Le texte kabbalistique

Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Le texte kabbalistique

Message par Hannetton le Lun 28 Mar 2011 - 16:22

Introduction du Que sais-je : ' la kabbale" de Roland Goetschel.

Le terme kabbale , de l'hébreu "qabbalah", est aujourd'hui communément utilisé pour définir la mystique juive et les traditions ésotériques du judaïsme.Pourtant dans le langage talmudique, qabbalah signifie tout simplement tradition et désigne les textes prophétiques et hagiographiques de la bible.

Interressant juste ça non ?


Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Cochonfucius le Lun 28 Mar 2011 - 17:03

קבלה Qabalah, littéralement "réception", donc, en effet, tradition.

Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27828
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par raphael-rodolphe le Lun 28 Mar 2011 - 17:40

Réception, oui, tout le monde n'a pas la possibilité d'aborder l'ésotérisme de part son Esprit pour le recevoir, le comprendre et l'apprendre. C'est donc selon son propre niveau et degré que certain Savoir, certaine Connaissance ... dans le domaine de la Tradition par exemple, ne peut être abordé qu'avec et par un petit nombre d'Etre que l'on nomme "initié".
L'ésotérisme est devenu avec ces temps sombres ou apparaît comme étant une nébuleuse noir mystérieuse, hors, c'est tout le contraire.
Il s'agit de Savoir et Connaissance issus des Temps les plus Ancien donc d'ancien Peuples bien plus évolués à tous les niveau et degré de Conscience, de par qui ces acquis en Savoir et Connaissances permettent d'appréhender et d'ouvrir son Esprit dans des domaines invisibles ou presque à "l'oeil nu" de l'Homme. Se sont des Connaissances et Savoirs en Esprit qui font évoluer le cherchant.
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Opaline le Lun 28 Mar 2011 - 22:10

raphael-rodolphe
certain Savoir, certaine Connaissance ... dans le domaine de la Tradition par exemple, ne peut être abordé qu'avec et par un petit nombre d'Etres que l'on nomme "initiés"
Les hommes ont toujours cultivé le goût du secret. Une façon de se croire supérieur, un peu infantile d'ailleurs .

Les stars s'y intéressent beaucoup : Madonna, Britney Spears, Kylie Minogue, Demi Moore, Tippi Hedren, Paris Hilton

Les contes de fées n'ont-ils pas un lien avec la kabbale ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Alice le Lun 28 Mar 2011 - 22:24

En passant : les textes de la Cabbale (les vrais, pas les siliconés) n'ont évidemment rien à voir avec les salmigondis qui attirent les stars en mal de pub (en générale du sexe féminin d'ailleurs, bizarre non ?)

Il ne s'agit pas tant de secret que de niveau de connaissance qui exigent de nombreuses années d'études, d'expériences et d'introspection.
Parler de "goût du secret" dans le cas de la cabbale juive est quelque part aussi déplacé que parle de goût du secret dans le cas de la neuro-chirurgie (la neurochirurgie n'a rien de secret mais nécessitent de nombreuses années d'études et de pratique, ce qui fait que le nombre d'appelés est relativement restreint... et que bons nombre de neurochirurgiens se prennent pour des dieux lol! )

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Lila le Lun 28 Mar 2011 - 22:29

les enseignements transmis par "initiation" directe de disciple à maître ont, en principe, plusieurs buts
- adapter l'enseignement à l'évolution du disciple
- ne pas brûler les étapes, ce qui risquerait de lui faire du tord (ex: dégâts psychologiques)
- éviter que les enseignements soient dévié pour d'autres but.

Bien sûr, se dire "disciple" est employé aussi pour se valoriser, mais c'est alors un enseignement bidon: normalement, on ne s'en vante pas.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Alice le Lun 28 Mar 2011 - 22:35

ça me fait penser à une histoire zen si je me souviens bien qui dit en substance :
un jeune disciple vint voir un sage réputé dans l'art zen, il lui demanda :
- Maître, je souhaite apprendre auprès de toi, dis-moi combien de temps cela prendra pour que je sois initié...
- 10 ans.
- Quoi !?! 10 ans ! Mais je ne pourrai jamais attendre si longtemps !!!
- Alors, pour toi, ce sera 20 ans.
lol! (j'adore l'humour zen)

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par _L'Olivier le Lun 28 Mar 2011 - 22:43

raphael-rodolphe a écrit:Réception, oui, tout le monde ... L'ésotérisme est devenu avec ces temps sombres ou apparaît comme étant une nébuleuse noir mystérieuse, hors, c'est tout le contraire.
Il s'agit de Savoir et Connaissance issus des Temps les plus Ancien donc d'ancien Peuples bien plus évolués à tous les niveau et degré de Conscience, de par qui ces acquis en Savoir et Connaissances permettent d'appréhender et d'ouvrir son Esprit dans des domaines invisibles ou presque à "l'oeil nu" de l'Homme. Se sont des Connaissances et Savoirs en Esprit qui font évoluer le cherchant.
C'est très exactement comme cela que l'ai compris.
je le vis ...

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Opaline le Lun 28 Mar 2011 - 22:54

Alice , ne prend pas tout comme un reproche personnel : il y a des cabbales dans tous les mouvements religieux ou ésotériques.
Bien sûr que participer à ces mouvements ouvrent des portes mais demandent aussi, une fidélité totale d'ailleurs récompensée.

C'est vrai que le secret est de plus en plus difficile à garder aujourd'hui et que les luttes entre les différents mouvements d'influence aident à la révélation des "affaires".

On est beaucoup plus pressé de réussir, maintenant, et le maître zen de ton histoire n'aurait plus beaucoup d'adeptes aujourd'hui ! vieux

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Hannetton le Lun 28 Mar 2011 - 23:01

Cochonfucius a écrit: קבלה Qabalah, littéralement "réception", donc, en effet, tradition.

Non pas forcément.Le reçut d'une gėnération à une autre c'est la tradition mais le reçut par l'homme de ce qui vient de Dieu c'est autre chose.

Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Alice le Mar 29 Mar 2011 - 13:03

Salut Opaline,

Heu, je ne prenais pas ça comme un reproche "personnel".
Je précisais simplement.
Bien sûr que l'ésotérisme existe dans toutes les cultures... et que notre époque moderne supporte de moins en moins la "soumission" au temps (à l'attente) que l'approche ésotérique demande habituellement.
Le "secret" ne devient pas "plus difficile à garder" aujourd'hui qu'hier. Pour toucher ce secret du doigt, il ne suffit pas de diffuser online les textes millénaires qui tournent autour de lui. ça, c'est l'illusion que les chercheurs de secret ont.
Le "secret" est dans la relation d'enseignement entre maître et disciple, pas dans la relation factice "gourou qui a quelque chose de fabuleux fabuleusement accessible à tous à vendre"-"consommateur à la recherche de fastfood spirituel pour calmer ses angoisses existentielles".

Alice
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1018
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Juive orthopraxe
Humeur : têtue
Date d'inscription : 21/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par raphael-rodolphe le Mar 29 Mar 2011 - 17:51

Opaline a écrit:
raphael-rodolphe
certain Savoir, certaine Connaissance ... dans le domaine de la Tradition par exemple, ne peut être abordé qu'avec et par un petit nombre d'Etres que l'on nomme "initiés"
Les hommes ont toujours cultivé le goût du secret. Une façon de se croire supérieur, un peu infantile d'ailleurs .
Les stars s'y intéressent beaucoup : Madonna, Britney Spears, Kylie Minogue, Demi Moore, Tippi Hedren, Paris Hilton
Les contes de fées n'ont-ils pas un lien avec la kabbale ?
C'est précisément pour ces raisons caricaturales et malheureusement bien inscrites dans notre époque excessive en tout, car ne sachant jamais être juste au ... centre... ou n'utilisant jamais ou trop rarement le ... bon sens.... ou dans l'équilibre EN toute chose et DE ... toute chose ...; que l'ésotérisme ou encore la Kabbale sont devenu des repères pour orgueilleux, vaniteux, petits esprits voulant jouer l'Elite ou encore les ... Elus !.
C'est bien le contraire en fait.
raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Gepeto le Mar 29 Mar 2011 - 19:53

Il ne faut pas confondre cabale et kabbale, voici ce que nous en dit Fulcanelli dans son excellent ouvrage en deux tomes :
(désolé, les lettres grecques ont été transcrites en lettres latines dans les explications étymologiques)

Science cabalistique.
A propos de cette science, une remarque s’impose, et nous
la croyons d’autant plus fondée que l’étudiant non prévenu
assimile volontiers la cabale hermétique au système
d’interprétation allégorique que les Juifs prétendent avoir
reçu par tradition, et qu’ils dénomment Kabbale. En fait, il
n’y a rien de commun entre les deux termes, sinon leur
prononciation. La kabbale hébraïque ne s’occupe que de la
Bible ; elle est donc strictement limitée à l’exégèse et à
l’herméneutique sacrées. La cabale hermétique s’applique
aux livres, textes et documents des sciences ésotériques de
l’antiquité, du moyen âge et des temps modernes. Tandis que
la kabbale hébraïque n’est qu’un procédé basé sur la
décomposition et l’explication de chaque mot ou de chaque
lettre, la cabale hermétique, au contraire, est une véritable
langue. Et, comme la grande majorité des traités didactiques
de sciences anciennes sont rédigés en cabale, ou qu’ils
utilisent cette langue dans leurs passages essentiels ; que le
grand Art lui-même, selon le propre aveu d’Artephius, est
entièrement cabalistique, le lecteur n’en peut rien saisir s’il
ne possède au moins les premiers éléments de l’idiome
secret. Dans la kabbale hébraïque, trois sens peuvent être
découverts en chaque mot sacré ; d’où trois interprétations ou
kabbales différentes. La première, dite Gématria, comporte
l’analyse de la valeur numérale ou arithmétique des lettres
composant le mot ; la seconde, nommée Notarikon, établit la
signification de chaque lettre considérée séparément ; la
troisième, ou Thémurah (c'est-à-dire changement,
permutation), emploie certaines transpositions de lettres.
…/...Quoi qu’il en soit, d’après les travaux
d’auteurs fort sérieux, on ne saurait assigner au système juif
une date très antérieure à l’ère chrétienne, en reculant même
le point de départ de cette interprétation jusqu’à la version
grecque des Septante (238 av. J.C.). Or, la cabale hermétique
était employée, longtemps avant cette époque, par les
pythagoriciens …/...en un mot, par tous les philosophes et les
savants grecs, ainsi qu’en témoigne le papyrus de Leyde.
Ce que l’on ignore généralement aussi, c’est que la cabale
contient et conserve l’essentiel de la langue maternelle des
Pélasges, langue déformée, mais non détruite, dans le grec
primitif ; langue mère des idiomes occidentaux, et
particulièrement du français, dont l’origine pélasgique
s’avère de manière incontestable ; langue admirable, qu’il
suffit de connaître quelque peu pour aisément retrouver, dans
les divers dialectes européens, le sens réel dévié, par le temps
A l’inverse de la kabbale juive, crée de toute pièce afin de
voiler, sans aucun doute, ce que le texte sacré avait de trop
clair, la cabale hermétique est une précieuse clef, permettant
à qui la possède d’ouvrir les portes des sanctuaires, de ces
livres fermés que sont les ouvrages de science traditionnelle,
d’en extraire l’esprit, d’en saisir la signification secrète.
…/... Le latin caballus et le grec
caballhV signifient tous deux cheval de somme ; or, notre
cabale soutient réellement le poids considérable, la somme
des connaissances antiques et de la chavalerie ou cabalerie
médiévale, lourd bagage de vérités ésotériques transmis par
elle à travers les âges. C’était la langue secrète des cabaliers,
cavaliers ou chevaliers. Initiés et intellectuels de l’antiquité
en avaient tous la connaissance. Les uns et les autres, afin
d’accéder à la plénitude du savoir, enfourchaient
métaphoriquement la cavale, véhicule spirituel dont l’image
type est le Pégase ailé des poètes helléniques..../... Pégase, en
grec PhgasoV, tire son nom du mot phgh, source, parce
qu’il fit, dit-on, jaillir d’un coup de pied la fontaine
Hippocrène ; mais la vérité est d’un autre ordre. C’est parce
que la cabale fournit la cause, donne le principe, révèle la
source des sciences, que son hiéroglyphe animal a reçu le
nom spécial et caractéristique qu’il porte.
Le texte kabbalistique Cabale10


Par ailleurs, les véritables secrets, dans le domaine de la connaissance (et non pas du savoir...) ne sont pas communicables avec des mots, comme peuvent l'être les recettes de cuisine. Les secrets étant dans ce cas là le résultat d'une experience, d'une expérimentation intérieure, d'un vécu, que l'on ne peut pas révéler parce que les mots pour les décrire n'existent pas. Seules la poésie, la musique, la peinture, sont à même d'en rendre compte...

Cordialement

Gepeto
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par raphael-rodolphe le Mar 29 Mar 2011 - 21:07

Gepeto a écrit:Par ailleurs, les véritables secrets, dans le domaine de la connaissance (et non pas du savoir...) ne sont pas communicables avec des mots, comme peuvent l'être les recettes de cuisine. Les secrets étant dans ce cas là le résultat d'une experience, d'une expérimentation intérieure, d'un vécu, que l'on ne peut pas révéler parce que les mots pour les décrire n'existent pas. Seules la poésie, la musique, la peinture, sont à même d'en rendre compte...Cordialement
La Connaissance et le Savoir sont des savoirs indissociables de l'un et de l'autre.
Comment peut-on aborder la Connaissance sans un travail difficile et long d'un apprentissage nécessaire au préalable (et pour simplement... entre-apercevoir uniquement) , et ce par un Être supérieur dans cette matière distillant ( se mot est important ), prodiguant par la parole, l'écrit, par des exemples et démonstrations... ?.
Ainsi le Savoir est le résultat d'une assimilation parfaite, rigoureuse et fidèle de la Connaissance.

Les Etres qui sont porteur de Connaissances et Savoirs sont rares en ce bas monde, et ceux qui ont l'immense chance (?) privilège d'étudier auprès d'Eux sont encore plus rares ici bas.
Les arts nobles comme la peinture ou la musique sont codifiés précisément. Ainsi en musique, la théorie est absolue mais nul besoin de savoir pour écouter avec amour et avoir connaissance de dièses ou bémols à la portée.
Chacun peut apprécier et aimer une toile de maître, sans pour autant connaître le mélange des couleurs et leurs secrets...

raphael-rodolphe
raphael-rodolphe
Aka L'Arbre Qui A La Tête Dans Les Etoiles

Masculin Nombre de messages : 1824
Localisation : Aucune
Identité métaphysique : Christique
Humeur : Aucune.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Gepeto le Mar 29 Mar 2011 - 22:25

Les connaissances et les savoirs sont deux choses différentes.
La connaissance relève de l'individu, elle est le fruit de son expérience vécue. Le savoir est une chose qui circule entre les individus, qui s'échange, qui s'apprend.
La connaissance nait de l'appropriation des savoirs, mais cette appropriation n'est pas une chose banale, c'est une expérience qui modifie et qui parfois transforme l'individu qui la vit.
On peut savoir ce qu'est l'amour, être docteur es amour, on peut tout savoir sur l'amour mais on ne peut pas connaître l'amour tant que l'on n'a pas aimé.

Gepeto
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 07/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par Cochonfucius le Mer 21 Mar 2012 - 17:36

Même ayant aimé, on sait peu de chose.
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27828
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par maya le Mer 21 Mar 2012 - 17:45

Cochonfucius a écrit:Même ayant aimé, on sait peu de chose.

Il en reste un parfum indicible secret
maya
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le texte kabbalistique Empty Re: Le texte kabbalistique

Message par manuramolo le Mer 21 Mar 2012 - 18:23

Je connais très peu ce sujet. Et vous lire a été très instructif.
Je ne puis donc apporter une contribution de par mon manque de connaissances en ce domaine.
Cependant, je puis dire que la vie est un maitre pour moi.
Lorsque je dois affronter une situation difficile ou douloureuse, je ne me plains pas d'une quelconque injustice ou fatalité. Je me dis "Qu'ai-je donc à apprendre ?".
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum