Les nouveaux mouvements spirituels.

Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par bérangère Jeu 13 Mai 2010 - 13:06

Bonjour à tous,

Je fais un travail sur le renouveau charismatique et les nouveaux mouvements spirituels
dans l'Église catholique, qui peut m'en parler (en bien aussi, si y a moyen..).
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par Magnus Jeu 13 Mai 2010 - 16:38

Pour répondre à Bérangère.

En vrac :


Les "charismatiques" ont une grande qualité : ils sont particulièrement fraternels.

Ils utilisent la glossolalie, le parler-en-langues. Par exemple :
- Atchialiaoulé maliéjoumti chalaiuom békélamatouaka setoum aliéalié".
Cela est évidemment impossible à traduire, car il ne s'agit pas d'une langue.
C'est sous la motion de l'Esprit-Saint qu'ils traduisent. Par exemple :
- Cela signifie que le Seigneur te dit aujourd'hui de t'armer de courage et de tenir bon : tu viendras à bout de tes difficultés et le problème que tu as pour l'instant sera bientôt résolu.

Ils mettent l'accent sur l'Esprit-Saint et, dans la prière, sur la louange.

Une réunion de prières charismatiques comportera une longue partie de louanges spontanées et une petite partie de prières de demande.
Une partie de ces prières spontanées sont induites par le thème de base lancé par la Berger, le "chef" du groupe.

Outre le Berger, il y a l'Evangéliste. Ce sont parfois des prêtres, souvent des laïcs.
Le rôle de l'Evangéliste est de donner la Grâce de la Parole, en faisant une sorte de petite homélie sur un texte biblique (souvent le N.T.) choisi à l'avance en comité restreint.

Au cours de cette réunion de comité, quatre ou cinq personnes lancent un mot, une phrase ou une image qui leur viennent spontanément à l'esprit.
Le Berger décide quelle phrase est inspirée par l'Esprit-Saint, et il la choisit pour être commentée ensuite par l'Evangéliste.

Ils pratiquent l'imposition des mains sur qui le demande, afin de délivrer la personne de problèmes psychologiques et/ou physiques.

Certains d'entre eux, mais ce n'est pas très très courant, tombent subitement, sans se faire mal, ils sont soutenus par ceux qui sont à côté.
Ils s'endorment sur le sol, pendant cinq, dix ou quinze minutes pendant lesquelles ils sont dans le Repos dans l'Esprit, où ils sont censés être en contact avec Dieu.
Lorsqu'ils se réveillent, ils se mettent à rire comme de petits enfants ou ils pleurent de joie.

Quoique parfaitement reconnu par Rome, le Renouveau charismatique catholique (il y a aussi le Renouveau charismatique protestant) ne fait pas l'unanimité chez les prêtres : certains y sont carrément hostiles.

Des prêtres font partie du Renouveau, certains par conviction, d'autres plutôt pour surveiller en cas d'excès, car ce mouvement, très convivial, table beaucoup sur l'émotionnel (leurs chants sont d'ailleurs exceptionnels, et très prenants, surtout, dans les grandes Sessions, quand la musique est jouée par un excellent orchestre).

En Belgique, le R.C. a été classé parmi les sectes. Motif : exercice illégal de la médecine. Suite aux protestations de responsables haut-placés du R.C., il se peut qu'actuellement il ait été retiré de la liste des sectes.

A propos de sectes : tout un temps, le Renouveau charismatique classait l'Opus Dei parmi les sectes.
Ils ont changé d'avis vers 1995-96.

Le R.C. catholique est né d'expériences "charismatiques" menées sur des campus par des protestants.

D'abord plus ou moins opposé à l'Eglise traditionnelle dont ils n'appréciaient pas les aspects figés, ensuite centriste, le R.C. catholique s'est en quelque sorte "durci" au fil du temps, pour rejoindre les "purs et durs" du catholicisme, sans devenir intégristes pour autant.

Ils se veulent au service des plus faibles et des plus démunis, des rejetés de la société et de l'Eglise, des personnes à problèmes et des malades.
L'ambiance froide des messes dans nos églises contraste beaucoup avec les messes "vivantes", enthousiastes et pleine d'émotions, des messes charismatiques.

Certains malades ont quitté le Renouveau parce que certains Bergers (prêtres ou non) leur avaient conseillé de jeter leurs médicaments à la poubelle ---du moins dans les cas de médicaments antidépressifs et de somnifères. Argument : c'est l'Esprit-Saint qui te soignera de ta dépression, c'est Lui aussi qui te permettra de dormir sans somnifères.

En plus des réunions de prières et des grandes sessions de prières (et de guérison), le charismatique prie souvent chez d'autres charismatiques et aussi seul chez lui : toujours des prières spontanées, avec, souvent, de la glossolalie. En privé, la glossolalie n'est pas destinée à être "traduite" mais à parler comme un petit enfant qui ne sait pas très bien comment parler à son père (Père des Cieux).

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 28012
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par _tromken Ven 14 Mai 2010 - 13:53

Je suis d'accord avec cette synthèse Magnus.
C'est un bon résumé de leitmotiv de ce mouvement.

Permets-moi aussi de t'en toucher 2 mots Bérangère.
Charismatiques vient du mot « charis » utilisé dans le Nouveau Testament pour traduire la Grâce.
Mais contrairement à la doctrine de la Grâce à proprement parler de la Réforme du 16e siècle,
les charismatiques mettent l'accent sur ce qu'ils appellent « les dons de la grâce ».
Ce sont les miracles, les dons « prophétiques » et le fameux parler en langues dont ils ont une interprétation particulière. Ce don a fait l'objet de nombreuses controverses et livres.
Il s'est fondé sur le tout début du livre des Actes dans le NT où les premiers apôtres
ont eu durant un laps de temps très court la possibilité, dit le texte,
de s'exprimer dans diverses langues sans les avoir apprises.
Ce qui pourrait aujourd'hui correspondre au fait de savoir parler spontanément l'anglais,
le russe, l'allemand ou le chinois sans l'avoir appris.
Or, les charismatiques reformulent ce don à leur manière, car aucun ne manifeste un tel miracle.
Ils utilisent donc un parler « psychique » intraduisible qu'ils disent venir de l'esprit saint.
Il faut savoir que ces manifestations psychiques n'ont rien de nouveau mais sont pratiquées
dans des mouvements religieux autres que charismatiques
et même dans des mouvances spirites ou encore d'autres dites sataniques.

Ainsi, ils mettent l'accent sur ce qui est visible, tangibles et audibles.
Le fil conducteur de leur doctrines est de donner la preuve de Dieu en réalité.
Bien sûr de nombreux textes bibliques sortis de leurs contextes et appuyés par une belle rhétorique permet de justifier de tels faits. Le danger de cet angle religieux est l'évacuation de la Foi,
laquelle ne se justifie pas sur le visible précisément, ni sur l'immédiateté.
De plus, c'est la porte ouverte à des « spiritualités » de gourous.
En effet, si untel arrive à prouver ses capacités prophétiques ou des pseudos miracles,
la critique est impossible et le particularisme que chacun trouvera dans sa conscience
et dans sa foi personnelle lui sera ôtée.

De nombreuses autres doctrines sont nées de ce fil conducteur, toujours basées
sur le visible, sur le fait que « dieu est avec nous » et nous le montre.
La « bénédiction financière » par exemple avec l'évangile de la prospérité en est un exemple.
Dieu te récompense financièrement si tu obéis et pratiques les règles édictées
par la communauté, particulièrement le versement de la dîme (10% de tes revenus à l'église).
Il y a aussi ce qu'ils nomment « le rire dans l'esprit ».
Des séances de thérapie de fous rires disent-ils, inspirées par l'esprit saint.
La doctrine de la démonisation est aussi très mise en avant.
Le moindre péché ou trait de caractère peut être vu comme démoniaque
et demander une délivrance.

Bref, ce mouvement est dangeureux de part sa capacité à violenter la conscience de l'autre.
Je conseille fermement de l'éviter.
Nombre de personnes à l'esprit critique faible et à la nature naïve
sont sorties de ces mouvements fortement blessées et nécessitant des soins psychologiques.
En outre, tu trouveras un altruisme et une énergie à l'aide sociale
assez marqués dans certaines de leurs communautés.
Le miroir aux alouettes — rien de nouveau dans la stratégie de la sincérité hélas,
le but étant toujours de se prendre pour le défenseur de dieu et sa preuve vivante.

Le mouvement est très anglo-saxon, de par le pragmatisme qui leur ait chère,
mais aussi très bien reçu dans les milieux latins, de par le mysticisme et l'émotivité
qu'on retrouve communément dans l'ambiance latine.
S'il est un mouvement qui décrédibilise le christ et fait de lui un clown c'est bien celui-là

…/

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par bérangère Ven 14 Mai 2010 - 15:02

Merci Magnus et tromken,

Ma première idée d'eux n'était pas positive, je pense à beaucoup de choses et
j'ai du mal à amener la discussion vers un fil positif, pourtant c'est ce que j'aurais aimé
pouvoir faire, trouver un argument qui ferait pencher la balance.

Dans le négatif, j'ai plus ou moins les mêmes caractéristiques que tromken, caractéristiques assez lourdes. Je pense aussi à pleins de dérapages possibles, puis l'impression que cela me donne c'est d'une grande légèreté, une effervescence que l'on saisit un court instant et si un malheur s'abat vraiment, c'est la catastrophe. Le risque du gourou, mais bon je fais abstraction de celui-ci, je le suppose statiquement gentil pour ma recherche. Il y a aussi le problème de la lecture littéral de la Bible, que je n'aime pas du tout.
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par _tromken Ven 14 Mai 2010 - 15:46

Le seule point positif est probablement l'intention initiale du mouvement, à savoir se détacher d'une idée trop dogmatique et rigide du christianisme protestant (c'est chez eux qu'est né ce mouvement, d'abord par le pentecôtisme), le désir de mettre en avant la spontanéité et les dons propres à chacun.
Cependant, comme tout mouvement qui met en avant la libre interprétation de la bible, le mouvement a fait de l'amour une subversion de l'amour en insistant là-dessus jusqu'à écarter toute critique et responsabilité de l'homme. La liberté a été vue, non comme une conscience de sa liberté mais comme une impunité et une obligation de « bénédiction » du ciel.
Les dépravations et dérapages ont donc été intégrés, non comme un manque de conscience, mais comme une théologie manichéenne d'une guerre satanique. Le mal est une attaque contre le croyant, de l'extérieur, non une lacune d'éveil de la conscience devant l'impuissance de notre liberté précisément.

Franchement, autant les courants de la Réforme à l'époque de Luther ont des points positifs nombreux et importants, autant le soi-disant « réveil charismatique » en est absent selon moi. C'est plutôt une tentative eschatologique de rénover une église en faisant briller sa peau plutôt qu'à voir le cœur même du problème.
Mais le mouvement est somme toute très moderne dans son approche sociologique et culturelle de la société disons, puisqu'il tend au syncrétisme, à une approche spirituelle de moins en moins responsable où l'acquis de doctrines diverses et variées non chrétiennes va l'aider à continuer d'être, et, du même coup, à être de moins en moins néotestamentaires.
On voit de moins en moins de différences entre les religions désormais, des « tunnels » les reliant les unes des autres se construisent par cette mise en avant du bonheur à tout prix, d'un dieu chamallow et d'un concept où la spiritualité est un droit : les religions asiatiques, les mystiques et le christianisme se rejoignent de plus en plus dans cette approche infantile du spirituelle.
Pour qui voit dans l'œucuménisme du positif, alors c'est ici un point positif.
Je vois quand à moi l'émergence d'une religion universelle dans un patchwork nian-nian où celui qui dit « non » est accusé soit d'orgueil, soit d'être sans spiritualité. Une religion de plus en plus totalitaire, mais un totalitarisme d'autant violent qu'il se veut « amour universel » puisqu'il regroupe autour de lui des hommes et des femmes « mystico-religieux » de moins en moins capables de supporter le moindre bleu, la moindre contrariété, la moindre souffrance et la moindre remise en question de ses certitudes.
…/

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par bérangère Mer 19 Mai 2010 - 18:17

tromken a écrit:
On voit de moins en moins de différences entre les religions désormais, des « tunnels » les reliant les unes des autres se construisent par cette mise en avant du bonheur à tout prix, d'un dieu chamallow et d'un concept où la spiritualité est un droit : les religions asiatiques, les mystiques et le christianisme se rejoignent de plus en plus dans cette approche infantile du spirituelle.
Pour qui voit dans l'œucuménisme du positif, alors c'est ici un point positif.
Je vois quand à moi l'émergence d'une religion universelle dans un patchwork nian-nian où celui qui dit « non » est accusé soit d'orgueil, soit d'être sans spiritualité. Une religion de plus en plus totalitaire, mais un totalitarisme d'autant violent qu'il se veut « amour universel » puisqu'il regroupe autour de lui des hommes et des femmes « mystico-religieux » de moins en moins capables de supporter le moindre bleu, la moindre contrariété, la moindre souffrance et la moindre remise en question de ses certitudes.
…/

Je suis d'accord avec toi... par rapport au rapprochement tu a un exemple?
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par JO Mer 19 Mai 2010 - 18:36

J'ai mis un orteil chez les charismatiques, mais ne suis vraiment pas à l'aise dans l'extatisme béat . Une excellente amie est, à mes yeux, carrément ... "dérangée", mais, intervenant pour mobiliser son groupe de prière, elle a suscité une guérison miraculeuse chez mon fils. Bien sûr, il aurait peut-être guéri quand même...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par _tromken Mer 19 Mai 2010 - 19:02

Je suis d'accord avec toi... par rapport au rapprochement tu a un exemple?

Il y a par exemple en ce moment la préparation d'un événement œcuménique
sur Paris (pour leur pentecôte) regroupant catholiques, protestants et rabbins.
La pratique du parler en langues, du prophétisme, du miracle, de la mariolatrie,
du judaïse se côtoient dans un bouillons spirituelle où la religion universelle
est pressentie comme la Mère de tous.
Les conventions religieuses de ce type sont foisons en europe et aux usa.
Il existe désormais de grands marchés pseudo-spirituels annuels où la doctrine du samsara
côtoie l'eschatoligie protestante, l'écologie et le droit des animaux,
et encore un féminisme rigide lui aussi vu spirituellement (écoféminisme),
toutes les formes de pensées positives, de médecines parallèles…

Tu trouveras avec l'outil du web des exemples précis de ces mouvements
et de leurs rassemblement en salons et autres conventions.
Je me refuse, tu le comprendras, de faire la pub. ici à ces misères de la libre pensée.

Tu as raison Jo
Le « miraculeux » charismatique n'a rien de l'immédiateté et de l'impossibilité médicale
que revêt les témoignages qu'on trouve en lisant la biographie du christ.
Il se trouve là plus de volonté psychique qu'autre chose.
Te lisant et voyant que tu es loin d'être peu informé,
je suppose que tu as entendu parlé du « mesmérisme »

Et il est vrai qu'un fréquentation prolongée dans ces milieux aboutit
facilement pour des êtres à l'émotivité excerbée vers des déréglements
proprement psychiatriques.

bien à toi

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par bérangère Mer 19 Mai 2010 - 19:09

Merci je trouverai facilement sur le net.
Ce sont surtout des mouvements dangereux, c'est l'idée que je m'étais faite et elle
semble juste.
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par JO Mer 19 Mai 2010 - 19:10

Mesmer a été injustement raillé et déconsidéré alors qu'on a, par la suite, exploité ses expériences .
Si vous êtes piqué par une abeille, vous soulagez immédiatement la douleur en imposant votre main avec une intense concentration de votre énergie mentale . ça marche sur les petits enfants, de façon étonnante . On peut aussi aider un accidenté . Tombée durement, face première, le procédé m'a évité tuméfaction et enflure ... Et pas besoin d'invoquer Dieu ou Shiva , rien que se servir de son propre magnétisme .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par _tromken Mer 19 Mai 2010 - 19:48

bérangère
Dangereux, oui, mais encore faut-il savoir ce que tu entends par là.
Car je ne veux pas être manichéen : blanc OU noir.
Je connais des gens pour qui une communauté de ce type a offert
un certain équilibre — parce qu'ils ne pouvaient s'assumer eux-mêmes.
Des gens trouvent l'équilibre en adhérant à un parti politique, peut-être
au départ parce qu'ils vivent mal en eux-mêmes.
Le problème réside selon moi dans le long terme.
Si le médecin soigne, c'est bien, mais s'il rend addictif au médicament,
il n'est plus un médecin, c'est un gourou.

Une réflexion sur la vie doit avoir selon moi cette visée : Rendre l'autre à lui-même.
Ce que je reproche à ces mouvements, c'est précisément de prétendre tenir
un discours de ce type pour finalement faire tout le contraire.
À long terme, les adeptes ont bien du mal à se détacher.
Le danger est là selon moi.
L'adepte finit par ne plus pouvoir sortir mais par devenir un prosélyte professionnel.
Là, pour le coup, si un immeuble ne lui tombe pas sur la tête…
Je ne vois pas comment il bravera ses vérités éternelles.

À propos de Mesmer, c'est ce que je dis Jo, tu as raison
De là à conclure que les gens qui y croient, même ayant 60 ans
sont dans l'infantilisation : comme quoi, le thermomètre charismatique a du bon.
Au moins, il nous donne le degrès de fièvre…

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par JO Jeu 20 Mai 2010 - 7:34

Nous sommes tous des patients potentiels! Molière l'a dit mieux et avant moi .
Là est effectivement, la faille humaine . C'est plus facile de SE FAIRE guérir que de SE GUERIR . L'autre apporte le moyen, médecin, guide, artisan, mais c'est à soi-même que revient la responsabilité de diriger la manoeuvre . Le besoin de comprendre ce qu'on fait sur terre mène au désespoir ou à la foi . Il ne devrait pas mener à l'addiction aliénante, ni envers une substance ni envers un dogme .Quand le maitre a transmis ce qu'il nous fallait, il faut le quitter .Enfin, c'est ma démarche personnelle .
Les charismatiques sont exaltés mais sympathiques et la plupart du temps, inoffensifs . C'est la névrose qui nous fait dérailler, pas son objet .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les nouveaux mouvements spirituels. Empty Re: Les nouveaux mouvements spirituels.

Message par _tromken Jeu 20 Mai 2010 - 15:56

L'autre apporte le moyen, médecin, guide, artisan, c'est à soi-même que revient la responsabilité de diriger la manoeuvre. Le besoin de comprendre ce qu'on fait sur terre mène au désespoir ou à la foi .
N'est-ce pas plutôt que l'autre est précisément incapable d'apporter le moyen, le médecin, le guide ou l'artisan ? Car si un homme peut dire ce qu'il en est du trouble d'un semblable, indiquer le médecin dont il a besoin et en plus le lui amener ! — c'est que son diagnostic et son action ont toute l'autorité médicale.
L'initiative d'un tel homme est celle d'un ex-malade qui se croit « le savant » au nom de son propre vécu. C'est en réalité qu'une manière déguisée de dire : Je suis ton médecin désormais.
Or, l'autre n'étant pas moi, comme tu le dis, et inversement. De quel droit puis-je lui dire que c'est ce médicament qu'il lui faut et non un autre ? Je ne puis que témoigner de mon unique cas.

Enfin, sommes-nous malades ou sommes-nous morts ?
Je pense que nous sommes morts. Aussi un mort ne peut même pas appeler un médecin.
Le désespoir est là, dans ce diagnostic, qui, pour le cas, englobe tous les hommes.
Or, si, étant mort moi-même dans le passé, je vois combien l'autre est mort,
je ne peux encore pas l'éveiller. Il y a une prérogative du médecin… ouf.

Je dirais donc plutôt que nous sommes conduits au suicide ou à la foi.
La foi étant le courage d'affronter le désespoir, d'affronter ma mort,
parce que quelqu'un me tient la main (le médecin).

La croyance, elle, est le fait de faire passer cette maladie comme non mortelle,
comme humaine. Une cure de médecine raisonnable (le marché en propose tant)
devrait résoudre la chose, quitte, comme tu dis, à me bourrer à l'opium du peuple.

_tromken
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum