Genèse versus Univers

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 15:19

Premier jour
TEXTE BIBLIQUE : LA BIBLE DE JERUSALEM
TEXTE SCIENTIFIQUE : PATIENCE DANS L’AZUR (HUBERT REEVES)
Le récit de la création par la Genèse
Versus
La création de l’univers par les sciences

Au commencement Dieu créa le ciel et la terre

Au commencement Dieu créa la lumière et la matière. À la première seconde, l’univers est une grande purée composée de cinq populations de particules élémentaires : protons, neutrons, électrons, photons, neutrinos. Les protons, neutrons et électrons sont des particules de matière, tandis que les photons et neutrinos sont des particules de lumière. Toutes ces particules errent au hasard ; dans toutes les directions dues à la température extrême évitant toute probabilité de recombinaison.

Or la terre était vague et vide, les ténèbres couvraient l’abîme, l’esprit de Dieu planait sur les eaux.

Quand l’horloge cosmique marque une seconde, le cours des événements change. La température est maintenant descendue à environ un milliard de degrés. L’énergie thermique des particules dans la purée initiale devient comparable ou inférieure aux énergies qui lient les nucléons entre eux. En conséquence, il y a de moins en moins de photons assez puissants pour casser les deutérons qui se forment continuellement. Ceux-ci durent de plus en plus longtemps. Leur nombre augmente. Une nouvelle structure a fait son apparition dans l’univers. Ces deutérons se mettent eux-mêmes à capturer des protons et des neutrons. Des systèmes nucléaires composés de trois et quatre nucléons apparaissent au sein de la purée. Ces nucléons sont les noyaux d’hélium, dont nous gonflons nos ballons. Cette période d’intense activité nucléaire porte le nom de "nucléosynthèse primordiale". Celle-ci n’aura duré au total que quelques minutes. Après ce temps, la température, trop basse, n’active plus les mécanismes nucléaires. L’univers se fige avec son nouveau visage. Il possède maintenant une abondante population de noyaux d’hélium-4 ainsi que des populations beaucoup plus faibles de quelques noyaux légers.
A la naissance de la théorie de l’explosion initiale, on a espéré que la nucléosynthèse primordiale allait rendre compte de l’existence de tous les noyaux. On imaginait que les captures successives de protons et de neutrons avaient donné naissance à des systèmes nucléaires de plus en plus complexes, jusqu’à l’uranium, dans les proportions relatives que nous leur connaissons aujourd’hui. On sait maintenant que ce n’est pas le cas. L’évolution nucléaire s’est arrêtée à l’hélium-4. Pour l’essentiel, rien de plus lourd n’a été engendré. En un certain sens, l’univers a raté sa première expérience de nucléosynthèse. Pourquoi ? Parce que l’hélium est trop stable. Au moment de la distribution des dons de naissance, il a reçu de la fée Nature une capacité de liaison exagérément puissante. Il en a profité pour accaparer pratiquement tous les neutrons disponibles. Il bloque le jeu. À la fin de la nucléosynthèse primordiale, l’univers ne contient que de l’hydrogène et de l’hélium. Il est stérile. Sans noyaux lourds, aucune vie ne peut apparaître. Le temps des combinaisons nucléaires aura duré quelques minutes à peine.
Mais, l’esprit de Dieu planait sur les eaux(l’espace). En d’autres mots, l’univers tend à la complexité.

Dieu dit : « Que la lumière soit » et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres.
Dieu appela la lumière « jour » et les ténèbres « nuit ». Il y eu un soir et il y eu un matin : premier jour.


L’univers, en expansion, se refroidi de quelques milliards de degrés à quelques milliers de degrés. Un proton capture un électron et forme avec lui un atome d’hydrogène et le noyau d’hélium capture deux électrons et forme un atome d’hélium. Les atomes d’hydrogènes se combinent pour former des molécules d’hydrogènes. L’univers, soudain devient transparent ; la lumière le parcourt sans entrave. De ce moment date le rayonnement fossile qui nous arrive aujourd’hui du fond des âges.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par JO le Mar 11 Jan 2011 - 15:26

continue!
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 15:38

Deuxième jour:
Dieu dit : « Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux et qu’il sépare les eaux d’avec les eaux » et il en fut ainsi. Dieu fit le firmament, qui sépara les eaux qui sont sous le firmament d’avec les eaux qui sont au-dessus du firmament, et Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eu un soir et il y eu un matin : deuxième jour.
Dieu dit : « Que les eaux qui sont sous le ciel s’amassent en une seule masse et qu’apparaisse le continent » et il en fut ainsi. Dieu appela le continent « terre »(matière) et la masse des eaux « mers »(espace), et Dieu vit que cela était bon.


Galaxies et étoiles émergent de l’océan de chaleur, toujours en expansion. Cette prédominance de la matière massive sur le rayonnement va inaugurer un nouveau chapitre de l’histoire de l’univers. C’est la gravité, non pas à l’échelle de l’univers, mais à diverses échelles locales, que va venir la relance.
Dans le fluide homogène que constitue le cosmos, des masses de matière vont se condenser sous l’effet de la gravitation. Il y en a toute une hiérarchie. Par ordre de dimensions décroissantes, ce sont les superamas de galaxies, les amas de galaxies et les galaxies individuelles.
Les galaxies, en leur sein, de nouvelle condensation de matière vont se produire. Grâce à la nature particulière de la force de gravité, ces condensations vont transformer en chaleur interne une partie de leur énergie. Elles vont reprendre, mais vers le haut cette fois, l’ascenseur de la température. Elles vont se réchauffer et briller. On les nommera étoiles.
Alors que l’univers dans son ensemble, continue inexorablement à se vider de sa chaleur, des îlots de matière capables de contrer cette tendance vont émerger ici et là au sein de la galaxie. Et, dans chacun de ces îlots privilégiés, l’évolution de la complexité va reprendre. Après l’essai avorté de la nucléosynthèse primordiale, les étoiles sont, en quelque sorte, la seconde chance de l’univers.

Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 15:46

Troisième jour:
Dieu dit :Que la terre (matière) verdisse de verdure : des herbes portantes semence et des arbres fruitiers donnant sur la terre des fruits contenant leur semence » et il en fut ainsi. La terre produisit de la verdure : des herbes portant semence selon leur espèce, des arbres donnant selon leur espèce des fruits contenant leur semence, et Dieu vit que cela était bon. Il y eu un soir et il y eu un matin : troisième jour.

Les étoiles sont la deuxième chance de l’évolution nucléaire. En leur cœur s’élaborent les espèces chimiques qui présideront à la vie.
Ces étoiles sont dites de premières générations. Elles n’ont pas toutes la même masse. Les plus grosses (cent fois la masse du soleil) ont une durée courte (3 ou 4 millions d’années) à l’échelle de vie galactique. Les moins massives, comme le Soleil vivront des milliards d’années.
L’étoile ce contractant augmente la température interne de celle-ci. La température est telle que l’hydrogène se fusionne avec d’autres atomes d’hydrogène pour donner des atomes d’hélium générant beaucoup d’énergie. Après quelques millions d’années l’étoile se stabilise et transforme son hydrogène en hélium.
Une fois l’hydrogène transformé en hélium, ces étoiles recommencent à ce contracter. L’énergie libérée, sert à nouveau à la réchauffer, comme à la faire briller. Sous l’effet de la gravité, l’étoile reprend l’ascenseur thermique.
Au coeur de l’étoile, il n’y a plus que des noyaux d’hélium. La température monte furieusement (100000 de degré). Il vient un temps où les collisions entre atomes sont si intenses et fréquentes que la probabilité de collision entre trois atomes d’hélium soit suffisante pour se fusionner en atome de carbone.
Tout tourne autour de fait que la masse des trois noyaux d’hélium correspond presque exactement à la masse d’un état excité du noyau de carbone. Sans cette concordance, apparemment tout à fait fortuite et imprévisible, le carbone ne serait pas venu au monde.
Une telle rencontre triple est extraordinairement rare. Les jeux du hasard exigent du temps, beaucoup de temps. L’explosion initiale a duré quelques minutes tandis qu’ici c’est sur des millions d’année que nous pouvons compter.
Après l’atome de carbone, l’étoile produit des atomes de plus en plus lourds comme l’uranium 238. L’étoile se contracte de plus en plus puis ensuite par un phénomène physique, l’étoile explose.
En mourant, elle fertilise l’espace des produits de sa cuisson interne. Le carbone sert de catalyse surtout dans les étoiles à grandes masses accélérant la production d’atomes lourds comme l’azote et l’oxygène nécessaires à la vie future, mais accélère la combustion et diminue ainsi la vie de ces étoiles géantes.

Des myriades de poussières interstellaires provenant d’étoiles mortes ou désintégrées vont s’associer pour créer un terrain de suprême fertilité, les planètes.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 16:09

Quatrième jour:
Dieu dit : "Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit : qu’ils servent de signes, tant pour les fêtes que pour les jours et les années : qu’ils soient des luminaires au firmament du ciel pour éclairer la terre" et il en fut ainsi. Dieu fit les deux luminaires majeurs : le grand luminaire comme puissance du jour, le petit luminaire comme puissance de la nuit, et les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière et les ténèbres, et Dieu vit que cela était bon. Il y eu un soir et il y eu un matin : quatrième jour.

Début du système solaire. Revenons, par la pensée, au cœur d’une vaste et opaque nébuleuse, constituée de matières gazeuses et poussiéreuses. Ces poussières, en vastes nappes, se disposent autour des premiers embryons d’étoiles, un peu comme les anneaux autour de Saturne. Dans ces disques s’amorce un long processus de condensation. Les poussières s’agglutinent les unes aux autres. Des petits corps en résultent, qui gravitent autour de l’embryon stellaire, sur des orbites plus ou moins régulières. Ils se croisent souvent, et les collisions sont fréquentes. Selon la violence des chocs, les corps se fracassent ou se combinent. S’ensuit une période de compétition au cours de laquelle certains objets voient leur masse s’accroître. Les plus gros absorbent les plus petits. Avec les masses, les champs de gravité augmentent. Autour des plus massifs, c’est l’avalanche. Le système se dépeuple au profit des gagnants : les planètes. L’avalanche finale a laissé des marques. Les chutes des petits corps sur les planètes en formation ont criblé les surfaces de cratères visibles encore aujourd’hui. Leur mosaïque désordonnée forme la trame du relief mercurien ou lunaire.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 16:18

Cinquième jour:
Dieu dit : « Que les eaux grouillent d’un grouillement d’êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel » et il en fut ainsi. Dieu créa les grands serpents de mer et tous les êtres vivants qui glissent et qui grouillent dans les eaux selon leur espèce, et toute la gent ailée selon son espèce, et Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit et dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez l’eau des mers, et que les oiseaux multiplient sur la terre. » Il y eu un soir et il y eu un matin : cinquième jour.

L’exploration du système solaire nous fait découvrir le rôle dominant de la chaleur dans la vie des planètes. Plus une planète est massive, plus grande sera sa chaleur initiale. À leur naissance, les planètes majeures sont des boules de lave incandescente.
Sous la formidable avalanche météoritique (gent ailée) qui lui a donné naissance, la Terre semble être restée liquide pendant plusieurs centaines de millions d’années. La première croûte stable n’apparaît qu’à la fin de cette période. Le fluide intérieur, animé par de puissants mouvements de convection (serpents de mer), continue longtemps à bouillir. C’est lui qui, aujourd’hui encore, arrive les volcans, les tremblements de terre, ainsi que l’errance continuelle de nos continents. La Terre est le prototype de la planète vivante.
Quand, sur son orbite primitive, notre planète en formation balayait l’espace, elle recueillait les pierres et les poussières qui se trouvaient sur son passage. Ces poussières, rappelons-le, sont constituées d’un noyau rocheux entouré d’une couche de glaces. Elles sont happées par la boule rouge, incandescente qui dévore tout ce qui l’entoure. Qu’advient-il des glaces au milieu de ces matières en fusion ? Elles se vaporisent et se répandent largement au sein de la Terre.
La pierre liquide peut incorporer d’importantes quantités de matières gazeuses. La pierre solide en est bien incapable. Elle se dégaze. Quand se forme la première croûte terrestre, des orifices apparaissent, comme des tunnels volcaniques. En puissants geysers, les masses gazeuses s’échappent du sol. La planète s’habille d’une vaste et dense atmosphère. L’eau s’y condense. Il pleut, comme jamais plus il ne pleuvra. Il pleut tous les océans.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 16:21

Dieu dit : "Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce" et il en fut ainsi. Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.

Bactéries et algues bleues semblent garder la palme pendant trois milliards d’années. Les organismes pluricellulaires les plus anciens, à notre connaissance, sont les méduses. On les voit apparaître il y a sept cents millions d’années. Cent millions d’années plus tard, voilà les premiers coquillages et arthropodes (crustacés variés). Ils possèdent un squelette extérieur qui laisse des traces fossiles. Encore cents millions d’années (il y a cinq cents millions d’années), et le squelette passe à l’intérieur ; le règne des poissons commence.
La vie jusqu’ici, était exclusivement confinée à l’océan et aux lacs. La sortie des eaux va se faire, il y a trois cent cinquante millions d’années. Grâce à la couche d’ozone, l’atmosphère est maintenant protégée contre les rayonnements létaux en provenance de l’espace. Cette couche d’ozone est elle-même apparue grâce à la respiration végétale aquatique des ères précédentes. C’est le début de la période des reptiles et des oiseaux. Les mammifères apparaissent peu après, mais ne s’épanouissent vraiment qu’après la disparition des dinosaures, il y a environ soixante-trois millions d’années.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mar 11 Jan 2011 - 16:22

Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre.
Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.


Parmi ces mammifères, une espèce de petite musaraigne, venue au monde il y a environ soixante millions d’années, portait dans ses gènes la promesse du cerveau humain. De sa descendance sorte les diverses lignées de singes. Puis, de l’une de ces lignées, les premiers hominiens et les premiers hommes.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _Coeur de Loi le Mar 11 Jan 2011 - 16:39

"Bactéries et algues bleues semblent garder la palme pendant trois milliards d’années"

---

Genèse 2.1
Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.
2.2
Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu'il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu'il avait faite.
2.3
Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu'en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu'il avait créée en la faisant.
2.4
Voici les origines des cieux et de la terre, quand ils furent créés.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par nuage bleu le Mar 11 Jan 2011 - 18:59

La création se fit dans hors du temps. Le temps arriva avec les premieres particules de matiere.
Mais la création fut totale et compléte, instantannément, le temps permit ensuite la mise en perspective de la création afin que ce qui vit soit durable. Nous avons appelé cette mise en perspective: évolution; mais en fait c'est la création qui défile....

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _Coeur de Loi le Mar 11 Jan 2011 - 19:06

La vie n'était pas durable sans le temps ?

Heureusement que le temps existe sinon il faudrait l'inventer.

...
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par dan 26 le Mar 11 Jan 2011 - 19:18

]quote="Coeur de Loi"]La vie n'était pas durable sans le temps ?

Heureusement que le temps existe sinon il faudrait l'inventer.

...
[/quote]
Comme dieu en definitive !!!
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _Coeur de Loi le Mar 11 Jan 2011 - 19:55

Pour un athée oui.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Intégraal le Mar 11 Jan 2011 - 23:25

nuage bleu a écrit:La création se fit dans hors du temps. Le temps arriva avec les premieres particules de matiere.
Mais la création fut totale et compléte, instantannément, le temps permit ensuite la mise en perspective de la création afin que ce qui vit soit durable
Je vois pas comment il y aurait pu y avoir un "temps" hors du temps(celui de la création, d'après toi), puis le temps serait intervenu ensuite? L'homme vivant dans le monde de la matière a une perception du temps qui est peut-être illusoire...(qui sait?)On peut donc considérer que le temps existe ou qu'il n'existe pas...mais qu'il existe de temps en temps...je trouve ça bizarre...
Intégraal
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par dan 26 le Mer 12 Jan 2011 - 0:08

Coeur de Loi a écrit:Pour un athée oui.
"si Dieu n'existait pas il faurait l'inventer ". N'est ce pas Napoleon qui a dit celà? J'ai un doute.
amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par nuage bleu le Mer 12 Jan 2011 - 1:10

IL est difficile de faire abstraction du temps. Cependant
la création se fit sans ce dernier, elle fut concue hors celui ci. Le temps est ''une dimension de la matiere''. Penser et créer, aucun besoin du temps...pour DIEU. Pas de matiere, pas de temps et inversement pas de temps pas de matiere.
Donc la conception de l'univers fut intantanée.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mer 12 Jan 2011 - 4:27

@nuage bleu
Il vous manque une équation pour relier le temps avec la matière, c'est la forme(vous allez voir ce mot 12 fois dans ce texte). Je m'explique:
Ce que l'on sait de la vie (aujourd'hui) est un phénomène émergeant de l’univers, nécessitant l’infiniment grand, l’infiniment petit, le hasard, la contingence et la nécessité.
Il est difficile de concevoir l'intervention de Dieu parce que nous avons un passé, un présent et un futur. Dieu est éternel, il conjugue seulement au présent. Donc essayons de trouver un concept où le temps n'existe pas. Nous qualifions Dieu avec un concept hors de notre échelle, hors de notre réalité. Il serait plus réel de l’appeler Dieu vivant. Ce qualificatif intègre Dieu et l’homme dans le temps et l’éternité. Mais qu’est-ce que le temps? Qu’est-ce que l’éternité non pas du temps à l’infini mais plutôt l’Être, « celui qui est », dans le temps des hommes? Commençons par un exemple très simple. Supposons qu’à chaque matin, lorsque vous quittez votre demeure pour le travail ou autre, vous mesurez la température à l’extérieure, vous multipliez ce nombre par la vitesse du vent et par un nombre à trois chiffres que vous choisissez au hasard. Vous extrayiez la racine carrée de ce nombre puis vous faite un nouveau nombre de 3 chiffres en sélectionnant la quatrième, cinquième et sixième décimale du premier nombre. À chaque matin vous répétez cette algorithme toujours en vous servant du nombre à trois chiffres que vous avez trouvez la veille et n’oubliant pas de les enregistrer sous forme de graphique quelconque. Après un an, dix ans, cent ans d’enregistrement de ces nombres, il sera impossible de déterminer le nombre du lendemain. Par contre, vous allez apercevoir une forme constante apparaître dans votre graphique. Il sera impossible de savoir à quelle endroit vous placerez le point sur votre graphique mais vous serez certain qu’il va se placer dans la forme apparue dans votre graphique à travers le temps. Cette forme est appelé « attracteur étrange » par les mathématiciens.
Cet exemple n’a apparemment aucun lien entre Dieu et l’homme. Mais si vous transposez ce modèle dans la nature, à la création de l’univers (Big Bang) avec seulement quelques particules élémentaires bien définies, un miracle se produit. La matière existe. La matière prend vie. La vie prend forme. Cette forme existe dès la première seconde de l’univers même si celle-ci est naissante. C’est par la forme que le temps peut se conjuguer au présent seulement.
La matière vivante prend sa source dans la matière inerte. La matière aimante (loving substance) prend sa source de la matière vivante. La forme est, indépendamment tu temps. Le temps est nécessaire pour voir la forme. Dieu nous a mis dans le temps pour voir sa forme. Avec le temps l’homme prend conscience qu’il peut créer certaines formes. Exemple, avec une tension raciale, un assassinat dans le bon temps et les bonnes circonstances, un génocide prend forme, une guerre prend forme, quand? Impossible à savoir, mais elle est. Quand des hommes de bonne volonté se réunissent, la paix prend forme, imperceptible au départ, mais elle est, etc.
J'aurais pu vous référer à une séquence de calcul très simple pour être en mesure de dessiner une feuille de fougère à l’aide d’un ordinateur. La seule condition est de réintroduire le résultat de la séquence comme une donnée initiale et ainsi de suite. Ce qui est très important, plus nous utilisons cet algorithme (pour la fougère), avec le temps, plus la feuille prend forme et devient réelle mais nous sommes incapables de revenir en arrière et incapable de connaître le prochain point sur l'écran. Ce que je veux signaler dans ce message, c'est d'ouvrir les yeux autour de nous à travers la nature et l'humanité. On s'aperçoit parfois que le mystère de Dieu et le miracle qu'il a fait, qu'il continu à faire (le septième jour n'est pas terminé) ne se range pas tout le temps dans les lois d'une église donnée. Ce miracle fait partie de nous.
Autre chose, en faisant la première séquence pour la feuille de fougère, vous avez seulement qu'un point sur l'écran. Vous avez créé une feuille de fougère même si vous avez un seul point d'imprimé sur votre ordinateur. Pour savoir que cette forme est bien une feuille, il a fallu laisser couler le temps sinon, pour les hommes, il est impossible de le savoir. Dieu par contre, à la naissance de la matière et du temps connaissait déjà la forme peu importe le temps. Dieu nous donne parfois quelques reflets de sa "feuille de fougère" par les prophéties dans la bible.[u]
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Intégraal le Mer 12 Jan 2011 - 12:55

Nailsmith a écrit:La forme est, indépendamment tu temps. Le temps est nécessaire pour voir la forme. Dieu nous a mis dans le temps pour voir sa forme. Avec le temps l’homme prend conscience qu’il peut créer certaines formes.
au départ, ça me semblait évident, mais la suite:
un génocide prend forme, une guerre prend forme(...) Quand des hommes de bonne volonté se réunissent, la paix prend forme, imperceptible au départ, mais elle est,
j'avoue que je n'avais jamais pensé la forme sous cet angle...tu m'as montré une des pièces manquantes à mon puzzle. Merci.
Intégraal
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _zakari le Mer 12 Jan 2011 - 13:44

j'avoue que je n'avais jamais pensé la forme sous cet angle...tu m'as montré une des pièces manquantes à mon puzzle. Merci.
Y a quelques années dans ma singularité je disais avec volonté avant de m'y soumettre
onde de forme /forme d'onde

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _Coeur de Loi le Mer 12 Jan 2011 - 13:55

- Quand la guerre apparait, la paix disparait.
- Quand la paix apparait, la guerre disparait.

Guerre et paix, apparition et disparition sont les facettes opposées de la forme.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Intégraal le Mer 12 Jan 2011 - 14:12

zakari,
après l'agitation de mes qqes neurones...
au sujet des choses qui prennent forme, quand tu dis que Dieu connaissait déjà la forme...moi, si je ramène l'idée à un exemple que je trouve dans la nature: un grain de blé(par ex), est déjà le blé en herbe, la plante avec l'épi contenant d'autres grains(qui pourront eux-mêmes donner d'autres plantes etc) et pourquoi pas la farine, le pain...etc...Nous ne voyons que le grain, tant que le temps, pour nous, ne s'est pas écoulé, mais le grain est déjà la plante(et son futur), en devenir. Est-ce que je t'ai compris ou je suis à côté?
Intégraal
Intégraal
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 501
Localisation : loin
Identité métaphysique : aucune
Humeur : humour
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par nuage bleu le Mer 12 Jan 2011 - 14:14

BIEN compliquée votre explication ZAKARI
Le temps n'existe que pour la matiere pas pour l'esprit(ce qui est et n'est pas). DIEU n'a pas eu besoin du temps pour concevoir, par contre le temps est absolument nécessaire comme ''comparse'' de la matiere. Sans cet ingrédient la totalité de la création se réalise(passe) dans l'instant. Le temps met la création en PERSPECTIVE et ce qui vit peut s'y inserer comme acteur et comme ''contemplateur''.
Au fait s'il y a un créateur il ne peut y avoir de HASARD, car la création a certainement été pensée dans les moindres détails. Ce que nous appelons HASARD est probablement un élément de la création, chose que nous ne pouvons pas encore cerner et comprendre. Si le hasard existait indépendamment de la création comme une erreur du créateur, il mettrait en danger la totalité de cette derniere. Voila qui est inconcevable pour celui qui crée...absolument TOUT a partir de sa seule pensée.

nuage bleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1079
Localisation : canada
Identité métaphysique : sans religion
Humeur : excellente
Date d'inscription : 08/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mer 12 Jan 2011 - 15:01

Coeur de Loi a écrit:- Quand la guerre apparait, la paix disparait.
- Quand la paix apparait, la guerre disparait.
Guerre et paix, apparition et disparition sont les facettes opposées de la forme.
Réflexion très pertinente !
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par _zakari le Mer 12 Jan 2011 - 15:05

bonjour
Je n'ai pas parlé de Dieu ici
de lui je ne connais que sont impermanence en complémentarité , je n'ai rien VU au delà
Donc il n'a de Nom que son impermanence

le temps et l'espace / relatifs sont tout de même liés aux Astres en révolution , j'en fait partie intégrante avec une horloge humaine et cet espace se meurt dans sont expansion en refroidissant et cet expansion est de plus en plus rapide , qui survie par la néguentropie de chaleur
les révolutions nous donne le temps dans un espace
Sans le temps/espace pas de fausse mémoire historique
Je sais aussi qu'il y a une singularité intemporel qui est un point de convergence , ou il y a une mémoire ou connaissance qui part comme d'un point et qui relie toutes les sphères entre elle, qui nous renvoie a la prédestination "sans" l'être (graine Intégraal) ,temporellement nous sommes dans un Anti Destin alors que nous nous voyons dans le destin

le hasard n'existe pas , mais l'équilibre oui avec ses Lois liés a l'impermanence et la complémentarité
ce qui n'empêche que le hasard peut rentrer dans le cadre de notre réalité, qui n'est pas la réalité du monde

pour compléter comme hypothèse :
La création n'est pas encore dans notre véritable actualité , elle n'a jamais existé
Si je pouvais donner une image s'est comme si Dieu allait nous rapatrier dans un big crunch , avec toutes les facettes existentiel et recréer un nouveau Royaume ou il pourra prendre véritablement forme , rien de religieux ...
Et comme lubie/folle ce sera un scoop , car je n'en ai jamais entendu parlé

ce qui n'empêche que cette fausse réalité peut continuer a dériver dans l'oubli

l'esprit

l'esprit je ne le connais pas , mais je songe que je suis en plein dedans , je peus observer certain mécanisme avec des vitesses fulgurantes qui me renvoie d'une métaphore/symbole a l'autre , des sortes de flash , comme venant de ce point singulier intemporel
une sorte de contemplation continuelle tantôt unitive par ses réflexions
et dés que j'écris cette contemplation je peut bien souvent voir que je suis deux , pour écrire la penser de cet esprit.

_zakari
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1437
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Genèse versus Univers Empty Re: Genèse versus Univers

Message par Nailsmith le Mer 12 Jan 2011 - 16:12

Je crois que le hasard existe et nécessaire à la vie mais comme je l'ai dit plus haut, il faut aussi l'infiniment grand, l'infiniment petit, la contingence et la nécessité. Il faut que ces cinq conditions soient sine qua none sinon rien ne se produit. Pour que le grain de blé devienne du blé il faut qu'il soit semé au hasard du vent par les propriétés de l'infiniment grand, il germera par les propriétés de l'infiniment petit, le grain de blé sera du blé par sa contingence (code génétique) et sa nécessité.
Ce que j'ai écrit sur la forme ce n'est qu'une façon très empirique et très imparfaite de créer un concept où un être intemporel n'a pas le temps de penser. Wink
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1287
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum