations objectives.
tu dis de ne pas diaboliser la sciento que cela fait leur jeu mais après tu dis aussi:
et c'est pour cela et beaucoup d'autres raisons, que je considère cette secte comme véritablement diabolique, dans ses buts et dans ces moyens, en incluant l'aspect intéressant et séduisant de ce qu'on y découvre au début.
alors si elle est "véritablement diabolique" c'est peut-être bien de le dire, d'en parler non ?
C'est ce que j'ai fait. Relis. J'ai expliqué et nuancé, donné des exemples, je pense que si tu n'as pas compris ma pensée, c'est que tu ne veux pas comprendre.
Jipé a écrit:Pour moi "diaboliser" c'est en dire ses travers dangereux, de dénoncer le système, de mettre en garde des conséquences désastreuses sur le psychisme etc...
je l'ai fait. Lis.
Jipé a écrit:Toi tu y as trouvé comme tu le dis "d'excellentes choses que tu as intégrées dans ta vie", moi je n'y trouve que danger, manipulation, exploitation, captation etc...donc absolument rien de bon!
chacun son avis, je n'impose pas le mien. Si je sentais dans ton "dialogue" un réel désir d'échange, je te donnerais un exemple de ces "bonnes choses", mais j'ai l'impression que quoique je dise "cela pourra être retourné contre moi après transformation".
J'avais espéré que tu repartirais sur un autre pied, mais je vois que tu retombes dans ton travers précédent, et j'arrête donc de te répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Bulle le Mer 10 Mar 2010 - 17:58

leela a écrit:Qu'est ce que te fais croire, dans ce que j'ai écrit que je trouve "bien" que des livres sponsorisés par la sciento soient distribués dans les écoles ?
Le fait que tu trouves bien les "principes d'éducation et la pédagogie" ; alors qu'ils sont dangereux parce que même leurs bouquins sont pipés de manière à ce que des gamins soient incidieusement menés à fonctionner comme ils le souhaitent.
Bizarre que tu ne comprennes pas cela !

Je vais citer un exemple de mauvaise information concernant leurs méthodes, et qui, au lieu de "démolir" la sciento, la renforce.
Un journaliste avait écrit "ils emploient une thérapie basée sur "Alice au pays des merveilles".
Or il s'agit simplement d'un exercice de diction, et ce livre a été choisi parce que les phrases y sont courtes et variées.
Quand je dis que ce genre de fausse information fini par servir et faire de la pub pour la secte, c'est parce que quelqu'un qui leur poserait la question ... recevrait la réponse et rirait un bon coup. A qui fera-t-il confiance, par la suite ? Au journaliste qui a menti, ou à la secte ?
Arf Leela, le journaliste avait tout à fait raison de le signaler et cette réflexion et loin d’être péjorative ! Au contraire, il met en évidence le système utilisé par la scientologie. Cela s’appelle du recadrage et Alice au Pays des Merveilles est justement un ouvrage où toutes les types de recadrage existent. Pour info la suite d’Alice s’appelle « De l’Autre Côté du Miroir ».

Jour 2 : correct vu de l'extérieur, mais pas quand on connaît le système des "obstacles à l'étude". Ce qui est faux, c'est que le texte est mal traduit: il est au contraire parfaitement bien traduit, cohérent, convainquant, inattaquable.
Il précise que le livre en question n’est pas en vente et est « incompréhensible » .
Ce support obligatoire oblige ainsi à l’utilisation d’un dictionnaire. Leur dictionnaire bien entendu dans lequel ils ont introduit des définitons bien à eux ! Un peu comme les théologiens vis-à-vis de la Bible quoi [spoiler] Donc il semble logique que le texte soit volontairement mal traduit. En 20 ans les techniques ont peut-être évolué en plus c’est pas bête c’est un truc de plus à vendre...

Une des méthodes de recrutement de la scientologie est de donner envie d’en savoir plus sur eux. Et comment donne-t-on envie de savoir plus sur quelque chose à ton/votre avis ?
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44858
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 18:01

mais leela, tu ne te rends même pas compte (ou peut-être bien que oui...)que tu changes tes positions au fur et à mesure qu'on te montre tes contradictions.
Je te les démontre avec précisions et tu les nies avec une mauvaise foi évidente...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mer 10 Mar 2010 - 18:02

eh bien accepte cela pour un fait, si c'est ainsi que tu vois les choses, et restons en là Wink

Je croyais que ton but était de parler des sectes, eh non ! C'est, de nouveau, personnaliser le débat et parler de... leela....
J'estime ne pas avoir assez d'importance que pour polluer le forum avec ce genre de discussions.

Par contre je n'accepterai pas les calomnies que ce soit ici ou dans un autre fil. Les injures, ok, mais pas les calomnies.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 18:12

il ne peut y avoir de calomnies, je ne reprends que tes dires et je les mets en évidence...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mer 10 Mar 2010 - 18:56

Jipé, tu t'y prends très mal.
Tu refuses de régler ce problème en MP, tu veux absolument le faire en public, alors allons y, mais évidemment j'effacerai ce message ci, ainsi que les précédents, qui sont hors sujet.

Tu trouves donc que je suis incohérente, que je me contredis tout le temps, au point que je "pollue le forum", je "fais fuir des intervenants", ...
Alors, tu dois déposer une plainte officielle, directe, franche, à l'administration du forum, et c'est à EUX que tu dois prouver que ma présence ici est nuisible.
Moi, étant zinzin, il ne m'est pas possible de m'en rendre compte, donc tu perds ton temps.
Si tu arrives à les convaincre, je serai virée et tu seras tranquille, et Bulle aussi.

Deuxième point. Vous m'accusez de faire de la pub pour une secte dangereuse. Alors là, c'est beaucoup plus grave. Il s'agit d'atteinte à la sûreté de l'Etat, et c'est donc à ce niveau là que tu dois déposer plainte, faire pression pour qu'on ferme ce forum.

Ca, ce serait logique.

Mais tant que votre "action" se limite à des chicaneries, à une pollution du forum avec votre "leelallergie", ce ne sera considéré que comme houspillage revanchard de bas étage.

Pour ce qui est de la modération de vos propos, je m'attribue le droit de juger s'il s'agit de calomnies ou non, en accord avec les autres modos.
En cas de contestation, adressez vous à l'administration du forum, par mp.

Je considérerai comme calomnie toute allusion au fait que je ferais de la publicité en faveur de la scientologie, que je suis malhonnête ou d'autres accusations que je jugerai inopportunes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Bulle le Mer 10 Mar 2010 - 19:30

Arrête ton cirque Leela !
PAS DE MENSONGE = PAS DE CALOMNIE...
Et ce n'est pas un mensonge d'affirmer que tu manques de prudence dans tes assertions par exemple lorsque tu dis que la scientologie a de bonnes méthodes pédagogiques alors qu'elle manipule et formate c'est imprudent.

Ce fil est à développer. Si tu ne veux pas y participer c'est ton choix.

Pour ce qui est de régler des problèmes en privé, je ne vois pas pourquoi puisqu'il s'agit de désaccord sur des propos publics.
Il est donc tout à fait normal que les lecteurs de tes propos puissent voir en quoi ils sont contradictoires, gênants etc...

Il est où le problème ? On doit toujours dire comme Leela ? Tu parles de ta vie et de tes expériences, personne ne t'y oblige. On te répond sur ce qui nous paraît "bizarre" dans ce que tu dis.
Alors ne vient pas jouer les victimes lorsqu'on ne fait que reprendre tes propos plus que paradoxaux.
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44858
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Invité le Mer 10 Mar 2010 - 19:50

Bulle, je n'ai rien contre ce que tu dis là. Tu as le droit de trouver que je suis imprudente et que je dis des choses bizarres et même contradictoires, cela ne me dérange pas du tout, c'est une opinion, pas une accusation.

S'il ne s'agissait que de cela, je n'aurais aucun problème, d'ailleurs tu l'as vu plus haut.

Je parle d'accusation mensongères, par exemple, comme cela a été le cas sur un autre fil, que j'étais malhonnête, ou que je fais de la publicité pour la sciento, ou supposer que j'approuverais qu'on aie distribué des livres scientologiques dans les écoles, ou modifier ce que j'ai dit ou en transformer le sens en l'extrayant de son contexte, comme cela a été fait à plusieurs reprises, cela est mensonger et je ne l'accepterai pas, même sous forme d'allusion.

J'ai bien défini les limites de ce que j'accepterai ou pas, et je m'y tiendrai.


Dernière édition par leela le Mer 10 Mar 2010 - 20:05, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre comportement vis-à-vis des sectes Empty Re: Votre comportement vis-à-vis des sectes

Message par Jipé le Mer 10 Mar 2010 - 20:03

leela, où as-tu vu une accusation ? Il faudrais que tu étayes un peu là, sinon c'est un mensonge.
J'ai dit, je me cite:
Tu ne penses pas que leurs principes d'éducation sont tout de même un réel danger ?
Des manuels scolaires avaient été distribués à une époque dans les collèges privés et très vite retirés car ils comportaient du sponsoring soutenue par la sciento.
C'est cela que tu trouves intéressant dans leur pédagogie ?
est-ce que j'ai dit que tu approuvais ? non!
C'est sur une forme interrogative que je le faisais, oui ou non ?
Je pense que tu cherches à fermer cette discussion, pourquoi je ne sais pas !
J'ai bien défini les limites de ce que j'accepterai ou pas, et je m'y tiendrai.
tu as bien raison, moi aussi dans le domaine sectaire.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27040
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum