L'idolâtrie

Aller en bas

L'idolâtrie Empty L'idolâtrie

Message par Geveil le Mar 14 Déc 2010 - 8:02

définition: Bacon appelle ainsi les classes d ferreurs les plus profondément invétérées, contre la résistance ou l'influence desquelles il est nécessaire de se prémunir par avance si l'on veut accomplir l'œuvre d'instauration des sciences (Novum Organum, I, 38: de Dignitate, livre V, ch. IV, ˜ 8-10).
Idola tribus:, ayant pour cause la tendance à ne tenir compte que des cas favorables; à croire le monde plus simple et plus uniforma qu'il n'est en réalité. (I.41)


Quant à moi, j'appellerai idolâtrie la classe des comportements tendant à figer le monde en catégories non évolutives et idoles les conséquences de tels comportements. Il me paraît clair que les idoles religieuses entrent dans cette catégorie, mais des comportements beaucoup plus subtils entrent dans cette catégorie par exemple l'activité mentale de généralisation.

Développement
Toute généralisation est une idole.
Des généralisations telles que " toutes les anglaises ont les dents en avant, tous les juifs sont avares, tous les politiciens sont pourris, etc...entrent dans la définition ci-dessus. Mais si je dis " si je lâche une pomme, elle tombe", c'est une généralisation, mais est-ce de l'idolâtrie ? Je n'en ai pas l'impression, pourtant c'est une généralisation. d'où vient alors la contradiction apparente? Pour commencer je dirais qu'une pensée dichotomique peut être idolâtre, il y a en effet des généralisations qui peuvent être plus ou moins idolâtres et en tranchant entre idole et non idole je risque de généraliser abusivement c'est-à-dire d'inclure dans une classe quelque chose qui ne lui appartient pas. De plus, l'assertion "toute généralité est une idole" est une généralité( à cause de l'adverbe "toute") et donc une idole. Pour lever la contradiction je peux dire "certaines généralisations sont des idoles " . Ça peut marcher car dans ce cas je suis obligé d'observer et de réfléchir avant de conclure. La phrase "si je lâche une pomme elle tombe" est une généralisation provenant d'un grand nombre d'expériences.1
. La formulation est donc idolâtre. Par contre la formulation "si je lâche cette pomme, la probabilité pour qu'elle tombe est voisine de 1" me paraît moins idolâtre. Mais là encore si je ne fige pas le monde en un processus non évolutif du moins j'en ralentis l'évolution. Pourquoi ne pas dire "Jusqu'à présent la pomme tombait, mais pourquoi tomberait-elle encore?" Il est clair qu'avec un tel état d'esprit, toute démarche scientifique devient impossible. Et alors !? Je reste pris de vertige devant une telle éventualité. Si l'on remplaçait la science par la foi, les pommes se mettraient à voler, adieu Newton. La question qui reste en suspend dans un coin de ma tête est celle de la réalité d'un monde extérieur relativement indépendant de ce que je peux en penser car enfin, le fait est, que grâce à la science le monde change . J'ai expliqué par ailleurs que pour faire de la recherche scientifique le postulat de réalité n'est pas nécessaire car que mes collègues chercheurs soient ou non des sujets, la méthodologie de recherche m'oblige à passer par eux. Par contre, le but de la recherche étant de trouver des lois, c'est bien qu'implicitement ou pas, je postule qu'il existe des lois. Mais si le monde où je cherche se réduit à mon univers, pourquoi ne pas les changer, ces lois, ou mieux, décréter qu'elles n'existent pas? Je peux toujours essayer de décréter que dorénavant les pommes ne tomberont plus, mais si ça ne marche pas, que puis-je en conclure? Deux choses:
a- je suis un homme de peu de foi,
ou bien
b- il existe des lois de fonctionnement incontournables.

Analysons l'assertion a): que veut dire être un homme de peu de foi ? C'est, entre autres choses, ne pas croire que des miracles soient possibles. Pourquoi ? Imaginez avec force que tout à coup, vous lâchez ce que vous tenez en main et que ça reste suspendu en l'air. Qu'éprouveriez-vous? Les poils de la carcasse qui écrit ces lignes se dresseraient, j'aurais littéralement peur. Et bien, c'est cela le manque de foi, c'est la peur du changement et son corollaire, l'attachement au passé. Il semble qu'il existe des lois parce qu'à l'instant t, nous recréons le monde tel qu'il était à l'instant t-dt. Mais la notion même de temps est la conséquence de la mémoire et la mémoire est l'identification du "je" avec l'ego. Je comprends maintenant la démarche des saints, je comprends qu'ils puissent faire des miracles, léviter, etc....Je comprends aussi la parole d'un être qui aurait pu être le Christ.

Nous voyons que tout se rejoint, attachement au passé, idolâtrie, religion. Après avoir écrit ces lignes, il ne me resterait plus qu'une chose à faire, tout vendre et partir. Mais je n'en ai pas encore le courage, d'ailleurs, ne peut-on pas tout quitter en restant sur place? Je pense à cela, car comme le fait remarquer Catherine, la recherche du salut de son âme est bien égoïste.

Analysons maintenant l'assertion b), à savoir:" il existe des lois incontournables". Qu'il existe des lois, c'est un fait, mais sont elles incontournables? Il semble que non puisque des guérisons inexplicables par le corps médical ont été répertoriées. De plus, si "je" suis le créateur du monde pourquoi n'aurai-je pas la maîtrise des lois.? Le problème est que "je" suis partout et donc dispersé et que parmi les enveloppes que j'habite, nombreuses sont celles où je crois que les lois sont immuables. On sait que parmi les guérisons dites miraculeuses, on n'a jamais vu de membre repousser. Pourquoi seuls quelques rares pèlerins, parmi les milliers qui vont à Lourdes sont-ils guéris? Pourquoi ne sont-ils pas tous guéris?

Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par JO le Mar 14 Déc 2010 - 9:15

En commençant par la fin, je dirais que le miracle dépend de la foi du bénéficiaire, pas de l'influence extérieure . Les cas de guérison spontanée existent, parceque le malade n 'y fait pas obstacle : le corps a tendance à guérir, si on renonce à la cause du mal . Marie n'y est que pour être catalyseur interne du croyant .

Quant à la notion de loi , elle est inséparable de celle d'exceptions . La grammaire française en est un exemple assez casse-tête .Il semble bien que seule la courbe de Gauss rende compte de la "réalité" .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22766
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par Leleu le Mar 14 Déc 2010 - 10:27

Il y a idolâtrie si il y a culte. Il n’y a pas culte des anglaises qui ont les dents en avant ! (et pourtant c’est vrai pette de rire !)
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _La plume le Mar 14 Déc 2010 - 10:30

En religion, l'idolâtrie ce n'est pas seulement représenter Dieu sous forme d'image matérielles, c'est aussi s'en faire une idée anthropomorphique, lui prêter des qualités humaines, une personnalité, en ce sens toutes les religions sont idolâtres. L'idolâtre mentale de celui qui créé un dieu psychique aux qualités humaines est peut être plus hypocrite que celui qui médite sur l'énergie immanente contenue dans une simple pierre ? Qui sait ce qu'il y a dans le cœur de l'homme ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _Coeur de Loi le Mar 14 Déc 2010 - 11:15

Pourquoi adorer la poussière ?
Adorons Dieu, le seul, l'unique vrai Dieu.

---

Exode 20.2
Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

20.3
Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
20.4
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

20.5
Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
20.6
et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _La plume le Mar 14 Déc 2010 - 15:06

Le Dieu de l'ancien testament ? merci, tu peux le garder, ce n'est qu'une monstrueuse idôle psychique. Ainsi les enfants, les petits enfants devraient être punis pour ce qu'on fait leurs grands-parents, ancêtres ... Décidément la bible aura traumatisé des centaines de générations, et ça dure encore ! la preuve. Evil or Very Mad

Mais pourquoi donc les anglaises ont les dents en avant ? voilà une question dubitatif

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par JO le Mar 14 Déc 2010 - 16:05

faut demander à Darwin .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22766
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _Coeur de Loi le Mar 14 Déc 2010 - 16:07

S'il n'y avait pas un Dieu unique alors toutes les idoles ne seraient pas fausses, chacun aurait sa vérité en l'absence de la vérité unique.

C'est comme si on pouvait dire n'importe quoi sans avoir faux, car la vérité n'existerait pas.

C'est ça qui est monstrueux !
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _La plume le Mar 14 Déc 2010 - 16:59

S'il n'y avait pas un Dieu unique alors toutes les idoles ne seraient pas fausses, chacun aurait sa vérité en l'absence de la vérité unique.

Tu commences à comprendre ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _Coeur de Loi le Mar 14 Déc 2010 - 17:19

C'est ça qui est monstrueux !
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _La plume le Mar 14 Déc 2010 - 17:22

C'est ça qui est monstrueux !

C'est ça qui est divin ! c'est que chacun détient une petite parcelle de vérité ! rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _Coeur de Loi le Mar 14 Déc 2010 - 17:41

Et une grosse parcelle d'erreur.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _La plume le Mar 14 Déc 2010 - 17:47

Mais quel besoin d'imposer ta parcelle de vérité aux autres ? parce qu'au fond de toi tu doutes.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par tango le Mar 14 Déc 2010 - 19:28

"Gereve"Je peux toujours essayer de décréter que dorénavant les pommes ne tomberont plus, mais si ça ne marche pas, que puis-je en conclure? Deux choses:
a- je suis un homme de peu de foi,
ou bien
b- il existe des lois de fonctionnement incontournables.
Effectivement, on peut se demander si le déroulement de la réalité ne serait pas une conformité avec ce que nous soyons en mesure d'accepter.
L'acte magique ou miraculeux deviendrait alors compréhensible.
On peut aussi se demander comment on arrive à utiliser notre main, sans même savoir comment ça marche. L'apprentissage serait alors l'accoutumance à se voir faire progressivement des actes magiques.
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par Leleu le Mer 15 Déc 2010 - 1:11

Salut La Plume.
Mais pourquoi donc les anglaises ont les dents en avant ? voilà une question


Parce que c’est comme çà qu’on lès idolâtre ! lol!
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par tango le Mer 15 Déc 2010 - 20:04

Leleu a écrit:Salut La Plume.
Mais pourquoi donc les anglaises ont les dents en avant ? voilà une question


Parce que c’est comme çà qu’on lès idolâtre ! lol!
L'idolâtrie Dents
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par stana le Jeu 28 Avr 2011 - 19:02

Les catholiques(dont j'ai fait partie)sont"à fond"contre l'idolâtrie...des prêtres(leurs grands crucifix bien en vue à leurs cous)tempêtent contre l'idôlatrie...parce-que les"païens"se prosternent devant des idoles qui,par définition,ne voient pas,n'entendent pas,ne parlent pas...et cependant,lesdits prêtres encouragent à s'incliner devant des statues de la Vierge et des Saints,à baiser des crucifix,etc...non que j'ai quelque chose contre.Loin de là:peut-être que la représentation du"Sacré"doit être respectée,peut-être même l'image ou"icône"peu contenir,provisoirement,une parcelle de divinité...oh,ça vous paraît"païen"?Hé bien,imagez-vous que des catholiques virent une expression approbatrice dans les yeux peints d'une représentation de Marie.Mais quand ce sont des "idolâtres"qui disent la même chose de leurs satues,oooh...quel blasphème,comme c'est méprisable!!Je peux témoigner:tout près de chez moi,une minuscule statuette mariale est enchâssée.Selon le texte qui va avec,la statuette en question a porté bonheur a nombre de personnes,a même provoqué des miracles.Et la statue de Saint-Pierre,dans une èglise connue de moi aussi,pointe le bout de son pied...lequel est touché par des milliers de fidels,lesquels sont convaincus que cela leur porte bonheur.Mëme effet s'ils touchent une statue de Padre Pio.
De quel droit traîtent-ils les"idolâtres"de haut,alors qu'ils font de même?Encore une fois,je n'ai rien contre.Ce qui me choque,c'est l'hypocrisie.Et si un catholique dit:"ce n'est pas comparable,parce-que Notre Dieu est réél,tandis que ceux révérés par nos adversaires sont faux"Ca enlèverait donc l'idolâtrie?...Mais,les"païens"pourraient rétorquer la même chose selon leur foi personnelle,LOL!
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par Edica le Mer 11 Mai 2011 - 14:04

Coeur de Loi a écrit:Et une grosse parcelle d'erreur.

Lu la semaine dernière: "Mille hommes, mille vérités..." dans un texte bouddhiste. Il n'y a pas de quoi se mettre en colère, au contraire.
J'ai lu sur ton profil: chrétien et bouddhiste...ce ne doit pas être évident. C'est peut-être pour cela que ces notions de "chacun sa vérité" te heurtent tant.


Dernière édition par Edica le Mer 11 Mai 2011 - 14:20, édité 1 fois

Edica
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par Africain2 le Mer 11 Mai 2011 - 14:20

Coeur de Loi a écrit:S'il n'y avait pas un Dieu unique alors toutes les idoles ne seraient pas fausses, chacun aurait sa vérité en l'absence de la vérité unique.

C'est comme si on pouvait dire n'importe quoi sans avoir faux, car la vérité n'existerait pas.

C'est ça qui est monstrueux !

Coeur de loi.
Je n'arrive pas vraiment à comprendre quelqu'un comme toi qui loue pourtant le soutra du coeur est qui n'arrive pas à saisir que CHACUN PUISSE AVOIR SA VERITE !!!
Bien sur LA VERITE EST UN,mais il est l'UN MULTIPLE selon les endroits et suivant la forme manifesté.Les Hommes qui n'ont pas encore compris se battent juste pour faire triomphé une forme qu'ils ont captaient et qu'ils pensent être la seule manifestation de la vérité.
IL N'EXISTE PAS D'IDOLE OU D'IDOLATRIE,HORMIS LES IDOLES QUE NOUS PORTONS DANS NOS COEURS.CE SONT CES IDOLES DU COEUR QUI SONT UN VRAI DANGER...
Africain2
Africain2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 952
Localisation : Ici et Ailleurs
Identité métaphysique : Chaman/Gnostique/Totémiste
Humeur : Observateur-Observer
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par stana le Mer 11 Mai 2011 - 17:25

Pour les religions ou d'ailleurs,tout autre sujet,quel qu'il puisse être,vis-à-vis duquel des gens ont des idées on ne peu plus opposées,je me dis toujours:"Et s'ils avaient tous raison,chacun à leur manière?"Ca a l'air lâche,je sais,ça donne l'impression de ne pas vouloir"se mouiller".Et pourtant,ce n'est pas ça en ce qui me concerne.Je me pose VRAIMENT la question,et je pense ne pas avoir tort.Par exemple,qui nirait que dans la Bible,il y a plusieur niveau de lecture?Par exemple,le point de vue psychanalitique,le côté historique,symbolique,moral...et aussi,selon nos idées personnelles,esothériques,occultistes,etc...si on va par là,même les contes pour enfants contiennent ces éléments.Et toutes ces interprètations se tiennent.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 44
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'idolâtrie Empty Re: L'idolâtrie

Message par _zakari le Jeu 12 Mai 2011 - 1:02

tango
Effectivement, on peut se demander si le déroulement de la réalité ne serait pas une conformité avec ce que nous soyons en mesure d'accepter.
L'acte magique ou miraculeux deviendrait alors compréhensible.
On peut aussi se demander comment on arrive à utiliser notre main, sans même savoir comment ça marche. L'apprentissage serait alors l'accoutumance à se voir faire progressivement des actes magiques.
La conscience semble être religieuse par elle même , ne voyant pas sa pensée magique , l'idolâtrie était inévitable
Je pense qu'il y a eu dérapage aussi au niveau du mot "religion" sens qui a une toute autre connotation aujourd'hui
La théurgie colle mieux , étant plus respectueux
Si l'imagination n'a comme limite que notre imaginaire , le corps est a la traine dans son adaptation , comme s'il était d'un autre temps
Qui me renvoie a la pré éternité du soufi ?

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum