Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Page 26 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26

Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par desquestions le Jeu 22 Déc 2011 - 20:12

Tan a écrit:
Jipé a écrit:Pourquoi la spiritualité serait-elle réservée à une catégorie d'humain ?
La spiritualité n’est réservée à personne, au contraire, c’est universel. Simplement, la spiritualité est un cheminement vers la pleine conscience, la « conscience cosmique » comme l’appellent certains, et pas le fait de s’extasier sur la beauté de la nature, même s’il est vrai qu’un cheminement spirituel rend très contemplatif, puisqu’on laisse le mental derrière soi.

Je peux même te le dire autrement : tout le monde est sur le chemin vers la pleine conscience, consciemment ou non, qu'on le veuille ou non, parce que c'est le sens de la vie, la prochaine étape de l'évolution. Donc, on peut dire que tout le monde a un cheminement spirituel, athée ou pas, sauf que ledit cheminement n'est pas toujours parcouru consciemment. Tu es donc très spirituel Jipé, comme l’intégralité des humains. Tu es content ?

Donc, selon toi, la spiritualité est dans la nature humaine. A te lire, on a presque envie de se dire que c'est la nature humaine elle-même qui est spiritualité...
Par conséquent, elle ne sert donc à rien et n'apporte rien puisqu'elle ne différencie rien.
Etant donné que TOUT LE MONDE est spirituel dans ta théorie (ou conviction, je ne sais plus très bien).
Jipé, qui est ici l'un de tes contradicteurs, serait tout aussi spirituel que toi et inversement.
Il s'agit donc d'une spiritualité contradictoire mais unificatrice tout de même...
MAIS C'EST QUOI CE BOUILLON DE PARADOXES ????
desquestions
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par Pluton le Jeu 22 Déc 2011 - 20:51

Croyance = doutes (au pluriel) wistle

Pluton
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 53
Localisation : France
Identité métaphysique : Néant
Humeur : Vivant
Date d'inscription : 08/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par desquestions le Jeu 22 Déc 2011 - 20:59

Pluton a écrit:Croyance = doutes (au pluriel) wistle

Donc selon toi : Incroyance = certitude ?
desquestions
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par _Tan le Jeu 22 Déc 2011 - 21:50

desquestions a écrit:Donc, selon toi, la spiritualité est dans la nature humaine. A te lire, on a presque envie de se dire que c'est la nature humaine elle-même qui est spiritualité...
C’est exactement ça, tu as tout compris : la nature humaine est d’essence spirituelle. Mieux : la nature de toute chose est d'essence spirituelle. Le monde est d'essence spirituelle.

desquestions a écrit:Par conséquent, elle ne sert donc à rien et n'apporte rien puisqu'elle ne différencie rien.
Elle se contente d’être. Faut-il se justifier d’exister ? Est-il nécessaire de servir à quelque chose pour être ?
A quoi sert l’univers ?

desquestions a écrit:Etant donné que TOUT LE MONDE est spirituel dans ta théorie (ou conviction, je ne sais plus très bien).
Jipé, qui est ici l'un de tes contradicteurs, serait tout aussi spirituel que toi et inversement.
Evidemment, puisque c’est notre nature.

desquestions a écrit:Il s'agit donc d'une spiritualité contradictoire mais unificatrice tout de même...
Il s’agit d’un fait.

desquestions a écrit:MAIS C'EST QUOI CE BOUILLON DE PARADOXES ????
C’est une question, ou une affirmation ?
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par desquestions le Jeu 22 Déc 2011 - 22:30

Tan a écrit:
desquestions a écrit:Donc, selon toi, la spiritualité est dans la nature humaine. A te lire, on a presque envie de se dire que c'est la nature humaine elle-même qui est spiritualité...
C’est exactement ça, tu as tout compris : la nature humaine est d’essence spirituelle. Mieux : la nature de toute chose est d'essence spirituelle. Le monde est d'essence spirituelle.

Excuse-moi Tan mais je ne comprends vraiment pas.
Je vais être obligé de me servir d'un cliché mais c'est uniquement pour illustrer mon propos.
Prenons Hitler.
Selon toi, puisque c'était un être humain, il était donc spirituel dans sa démarche.
C'est là-dessus que j'ai beaucoup de mal à te suivre.
N'importe quel mec qui a commis des crimes immondes sera, dans ta vision des choses, au moins INCONSCIEMMENT spirituel.
Par conséquent, cette spiritualité n'apporte rien de nouveau !
Dans la mesure où elle constitue la nature humaine - voire qu'elle EST la nature humaine - comment peux-tu parler d'évolution ?
Après tout, être un viking sanguinaire, puisque c'est humain, c'est donc spirituel !
Dans ce cas, en quoi doit-on s'attendre à une nouvelle étape dans "l'évolution" humaine si c'est pour correspondre au bon vieux barbare d'antan ?
Franchement je ne comprends pas où tu veux en venir.
Sauf à considérer que cette "spiritualité" contient également : le meurtre, le mensonge, la trahison...
C'est-à-dire des comportements qui existent depuis toujours.

C'est donc ça la "conscience cosmique" ?
Je ne dis pas qu'on peut résumer les vikings au meurtre, au mensonge et à la trahison.
Mais puisqu'ils étaient des humains et que l'humanité tout entière pratique cela depuis le début, alors ta "spiritualité" doit inévitablement cautionner ces travers, afin de se cautionner elle-même.

Tuer des gens, cela fait partie de la nature humaine.
Or tu viens de me dire que la nature humaine était précisément la définition et la représentation de ta "spiritualité".
Par conséquent, la "spiritualité" telle que tu la conçois consiste AUSSI à tuer des gens.
Tu te rends compte de ce que tu dis ?
En fait, tu affirmes qu'on a juste à "être nous-mêmes" pour que ce soit spirituel vu que nous sommes foncièrement de cette nature.
Dans ce cas, les pédophiles sont spirituels. Bah oui, ils sont humains.
Les terroristes aussi. Evidemment, ils sont humains également.
Et j'en passe.
Tu ne peux pas dire que cette "spiritualité" annonce la prochaine "évolution" humaine pour la simple et bonne raison que, selon toi, cette même spiritualité EST la nature humaine depuis la nuit des temps.
Comment notre état initial peut-il annoncer autre chose que ce qu'il est depuis toujours ?
Cela n'a aucun sens !
Après, tu me dis que Jipé est évidemment contre toi sur le terrain des idées parce que, dis-tu, "c'est dans notre nature".
Mais deux lignes plus haut tu nous soutiens en revanche que cette spiritualité est en chacun de nous.
COMMENT dans ce cas, si Jipé a la même spiritualité que toi, il ne peut malgré tout PAS LA COMPRENDRE ?

Au final, cette "spiritualité" que tu nous présentes, c'est juste l'humanité telle qu'elle est depuis toujours.
Rien de plus dans la tête et rien de moins dans le slip (ou la peau de bête).
Je n'ai rien contre un tel constat.
Mais en quoi, d'après tes dires, cela devrait ouvrir une "nouvelle ère" ?
Dans ton système, il n'y a aucun ajout.
On conserve tout tel quel.
Alors c'est quoi le changement ?
desquestions
desquestions
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 877
Localisation : Flandres
Identité métaphysique : Dans l'attente du pire
Humeur : Variable
Date d'inscription : 01/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance - Page 26 Empty Re: Un athée croit que Dieu n'existe pas = croyance

Message par _Tan le Ven 23 Déc 2011 - 0:20

desquestions a écrit:Excuse-moi Tan mais je ne comprends vraiment pas.
Je vais être obligé de me servir d'un cliché mais c'est uniquement pour illustrer mon propos.
Prenons Hitler.
Selon toi, puisque c'était un être humain, il était donc spirituel dans sa démarche.
De façon inconsciente en l’occurrence.

desquestions a écrit:C'est là-dessus que j'ai beaucoup de mal à te suivre.
Tout le monde est toujours exactement au bon endroit au bon moment. Il n’y a pas d’événements séparés, mais une logique qui dépasse l’entendement. Tout ce qui nous arrive dans la vie, est toujours exactement ce qui pouvait nous arriver de mieux pour notre évolution spirituelle, pour aboutir à l’état de pleine conscience.
Ensuite, certains peuvent décider consciemment d’adopter une « pratique » spirituelle (c’est un terme ambigu, mais on ne va pas compliquer le schmilblick inutilement), ce qui permet d’accélérer le processus d’éveil, mais dans le paradigme ésotérique, le processus vers l’éveil se passe sur plusieurs incarnations (et non à l’échelle d’une vie humaine), et même sans aucune « pratique », il semble que tout le monde finirait quand même par connaître l’éveil.

desquestions a écrit:N'importe quel mec qui a commis des crimes immondes sera, dans ta vision des choses, au moins INCONSCIEMMENT spirituel.
Oui, c’est ça.

desquestions a écrit:Par conséquent, cette spiritualité n'apporte rien de nouveau !
Dans la mesure où elle constitue la nature humaine - voire qu'elle EST la nature humaine - comment peux-tu parler d'évolution ?
En s’incarnant dans la forme, la conscience oublie sa nature pour s’identifier à la forme dans laquelle elle s’est incarnée. Ainsi, nous croyons être des entités séparées, et nous avons oublié que ce que nous somme vraiment, c’est la Vie unique, la Vie sans forme, la Vie éternelle, qui est amour, joie et paix.

desquestions a écrit:Après tout, être un viking sanguinaire, puisque c'est humain, c'est donc spirituel !
Dans ce cas, en quoi doit-on s'attendre à une nouvelle étape dans "l'évolution" humaine si c'est pour correspondre au bon vieux barbare d'antan ?
Ce qui caractérise l’état d’éveil, la « conscience pure », c’est précisément que le moi disparaît. Au lieu de croire être une entité séparée, au lieu de croire être ce petit moi fragile et toujours insatisfait, on réalise que l’on est amour et quiétude.
Cet état de conscience est libre de toute souffrance et de toute peur. Tout est honoré, mais rien n’a d’importance, parce qu’on a réalisé que nous étions déjà dans un état de parfaite complétude, de réalisation, d’unité, et on ne se cherche plus dans le monde. Le besoin perpétuel de plus a disparu. On cesse de vivre balloté entre nos désirs et nos peurs. Il n’y a plus aucune souffrance. Les gens qui sont dans cet état (ce n’est pas mon cas évidemment) rayonnent d’amour et de sagesse.

desquestions a écrit:Franchement je ne comprends pas où tu veux en venir.
Sauf à considérer que cette "spiritualité" contient également : le meurtre, le mensonge, la trahison...
C'est-à-dire des comportements qui existent depuis toujours.
La folie humaine découle du fait que l’on est perdus, qu’on croit être des entités séparées. Nous sommes la Vie incarnée dans une forme physique, et nous croyons être un ego humain, nous croyons être moi. C’est une illusion. Il n’y a pas de moi. C’est cette illusion qui nous maintient dans un monde problématique de division, de peur, de souffrance, et qui génère la connerie humaine.

desquestions a écrit:C'est donc ça la "conscience cosmique" ?
Je ne dis pas qu'on peut résumer les vikings au meurtre, au mensonge et à la trahison.
Mais puisqu'ils étaient des humains et que l'humanité tout entière pratique cela depuis le début, alors ta "spiritualité" doit inévitablement cautionner ces travers, afin de se cautionner elle-même.
Oui, il n’y a rien à blâmer. La connerie humaine, la folie humaine, est là du fait de notre inconscience. « Pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » a dit un gars il y a 2000 ans. Lui, il savait, parce qu’il avait déjà basculé « de l’autre côté », dans la conscience pure.

desquestions a écrit:Tuer des gens, cela fait partie de la nature humaine.
Non. Ca résulte de l’identification à la forme, au mental.

desquestions a écrit:Or tu viens de me dire que la nature humaine était précisément la définition et la représentation de ta "spiritualité".
Par conséquent, la "spiritualité" telle que tu la conçois consiste AUSSI à tuer des gens.
Tu te rends compte de ce que tu dis ?
En fait, tu affirmes qu'on a juste à "être nous-mêmes" pour que ce soit spirituel vu que nous sommes foncièrement de cette nature.
Ca n’a pas à « être spirituel » ou pas, c’est la nature des choses, c’est tout. Dans notre état de conscience « normal », on est tous fous, et on a donc fabriqué un monde de fous.
Il est possible de vivre autrement, dans un état de bien-être inimaginable, de quiétude profonde, qu’on appelle l’ « éveil ». De plus en plus d’humains basculent dans l’éveil, et c’est tout à fait normal, car seul un état de conscience transformé pourra changer le monde. Si ce n’était pas le cas, si les humains devaient rester aussi fous, l’humanité ne devrait pas survivre bien longtemps.

desquestions a écrit:Dans ce cas, les pédophiles sont spirituels. Bah oui, ils sont humains.
Les terroristes aussi. Evidemment, ils sont humains également.
Et j'en passe.
Tu ne peux pas dire que cette "spiritualité" annonce la prochaine "évolution" humaine pour la simple et bonne raison que, selon toi, cette même spiritualité EST la nature humaine depuis la nuit des temps.
Comment notre état initial peut-il annoncer autre chose que ce qu'il est depuis toujours ?
Cela n'a aucun sens !
Notre nature spirituelle s’est identifiée à une illusion et croit être cette illusion. Le sens de la vie humaine semble être de retrouver la conscience de ce que nous sommes, de reconnaître l’illusion pour ce qu’elle est.

desquestions a écrit:Après, tu me dis que Jipé est évidemment contre toi sur le terrain des idées parce que, dis-tu, "c'est dans notre nature".
Mais deux lignes plus haut tu nous soutiens en revanche que cette spiritualité est en chacun de nous.
COMMENT dans ce cas, si Jipé a la même spiritualité que toi, il ne peut malgré tout PAS LA COMPRENDRE ?
Parce que ça fait partie de son cheminement spirituel de croire tout ce qu’il croit. Le voile de la pensée compulsive empêche de ressentir cela. Il est là où il doit être, mais bien qu’il ne le comprenne pas maintenant, il le reconnaîtra bientôt, dans cette incarnation ou dans une autre.

desquestions a écrit:Au final, cette "spiritualité" que tu nous présentes, c'est juste l'humanité telle qu'elle est depuis toujours.
Rien de plus dans la tête et rien de moins dans le slip (ou la peau de bête).
Je n'ai rien contre un tel constat.
Mais en quoi, d'après tes dires, cela devrait ouvrir une "nouvelle ère" ?
Dans ton système, il n'y a aucun ajout.
On conserve tout tel quel.
Alors c'est quoi le changement ?
Le changement, c’est de vivre dans l’amour, la joie, la paix, la quiétude, au lieu de vivre dans la folie, la souffrance, le conflit, la division, la peur. Simple, non ?
_Tan
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 26 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum