Une réalité irréelle

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Dim 10 Oct 2010 - 23:41

Qu'un intérieur? Excuse moi je ne comprends pas. Si je dis qu'il y a un interieur, et qu'il n'y a que cela, par rapport a quoi est ce un intérieur?
On ne peut pas vraiment parler d'intérieur, en effet. J'ai dit «intérieur» parce que nous sommes dedans. Mais cet «intérieur» est à la fois intérieur et extérieur, puisqu'il est tout, puisqu'il est le monde (au sens large du terme, hein pas à l'échelle humaine).

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par Sebi le Lun 11 Oct 2010 - 0:23

Nietzsche décriait le nihilisme, tout autant que le socialisme, a rompu avec Wagner qui cherchait à créer un art total (et les nazis ont utilisé cette idée pour leur propagande),...

Il n'était certainement pas nihiliste et n'était pas athée à mon sens non plus, en tout cas pas au sens où l'on comprend ce terme aujourd'hui. . Il était de ces athées proches de Dieu, ne le niant pas
Sebi
Sebi
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1106
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Empereur
Humeur : Printanière
Date d'inscription : 26/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par JO le Lun 11 Oct 2010 - 9:10

on confond souvent athéisme et anticléricalisme .
Le foetus in utero ne peut soupçonner qu'un monde "extérieur" existe , sauf par les bruits et perceptions qu'il en a , subtilement ... L'homme ex utero est dans le même cas , incapable de dire en quoi consisterait un éventuel "extérieur" à sa compréhension .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22768
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Lun 11 Oct 2010 - 11:53


On ne peut pas vraiment parler d'intérieur, en effet. J'ai dit «intérieur» parce que nous sommes dedans.
Excuse moi mais tu redis la même chose avec un autre mots. "Dedans". Dedans quoi sommes nous, et qu'y a t il dehors?
Mais cet «intérieur» est à la fois intérieur et extérieur, puisqu'il est tout, puisqu'il est le monde (au sens large du terme, hein pas à l'échelle humaine).
Qu'entends tu par cet"intérieur"? Qu'est ce que le sens large qui se voudrait de défier l'echelle humaine?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Lun 11 Oct 2010 - 15:12

L'idée du Surhomme nie la réalité en endurcissant le coeur qui devient incapable de distinguer le bien et le mal et condamne l'humanité au nazisme des racistes sans coeur qui alors nous imposent un monde irréel et non souhaitable .
C'est ce qui est arrivé aux Napalais puis aux nazis Allemands et aussi aux Bolchévistes et Maoïstes matérialistes
La robotisation ddes esprits dans le matérialiste à gauche au centre et à droite
Tétraèdre
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par apollonius le Lun 11 Oct 2010 - 17:28

vous n'avez toujours pas répondu à ma question, Tétraèdre...

vous haïssez le mal
haïr le mal, haïr la haine >> vous utilisez ce que vous combattez, ou est la logique???

vous vous définissez catholique....quelle cohérence avec la parole de Jésus qui demande d'aimer ses ennemis?

quelles sont donc les fondations de votre fonctionnement?

apollonius
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Lun 11 Oct 2010 - 19:05

Excuse moi mais tu redis la même chose avec un autre mots. "Dedans". Dedans quoi sommes nous, et qu'y a t il dehors?
Dans le Tout. Pour moi, il n'y a que ce dedans, justement. Un dedans infini, qui englobe toute la réalité, donc nous ne pouvons qu'être «dedans». Il n'y a rien dehors, parce qu'il n'y a pas de dehors, et c'est pour moi la grande erreur de toutes les métaphysiques, religieuses en particulier.
Quand je dis «sens large», je veux dire la totalité de l'Univers, qui peut-même être pluriel d'ailleurs. Je veux dire la totalité de la réalité, qu'on y trouve un univers, deux, trois, cents, ou milles.

L'idée du Surhomme nie la réalité en endurcissant le coeur qui devient incapable de distinguer le bien et le mal
Tétraèdre, le concept du Surhomme, chez Nietzsche, est, avec l'Eternel Retour, un des concepts les plus compliqués de toute l'histoire de la philosophie. Je ne prétends évidemment pas moi-même l'avoir compris dans sa totalité, mais en voyant votre interprétation, sans vouloir m'avancer, je ne peux que constater que vous, en revanche n'y avez rien compris.
Donc je me permets de vous poser une Xème fois la même question : avez-vous lu Nietzsche avant de débiter de ce genre de choses ?

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Lun 11 Oct 2010 - 20:07


Dans le Tout. Pour moi, il n'y a que ce dedans, justement. Un dedans infini, qui englobe toute la réalité, donc nous ne pouvons qu'être «dedans». Il n'y a rien dehors, parce qu'il n'y a pas de dehors, et c'est pour moi la grande erreur de toutes les métaphysiques, religieuses en particulier.
Non, je dois refuser ce que tu dis. Si tu parle d'un dedans, alors il y a un dehors. Si tu nies cela, il faut m'expliquer a partir de quoi on peut définir un dedans sans dehors.

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Lun 11 Oct 2010 - 21:05

Non, je dois refuser ce que tu dis. Si tu parle d'un dedans, alors il y a un dehors. Si tu nies cela, il faut m'expliquer a partir de quoi on peut définir un dedans sans dehors.
Je te l'ai dit, dans mon discours «dedans» est un abus de langage. Comment définir notre position «dans» le monde, sans utiliser ce terme de «dans» ? Impossible. Mais ce «dans» ne sous-entendu aucun dehors, justement. Le monde n'est pas quelque chose de fermé à l'intérieur duquel nous nous trouvons, mais la totalité de la réalité «dans» laquelle nous vivons. Il n'y a donc au monde ni d'intérieur ni d'extérieur, mais il est, dans la langue française, impossible de placer l'homme ailleurs que «dans» le monde. Il faudrait pour cela inventer un nouveau terme qui impliquerait que l'homme est «dans» la réalité, sans pour autant sous entendre un extérieur de cette réalité, qui ne peut en avoir, puisqu'elle est précisément Tout. L'homme est «dans» ce Tout, mais le Tout, par définition, n'a pas d'extérieur, puisque ce qui serait à l'extérieur ne ferait pas partie du Tout. Ce qui est en contradiction avec la définition même du Tout, qui englobe précisément... tout.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Mar 12 Oct 2010 - 0:25

Comment définir notre position «dans» le monde
Ce "dans" n'est ce pas nous même en réalité?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par JO le Mar 12 Oct 2010 - 9:42

c'est tout le problême métaphysique ... Dieu extérieur : il y a la création et le Créateur , extérieur , transcendant .
Mais Dieu intérieur, immanent .
Les deux , probablement . Le Je est forcément un espace intérieur mais les ouvertures sensorielles et perceptives, intuitives le font participant du Tout.
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22768
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Mar 12 Oct 2010 - 11:04

Ce "dans" n'est ce pas nous même en réalité?
Si on veut.
On devrait plutôt parler de «au». Nous ne sommes pas dans le monde, car vous avez raison, si on use de ce terme, il sous-entendra toujours ce que je ne veux pas qu'il dise : un extérieur. L'homme n'est donc pas «dans» le monde, car il ne pourrait être à l'extérieur du Tout, qui par définition, n'en a pas. Il est donc «au» monde. Il vient au monde, et il y reste plus ou moins longtemps. ^^

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Mar 12 Oct 2010 - 11:50

Il vient au monde, et il y reste plus ou moins longtemps.
Il vient? Il vient d'où? Qu'est ce le monde et où cela se trouve t il?

virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Mar 12 Oct 2010 - 12:36

Il vient? Il vient d'où? Qu'est ce le monde et où cela se trouve t il?
De nulle part, ou du néant, comme on voudra. Il vient, apparait au monde. Le monde c'est la réalité, le Tout, ce qui est. Cela se trouve partout où il y a de l'être, donc partout, sans complément. C'est Tout.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par virgule le Mar 12 Oct 2010 - 13:00


De nulle part, ou du néant, comme on voudra.
Mais comment quelque chose peut il provenir de nulle part ou du néant? Je ne comprends pas.


virgule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1067
Localisation : Dans un haricot.
Identité métaphysique : rathée de peu... divin quand même!
Humeur : Pourquoi y penser?...
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par MrSonge le Mar 12 Oct 2010 - 13:09

Mais comment quelque chose peut il provenir de nulle part ou du néant? Je ne comprends pas.
Nous ne sommes, je le crains, pas fait pour le comprendre. Le jour où nous l'aurons compris, nous aurons pénétré le mystère de la vie. Alors, nous serons Dieu. Mais bon, m'est avis que ce n'est certainement pas demain la veille.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Mar 12 Oct 2010 - 16:15

J'avais répondu je crois . Haïr le mal ce n'est pas haïr les malheureux victimes du mal c'est haïr le mal pour les aimer pour qu'ils se libèrent du malin
Tétraèdre
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par apollonius le Jeu 14 Oct 2010 - 1:53

Tétraèdre

j'avais bien compris la nuance que vous soulevez:
vous associez la haine au mal (puisque elle est l'opposée de l'amour ou le bien selon votre conception) et vous combattez le mal....pas ses victimes
jusque là, je comprends la cohérence de votre raisonnement

là ou je cherche à comprendre, c'est quand vous dites que vous haïssez le mal pour le combattre .....car si vous haïssez, vous faites le mal...alors vous en êtes victime aussi....non?
en tant que victime, pouvez vous le soumettre comme vous y aspirez?

la souris peut elle dominer le chat quand il lui tient le cou?
apollonius
apollonius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Serpentaire
Identité métaphysique : Amoureux de Philosophie Naturelle
Humeur : Eve entée
Date d'inscription : 24/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Une réalité irréelle - Page 11 Empty Re: Une réalité irréelle

Message par Tétraèdre le Jeu 14 Oct 2010 - 15:20

Non car le mal ne peut rien contre celui qui aime et vit dans le bien sans le mal , et face au mal qui fait mal à tous il ne faut pas rester indifférent ou pire aimer le mal.
Il faut haïr le mal comme il faut haïr le péché qui fait mal mais si une personne se met à haïr les victimes du mal alors là il vient de se faire avaler par le mal et perd très vite sa douce paix qu'il vivait dans le bien sans le mal.
Présenter l'autre joue c'est cela : il ne faut pas répondre au mal par le mal pour ne pas devenir l'incarnation du mal
Si tu réponds au mal par le mal en aimant le mal au point de le commettre tu deviens à ton tout victime du mal
Il faut haïr le mal pas le malheureux, il faut aimer les malheureux pour les libérer du mal
Dieu haït le mal . Mais je comprend ton intervention tu ne vois la haine que de façon négative pas son aspect neutre ou son aspect positif. Pourtant l'électricité est à la fois négatif neutre et positif . La lumières est à la fois noire blanche et toutes les couleurs . La haine du mal c'est positif permettant l,amour du bien
PAS FACILE À COMPRENDRE , il faut l'avouer
Tétraèdre
Tétraèdre
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 692
Localisation : Montréal, Québec
Identité métaphysique : catholique
Humeur : mystique
Date d'inscription : 01/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum