Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Alice le Dim 7 Nov 2010 - 17:09

Bonjour !

Une réflexion que je me fait depuis quelques temps, je voudrais votre avis sur la question :

Le savoir scientifique et la technologie évoluent à toute vitesse depuis 1 siècle. Le progrès effectué est quasi exponentiel, une théorie chasse l'autre plus vite que l'éclair, une technologie remplace l'autre avant même qu'on aie eu le temps de dire ouf.

L'Humanité n'a jamais eu accès à autant de nouveaux savoirs, n'a jamais eu face à elle autant d'informations nouvelles à traiter... que depuis quelques années.
Certains disent même que tout cela va trop vite, que l'humanité n'arrive plus à s'adapter.

Ma réflexion arrive ici : j'ai l'impression que de plus en plus, on voit une fracture dans la société : d'un côté, une élite scientifico-technologique, formée (vaille-que-vaille) à cet afflux incessant de nouveaux savoirs, capable de s'adapter intellectuellement à la compréhension de ces référents changeants, parmi lequel on retrouve le vivier de chercheurs toujours à l'affut d'une nouvelle découverte. De l'autre, les masses passives, dont le bagage de connaissance - et surtout de capacité à penser/apprendre par soi-même - n'évolue plus depuis l'instauration de l'enseignement obligatoire au siècle dernier (j'exagère un peu peut-être quoi que...), des masses ayant l'illusion de participer à cette révolution technologique, mais ayant en fait raté le train depuis belle lurette : ce n'est pas parce qu'on "consomme de la technologie" qu'on en comprend le fonctionnement, et encore moins qu'on a les connaissances requises pour les créer, construire, produire...

En d'autres mots : j'ai l'impression qu'on revient lentement mais sûrement à l'époque antique, prenons les Egyptiens par exemple, où une infime minorité possédait le Savoir et était chargée de le faire évoluer, et où la majorité "stagnait" dans un savoir basique agrémenté de sauce mystique et de pili-pili superstitiel (ça se dit ça?). La seule différence, c'est que l'ignorance actuelle est en partie voulue par les masses elles-mêmes, qui pourraient pourtant facilement avoir accès aux informations/formations nécessaires.
Internet n'arrangeant rien au contraire : il donne l'illusion aux gens de "tout savoir sans avoir besoin de le savoir" (je me comprends).

Vous en pensez quoi ?

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par _Coeur de Loi le Dim 7 Nov 2010 - 17:46

On peut pas être spécialiste dans tous les domaines de savoir, les élites aussi ne savent pas tout du connu.

C'est normale que la société produise des experts dans des disciplines pour la fabrication technologique.

De plus, le savoir mondain n'est que du verbiage utilitaire, du jargon de spécaliste à l'infini. Il ne remplace pas le savoir transcendental.


Dernière édition par Coeur de Loi le Dim 7 Nov 2010 - 18:14, édité 2 fois
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Geveil le Dim 7 Nov 2010 - 17:49

Oui, et le savoir transcendental ne permet pas d'éviter les fautes d'orthographe.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par _Coeur de Loi le Dim 7 Nov 2010 - 17:57

Corrigé, lu et approuvé.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Geveil le Dim 7 Nov 2010 - 18:01

Oui, mais au masculin, " transcendental" ne prend pas de e.

Je fais une prévisualisation avant de poster et corrige, quand je les vois, mes propres fautes.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par _Coeur de Loi le Dim 7 Nov 2010 - 18:16

Je ne suis pas une élite de l'orthographe, je suis un citoyen de base.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par JO le Dim 7 Nov 2010 - 18:33

l'instruction laïque et obligatoire a longtemps été le ferment d'une culture pour tous . Mais les masses instruites sont difficiles à manipuler . Panem and circenses, disaient les romains...ce n'est même plus le cas : des millions de précaires n'ont pas de quoi manger tous les jours, mais pour les jeux, la télé est là, qui nous abrutit .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Alice le Dim 7 Nov 2010 - 20:06

Exact Jo.
Mais le fossé existant entre les masses de l'élite du temps des romains, était selon moi moins grand que le fossé actuel - au regard du boom des connaissances et développement technologiques de ces dernières années.
Le "commun des mortels" est aujourd'hui incapable d'expliquer ou de comprendre la plupart des concepts sur lesquels sont basés les technologies qu'il utilise de manière "ludique", la médecine qui le soigne, la manière (industrielle) dont les aliments dont il se nourrit sont produits, comment sont fabriqués tous les biens de consommation de son quotidien.
Avant au moins, les gens savaient traire une chèvre, faire le pain, faire pousser des légumes, tisser/tricoter leurs vêtements, construire leur maison, faire du feu.
L'homme "lambda" d'aujourd'hui a perdu la plupart de ces savoirs ancestraux... sans pour cela être plus capable de maîtriser les savoirs du XXIème siècle.
Je ne parle même pas (Coeur de loi), d'être expert en tout, non, simplement d'avoir une conscience et/ou une connaissance minimale des Savoirs actuels...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Ladysan le Dim 7 Nov 2010 - 21:45

Coeur de Loi a écrit:Je ne suis pas une élite de l'orthographe, je suis un citoyen de base.

Bien dit Coeur de Loi lol!
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par Alice le Mer 15 Déc 2010 - 13:48

Se pose ici aussi la question du contenu des programmes d'enseignement : les connaissances fondamentales que nous apprenons à nos enfants à l'école primaire et secondaire sont-elles adaptées aux besoins "intellectuels" que notre civilisation actuelle engendre pour qui veut être un citoyen adulte et responsable ?
J'ai des doutes...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par _zakari le Lun 10 Jan 2011 - 18:43

j'ai l'impression que de plus en plus, on voit une fracture dans la société : d'un côté, une élite scientifico-technologique, formée (vaille-que-vaille) à cet afflux incessant de nouveaux savoirs, capable de s'adapter intellectuellement à la compréhension de ces référents changeants, parmi lequel on retrouve le vivier de chercheurs toujours à l'affut d'une nouvelle découverte. De l'autre, les masses passives, dont le bagage de connaissance - et surtout de capacité à penser/apprendre par soi-même - n'évolue plus depuis l'instauration de l'enseignement obligatoire au siècle dernier (j'exagère un peu peut-être quoi que...), des masses ayant l'illusion de participer à cette révolution technologique, mais ayant en fait raté le train depuis belle lurette : ce n'est pas parce qu'on "consomme de la technologie" qu'on en comprend le fonctionnement, et encore moins qu'on a les connaissances requises pour les créer, construire, produire...

oui mais ce n'est pas grave en faite on peut y voir une statique dans un camps et la dynamique dans l'autre, ils sont complémentaire
les deux vitesses sont ailleurs , dans notre actualisation du jour et là s'est terrible le décalage

Pour imager :
Un peu comme d'une part ceux qui vivent a crédit sur un pseudo potentiel dans une illusion de temps par projection et les autres qui payent cash en actualisant un potentiel inné intemporel qui sort de toutes projections
Ceux là sont d'ailleurs imprévisible , alors que les autres , les endettés sont prévisible mais ils ne le voient pas.
Et ça s'est terrible , mais il faut le voir

et un jours il y a un déclic tsunami face a "l'évidence" et voilà que la masse se soulève comme un raz de marée , dans sa folie
Je n'ai pas compris , comment arrive ce mécanisme de mort subite , qui est "bonne conseillère" pour un rappel a l'ordre, mais malheureusement temporaire
Un peu comme remonter une pendule , avant qu'elle ne s'arrête définitivement , par un dernier soubresaut !!
Pour une nouvelle statique et dynamique un peut plus a plat

comment arrive ce mécanisme de mort subite
ceci est assez rigolot, il semble que personne ne connaisse l'heure , comme qui dirait !!!
Donc ma réponse est honnête lol!

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ? Empty Re: Le décalage : notre civilisation forme-t-elle des intelligences à deux vitesses ?

Message par spoirier le Sam 11 Juin 2011 - 11:35

L'espèce humaine évolue lentement, les découvertes scientifiques ont eu lieu naturellement dès lors qu'un nombre suffisant d'individus ont été capables de les mener à bien et que les circonstances culturelles ou autres leur en ont laissé l'opportunité.
Alors il reste une forte majorité qui n'est pas à jour des capacités requises pour vraiment suivre et participer. Comment en serait-il autrement, alors que la période de ce développement a été si courte relativement aux délais normaux d'adaptation par sélection naturelle ? Surtout que le progrès scientifique a fortement mis à mal ce même processus de sélection naturelle de l'espèce humaine qui l'avait rendu possible.

Certes il y a d'autres aspect du problème, des méthodes qui serait à revoir, dans l'organisation et le contenu de l'enseignement.
Il faudrait déjà en finir avec le mythe qui voudrait enseigner la même chose à tout le monde. En effet, une majorité a besoin de beaucoup d'efforts pour ne comprendre qu'une petite parcelle des connaissances pertinentes, de sorte que forcer tout le monde à passer autant de temps sur si peu de choses constitue un gaspillage de la vie de ceux qui seraient capables d'aller plus vite plus loin.
Aussi, tout comme la science est divisée en spécialités et fonctionne relativement bien ainsi, une plus grande liberté et diversité des sujets pour ceux qui souhaitent se spécialiser précocement, pourrait aider.

Et puis je suis d'accord que le contenu de l'enseignement est souvent mal adapté et déconnecté des vrais besoins et des connaissances pertinentes, je l'ai ressenti dans mon domaine (les maths et la physique), cela me semble l'effet d'un choix arbitraire d'une administration académique elle-même sclérosée, peu imaginative tant sur le sens des contenus que sur la réalité des besoins.

spoirier
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 148
Localisation : Le Havre
Identité métaphysique : matheux, agnostique, rationaliste
Humeur : sérieux
Date d'inscription : 31/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum