Conscience-intelligence

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

La conscience c'est :

Conscience-intelligence - Page 2 Vote_lcap83%Conscience-intelligence - Page 2 Vote_rcap 83% 
[ 15 ]
Conscience-intelligence - Page 2 Vote_lcap17%Conscience-intelligence - Page 2 Vote_rcap 17% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 18

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par Ladysan le Dim 20 Sep 2015, 16:14

Être doué de conscience, c'est pour moi, avoir une connaissance, et/ou, une certaine représentation de soi. C'est cette conscience
qui dirige toutes nos actions.  Autrement dit, c’est le " moi-je " Quant à la conscience morale, c'est porter des jugements de valeurs sur soi ou sur les autres. Faire intervenir sa conscience morale, c'est vouloir en quelque sorte rester fidèle à ses propres valeurs.
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Dim 20 Sep 2015, 17:58

Une explication de "LA" conscience au sens large doit contenir toutes les significations du mot conscience.

1. Conscience spirituelle, donc dans le sens de dieu ou de conscience universelle ou de morale.
2. Conscience de nos gestes et de nos mouvements, donc concentration ou attention immédiate sur ce qu'on est entrain de faire.
3. Conscience des autres ou de notre milieu, donc de ce que l'on perçoit extérieurement par nos sens.
4. Conscience de nos idées ou de nos sentiments ou de nos émotions, donc de ce que l'on perçoit intérieurement.
5. Conscience d'exister, donc conscience d'avoir conscience.

La seule chose qui relie tous ces sens-là, c'est le changement. C'est du changement dont nous avons conscience, qu'il soit interne ou externe, qu'il concerne notre milieu ou nous-mêmes. Rester fidèle à ses propres valeurs comme Lady vient de le signaler, c'est résister à en changer, ce que nous faisons tous face à n'importe quel changement. Ce qui est trompeur, c'est que nous avons conscience du changement, mais pas de lui résister. Ce n'est pas seulement le mouvement des corps qui est relatif, c'est aussi leur résistance à l'accélération, et c'est pareil pour toute résistance au changement.

Quand deux corps se rencontrent, ils changent tous les deux de direction et de vitesse, mais pour un observateur situé sur l'un des deux, c'est seulement le mouvement relatif qui est observable, et au moment de leur rencontre, c'est seulement leur masse relative qui est observable aussi. La masse d'un corps, donc sa résistance au changement, ne se mesure qu'à partir d'une autre masse, et vu que notre pensée est subjective, quand on sent une résistance, on l'attribue aux autres au lieu de se l'attribuer à soi, mais on a tort, il faut l'attribuer aux deux si on veut comprendre notre intelligence.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par orthon7 le Dim 20 Sep 2015, 19:54

O2 ok. lol!
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par Ladysan le Dim 20 Sep 2015, 22:22

M'enfin a écrit:Rester fidèle à ses propres valeurs comme Lady vient de le signaler, c'est résister à en changer, ce que nous faisons tous face à n'importe quel changement.
Je parlais de »conscience morale » ce qui n’a strictement rien à voir avec la résistance aux changements dont tu parles, et que j'ai du mal à assimiler. Vouloir rester « en quelque sorte » fidèle à ses propres valeurs, pourrait se traduire par ce que tu as cité en 4 :
4. Conscience de nos idées ou de nos sentiments ou de nos émotions, donc de ce que l'on perçoit intérieurement.

Et puis, qu'est-ce que la morale sinon ce qui désigne un  ensemble de préceptes préconstitués,  et, vu qu’il existe  autant de morales qu’il y a de sociétés…autant  rester fidèle à celle qui nous a été inculquée, ou plutôt,  celle et que nous comprenons le mieux.   Wink
La masse d'un corps, donc sa résistance au changement, ne se mesure qu'à partir d'une autre masse, et vu que notre pensée est subjective, quand on sent une résistance, on l'attribue aux autres au lieu de se l'attribuer à soi, mais on a tort, il faut l'attribuer aux deux si on veut comprendre notre intelligence.
Encore faut-il savoir de quelle intelligence on parle...Nous avons une intelligence qu'il est parfois indispensable de mesurer, mais qui ne dit pas tout, et aussi  d'autres formes d'intelligences fondées sur des compétences mentales diverses, mais pas forcément fondées  du point de vue scientifique. Toute intelligence est intelligence  de quelque chose, comme par exemple un mode de notre rapport aux choses, plus subtil, et beaucoup plus complexe que les tests de QI que l'on prétends lui appliquer... No
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par orthon7 le Lun 21 Sep 2015, 08:31

orthon7 a écrit:mon intelligence agit sur ma conscience
qui elle même agit sur mon inconscient,
ce qui me permet d'être maître de mon être.segrattelementon

intelligence "réflexion qui me permet de résoudre les problèmes qu'elle qu-ils soient "

conscience " porte à choix divers en fonction de la compréhension"

inconscience " activateur d'un processus"utile ou nom" parfois non voulu, ou dirigé parfois par la conscience" segrattelementon


ps: nous somment des petites bêtes qui avançons à petit pas. sourire
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par Ling le Lun 21 Sep 2015, 08:34

Puisque vous remettez votre non-sens, pourriez-vous répondre à ceci:

Ling a écrit:Quelle intelligence, parce que c'est quoi l'intelligence? Quel maître êtes vous? Vos décisions sont prises avant que vous n'en ayez conscience (voir les neurosciences).

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par orthon7 le Lun 21 Sep 2015, 08:48

Ling a écrit:Puisque vous remettez votre non-sens, pourriez-vous répondre à ceci:

Ling a écrit:Quelle intelligence, parce que c'est quoi l'intelligence? Quel maître êtes vous? Vos décisions sont prises avant que vous n'en ayez conscience (voir les neurosciences).

ce qui est non sens pour "vous", ne l'es pas pour moi .

c'est quoi l'intelligence?  ma réponse "intelligence "réflexion qui me permet de résoudre les problèmes qu'elle qu-ils soient "

Quel maître êtes vous?  réponse: le maître de moi même.

Vos décisions sont prises avant que vous n'en ayez conscience (voir les neurosciences), c'est comme pour la bible, j'utilise mon cerveau et non celui des autres pour me faire une idée. Wink
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par Ling le Lun 21 Sep 2015, 09:02

Vous laissez donc de côté les données scientifiques... inutile de poursuivre.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 14:31

orthon7 a écrit:mon intelligence agit sur ma conscience

Cela voudrait il dire que les gens non pourvus d'intelligence n'auraient pas de conscience ?


qui elle même agit sur mon inconscient,

Es tu sûr que la conscience agit sur l'inconscient ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 14:55

Lady a écrit:Et puis, qu'est-ce que la morale sinon ce qui désigne un ensemble de préceptes pré-constitués, et, vu qu’il existe autant de morales qu’il y a de sociétés…autant rester fidèle à celle qui nous a été inculquée, ou plutôt, celle et que nous comprenons le mieux.
Lady, je crois que tu as pris pour acquis que toute résistance humaine était volontaire, mais relis-moi, je dis qu'elle n'est pas consciente, que nous avons conscience de la résistance des autres mais pas de la nôtre, et que ce type de résistance s'applique à tous les sens du mot conscience. Si tu as du mal à assimiler ce que je veux dire, quand tu trouveras que les autres exagèrent, demande-leur s'ils trouvent que tu exagères. Inévitablement, quand on commence à ressentir de la résistance, c'est parce qu'on en offre nous-mêmes, mais vu que la résistance est relative, c'est plus avantageux de l'accorder aux autres. C'est ce que les religions font en basant leurs préceptes sur une morale qui n'est pas relative, mais on sait maintenant qu'elles ont tort.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 15:22

L'intelligence est ce qui "peut être évalué" car on ne parle d'intelligence qu'à partir du moment ou une personne :

- En est largement dotée

- En est largement dépourvue

- En est suffisamment dotée

- En est suffisamment dépourvue.(c'est pareil lol)

Donc il ne s'agit pas d'un précepte inné.

Il y a deux solutions :

- Elle s'acquiert

- Elle est héréditaire

Si elle s'acquiert qu'est ce qui permet qu'elle soit ou qu'elle soit absente ou qu'elle soit d'une manière modérée, enfin qu'il y ait des nuances ?

Si je peux me permettre une approche. Nous naissons tous égaux, sauf problème ou tare encore faut il déterminer ce qu'est une tare, nous avons tous le même potentiel, seul peut faire la différence, c'est la mémoire.

Pour moi la mémoire joue un grand rôle car elle permet déjà à donner à celui qui en possède une facilité laquelle facilité se transformera en envie, puis l'envie en passion, de passion en passion, le génie.

A l'école, il y a les "matheux" d'un côté, les "littéraires" de l'autre. Pour moi c'est une erreur car les "à priori" d'une part sont la pire des choses et ensuite parce qu'un esprit "littéraire" a un sens aigu des mathématiques car :

- La littérature est la connaissance des mots, des textes et leur retranscription dans un ordre bien précis ou les thèses, antithèses se coordonnent pour arriver à la conclusion qui doit elle être la formule précise et concise du développement. La mémoire joue, joue à tel point que le rédacteur y prendra plaisir, plaisir à développer et conclure à partir d'éléments cartésiens sa conclusion qu'il trouvera juste.

Thèses et antithèses ne sont ni plus ni moins des langages binaires, un oui, suivi d'un peut être (peut être) mais suivi d'un non en quelque sorte, afin qu'en finalité tout soit clair et précis car la conclusion sera ou un "oui" ou un "non.

- Les mathématiques, la mémoire est un atout primordial, les formules, les écrits, tout est inscrit dans notre mémoire, le mécanisme est le même

Alors si une personne est dite "littéraire" ce n'est pas parce qu'elle n'est pas "matheuse" qu'elle ne sera pas intelligente et vice et versa. Si elle réunit les deux, elle sera très intelligente.

La mémoire se cultive mais pour cela il faut que l'enfant aime à la cultiver, aussi l'éducation joue ce grand rôle.

Pour l'intelligence, voilà ce que j'en pense car pour pouvoir faire la comparaison de deux concepts, préceptes, il faut déjà les définir.

La conscience est un tout autre domaine, elle est ce que tout le monde peut dire, une partie de notre être que l'on ne peut appréhender du fait que nous n'avons aucune définition précise.

Mais, ce que l'on pourrait dire de la conscience, est ce qui nous donne l'appréciation des choses, l'appréciation du beau, du moins beau du laid. L'appréciation de ce que nous aimons en quelque sorte. L'appréciation de ce que nous sommes, qui nous sommes, ce que nous faisons, où nous le faisons, elle se ferait l'écho de nos sens. Je pourrais dire qu'elle est notre sixième sens, celui qui fait que nous avons conscience que "nous sommes" et à ce titre, nous avons conscience que nous pourrions être intelligent par exemple.

Avoir conscience d'être intelligent est de se dire, j'aime à être intelligent, mais je ne pourrais dire je suis intelligent mais malheureusement je n'ai pas de conscience, mais je pourrais dire j'ai une conscience mais malheureusement je ne suis pas intelligent, mais je pourrais dire j'ai une conscience et tant pis si je ne suis pas intelligent.

L'intelligence est elle héréditaire ? Est elle inscrite dans les gênes ? Je ne sais pas je ne suis pas assez intelligente pour le savoir.

Il y a l'intelligence émotionnelle. La musique booste t elle l'intelligence ? Est qu'on peut dire que Mozart était intelligent ? Est ce le goût pour l'harmonie qui rendrait intelligent ou est ce que les gens intelligents s'intéressent à la musique, à la peinture, à l'art ? Est ce que les artistes en général sont intelligents ? Comment un artiste peintre peut il à se point saisir l'instant, l'émotion dans un visage, exprimer avec toute cette véracité ce qu'il voit ? Est une forme suprême d'intelligence ?
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 17:01

La mémoire ne donne pas l'imagination, et il en faut pour être intelligent: les autistes qui ont une mémoire exceptionnelle ne sont pas nécessairement plus intelligents que les autres. À mon avis, pour avoir une intelligence exceptionnelle, il faut et de la mémoire et de l'imagination, et je considère que l'imagination vient de l'imprécision de la mémoire, alors les deux seraient en quelque sorte complémentaires pour ce qui concerne l'évolution sociale: les mémoriels apportant la continuité, et les créatifs le changement.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 17:19

Oui M'enfin, je suis d'accord avec toi, avoir de la mémoire et ne pas l'utiliser dans un ou des contextes ne sert à rien. Il faut, pour mettre en application de ce que l'on retient, assez d'imagination pour dresser la trame de ce que l'on veut dire. C'est comme l'écriture d'un roman, l'auteur possède une organisation méthodique et de l'imagination pour écrire son livre.

Donc en plus de l'imagination, je pense à une organisation, de la méthode en quelque sorte.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 18:13

La manipulation des informations est effectivement à distinguer de sa mémorisation et de sa transformation spontanée, ce que j'appelle l'imagination. Mais la conscience, elle, touche à tout ce qui affecte les informations, et je ne vois qu'un seul phénomène sur la liste des possibilités: leur changement. Les informations dont nous sommes conscients sont toutes sujettes au changement: c'est le changement extérieur qui attire notre attention, et c'est sur un changement intérieur que nous nous concentrons, alors pourquoi ne pas étudier la conscience sous cet angle?
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 18:49

M'enfin a écrit:
La manipulation des informations est effectivement à distinguer de sa mémorisation et de sa transformation spontanée, ce que j'appelle l'imagination. Mais la conscience, elle, touche à tout ce qui affecte les informations, et je ne vois qu'un seul phénomène sur la liste des possibilités: leur changement. Les informations dont nous sommes conscients sont toutes sujettes au changement: c'est le changement extérieur qui attire notre attention, et c'est sur un changement intérieur que nous nous concentrons, alors pourquoi ne pas étudier la conscience sous cet angle?

Donc le parallèle que tu ferais entre intelligence et conscience serait de l'ordre de l'information.

Pour l'intelligence l'imagination, à savoir utiliser à bon escient tout ce que nous mémorisons, réfléchir à l'application de ce que nous savons, avons appris, savons, le mettons à profit par l'intermédiaire de notre conscience qui elle traite les émotions, crée l'imagination à partir de nos sens, notre sensibilité exacerbé créée de nouveau l'intelligence car mu par l'émotion génératrice d'imagination, création, application, mise en œuvre. Tout cela en progression continuelle, autrement dit exploiter nos capacités sensorielles avec un esprit clair, un esprit riche en informations inconscientes et conscientes, dans un contexte de vie qui nous est propre, propre à chacun.

Voilà un bon lien M'Enfin.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 19:03

La conscience serait tout simplement la perception d'un changement dans nos informations, que ce changement soit interne ou externe, donc elle n'aurait rien à voir avec la possibilité que ce changement soit bon ou mauvais, ce serait seulement notre milieu qui déciderait. Tout le contraire de la conscience morale quoi!
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 19:19

M'enfin a écrit:
La conscience serait tout simplement la perception d'un changement dans nos informations, que ce changement soit interne ou externe, donc elle n'aurait rien à voir avec la possibilité que ce changement soit bon ou mauvais, ce serait seulement notre milieu qui déciderait. Tout le contraire de la conscience morale quoi!

La conscience serait l'interprétation des informations émotionnelles.

Pourquoi parles tu de changement ?

Comment pourrais tu avoir conscience d'un changement dans tes informations ? Cela voudrait dire que par exemple, tu as conscience d'être intelligent mais tout à coup, pour une raison que tu ignores, tu as conscience de ne plus l'être ?

Ou alors, si tu as conscience d'un changement dans tes informations, peux tu m'en donner un exemple ?

A partir de là, car j'aime bien tout ce que je comprends d'une manière rationnelle, on parlera si tu le veux des côtés "bon et mauvais" et de l'influence du milieu dans lequel on vit, on évolue.

Mais il n'en reste pas moins que l'on peut toutefois parler de cela, et je pense l'avoir déjà dit, la conscience est ce qui dicte nos pensées, nos actions,  ce qu'on oublie volontairement, et notre langage.

On peut mal penser, mal agir, oublier, mal s'exprimer à cause de notre environnement, mais, si on a une personnalité, on peut s'opposer à cela, et faire ce qui nous plait, libre arbitre.

Il ne faut pas, sous couvert de l'influence de notre environnement, se dire, ce n'est pas ma faute...... Se dire ce n'est pas ma faute c'est reconnaître, c'est prendre conscience que c'est l'environnement qui nous oblige à faire ce que nous pouvons faire d'une autre façon. Ce serait d'une manière silencieuse se savoir coupable et de disculper, en prenant des excuses.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 20:39

L'intelligence est relative, on n'a pas conscience d'être intelligent dans l'absolu, on a conscience d'être plus intelligent que quelque chose d'autre. On se compare alors à ce qui est différent de soi, et on perçoit un changement entre les deux. Pour moi, la conscience est une perception, et non une interprétation comme tu dis. Dans ce sens, elle ne dicte pas nos pensées comme tu dis non plus, elle ne fait que les percevoir. C'est parce qu'on peut percevoir nos propres pensées qu'on a l'impression de pouvoir les contrôler, mais en réalité, tout ce qu'on peut contrôler, c'est nos gestes, soit en les inhibant, soit en en développant de nouveaux, mais puisqu'il nous faut utiliser le hasard pour en développer de nouveaux, c'est long de développer un geste, alors souvent, on préfère les inhiber jusqu'à ce que les conditions changent.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par _nawel le Lun 21 Sep 2015, 20:54

M'enfin a écrit:
L'intelligence est relative, on n'a pas conscience d'être intelligent dans l'absolu, on a conscience d'être plus intelligent que quelque chose d'autre. On se compare alors à ce qui est différent de soi, et on perçoit un changement entre les deux. Pour moi, la conscience est une perception, et non une interprétation comme tu dis. Dans ce sens, elle ne dicte pas nos pensées comme tu dis non plus, elle ne fait que les percevoir. C'est parce qu'on peut percevoir nos propres pensées qu'on a l'impression de pouvoir les contrôler, mais en réalité, tout ce qu'on peut contrôler, c'est nos gestes, soit en les inhibant, soit en en développant de nouveaux, mais puisqu'il nous faut utiliser le hasard pour en développer de nouveaux, c'est long de développer un geste, alors souvent, on préfère les inhiber jusqu'à ce que les conditions changent.

Alors l'intelligence est bien un concept dont une personne peut avoir conscience, ne serait ce que les résultats qu'elle obtient aux examens. Et c'est bien dans la compétitivité en classes que les uns se distinguent par rapport aux autres. Mais les "intelligents" doivent être comparés dans la globalité de ce qu'il sont aptes à comprendre pour l'ensemble des matières qui leur sont soumises, et dans les spécialités au titre desquelles ils excelleraient.

La conscience est une perception, et à travers la perception elle renvoie et interprète.

Prendre "conscience de quelque chose" c'est percevoir cette chose et interpréter ce que la chose suggère non ?

Si tu hais la guerre, tu perçois ce qu'elle représente, et tu te fais ta propre idée de ce qu'elle te suggère et interprète, traduit ta pensée, ta conscience t'interdit en quelque sorte d'y adhérer.

La chasse, certains adorent, d'autres détestent. Certains ont conscience du plaisir qu'ils éprouvent mais n'ont pas conscience que c'est un geste dit criminel par ceux qui réprouvent.

Nous sommes "des êtres pensants", la pensée effectue un parcours, lequel, comme un passage douanier, est soumis à un contrôle, la conscience, passage qui approuve ou qui désapprouve, une règle que chacun se fixe, et que chacun essaye de faire respecter.
_nawel
_nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 21:31

Pour moi, ce sont nos sensations qui approuvent ou désapprouvent, et non la conscience: si le geste fait mal, tu trouves autre chose, s'il fait du bien, tu continues. Imaginer qu'il fait du bien ne nous dit pas s'il en fera vraiment: il faut l'effectuer pour le savoir. Je ne fais pas de mal aux animaux parce que je perçois leurs cris, et que j'imagine alors qu'ils ont mal, ce qui me fait penser à la douleur que les autres perçoivent, donc à ceux qui leur en infligent, et je me dis que ceux qui sont capables de faire mal aux animaux sans en avoir conscience sont aussi capables de faire mal aux humains sans en avoir conscience, donc à moi. Tu vois, c'est encore égoïste finalement.

Quand on ne ressent pas directement la douleur, il faut être capable de l'imaginer, et à mon avis, on ne peut pas imaginer la douleur d'un animal et continuer de le faire souffrir, pas plus qu'on peut imaginer la souffrance d'un humain en continuant de le faire souffrir. Les voies du langage sont tortueuses quand il s'agit de nos instincts. Il y a comme un conflit entre ce qu'on imagine et ce qui est inné chez nous. Ce que j'en comprends, c'est que notre imagination s'est superposée à nos instincts, et qu'elle essaye constamment de les changer alors qu'elle ne peut absolument pas. Ce qu'elle peut changer, ce sont nos apprentissages, pas nos instincts.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par Ladysan le Lun 21 Sep 2015, 21:58

M'enfin a écrit:
Lady a écrit:Et puis, qu'est-ce que la morale sinon ce qui désigne un  ensemble de préceptes pré-constitués,  et, vu qu’il existe  autant de morales qu’il y a de sociétés…autant  rester fidèle à celle qui nous a été inculquée, ou plutôt,  celle et que nous comprenons le mieux.
Lady, je crois que tu as pris pour acquis que toute résistance humaine était volontaire, mais relis-moi, je dis qu'elle n'est pas consciente, que nous avons conscience de la résistance des autres mais pas de la nôtre, et que ce type de résistance s'applique à tous les sens du mot conscience. Si tu as du mal à assimiler ce que je veux dire, quand tu trouveras que les autres  exagèrent, demande-leur s'ils trouvent que tu exagères. Inévitablement, quand on commence à ressentir de la résistance, c'est parce qu'on en offre nous-mêmes, mais vu que la résistance est relative, c'est plus avantageux de l'accorder aux autres. C'est ce que les religions font en basant leurs préceptes sur une morale qui n'est pas relative, mais on sait maintenant qu'elles ont tort.
M’enfin, moi, je te parle de conscience morale, tu me réponds résistance inconsciente à nos changements. Faut pas non plus voir la manifestation de l’inconscient partout, qui est devenu un nouveau prétexte à la mode pour justifier ou excuser nos actes, et diluer nos responsabilités…
"Ah, pardon Madame, si je vous ai offensée, mais ce n’est pas ma faute, ma langue a fourché, c’était juste un lapsus, en réalité c’est mon inconscient qui me joue des sales tours"… rire
Ladysan
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conscience-intelligence - Page 2 Empty Re: Conscience-intelligence

Message par M'enfin le Lun 21 Sep 2015, 22:50

Ce que je disais, c'est que la conscience morale est aussi subconsciente que les autres. Personne n'a conscience d'être fidèle à sa propre morale, quand elle est intégrée, on n'a plus besoin d'y penser. Pour conduire un véhicule, on n'a pas besoin d'y penser si on est habitués. La plupart de nos gestes sont subconscients, seuls ceux qui attirent notre attention deviennent conscients, et en général, s'ils attirent notre attention, c'est parce qu'ils risquent de ne pas suffire. On peut s'amuser à contrôler un geste, mais on ne peut pas prendre conscience d'un geste sans l'empêcher de s'exécuter tout seul. Pourquoi? Parce que c'est d'un changement dans son exécution dont nous avons conscience, sinon il s'exécute tout seul.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum