la maîtrise de sa vie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty la maîtrise de sa vie

Message par casimir le Mar 15 Fév 2011 - 20:49

Certains affirment que "décider de sa fin" est un progrès de la responsabilité humaine.

Sur cela je laissait entendre que ce type de raisonnement nourrit une volonté de contrôle et de désensibilisation, qui ruine l'innoncence et la spontanéité du vivant.

Pakete me réponds en gros (tu corrige si je me trompe) que j'ai peur d'avoir la maîtrise de ma vie.

Que signifie "la maîtrise de sa vie ?"
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Lila le Mar 15 Fév 2011 - 21:33

casimir a écrit:Que signifie "la maîtrise de sa vie ?"
le résultat de sa Conscience.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mar 15 Fév 2011 - 22:23

casimir a écrit:Pakete me réponds en gros (tu corrige si je me trompe) que j'ai peur d'avoir la maîtrise de ma vie
Tout à fait.

Il y a des choses qu'en effet, un croyant ne fera pas par principe, et certains (choisir quand on va mourir, avoir une vie sexuelle, bref tout un tas de choses) par peur des représailles.

Maîtriser sa vie, c'est prendre les décisions pour soi même sans l'ingérence d'une personne extérieure. Hors, les croyants passent la plupart du temps à suivre des préceptes de personnes tierces sur la gestion de leur vie. En faisant cela, il se déresponsabilise de ses propres actions, puisque ce n'est pas lui qui a pris les décisions mais un autre.

Un petit cours sur la "mort chrétienne".

Tu vois casimir, la mort est un cadeau de Truc (c'est trop gentil) mais il n'est acceptable que quand Truc le veut (le suicide est un péché). Choisir l'heure de sa mort va donc à l'encontre des Desseins de Machin... Et à partir du moment où on t'empêche de décider ce qui est bon pour toi même, tu perds la maîtrise de ta vie.


Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Tibouc le Mar 15 Fév 2011 - 23:27

Maîtriser sa vie, c'est prendre les décisions pour soi même sans l'ingérence d'une personne extérieure. Hors, les croyants passent la plupart du temps à suivre des préceptes de personnes tierces sur la gestion de leur vie. En faisant cela, il se déresponsabilise de ses propres actions, puisque ce n'est pas lui qui a pris les décisions mais un autre.

Tout le monde fait ça. Ce n'est pas l'apanage des croyants. Les gens suivent aveuglément, par exemple, les conseils de leur médecin (même quand il leur préscrit du Médiator). Ils ne remmettent jamais en cause la volonté d'une personne qui représentent l'autorité.
Là est le drame... Mais les athées ne sont pas moins soumis que les autres.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mar 15 Fév 2011 - 23:53

Tibouc a écrit:
Les gens suivent aveuglément, par exemple, les conseils de leur médecin (même quand il leur préscrit du Médiator). Ils ne remmettent jamais en cause la volonté d'une personne qui représentent l'autorité.
Euh, certainement parce que les gens font confiance au médecin pour déterminer quel médicament est le plus efficace pour le cas. L'analogie est foireuse: Je fais confiance à une personne supposée compétente pour me soigner un bras cassé, mais cela n'a rien à voir avec la direction philosophique que je donne à ma vie... Je ne demanderais jamais l'avis de mon médecin pour savoir quel métier faire, d'avoir des enfants ou pas (même "imposé"). Lorsque j'agoniserai sur mon lit par une raison quelconque, aucune croyance à un quelconque jugement ne soumettra mon point de vue, contrairement au croyant.
Tibouc a écrit:
Là est le drame... Mais les athées ne sont pas moins soumis que les autres.
Non, pas du tout. La plupart des croyants adhèrent à une religion (et oui), et cette religion est dirigée par des règles bien plus contraignantes que des règles laïques limitées à la simple vie en société. La religion va jusqu'à décider quelle position sexuelle est acceptable ou pas...

Etre soumis à quelque chose demande que ce quelque chose ait des règles. Difficile de considérer qu'une absence de règle soit une règle...

Avortement, euthanasie ("suicide assisté"), font partie de cette maîtrise (libre de décider d'avoir des enfants ou non, libre de décider de l'heure de sa mort) qui débecte la plupart des croyants, pour la simple et bonne raison que si on a un enfant, si on meurt, c'est parce qu'un truc au dessus de nous l'a décidé... Et que faire "autre chose" (avorter, mourir à minuit un soir de pleine lune paisiblement au lieu de crever en agonisant sur son lit), c'est aller contre sa décision, contre "ses" lois.
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Tibouc le Mer 16 Fév 2011 - 0:41

Euh, certainement parce que les gens font confiance au médecin pour déterminer quel médicament est le plus efficace pour le cas. L'analogie est foireuse: Je fais confiance à une personne supposée compétente pour me soigner un bras cassé, mais cela n'a rien à voir avec la direction philosophique que je donne à ma vie... Je ne demanderais jamais l'avis de mon médecin pour savoir quel métier faire, d'avoir des enfants ou pas (même "imposé"). Lorsque j'agoniserai sur mon lit par une raison quelconque, aucune croyance à un quelconque jugement ne soumettra mon point de vue, contrairement au croyant.
L'analogie n'est pas du tout foireuse ! Tu fais confiance à quelqu'un supposé compétant en médecine, ceux qui pratiquent une religion font confiance à quelqu'un supposé compétant en religion (curé, imam, rabbin etc).
Le principe est exactement le même. La soummission à une personne représentant l'autorité car elle a (soi-disant) plus de connaissances et de compétence que toi dans un domaine.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mer 16 Fév 2011 - 1:01

Beh si, c'est foireux.

On fait confiance en un médecin pour ses compétences techniques, et on fait confiance à un religieux parce qu'il représente une morale.

Pas vraiment le même domaine... Je vois mal un médecin me demander des génuflexions parce que j'ai mangé du porc... Quoique si il est musulman... Mais là, ce sera en tant que religieux, et non médecin.
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Tibouc le Mer 16 Fév 2011 - 2:03

On fait confiance en un médecin pour ses compétences techniques, et on fait confiance à un religieux parce qu'il représente une morale.
Il s'agit dans les deux cas de faire confiance à une personne parce qu'on la considére comme compétente, en matière scientifique dans un cas, morale dans l'autre.

Pas vraiment le même domaine... Je vois mal un médecin me demander des génuflexions parce que j'ai mangé du porc... Quoique si il est musulman... Mais là, ce sera en tant que religieux, et non médecin.

Pas le même domaine, mais le même principe.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mer 16 Fév 2011 - 2:31

Tibouc a écrit:
Il s'agit dans les deux cas de faire confiance à une personne parce qu'on la considére comme compétente, en matière scientifique dans un cas, morale dans l'autre.
Ca ne veut rien dire d'être "compétent en morale"...

Un médecin "répare" les dégâts subis par un corps, un religieux te sermonnera parce que tu as refuser un don de Truc (en avortant par exemple...), afin de "sauver ton âme".

Je ne vois pas comment tu peux affirmer que c'est le même "principe"...
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Tibouc le Mer 16 Fév 2011 - 2:45

Ca ne veut rien dire d'être "compétent en morale"...
Si ça veut dire qqch. En tout cas pour le pratiquant d'une religion qui considère que l'homme d'église a un point de vue plus éclairé que lui pour décider de ce qui est bien ou mal.
De la même façon que toi, tu considéres que ton médecin a un point de vue plus éclairé pour décider de ce que tu dois faire pour ta santé.

Un médecin "répare" les dégâts subis par un corps, un religieux te sermonnera parce que tu as refuser un don de Truc (en avortant par exemple...), afin de "sauver ton âme".

Je ne vois pas comment tu peux affirmer que c'est le même "principe"....
Je viens de te l'expliquer au dessus, et dans mes trois précédents messages.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mer 16 Fév 2011 - 3:34

Ca n'a aucun rapport: un médecin fait appel à des techniques précises répondant à une situation précise, pas à une morale, qui est par essence des principes de vie généraux de comportement. le "bien" et le "mal" ne le concerne pas.

Il n'y a aucun principe de vie quand il s'agit de se mettre une atèle pour immobiliser son bras ou avaler tel médicament contre telle maladie.
Tibouc a écrit:Je viens de te l'expliquer au dessus, et dans mes trois précédents messages.
Ben justement non. Aucune inférence logique permettant d'amener à la conclusion, juste un rapport fait à partir de mots téléologiques... C'est p't'être un peu trop léger comme "démonstration"...
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Tibouc le Mer 16 Fév 2011 - 4:48

Ca n'a aucun rapport: un médecin fait appel à des techniques précises répondant à une situation précise, pas à une morale, qui est par essence des principes de vie généraux de comportement. le "bien" et le "mal" ne le concerne pas.
Le médecin te dit quand même quel comportement tu dois suivre : il te dit de prendre tel ou tel médoc, d'éviter certains aliments (l'acool par exemple), de faire du sport etc.
Donc il t'indique quand même bien ce qui est "bon" ou "mauvais" pour toi.

Donc je persiste et signe : c'est exactement le même principe.
Mais si tu refuses de comprendre libre à toi. Je vais pas m'égosiller plus. Mais bref, ce que je voulais dire avec mon exemple du médecin c'est que la non-maîtrise de sa propre vie que tu dénonces avec raison n'a rien à voir avec le fait d'être croyant ou non mais vient de la soummission à l'autorité que tout le monde pratique. Les athées ne sont pas plus maîtres de leur vie que les croyants. Mais si tu veux continuer avec ta vision manichéenne, grand bien te fasse...
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mer 16 Fév 2011 - 15:41

Tibouc a écrit:Le médecin te dit quand même quel comportement tu dois suivre : il te dit de prendre tel ou tel médoc, d'éviter certains aliments (l'acool par exemple), de faire du sport etc.
Donc il t'indique quand même bien ce qui est "bon" ou "mauvais" pour toi.
Bon, est ce que tu sais ce qu'est une morale ? Ce que tu me donnes là, c'est juste des conseils pour entretenir une hygiène de vie... Est ce que ça a la même portée qu'une morale religieuse ? Est ce que ton médecin te menacera de sanction si tu ne les suis pas ?

Tiens d'ailleurs, est ce que ses conseils s'appliquent tout le temps, ou est ce temporaire ?

Peut être alors, comprendras-tu la nuance de mon "manichéisme".
Tibouc a écrit:Je vais pas m'égosiller plus. Mais bref, ce que je voulais dire avec mon exemple du médecin c'est que la non-maîtrise de sa propre vie que tu dénonces avec raison n'a rien à voir avec le fait d'être croyant ou non mais vient de la soummission à l'autorité que tout le monde pratique.
Ce qui est éminemment faux.

Règles et absence de régles... Fait la somme pour chacun (croyant - un chrétien par exemple, et ce n'est pas le pire, et incroyant). Tu comprendras peut être mieux. Wink
Tibouc a écrit:Mais si tu veux continuer avec ta vision manichéenne, grand bien te fasse...
Oui bien sûr, c'est moi le méchant dans l'histoire. J'espère que l'auteur de cette sentence saura faire la différence entre un traitement prescrit dans un but précis et temporaire et des principes de vie qui sétalent sur toute une vie.

Tiens d'ailleurs, je t'invite à lire ce passage concernant les fausses analogies:

"Elle a lieu quand les éléments utilisés pour faire une analogie ne sont pas comparables dans leur importance, dans leur signification ou leur portée.

Exemples :

- Si tu acceptes une attestation d'un vendeur certifiant que Georges a acheté ce vélo, alors tu dois accepter qu'une attestation signée par un témoin ayant vu des OVNI est une preuve que les extra-terrestres ont bien visité notre terre. "

Dans une analogie, deux objets (ou évènements), A et B sont montrés comme similaires. Il est alors affirmé que puisque A a les propriétés de P, donc B doit avoir les propriétés de P. Une analogie échoue quand les deux objets, A et B, sont différents de façon à ce que cela affecte le fait qu'ils aient les propriétés de P.

- Tout comme Galilée a été critiqué et condamné en son temps, vous critiquez et condamnez les praticiens des médecines douces

Aussi connue sous le nom de "syndrome Galilée", cette fausse analogie est fort répandue et est une illusion logique commune. Galilée n'a pas été condamné par ses pairs scientifiques, ni par la raison, mais par le dogme de la foi chrétienne représenté par l'Eglise. Preuves à l'appui, sa théorie a été accepté par ceux dont l'esprit n'était pas enfumé par une foi aveugle.

- Les employés sont comme les clous. Tout comme les clous sur lesquels il faut taper sur la tête pour qu'ils travaillent, ainsi en est-il des employés.

Il suffit d'identifier les deux objets ou évènements comparés, et les propriétés identiques qu'ils sont supposés posséder tous les deux, et montrer que les deux objets en question sont différents dans un sens qui affecte ces propriétés supposées.
"
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Opaline le Mer 16 Fév 2011 - 17:47

Tibouc a écrit:
c'est exactement le même principe.
Mais bref, ce que je voulais dire avec mon exemple du médecin c'est que la non-maîtrise de sa propre vie vient de la soummission à l'autorité que tout le monde pratique. Les athées ne sont pas plus maîtres de leur vie que les croyants..
Je suis d'accord avec toi, c'est la même démarche d'une confiance qui n'est pas toujours justifiée.
Mais cela vient de l'éducation qui ne nous apprend pas à développer notre esprit critique.
D'abord, on ne peut pas constester l'autorité parentale .
On va à l'école, le maître a le savoir incontestable.
Ensuite, si on reçoit une éducation religieuse, il faut accepter l'enseignement tel qu'on nous l'apporte.
Adulte, on a du mal à faire la part du conditionnement et de la nécessité. On serait presque coupable de contester une prescription litigieuse !
Quand on en a conscience c'est presque gagné ! Cool

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par casimir le Mer 16 Fév 2011 - 20:03

Tibouc a écrit:Tu fais confiance à quelqu'un supposé compétant en médecine, ceux qui pratiquent une religion font confiance à quelqu'un supposé compétant en religion (curé, imam, rabbin etc).
Le principe est exactement le même. La soummission à une personne représentant l'autorité

Ce qui revient à dire, soumission à la dépendance qu'elle quelle soit.
Tout est potentiellement addictif à partir du moment ou cela comble un vide, un stress ou une angoisse.
Et l'addiction peut être profonde puisque c'est la conséquence de processus organiques et chimiques.
D'où l'interêt de pouvoir modérer tout nos rapports.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par casimir le Mer 16 Fév 2011 - 20:48

Pakete

Je ai reçu une éducation athée et je n'appartient à aucune religion.
Donc ce n'est pas à moi que tu t'adresse quand tu parles de soumission.
Mais je ne me leurre pas, l'éducation morale que j'ai reçu est une conséquence de la morale religieuse (son antithèse).
Ce n'est pas l'absence de règles comme tu le laisse entendre, mais une règle dominante qui serait ne plus avoir de règles.
Et cette règle là peut être encore plus aliénante si on ne sait plus à quoi nous sommes attachés ni ce qui est essentiel pour soi.


Avortement, euthanasie ("suicide assisté"), font partie de cette maîtrise (libre de décider d'avoir des enfants ou non, libre de décider de l'heure de sa mort).
Tu parle de maîtrises techniques comme si elles pouvaient suffir pour maîtriser la vie qui serait la liberté de choix.
La maîtrise technique ne peut pas décider d'une philosophie de vie, elle ne peut pas choisir pour moi.
Si il y a un préalable à la technique, c'est de savoir pourquoi on l'invente et a quoi elle va servir.
Et c'est la question existentielle du sens de nos actes pour soi-même comme pour les autres qui prédomine.

La liberté de choix serait-elle un principe superieur ? Peut-on faire comme ça nous arrange ?
Pourtant ne serait ce que pour communiquer nous devons faire un effort d'écoute ainsi que d'expression afin de se comprendre.
Alors si on étends à l'ensemble du vivre ensemble, on ne peut que se soucier de l'autre ne serait-ce que pour soi-même.
On ne peut pas s'isoler les uns des autres puisque même la mémoire nous y rappelle.
L'existence n'est possible que dans une relation environnementale (le corps et sa mémoire étant notre premier environnement), et cela de la naissance à la mort, la liberté individuelle est bien peu de chose dans ce contexte.
Ce qui ramène à la question de savoir qui l'on est (indépendament de toutes influences) pour que le choix puisse être dit libre.

La liberté de choix, c'est ce que veulent nous vendre les marchands de tout bords.
Quand on nous vendera la mort à la carte, avec toutes les options qui répondraient à nos souhaits, penses-tu que ce sera décider pour soi-même ?
Parceque dans la faillite existentielle, les marchands se préparent déjà à nous vendre tous les désirs.



Dernière édition par casimir le Mer 16 Fév 2011 - 21:08, édité 1 fois
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par casimir le Mer 16 Fév 2011 - 20:51

Lila a écrit:
casimir a écrit:Que signifie "la maîtrise de sa vie ?"
le résultat de sa Conscience.

Je ne suis pas certain de bien comprendre.

Chacun est le résultat de sa Conscience,
de l'ovule à boudha en passant par le tueur en serie.
Mais là je ne vois pas bien où serait la maîtrise de la vie ?
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par _pandore le Mer 16 Fév 2011 - 21:18

La maitrise de la vie est illusoire
Car elle reviendrait à dire que j'agis selon mes convictions intérieures ,mes goûts ,ma morale ,mes idées ...
Donc puis-je m'assoir au parc avec mon amoureux la nuit ? NON ,car le systhème à dit que non!
Puis-je prendre l'avion et m'installer dans un autre pays ? juste parce que j'en ai le goût ?
Non ,il faut suivre les procédures honéreuses et coûteuses...Donc
Vivre avec son coeur et ce qu'il a de mieux pour la maitrise de sa vie
Mais le systhème ne préconise en rien le coeur..croyez moi!

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Lila le Mer 16 Fév 2011 - 21:19

@ casimir
à mesure que sa conscience augmente, la maîtrise de sa vie augmente.

Conscience de soi, de ses possibilités, de ses limites, de l'environnement...

Une personne ayant reçu peu d'éducation, affligée d'un manque de curiosité, abrutie par des émissions tv abêtissante, aura un niveau de conscience très bas, croira ce qu'elle entend à la tv, sera manipulable, ... une barque sans rame dans un cours d'eau. Elle suivra le courant sans même savoir qu'il lui est possible de le contrer. Elle n'est donc pas maître de sa vie.

Je suppose que tu trouveras facilement un exemple contraire: une barque avec des rames et même un moteur? Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par _pandore le Mer 16 Fév 2011 - 21:31

Mon exemple est un fait vécu vous saurez ,une belle contravention de 128 dollards à été octroyez à ma fille vers 10:20 du soir pour avoir traversé le parc,à pied en direction de la maison familliale en soirée, elle revenait de chez tim horton,un café à la main...

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Mer 16 Fév 2011 - 23:41

casimir a écrit:
Ce n'est pas l'absence de règles comme tu le laisse entendre, mais une règle dominante qui serait ne plus avoir de règles.
Et cette règle là peut être encore plus aliénante si on ne sait plus à quoi nous sommes attachés ni ce qui est essentiel pour soi.
Qu'il y a-t-il d'imposé* dans l'absence de règle ?

En gros, ce que tu dis c'est qu'une règle qui dit (par exemple) "vous pouvez vous baigner ou non" serait une "règle" plus contraignante que "vous ne pouvez pas vous baigner" ou "vous devez vous baigner" ?

Quel cheminement logique permet d'affirmer que l'absence de règle (ne pas dire quoi que ce soit sur le fait de pouvoir se baigner ou non) est une règle* ?
casimir a écrit:
Tu parle de maîtrises techniques comme si elles pouvaient suffire pour maîtriser la vie qui serait la liberté de choix.
La maîtrise technique ne peut pas décider d'une philosophie de vie, elle ne peut pas choisir pour moi.
Beh non, ce ne sont que des outils, ce qui est d'ailleurs parfaitement exprimé dans le morceau de mon post cité**.
casimir a écrit:
Si il y a un préalable à la technique, c'est de savoir pourquoi on l'invente et a quoi elle va servir.
Et c'est la question existentielle du sens de nos actes pour soi-même comme pour les autres qui prédomine.
De "sens" ?

Y a-t-il un sens à la vie, autre que celui que tu te donnes de façon illusoire ?

Il n'y a pas de sens de la vie universel... Nous ne sommes que des animaux dont la seule capacité réelle est de coller des concepts à tout et n'importe quoi. Nous nous donnons l'illusion de donner un "sens" à notre vie alors que nous ne faisons que de tourner en rond dans une cage.
casimir a écrit:
La liberté de choix serait-elle un principe superieur ? Peut-on faire comme ça nous arrange ?
Oui.

Elle nous donne justement la possibilité de "combattre" cette frustration qui consiste à tourner en rond dans notre cage. Au moins la satisfaction qu'au lieu de faire des ronds en ligne droite, on peut y rajouter nombre d'arabesque qui nous chante. Et surtout, d'y mettre un terme quand on le désire.
casimir a écrit:
Pourtant ne serait ce que pour communiquer nous devons faire un effort d'écoute ainsi que d'expression afin de se comprendre.
C'est ça, au nom de la "communication entre les hommes", je vais m'interdire de manger du porc ou de faire des enfants sans être marié...
casimir a écrit:
Alors si on étends à l'ensemble du vivre ensemble, on ne peut que se soucier de l'autre ne serait-ce que pour soi-même.
Quel rapport avec les choix de vie personnels ?

Avorter parce que la femme veut se concentrer sur sa carrière, se faire euthanasier parce qu'on estime que c'est la seule solution pour vaincre la souffrance que l'on vit, décider de plonger ou non dans la piscine, manger du porc, faire la grasse matinée le matin, décider du métier qu'on va faire, qu'est ce qui va à l'encontre du "vivre ensemble" ?
casimir a écrit:
On ne peut pas s'isoler les uns des autres puisque même la mémoire nous y rappelle.
Au nom, donc, de cette "associabilisation", on devrait donc accepter décident pour nous ce qui bon et mauvais. Sachant par ailleurs, que le libre choix n'empêche en aucun cas d'avoir des relations sociales...

D'ailleurs, la personne n'est-elle pas libre de limiter ses activités sociales ?
casimir a écrit:
L'existence n'est possible que dans une relation environnementale (le corps et sa mémoire étant notre premier environnement), et cela de la naissance à la mort, la liberté individuelle est bien peu de chose dans ce contexte.
Ce qui ramène à la question de savoir qui l'on est (indépendament de toutes influences) pour que le choix puisse être dit libre.
Les personnes habituées à être seules et qui s'en accommodent très bien, vous remercient pour leur avoir imposé vos notions sociales de "bien" et de "mal".
casimir a écrit:
La liberté de choix, c'est ce que veulent nous vendre les marchands de tout bords.
Bel épouvantail (comprendre "argument par la peur", dit argumentum ad consequentiam***)

Je ne vois pas en quoi avorter, s'euthanasier, décidert pour sa carrière, vivre solitairement est
casimir a écrit:
Quand on nous vendera la mort à la carte, avec toutes les options qui répondraient à nos souhaits, penses-tu que ce sera décider pour soi-même ?
Oui.

Te rends tu compte que ce que tu écris est contradictoire ? A partir du moment qu'il y a des options qui répondent à tes souhaits, c'est que tu les as souhaitées...
casimir a écrit:
Parceque dans la faillite existentielle, les marchands se préparent déjà à nous vendre tous les désirs.
Cool.

Enfin, je doute qu'aller à Disneyland ait un quelconque rapport avec la maîtrise de sa vie. C'est très réductionniste comme façon de voir les choses...La maîtrise de sa vie englobe bien plus de choses que le simple divertissement...

-------------------------------------------------
*"Prescription d'ordre moral ou pratique, plus ou moins impérative, relative au domaine social, juridique, administratif, idéologique ou religieux."

** "(...)font partie de cette maîtrise (libre de décider d'avoir des enfants ou non, libre de décider de l'heure de sa mort)(...).

*** "Cette erreur vient du fait que l'on refuse d'admettre les conséquences désagréables d'une proposition, même si elle est vraie. Ou à l'inverse qu'on est tenté d'accepter les conséquences agréables d'une proposition fausse. Mais les conséquences agréables ou désagréables ne constituent pas une preuve."
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par _pandore le Jeu 17 Fév 2011 - 2:11

une règle pour être suivi doit être connu du public ,je n'étais pas au courant ..
J'en ai parlé à d'autres qui eux non plus ne le savaient pas !
Nous étions tous surpris de savoir que désormais nous les adultes ne pouvions plus marcher dans la soirée et s'assir sur un banc de parc ,une zone de véllégiature !
Ci ne c'est pas, la misère ça! mais qu'est-ce que c'est!
Ce monde où on ne peut plus s'assoir prennant une marche...vous êtes des vendus ou quoi!

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par Pakete le Jeu 17 Fév 2011 - 2:49

Je complète des phrases:

"Au nom, donc, de cette "associabilisation", on devrait donc accepter que des personnes tierces décident pour nous ce qui est bon et mauvais. Sachant par ailleurs, que le libre choix n'empêche en aucun cas d'avoir des relations sociales..."

"Je ne vois pas en quoi avorter, s'euthanasier, décider pour sa carrière, vivre solitairement est un quelconque rapport avec la consommation. Je doute que l'on aborde l'achat d'une lessive de la même manière que l'on gère sa vie du mieux possible pour soi même".
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par _pandore le Jeu 17 Fév 2011 - 3:07

Mais n'est-ce pas ce que le systhème fait?
Choisir pour nous ...
Pas de banc de parc..à 10heures le soir.
Pas de cigarette dans les pubs etc...Exemple fictif ..car je n'execerce pas cette règle...
Et concernant ,la surveillance envers les autres, que je dois exercer envers les fumeurs,contre mon gré ...et dont, je ne désire pas excercer...qui va à l'encontre de mes valeurs personnelle ,elle prouve que l'on peut, obliger N'importe quel personnes à agir ,à obéir et ce sans leurs réelement dire qu'il inflige de la souffrance aux autres et de l'injustice..n'avez vous donc pas tous compris que le fameux test de milgram était basé sur ce même mode de pensée et que vous tous ,vous l'exercez avec la cigarette et c'est que vous utilisez là présentement...c'est justement ce que vous faites...du mal aux gens qui fume !
Si demain, ils vous disent d'allez tuer votre voisin, allez-vous donc tous y allez ?
Vous ne comprennez donc pas, la manipulation psychologique utilisé et qui fut instaurer.
Suivez nos les règles du jeux et obligez le candidat à l'exécuté ...il vous est interdit de ne pas suivre les règles et consignes sous peine de grave sanction...obéissé tous !


Dernière édition par pandore le Jeu 17 Fév 2011 - 4:12, édité 1 fois

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

la maîtrise de sa vie Empty Re: la maîtrise de sa vie

Message par _pandore le Jeu 17 Fév 2011 - 3:26

La règle de milgram est d'infligé à l'autre une souffrance sous la forme d'une règle ,d'un ordre d'un cadre supérieure...même si vous infligez une souffrance à cette personne...
comme dans le jeux télévisé...avec à la clef de l'argent ...et ce malgré l'énorme geste posé et malgré les haut voltages en électricité...avec de l'argent à la clef,les gens sont prêts à tout ,même tuer...
Les gens qui échappe à cette règle de milgram sont de l'ordre de 1% ...et j'en suis...
Ce qui veux dire 99% des personnes sont très facilement influencable à obéir aux règles et ce peut importe la règle ,la souffrance engendré ,la plus injuste et la pire qui soit et même si elle engendre la mort ...les personnes y obéissent aveuglément ,sans comprendre la grande injustice qu'ils commettent à l'endroit d'autruits...
C'est ainsi qu'Hitler a pu manipuler une nation entière...
Et mieux encore avec des pamphlets ,envoyé une nuit sous le ciel francais:rendez-vous,sans résistance..et je ne sais plus trop quoi ...
Il à conquéris paris sans un tir!
La règle à été suivi ...
La règle de la cigarette sont du même ordre mais personne n'a compris ...


Dernière édition par pandore le Jeu 17 Fév 2011 - 4:07, édité 5 fois

_pandore
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 2182
Localisation : Québec
Identité métaphysique : Femme
Humeur : Simple
Date d'inscription : 23/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum