Le peuple

Page 4 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 13:46

Je constate que pour le moment, cette question sur la démocratie débouche sur une critique de l'éducation.
Je suis convaincu que l'objectif de l'éducation doit être l'épanouissement de la personne.
A partir de là, il faut élaborer des critères qui permettent de juger de l'épanouissement.
Mais à supposer qu'on y parvienne ,( et je crois que cela est possible, je me suis laissé dire par exemple que les enfants de Finlande aiment aller à l'école, et que très peu pour ne pas dire aucun ne connaissent l'échec ), à supposer donc, comment va-t-on mettre une telle éducation en œuvre?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 13:48

Alice, je ne suis pas d'accord avec ta question, on peut très bien dire de quelqu'un que c'est une personne responsable sans préciser " de quoi" ou " de qui".
Pour moi, être responsable, c'est agir en connaissance de causes, et être capable d'assumer les conséquences de ses choix.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par nuage bleu le Mar 25 Jan 2011 - 13:55

TRÉS juste.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Alice le Mar 25 Jan 2011 - 14:00

Gereve a écrit:Alice, je ne suis pas d'accord avec ta question, on peut très bien dire de quelqu'un que c'est une personne responsable sans préciser " de quoi" ou " de qui".
Pour moi, être responsable, c'est agir en connaissance de causes, et être capable d'assumer les conséquences de ses choix.

mais qui fixe la "connaissance des choses" Gereve ?
Pour prendre un exemple, la plupart des soldats S.S. étaient des gens très responsables, tout à fait cohérents avec leur système de valeur et avec leur "connaissance des causes"... en étaient-ils pour autant des êtres moraux ?

La question de la responsabilité est centrale selon moi. Aussi bien pour l'individu que pour la Cité, le Politique (au sens noble du terme)...

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Opaline le Mar 25 Jan 2011 - 14:03

Gereve
c'est agir en connaissance de causes, et être capable d'assumer les conséquences de ses choix.
On ne peut jamais agir en connaissance de cause,
On ne connait pas l'avenir !

Sinon , nous serions tous, entièrement responsables de nos actes. Et il n'y aurait plus besoin de justice !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par nuage bleu le Mar 25 Jan 2011 - 14:03

Mais pour répondre a ALICE.
Responsable: par exemple pour ne pas détruire l'écosystéme.
Conscient: De la fragilité de tout ce qui vit.
La liste des responsabilités et de ce que l'on doit étre conscient est tres longue. A vous de faire des choix.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Nailsmith le Mar 25 Jan 2011 - 14:41

Liberté, égalité, fraternité. Cette devise a été mal mené depuis sa naissance. Quelle leçon peut-on en tirer? Est-ce que cette devise est primordiale pour un peuple en santé?
Quelle attitude devrait avoir "le peuple" devant la globalisation ou mondialisation?
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1296
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 14:48

Opaline a écrit:Gereve
c'est agir en connaissance de causes, et être capable d'assumer les conséquences de ses choix.
On ne peut jamais agir en connaissance de cause,
On ne connait pas l'avenir !

Sinon , nous serions tous, entièrement responsables de nos actes. Et il n'y aurait plus besoin de justice !
Opaline, j'apprécie la plupart de tes messages et suis souvent d'accord, mais pour celui-là, je ne suis pas du tout d'accord. Que je sois ou non d'accord n'a d'ailleurs peut-être aucune importance, mais tout de même, repense le.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Millenium le Mar 25 Jan 2011 - 15:11

Nailsmith a écrit:Liberté, égalité, fraternité. Cette devise a été mal mené depuis sa naissance. Quelle leçon peut-on en tirer? Est-ce que cette devise est primordiale pour un peuple en santé?
Quelle attitude devrait avoir "le peuple" devant la globalisation ou mondialisation?

Cette devise primordiale et universelle ne saurait être mise en pratique dans notre système ,un système qui engendre le contraire,manipulation,inégalité,individualisme.
-------

L'assurance pour tous et pour chacun de pouvoir être pleinement soi-même dans la Cité est la condition nécessaire de l'amitié entre citoyens véritablement égaux. Ce n'est qu'en référence à l'égalité géométrique qu'est valable l'adage : " L'amitié résulte de l'égalité. "

Platon

a richesse et la pauvreté.

La pauvreté, quand on la mesure à la fin de la nature, est une grande richesse, mais la richesse sans limites est une pauvreté. […] L’autarcie est le plus grande des richesses. […] Rien ne satisfait l’homme qui ne se satisfait pas de peu. […] Le sage, lorsqu’il s’est accoutumé à être pauvre, sait mieux donner que recevoir : si grand est le trésor d’autarcie qu’il a trouvé. […] Le plus grand fruit de l’autarcie est la liberté.

Épicure

"Nous sommes faits pour coopérer, comme les pieds, les mains, les paupières et les mâchoires. S’opposer les uns aux autres est contre nature "

Marc Aurèle





Millenium
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Gepeto le Mar 25 Jan 2011 - 15:15

C'est vrai que nous sommes sur un forum pour échanger des point de vue, mais au delà d'un certain niveau, quand l'autre répond à une question par une autre question, où est le bénéfice ? peut-on sortir des dialogues de sourds ?
Blablabla...Blablabla...Blablabla...
Nous sommes les champion des discutions du café du commerce.
Champion pour élaborer de grandes théories sur les yaqua, les yaquafair, les yaquafairfair, c'est la faute à duchmol, à truc-bidule.
Cela nous rassure, cela nous permet d'oublier, de ne pas penser à nous regarder, à nous voir dans la glace tout nu, sans l'habit de lumière ou plutôt sans les oripeaux dont nous habille notre égo pour nous protéger de nous même.
Cela nous permet d'oublier aussi que l'on n'est pas et que l'on ne sera jamais l'homme ou la femme de nos rêves de pré-ado. Oublier que l'on traine plein de casseroles, que l'on a souvent baissé les bras! Que l'on n'est pas en réalité ce que l'on veut paraitre à nos propres yeux.

D'accord, d'accord, je sors.

M'enfin encore une fois...
Cque j'en dis..
muet

Gepeto
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par nuage bleu le Mar 25 Jan 2011 - 15:22

Au fronton de tous les édifices publiques: LIBERTÉ. ÉGALITÉ. FRATERNITÉ.
SI on lit bien, on lit comme suit: Liberté point. Égalité point. Fraternité point. Que c'est donc vrai!!

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Opaline le Mar 25 Jan 2011 - 15:49

Gereve a écrit:
Opaline a écrit:Gereve
c'est agir en connaissance de causes, et être capable d'assumer les conséquences de ses choix.
On ne peut jamais agir en connaissance de cause,
On ne connait pas l'avenir !

Sinon , nous serions tous, entièrement responsables de nos actes. Et il n'y aurait plus besoin de justice !
Opaline, j'apprécie la plupart de tes messages et suis souvent d'accord, mais pour celui-là, je ne suis pas du tout d'accord. Que je sois ou non d'accord n'a d'ailleurs peut-être aucune importance, mais tout de même, repense le.
fluute Oui, oui ! C'est un peu court comme raisonnement !
C'est connaissance de causes qui m'a égarée !
J'ai " extrapolé " son sens ! rire

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 17:31

Ah, ouf ! soutenir
Cet émoticone va me valoir les foudres de Bradou, qui va me taxer le lécheur de bottes, de fomentateur de complots, de tisseur de cabale, et que sais-je Twisted Evil
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Bulle le Mar 25 Jan 2011 - 17:41

Gereve a écrit:Tu définis le peuple comme suit:
Bulle a écrit: le peuple est pour moi un ensemble ; celui des êtres humains qui forment une société déterminée d'après le territoire, et ayant une volonté non pas d'homogénéité (et pas d'absorption) vis à vis de la civilisation dudit territoire.
Ne voulais-tu pas dire " d'hégémonie" ?
Et si c'est bien cela, tu exclues les puissants du peuple.
Désolée, il fallait lire "ayant une volonté non pas d'absorption mais d'homogénéité". J'ai voulu alléger la phrase et je me suis plantée.

Alors, qu'essaies-tu de me dire, Bulle, que le peuple n'est pas responsable de son comportement parce que ce comportement est provoqué par le système en place?
J'essaie seulement de dire que je ne raisonne pas en personnalisant le peuple. Donc je ne peux pas abonder dans ton sens. Le peuple ne pouvant pas être doté des qualités d'une personne, mature/pas mature etc...
A la réflexion, c'est là où le bât blesse, amha, ce qui fait qu'il est difficile (pour moi du moins) d'avancer sur le sujet. Car tu me sembles te placer en "élite" (pris dans le sens que tu donnes, donc n'y vois pas de connotation péjorative) jugeant les défauts de la personne dont tu es responsable appelée ici "le peuple" et en tentant d'expliquer pourquoi ce que tu veux/fais pour ce petit, qui est dans la merdouille par sa faute, ne fonctionne pas.Je place le responsable d'une manière différente. Une masse de personne en face de lui et ce qu'il faudrait pour que tout aille le mieux possible ; non pas pour le responsable, car sans le peuple, il n'existe pas (dans ce rôle, bien entendu).
Je me place d'un point de vue différent et de ce fait, le responsable devrait raisonner ainsi : "Puisque c'est grâce à cette multitude de personnes que je suis à ce poste, que j'ai à grand renfort de persuasion, sollicité, c'est cette multitude qui pose le contrat initial ; le contrat initial étant, bien entendu : "je te fais confiance parce que tu acceptes le boulot et tu as une obligation de moyens et de résultats".
Donc oui, il y a des gens plus ceci et moins cela : mais c'est et ce sera toujours ainsi et le devoir est de composer avec.
Reste à savoir maintenant si "composer avec" revient à favoriser l'éducation donc également la responsabilité citoyenne de la res publica ou le contraire.

_________________
Hello Invité !  Le Le peuple - Page 4 Quizzv10 du 01 octobre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 44858
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 18:38

Bulle a écrit:J'essaie seulement de dire que je ne raisonne pas en personnalisant le peuple. Donc je ne peux pas abonder dans ton sens. Le peuple ne pouvant pas être doté des qualités d'une personne, mature/pas mature etc...
Je comprends, mais je pense qu'on peut scientifiquement, par des études de sociologie définir une mentalité moyenne dans un ensemble humain.
Par exemple, si je regarde les séries B américaine, je constate qu'elles sont bourrées d'émotivité, de machines, de poursuites de bagnoles qui se heurtent et explosent, etc.
Je ne suis pas sociologue, mais j'ai des intuitions, et j'émets l'hypothèse, je dis bien hypothèse, que ce goût pour la mécanique et les poursuites mouvementées est le reflet d'une mentalité d'âge moyen entre 9 et 14 ans.
Ceci dit, et si je ne me trompe pas, il s'agit bien d'un âge mental moyen, car aux USA il existe bien entendu nombre de citoyens adultes.

Car tu me sembles te placer en "élite" (pris dans le sens que tu donnes, donc n'y vois pas de connotation péjorative) jugeant les défauts de la personne dont tu es responsable appelée ici "le peuple" et en tentant d'expliquer pourquoi ce que tu veux/fais pour ce petit, qui est dans la merdouille par sa faute, ne fonctionne pas.
Si tu penses que tenter d'expliquer pourquoi ça va mal est une façon de se placer dans l'élite, alors oui, je suis dans l'élite, mais je ne suis pas le seul, apparemment , non ?
Je crois que ce qui te déplaît, c'est que je manifeste un certain mépris pour ce que tu nommes " le petit peuple".
1 - je te ferai remarquer que c'est toi qui uses du qualificatif " petit"
2 - Il m'est arrivé de parler de la populace qu'effectivement je méprise, je persiste et signe. Mais j'ai bien pris le soin de préciser que dans la populace, on peut rencontrer une mégère en manteau de fourrure. Donc, rien à voir avec l'origine plus ou moins modeste des participants à un lynchage, par exemple.
3 - Tu as relevé dans un message précédent l'explication que je donnais du comportement actuel de la majorité, conditionnée par la pub, robotisée par la télé, formatée par une EN défaillante, fatiguée par un travail sans intérêt, etc.
Donc, tu ne peux m'accuser de les désigner comme responsables de ce qui leur arrive.
Mais à l'inverse, dire que ce n'est pas leur faute les pôvs, que c'est uniquement de la faute aux " haut placés" , c'est aussi une façon de les mépriser, une façon de te sentir un maman bienveillante et protectrice à leur égard, non ?
Je considère au contraire que c'est un signe d'estime si, grâce à ma formation universitaire, à mon expérience professionnelle, à un sens aigu de l'observation, etc je peux faire prendre conscience aux gens qu'ils sont victimes d'un système voué à l'adoration du fric. Par exemple, dans les magasins, je clame régulièrement haut et fort
qu'on se fout du monde en affichant 4,99€ au lieu de 5 €. Et bien, tu me croiras ou non, la plupart du temps, les acheteurs n'en sont pas choqués. Or, il s'agit ni plus ni moins que de l'application d'une règle de fonctionnement du cerveau sur le conseil des psy au service des marchands. C'est donc de la manip, et de fait nombre de gens ne sont pas conscients d'être manipulés.
Ceci dit, à part intervenir sur ce forum, participer modestement à des activités de la commission culturelle de la commune, je ne fais pas grand chose pour le "peuple".

Je me place d'un point de vue différent et de ce fait, le responsable devrait raisonner ainsi : "Puisque c'est grâce à cette multitude de personnes que je suis à ce poste, que j'ai à grand renfort de persuasion, sollicité, c'est cette multitude qui pose le contrat initial ; le contrat initial étant, bien entendu : "je te fais confiance parce que tu acceptes le boulot et tu as une obligation de moyens et de résultats".
Là encore je vais te paraître " élite", mais voici mon explication: pour nombre de raisons, une majorité de gens font confiance à leurs supérieurs hiérarchiques.
1 - il y a ceux qui font confiance parce qu'ils sont naturellement confiants, et non seulement ce n'est pas une tare, mais une qualité qu'on devrait honorer
2- il y a ceux qui font confiance parce qu'ils n'ont pas envie de prendre leurs responsabilités, et dans ce cas, oui , c'est sinon une tare, du moins une faiblesse
3 - il y a ceux qui font confiance parce qu'ils ne peuvent faire autrement, par exemple un voisin qui sait à peine lire et écrire et dont il faut remplir les formulaires administratifs.
La honte, c'est lorsque d'autres humains, plus doués pour les études sup, doués de beaucoup de vitalité, et de force de travail, capables de cynisme et d'intrigues pensent: " Puisqu'ils sont cons ( le peuple) profitons en.
Donc oui, il y a des gens plus ceci et moins cela : mais c'est et ce sera toujours ainsi et le devoir est de composer avec.
Ah, quand même !
Le problème que je pose, encore une fois, c'est comment faire lorsqu'une majorité de gens est inapte à voter en connaissance de causes, incapable de discerner la fourberie de ceux qui se présentent aux élections,de la députation à la présidence.
Et surtout, espérer un changement de société lorsque la majorité des votants sont surtout préoccupés d'avoir toujours plus et davantage fusse au détriment de la planète, parce qu'ils ont été conditionnés par la pub et la pression sociale ?.
Reste à savoir maintenant si "composer avec" revient à favoriser l'éducation donc également la responsabilité citoyenne de la res publica ou le contraire.
Evidemment, on en a parlé ci-dessus.
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par stana le Mar 25 Jan 2011 - 20:04

Personnellement,je pense que le peuple-et même les peuples-sont manipulés depuis toujours par les gouvernements,ou autres personnes agissant dans l'ombre.Par exemple,quand un coup d'état ou une révolution a lieu,ce sont cesdites personnes agissant en sous-main qui les dirigent,qui leur donne l'"étincelle"...et ensuite,le peuple s'imagine avoir son libre-arbitre,se"liberer",agir dans son intêret.
Mais même actuellement,à une plus petite échelle:les émitions,et même slogans,spots publicitaires...on rabâche aux gens toujours les mêmes mots,les mêmes images,en boucle,jusqu'à-ce-qu'ils soient abrutis,comme hypnotisés...et qu'ils s'imaginent VOULOIR telle ou telle chose.Et les messages subliminaux...ils existent,et sont employés dans des chansons,émitions,et...débats politiques.Certains politiciens ont envoyé de ces messages,pour"obligé"le peuple à voter pour eux.Bref,l'Homme est manipulé,plus ou moins subtilement.
Je sais,ces idées semblent paranoïaques,mais il y a tant de concordances dans tout ceci qu'il ne peu s'agisse d'une coïncidence,je pense.Quand à mon avi,on peu le partager ou pas,chacun à son libre choix.D'ailleurs,je ne suis pas la seule à penser ainsi.
Quand au bonheur du genre humain...C'est compliqué,puisque personne n'a les mêmes idées que tout le monde.Les lois(à part celles interdisant meurtre,vol,viol,...celles-là sont nécessaires)feraient certe le bonheur de certains,tout en lésant certains autres.
De grands hommes:Platon,Aristote,et combien d'autre!...rêvèrent à la socièté idéale.Leur idées avaient souvent du bon,mais quand à pouvoir les appliquer...c'est un peu compliquer,utopique.Il faudrait que chacun y mette de la bonne volonté.
Ce que je pense,c'est que s'il y avait une plus grande tolèrance,ouverture d'esprit,liberté de culte,idées,mode de vie(à condition de ne faire de mal à personne)...hé bien,ça éviterait bien des déboires.Ah,bah...
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Opaline le Mar 25 Jan 2011 - 20:13

Gereve
dans les magasins,je clame régulièrement haut et fort qu'on se fout du monde en affichant 4,99€ au lieu de 5 €.
Tu veux dire que tu hurles dans les magasins et que tu te fais éjecter par la peau du c...ou ?

Ca , c'était pour l'humour , C'est fait !


La honte, c'est lorsque d'autres humains, plus doués pour les études sup, doués de beaucoup de vitalité, et de force de travail, capables de cynisme et d'intrigues pensent: " Puisqu'ils sont cons ( le peuple) profitons en.
Ca ne doit pas se passer comme ça.
Le décideur, doué de toutes les vertus et les perversités que tu cites , a le sentiment de faire oeuvre utile en donnant du travail à ses employés, à ses sous-traitants.....et trouve juste d'être très bien rémunéré ( même par les stock-options)
Il a sans doute du mépris pour tous ces gagne-petit mais ce n'est pas sa préoccupation première sauf lorsque la base se met en grève et empêche l'entreprise de "travailler".
Alors là : " Ils sont irresponsables, ils foutent l'entreprise en l'air , on ne peut rien en tirer ....."

Dans le domaine politique, il y a sans doute aussi , une volonté de servir mais le milieu veut que ce soit souvent la "combinazione" parce qu'on a des relations, parce qu'on a du pouvoir......
Dur, dur, d'être une élite !
Ceci dit, il faut sévir lorsque des malversations sont découvertes et surtout que la justice, si prompte à condamner le voleur d'un oeuf, ne prenne pas un temps infini pour juger les grosses affaires.
Cela est très mal perçu par le peuple !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mar 25 Jan 2011 - 22:21

D'accord, Opaline, et qu'est-ce qu'il va faire, le peuple ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Opaline le Mer 26 Jan 2011 - 1:16

Gereve a écrit:D'accord, Opaline, et qu'est-ce qu'il va faire, le peuple ?

Le peuple qu'on a déresponsabilisé en lui retirant toute initiative, même celle de se défendre, l'Etat s'occupant de tout, va prendre acte, fulminer et..... partir à son travail.
Il se contentera de lire les journaux qui dénoncent en ayant l'impression d'être soutenu.
Parce qu'il n'y a aucune organisation constituée pour agir contre ces anomalies, il attendra que d'autres prennent des initiatives à sa place.
chacun étant dans la même situation que lui, il ne se passera rien !
Un sentiment d'impuissance va le submerger et il ira à la pêche pour les élections suivantes en se disant : tous pourris !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Leleu le Mer 26 Jan 2011 - 1:27

Le Peuple c’est tout le monde : le Peuple de Dieu, sans distinction.
En cela tout changement ne peut venir que du Peuple.
CQFD.
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par _Le Grand Absent le Mer 26 Jan 2011 - 1:36

Dans ce débat, vous confondez allègrement le peuple en tant qu'entité ethnique et le peuple en tant que classe sociale.
_Le Grand Absent
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Alice le Mer 26 Jan 2011 - 9:59

Bonjour Stana,

Contre toutes ces manipulations, il y a une solution très simple qui ne résoudra pas tout mais qui diminuera vachement le risque d'être manipulé : limiter au maximum son exposition aux médias en commençant par jeter sa TV à la poubelle (ou en ne la regardant que pour des programmes spécifiques et/ou films choisis).

Tu verras très vite la différence...

Moins on est exposé, moins on est manipulable. C'est aussi simple que cela.

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Magnus le Mer 26 Jan 2011 - 10:30

Gereve a écrit:Par exemple, dans les magasins, je clame régulièrement haut et fort
qu'on se fout du monde en affichant 4,99€ au lieu de 5 €. Et bien, tu me croiras ou non, la plupart du temps, les acheteurs n'en sont pas choqués. Or, il s'agit ni plus ni moins que de l'application d'une règle de fonctionnement du cerveau sur le conseil des psy au service des marchands. C'est donc de la manip, et de fait nombre de gens ne sont pas conscients d'être manipulés.
Pourquoi les acheteurs seraient-ils choqués ? Sur 5€, ils gagnent 1 cent. Quand ils auront acheté 5.000 fois le même produit, ils auront gagné 500€. De plus, ce qui s'imprime dans leur esprit est le chiffre 4 et non le 5.
- Combien tu l'as payé, ça ?
- Je ne sais plus. Dans les 4€, pas plus.
- Si c'est dans les 4€, ce n'est pas trop cher pour ce que c'est. Mais je n'en donnerais pas 5 pour ça.
- Moi non plus.
- Tiens, au Mamouth, j'ai vu une écharpe avec un prix barré : 10€ 5€. Je vais l'acheter.
- Tu as besoin d'une écharpe ? Tu en as déjà une demi-douzaine.
- Non, de fait, je n'ai pas besoin d'écharpe.
- Alors pourquoi vas-tu l'acheter ?
- Pour gagner 5€.
- Mais tu ne vas pas gagner 5€; tu vas perdre 5€.
- Tu en es sûr ?
- Sûr et certain.
- Attends, laisse-moi réfléchir....

- Regarde, j'ai rapporté ceci pour les gosses.
- Mais c'était inutile, ils en ont déjà plein.
- Oui, mais tout était à moitié prix.
- Ca change quoi ?
- Ca change que je n'ai payé que la moitié du prix pour tout ça.
- Oui, mais les gosses n'en ont pas besoin. Au bout d'une semaine, ils ne les verront même plus.
- Ca fait rien, sur le moment ils seront contents.


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24929
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par nuage bleu le Mer 26 Jan 2011 - 10:51

Le ''peuple'' élit inévitablement un gouvernement qui se foutra de sa gueule. Tant et aussi longtemps que l'économie, c'est a dire l'argent, ménera le monde, ce sera tjrs la méme clique qui ménera un pays.....a son gré. L'argent remportera tjrs les élections en achetant les hommes et les moyens techniques pour propulser un parti et un leader au sommet, au gouvernement.
QUE faut il faire pour renverser la locomotive argent?: CESSER DE CONSOMMER SANS RÉFLÉCHIR. Recyclons, transformons, économisons, échangeons, bref adoptons la simplicité volontaire.
Bien sur en adoptant massivement cette option nous provoquerons des remous sociaux, mais en continuant comme maintenant nous ménerons sans coup ferir la planéte au désastre....c'est dailleurs commencé.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le peuple - Page 4 Empty Re: Le peuple

Message par Geveil le Mer 26 Jan 2011 - 13:51

nuage bleu a écrit:Le ''peuple'' élit inévitablement un gouvernement qui se foutra de sa gueule.
Et toi ?
QUE faut il faire pour renverser la locomotive argent?: CESSER DE CONSOMMER SANS RÉFLÉCHIR. Recyclons, transformons, économisons, échangeons, bref adoptons la simplicité volontaire.
C'est aussi ce que je tente de faire. Mais ceux qui ont le pouvoir ( Armée, police, tribunaux, média, banques, ) récupèrent tout, par exemple, le bio, ça y est, les grandes surfaces s'en sont emparé.
Le SEL, il voteront un jour des lois pour l'interdire.
Les AMAP ? Je ne sais pas, mais ce que je sais, c'est que la cantinière de l'école communale fournissait des œufs de ses poules. C'est fini, c'est interdit par la loi,
etc...
Bien sur en adoptant massivement cette option nous provoquerons des remous sociaux,
J'espère.

Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 17 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 17  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum