On ne vit pas sa mort.

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Dim 10 Avr 2011 - 16:10

tango, d' accord avec toi . Nos cellules se renouvellent en permanence . Auto-réparation inscrite dans le processus de la machine . Je change aussi parfois les pièces de mon PC ( j' ai un ventilateur qui ronfle et que je vais changer...) . Je ne crois pas du tout à la permanence de l' âme individuelle. Elle n'est que la conséquence, le fruit de l' assemblage de nos corpuscules très bien agencés, selon un plan pré-défini par nos origines .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Dim 10 Avr 2011 - 16:53

bernard1933 a écrit: Je ne crois pas du tout à la permanence de l' âme individuelle. Elle n'est que la conséquence, le fruit de l' assemblage de nos corpuscules très bien agencés, selon un plan pré-défini par nos origines .
ça c'est une vision matérialiste... en effet tu t'identifies encore à ton corps, tu t'y agrippes... pour toi c'est la base et donc tu en déduis que cette âme ou esprit en serait le fruit...

La vision spiritualiste serait l'inverse... l'âme pourrait pour se manifester, développer une force attractive qui attirerait le spermatozoïde sur l'ovule, et continuerait à insuffler cette attraction pour que le corps se compose, et vive... Le corps ne serait alors que la coagulation de cette âme... corps qui bien évidemment serait assujéti à toutes les contraintes de l'environnement génétique etc....

L' âme serait alors, pour imager, le passager d'une diligence (notre corps) dont nous serions par notre présence le cocher... et oui, Bernard, est-ce que tu peux dire que tu as choisi ton corps ?... non, et bien tu vois bien que si tu peux te poser cette question, c'est que tu n'as rien à voir avec lui...

Tu vas voir, Bradou va nous faire une merveilleuse description de tout ça...
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 0:41

Je commence à désespérer.
Il y a d’abord cette Marine qui demande à savoir quel espace, quel lieu occuperait une entité immatérielle, l’âme. Qu’elle se paie ma tête ne m’étonnerait pas. Ou alors, elle ne sait pas ce que signifie immatériel, ou confond peut-être immatériel avec quelque fumée ou vapeur. Si tel est le cas, à moins que ce ne soit la première hypothèse qui est valable, elle n’est pas loin de se noyer. Il faut alerter…la Marine nationale. Quand elle sera sauvée, on pourra poursuivre et expliquer comment "voyage" cette âme.

Il y a ensuite cette Opaline à qui j’ai expliqué de 3 façons différentes son truc cause/effet/intelligence. Essayons une 4°
-tu dis hasard. Très bien, d’accord. Mais tu sous-entends quoi par hasard ? Qui n’y a au « départ » ni conscience, ni intelligence. C’est bien ça n’est-ce pas ? Très bien, d’accord.
-mais au« bout de la chaine » ne vois-tu pas que ça aboutit à conscience et intelligence en toi. Comment cela ne t’a-t-il pas interpellée. Attention, ce n’est pas un prêche. Je dis seulement que ce qu’il y a de conscient, d’intelligent ( et de beau, n’oublions pas) en toi contredis ton idée de départ. Ta conclusion contredit les prémisses de ton raisonnement. Tu t’en fiches ?
Pourquoi n’inverses-tu pas ta démarche ?

Il y a aussi Bernard suivi de Tango. Ils disent « energie au départ, matière, conscience ». Ce qui dans leur tête signifie bien qu’il n’y a pas conscience intelligente intentionnée au « départ ». Que ça se termine par conscience ne les interesse pas plus qu’Opaline, et comme Opaline il commettent exactement la même erreur de raisonnement.

Il y a enfin Tango qui répète depuis des mois que nous devons regarder ce que nous sommes finalement au-delà des apparences. Si tu as consacré ta vie à le savoir, tu dois quand même en savoir un petit bout. Qu’attends-tu pour nous le dire ? Si malgré tout ce temps, tu n’en sais rien ou t’es pas capable de le dire….il faut peut-être se demander pourquoi.
Désespérant !!!!!!!!!!!
cassetête
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Lun 11 Avr 2011 - 1:41

Bradou
Il y a ensuite cette Opaline à qui j’ai expliqué de 3 façons différentes son truc cause/effet/intelligence.
D'abord cette Opaline , excuse-moi mais je suis un être humain, qui réfléchit, espère, souffre, rit....Alors, respect !
J'ai pas mal posé des questions ce qui signifie que je cherche, je cite des exemples qui me font douter.
Tant que je n'aurai pas intégré ces exemples dans une réflexion plus globale , je ne peux pas les oublier !
Il faut reconnaître aussi qu'il me manque des connaissances et scientifiques et spirituelles pour faire une synthèse objective du thème.
Essayons une 4°
-tu dis hasard. Très bien, d’accord. Mais tu sous-entends quoi par hasard ? Qui n’y a au « départ » ni conscience, ni intelligence. C’est bien ça n’est-ce pas ? Très bien,d’accord.
- Le hasard, c'est quand il y a plusieurs possibilités et que celle qui est choisie, l'est au hasard.
- Le hasard c'est quand les milliards de spermatozoïdes tournent autour de l'ovule et qu'un seul trouve la porte d'entrée qui se referme à clé après. (je sais qu'on dit que c'est l'ovule qui choisit mais en choisir un sur des milliards, bonjour la difficulté quand déjà le choix entre deux ou trois partenaires c'est vachement casse-tête !)
- le hasard c'est quand des éléments fous circulent ci et là et percutent ou tombent sur des planètes qui sont sur leur passage.
-mais au« bout de la chaine » ne vois-tu pas que ça aboutit à conscience et intelligence en toi. Comment cela ne t’a-t-il pas interpellée.
Ca n'a rien à voir, il y beau avoir beaucoup d'intelligence et d'organisation dans la nature, il n'empêche que l'imprévisible existe aussi et qu'une intelligence ne pourrait tolérer une chose pareille.
Imagine que tu crées un vélo et que tu laisses une pièce en fonctionnement aléatoire qui ferait que ton vélo, il marcherait ou il marcherait pas . Tu en vendrais beaucoup des vélos, à ton avis ?
Attention, ce n’est pas un prêche. Je dis seulement que ce qu’il y a de conscient, d’intelligent ( et de beau, n’oublions pas) en toi, contredit ton idée de départ.
Même moi, on peut y voir beaucoup de génie dans ma conception mais je ne suis pas finie et surtout je vieillis, la machine a des ratés, et un jour, elle ne sera plus .
Mais je suis d'accord , c'est une formidable création !
Ta conclusion contredit les prémisses de ton raisonnement. Tu t’en fiches ?Pourquoi n’inverses-tu pas ta démarche ?
A tes yeux, sans doute puisque du moment qu'il y a une conscience intelligente ,pour toi, ça occulte tout le reste.
Et tu voudrais que je privilégie, la conscience et que je considére l'aléatoire comme quantité négligeable !
Par honnêteté intellectuelle,
Je ne peux pas !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Lun 11 Avr 2011 - 3:35

Bradou a écrit:Marine qui demande à savoir quel espace, quel lieu occuperait une entité immatérielle, l’âme.
Je te prends aux mots. Dit moi Bradou, Comment fait l'âme entité immatérielle pour occuper le corps? C'est un lieu et un espace de vie pour elle. Alors comment fait elle étant immatérielle? Wink

Et où iront toutes les âmes quand elles n'auront plus de corps à occuper? Tout ce qui est matériel ne dure pas et s'abime avec le temps. La planète ne vivra pas éternellement. Et les âmes qui elles sont immatérielles et éternelles, comment vont elles faire quand il n'y aura plus de matériel sur Terre? Ou dans le système solaire? Matériel qu'elles scouatent, elles payent même pas le loyer les vilaines!!! Alors où iront elles? In the paradise?
Bradou a écrit: elle n’est pas loin de se noyer
Je ne peux pas me noyer Doudou. Je suis le bleu marine du fond des eaux. Par contre j'hésite à te ramener sur terre, on est si bien sous la mer. Toi avec tes âmes perdues et moi avec mes questions qui me font tourner en rond. Continuons à nager, la surface n'est pas loin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 5:25

marine2010 a écrit:[justify]
Bradou a écrit:Marine qui demande à savoir quel espace, quel lieu occuperait une entité immatérielle, l’âme.
Je te prends aux mots. Dit moi Bradou, Comment fait l'âme entité immatérielle pour occuper le corps? C'est un lieu et un espace de vie pour elle. Alors comment fait elle étant immatérielle? Wink

Et où iront toutes les âmes quand elles n'auront plus de corps à occuper?
Bravo, tu m'as eu bravo
- si j'avais répondu que les âmes se perchent sur un arbre, tu m'aurais dit: "impossible elles sont immatérielles."
-comme j'ai répondu que, immatérielles, elles ne se perchent nulle part, tu me dis: "mais alors comment se peut-il qu'elles soient dans la tête?"
Bien joué bravo
Et effectivement je suis confondu, comme je n'ai rien d'immatériel dans la tête, conscience, pensée, idées, je suis incapable de concevoir qu'une chose immatérielle comme l'âme puisse résider dans cette tête.
En un mot, rien d'immatériel ne peut exister, comme tu viens brillamment de le démontrer.
Je reconnais en toi une raisonneuse, croiseuse de mots, sophiste émérite. love you
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 9:53

Bradou a écrit:Il y a enfin Tango qui répète depuis des mois que nous devons regarder ce que nous sommes finalement au-delà des apparences. Si tu as consacré ta vie à le savoir, tu dois quand même en savoir un petit bout. Qu’attends-tu pour nous le dire ? Si malgré tout ce temps, tu n’en sais rien ou t’es pas capable de le dire….il faut peut-être se demander pourquoi.
Désespérant !!!!!!!!!!!
cassetête
Bradou, tu me demandes là de dire l'indicible, le seul moyen pour que tu puisses l'entendre, c'est d'aller le chercher toi-même...
ne désespères pas, tu as toutes les réponses au fond de toi... il faut que tu apprennes à aller les trouver...

retournes voir ta vache, regardes la, et, demandes toi comment ça se fait que ce tas d'atomes puisse te faire un sourire... et demandes toi aussi comment toi, ce tas d'atomes, peux ressentir une émotion quand ta vache vient te voir...
Si nous n' étions qu' atomes, pourrions nous éprouver une quelconque émotion ?... pourrions-nous nous poser la moindre des questions ?... et bien non Bradou !... cette conscience ne nous serait pas nécessaire, nous ne serions que réflexes... nous agirions sans l'ombre de la moindre hésitation... nous ne disposerions pas du poil de libre arbitre qui nous permet de redresser la barre comme de se laisser aller à la folie... oui Bradou nous sommes des marins comme Marine !

Et alors qui es-tu ?... ce tas d'atomes qui sans cesse se renouvelle à ton insu ?... tu vois bien que tu es "autre" que ce que tu as toujours cru être... Réfléchis Bradou... tu vas voir, ça va venir...
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 11:22

tango a écrit:ça c'est une vision matérialiste... en effet tu t'identifies encore à ton corps, tu t'y agrippes... pour toi c'est la base et donc tu en déduis que cette âme ou esprit en serait le fruit...

La vision spiritualiste serait l'inverse... l'âme pourrait pour se manifester, développer une force attractive qui attirerait le spermatozoïde sur l'ovule, et continuerait à insuffler cette attraction pour que le corps se compose, et vive... Le corps ne serait alors que la coagulation de cette âme... corps qui bien évidemment serait assujéti à toutes les contraintes de l'environnement génétique etc....

L' âme serait alors, pour imager, le passager d'une diligence (notre corps) dont nous serions par notre présence le cocher... et oui, Bernard, est-ce que tu peux dire que tu as choisi ton corps ?... non, et bien tu vois bien que si tu peux te poser cette question, c'est que tu n'as rien à voir avec lui...
Bon, toi es moi, avons à nous parler.
La vision de Bernard est matérialiste. Voyons un peu ta vision.
1/ Tu dis que le corps est coagulation de l’âme. Peu importe comment tu la vois, la situe, la localise, je retiens l’essentiel : tu ne nies pas l’âme. C’est très bien.
2/ Le corps serait donc une diligence, l’âme le passager et toi le cocher. Tu insistes pour dire que ces trois éléments sont bien distincts. D’accord.
Maintenant questions :
1/ Je comprends très bien que mon corps ce n’est pas moi. Je comprends que je ne doive pas accorder de l’importance au tangible.Tu es content ? Maintenant peux-tu me dire sur quoi tu te fondes, sur quoi tu te bases pour affirmer qu’il y a un passager dans la diligence ? Cela ne veut pas dire que je ne suis pas d’accord avec toi. Non, mais moi, j’ai bien conscience de moi et conscience de mon corps, mais, et c’est le cas de tout le monde, je ne vois pas, ne perçois pas, ne sens pas le passager et surtout, je ne vois pas le rôle que tu lui assigne.
2/ Que nous ayons une âme (ce passager), signifie quoi pour toi, cela implique quoi, une fois qu’elle s’est coagulé en corps, à quoi va-t-elle servir après. Cette âme est-elle immortelle et que signifie immortelle pour toi ?
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 12:20

bradou a écrit:
Bon, toi et moi, avons à nous parler.
Très heureux que tu ressentes ça aussi... comme si c'était un devoir... comme si c'était l' oreille de l'un qui devait faire bouger la langue de l'autre...
L' indicible pourra alors peut-être se manifester au delà de nous-même...
La vision de Bernard est matérialiste. Voyons un peu ta vision.
1/ Tu dis que le corps est coagulation de l’âme. Peu importe comment tu la vois, la situe, la localise, je retiens l’essentiel : tu ne nies pas l’âme. C’est très bien.
Tu dis que c'est très bien, et c'est très bien que tu le dises... on pourra alors avancer pour tenter de la rendre tangible, cette putain d'anguille...
2/ Le corps serait donc une diligence, l’âme le passager et toi le cocher. Tu insistes pour dire que ces trois éléments sont bien distincts. D’accord.
et toi t'es d'accord pour cette image ?... bon on continue...
Maintenant questions :
1/ Je comprends très bien que mon corps ce n’est pas moi. Je comprends que je ne doive pas accorder de l’importance au tangible.Tu es content ?
Je serais content quand tu m'auras dit que toi tu es content... je n'en suis plus à me satisfaire que de ma propre satisfaction... le partage est bien plus satisfaisant...
Maintenant peux-tu me dire sur quoi tu te fondes, sur quoi tu te bases pour affirmer qu’il y a un passager dans la diligence ?
Et bien vois-tu, quand je dessine ou quand j'écris, et, que je regarde ensuite les traces de mes actes, j'ai vraiment l'impression que ce n'est pas moi qui les ai faites...
Aussi après maintes réflexions, j'en ai admis le principe que je n'étais qu'un lien entre le tangible et l'intangible... et là tu peux alors comprendre l'articulation de notre constitution... mais cette compréhension est trop intime pour pouvoir la dire aussi simplement que tu le voudrais... c'est pour cela qu' il y a besoin de cette complémentarité entre l'oreille de l'un et la langue de l'autre.
Cela ne veut pas dire que je ne suis pas d’accord avec toi. Non, mais moi, j’ai bien conscience de moi et conscience de mon corps, mais, et c’est le cas de tout le monde,
Oui si tu portes attention à tes pieds tu as conscience de tes pieds... de même si tu dis que tu as conscience de ton corps, c'est qui qui le dit ?... tu arrives bien à te distinguer de ton corps ou de tes pieds...
je ne vois pas, ne perçois pas, ne sens pas le passager et surtout, je ne vois pas le rôle que tu lui assigne.
Et, oui on le sens pas, il nous est intangible, mais ce n'est pas lui qui a un rôle, lui il sait ce qu'il veut... c'est toi qui a un rôle, celui de le décoder par les signes surréalistes qu'il t'envoie, et de suivre le chemin...
2/ Que nous ayons une âme (ce passager), signifie quoi pour toi, cela implique quoi, une fois qu’elle s’est coagulé en corps, à quoi va-t-elle servir après. Cette âme est-elle immortelle et que signifie immortelle pour toi ?
Ah ben là Bradou, si on savait on aurait plus de libre arbitre... on ne serait pas là à se poser des questions, tout serait déjà tracé....
A quoi va-t-elle servir ?... c'est elle qui le sait, pas nous pauvres cochers....
Immortelle ?... oui indestructible ! elle ne peut pas mourir, tout simplement parce qu'elle n'est jamais née... elle échappe à nos dimensions linéaires que sont l'espace et le temps... tu semblerais encore attaché à ta pelle quand tu jouais à faire des châteaux de sable... rire
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Lun 11 Avr 2011 - 12:49

Bernard matérialiste ? Bradou, tu ne respectes pas les principes du Coran ! Tu as bu un coup...et c' est tant mieux ! Je suis plutôt
" énergiste ", puisque la matière n' est qu' un condensé d' énergie . Et je postule une identité Energie-Conscience, mais je n' ai pas encore déposé de brevet...L' âme qui se balade et qui , soudain, se décide à
s' incorporer , vraiment bizarre...D' une seule cellule de mon iléon, on pourra bientôt , après une manip. génétique, refaire un Bernard identique . Avec tout mon iléon, un peuple entier de Bernard(s) identiques à la naissance . Jésus a multiplié les pains, la science multipliera les Bernard(s)...Que d' âmes, que d' âmes, crierait Mac Mahon...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 13:11

Quand je te lis, tu me laisses la nette impression que c’est toi…. l’intangible.
Tu as très bien commencé. Mais la fin, et c’est la fin justement qui m’intéressait, laisse à désirer.
1/ Tu dis qu’en regardant ton dessin, tu as l’impression que ce n’est pas toi qui l’as fait. Ni ton corps évidemment. Je comprends donc que c’est le passager(l’âme), et que tu n’es qu’une sorte d’instrument.
C’est ton impression. Je ne connais personne qui ait cette impression, mais peu importe, c’est une impression, ton impression.
Mais si c’est le passager qui dessine, écrit, réfléchit, etc, que fiche le cocher que pourtant tout le monde considère comme étant le penseur, le décideur, le concepteur, sauf toi ?
2 / Tu dis avoir admis le principe que tu n’es qu’un lien entre le tangible et l’intangible. Ça rejoint le point précédent.
Tu veux probablement dire que tu es un lien entre le corps (tangible) et l’âme(intangible) .
Tu dis admettre ce principe, que tu l’as compris et que cette compréhension est trop intime pour être exprimée. Je prends le risque d’appeler ça tout simplement « croyance » ou « foi »
3/ Tu dis qu’il faut qu’il y ait complémentarité entre l’oreille de l’un et la langue de l’autre. Tu veux probablement dire que nous devons être au même diapason ou sur la même longueur d’onde pour nous comprendre. Hummm !
4/ Laissons tout ça, ce n’est pas important et venons-en à l’essentiel. Tu admets que l’âme est immortelle. Une fois enterré que devient d’après toi ton âme ? Gardera-t-elle son individualité, se subdivisera-t-elle ou se fondra-t-elle dans un ensemble, ou………. C'est ton avis sur cette question qui m'interesse le plus.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 13:34

bradou a écrit:Quand je te lis, tu me laisses la nette impression que c’est toi…. l’intangible.
Tu as très bien commencé. Mais la fin, et c’est la fin justement qui m’intéressait, laisse à désirer.
1/ Tu dis qu’en regardant ton dessin, tu as l’impression que ce n’est pas toi qui l’as fait. Ni ton corps évidemment. Je comprends donc que c’est le passager(l’âme), et que tu n’es qu’une sorte d’instrument.
C’est ton impression. Je ne connais personne qui ait cette impression, mais peu importe, c’est une impression, ton impression.
Mais si c’est le passager qui dessine, écrit, réfléchit, etc, que fiche le cocher que pourtant tout le monde considère comme étant le penseur, le décideur, le concepteur, sauf toi ?
2 / Tu dis avoir admis le principe que tu n’es qu’un lien entre le tangible et l’intangible. Ça rejoint le point précédent.
Tu veux probablement dire que tu es un lien entre le corps (tangible) et l’âme(intangible) .
Tu dis admettre ce principe, que tu l’as compris et que cette compréhension est trop intime pour être exprimée. Je prends le risque d’appeler ça tout simplement « croyance » ou « foi »
3/ Tu dis qu’il faut qu’il y ait complémentarité entre l’oreille de l’un et la langue de l’autre. Tu veux probablement dire que nous devons être au même diapason ou sur la même longueur d’onde pour nous comprendre. Hummm !
4/ Laissons tout ça, ce n’est pas important et venons-en à l’essentiel. Tu admets que l’âme est immortelle. Une fois enterré que devient d’après toi ton âme ? Gardera-t-elle son individualité, se subdivisera-t-elle ou se fondra-t-elle dans un ensemble, ou………. C'est ton avis sur cette question qui m'interesse le plus.
1/Ben comprends... j'ai fait des dessins il y a 25 ans, et quand je les regarde, mon corps n'a plus une seule cellule de l' époque... donc c'est autre chose que mon corps d'aujourd'hui qui les a dessinés... et déjà quand je les ai dessinés, tout de suite après je m'en étonnais, comme si j'avais été animé par autre chose que moi-même.
Ce n'est pas vraiment le passager qui aura dessiné, mais disons que je me serais laissé influencer par lui, comme si c'était des actes au delà de moi-même.
2/Tu peux le nommer croyance ou foi comme tu veux... pour moi c'est une évidence...
3/ non par forcément au diapason, mais pas trop loin non plus... un peu de discordance est nécessaire pour que la limpidité soit exprimée... mais tu sais bien qu'un éléphant ne peut pas bien être reçu dans un magasin de porcelaine... aussi avançons à pas de velours...
4/ Reccueilles toi et penses y... je vais aller bouffer un morceau... à bientôt.
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Lun 11 Avr 2011 - 13:44

Bernard
L' âme qui se balade et qui , soudain, se décide à s' incorporer , vraiment bizarre...
L'âme existe, elle nous le prouve en maintes circonstances .
Elle s'incorpore à l'être plus ou moins bien, parfois la mayonnaise ne prend pas.
On parle alors d'une âme énigmatique : c'est qu'elle n'est pas d'accord !
On parle d'une belle âme quand elle s'élève au dessus de la médiocrité, quand elle est une voix morale créatrice de bonheur.
Cette âme est-elle d'essence divine ? oui si le divin existe : elle est conditionnelle !
Il ne nous appartient pas de le savoir mais il est en notre pouvoir de la rendre belle ou laide. Elle saura nous le rendre car elle est transparence !
D' une seule cellule de mon iléon, on pourra bientôt , après une manip. génétique, refaire un Bernard identique .
Oui, c'est assez terrible car un seul Bernard suffit !
Mais avant de dupliquer Bernard, notre Einstein à nous , on dupliquera Albert !
Vanité des vanités !
Avec tout mon iléon, un peuple entier de Bernard(s) identiques à la naissance . Jésus a multiplié les pains, la science multipliera les Bernard(s)...
On y arrivera et on les parquera dans des réserves où on puisera en fonction des besoins mais il y aura quelques nuances utiles : certains Bernard seront doués pour la vaisselle et le ménage, d'autres seront d'excellentes nounous, d'autres encore seront de fins cordons bleus...
Je ne vois pas , pour l'instant, d'autres occupations pour les Bernard ....!
Pour ceux-là, nul besoin d'âme, ni d'anima, ni d'animus.
Juste utilitaires !
AH le merveilleux Monde ! le meilleur, évidemment !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 14:06

Tango, je te résume.
1/ Tu as donc l’impression que ce n’est pas toi qui dessine, écris, pense, agis, réfléchis, mais que tu fais tout ça sous la dictée de quelqu’un d’autre qui n’est ni ton corps, ni toi, mais ton âme. Et tu as ainsi la certitude, la preuve ou la conviction, d’avoir une âme.
2/ Tu as ainsi et aussi « admis le principe » que tu es un lien entre ton âme et ton corps. Tu l’as compris sans pouvoir l’expliquer. Et ne peut te comprendre que celui qui a compris la même chose que toi ou presque.
3/ Tu sais que cette âme n’est jamais née, et n’étant jamais née elle ne pourra mourir, et qu' elle est donc immortelle.
C’est ta croyance, ta conviction, ta foi, ta vision, ton impression, je les respecte.
Mais pour la copie, je te mets 1/20.
Une 2° session est possible, mais il m'étonnerait que tu fasses mieux.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 14:47

bradou a écrit:
Mais pour la copie, je te mets 1/20.
Une 2° session est possible, mais il m'étonnerait que tu fasses mieux.
Non, Bradou il n' y aura pas de deuxième session... je t'ai juste donné quelques éléments pour que tu puisses t'en inspirer pour élaborer ta fameuse réponse à Marine ...
Nous sommes toujours dans l'attente. rire

Compte tenu de la note que tu m'as accordée, il y a de grandes chances que ce tu nous dises, soit du plus grand exotisme... aussi je vais chercher mon clairon pour sonoriser ta révélation... annonce haut
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Lun 11 Avr 2011 - 15:28

Bradou
Tu sais que cette âme n’est jamais née, et n’étant jamais née elle ne pourra mourir, et qu' elle est donc immortelle.
pour la copie, je te mets 1/20.
Moi aussi, je te mets 1/20 !
Parce que tu as oublié la question qui fâche :

Comment une âme peut-elle être immuable quand on parle , aussi, de jeune âme ou de vieille âme ?

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Lun 11 Avr 2011 - 19:07

Dit moi Bradou. Penses-tu que le matériel puisse créer l'immatériel?
Moi oui. Mais avant de m'expliquer, j'aimerais avoir ton avis. Et au faite. Décide-toi à sortir la tête de l'eau, suffit de répondre à cette question : où iront les âmes quand la terre et notre système solaire n'existeront plus?
Pourquoi l'éviter? As-tu peur de la surface? Pourtant on respire mieux la tête hors de l'eau.

Opaline a écrit:certains Bernard seront doués pour la vaisselle et le ménage, d'autres seront d'excellentes nounous, d'autres encore seront de fins cordons bleus...
Je ne vois pas , pour l'instant, d'autres occupations pour les Bernard ....!
Pour ceux-là, nul besoin d'âme, ni d'anima, ni d'animus.
Juste utilitaires !
C'est tout à fait nous avec le travail. Humain utile au bon fonctionnement de la société. Se pourrait-il alors qu'on nous est enlevé nos âmes? Ainsi nous sommes devenus les pions d'un Échiquier où les plus riches de ce monde jouent avec nos vies sans valeur. Quelle triste vie!

Au faite en parlant d'anima et d'animus. On a fait un compromis mon animus et moi. Finalement il se travestit pour devenir une femme, maintenant il ne s'appelle plus "animus" mais "amusante" d'ailleurs c'est beaucoup plus marrant. Bientôt l'opération et il sera une femme définitivement. Je me demande ce que ça donne une femme dans une femme? Si ce n'est qu'une femme accomplie.

Tango a écrit:Et bien vois-tu, quand je dessine ou quand j'écris, et, que je regarde ensuite les traces de mes actes, j'ai vraiment l'impression que ce n'est pas moi qui les ai faites...
Dit Tango. J'ai aussi cette impression quand je relis des anciens textes que j'ai écrits ou quand je regarde mes anciens cahiers d'école. Je rigole de moi-même. Je pense que c'est simplement l'évolution. L'âme n'a rien avoir dedans. Juste notre compréhension qui a progressé. Ainsi ce que me paraissait difficile hier, étant surmonté aujourd'hui me fera rire demain. Et toi qu'en penses-tu?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Lun 11 Avr 2011 - 19:34

Marine
On a fait un compromis mon animus et moi. Finalement il se travestit pour devenir une femme, maintenant il ne s'appelle plus "animus" mais "amusante"
Moi non !
Tu te rends compte de cette chance extraordinaire de vivre avec une partie de cette .....engeance qui est la cause de tant de nos soucis !
Je tiens absolument à mon animus, moi !
Il n'est pas question de le diminuer ! (d'ailleurs, il doit être très petit rire )
J'aimerais bien qu'on arrive un jour à mesurer cet animus (anima) qui est bien réel, lui !

C'est lui qui me permet de m'entendre avec les hommes que je rencontre.
Je regrette une chose, que les messieurs n'acceptent pas leur anima aussi facilement,
cela améliorerait grandement nos échanges.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Lun 11 Avr 2011 - 20:05

Ça aurait pu être une chance si cet animus n'avait pas toutes les belles valeurs. Mais comme pour moi c'est impossible que le courage ne soit qu'un caractère masculin. Animus est devenu femme. Surtout que c'est un peu du pipo cette histoire car l'homme devrait être assigner à la GUERRE. Ou au combat n'oublions pas son cher chromosome Y qui produit la testostérone, qui lui fait une masse musculaire plus importante. Rambo donc animus est le combattant par excellence, l'agressivité et la guerre. Sa ils ne l'ont pas dit. Pourtant c'est typiquement masculin. Le courage est pour tout le monde. Au moins quand je serais courageuse, je ne me dirais pas que c'est grâce à mon côté masculin que je dois cette prouesse mais simplement grâce à moi FEMME. Un macho dans ma tête je n'en veux pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 20:27

marine2010 a écrit:
Tango a écrit:Et bien vois-tu, quand je dessine ou quand j'écris, et, que je regarde ensuite les traces de mes actes, j'ai vraiment l'impression que ce n'est pas moi qui les ai faites...
Dit Tango. J'ai aussi cette impression quand je relis des anciens textes que j'ai écrits ou quand je regarde mes anciens cahiers d'école. Je rigole de moi-même. Je pense que c'est simplement l'évolution. L'âme n'a rien avoir dedans. Juste notre compréhension qui a progressé. Ainsi ce que me paraissait difficile hier, étant surmonté aujourd'hui me fera rire demain. Et toi qu'en penses-tu?[/justify]
J'aurais voulu entendre la déclaration de "Bras Doux", avant de continuer à m'exprimer sur ce cheminement qui est cette expression même que de cheminer vers l'expression de ce chemin....
Mais bon, je t'en veux un peu d'avoir dit à tout le monde que je ronflais... comprends moi, il y certaines intimités qu'il ne faut pas divulguer... on ne donne pas du caviar aux cochons.... rire
Je passe pour cette fois, mais fais gaffe, ma sensibilité pourrait bien nous surprendre.

Pour répondre à ta question... tu dis "simplement évolution...compréhension"... mais c'est quoi qui évolue qui comprend et qui se souvient, alors que tous les atomes de ton corps se renouvellent tous les 6 mois environ ?... Il y a bien quelque chose qui persiste... quelque chose d'intangible... c'est quoi ça ?... comment le nommer ?...
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par tango le Lun 11 Avr 2011 - 20:33

marine2010 a écrit:[justify] Mais comme pour moi c'est impossible que le courage ne soit qu'un caractère masculin.
Le courage est lié à la détermination, et, la femme en est plus pourvue que l' homme... Par exemple en forêt, le sanglier s'enfuit toujours, et, les accidents n'arrivent qu'avec les laies... en effet il ne faut jamais passer entre une laie et ses marcassins.
tango
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Lun 11 Avr 2011 - 20:48

Tango a écrit:Pour répondre à ta question... tu dis "simplement évolution...compréhension"... mais c'est quoi qui évolue qui comprend et qui se souvient, alors que tous les atomes de ton corps se renouvellent tous les 6 mois environ ?... Il y a bien quelque chose qui persiste... quelque chose d'intangible... c'est quoi ça ?... comment le nommer ?...
Pour moi c'est la conscience, que créait le cerveau grâce à nos petits neurones qui se connectent. Et pour toi c'est quoi l'âme?
Tango a écrit:Le courage est lié à la détermination, et, la femme en est plus pourvue que l' homme
Merci! Sauf que pour moi la femme et l'homme portent cette valeur tous les deux. Malheureusement on dit que l'animus (côté masculin) qui est en chaque femme est courageux. Ce qui veut dire que c'est une valeur propre à l'homme. Et c'est en çà que je ne suis pas d'accord.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Lun 11 Avr 2011 - 21:36

" En tout climat, sous tout soleil, la Mort t' admire
En tes contorsions, risible humanité !
Et souvent, comme toi, se parfumant de myrrhe
Mêle son ironie à ton humanité ! " ( Baudelaire )
Que ce soit le soleil du djebel, ou d' ailleurs, la Mort se marre !
" Le branle universel de la danse macabre
Vous entraîne en ces lieux qui ne sont pas connus..."
Je vois les choses simplement, mais chacun sa petite idée . Ce que
j' appelle mon âme ou mon esprit est l' ensemble coordonné de toutes les portions de cette énergie-conscience liées substantiellement à chacune de mes particules de matière . Mon PC n' est composé que de quelques matériaux élémentaires bruts, mais savamment coordonnés et, moyennant un léger apport d' énergie, ces éléments en font un outil fantastique .
Et rien ne m' empêche d' en remplacer les pièces une à une. Et je peux très bien envisager un engin programmé pour remplacer lui-même périodiquement ses propres pièces, ce que fait notre organisme. Mais un jour , inéluctablement , avec ou sans télomères, c' est la panne fatale .
Et il ne reste plus que les débris .Mais mère nature est ainsi faite que rien ne se perd . Chaque particule de matière, accompagnée substantiellement de son énergie-conscience, repartira pour une nouvelle aventure . Ainsi va la vie...et la non-vie !
Comparaison de puissance entre un ADN d' être humain et la masse estimée
des données informatiques stockées dans le monde entier de 1986 à 2007 :
295 exa-octets . Cet ADN contient cent fois plus d' informations ! ( S&A de ce mois, page 31 ) . Absolument fantastique, inimaginable ! Oui, là-dedans, il y a de la conscience; mais quand la " machine crève " , pfitt !!!
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Lun 11 Avr 2011 - 22:07

Opaline a écrit:
Bradou
Tu sais que cette âme n’est jamais née, et n’étant jamais née elle ne pourra mourir, et qu' elle est donc immortelle.
pour la copie, je te mets 1/20.
Moi aussi, je te mets 1/20 !
Parce que tu as oublié la question qui fâche :

Comment une âme peut-elle être immuable quand on parle , aussi, de jeune âme ou de vieille âme ?
D'abord là haut où tu me cite, ce n'est pas moi qui parle, je fais parler Tango, si c'est à ça que tu mets 1/20 c'est donc lui qui doit l'empocher.
Quant à ta question en gras, je n'y pige que dalle et ne vois pas quel rapport elle a avec le reste, à moins que tu ne fasses tout simplement du coq à l'âne.
Pour ce qui est de Tango, j'ai compris ce dont je me doutais depuis longtemps: c'est un cas de possession. Ils sont 4 ou 5 à être possédés sur ce forum. C'est un démon qui lui parle et se fait passer pour son âme.
Quant aux questions que vous me posez, je vous signale (sans espoir d'être compris) que dans ce post même, je vous ai tracé ce qu'on appelle un modèle, un shéma d'univers ou tout est expliqué de A à Z. Un modèle où tout est prouvée et où rien n'est gratuitement affirmé(comme fait Tango). Vous ne l'avez même pas compris. Je vais peut-être résumer tout ça dans un autre post à l'attention d'autres lecteurs ayant plus de cerveau gauche que de cerveau droit.
Quant aux questions d'évènements hasardeux etc qui t'intriguaient, la réponse est dans l'image du cinéma(qui figure dans ce post) et du commentaire qui l'accompagne(interactivité). Tu n'y avait accordé aucune importance, tu croyait qu'elle était là pour le comique, alors que les comiques c'est vous.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 7 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Lun 11 Avr 2011 - 22:24

Bradou a écrit:Pour ce qui est de Tango, j'ai compris ce dont je me doutais depuis longtemps: c'est un cas de possession. Ils sont 4 ou 5 à être possédés sur ce forum. C'est un démon qui lui parle et se fait passer pour son âme.
Comment tu prouves que Tango est possédé? Là ta réussi à me faire peur!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum