On ne vit pas sa mort.

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Sam 9 Avr 2011 - 22:40

Silence ! Bras doux va parler....
On ne vit pas sa mort. - Page 6 Images?q=tbn:ANd9GcRoc6tbNucEIHf317QQOQ6I_vGTQM_jfMtkAeWUbCXJasGVl6jGHA
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Sam 9 Avr 2011 - 22:46

On ne vit pas sa mort. - Page 6 16

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Sam 9 Avr 2011 - 23:59

Eh voilà le résultat Marine, je répondais calmement, méthodiquement, clairement à tes questions, reprenais mes explications, me répétais sans jamais perdre patience.
Eh puis d’un coup tu as dit me préférer un fou.
Je n’aime pas les infidélités !
Mais j’aime bien ce qu’il dit.
Il dit que tu n’as pas d’âme. Et là, c’est vrai, je ne vois transparaitre aucune âme dans ton regard éteint. Aucune flamme, aucune étincelle, aucune de ces lumières de l’âme, rien de ce que je décrivais à Bernard précédemment (l’as-tu lu ?). Cette âme j’aurais fini par la révéler en toi, mais tu as préféré….alors tant pis.
Il dit que tu dois te détacher de toi-même, et ça aussi j’aime bien, et ça ne doit pas être difficile pour toi. Tu n’as qu’à ôter ta perruque, le bouchon de carafe qui te sert d’œil, les balayettes qui te servent de cils…..enfin tout….et quand tu auras tout enlevé, il restera toi, ce que Tango appelle « le rien ».
Tiens il dit aussi ça, pas du tout inintéressant, « que ta présence pourrait se réveiller le matin en étant Tango », et c’est aussi vrai. Malgré la gueule qu’il se paie, tu gagnerais beaucoup au change. Te réveiller demain matin en Tango immortelle, je fais une prière.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Dim 10 Avr 2011 - 0:31

Eh puis d’un coup tu as dit me préférer un fou.
Je n’aime pas les infidélités !
Tout de suite les grands mots. J'ai dit que j'irais voir le fou. Car je reste sans préférence, neutre. Infidèle? Faudrait déjà que je te sois fidèle. En plus Bradou la jalousie est un vilain défaut.
Et là, c’est vrai, je ne vois transparaitre aucune âme dans ton regard éteint. Aucune flamme, aucune étincelle, aucune de ces lumières de l’âme
Pour moi c'est les émotions et les sentiments qui créaient l'étincelle. L'amour fait scintiller les yeux c'est bien connue.
Cette âme j’aurais fini par la révéler en toi
A oui et comment?
Te réveiller demain matin en Tango immortelle, je fais une prière.
Prie mais demain c'est en salsa que je vais me réveiller. Chaque jour une danse faut varier.

Au faite tu n'as toujours pas répondu à ma question. Où iront les âmes quand planète bleue et système solaire auront disparu?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 1:21

Ta question sur "où elle va" est impertinence. J’ y lis de la malice.
Mais je suis bras doux et je ne vais pas t’abandonner. Que deviendrais-tu ma petite Marine sans moi ?
Avant de se demander où elle va, il faut d'abord comprendre qu'elle EST et qu'elle est immortelle( précédemment, j'en ai fait la démonstration, pas seulement affirmé).

Et comme tu en pinces pour ce fou, c’est à partir de ses délires que je vais reprendre l’entretien, car connaissant les femmes je sais que c’est lui qui a ton oreille.
Voici ce qu’il dit, approuvé par Bernard.
Mais pour revenir à la mort de la Terre, et de l' éventuelle survivance des âmes... il me semble bien que nous ayons à nous détacher de nous mêmes et de réaliser que nous ne soyons qu'une singularité, de l'âme Une et universelle qui pour se manifester dans le tangible se soit morcelée en multiples entités... entités qui en fin de vie rejoignent et fusionnent avec cette âme Une pour se remanifester dans une autre entité... mais que dire, doit-on encore s'attacher à ce que nous sommes ?

Maintenant, je vais te traduire ce charabia.
Ton fou chéri ne nie pas du tout l’âme. Il précise même qu’elle est immortelle. Une fois morte, tu ne gardes aucun lien avec ce monde-ci, frères, sœurs et ton chéri-fou, tu en perdras totalement le souvenir. Normal puisque tu es morte. Et à quoi bon trimballer éternellement ces balluchons(ils ne font pas partie de ton âme) qui finiront tôt ou tard par être encombrants. Tu pars pour une autre aventure, c’est bien ce que dis ton fou : « pour se remanifester dans une autre entité. »
Tu vois !!! Tu seras toujours Toi, tu SAURAS que c’est Toi, parce qu’il persistera de toi ton âme qui sera toi et saura éternellement que c’est toi, débarrassée de ton passé.
Maintenant que c’est dit par ton fou approuvé par Bernard, c’est sans doute plus convainquant pour toi. Ils disent la même chose que moi, mais ils le disent mal parce que dans leur esprit-même ce n’est pas très clair, et quand ce n’est pas clair ils l’expriment par onomatopées et ça devient incompréhensible.
Que de temps perdu ! Je te pardonne tes incartades.Va faire dodo et rêver à ton fou chéri.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 10:08

Bradou
je vois tes griffes de diable enfoncées dans la terre... si tu t'y laisses accroché, tu ne pourras pas t'envoler...
Et pourtant sais-tu que tes ailes d'ange, pourraient te détacher du sol , si toi-même acceptait de te détacher de tes griffes...
N' hésites plus une seconde !... coupes tes griffes, et élèves toi dans les cieux, vas flirter avec la Vérité dans toute sa Permanence dans cet espace qui contient l'Eternité, et revient nous dire la réponse à la question de Marine... merci
"Où iront les âmes quand planète bleue et système solaire auront disparu? "
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 11:58

Marine
"Où iront les âmes quand planète bleue et système solaire auront disparu? ".
Bradou nous l'a expliqué avec ses mots et sa rhétorique.
C'est une question de confiance,
Confiance en la prodigalité de l'univers,
Prodigalité dont nous ne pouvons juger que par nos 5 sens.
Limite !
C'est un pari :
Si intelligence il y a, elle aura prévu la préservation de notre expérience .
Si hasard il y a , tout n'est que vanité et poursuite de vent !

On peut choisir l'un ou l'autre ou ne rien choisir !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 12:26

tango a écrit:et revient nous dire la réponse à la question de Marine... merci
"Où iront les âmes quand planète bleue et système solaire auront disparu? "
J'ai une grande révélation à lui faire, un scoop, quelque chose de tout à fait inédit. Pas une simple affirmation ou hypothèse, mais fondé sur la raison, tout comme mes assertions précédentes. J'attends juste qu'elle digère un peu. Ce n'est pas qu'elle manque d'intelligence, mais toutes ces questions sont nouvelles pour elle, elle n'est pas encore familiarisée avec ces méthodes d'approche. Chaque discipline a sa logique. Ces questions requièrent certaines aptitude d'abstraction, et elle n'y est pas encore tout à fait. Il faut laisser le temps au temps pour que les décantations se fassent.
Je ne terminerai pas sans la mettre en garde contre Tango. Tango n'est pas un homme libre, il est membre d'une secte de l'Asie obscurantiste, peut-être même en est-il le chef, on le voit à son langage ésotérique. Saura-t-elle pressentir le danger, ne pas se laisser enrôler et préserver sa liberté.....
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 12:47

Opaline a écrit:
C'est un pari :
Si intelligence il y a, elle aura prévu la préservation de notre expérience .
Si hasard il y a , tout n'est que vanité et poursuite de vent
Cause ou hasard? Fausse question!
Le hasard aussi est cause, tout est cause. Le hasard est hasard d'une cause, une cause dans la brume. Il est une cause PULVERISEE.
Mais l'Univers n'a ni cause, ni hasard. Donc pas de cause/hasard intelligent(e).
L'Univers a SON intelligence. Infuse, intrinsèque.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par democrite le Dim 10 Avr 2011 - 12:52

Opaline a écrit:
democrite a écrit:La mort ne nous concerne pas !
Car quand je suis elle n'y est pas !
Et quand je ne suis plus, elle y est !
Le soleil a rdv avec la lune ....
OH ! merci
Comme c'est vrai !
C'est la rencontre impossible,
Celle dont on se passe bien !
Pourtant beaucoup s'en inquiètent
Et rivalisent d'idées pour l'éviter .
C'est d'un comique !

Remercie Épicure pour cette pensée (matérialiste) ma tendre Opaline !
Nul besoin de s'en inquiéter ou d'en avoir peur ! Car elle ne nous concerne en rien !
A plus ....

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 12:54

bradou a écrit:
Tango n'est pas un homme libre, il est membre d'une secte de l'Asie obscurantiste, peut-être même en est-il le chef, on le voit à son langage ésotérique. Saura-t-elle pressentir le danger, ne pas se laisser enrôler et préserver sa liberté.....
Bradou, je te remercie pour la reconnaissance que tu puisses m'accorder, j'y vois là comme une authentification d' un certain grade à une élévation que tu me reconnaîtrais... Mais vois-tu, mon plus grand ange chéri, je n'ai que faire de toutes les louanges que tu pourrais m' accorder... Non pas que je veuille dévaloriser ta capacité à pouvoir distribuer des bons points, mais, mon chemin est le détachement, aussi tout ce que tu voudras m'accorder ira directement à la poubelle.
J'ai une grande révélation à lui faire, un scoop, quelque chose de tout à fait inédit. Pas une simple affirmation ou hypothèse, mais fondé sur la raison, tout comme mes assertions précédentes. J'attends juste qu'elle digère un peu. Ce n'est pas qu'elle manque d'intelligence, mais toutes ces questions sont nouvelles pour elle, elle n'est pas encore familiarisée avec ces méthodes d'approche. Chaque discipline a sa logique. Ces questions requièrent certaines aptitude d'abstraction, et elle n'y est pas encore tout à fait. Il faut laisser le temps au temps pour que les décantations se fassent.
Je te vois là installer ton laboratoire, comme si tu étais en train d'affuter tes couteaux et ta langue, pour parvenir à la plus subtile des dégustations...
Je te laisses donc nous faire le plus grand des services que jamais personne n'aura su faire...
La salive m'en coule déjà, à chaque extrémité de mes lèvres. rire
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 13:10

Bradou
Mais l'Univers n'a ni cause, ni hasard. Donc pas de cause/hasard intelligent(e).
L'Univers a SON intelligence. Infuse, intrinsèque..
L'univers connait le hasard, on ne peut le nier .
Peut-on parler d'intelligence lorsque tout est effet de circonstance ?
Quand la création de la matière est conditionnée par la température, est-ce de l'intelligence ?
Quand l'émergence de la vie est dépendante de l'environnement , est-ce de l'intelligence ?

Comment l'Intelligence pourrait laisser une place au hasard ?
Ce n'est pas l'univers qui est intelligent.
Parce que rien n'est simple, on évoque l'intelligence mais quand on essaie de comprendre la conscience , tout devient infiniment plus compliqué.
Et pourtant c'est la pierre d'angle !


Dernière édition par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 13:23, édité 1 fois

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 13:18

bradou a écrit:
Cause ou hasard? Fausse question!
Le hasard aussi est cause, tout est cause. Le hasard est hasard d'une cause, une cause dans la brume. Il est une cause PULVERISEE.
Mais l'Univers n'a ni cause, ni hasard. Donc pas de cause/hasard intelligent(e).
L'Univers a SON intelligence. Infuse, intrinsèque.
Pour ton premier plat, je dois te l'avouer tu m'épates... je ne te connaissais pas la langue si pointue. rire
Ton "PULVERISEE" est tout à fait inédit, à moins que ce soit un aromate exotique... ça ressemble bien à mes images aussi maladroites, que sont ce que je nomme subtilisation et coagulation...
Tu dis que << l' Univers a SON intelligence >>, ne serait-il pas plus juste de dire que l' Intelligence a SON univers ?... en effet il me semble que ce soit l'intelligence qui soutienne tous les phénomènes qui nous sont tangibles...
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 13:20

democrite a écrit:
Opaline a écrit:
democrite a écrit:La mort ne nous concerne pas !
Car quand je suis elle n'y est pas !
Et quand je ne suis plus, elle y est !
Le soleil a rdv avec la lune ....
OH ! merci
Comme c'est vrai !
C'est la rencontre impossible,
Celle dont on se passe bien !
Pourtant beaucoup s'en inquiètent
Et rivalisent d'idées pour l'éviter .
C'est d'un comique !

Remercie Épicure pour cette pensée (matérialiste) ma tendre Opaline !
Nul besoin de s'en inquiéter ou d'en avoir peur ! Car elle ne nous concerne en rien !
A plus ....
lol! Je ne lis pas de littérature subversive,
Je ne fais que de la dentelle et de la patisserie,
C'est pourquoi le ciel m'appartient !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 13:52

Opaline a écrit:
Bradou
Mais l'Univers n'a ni cause, ni hasard. Donc pas de cause/hasard intelligent(e).
L'Univers a SON intelligence. Infuse, intrinsèque..
L'univers connait le hasard, on ne peut le nier .
Peut-on parler d'intelligence lorsque tout est effet de circonstance ?
Quand la création de la matière est conditionnée par la température, est-ce de l'intelligence ?
Quand l'émergence de la vie est dépendante de l'environnement , est-ce de l'intelligence ?
Il faut s'élever d'un cran.
Abandonner les notions de cause et de hasard. Elles égarent.
Il n'y a ni cause ni hasard. Ne vois-tu pas qu'elles te mènent à l'impasse, pourquoi t'y accroches-tu?
Il y a une intelligence (ou loi intelligente ou loi permanente) qui veut justement que tout soit effet de circonstance et que la vie dépende de l'environnement. Parce que seule une telle loi est dynamique et féconde et RICHE en créations et en vieS.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 14:30

Bradou
Il faut s'élever d'un cran.
Abandonner les notions de cause et de hasard. Elles égarent.
Mais il faut un support pour s'élever sinon tu es dans le vide et on n'y reste pas longtemps, n'est-ce pas ? Wink
Comment peut-on s'extraire de ces notions ?
Le temps d'une réflexion, peut-être, mais il faudra y revenir car elles sont là .

(Je te fais remarquer que je ne parle pas de cause mais d'intelligence)

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Dim 10 Avr 2011 - 15:04

Pour moi, tout n' est qu' énergie, la matière n' en étant qu' une forme extrêmement condensée. En énergie pure, mon corps "pèse" l' équivalent de 15.900.000.000 kilotonnes !). Identité Energie-Conscience ? Pourquoi pas ? Avec ce concept peut-être farfelu, je résous beaucoup
d' interrogations métaphysiques ...
Rien ne se perd. Je meurs . Mon être se dissout. Mes molécules se dispersent, l' une dans l' oeil d' une jolie marine du futur, l' autre dans un pissenlit. Cette dernière se retrouvera ensuite dans la panse de la vache, puis...
L'âme de Bernard aussi sera parcellisée...Mais tout ça ne quittera jamais la grande marmite de la Réalité globale...
A l' intention de bradou et pour lui montrer que les kouffars n' en ratent pas une, deux videos relatives au Salon de la Mort;
la première pour lui montrer le confort d' un cercueil . Bien sûr qu' on ne va pas lui laisser la dame ; le cercueil a deux places n' est pas encore en fabrication !
la deuxième en guise de choix possible après son départ du djebel pour l' éternité . Je n' ai pas encore pris de décision définitive pour mes cendres ; j' hésite entre leur épandage anonyme sur le champ du souvenir , au milieu des herbes et des escargots( de Bourgogne !)
ou dans ma combe Persil où je promène mon épagneul matin et soir. En définitive, à voir la forme de certaines urnes, je crois que je
vais mettre de côté un jéroboam vide ( j' en ai trois dans ma cave ) pour y entreposer mes cendres, avec l' ordre strict de ne pas en sceller le goulot, afin de pouvoir m' en échapper lorsque sonneront les trompettes du Jugement Dernier...

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/04/08/01016-20110408ARTFIG00616-ce-que-cherchent-les-visiteurs-du-premier-salon-de-la-mort.php
http://www.liberation.fr/vous/06013418-le-salon-de-la-mort-qui-tue
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 15:21

On ne peut parler de hasard que par référence à cause.
Au niveau cosmique avons-nous connaissance d'une cause? Non!
Alors comment parler de hasard? Hasard par rapport, par comparaison à quelle cause?
On peut certes dire dans ce cas qu'il n'y a partout que hasard.
Supposons donc qu'il n'y a que le hasard. Ne vois-tu pas qu'il diffère de ce que nous appelons conventionnellement hasard.
-Il en diffère parce que ce hasard cosmique est condamnée(on peut dire par une loi) à toujours agir. Il ne peut s'arrêter et ne pas produire d'effets. Il n'est pas aussi aléatoire que notre hasard conventionnel.
-Ce hasard cosmique est quand même un hasard "maitrisé", il agit dans un cadre limité, il n'est pas aussi fou qu'un hasard conventionnel. Il n'irait jamais fabriquer une bicyclette, alors qu'un hasard conventionnel peut le faire (théoriquement).
Remarque en outre que s'il y avait une Cause unique, elle aurait de multiples effets, causes à leur tour d'autres effets qui "à la longue" apparaitraient comme un hasard.
Et t'imagines-tu ce que serait le monde s'il n'était qu'une suite bien réglée de causes à effets? Il serait d'une simplicité et d'une indigence crasses.
L'univers est une oeuvre d'art. Dans le génie de l'artiste il n'y a pas d'intelligence, mais un don, du talent.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Dim 10 Avr 2011 - 15:28

Merci Opaline d'avoir répondu à ma question Wink

Bradouuuuuuu j'attend toujours ta réponse; à la place tu m'as fait tout un paragraphe sur Tango et sa secte de la danse. Donc FOR YOU! Où iront les âmes quand la terre et notre système solaire n'existeront plus?

Bradou le jaloux:
tu en pinces pour ce fou
Ah bon? Tout ça pour un tango. Te voilà aussi fou que lui.
ton fou
Mon fou? Il ne m'appartient pas pourtant.
Je te pardonne tes incartades.
Je ne vois pas où est le problème. Mon écoute n'est pas une exclusivité que je dois te faire. J'aime comparer les avis et les points de vue des autres. Pas seulement comparer ta vison et la mienne. Tu m'en veux encore?????
Va faire dodo et rêver à ton fou chéri
pette de rire Je n'ai pas seulement rêvé de lui on a dormi ensemble. D'ailleurs il ronfle un peu trop.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 15:35

bernard1933 a écrit:Pour moi, tout n' est qu' énergie,
C'est la preuve-même que Dieu est très malin.
Un bout d'énergie et le tour est joué. Lui part en villégiature.
Tu ne pensais tout de même pas qu'il allait se luxer les poignets, tout Dieu qu'il est, à pétrir la pâte pour en faire de la matière et de la conscience.
Faut tout de même pas prendre Dieu pour un boulanger.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 15:43

bernard1933 a écrit:Pour moi, tout n' est qu' énergie, la matière n' en étant qu' une forme extrêmement condensée. En énergie pure, mon corps "pèse" l' équivalent de 15.900.000.000 kilotonnes !). Identité Energie-Conscience ? Pourquoi pas ? Avec ce concept peut-être farfelu, je résous beaucoup
d' interrogations métaphysiques ...
Rien ne se perd. Je meurs . Mon être se dissout. Mes molécules se dispersent, l' une dans l' oeil d' une jolie marine du futur, l' autre dans un pissenlit. Cette dernière se retrouvera ensuite dans la panse de la vache, puis...
L'âme de Bernard aussi sera parcellisée...Mais tout ça ne quittera jamais la grande marmite de la Réalité globale...
Pas si farfelu que ça...
Oui Bernard on est pas loin... cette matière qui n'est qu'une densification... une coagulation d'une substance qui nous est intangible...
Mais tu continues encore à t'identifier à ton corps, à ces organes, à ces cellules, à ces atomes... mais n'oublies pas qu'en permanence nos cellules vivent et meurent et que tous les 6 mois elles sont totalement renouvelées... Ta dispersion physique se fait déjà en permanence....
C' est en cela qu'il faut laisser tomber ces grossières préoccupations matérialistes, et, regarder ce que finalement nous sommes vraiment... cette présence, ce sentiment d'être, cette chose qui persiste au delà de la matière... c'est ça, ce petit rien qui nous fait poser la question...
cette question à laquelle Bradou s'est proposé de répondre, par la description la plus talentueuse de tous les temps.
annonce haut Bradou ! tu peux envoyer le 2eme plat. rire
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Dim 10 Avr 2011 - 15:50

marine2010 a écrit:Merci Opaline d'avoir répondu à ma question Wink
Bradouuuuuuu j'attend toujours ta réponse;
Opaline répondre à ta question, tu me fais marrer.
Je lui disais tantôt(vieux français?) de renoncer à l'approche "cause/effet" elle me dit qu'elle ne peut raisonner dans le vide en partant de rien. Elle ne peut même pas comprendre qu'on puisse choisir un autre angle d'attaque. Pour elle, c'est "cause/effet ou rien!!!
Marine nous avons des horaires impossibles, toi et moi. Faut que j'aille quand même bouloter un peu. A ce soir. En attendant tu me désespères avec ta question. Elle est d'une naïveté! Es-tu sûr d'avoir lu tout ce que nous avons déjà écrit? Mais, allez bon à ce soir.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 15:57

Hé Bradou !?!?!? tu nous quittes ?..... t'as été demander conseil à ta vache ? albino


Dernière édition par tango le Dim 10 Avr 2011 - 16:01, édité 1 fois
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Dim 10 Avr 2011 - 15:59

J'ai lu cher Bradou je dois juste vérifier quelque chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 6 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Dim 10 Avr 2011 - 16:01

Bradou-Il en diffère parce que ce hasard cosmique est condamnée(on peut dire par une loi) à toujours agir. Il ne peut s'arrêter et ne pas produire d'effets. Il n'est pas aussi aléatoire que notre hasard conventionnel.
Quand une comète emplie d'eau , à l'occasion d'une rencontre-hasard, inonde la terre ( peut-être le déluge de la bible), l'effet a été que la vie a pu se développer.
Parce que cette rencontre-hasard a permis l'extraordinaire développement de la vie, tu penses qu'il y a un hasard-projet derrière ?

Et t'imagines-tu ce que serait le monde s'il n'était qu'une suite bien réglée de causes à effets? Il serait d'une simplicité et d'une indigence crasses.
Tu as raison , il faut considérer cette loi de causalité avec un esprit critique et ne pas nous laisser entrainer vers un fatalisme inhibiteur.
-Ce hasard cosmique est quand même un hasard "maitrisé",
On tourne autour du pot !
Un hasard maitrisé réclame une intelligence, cette intelligence réclame une présence attentive....
Une présence attentive qui laisserait passer des évènements cahotiques , dramatiques avec stérilisation d'espaces planétaires, catastrophes naturelles, extinction d'espèces ......, on n'est pas loin du cahot et de l'indigence crasse, tu ne trouves pas ?

Si tu as des arguments convaincants, je ne demande pas mieux ! câlinchat

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum