Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 10:05

Exemple de manipulation des masses : la promotion depuis plus de 50 ans, du lait artificiel (dit "lait maternisé") aux dépends de l'allaitement maternel.
furieux (je mets un "bonhomme" ici à la demande de ma fille qui s'est incrustée sur mes genoux...)


Réalité : l'allaitement maternel présente de loin plus d'avantages que l'alimentation par lait artificiel (santé de l'enfant et de la mère, financier, respect de l'environnement, diminution des risques et coûts sanitaires pour la société, etc)

Stratégies :
Stratégie de la distraction : tout faire pour éloigner le public, et les femmes en particulier, de l'information objective au sujet de l'allaitement, de la connaissance de leur propre corps et de son fonctionnement, des données scientifiques existantes, etc...

Créer des problèmes, puis offrir des solutions :
augmentation des allergies aux protéines de lait provoquées largement par l'utilisation intensive de lait artificiel (impact sur la flore intestinale du bébé, réaction immunitaires, etc)
==> mise sur le marché de lait adapté "répondant" à ces problèmes d'allergies

S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge :
Voir les pubs qui tournent autour des laits infantiles (et toute la panoplie de l'alimentation spécialisée pour bébé et jeunes enfants)

Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion :
idem, voir pubs. Et aussi, tous les mauvais conseils que l'entourage médical ou autre peut prodiguer à une maman qui vient d'accoucher, en plein baby blues, décontenancée face à un allaitement au sujet duquel elle ne connait rien (comment faire ? Est-ce normal... ? est-ce que je fais bien ? etc)... au lieu d'aider les jeunes mamans en leur expliquant ce qui se passe, comment rémédier aux douleurs, etc... on joue sur l'émotionnel "votre enfant meurt de faim ! et vous avez mal ! donnez lui un biberon, ce sera mieux pour lui et pour vous ! quelle idée de vouloir souffrir comme cela ! etc"

Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise :
Même le personnel médical est encore souvent ignorant et donne des conseils (mauvais) basés sur les préjugés et connaissance datant d'il y a 50 ans. Des recherches existent, mais le front pro-lait artificiel est tellement bien implanté dans la tête du public que le déni est réel (allez essayer de convaincre un médecin en lui mettant sous le nez les résultats de recherches scientifiques, vous verrez ce qu'est la mauvaise foi dans bien des cas !)
Au niveau de l'enseignement des femmes, c'est encore plus le désert : au lieu d'utiliser par exemple les cours d'éducation sexuelle pour apprendre aux jeunes filles à mieux comprendre leur corps, ce qui s'y joue notamment lors d'une grossesse et après, avec l'allaitement, on en fait des séances imposées de discussion, filles et garçons confondus sur des thèmes uniquement liés à la sexualité "de loisirs" ou aux comportements "à risques" (qui ne concerneront qu'une minorité des jeunes, ne l'oublions pas).

Encourager le public à se complaire dans la médiocrité :
Donner un biberon de lait artificiel à son bébé, c'est cool, c'est fait pour les mères modernes, dynamiques, belles, au top... (allaiter par contre, berk ! ça abime la poitrine - n'importe quoi ! - c'est bon pour les hystériques bobo-écolo, ça n'assure pas le meilleur pour son bébé si le lait est "mauvais", c'est malsain, etc)

Remplacer la révolte par la culpabilité :
-Quoi Madame ! vous ne voulez pas le meilleur pour votre bébé !?! (sous-entendu, le dernier lait XYZ 2 hyper-méga adapté magique qui résoudra tous les problèmes de santé de votre bébé, le rendra plus beau, le fera dormir 12 heures par nuit...)
- Mais Madame, c'est votre lait qui n'est pas bon ?
- Vous êtes sûr que vous avez assez de lait ? Votre bébé a l'air d'avoir faim là...
- Pourquoi vous accrocher comme cela à votre allaitement, voyez les faits en face : vous n'êtes pas faites pour allaiter...
- Vos bouts de seins ne sont pas bien formés, c'est pour ça que votre bébé n'arrive pas à téter
- Si vous voulez allaiter, fini le café, la clope, l'alcool, les aliments épicé ou trop relevés... et quoi !?! vous osez boire un cointreau/verre de vin/whiskey alors que vous allaitez !?! mais vous êtes folle ? quel scandale... pauvre bébé...
- etc, etc

C'est à cause de tout cela notamment qu'on constate que les plus grands utilisateurs de laits infantiles sont souvent les familles les plus défavorisées, les moins bien armées pour s'informer indépendamment, les plus perméables aux messages de la pub... alors que ce sont ces familles qui auraient le plus de bénéfices d'allaiter leurs bébés (coût financier bien moins élevé, bébé bien mieux protégé, immunisé grâce aux anticorps de sa mère qui passe dans le lait maternel, moins de problèmes secondaires de santé, liés à une intolérance au lait, moins de visites chez le pédiatre, etc, etc)

Voilà un sujet qui me tient à coeur, car l'allaitement maternel est un savoir ancestral qui s'est perdu, a été étouffé dans nos sociétés occidentales depuis une 50aine d'années (et dans certains cas, aussi dans des pays du tiers-monde où pendant des années, il y a eu une véritable promotion intensive des laits en poudre... catastrophique quand on sait les problèmes d'hygiène de l'eau dans ses contrées et son cortège de maladies gastro-entériques, mortelles pour des nouveaux-nés...)

Au-delà des bienfaits pour le bébé, on oublie aussi que les femmes ont été déposédées d'une richesse de leur corps, de leur identité féminine, au profit d'un "bienfait aseptisé".
Moi en tant que femme, ça me dégoûte, j'y vois une violence de plus faite aux femmes (avec l'assentiment de certaines femmes elles-mêmes).
Ce qui ne devrait être qu'un simple palliatif visant à soutenir et faciliter la maternité (offrir une solution d'alimentation infantile dans certains cas précis où la mère n'est pas en état d'allaiter et/ou doit compléter son allaitement par du lait artificiel) a pris la première place, en rendant les femmes esclaves d'un produit artificiel par ailleurs très cher.




Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par JO le Dim 24 Oct 2010 - 10:09

j'ai été bien contente d'avoir des recours à l'allaitement maternel, moi qui n'avais pas de lait !
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 10:17

Je n'ai pas eu de lait non plus pour mon aînée..pourtant le gyneco lorsqu'il me voyait débarquer dans son cabinet il se renversait sur son fauteuil et m'accueillait de la sorte :'' Lolo Bridgida''
C'était 1 époque où je rougissais facilement..
Pour mon deuxième enfant hélas elle a fait 1 intolérance aux protéines de vache.. -on lui donnait du soja-
D'ailleurs, c'est là que sont apparus dans ma vie, les TJ et d'1 manière étrange mais bon, c'est 1 autre histoire..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 10:32

JO a écrit:j'ai été bien contente d'avoir des recours à l'allaitement maternel, moi qui n'avais pas de lait !

Bonjour Jo,

Et quelqu'un t'a-t-il jamais expliqué pourquoi "tu n'avais pas de lait" ?et d'abord, ça ne veux rien dire "je n'ai pas de lait", les seins ne sont pas des "réservoires à lait", il faudrait plutôt dire "je ne produis pas de lait"...)

Ce qui est bizarre, c'est qu'on n'a jamais entendu parler d'une vache qui "n'avait pas de lait", par contre, chez les femmes, c'est une vraie épidémie depuis que "la médecine" en a décidé ainsi...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 10:39

Excusez moi ..mademoiselle Alice d'insister sur le fait que ne pas avoir de lait ou suffisamment de lait est 1 accident de parcours ..banal !
Les nourrices en revanche, essayez donc d'en trouver aujourd'hui-
Vive le lait de synthèse, tiens j'aimerai bien aussi goûter aux oeufs en poudre ça n'existe pas encore en France..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Lila le Dim 24 Oct 2010 - 10:47

Alice: bien sûr que certaines vaches ne donnent pas de lait: tu les retrouves sous forme de steak ou de haché.
Curare, tu en bouffes tous les jours des oeufs en poudre: il n'est plus autorisé de mettre des oeufs frais dans toute la pâtisserie/boulangerie, industrielle.

Cette ignorance des saloperies qu'on nous donne à manger nous ramène aux points
7 Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
on ne leur dit pas grand'chose: les effets secondaires de ces saloperies: manque de vitamines et minéraux, affaiblissement du système immunitaire...
8 Encourager le public à se complaire dans la médiocritéla pub nous fait insidieusement croire que consommer ces produits est signe de bien-être, d'hygiène, le tout associé à de beaux enfants pétillants, de mamans sculpturales, souriantes, vivant dans des environnements de rêve...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 10:58

Curare- a écrit:Excusez moi ..mademoiselle Alice d'insister sur le fait que ne pas avoir de lait ou suffisamment de lait est 1 accident de parcours ..banal !
Les nourrices en revanche, essayez donc d'en trouver aujourd'hui-
Vive le lait de synthèse, tiens j'aimerai bien aussi goûter aux oeufs en poudre ça n'existe pas encore en France..

Bonjour Curare,

D'abord, c'est "Madame Alice", pas Mademoiselle tire langue

µEnsuite, la question importante, à laquelle beaucoup de monde se retient bien de chercher une réponse est : pourquoi certaines femmes ont-elles du lait, et d'autres pas ?
Rien à voir avec la taille des seins, ni avec une quelconque prédisposition physique de la femme à allaiter ou pas (par contre, l'aspect psychologique joue beaucoup : si une femme est persuadée - et que son entourage la renforce en ce sens - qu'elle ne sera pas capable d'allaiter, il y a de fortes chances pour que cette "prophétie" s'auto-réalise.

Pourquoi certaines femmes ont du lait, et d'autres pas ?
Tout simplement, dans 95% des cas (5% des femmes peuvent présenter "naturellement" un problème physique de production de lait, cette faible proportion augmente dans le cas des femmes ayant eu une chirurgie plastique au niveau des seins), parce que la position du bébé au sein est mauvaise et parce que le bébé ne prend pas bien le sein en bouche.
Le lait, il y en a si le bébé le fait venir en tétant (bien). C'est là le seul secret (oublié) de l'allaitement. C'est le bébé qui "appelle" la production de lait. Et c'est la que la société vient foutre le bordel avec ses avis et conseils à la c... (sponsorisés par le lobby des laits infantiles). La maman n'est plus entourée comme c'était le cas avant (ou comme c'est encore le cas dans les sociétés traditionnelles), elle est perdue face à quelque chose qu'elle ne connaît pas et dont elle ne voit que les côtés négatifs (ça fait mal au début, surtout que l'imprégnation hormonale post-accouchement provoque une hypersensibilité au niveau des seins, donc, pour un peu que le bébé soit mal installé dans les bras de sa maman et prenne mal le sein en bouche, c'est parti pour les galères...).

Le problème principal des femmes qui n'allaite pas ou arrête rapidement, c'est le manque d'information (et de soutien) et la désinformation, accompagné d'une pression sociale intense (cf. toutes les pubs dont on nous matraque dans les magazines, à la TV, ...)

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 11:06

Je ne suis pas d'accord avec ta colère ni avec tes préocupations de santé alimentaire-
Tu me sembles assez instruite pour lire les étiquettes, acheter au petit producteur du coin, faire ta propre tarte au potiron ..
Moi évidemment je ne fais rien de tout cela - trop pressée de vivre ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 11:10

Enchantée Madame Alice désolée de constater que vous avez mal vécu votre montée de lait avortée ..
Le lait, il y en a si le bébé le fait venir en tétant (bien). C'est là le seul secret (oublié) de l'allaiteme

Désolée de vous contredire à nouveau Madame Alice- je confirme ne pas avoir de montée de lait est 1 moment assez gênant mais avec le recul du temps ..
Merci de me remémorer cette scène - sourire-
j'ai eu droit à 1 traitement de faveur ce jour là..toutes les infirmières du service sont passées dans ma chambre pour me donner leurs conseils avisés -
Hélas ..la source n'a jamais jailli - et las et épuisé ce bébé à têter du vide de mes seins ..
Rire ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Lila le Dim 24 Oct 2010 - 11:32



Excusez moi, mais ce sujet est trop intéressant pour qu'on en perde le fil, surtout pour des crêpage de chignons.

Ras le bol furieux

Merci aux modos de diviser le fil, et ouvrir un autre sur l'allaitement maternel et chez les bovidés.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par JO le Dim 24 Oct 2010 - 11:36

tu as tout à fait raison, Lila!
Avez-vous écouté l'audio conférence Cyrulnyc, Pelt, sur l'intelligence de la nature ? Passionnante . Conclusion inattendue : que ce soit la plante ou l'homme , le leurre est préféré à la réalité, chez certaines plante et chez la quasi totalité des animaux . Pas étonnant qu'on manipule facilement les masses .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 11:36

Moi j'ai très bien vécu ma "montée de lait", au contraire, j'en garde un très beau souvenir, malgré les moments de désarroi.

Et je réitère mes propos : 95% de chance que vous n'ayiez pas eu de montée de lait par une conjonction de facteurs : votre bébé prenant mal le sein en bouche (peut-être trop fatigué par l'accouchement + effet de la péridurale), mal installé dans l'axe du sein, et vous, fatiguée, démotivée par ce lait qui ne jaillissait pas. Toute la bonne intention des infirmières, si celles-ci n'étaient pas des "professionnelles de l'allaitement", ne servirait à rien.
En plus, cette fameuse montée de lait, il ne faut pas l'attendre trop tôt : combien de femmes m'ont dit qu'elle avait arrêter l'allaitement parce qu'elles n'avaient pas de lait dans les 24h qui suivaient l'accouchement... alors que c'est tout à fait normal (le colostrum du début est produit en très faible quantité, hyperconcentré), la montée de lait n'arrivant que aux allentours du 3ème jour. Ces femmes a qui ont a fait peur, en disant que leur bébé perdait trop de poids et qui, stressées (ce qui n'aide pas à la montée de lait), décidait d'écouter les conseils avisés et de donner un biberon à leur bébé... cercle vicieux commence : le bébé désapprend à bien téter au sein (boire au biberon ne fait pas appel à la même technique de succion), demande de plus en plus le biberon, la mère a de moins en moins de possibilité de faire advenir sa montée de lait vu qu'elle met de moins en moins son bébé au sein et qu'en plus, on n'améliore pas la position de prise en bouche du sein, bébé s'énerve, maman pleure, etc, etc...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 12:01

Non non non Dame Alice, je n'ai point eu de lait pour nourir mon enfant.
Cela ne s'est pas expliqué, à l'époque et je ne manquais pas de patience ..rassurez-vous ..
(qu'est ce qu'elle a Lila ? elle a bouffé quoi ? pour se mettre dans cet état )
Jo, pour reprendre le fil, il me semble que le leurre chez les plantes et les animaux est 1 question de survie..
Nous, nous sommes leurrés, je veux bien le croire aussi..leurrés mais pas encore cernés par la bétise, n'est ce pas Lila ..sourire

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Lila le Dim 24 Oct 2010 - 12:28

JO a écrit:tu as tout à fait raison, Lila!
Eh bien alors, merci de le faire: c'est le bouton en bas à droite: "diviser le sujet" Wink
JO a écrit:
Avez-vous écouté l'audio conférence Cyrulnyc, Pelt, sur l'intelligence de la nature ? Passionnante . Conclusion inattendue : que ce soit la plante ou l'homme , le leurre est préféré à la réalité, chez certaines plante et chez la quasi totalité des animaux . Pas étonnant qu'on manipule facilement les masses .
Oui, je 'ai écouté hier: passionnant et plein d'humour. J'en veux d'autres, mais cela n'a non plus rien à voir avec le sujet du fil.

Ce forum m'intéresse de moins en moins parce qu'il n'y a pas moyen d'avoir une conversation un peu suivie.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 12:37

(Finalement je me demande si je la préférais pas en gendarmette ..)

Lila tu es belle comme 1 alouette
qui a chié sur 1 gendarmette ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Bulle le Dim 24 Oct 2010 - 14:02

Lila a écrit:Merci aux modos de diviser le fil, et ouvrir un autre sur l'allaitement maternel et chez les bovidés.
Méthode efficace pour obtenir une division de sujet si celle-ci s'avère opportune :
Le signaler par
- un rapport d'alerte (genre : "ce sujet dévie, il serait bon de recadrer en divisant")
- un mp à un modérateur ou un administrateur qui peuvent agir
...De rien, à votre service lol! !

_________________
Hello Invité !  Le Allaitement maternel : manipulation des masses ? Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44855
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Curare- le Dim 24 Oct 2010 - 14:05

Ho ..Lilas
On n'est pas sérieux quand on n'a 17 ans
mais que c'est triste de vieillir
allez je vais bosser ..

Curare-
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 479
Localisation : --
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 16/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Bulle le Dim 24 Oct 2010 - 14:14

Alice a écrit:Exemple de manipulation des masses : la promotion depuis plus de 50 ans, du lait artificiel (dit "lait maternisé") aux dépends de l'allaitement maternel.
C'est faux. Du moins pour la France...
J'ai accouché plusieurs fois il y a bien moins de 50 ans et la promotion de l'allaitement maternel et l'éducation à la maternité était systématique.
A la limite même avec un petit chouïa de culpabilisation pour la maman qui, pour une raison ou pour une autre n'arrivait pas ou ne voulait pas.
Ma fille aînée a trois enfants et a vécu la même chose tant avant l'accouchement qu'à l'hôpital : nous avions fait le choix d'allaiter et nous avons été tout à fait encouragées, voir exhortées et vraiment aidées à le faire... A une vingtaine d'années d'intervalle...
Quant à la "part psychologique" dans oui ou non j'allaite, à vue de nez, mais je me trompe peut-être, elle me semble être exactement la même que dans oui ou non je vais être enceinte. Il y a effectivement des personnes qui n'arrivent pas pour des raisons psychologiques et des personnes qui n'arrivent pas pour des raisons physiques.


_________________
Hello Invité !  Le Allaitement maternel : manipulation des masses ? Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44855
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 14:26

Non non non Dame Alice, je n'ai point eu de lait pour nourir mon enfant.
Cela ne s'est pas expliqué

Voilà bien une des seules choses que beaucoup prétendent "ne pas pouvoir expliquer".
En ce début de 21è siècle, ça ne vous semble pas étrange qu'un processus aussi naturel et "d'utilisation courante" que l'allaitement maternel soit si peu étudié ? et que dès qu'on soit confronté à des problèmes de mise en route (qui existent bel et bien), le corps médical et la société sont très prompts à prendre cla comme une fatalité et à gentiement orienter les mamans vers du lait de substitution ?

Mon propos n'est pas ici de montrer du doigt les mamans, mais bien de démonter l'effet manipulation de masse, désinformation qui a touché cette question de l'allaitement maternel durant des années (aujourd'hui, ça s'améliore, des "contre-pouvoirs d'infos" s'organisent, mais avec le risque du retour du balancier, à savoir les pro-allaitements "fanatiques" qui défendent plus une idéologie personnelle que le bien-être du bébé et de sa maman).

Aujourd'hui, tout doit aller vite, marcher tout de suite, sinon, paf ! on "médicalise" ou on "artificialise". Tyrannie de l'efficacité, de la productivité, où on oublie et fait oublier aux gens le rythme "naturel" des choses, avec ses obstacles il est vrai, mais aussi tellement de satisfaction et, au bout du chemin, de sérénité retrouvée avec soi-même.

Comme souvent, il y a une question de sous derrière tout cela. Vendre de la bouffe artificielle pour les bébés, ça rapporte beaucoup (voir le marketing bulldozer qui va avec), alors que l'allaitement maternel, c'est un truc gratuit, pas vraiment propice au merchandising (quoi que, certains s'y mettent aussi à ce niveau). ça vend pas quoi.

La désinformation à ce sujet à été tellement en profondeur, qu'on se retrouve dans une société qui a perdu une partie de ses repères face à la maternité, qui a déstructuré en partie la connaissance des femmes au sujet de leur corps, qui les a "castré" d'une partie de leurs potentialités.

Une connaissance culturelle ancestrale a été sacrifiée sur l'autel de la consommation à tout-va et de l'aseptisation à outrance du monde. C'est triste je trouve. furieux No

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 14:34

Salut Bulle,

La France est l'un des pays où l'on allaite le moins et le moins longtemps en Europe. Tu as eu de la chance de tomber au bon endroit au bon moment. Moi j'ai d'autres échos (et les statistiques sont là pour les confirmer).


Pour ce qui est de la part psy, je te rejoins entièrement : une femme qui ne veut pas allaiter, c'est son choix (mais je trouve qu'il s'agit d'un choix contre-nature, mais soit). Moi je parle de toutes les autres femmes qui n'étaient pas sûres ou qui le voulaient et qui ont "raté" leur allaitement à cause du manque de soutien et/ou des mauvais conseils prodigués par le corps médical.

Personnellement, j'ai du mal à comprendre les raisons qui peuvent pousser une femme à ne pas vouloir allaiter (si la grossesse est désirée, s'entend): la suite logique d'une grossesse, c'est la naissance d'un enfant et l'allaitement (c'est un truisme), donc décider d'avoir un enfant mais refuser de l'allaiter, pour moi, il y a un déni de quelque chose quelque part (rapport à son propre corps ? peur d'une relation trop fusionnelle ? ...).

Ce questionnement est une véritable interrogation pour moi, je n'ai jamais oser investiguer trop loin avec les mamans "non-allaitantes" que j'a pu cotoyer, car à chaque fois, la levée de bouclier était assez énorme, comme s'il y avait une grande fragilité derrière ce refus d'allaiter...
Ceci dit, ne dramatisons pas (ne me faites pas dire que j'affirme que les mères de bébé biberonés sont des "psychopathes déséquilibrées" faisant le malheur de leur bébé !)

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Geveil le Dim 24 Oct 2010 - 15:10

J'ai lu attentivement cette discussion, quoique je ne sois pas directement concerné, ni pour têter ni pour donner le sein. lol!

Bulle, dont j'ai pu apprécier les efforts d'objectivité à travers des messages de tous ordres
Spoiler:
Sauf pour " l'éloge de la xénophobie " tire langue
, à ton exemple perso Alice te répond " statistiques .

Que vas-tu lui répondre: " source "?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Alice le Dim 24 Oct 2010 - 15:13

statistiques allaitement France

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allaitement maternel : manipulation des masses ? Empty Re: Allaitement maternel : manipulation des masses ?

Message par Invité le Mer 27 Oct 2010 - 13:09

Expérience d'ex-pédiatre:

Si l'allaitement maternel marche, c'est parfait. Mais il échoue souvent ou n'est pas suffisant ou doit être interrompu, soit en raison de maladies et de prise de médicaments, soit tout simplement à cause d'un mauvais état nutritionnel de la mère suite à la grossesse et à une alimentation déficiente .

Un complément d'alimentation ou l'alimentation entièrement au biberon peut alors être nécessaire. Si l'enfant prend du poids, c'est parafait, c'est un grand soulagement pour la mère et elle peut se reposer et se remettre de la grossesse.

Mais il arrive que l'enfant ne prenne pas bien le biberon non plus ou qu'il le refuse carrément. On peut changer de marque de lait. On peut goûter ces laits industriels qui peuvent être plus ou moins bons ou dégueulasses. Il m'est arrivé dans des cas difficiles, et pour deux de mes enfants, de prescrire du lait entier coupé avec adjonction de compléments de sucre et farine de riz selon la coutume traditionnelle.

Je me souviens toujours du bébé de 4-6 semaines qui venait à ma consultation dans un état cachectique avancé, ayant un kilo de moins que le poids de naissance après l'essai de plusieurs laits, déjà hospitalisé sans résultat ni pathologie. Je lui ai prescrit le lait coupé et l'ai fait revenir après une semaine. Je n'en croyais pas mes yeux et j'ai dû le peser deux fois: il avait pris un kilo et demi en une semaine!... et il a continué à prospérer avec ce régime à la grande joie de sa mère.

Conclusion: le lait naturel (de vache, de chèvre ou de brebis) est mieux toléré que le lait en poudre industriel.
Le seul problème que j'ai vu plusieurs fois, c'est le gonflement des glandes mammaires de bébés alimentés avec du lait en berlingots, ce que j'attribue à un traitement hormonal des vaches laitières d'élevages industriels….
Comme quoi on ne peut plus se fier à rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum