S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Tibouc Mar 24 Mai 2011 - 1:38

Si tu n'aimes pas les uniformes;tu n'aime pas la Poste, le foot, les sports en général, la musique aussi car les musiciens souvent font partie d'une fanfare ou d'un groupe, l'armée, la police, les médecins, les travailleurs SNCF, les entreprises des espaces vert, les moines, les infirmières, les secouristes, les pompiers,les juges, les pervenches, les chercheurs dans les labos.....
Personnellement, c'est à peu près tout ce que je déteste. rire
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mar 24 Mai 2011 - 2:06

moi ce serait la pervenche, pas son uniforme, plutôt ses pruneaux.... secret j'ai encore mal garé ma voiture.

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Jipé Mar 24 Mai 2011 - 8:07

Le scoutisme est un nid à pédophiles, aux US des condamnations à répétitions depuis des années.
Après l'église y aura-t-il un autre scandale avec les scouts ?

[cl]Lien[/cl]

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28751
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2021 FUCK Covid sa race !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mar 24 Mai 2011 - 9:04

L'aumonier ne vient déja pas tous les weeck end, il a beaucoup de choses à faire au sein de sa paroisse, il est demandé à hue et à dia partout, y compris par d'autres association de jeunes catholiques..
Elles sont partout, dites donc, ces horribles associations.
Remarquez, à une époque où l’Église se prostitue à l'hyperfestif en organisant des vomitives JMJ, je comprends que des «association de jeunes» fleurissent un peu partout. Et pourtant il n'y a rien de plus nauséabond. Croyez-moi, jeune, je le suis, je sais très bien les méfaits qu'une association de jeunes peut créer. Involontairement, bien sûr, rien que par son existence.

Je te renvoie alors la balle; tes jeunes musiciens devraient jouer en tenue civile lors de leurs représentations publiques,que ce soit en salle ou dans les défilés.
Mes "jeunes musiciens" comme vous dites, ne jouent pas en uniforme mais en complet-veston, ce qui est tout différent. Et beaucoup plus classe, soit dit en passant.

Ah et manque de bol, colossal, je ne porte que très rarement de jeans. rire
Et je râle quand ma copine en porte, qui plus est. En effet, c'est très «uniforme». Moche et inconfortable, en plus.

Si tu n'aimes pas les uniformes;tu n'aime pas la Poste, le foot, les sports en général, la musique aussi car les musiciens souvent font partie d'une fanfare ou d'un groupe, l'armée, la police, les médecins, les travailleurs SNCF, les entreprises des espaces vert, les moines, les infirmières, les secouristes, les pompiers,les juges, les pervenches, les chercheurs dans les labos.....
En effet, je n'aime pas le foot, les sports en général, l'armée (!!!!), la police, les entreprises des espaces verts, etc...
Les musiciens (les vrais) échappent à votre critique parce qu'ils ne font pas partie d'un «groupe», mais d'un orchestre, et ne sont donc pas en uniforme. Au passage, je n'aime pas les fanfares non plus, je les trouve du dernier grotesque et à la limite de la musique. Et vous avez oublié de parler des uniformes dans les lycées privés. Eh bien je les déteste aussi. ^^

En revanche, je n'ai rien contre les uniformes de fonction parce qu'ils sont utiles. Je n'ai rien contre le jaune des postières en fonction, je n'ai rien contre le blanc des infirmières en fonction, le fluo des secouristes en fonction, la robe des juges en fonction, la blouse blanche des chercheurs en fonction. Car ce sont deux formes d'uniforme qui ont deux essences différentes. Le curé qui porte la soutane, c'est pour être reconnu parmi ceux qui ne la portent pas.
Le scout qui porte son uniforme hideux, c'est au milieu d'autres scouts, pour marquer son appartenance sordide à un groupe qui ne l'est pas moins, sans aucune utilité.
En revanche, quand je vais à l’hôpital, si les médecins portent des blouses, c'est pour qu'on les distingue des simples visiteurs, par exemple, et pour qu'on sache immédiatement qu'on a affaire à un médecin. Pareil pour les policiers dans la rue, c'est d'ailleurs pour éviter cela que certains policiers se promènent en civil.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mar 24 Mai 2011 - 11:55

Le scoutisme est un nid à pédophiles

ceci est très excessif....et non constructif. Prenons le problème à l'envers et voyons ce qu'il y à en dessous Suspect

Le pédophile est un humain (homme ou femme) qui à un comportement déviant d'un point de vue sexuel, et agresse des enfants impubère. (pédo...phile)

Ou ce prédateur insatiable chasse t-il pour trouver des proies?
( un pêcheur ne va pas pêcher dans le sahara, mais plutot autour d'un plan d'eau ou en mer cotière voire hauturière)

Il doit aller là ou il y à des enfants...donc on les
retrouve dans les familles,dans les écoles,dans les mouvements,
clubs,associations accueillant des mineurs.Dans des structures d'accueil de la petite enfance (halte garderie,crêche) Dans les structures aussi bien publique,privées,confessionnelles ou non. Et dans les sectes qui vient ou non en autarcie.

Le scoutisme fait évidemment partie des lieux ou l'on accueille des mineurs.Donc il n'y échappe pas plus qu'ailleurs.

D'un point de vue strictement Français (différent qu'en Amérique) au fil des époques, les familles, l'Etat et les collectivitées se sont organisées pour lutter contre ce problème mineur en nombre (il n'y à pas des pédophiles dans chaque structures) mais très grave en acte (c'est un crime, et cela se juge devant une cours d'assise,qu'il s'agisse d'attouchements, d'agression ou de viol).

La grande difficultée réside part le fait que le pédophile agit avec une certaine stratégie pour ne pas être découvert.Ou du moins le plus tard possible et avec une possibilité de s'enfuir si cela sent le roussi pour lui.

Le scoutisme agit dans ses rangs pour faire la chasse à ce genre d'individu rare mais réel, et il le fait en partenariat avec la justice et des structurures étatiques (ex;les liens avec le ministère de la jeunesse et des sports) ainsi qu'avec des associations familliale et aussi (entre autre) les aumoniers, les médecins,les familles.

Pour démasquer un pédophile, il faut savoir agir discrêtement (cela évite des boulettes graves aussi) en amont et en aval, et se méfier d'un faisceau d'indices qui d'emblée mérite que l'on s'interesse d'un peu plus près d'un adulte.

Je sis cadre dans une maison de quartier accueillant des populations de toutes origines, un jours j'ai déniché et déféré devant la ustice un animateur pervers, mais si je n'avais pas été prudente et patiente j'aurais aussi accusée un autre animateur qui se cachait parfois des autres...il n'était pas pédophile, mais tristement gravement malade et prenais en douce ses médicaments. (il devait se faire des piqures...toutes les quatres heures)

Il se cachait car il avait peur d'être licencié un jours à cause de préjugés sur sa maladie....en tant qu'employeur, je lui ai surtout proposé que l'on amménage en sa faveur, des pauses, pour ses soins.

Ce fut un de mes meilleurs animateurs, et à présent c'est un cadre associatif, qui donne des conférences dans le métier....et je lui "chipe" ses écrits.
.


secret j'ai encore un de ses mémoires universitaire....oh, làl,là, Elyg sacré chipie.

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mar 24 Mai 2011 - 13:45

Merde...j'ai effacé mon post....accidentellement.

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mar 24 Mai 2011 - 14:25

Le scout qui porte son uniforme hideux, c'est au milieu d'autres scouts, pour marquer son appartenance sordide à un groupe qui ne l'est pas moins, sans aucune utilité.

Chaque individu aime ou pas tel type de vêtement.Inutile de caricaturer trop loin cependant, parce que j'ai été voir les uniformes scouts de ton association Mr Songe.

Il est d'un banal à m'endormir devant mon ordi minidodo

-une casquette bleu marine, rien d'exceptionnel.ça pullule dans les colonies de vacacances et les plages.

-une chemisette bleu ciel ou un tee shirt bleu ciel c'est assez courant.Il suffit de voir des enfants jouer dans une cours de récréation.

-Un bermuda, short,pantalon bleu marine. ce n'est pas extraordinaire.

ces vêtements se retrouvent aisément dans la rue sur Mr et Mme tout le monde. Ils ne sont ni hideux, ni sordides...juste banalement classique.Et les couleurs sont classiques aussi.

Après il y à le foulard scout, commun dans toutes les associations de scoutisme, et qui ne sauraient être le monopole du scoutisme, car il existe d'autres associations ou le foulard existe. (qu'est ce que c'est pratique d'habiter une ville ou il y a environ 400 associations différentes...et seulement 4 de scoutisme,on sait de quoi on cause)

J'ajoute que ces vêtements sont adaptés pour des enfants ou des ados,qui ont envie de se défouler sur le bitume ou en pleine nature,c'est du coton plutot résistant. C'est les mamans qui doivent être contente de ne pas se faire de soucis après pour laver tout cela.

Mes "jeunes musiciens" comme vous dites, ne jouent pas en uniforme mais en complet-veston, ce qui est tout différent. Et beaucoup plus classe, soit dit en passant.

J'imagine que vos complet vestons sont tous de la même couleur,donc nous tombons de nouveau dans l'uniformité. Plus classe certainement, mais adapté à l'activité, je les vois mal crapahuter jouyeusement en plein air ainsi, comme je voirais mal des petits scouts en complet veston en train de s'amuser dans les bois.

En fait si on prend le temps de réfléchir posément et sans haine,ni à priori,on s'apperçoit que chaque tenue devient utilitaire car elle à été bien pensée pour l'activitée voulue...comme le kimono au judo, ou la tenue du joueur de tennis ou de rugby. Aucuns, ne méritent d'être taxé de débiles, hideux,ridicules ou je ne sais quoi d'autre de désobligeant parce que cela existe pour une activitée donnée le vêtement de référence.
Les musiciens (les vrais) échappent à votre critique parce qu'ils ne font pas partie d'un «groupe», mais d'un orchestre,

Vous auriez Mr Songe pû beaucoup mieux défendre votre point de vue, hélas, pas de chance pour vous.

Un groupe;c'est un rassemblement d'un nombre de personne pour une activitée commune.

ex; Un groupe de manifestants on protesté contre telle disposition du Maire.(le syndicat parlera non pas de groupe;mais d'une formation de militants...)

Un groupe de Judokas, ont participé à la compétition intercommunale.
(le dirigeant ne parlera pas de groupe, mais le club de judo de st bidule)

Un groupe de scouts, ont passés leurs weeck end avec les sapeurs pompiers, auprès d'un village sinistré par une brusque montée des eaux.
Les sapeurs ne parleront pas d'un groupe,mais d'une brigade de sapeurs pompiers, et les scouts diront;une troupe scoute.)

Cela vaut bien;un groupe de musicien, qui ont donné une prestation musicale pour les habitants d'une ville, ils parleront d'un orchestre.mais cela reste toujours une constitution de personnes pour une activitée similaire commune.Donc un groupe.

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mar 24 Mai 2011 - 17:37

ces vêtements se retrouvent aisément dans la rue sur Mr et Mme tout le monde. Ils ne sont ni hideux, ni sordides...juste banalement classique.Et les couleurs sont classiques aussi.
Non, ils ne se retrouvent pas aisément dans la rue, non. Tout le monde n'est pas fou. xD
Le scout en uniforme, quelle que soit son organisation, se reconnaît à mille lieues à la ronde.

Ceci dit, je vous retrouve sur un point particulier, en plus d'être grotesques, les uniformes scouts sont pitoyablement banals. Autant les supprimer, et laisser les mômes se vêtir de la manière qu'ils veulent, après tout il y en a peut-être qui sont plus à l'aise en pantalons dans la nature, d'autres en shorts, certains détestent peut-être les couvres-chefs, etc... Alors pourquoi leur imposer un uniforme banal qui «se retrouve aisément dans la rue» ? Autant les laisser s'habiller comme ils s'habillent d'habitude.

J'imagine que vos complet vestons sont tous de la même couleur,donc nous tombons de nouveau dans l'uniformité.
Bien sûr, mais une uniformité à but esthétique. Les spectateur voient l'orchestre, il est donc plus agréable pour eux d'avoir en face d'eux un ensemble d'individus cohérent, uni non seulement dans l'acte, mais dans la forme.
Uniformité de l'esthétique, donc, non pas du grégarisme exhibitionniste.

En fait si on prend le temps de réfléchir posément et sans haine,ni à priori,on s'apperçoit que chaque tenue devient utilitaire car elle à été bien pensée pour l'activitée voulue...comme le kimono au judo, ou la tenue du joueur de tennis ou de rugby. Aucuns, ne méritent d'être taxé de débiles, hideux,ridicules ou je ne sais quoi d'autre de désobligeant parce que cela existe pour une activitée donnée le vêtement de référence.
Ça ne tient pas pour les scouts. Comme vous l'avez dit, leurs uniformes sont banals. On peut très bien gambader dans les bois (faut-il être niais, tout de même, à partir d'un certain âge...) en s'habillant comme on l'entend. C'est même mieux, puisque chacun peut disposer de la tenue qui lui paraît la plus pratique pour lui. Et non pas en fonction d'une norme imposée par ceux qui décident qu'il doit apprécier le bermuda ou la casquette.
Cela dit, dans la brigade dont j'ai fait partie, l'uniforme pour les 11-16 ans était autrement plus grotesque : chemise brune chiure d'insecte, cravate rouge et blanche, de préférence à rayures, chapeau de cow-boy de supermarché... merci bien. Je suis sûr que si, simplement, on avait laissé les ados s'habiller comme ils l'entendent, j'aurais tenu plus longtemps. Pas trop longtemps non plus, mais un peu plus longtemps.

Un groupe;c'est un rassemblement d'un nombre de personne pour une activitée commune.
Dans ma phrase, j'entendais «groupe» au sens où on l'entend habituellement dans la musique moderne.
Un groupe composé d'un ou plusieurs chanteurs, d'un batteur, d'un guitariste, etc... Du genre ACDC, Muze, etc... pour citer les plus tristement célèbres de ces groupes-là.
La différence est évident d'avec un orchestre.
Mais oui, au sens strict, l'orchestre est aussi un groupe d'individus. Ils ont juste une meilleure raison que les autres d'être réunis. Autant dire qu'il y a groupe et groupe. Et d'ailleurs cela ne change pas grand chose, comme je l'ai dit plus haut «l'uniforme» des musiciens d'orchestre se justifie par lui-même de manière esthétique (et encore une fois, il n'est pas ridicule comme celui des fanfares, par exemple), et non pas comme simple marque d'appartenance. Le groupe-orchestre est donc plus et mieux qu'un simple groupe ; tandis que l'uniforme-costume du musicien d'orchestre est plus et mieux qu'un simple uniforme de fonction ou de loisir.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Tibouc Mar 24 Mai 2011 - 18:53

Spoiler:
MrSonge a écrit:Ah et manque de bol, colossal, je ne porte que très rarement de jeans.
Et je râle quand ma copine en porte, qui plus est.
Tu participes à cette mode sociale archaïque judéo-chrétienne qui consiste à être en couple ?! Tu me déçois. Wink

PS : On ne critique pas ACDC !!!! grrrr
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mar 24 Mai 2011 - 19:00

Spoiler:
Moui et non. Pour l'instant, historiquement parlant, on serait plutôt assimilables à des libertins. Vu que nous ne sommes point liés par les liens sacrés (ou les sacrés liens, suivant quel couple...) du mariage. Nous participons donc, certes, à une coutume archaïque, mais qui n'est pas celle du mariage.rire

PS : Mmmmh, je veux bien faire un effort, si tu me dis que tu prononces le nom de ce groupe à l'anglaise et pas à la française. Rien de plus affreux que d'entendre Assez des ces....xD

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mar 24 Mai 2011 - 22:09

c'est là ou je voulais vous emmener dans la discution Mr Songe, merci d'y venir aussi rapidement.... lol!

Pour vous, l'uniforme scout n'est qu'une guenille bon pour le niais sorti tout droit de l'asile...avez vous un instand pensé que pour d'autres personnes et à fortiori des ados parfois en difficultée avec l'intégration sociale et économique, justement un uniforme est plutot bien vus et même envié?

Il existe en France des mômes qui ne vont jamais en vacances, qui sont regardé de travers dans la rue parce qu'ils habitent dans tel quartier très difficile,et c'est encore pire s'ils ont un faciès d'arabe.

Des gamins qui ne sont jamais invité à un anniversaire...et parfois contrôlé selon leur mine par la police plus souvent qu'un autre.Des gamins qui savent très tôt qu'ils sont différent...parce que leurs parents sont pauvres, parfois musulmans, et habitent un quartier pourris ou les derniers services publics sont parti en même temps que le dernier vieux commerçant.Et ils savent que l"école publique du quartier ne vaut pas l'école publique du quartier d'en face en terme de niveau scolaire.

Ces gamins, j'en cottoie dans mon métier, et si on les écoute, ils en chient.... muet pardon...
Alors pour se sentir mieux, se valoriser , prouver qu'ils ont des "couilles", ils font parfois des bêtises, et certaines sont particulièrement lourde de conséquences d'abord pour leur victimes,ensuite cela retombe sur le nez de toute cette population.

Ce smyle représsente bien ce qu'il se passe quand un scout croise un de ces gamins de premier abord... tire langue puis si ce n'est pas trop conflictuel on à ça blabla et si le jeune du quartier commence à être interessé, il va se débrouiller,parfois avec beaucoup d'astuce, pour se faire inviter à une sortie scoute.

Après, tout se joue en un clin d'oeil, on voit tout de suite si le jeune aime les activitées scoutes, si les 5 buts du scoutisme lui plait ou pas...pour ceux qui restent souvent ils expliquent que l'uniforme et la bonne camaraderie leur plait beaucoup, et le jours ou ils peuvent enfiler l'uniforme,ils savent pourquoi ils ont fait ce choix.Et dans les réponses que j'ai entendues, il y à le plaisir d'être enfin un gamin accepté dans un groupe au dela de cette fichue différence de quartier,d'origine,de religion.Il y a l'envie de progresser, d'être utile, d'exister.

On retrouve cette joie là, aussi dans les gamins qui s'inscrivent au club de foot en rêvant d'être Zinedine Zidane,

Et bien sur, comme dans toutes activités, il y à des gamins qui n'aiment pas....et s'ils se confient sans maugréer dans les dents, il ressort le motif ou les motifs qui font que...ben,ils aiment pas.Et les arguments entendus ne tournent pas autour de l'uniforme, ni de la couleur de l'uniforme.Il y en à même qui regrettent de le quitter cet uniforme,une fois arrivé à l'age adulte, ou ils doivent prendre leurs vie d'homme ou de femme dans la socièté ou ils vivent..

Parce que justement la finalité du scoutisme, c'est de proposer à un jeune une pédagogie axée sur cinqs buts, et tous ces buts ont pour finalitée de les envoyer vers une vie d'adulte plus tard.

.Ah bien sur, tout n'est pas parfait dans ce type d'activité extra scolaire, et complémentaire aux familles....mais une des grande qualitée qu'ont les encadrants c'est d'agir bénévolement, et en donnant beaucoup d'eux même aussi bien pour le gamin issus d'un joli quartier bo-bo...que le petit basané issus du quartier un peu merdique séparé du reste du monde par un cours d'eau important ou une autoroute.

L'uniforme, on parle plutot de "tenue", à une fonction utilitaire (on peu aller s'amuser dans la nature ou sur le bitume avec,c'est pratique.Mais il possède aussi une fonction éducative.Et une fonction de repère dans et hors du groupe scout.

Même les associations laïques de scoutisme, reconnaissent que l'uniforme influence positivement le groupe, s'il est bien compris et judicieusement mené.En france,il existe deux principales associations laïques;les EEDF, ou il y a des groupes avec un uniforme complet(pull, chemise,bermuda et foulard),ou avec un uniforme très basique (tee-shirt blanc avec le logo EEDF et foulard).Et les ENF, qui ont un uniforme complet.


Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mar 24 Mai 2011 - 23:16

Pour vous, l'uniforme scout n'est qu'une guenille bon pour le niais sorti tout droit de l'asile...avez vous un instand pensé que pour d'autres personnes et à fortiori des ados parfois en difficultée avec l'intégration sociale et économique, justement un uniforme est plutot bien vus et même envié?
Je suis d'accord, c'est un scandale.
Le simple fait d'envier l'uniforme des scouts devraient être considéré comme un argument primordial pour accorder des aides sociales. Et je suis sérieux. Plutôt que de laisser des enfants saliver devant des uniformes immondes, on devrait militer pour qu'ils n'aient plus envie de ces uniformes, donc qu'ils aient un niveau de vie décent. Voilà un nouvel angle d'attaque : le scoutisme comme syndrome du malaise social. Donc plus on fera diminuer ce malaise, plus on fera diminuer le nombre de scouts. Tant qu'il y aura des scouts, il y aura du malaise chez les jeunes. Symptôme.

Il y en à même qui regrettent de le quitter cet uniforme,une fois arrivé à l'age adulte, ou ils doivent prendre leurs vie d'homme ou de femme dans la socièté ou ils vivent..
Ici aussi, c'est un syndrome.
Je parlerais de schtroumpfite aiguë, ou d'infantilisation galopante. L'envie de rester dans sa défroque de nain de jardin dénote une forme assez sournoise d'influence du scoutisme : les enfants doivent rester des enfants, avec tout ce que cela comporte de clichés (joie, innocence, camaraderie, feu de camp), même quand ils deviennent adultes. Surtout quand ils deviennent adultes. L'usine à Peter Pan a des ramifications partout dans la société, et le scoutisme est un excellent exemple, à mon avis, de fausse prise en charge. On parle de responsabilité, de santé, etc... mais sur le fond, il s'agit de l'exact inverse : rendre des jeunes et des enfants heureux, peut-être, mais à quel prix ? Eh bien au prix de leur éternelle enfance, librement consentie, à tel point que, comme vous dire, certains «regrettent de quitter leur uniforme», autrement dit, regrette de quitter Disneyland pour la vie d'adulte vraiment responsable. Donc bon, pourquoi pas faire de l'action sociale, mais pourquoi diable s'enferrer dans des démarches, des pratiques, des tendances plus bêtifiantes les unes que les autres ? Est-ce qu'ils méritent vraiment cette industrie de la crétinerie infantile organisée, ces chers enfants et ces chers jeunes ? Est-ce qu'ils méritent vraiment de n'avoir que deux issues possibles : la plongée dans l'associalité ou la baignade burlesque dans la groupophilie version Alice au Pays de Merveilles ? Parce que la mixité sociale, le contact, pourquoi pas, je ne dis pas, j'aime, je cautionne mais...

Ça peut se faire de manière plus... évoluée, non ? Le mot «pédagogie» que vous utilisez est tout-à-fait approprié. À notre époque, la pédagogie, ça consiste à prendre les enfants pour des abrutis, et à faire en sorte qu'ils le restent. Tout en donnant l'illusion de leur enseigner quelque chose, bien sûr, sinon ça ne marche pas. Eh bien dans le cas qui nous occupe, il me semble que c'est pareil. Ce n'est pas avec des chapeaux, des cravates, des feux de camps, du handball et des chansons interdites au plus de 5 ans que l'on peut vraiment parler de responsabiliser qui que ce soit. Ni l'enfant, ni le jeune, en tous cas.
Alors oui, faisons du social, pourquoi pas ! Mais ne confondons pas : l'élève est celui qui désire qu'on... l'élève (au sens vertical du terme) pas qu'on le maintient sciemment dans un univers à chapeaux grotesque afin de le maintenir le plus longtemps possible dans l'état d'innocence présumée qu'est l'enfance, en y réussissant tellement bien qu'à la fin, certains de ces éternels batifoleurs sont attristés à l'idée de ne plus porter leur uniforme, et sans doute répugnent à entrer dans le circuit de la vie professionnelle parce qu'on y a plus souvent tendance à leur demander de payer leur impôt que d'aller chercher du bois pour le feu.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mer 25 Mai 2011 - 16:17

Bon, pour la facilité de lecture et de compréhension je vais vous répondre en deux parties. ( aujourd'hui j'ai presque 40 de fièvre et...j'ai du mal à garder les yeux ouvert.) boowang
................................................................................................................................................................
Je suis d'accord, c'est un scandale.
Le simple fait d'envier l'uniforme des scouts devraient être considéré comme un argument primordial pour accorder des aides sociales. Et je suis sérieux. Plutôt que de laisser des enfants saliver devant des uniformes immondes, on devrait militer pour qu'ils n'aient plus envie de ces uniformes, donc qu'ils aient un niveau de vie décent. Voilà un nouvel angle d'attaque : le scoutisme comme syndrome du malaise social. Donc plus on fera diminuer ce malaise, plus on fera diminuer le nombre de scouts. Tant qu'il y aura des scouts, il y aura du malaise chez les jeunes. Symptôme.

pette de rire Mon petit monsieur...même avec zéro scouts sur la Terre, du malaise social et économique cela existera toujours...et le problème de la misère dans le monde n'à pas attendu qu'il y ai du scoutisme pour exister et se propager, il existe depuis la nuit des temps et existera encore lorsque le scoutisme sera mort et enterré.

Accorder des aides sociales pour cela est une bonne dose de connerie.D'ailleurs je suis rigoureusement contre les aides sociales (mais là on fait du hors sujet, sauf si vous tenez vraiment à ce que l'on en parle, cela risque d'être un peu dur car je ne connais pas les aides sociales de votre pays, mais je connais celles de France)

Il faudrait aussi supprimer le Judo, le foot,et bien d'autres activités y compris la musique, car bien des gamins de prime abord quand ils veulent adhèrer à un club,c'est en partie parce qu'ils ont envie de ressembler à leur idôle préférés, donc avoir la même tenue (on en reviens à nos uniformes), ou le même objet en main (raquette de tennis, ou une banale clarinette...).

Après, si ce n'est que pour cela qu'ils s'inscrivent, les efforts demandés pour apprendre à bien pratiquer l’activité choisie, va les barber rapidement et ils seront de plus en plus souvent absent et finalement ne reviendront plus.

Par contre si l'enfant s'inscrit à une activitée, et au dela de la tenue ou l'objet,savoure tout ce qu'il apprend pour bien pratiquer l'activitée, il va progresser d'année en année et en tirera les bons fruits. Il reviendra et peut être plus tard, y inscrira aussi ses enfants. C'est tout simplement la même chose dans le scoutisme ou au club de natation synchronisé....au club d'astronomie ou de tricot.


Ici aussi, c'est un syndrome.
Je parlerais de schtroumpfite aiguë, ou d'infantilisation galopante. L'envie de rester dans sa défroque de nain de jardin dénote une forme assez sournoise d'influence du scoutisme : les enfants doivent rester des enfants, avec tout ce que cela comporte de clichés (joie, innocence, camaraderie, feu de camp), même quand ils deviennent adultes. Surtout quand ils deviennent adultes. L'usine à Peter Pan a des ramifications partout dans la société, et le scoutisme est un excellent exemple, à mon avis, de fausse prise en charge. On parle de responsabilité, de santé, etc... mais sur le fond, il s'agit de l'exact inverse : rendre des jeunes et des enfants heureux, peut-être, mais à quel prix ? Eh bien au prix de leur éternelle enfance, librement consentie, à tel point que, comme vous dire, certains «regrettent de quitter leur uniforme», autrement dit, regrette de quitter Disneyland pour la vie d'adulte vraiment responsable. Donc bon, pourquoi pas faire de l'action sociale, mais pourquoi diable s'enferrer dans des démarches, des pratiques, des tendances plus bêtifiantes les unes que les autres ? Est-ce qu'ils méritent vraiment cette industrie de la crétinerie infantile organisée, ces chers enfants et ces chers jeunes ? Est-ce qu'ils méritent vraiment de n'avoir que deux issues possibles : la plongée dans l'associalité ou la baignade burlesque dans la groupophilie version Alice au Pays de Merveilles ? Parce que la mixité sociale, le contact, pourquoi pas, je ne dis pas, j'aime, je cautionne mais...

Ça peut se faire de manière plus... évoluée, non ? Le mot «pédagogie» que vous utilisez est tout-à-fait approprié. À notre époque, la pédagogie, ça consiste à prendre les enfants pour des abrutis, et à faire en sorte qu'ils le restent. Tout en donnant l'illusion de leur enseigner quelque chose, bien sûr, sinon ça ne marche pas. Eh bien dans le cas qui nous occupe, il me semble que c'est pareil. Ce n'est pas avec des chapeaux, des cravates, des feux de camps, du handball et des chansons interdites au plus de 5 ans que l'on peut vraiment parler de responsabiliser qui que ce soit. Ni l'enfant, ni le jeune, en tous cas.
Alors oui, faisons du social, pourquoi pas ! Mais ne confondons pas : l'élève est celui qui désire qu'on... l'élève (au sens vertical du terme) pas qu'on le maintient sciemment dans un univers à chapeaux grotesque afin de le maintenir le plus longtemps possible dans l'état d'innocence présumée qu'est l'enfance, en y réussissant tellement bien qu'à la fin, certains de ces éternels batifoleurs sont attristés à l'idée de ne plus porter leur uniforme, et sans doute répugnent à entrer dans le circuit de la vie professionnelle parce qu'on y a plus souvent tendance à leur demander de payer leur impôt que d'aller chercher du bois pour le feu.

Votre texte est comme la pluppart du temps,un long pavé pour dire que vous n'aimez pas une chemise,un bermuda et un pull ...surtout si c'est scout. pette de rire

Par contre vous soulevez au passage un sujet qui me plait et mériterait d'être développé.

Il y en à même qui regrettent de le quitter cet uniforme,une fois arrivé à l'age adulte, ou ils doivent prendre leurs vie d'homme ou de femme dans la socièté ou ils vivent..

Ce type de réaction de jeune adulte, mérite d'être analysé et de recevoir une réponse nuancée.

Arrivé à l'âge adulte,nous faisons tous un balayage de ce que nous avons vécus pendant l'enfance et devons savoir dire "aurevoir" à ce passé pour se tourner vers l'avenir.

Ce n'est pas forcément facile,car l'avenir, surtout actuel fait peur; insécurité,chômage,
maladie, précarité...Alors que le passé était peut être plus rose.Le jeune aimerait sans doute aussi continuer l'activitée qui lui à tant donné durant quelques années....

Mais, il faut passer dans le monde des adultes, et savoir mûrir pour trouver dans ce monde des activités d'adultes.

Si la personne à beaucoup reçue dans son activitée et est arrivée à un haut niveau ou se sent prête à suivre une formation professionnele dans ce domaine, elle peut devenir enseignante dans la discipline. Le meilleur exemple serait le petit joueur de foot qui au fil des ans est devenus talentueux....et qui se sent prêt à se former tout au long de sa vie pour une carrière dans le foot. Ou la petite fille qui à suivit ses frères dans la pratique du Judo et qui passe à 19 ans son diplôme d'instructeur fédéral afin d'enseigner ce loisir à des plus jeunes.

Et si le jeune adulte n'est pas un talentueux dans sa discipline mais aimerait continuer ...parallèlement en tant qu'amateur? C'est possible, mais il ne doit jamais oublier dans sa conduite, qu'il n'est plus un enfant.Qu'il y a un grand décalage entre lui et un petit de 8 ans.

Revenons au jeune scout qui à 24 ans quitte le scoutisme et l'uniforme éventuel avec quelques regrets...il doit passer le cap de l'enfance à l'adulte par rapport à cette activité de loisir.

On ne deviens pas professionnel dans le scoutisme, c'est une activitée bénévôle, gratuite, il ne sera jamais professionnelle.Du moins pour l'instand,car les communistes aimeraient que des profs détachés de l'Education Nationale soient chefs professionnels dans une association de scoutisme laïque.Afin d'obtenir un scoutisme inféodés à l'Etat Français.Certains allant jusqu'à souhaiter que le scoutisme soit une matière intégré dans le programme scolaire dans les écoles publiques.

Eventuelement, s'il en à la possibilité (cela prend du temps) et la volonté de se former (il faut passer en France des diplômes pour encadrer des mineurs) et s'il à un casier judiciaire vierge (la chasse aux déviants de tous poils) le jeune adulte peut envisager de devenir non pas un petit scout parmis ses congénéres, mais un adulte encadrant des activitées de scoutisme en lien avec non seulement avec les familles, mais aussi avec l'Etat,le clergé si l'association est confessionnelle, et l'école..Sans oublier en lien avec les associations qui sont présentent dans le lieu géographique ou le groupe scout est implanté.

Et il doit bien avoir en tête ce jeune adulte universitaire, ou ce jeune adulte marié, qu'un poste de chef/cheftaine c'est un mandat de trois ans,pas plus.Renouvelable dans certains cas, et souvent pour un poste à responsabilité ou l'on n'à plus de contact direct avec les enfants.En clair on s'éloigne de plus en plus de l'enfant,tout en ayant une responsabilité de cadre dans l'association.

Prendre bénévôlement des responsabilités dans un loisir, pas forcément scout, ouvre des horizons professionnels (certains adultes deviennent éducateurs spécialisés par ex, ou juge des enfants, ou permanent dans une association pour l'aide aux pays en voie de développement) et ouvre des horizons relationnels.

Payer un impôt quelqu'il soit existe dans tous les pays et c'est un devoir de citoyen,comme celui d'aller voter. C'est des devoirs basiques de tout citoyens....scout ou pas scout. Mais ce n'est pas un devoir fait en vain...il ouvre des droits,que l'on profite à différents moments de nos vies. Droit et devoirs sont étroitement liés.



fatigué ou marre de bonne nuit.

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 16:35

Mon petit monsieur...même avec zéro scouts sur la Terre, du malaise social et économique cela existera toujours...et le problème de la misère dans le monde n'à pas attendu qu'il y ai du scoutisme pour exister et se propager, il existe depuis la nuit des temps et existera encore lorsque le scoutisme sera mort et enterré.
C'est que vous m'avez compris à l'envers. Je dis que le scoutisme est symptôme, pas cause ! On ne supprime pas une maladie en supprimant les symptômes, c'est en guérissant la maladie que les symptômes s'estompent. Autrement dit, si le scoutisme est un symptôme du malaise social, cela signifie que plus on réduit le malaise social... plus on réduit les effectifs scouts !
Une raison supplémentaire pour s’atteler sérieusement à la tâche périlleuse qui est celle de réduire le malaise social. bravo

Il faudrait aussi supprimer le Judo, le foot,et bien d'autres activités y compris la musique, car bien des gamins de prime abord quand ils veulent adhèrer à un club,c'est en partie parce qu'ils ont envie de ressembler à leur idôle préférés, donc avoir la même tenue (on en reviens à nos uniformes), ou le même objet en main (raquette de tennis, ou une banale clarinette...).
Non, parce que d'abord la musique n'est pas, foncièrement, une activité de groupe.
Pour le reste, pourquoi pas ? Supprimons le judo, le foot, le handball et tous les sports d'équipe, je n'y vis pas d'inconvénient. Sauf que la musique n'est pas un sport d'équipe. L'enfant qui décide de jouer du piano, il en jouera tout seul, lors des représentations publiques, la plupart du temps, il sera seul avec son instrument face au public. En fait, j'ai horreur des clubs aussi, hein ne vous y méprenez pas. Je hais autant les clubs de tricots que le scoutisme, les clubs de foot que les colonies de vacances. Mais encore une fois la musique n'est pas intrinsèquement une activité de groupe. Elle peut le devenir (orchestre, musique de chambre) mais le groupe ne préexiste pas à la musique (on peut faire de la musique tout seul, on ne peut pas faire du foot seul dans sa chambre...)
Et comme je suis bon prince, je passe sur la différence fondamentale entre une raquette de tennis et une clarinette : la raquette de tennis ne permet pas d'interpréter le Concerto pour clarinette de Mozart. En d'autres termes, le tennis ne touche à rien d'essentiel, encore moins de spirituel, bref, toutes ses qualités sont accidentelles (goût de la compétition, résistance physique, etc...), mais aucune n'est essentielle. La musique est l'activité de recueillement par excellence et de communion par excellence, ce qui évidemment lui donne une dimension verticale que n'aura jamais aucun sport, ni aucune activité pratiquée chez les scouts. J'ai donc toujours eu tendance à penser que les leçons de piano sont une école de vie bien supérieur à toutes les promenades champêtres du monde, fussent-elles ponctuées par du camping, des feux de camps et des pommes de terre dans la cendre. Je dirais même : surtout si elles le sont...

On ne deviens pas professionnel dans le scoutisme, c'est une activitée bénévôle, gratuite, il ne sera jamais professionnelle.
lol! Évidemment qu'on ne devient pas professionnel du scoutisme ! Le scoutisme, par essence, c'est de l’amateurisme. (politiquement correct, en effet, cela se traduit par : bénévolat, mais la plupart du temps, c'est du pareil au même)

Mais je vous avoue que dans votre longue tirade (vous aussi savez donner dans le pavé ! ^^) je ne vois rien qui m'incite à changer d'avis. En fait, le scout qui se lance dans la vie d'adulte peut garder la possibilité d'infantiliser d'autres jeunes en devenant lui-même animateur, c'est-à-dire animé d'une âme d'enfant qui se double d'un corps d'adulte. Car les animateurs, de tous poils, ce n'est pas autres choses. Des éternels enfants qui endossent certaines responsabilités pour mieux continuer à passer son temps avec de vrais enfants, en essayant d'abolir le plus possible la différence (pédagogiquement parlant, on dit : être proche des apprenants) afin de continuer à en être un. Un peu comme certains profs qui ne deviennent prof que pour rester à l'école toute leur vie. Ils change de côté du bureau, mais c'est tout.
Donc je dirais, au contraire de vous, qu'on ne s'éloigne pas du tout de l'enfant. On y retourne (ou on y reste...) en ayant endossé le manteau de l'adulte responsable (mais pas trop, l'animateur doit être aussi un peu fou fou et surtout sympathique, sinon ce n'est pas pédagogique) parce qu'il est objectivement impossible de faire autrement.

En revanche je vous avoue ne pas saisir le lien entre la responsabilité du chef scout et le paiement de ses impôts...
dubitatif

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 20:48

Voilà, je cherchais un exemple, je l'ai trouvé !
L'Orchestre des Jeunes du Venezuela.

Des dizaines de jeunes gens qui auraient très bien pu aller apprendre à faire des feux de camp, à porter des uniformes de nains de jardin, et à développer leurs responsabilités dans la forêt, et qui ont préférés s'enfermer plus longtemps que les autres dans leur chambre pour travailler. Violon, trombone, clarinette, flûte, percussions, piano... tout y passe.
Et voilà le résultat, je crois qu'il se passe de commentaires. Ces jeunes transpirent le bonheur, la joie, bref le véritable épanouissement. Il suffit de voir ces dizaines d'archets, dans les plans larges, de voir le visage du chef (très jeune aussi) qui exulte. Sans parler du public qui ne se sent plus. Voilà un «groupe» de jeunes en «uniforme» qui transpirent le plaisir de vivre, la bonne humeur, et qui font passer une soirée visiblement excellente à une salle comble (et pas une petite salle). En plus de nager dans le bonheur, ils le transmettent, et ce grâce à la musique.
Pourquoi perdre son temps à ne pas faire de musique, dans le fond ?


MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par libremax Mer 25 Mai 2011 - 22:22

MrSonge a écrit:
Le scoutisme, de mon point de vue, c'est une activité réservée à ceux qui sont incapables d’acquérir les bases humaines de toute existence normale sans satisfaire leurs instincts grégaires de joyeux moutons souriants, qui savent allumer un feu de camp sans allumettes et prendre soin de leur corps en prenant une douche par jour avec du savon bio au céleri naturel sans colorant. lol!

M'mmm, j'ai un super instinct grégaire qui me fait kiffer les vacances avec une bande d'amis, durant lesquelles on va se promener en racontant sa vie, en chantant, et, même, des fois, en priant ensemble. Hou oui, ça me plaît de jouer au mouton, ça me change de cette solitude à la con, je vois du peuple, je me rends un peu utile, et puis alors, faire le Mc Gyver ça me défrise un peu de l'ordinateur et tous ses widgets. La douche au céleri! Je peux vous dire qu'après ça, le matin, je suis bien réveillé et que je sens bon.

Longue vie aux Scouts !!
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 22:26

Léon Bloy : « Plus on est proche de Dieu, plus on est seul. » Wink

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par libremax Mer 25 Mai 2011 - 22:30

Bof ;

Luc :
" Celui-ci répondit : " Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même. " -
" Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela et tu vivras. ""

Edit :
Ah oui, et puis Jean :
"Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. Nul n'a plus grand amour que celui-ci : donner sa vie pour ses amis."


Dernière édition par libremax le Mer 25 Mai 2011 - 22:33, édité 1 fois
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Tibouc Mer 25 Mai 2011 - 22:31

Léon Bloy : « Plus on est proche de Dieu, plus on est seul. »
J'agrée totalement cette citation !
A laquelle je rajoute une de Renaud (dans Manu) : "Vivre libre c'est souvent vivre seul". Il aurait même put enlever "souvent", mais ça n'aurait pas fait assez de pieds dans la chanson. ^^
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 22:32

libremax a écrit : " Celui-ci répondit : " Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même. " -
" Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela et tu vivras. ""
Outre le fait que Bloy était un plus grand écrivain que Luc, je ne vois pas de contradiction entre ces deux citations. rire
On peut très bien aimer son prochain comme soi-même et le préférer hors de la meute. C'est d'ailleurs même une condition. Pas besoin d'être scout pour aimer son prochain, pas besoin d'avoir été en «colo» pour avoir des amis. On n'aime pas son prochain si on l'aime noyé dans la masse, qu'elle soit foule, colonie de vacances, troupeau d'amis ou brigade scout. Aime ton prochain. Pas tes prochains. Cela veut dire chaque prochain pour lui-même : le contraire de la «bande de potes», donc.

Tibouc a écrit : J'agrée totalement cette citation !
A laquelle je rajoute une de Renaud (dans Manu) : "Vivre libre c'est souvent vivre seul". Il aurait même put enlever "souvent", mais ça n'aurait pas fait assez de pieds dans la chanson. ^^
Décidément, toi tu me plais ! xD

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par libremax Mer 25 Mai 2011 - 22:39

Le souci , c'est que mon prochain vient de la masse avant de s'inviter chez moi pour philosopher au tour d'un Brandy.
Et que quoi qu'il en soit, que ce soit en tête à tête ou dans la foule, Dieu est là, dans mon prochain.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 22:43

Le souci , c'est que mon prochain vient de la masse avant de s'inviter chez moi pour philosopher au tour d'un Brandy.
Et que quoi qu'il en soit, que ce soit en tête à tête ou dans la foule, Dieu est là, dans mon prochain.
Erreur méthodologique ! Je n'ai jamais fréquenté aucune masse, excepté quelques mois chez les scouts (gardé aucun ami de cette époque), et l'orchestre. Et pourtant je ne suis pas dénué d'amis, et mes amis ne viennent pas uniquement de la seule «foule» que je fréquente (celle des musiciens d'orchestre). Donc je suis la preuve vivant qu'il est tout-à-fait possible d'aimer son prochain sans faire de la colonie de vacances, sans faire les scouts, sans aller aux JMJ, sans faire 100 kilomètres avec 20 potes pour aller à un festival de Rockpopfolkmetalevolutiftechno, bref, sans aller puiser dans la masse.
La foule est bête, par essence, et il n'est pas besoin de fricoter avec la bêtise pour accueillir son prochain. Et elle est dangereuse, la foule. S'il y a bien un endroit où Dieu n'est pas, c'est dans les rassemblements grégaires, j'en suis intimement convaincu. Dieu n'est pas dans la foule. Jamais. Ce n'est pas lui dont le « nom est Légion »...

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par libremax Mer 25 Mai 2011 - 23:00

Oui, j'ai pactisé avec le démon, tous mes amis que j'ai rencontrés dans les groupes sont des suppôts de Satan, et moi le premier.
Le pire de tous : l'Eglise, la paroisse, avec tous ces gens qui passent leur temps à se rassembler, beurque ! Tous des barbares bons pour l'Enfer.

Il y avait quand même un défaut chez les Scouts : chacun se connaissait par son nom et son prénom, ils n'étaient même pas fichus de respecter notre anonymat, ou bien de nous coller un numéro ( ne parlons pas de nous mettre le même numéro, celui de la Bête, ç'aurait été trop demander )

Speciale Dedicace à Tromken...
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par MrSonge Mer 25 Mai 2011 - 23:06

Le pire de tous : l'Eglise, la paroisse, avec tous ces gens qui passent leur temps à se rassembler, beurque ! Tous des barbares bons pour l'Enfer.
Oh, oui, il doit bien avoir une bonne petite quantité de futur damnés dans le lot, hein, il n'y a pas de raison. Les démons sont d'abord parmi les rangs des croyants.
Et je parierais fort que ceux qui s'en sortiront le mieux, c'est les moins grégaires des paroissiens. Qui vivra verra, mais au moins, si je suis damné pour mon manque de communautarisme de Panurge, j'aurais la chance de (peut-être) rejoindre tous les grands solitaires de l'histoire. Bloy, Baudelaire, Bernanos, Beethoven, Kierkegaard, Pascal... tous ces fichus chrétiens réfractaires aux rassemblements. On sera en bonne compagnie, mais pas trop non plus. Pas de foule, un petit comité de privilégiés.

(Et pour les scouts : la mode putride des totems, c'est fini ? Plus de bison agile, de belette paresseuse, de gazelle élégante, de butor sadique, de castor laborieux ? Tant mieux, cela prouve que même eux ne sont pas totalement hermétiques au progrès)

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

 S.U.F. (Scouts unitaires de France) - Page 2 Empty Re: S.U.F. (Scouts unitaires de France)

Message par Elyg Mer 25 Mai 2011 - 23:23

des totems, c'est fini ?

Ouais...c'est fini en France du moins sauf dans une association résolument laïque non confessionnelle ;les ENF.

C'est interdit dans toutes les associations en france, Hormis les ENF qui s'y accrochent comme on s'accroche à une bouée de sauvetage. mdr

Autre question?

Elyg
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : Devinez....
Humeur : Ecouter,comprendre, aider en laissant l'autre libre.
Date d'inscription : 21/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum