Georges Bernanos.

Aller en bas

Georges Bernanos. Empty Georges Bernanos.

Message par bérangère le Jeu 13 Mai 2010 - 13:18

Je viens de découvrir Georges Bernanos (1888-1948) un romancier catholique, Journal d'un curé de campagne, Sous le soleil de Satan, Monsieur Ouine, Dialogue de carmélite (opéra), beaucoup d'histoire de petits villages en prisent avec le mal avec des personnages très noirs et une spiritualité prise par la grâce qui s'y promène.
C'est très agréable.
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Georges Bernanos. Empty Re: Georges Bernanos.

Message par Cochonfucius le Jeu 13 Mai 2010 - 15:47

Aussi: La Joie.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27164
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Georges Bernanos. Empty Re: Georges Bernanos.

Message par bérangère le Jeu 13 Mai 2010 - 18:25

Raconte.
bérangère
bérangère
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 198
Localisation : Terre.
Identité métaphysique : ...
Humeur : Sarcastique.
Date d'inscription : 11/01/2010

http://extase-mystique.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Georges Bernanos. Empty Re: Georges Bernanos.

Message par Cochonfucius le Ven 14 Mai 2010 - 10:27

Difficile à résumer.

Des hommes et des femmes, apparemment accablés de malheur, découvre que la joie ne leur est pas interdite au sein de ces malheurs, et qu'elle vient de la compassion.

Extrait:

Vous savez très bien que vos clés n’ouvrent pas une porte ici, pas un tiroir; vous ne vous en servez jamais, ce sont des clés pour rire. Seulement, vous ne voulez pas avoir l’air de vous en apercevoir… Oui, mama, laissez-moi vous dire, ne vous fâchez pas… A votre âge, si près de Dieu, c’est encore trop d’un petit mensonge! l’âme n’est plus de force à le supporter. Et il y a encore les autres mensonges, pensez donc, ceux de toute la vie!… Il en reste toujours quelque chose; ils doivent empoisonner les vieilles gens. Arrachez du moins celui-là, les autres viendront avec, tous ensemble, comme les liserons d’un groseillier. Alors vous serez réconciliée avec les vivants et les morts, c’est moi qui vous le jure : vous pourrez dormir en paix.

-Tu as deviné! Est-ce possible, dit la folle d’une voix qui tremblait de joie. Tu devines tout, c’est merveilleux. Oui, oui, je le savais. Elles ne sont bonnes à rien. Je pourrais te dire quel jour on les a mises sur ma table à la place des vraies. L’homme les avait frottées la veille au sable sous ma fenêtre. N’importe, prends-les, je te les donne. A présent que tu sais, à quoi veux-tu qu’elles me servent? D’ailleurs, je suis lasse, mon coeur lui-même s’endort. Désormais, vois-tu, je m’en vais pouvoir être lasse tout mon saoul”. Ses épaules eurent à peine un léger frisson. Elle dormait.


http://lise2cc.wordpress.com/les-maitres/bernanos/

Commentaire d'un lecteur:

"Chantal, lumineuse, belle, simple et remplie de joie – une joie dont elle est prête à faire le sacrifice pour le salut des autres. Qui aujourd’hui comprendrait cela?"
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27164
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum