On ne vit pas sa mort.

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 3 Avr 2011 - 13:55

As-tu déjà rencontré, parlé, dîné, déjeuné avec un mort?
On ne vit pas sa mort. 17mars11

Alors pourquoi dis-tu qu’il y a des morts ?
Il y a un état de vie, mais pas d'état de mort; il y a un espace-vie, mais pas d’espace-mort.
Il n’y a pas de barrière à franchir par la conscience-vie pour aller au-delà. Tout est dans le Tout, et dans le Tout il n’y a pas de non-espace pour accueillir des conscience-vie mortes.
Où irait mourir la conscience-vie en l’absence d’espace-néant ?
On ne vit pas sa mort. Tous les morts ont le même âge : zéro. Les vivants aussi.
La conscience-vie ne peut pas avoir d’âge.
La conscience-vie est au même point-instant, à la fois terminus et départ confondus.
Le conscience-vie n'a pas à se mouvoir, ni dans l’espace ni dans le temps.
Si quelque chose n’a pas besoin de se mouvoir, c’est bien la conscience-vie.
La conscience-vie est hors de l’espace et du temps, toujours à la même place pour regarder tourner le film du monde, c’est le monde qui se déplace.
On ne vit pas sa mort. Salles11
L'âme est immortelle.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Cochonfucius le Dim 3 Avr 2011 - 16:36

On ne vit pas, tu as raison, sa mort, sinon quelques instants...
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 27818
Age : 65
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Dim 3 Avr 2011 - 16:45

Après trois ou quatre jours de méditation transcendantale, notre philosophe bradou revient
avec fracas ! A-t-il rencontré un mort dans
l' au-delà ?
La conscience-vie ? Tiens, je parle souvent
d' énergie-conscience...
bradou, n' as-tu jamais connu la petite mort ?
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par JO le Dim 3 Avr 2011 - 19:00

Bernard! shocking diable au fouet

Par contre, la mort des autres, quelle plaie ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 3 Avr 2011 - 19:07

Bradou, Tu te fous de nous !
Tu nous refiles la philosophie de Homer Simpson,
Les états de l'âme de Shrek ( et surtout celle de son fidèle baudet ),
et tu voudrais qu'on te prenne au sérieux ?

Mais c'est ton avis que nous voulons !
Il est temps que tu existes par toi-même,
Au lieu de t'entourer de stars Bling-Bling.
Allez, recommence !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 3 Avr 2011 - 22:23

Cochonfucius a écrit:On ne vit pas, tu as raison, sa mort, sinon quelques instants...
Dommage! Une brillante démonstration originale et irrécusable de l'immortalité de l'âme, et du sens du sens du monde.
Mais je savais que dès qu'on vous sort des sentiers battus, mille fois rabâchés, des approches tant et tant de fois mâchées et remâchées par d'autres avant vous, vous n'êtes plus que des
On ne vit pas sa mort. 33025910
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Dim 3 Avr 2011 - 22:28

bradou, les femmes vont te chercher jusqu' au fond de l' Atlas . Fais comme Charles de Foucault, enfonce-toi dans le Sahara !
JO, je voulais démontrer à bradou que la mort n' est pas inéluctable, et qu' elle peut même
être très agréable . Tu sais que j' ai l'esprit
d' un innocent , vierge de toute pensée malsaine...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 4 Avr 2011 - 1:50

C’est la mort qui rend la vie absurde et ôte tout sens au monde, qui ne serait plus alors qu’une machine détraquée occupée à débiter indéfiniment n’importe quoi, bêtement, inutilement, sans raison.
Seule la Mort de la mort peut résoudre ce problème, ôter à l’existence son absurdité et donner au monde du sens. Le monde n’a pas le sens de faire un trajet, d'aller quelque part: il est fait, accompli, parfait, là.
Si on supprime la mort, tout devient sensé et clair.
Le monde est fait d’âme, de vie et de matière. L’un de ces éléments doit nécessairement rester permanent, immortel, éternel pour assurer la permanence du monde, car si tout dépérit pour être perpétuellement remplacé, ce n’est plus un organisme, un système cohérent et viable.
Il y a donc une nécessité.
Le seul élément immortel permanent et éternel c’est l’âme. La vie, elle, est mortelle, car nous l'avons vu mourir ; c’est la vie qui meurt, pas l’âme.
Pour reprendre l’image classique de la bougie, disons que la flemme est l’âme ; la bougie, la matière. La vie se situe entre les deux. Elle n’est produite ni par la matière ni par l’âme. La vie nait du CONTACT de l’âme et de la matière. Quand la matière dépérit, le contact est rompu et la vie meurt. Mais pas l’âme. Ce n’est pas une hypothèse, c’est une nécessité.

Cela est une description. Mais quel est le sens de l’existence et du monde. C’est simple et parfait. L’âme immatérielle, hors du temps et de l’espace est là, fixe, en permanence. Elle regarde comme dans un film le monde évoluer, tourner (n’est-ce pas que tout tourne ?), se déplacer devant ses yeux. Un film extraordinaire, INTERACTIF (tout le secret, le génie est là), où le spectateur (homme-vie-âme) peut agir sur le film et aussi recevoir une balle dans la tête. Dans ce dernier cas la VIE de l’homme meurt et son âme va se mettre en contact avec la matière pour recréer la vie. Qu’un enfant reçoive une balle dans la tête est donc dans l’ordre des choses, cela n’est pas un mal, cela fait partie du « jeu », et de toute façon il va juste changer de place et continuer à regarder le (un autre?) film.
Voilà résolu le problème su sens de l’existence, du monde, et aussi du « mal » et du « bien ».
N’est-ce pas suffisant et parfait ?
Le monde pouvait-il être fait autrement, mieux fait? Cela me parait impossible.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Lun 4 Avr 2011 - 3:37

Bradou
disons que la flemme est l’âme
C'est ce que je me dis souvent!
La flemme vient de l'âme !
C'est une vertu !
C’est la mort qui rend la vie absurde et ôte tout sens au monde,
OK mais on n'a pas trouvé le moyen de l'éviter.
J'ai cru entendre que nous pourrions être éternels mais ce n'est pas pour tout de suite.
Je compte demander à mes enfants de conserver une mèche de mes cheveux pour pouvoir renaître un jour !
l’âme. Ce n’est pas une hypothèse, c’est une nécessité.
Une impérieuse nécessité ! il ne suffit pas de le vouloir, hélas !
Encore une discrète ! particulièrement la mienne: elle ne se souvient pas de ses vies antérieures et elle ne sait même pas où elle sera après mon trépas .
Je me fais du souci pour elle, elle va vaguer, je la connais !
Elle regarde comme dans un film le monde évoluer........Qu’un enfant reçoive une balle dans la tête est donc dans l’ordre des choses, cela n’est pas un mal, cela fait partie du « jeu »,
Si la vie d'une âme est un "jeu", et qu'elle peut regarder et re-regarder, indifférente, un film atroce , quel intérêt aurait une telle âme ?
Parce que, "comme dans un film" signifierait que les images atroces seraient des séquences de la vie humaine qui défileraient !
En quelque sorte, une âme conditionnée, comme beaucoup d'humains aujourd'hui, à ne pas ressentir d'empathie envers l'autre , pourtant possesseur d'une âme aussi !
alors, je souhaiterais qu'une telle âme ne puisse jamais se réincarner !

Au fait, comment l'âme vit-elle la disparition du corps qui l'a ébergée ?
Est-ce que c'est traumatisant ? joyeux ? libérateur ? triste ? révoltant ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par JO le Lun 4 Avr 2011 - 8:35

va savoir...en tout cas, ce doit être assez bien pour que personne ne revienne ...Il n'y a pas de rappels, le rideau tombe et les coulisses ne font pas partie de la pièce . On entre peut-être , dans la vraie vie ...
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 4 Avr 2011 - 12:18

[quote="Opaline"]
Bradou
l’âme. Ce n’est pas une hypothèse, c’est une nécessité.
Une impérieuse nécessité ! il ne suffit pas de le vouloir, hélas !
Opaline, il n'est pas toujours facile de savoir si tu es sérieuse ou si tu te moques.
Reporte-toi au tout petit paragraphe d'où tu as tiré cet extrait.
Ce n'est pas l'âme qui est une nécessité. Cela ne veut rien dire.
La formulation est la suivant: on ne doit pas mourir(définitivement), mais juste perdre la vie rire , c'est cela qui est une nécessité, nécessité afin que l'existence ne soit pas absurde et pour que le monde ait un sens, un minimum de cohérence. Tu dégaine trop vite, convaincue peut-être qu'on ne peut dire que ce que tu sais déjà. Or moi, je suis original
rire
Je m'en tiens à ce point, parce que si je reprends toute ta réponse on va se retrouver avec des kilomètres de textes inextricables.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 4 Avr 2011 - 12:40

JO a écrit:va savoir...en tout cas, ce doit être assez bien pour que personne ne revienne ...Il n'y a pas de rappels, le rideau tombe et les coulisses ne font pas partie de la pièce . On entre peut-être , dans la vraie vie ...
Dans ce cas le monde se réduirait à quelque chose de totalement décousu. Or il ne peut pas être décousu, non point parce qu'il est bien organisé, mais pour une raison bien plus supérieure, savoir que toi et moi savons qu'il ne devrait pas l'être. Serions-nous plus intelligents que "ce qui a fait le monde"?
Le monde doit donc avoir une certaine cohérence. Pour l'avoir il ne doit pas créer et détruire bêtement sans fin. Il faut que quelque chose de permanent persiste, non pas hors du monde, mais dans le monde, un quelque chose autour duquel tout le reste gravite. Et que veux-tu que ce soit, sinon l'âme? L'âme doit nécessairement être immortelle. Nous ne mourons pas, nous perdons à chaque fois une vie pour en regagner une autre et continuer à visionner le film-monde(tout ce qui n'est pas âme). Mais pas en passifs, nous intervenons dans le film et le subissons, c'est cela la vie, le sens éternel du monde. Le film peut ôter la vie à un "spectateur" même enfant, cela fait partie de la règle du jeu, de la vie, ce n'est pas un malheur.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 1:45

Bradou
Serions-nous plus intelligents que "ce qui a fait le monde"?
Donne-moi 13 milliards d'A-L et je te refais le monde !

Les hommes si limités dans le temps , ne tiennent jamais compte du temps qu'il a fallu pour construire le monde.

C'est bizarre, alors que j'étais toujours très chamboulée par l'idée d'une éternité et d'un infini, maintenant je les trouve inévitable.
Le temps et l'espace sont infinis !
Il ne peut pas en être autrement pour moi !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mar 5 Avr 2011 - 2:05

Opaline a écrit:
Le temps et l'espace sont infinis !
Il ne peut pas en être autrement pour moi !
Tu ne crois pas si bien dire.
Le temps et l'espace sont infinis
Ils le sont aussi pour toi et moi, ce qui a pour corollaire que toi et moi finiront bien un jour par nous trouver face à face.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Lila le Mar 5 Avr 2011 - 8:32

Au fait, comment l'âme vit-elle la disparition du corps qui l'a ébergée ?
Est-ce que c'est traumatisant ? joyeux ? libérateur ? triste ? révoltant ?
Si l'on en croit les témoignage de ceux qui ont connu une NDE ou une "décorporation volontaire", le premier sentiment est une libération, le retour dans le corps étroit et limité est toujours une souffrance.

Je comparerais cela à une naissance, ou aux jeunes oiseaux qui sortent du nid: ils ont grandit dans une bo^te sombre où ils se sentaient bien, mais en grandissant ils se sentent à l'étroit. Malgré cela, il restent, se demandent ce qu'est cette tache de lumière d'où viennent les parents avec la nourriture. S'ils le leur racontaient, ils ne les croiraient pas. Ce n'est que contraints et forcés qu'ils finissent par sortir d'abord la tête, puis tout le corps. paniqués parce qu'ils ne savent pas voler, ils découvrent vite qu'il leur suffit de déployer leurs ailes et cette sensation, dans la lumière, les couleurs, l'espace doit être incroyable.

Opaline: le Temps et l'Espace n'existent que dans notre univers "énergie-espace-temps" peut-être que leur limites ne sont que celles de notre imagination (imagination dans le sens "possibilité de sen faire une image"). Je me demande même parfois si ces limites ne reculent pas à mesure que nous devenons capables de les explorer.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Mar 5 Avr 2011 - 11:35

bradou, à te lire, j' y perds mon âme...Heureusement qu' Opaline est là pour me ramener sur le plancher des vaches...On s' envole vite !
L' air frais qui descend des Alpes sur son cerveau lui permet de raisonner " froidement " !En plein soleil, tête nue, on atteint vite les sommets, mais pas ceux des montagnes ! Souviens-toi de Paul ! Un bon coup de soleil et pof ! en communication directe avec Dieu !La p'tite âme toute seule qui vagabonde, plonge de temps en temps dans un ovaire, une trompe ou un utérus, chez la dame ou chez la copine de mon épagneul, s' héberge un certaint temps dans un organisme quelconque, puis repart à
tire-d-aile dans la stratosphère ou le shéol,c' est bon pour les poètes ou les " dérangés du bocal ", mais pour les érudits du forum..., c' est une autre affaire!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mar 5 Avr 2011 - 13:09

bernard1933 a écrit:La p'tite âme toute seule qui vagabonde, plonge de temps en temps dans un ovaire, une trompe ou un utérus, chez la dame ou chez la copine de mon épagneul, s' héberge un certaint temps dans un organisme quelconque, puis repart à
tire-d-aile dans la stratosphère ou le shéol,c' est bon pour les poètes ou les " dérangés du bocal ", mais pour les érudits du forum..., c' est une autre affaire!
On peut changer un peu le scénario si tu veux. Je vais emprunter une image à Lila. L'âme sortirait du corps comme un poussin de sa coquille pour accéder immédiatement à une autre vie.
Tu ne vas pas me dire que c'est encore de la poésie, Bernard! D'ailleurs, l'âme étant immatérielle, donc non sujette à l'usure du temps, comment veux-tu qu'elle soit vivante en t et mourir en t+1? A moins que cette âme ne soit qu'exhalaisons éphémères du corps, et là c'est fichu. Bon, j'y comprends rien!
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 13:46

bradou a écrit:
Opaline a écrit:
Le temps et l'espace sont infinis !
Il ne peut pas en être autrement pour moi !
Tu ne crois pas si bien dire.
Le temps et l'espace sont infinis
Ils le sont aussi pour toi et moi, ce qui a pour corollaire que toi et moi finiront bien un jour par nous trouver face à face.
Infiniment d'accord si c'est pour s'élever parce qu'on aura perçu le meilleur de l'autre.
Si c'est pour régler des comptes, n'y compte pas,
Parce que nous n'aurons de comptes à régler qu'avec nous-même.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Mar 5 Avr 2011 - 14:05

Opaline,
Tu ne sais pas aimer
Tu as peur de l'autre

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mar 5 Avr 2011 - 14:11

Opaline a écrit:
Si c'est pour régler des comptes, n'y compte pas,
Parce que nous n'aurons de comptes à régler qu'avec nous-même.
Non, ce n'est pas pour régler des comptes. Je sais que pour régler des comptes tu ne vas pas attendre tout ce temps-là. Tu ne vas pas laisser trainer. Toi, c'est cash que tu dois solder les contentieux.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 14:20

bradou a écrit:
Opaline a écrit:
Si c'est pour régler des comptes, n'y compte pas,
Parce que nous n'aurons de comptes à régler qu'avec nous-même.
Non, ce n'est pas pour régler des comptes. Je sais que pour régler des comptes tu ne vas pas attendre tout ce temps-là. Tu ne vas pas laisser trainer. Toi, c'est cash que tu dois solder les contentieux.
Tu crois vraiment que c'est pour régler des comptes qu'on réagit aux propos des autres ?
Je pense que c'est pour faire comprendre sa propre réalité qui est la somme de tous les vécus dont notre âme est porteuse.
Nos opinions sont aussi la somme de ces vécus.
Tout cela est-il important ?
Pour aujourd'hui , oui !
Pour Demain, le Grand demain, l'Autre Demain, j'ai des doutes !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 14:39

L'Olivier a écrit:Opaline,
Tu ne sais pas aimer
Tu as peur de l'autre
Qui sait aimer ?
Qui n'a pas peur de l'autre ?
Et sur ces bonnes paroles (bien creuses!) fatigué ou marre de
Faut-il absolument aimer sentimentalement ?
Si tu crois qu'aimer désespérément est la seule façon d'aimer, alors il n'y a pas d'Amour heureux, pour toi !
Cet amour-là est trop restrictif et vite lassant.
L'amour est heureusement bien plus riche et en constante évolution (lui aussi!).
Nous voyons bien comme tout ce qui est autour de nous est en constante exubérance aussi(c'est le printemps, un bel exemple!).
Suivons donc cette exubérance dans notre façon d'aimer !

PS : Il me faut apporter une petite précision à propos de l'exubérance : il ne s'agit pas de folie irrépressible mais de richesse multiforme adaptable .

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Mar 5 Avr 2011 - 14:41

Idée arrêtée !

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 14:43

L'Olivier a écrit:Idée arrêtée !
C'est sommaire !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mar 5 Avr 2011 - 14:48

Opaline a écrit:
Nos opinions sont aussi la somme de ces vécus.
Tout cela est-il important ?
Pour aujourd'hui , oui !
Pour Demain, le Grand demain, l'Autre Demain, j'ai des doutes !
Vaut mieux renaitre neuf comme un oeuf que de trainer ses vieux ballots.
Mais on dirait que tu as changé. J'ai toujours compris que pour toi il n'y avait pas de Demain. Ou alors c'est comme moi, un jour tu penses que oui, le lendemain que non. Je comprends que tu ne puisses te fixer une bonne fois pour toutes. Pas facile!
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum