Petite hypothèse sur la mort...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Petite hypothèse sur la mort...

Message par Claude Dorpierre le Dim 20 Juin 2010 - 11:29

Je vous ai déjà soumis l’idée, (forum, La matière clignotante…), que notre Conscience, au départ des informations que lui fournit ses sens physiques, crée sa réalité en permanence. J’ai également abordé la possibilité, pour la Conscience, d’exister dans plusieurs univers « simultanément ».Je sais que cela peut sembler nébuleux et je vais me risquer à une « illustration ».Imaginez une rue, infiniment longue. De chaque côté, une multitude de théâtres. Dans chacun de ceux-ci se déroule une pièce, chaque fois différente. Vous êtes dans cette rue et vous avez la possibilité de pénétrer dans l’un d’eux et de participer à la pièce qui s’y déroule. Vous devez évidemment respecter l’histoire, l’époque, le décor, les costumes (le côté matériel de l’Univers). Dans ce cadre, vous pouvez créer un personnage qui va y tenir un rôle, avec sa personnalité, homme femme, savant ou inculte…comme il vous plaira (créativité de la Conscience). Mais vous avez une autre possibilité, Vous pouvez faire des mini pauses pendant la pièce, sortir du théatre, entrer dans un ou plusieurs autres pour y jouer un ou des autres rôles. Puis vous revenez au premier ou la pièce a continué sans vous ( « clignotement » de votre conscience). Rien ne vous empêche d’introduire dans la pièce, un élément intéressant observé dans un autre théatre (intuitions, inventions géniales…). Mais chaque personnage créé a une durée de participation déterminée( la mort). Vous-même, vous jouez tellement bien le jeu, que vous vous inquiétez du moment au cela va se terminer (angoisse de sa fin prochaine).Pourtant, qu’un rôle se termine, n’empêche pas aux autres de continuer. Et rien ne vous interdit de revenir dans ce même théatre pour y créer un nouveau rôle (réincarnation ). Vous y serez d’autant plus à l’aise que vous avez déjà l’expérience de la pièce (don inné, explication plausible de la différence d’évolution entre les êtres humains, fussent-ils frères et sœurs).
Un scénarion de plus dans ce forum.

Claude Dorpierre
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 463
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Libre penseur
Humeur : Tolérante
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Bulle le Dim 20 Juin 2010 - 16:02

C'est marrant cela me fait penser à la fin d'une étape de la vie : enfance (avec ses propres étapes), adolescence etc...

_________________
Hello Invité !  Le Petite hypothèse sur la mort... Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46759
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Tibouc le Mer 23 Juin 2010 - 2:03

J'ai presque tout compris, sauf le concept de "clignotement de la conscience" avec lequel j'ai eu un peu de mal.
Si nous passons d'un univers à un autre (de notre vivant si j'ai bien compris), comment se fait-il que nous ne nous en rendions pas compte ?
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par _InfinimentGrand le Mar 29 Juin 2010 - 3:00

Tibouc a écrit:

Si nous passons d'un univers à un autre (de notre vivant si j'ai bien compris), comment se fait-il que nous ne nous en rendions pas compte ?.

Comment faire la différence entre le vrai souvenir et l'imagination je dirais autrement?

Comme dit le vieil adage, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Chaque chose à sa place. Un univers, une vie à la fois. A chaque vie un esprit différent. Si la vie est cyclique, alors tous les cycles ne peuvent pas être pareils, donc différents, unique. On peut posséder plusieures voitures dans sa vie, disons généralement l'une après l'autre, mais chaque véhicule a sa vie. Ce que l'esprit emporte de notre existence n'appartient plus aux lois de la matière. Donc qu'est-ce que le souvenir, le rêve et l'imagination? Complexes produits bio-psychiques du cerveau en lien à nos sens et émotions, mais si tout est lié alors aussi connectés à l'esprit. Notre imagination est incommensurable, et par l'esprit sa source est encore plus inconnu. Qui sait ce qu'on peut imaginer, visionner, et trouver dans l'inconnu. Qui sait ce qu'il y a d'existentiel dans l'infini. Le mot tombe sous le sens. Tout est probablement possible dans l'infini entre réalité et confins. Sortir de nos allusions c'est distinguer le sens de chaque chose percevable par l'esprit, et compréhensible par l'intelligence, soite l'observation intérieure, mais aussi extérieure à soi, la nature! En dehors de cela la vie est amour, lumière, et vérité intime. Ce que l'esprit emporte du corp n'est que l'âme, pur conscience immatière. De plus si chaque vie est un cycle a achevé, le futur corp en appelle a naitre sera issue d'un autre esprit ainsi que d'une autre âme, qui plus est lorsque rien ne se jette, mais que tout se transforme, tout se recycle. Du fait qu'on ne se souviendrait pas de nos vies antérieures! Ce recyclage dépend logiquement d'un point zéro de recycle, comme le mot l'indique qui repart à zéro, si la vie est un recommencement perpétuel. Si on observe une spirale, comme un ressort de crayon ou de suspension par exemple, on peut voir que sa forme tient de la propriété cyclique dont chaque cycle est différent et nouveau, si on imagine un point de départ zéro linéaire tout le long du ressort. Bon, dans un premier temps c'est comme cela que je conçois l'organisation de chaque vie. La spirale n'étant qu'un file de vie, sa dimension spatiale reliée aux autres est plus complexe encore je pense. Tout cela pour dire que non, je ne me rappelle pas de mes autres vies. Je suis prét à tout perdre ou à mourir, mais je ne veux pas perdre l'essentiel de mon existence, ce que j'ai bâtit en moi; Mon amour, ma lumière, ma vérité intime. Je m'en rappelle chaque jours pour ne pas l'oublier. Je pense qu'il n'y a que cela qui fait Notre être véritable, le moi profond, si profond et loin du corps qu'il en est notre âme sur le file de l'esprit.
Je comprendrais l'intéret de se souvenir de nos vies passées, de l'histoire de nos précédentes planétes, peut-être dans la possibilité de cumuler un savoir universel, des pouvoirs, des dons que sais-je, un âge prolongé... Mais dans ce cas, alors pourquoi n'a t-on pas une anatomie par conséquent issue des diverses vies précédentes? Membres, formes, couleurs, organes, textures, structures, langues...
...En rejoingnant l'idée des théatres, cela reviendrait à garder chaque costume de chaque pièce sur soi en amas d'épaisseur accumuler!!



Cosmiquement.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Lila le Mar 29 Juin 2010 - 6:47

Bulle a écrit:C'est marrant cela me fait penser à la fin d'une étape de la vie : enfance (avec ses propres étapes), adolescence etc...
oui, sauf qu'on se souvient du "passé": la différence est de taille.

On peut aussi comparer à chaque journée suivie de la "mort" du sommeil, et aussi à chaque instant,parce que le précédent est mort et le suivant pas encore là.

Microcosme et macrocosme, reflet du Tout dans chaque instant, images fractales, observer notre "ici et maintenant" du le monde pour apprendre ses lois...
Même pas besoin d'imagination: tout est là, il suffit d'ouvrir les yeux. L'observation de la nature nous apprend plus que n'importe quel livre Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 7:03

La mémoire fait toute la différence : au réveil, on se souvient du passé . A la naissance, et jusque vers six ou sept ans, on a des flashes bizarres que certains attribuent à des vies antérieures . Et l'hypnose nous fait vivre une autre vie ...
La mémoire n'est pas inscrite dans nos cerveaux : elle s'y inscrit . Mais d'où vient que nous nous souvenions ?
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Lila le Mar 29 Juin 2010 - 7:09

La mémoire fait toute la différence
tout à fait. okey
La mémoire n'est pas inscrite dans nos cerveaux : elle s'y inscrit . Mais d'où vient que nous nous souvenions ?
hé hé... le cerveau serait la mémoire "vive", mais il y a l'autre... (je ne sais plus le nom qu'on lui donne, en informatique) dubitatif


Dernière édition par Lila le Mar 29 Juin 2010 - 7:12, édité 1 fois

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 7:11

lol! akasha ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Claude Dorpierre le Mar 29 Juin 2010 - 8:34

La vraie question est là:
Qu'entendez-vous par "Intelligence", ce qui est en vous, vous permet de vous exprimer, d'imaginer, de résoudre des petits et de gros problèmes.
Je vous propose de réunir nos avis dans une nouvelle rubrique.
Cette question entre au coeur de la métaphysique

Claude Dorpierre
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 463
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Libre penseur
Humeur : Tolérante
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 8:40

Bien évidemment .Je crois que ce qui dit "JE" est essentiellement la toute petite pointe de retour sur soi, conscience d'être, , au sommet d'un gigantesque soubassement sub conscient, puis inconscient personnel, puis collectif , et qu'il appelle le centre commun à toutes ces couches de l'être: Dieu ou Origine ou ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par bernard1933 le Mar 29 Juin 2010 - 11:17

Est-ce-qu' on se pose la question de savoir où ira l' âme de mon épagneul
après sa vie de chien gâté ? Ou celle du merle, ou du moustique ou du brin de muguet ? Croyez-vous vraiment que l' homme fait exception à la règle de tout être vivant ? Il naît, il vit, il disparaît...Il faut se résoudre à rejoindre ce grand Tout, à nous dissoudre...la goutte qui rejoint l' océan .
Tout le reste n' est que la tentative désespérée de survivre, sans plus .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 11:34

je ne suis pas de cet avis . La conscience d'être existe - y compris chez les animaux- Elle n'est pas de même nature que la matière périssable , et est donc susceptible de lui survivre, logiquement . Sans doute pas d'une manière individuelle , mais en tant que "substance spirituelle", quelles que soient les remaniements ultérieurs . On ne peut nier la spécificité de la pensée humaine non plus .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Lila le Mar 29 Juin 2010 - 14:50

bernard1933 a écrit:Il faut se résoudre à rejoindre ce grand Tout, à nous dissoudre...la goutte qui rejoint l' océan .
Tout le reste n' est que la tentative désespérée de survivre, sans plus .
Ce n'est qu'une supposition, qui n'a pas force de vérité.
Pas plus que les autres suppositions (résurrection, réincarnation, autres formes de vie, etc, etc...). Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par bernard1933 le Mar 29 Juin 2010 - 18:05

JO, t u as raison, la conscience existe , mais nous n' en avons pas la même conception . Pour moi, la conscience fait partie intégrante et intime de toute particule de matière . Elle en est inséparable . Il n' est pas non plus inconcevable, loin de là, de la " voir " partout, dans et
au - delà de la matière . Au bout du bout, la matière n' est qu' une condensation fantastique d' énergie . Tout est donc énergie . Mais je pense qu' on reste inconsciemment dans l' ancien schéma de matière
basique, fixe, figée dans le temps . Je ne nie pas la conscience , au contraire , mais je pense qu' elle n' elle n' apparaît clairement qu' à partir d' un certain niveau d' organisation . Je reprends mon image
d' ordinateur ou de télé: des bouts de bois, plastique, métaux ...mais
qui, organisés et alimentés en énergie , me font voir en direct des vahinés ou des geishas ( trop tard pour que je change...)
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 18:14

E=mc2 jusque là, tu es d'accord ?
Lénergie , c'est donc une masse en mouvement . La conscience n'est démontrable qu'à partir d'un haut niveau d'organisation . Sheldrake a postulé que des champs "morphogénétiques" précédaient, dans l'espace/temps la conversion de l'énergie en matière organisée . Et que ces champs ne s'effaçaient pas, d'autant plus que souvent reproduits ... On n'a pas tout tiré de la physique quantique comme conséquences ontologiques .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par bernard1933 le Mar 29 Juin 2010 - 18:37

C' est un point de vue fortement contesté si j' en crois ce que je lis sur le Web . L' histoire de l' expérience sur les poussins me laisse rêveur...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 18:46

Sheldrake a ses partisans et ses opposants . De fait, les opposants objectent qu'il y a deux mondes ; l'ordinaire et le quantique : mais le monde a un pied dans chacun, indissolublement .Nos cellules sont matière/énergie , comme tout le reste .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Mar 29 Juin 2010 - 19:00

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=806

interview intéressante de R. Sheldrake
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Claude Dorpierre le Mer 30 Juin 2010 - 8:10

Puisque nous parlons de la mort, une petite histoire.
On demande à un jeune garçon quelle est, à son avis, une "belle" mort.
- Comme mon grand-père répondit-il.
- Et comment est mort ton grand-père?
- Il est mort en s'endormant.
-Et maintenant, qu'est ce qu'une "vilaine" mort d'après toi?
- Comme les amis de mon grand-père.
-Ah bon, pourquoi?
-Ils étaient dans la voiture quand mon grand-père s'est endormi...

Claude Dorpierre
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 463
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Libre penseur
Humeur : Tolérante
Date d'inscription : 22/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Bulle le Mer 30 Juin 2010 - 16:00

JO a écrit:La mémoire fait toute la différence : au réveil, on se souvient du passé . A la naissance, et jusque vers six ou sept ans, on a des flashes bizarres que certains attribuent à des vies antérieures . Et l'hypnose nous fait vivre une autre vie ...
La mémoire n'est pas inscrite dans nos cerveaux : elle s'y inscrit . Mais d'où vient que nous nous souvenions ?
L'hypnose nous fait retrouver ce que nous avons vécu et refoulé. Ce qui en "imagé" peut tout à fait correspondre à un sentiment d'avoir vécu dans une autre vie. Nous ne gardons dans nos mémoires que ce qui nous "convient" de garder, quitte à mettre sur le reste, parfois en l'habillant (comme dans les rêves) pour le tenir à une distance définitive, un bon gros couvercle bien lourd...
Jusqu'au jour où une odeur remonte et là il faut aller voir ou alors rester avec elle et imaginer autour.
Je sais c'est moins glop que la métempsychose et autres croyances très new age destinée encore une fois à donner une illusion de réponse à ce que l'on ne sait pas.
Il y a un excellent dossier sur l'impression de "déjà-vu" (sensé être le souvenir d'existences précédentes) sur le site du Laboratoire de Zetetique ; je vous en met un extrait dans le spoiler :
Spoiler:
La dernière explication neurologique


--------------------------------------------------------------------------------

Une récente expérience réalisée à Marseille par le neurologue Fabrice Bartolomei et ses collaborateurs a apporté de nouvelles informations, peut-être essentielles pour notre compréhension du déjà-vu.

En 1954, en décrivant l’effet de stimulations électriques, le neurochirurgien canadien Wilder Penfield avait réussi à établir des cartes sensorielles et motrices du cortex cérébral humain. La sonde électrique étant appliquée directement sur le cortex de ses patients, la stimulation restait superficielle et seul le néocortex était donc exploré. Cependant, ces stimulations électriques déclenchèrent parfois, chez certains sujets, des sensations proches du déjà-vu. Penfield en conclut donc que ce phénomène devait émaner du néocortex temporal.



Le Dr Bartolomei pense que l’impression de déjà-vu résulte d’une « panne » temporaire
affectant le cortex périrhinal, impliqué l’identification de la « nouveauté » d’une situation.


Le développement de nouvelles techniques exploratoires dans les années 1960 poussa un peu plus loin les recherches sur le fonctionnement du cerveau. L’encéphalographie et la stéréoencéphalographie (méthode d’implantation d’électrodes intracérébrales) en particulier, permirent de stimuler et d’enregistrer l’activité de structures plus profondes. Les médecins ont ainsi pu observer le déclenchement de déjà-vu lors de stimulations électriques des structures temporales internes : le complexe amygdalien et l’hippocampe. Dans la mesure où ces zones sont impliquées dans les processus de mémorisation, les neurologues en ont déduit que le déjà-vu devait être une perturbation temporaire des systèmes mnésiques.

Cependant, le phénomène restait anecdotique pour les patients épileptiques : seuls 2% d’entre eux rapportaient lors d’une stimulation de complexe amygdalien ou de l’hippocampe une impression, en réalité plus proche de la réminiscence (remémoration d’un souvenir précis) que du déjà-vu. De plus, le rôle de ces deux structures temporales ne semblait pas nettement différencié, ce qui laissait plutôt penser que leur stimulation agissait sur une autre zone cérébrale et déclenchait donc de manière indirecte mais imprécise le déjà-vu.

En revanche, en stimulant la zone rhinale de patients épileptiques, Bartolomei et ses collaborateurs, déclenchèrent dans 11% des cas (sur 280 stimulationsadministrées à 24 patients), une impression de déjà-vu. Cette zone rhinale, située sous l’hippocampe, composée du cortex entorhinal et du cortex périrhinal, semble donc être plus directement impliquée dans le déclenchement de l’impression de déjà-vu.

D’après des études réalisées chez le singe, les cortex rhinaux jouent un rôle important dans la mémoire de reconnaissance visuelle. Le cortex périrhinal, en particulier, ne serait activé que lors d’une situation nouvelle. Cette zone permettrait de repérer la « nouveauté » avant de la mémoriser.

Les résultats du Dr Bartolomei laissent donc penser que l’impression de déjà-vu résulterait d’une « panne » temporaire affectant le cortex périrhinal. Normalement, face à une situation nouvelle, les informations sensorielles convergent vers le cortex périrhinal avant d’être transmises au cortex entorhinal puis à l’hippocampe où elles sont en partie mémorisées. Si le cortex périrhinal cesse momentanément de fonctionner à cause d’une fatigue cérébrale, d’un état de stress, etc., le caractère nouveau de la situation ne peut théoriquement pas être identifié et la scène semble donc familière. Nous aurons alors l’impression de l’avoir déjà vécue.
Comme quoi la science fait reculer les croyances lol!

_________________
Hello Invité !  Le Petite hypothèse sur la mort... Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46759
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par _InfinimentGrand le Mer 30 Juin 2010 - 16:17

L'ami bernard a écrit:

Il faut se résoudre à rejoindre ce grand Tout, à nous dissoudre...la goutte qui rejoint l' océan .

Il n'y a pas qu'une goutte ou un certain nombre de gouttes élites qui retournent à l'océan, si je reprends ton raisonnement. Je pense que ton épagneuil poursuivra son chemin spirituel en paix, mais rien ne t'assures qu'il te suivra encore à l'appel.
Entre-autre, toutes les gouttes de la pluie retombe sur l'océan, et même sur terre! La quantité d'eau étant la même sur la planète. Je reprends ce que j'ai dit ultérieurement, mais j'ajoute que comme l'eau nous suivons des cycles perpétuels, et traversons des corps différents, Tous dans un même ensemble. Nuage, goutelletes, gouttes,(pluie), eau, vapeur, gaz, neige, grêlons, glace, eau, rivière...etc.

L'eau c'est la vie en effet.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par bernard1933 le Mer 30 Juin 2010 - 17:53

IG , mon épagneul, comme son maître, arrêtera son chemin spirituel à
l' heure fixée par le destin ! La lampe s' éteint définitivement , et il est illusoire de croire qu' elle se remettra en route... par contre, nos particules de matière-conscience rejoindront la grande tambouille...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par Radha2 le Mer 30 Juin 2010 - 21:20

N'est-il pas illusoire d'employer le mot illusoire afin d'évoquer la croyance d'autrui selon sa propre croyance ?

Il semble plus constructif d'évoquer sur quoi elles se fondent. Cela peut éviter d'appliquer une logique matérielle à un domaine spirituel.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par _InfinimentGrand le Mer 30 Juin 2010 - 21:41

Bernard a écrit:
IG , mon épagneul, comme son maître, arrêtera son chemin spirituel à
l' heure fixée par le destin ! La lampe s' éteint définitivement , et il est illusoire de croire qu' elle se remettra en route... par contre, nos particules de matière-conscience rejoindront la grande tambouille...

C'est ce que nous disons, et c'est encore une autre façon de le dire, je suis entièrement d'accord...juste à un détail prêt, je ne dirais pas "chemin spirituel" mais "chemin terrestre" dans un premier temps. Pardonne mon perfectionnisme, je suis parfaitement chiant là-dessus, en effet pour mon cas également mon corps ne se reformera pas de ses cendres, mais mon âme quittera mon corps et probablement ce monde en rejoignant l'esprit, véhicule des confins, pour revivre ailleurs.
De la même manière la lampe s'éteint ou saute nous sommes d'accord, elle ne se rallumera plus. Elle est morte. Elle ne disparait pas, puisque son corps de lampe est réel, et a achevé son chemin, son rôle d'éclairage. La lampe ou l'ampoule morte peut être enlevée, retirée, écrasée, recyclée, incinérée. La lampe n'est plus sur le culeau mais le courant passe toujours dans le file de la cloison du mur. Ce courant ne meurt pas avec la lampe. Il file ailleurs, il rejoint la grande tambouille élèctrique comme tu dis, et rien n'empèchera ce courant d'aller faire fonctionner une autre lampe plus loin.
Merci.




Métaphoriquement.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Petite hypothèse sur la mort... Empty Re: Petite hypothèse sur la mort...

Message par JO le Jeu 1 Juil 2010 - 7:44

c'est tout à fait le schéma plausible qui est le mien .Il y a l'Energie ... elle devient matière, joue son rôle dans l'immanence terrestre et retourne à sa source . L'onde se fait particule et puis redevient onde . Où est le problême ? Nous sommes un effondrement de la fonction d'onde : c'est comme ça que disent les physiciens ?
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum