On ne vit pas sa mort.

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Mar 5 Avr 2011 - 14:59

Opaline a écrit:
L'Olivier a écrit:Idée arrêtée !
C'est sommaire !
Tu n'arrives pas à t'ouvrir à l'autre.
Tu nous renvois dans nos filets.
Tu te protèges !
De quoi ?

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mar 5 Avr 2011 - 15:21

bradou a écrit:
Opaline a écrit:
Nos opinions sont aussi la somme de ces vécus.
Tout cela est-il important ?
Pour aujourd'hui , oui !
Pour Demain, le Grand demain, l'Autre Demain, j'ai des doutes !
Mais on dirait que tu as changé. J'ai toujours compris que pour toi il n'y avait pas de Demain. Ou alors c'est comme moi, un jour tu penses que oui, le lendemain que non. Je comprends que tu ne puisses te fixer une bonne fois pour toutes. Pas facile!
Pourquoi veux-tu que je me fixe, en plus, une bonne fois pour toute !
J'arrête pas de le dire, tout est en perpétuel mouvement !
Quelle chance et quelle richesse !

Oui, ma nature humaine ne se satisfait pas de certitudes.
Je suis gémeaux ascendant gémeaux = pas possible de trancher, il y a trop
de pourquoi et de parce que !
Il n'y a pas d'état d'âme à mes incertitudes, elles sont considérées
comme naturelles et fluctuantes.
Ce ne sont même pas des incertitudes : quand j'exprime une pensée
ou une conviction, j'y crois mais c'est celle de l'instant où je l'exprime.

Elle peut trouver un écho chez quelqu'un qui est en communion d'esprit
avec moi à ce moment-là et ça, c'est bien !
lol! Appelez-moi "girouette", si vous voulez !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mer 6 Avr 2011 - 1:12

Opaline a écrit:
lol! Appelez-moi "girouette", si vous voulez !
Bohème, tu voltiges au gré des vents, légère et insouciante. Un papillon.
Donc tu n’es pas éveillée. Un éveillé est lourd, pesant, inébranlable, solidement amarré, stabilisé, définitivement orienté dans ses convictions. Tiens, il m’arrive de rencontrer des éveillés, hommes et femmes, qui n’ont jamais étudié l’éveil, éveillés naturellement, jamais rien lu. Je les reconnais tout de suite. Ils sont comme un phare. Ils irradient comme un halo qui inonde le monde de paix et de bonheur. Ils sont tout entiers tournés vers l’extérieur, vers les autres, toujours, en permanence, quelles que soient les circonstances, ils ne pensent jamais à eux-mêmes, n’ont de soucis que pour les autres. Ils respirent le calme, leur seule présence est apaisante, curative. Ils n’ont jamais rien lu, ils sont riches et illuminés naturellement, le moindre mot dans leur bouche est grande sagesse. Ils ont un autre trait commun : ils sont tous pauvres, illettrés, et tous ont les mains calleuses. Je ne sais pas si c’est cela l’éveil, mais c’est cet éveil là que je voudrais atteindre. Mais ce n’est pas demain la veille. Ce truc-là ne s’acquiert pas, il est inné.
Tu es donc girouette ou papillon mais pas éveillée, mais t’es quand même très sympa, ne me balance pas ton balais à la tête.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mer 6 Avr 2011 - 1:38

Eveillée au sens bouddhique du terme, non, je ne suis pas mais j'en connais les sensations et les possibilités.
Les éveillés dont tu parles, c'est encore autre chose: ils sont animés de nobles sentiments, se contentent de peu, ont certainement une foi simple et leur sérénité est perceptible. C'est une sorte d'innocence !
Evil or Very Mad En effet, elle n'est pas pour toi !
Elle n'est pas pour moi, non plus !
Il n'y a rien à regretter , si nous sommes à notre place !
Tu es donc girouette ou papillon mais pas éveillée, mais t’es quand même très sympa
Le coup de balai arrive :
Ca veut dire quoi :"tu n'es pas éveillée mais tu es quand même sympa" ?
Il faut que tu m'expliques ça parce que j'y sous-entends d'obscurs regrets.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Mer 6 Avr 2011 - 2:03

Opaline a écrit:
Le coup de balai arrive :
Ca veut dire quoi :"tu n'es pas éveillée mais tu es quand même sympa" ?
Il faut que tu m'expliques ça parce que j'y sous-entends d'obscurs regrets.
Cette phrase est une chute. J'essaie toujours de trouver une chute à mes textes pour pas les laisser tournoyer dans les airs comme une...girouette. Pas de sous-entendus, pas de regrets obscurs ou secrets. "Quand même", eh bien ça signifie "quand même", quoi! Que tu ne perds rien (ou pas beaucoup) au change, que tu n'as pas beaucoup à regretter de ne pas être éveillée, que tu as de quoi compenser. Je ne pouvais tout de même pas être vache de bout en bout, sans te passer un petit baume pour calmer ta douleur.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Mer 6 Avr 2011 - 21:40

Bradou
on ne doit pas mourir(définitivement), mais juste perdre la vie , c'est cela qui est une nécessité, nécessité afin que l'existence ne soit pas absurde et pour que le monde ait un sens, un minimum de cohérence.
Juste perdre la vie
Cela me rappelle un livre que j'ai lu et qui m'a passionnée :
"le fleuve de l'éternite de Philip José Farmer"
toute l’humanité, de son premier représentant à son ultime spécimen, se réveille en même temps sur les berges d’un fleuve gigantesque ; sur cette nouvelle planète, hommes et femmes se trouvent ressuscités en pleine force de l’âge, mélangés sans égards pour leur époque respective ou leur pays.
Dans cette épopée gigantesque, un groupe va se constituer afin de remonter aux sources du Fleuve où devraient se trouver les réponses à toutes les questions.Ils vont vivre de multiples résurrections pour retrouver les responsables à l'origine de ce monde. Est-ce le paradis ? Une expérience ? Une matrice ?


Je comprends, très peu, la réincarnation qui voit l'âme se parfaire au fil des existences.
une âme serait l'héritière de multiples corps qui ne seraient que des mues !
C'est encore une hypothèse empruntée à la nature : chenille, chrysalide, papillon.
Pourquoi y a-t-il aussi évolution des corps ?
Pourquoi a-t-il fallu passer par toutes les étapes bactérie, lichen, algue, plante, animal pour arriver à cette merveille qu'est l'Homme ?
C'est quoi la vie d'une âme sans le corps ?
Pour l'âme, vraiment, je préfère attendre d'en savoir plus.

A mon échelle , le monde n'est pas absurde !
Pour tout le vivant, c'est pareil : cet acharnement à perpétuer l'espèce, à se protéger,
à évoluer pour s'adapter !
Nous avons notre propre conscience mais la conscience essentielle, je dirais : l'Essence , est au coeur du vivant.
Si le sens ne t'apparaît pas, tu ne peux pas en déduire , pour autant, que tout est absurde !
Même si la vie d'un être est plate, creuse, monotone, elle est partie prenante de tout ce qui se passe autour, ce qui vibre, ce qui bouge, ce qui rit, ce qui chante............


Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par bernard1933 le Mer 6 Avr 2011 - 22:12

bradou, tu as raison, c' est souvent chez les gens simples qu' on trouve le plus de sagesse, d' authenticité et de bon sens . Mais cette âme balladeuse, ça me rend tout chose...Quelle est la différence fondamentale entre mon épagneul et moi ? A part qu' il a quatre pattes et des oreilles plus longues ! Ame ou esprit, c' est kif kif ! Et si je descends
l' échelle des êtres vivants , à quel niveau dois-je m' arrêter pour dire: là, il n' y a plus d' esprit ! Pour moi, l' esprit , il est partout ; il n' est que l' expression d' un agencement, d' une complexification de la matière, comme mon vieux Windows !

Tout est dans ce magnifique poème de Gérard de Nerval

HOMME, libre penseur! te crois-tu seul pensant
Dans ce monde où la vie éclate en toute chose?
Des forces que tu tiens ta liberté dispose,
Mais de tous tes conseils l’univers est absent.

Respecte dans la bête un esprit agissant;
Chaque fleur est une âme à la Nature éclose;
Un mystère d’amour dans le métal repose;
‘Tout est sensible!’ Et tout sur ton être est puissant.

Crains, dans le mur aveugle, un regard qui t’épie
A la matière même un verbe est attaché …
Ne la fais pas servir à quelque usage impie!

Souvent dans l’être obscur habite un Dieu caché;
Et comme un œil naissant couvert par ses paupières,
Un pur esprit s’accroît sous l’écorce des pierres!

bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Mer 6 Avr 2011 - 22:36

Bradou petites questions.
Pourquoi vivre sa vie puis mourir simplement ne donne pas de sens à la vie? Pourquoi doit-il y avoir un éternel?
Nos âmes se souviennent elles de leurs vies antérieures?
Si non, ça voudrait dire que ça doit être vraiment chiant de vivre éternellement. Tellement qu'on oublie le passé, afin de mieux le recommencer dans le présent. C'est illogique et comme l'a évoqué Bernard seul les humains ont une âme?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 0:44

marine2010 a écrit:Bradou petites questions.
Voilà Marine, je sais tout.......par déductions.
Il faut choisir.
-soit dire qu’il n’y a nulle Pensée (esprit, Dieu, conscience, intelligence), que ce qui est n’est qu’un amas de gravas où pullulent des vers de génération spontanée, fermer le forum et rentrer à la maison.
-soit dire que ce qui est doit avoir un sens, une cohérence. Einstein je crois disait à peu près ceci : « ça a l’air de n’avoir aucun sens, et pourtant il est impossible qu’il n’y en ait pas un ». Le mot le plus important de cette citation est « impossible ». Oui, c’est impossible, ce n’est pas une croyance, c’est une nécessité. A partir de là, on peut s’interroger sur ce sens et cette cohérence.
Dans cette quête, je commence par rejeter l’idée que le monde est en train de se faire, qu’il se forme petit à petit, qu’il n’est pas encore fait, pas encore accompli. Je rejette cette idée parce que cela consiste à fuir le problème, à dire en quelque sorte : « laisse tomber, ce qui est est provisoire, ce qui est ce n’est pas ça, ça viendra après ».
Cela m’amène à affirmer que ce qui est est pour être comme il a été et sera de tout temps. Il ne faut pas attendre l’avènement d’un autre monde. J’en déduis que c’est ce qui est qui doit demeurer (en vase clos) et tourner, tourner, tourner éternellement, à seul fin de tourner pour produire la vie, sans pertes, ni apport extérieur car il n’y a pas d’extérieur où le monde pourrait jeter ses détritus ou ramener de la matière première. Nous sommes donc en présence d’un gigantesque organisme (organisé, cohérent, fonctionnel) qui doit avoir NECESSAIREMENT quelque chose de stable, de permanent, un noyau, un axe, une âme (peu importe l’appellation) qui en fait une ENTITE, et non un amas de gravas.
Que peut bien être cette chose essentielle, sinon l’âme ? Je dis âme, et je mets âme dans tout ce qui est vivant.
Le monde pourrait bien produire des âmes ou débiter son AME en petites âmes pour les détruire, et ensuite recommencer………cela n’a pas de sens, c’est complètement dingue. Or du sens, il en faut. Il est impossible qu’il n’y en ait pas, et il ne peut y en avoir que si l’âme est immortelle. Ce n'est pas une croyance, c'est une exigence, un impératif.
Quant à savoir si nos âmes se souviennent de leurs vies précédentes, non ce n’est ni nécessaire, ni utile, ni possible. Elles se « souviennent » juste qu’elles sont âme, je veux dire qu’elles demeurent « conscientes ». Ces souvenirs sont inutiles car nous passons à une autre vie où tout est différent, où il n’y a ni la couleur orange, ni le sucré, ni amer, ni lumière, ni obscurité. Une autre vie dans un monde unique.
Je sais tout
rire
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Jeu 7 Avr 2011 - 0:52

Chaque enfant reçoit une âme
Chaque âme est rempli du savoir-vivre
Chaque âme hérite de son savoir
Chaque âme lègue son savoir
L'ensemble des âmes est le vivant
Tout ne vit que dans le vivant

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 1:08

Merci bradou Wink ton sujet m'a inspiré une poésie.
Mais je crois que même sans l'âme on est éternel.

Ce qu'il y a d'éternel et qui évolue depuis la nuit des temps ce sont nos gènes. L'ADN. Exemple : un grand-père meurt, mais une partie de lui est toujours sur Terre sa descendance. Ses enfants portent et sont une partie de lui. Dans ce cas oui nous sommes éternels. Perpétuellement recommencement de l'évolution.

Le sens de la vie est plus présent quand on sait qu'il n'y a rien après la mort. On aime et profite de la vie, seule est unique. Sachant qu'on en a qu'une. Ni enfer, ni paradis juste LA VIE. Ce n'est qu'une vision des choses. Mais j'ai du mal à croire en la réincarnation. Comment et qui a créé les âmes? Peuvent elles mourir? Sont elles remplacées par d'autres?


Dernière édition par marine2010 le Jeu 7 Avr 2011 - 1:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 1:09

Opaline a écrit:
Cela me rappelle un livre que j'ai lu et qui m'a passionnée :
"le fleuve de l'éternite de Philip José Farmer"
toute l’humanité, de son premier représentant à son ultime spécimen, se réveille en même temps sur les berges d’un fleuve gigantesque ; sur cette nouvelle planète, hommes et femmes se trouvent ressuscités en pleine force de l’âge, mélangés sans égards pour leur époque respective ou leur pays.
Dans cette épopée gigantesque, un groupe va se constituer afin de remonter aux sources du Fleuve où devraient se trouver les réponses à toutes les questions.Ils vont vivre de multiples résurrections pour retrouver les responsables à l'origine de ce monde. Est-ce le paradis ? Une expérience ? Une matrice ?

ça ne marche pas ce truc là, Opaline.
Tout le monde se réveiller et se regrouper en pleine force de l'âge, et pour quoi faire STP? Et après, c'est quoi, la fin? Le paradis? Le paradis pour quoi faire? Devenir des bibelots, des nains de jardin? Quand comprendra-t-on cette chose si simple: il n'y a pas d'autre monde. Mais quelle est donc cette idée tordue de vouloir inventer un autre monde que celui qui EST?
On y est, on y évoluera, mais on n'en sortira pas. Nous tournerons, tournerons et au bout de plusieurs années lumière s'il le faut, la loi des probabilité voudra que toi et moi nous rencontrerons.
Cette autre idée qui veut que nous remontions le fleuve pour enfin trouver réponse au mystère est une façon de considérer l'univers comme un objet, une substance qu'on finira par analyser et comprendre. Il ne nous restera plus alors qu'à le cloner, produire des spécimens en laboratoire et les lancer en l'air pour qu'ils aillent se déployer comme des parachutes rire
Tout comme il ne faut pas comparer Dieu(si...) à l'homme, il ne faut pas comparer l'univers à un matériau (ce qu'on tendance à vouloir faire les astrophysiciens)
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 1:33

marine2010 a écrit:Merci bradou Wink ton sujet m'a inspiré une poésie.
Mais je crois que même sans l'âme on est éternel.

Ce qu'il y a d'éternel et qui évolue depuis la nuit des temps ce sont nos gènes. L'ADN. Exemple : un grand-père meurt, mais une partie de lui est toujours sur Terre sa descendance. Ses enfants portent et sont une partie de lui. Dans ce cas oui nous sommes éternels. Perpétuellement recommencement de l'évolution.
Mécréante! Je sais que tu es très intelligente, mais tu n'as pas compris. L'ADN? Prendrais-tu l'univers pour un potager? Ce qui doit demeurer éternel, c'est ce qui a fait que ce qui est EST, et ce quelque chose est dans l'univers, c'est l'univers même, ce qu'il y a de plus essentiel dans l'univers, l'âme (ou idée ou pensée....). Et pourquoi aller la chercher ailleurs, alors qu'elle est en nous?. Si tu veux, d'accord pour l'adn, pourquoi pas, à condition qu'elle renfermer "cet esprit conscient" dont je parle. A cette condition cela revient au même.

Le sens de la vie est plus présent quand on sait qu'il n'y a rien après la mort. On aime et profite de la vie, seule est unique. Sachant qu'on en a qu'une. Ni enfer, ni paradis juste LA VIE. Tu n'as encore rien compris. Il ne s'agit pas du sens que toi, tu donnes ou donnes pas à ta vie, mais du Sens de la Vie qui n'aurait plus de sens si elle n'était que perpétuels destructions au lieu d'être perpétuel renouvellement
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Jeu 7 Avr 2011 - 1:34

La Vie est le Sens

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 1:37

L'Olivier a écrit:Chaque enfant reçoit une âme
Chaque âme est rempli du savoir-vivre
Chaque âme hérite de son savoir
Chaque âme lègue son savoir
L'ensemble des âmes est le vivant
Tout ne vit que dans le vivant
Enfin tu délie un peu ta langue. Pour une fois je comprends ce que tu écris.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Jeu 7 Avr 2011 - 1:53

L'hérédité n'est pas que génétique.
Les dualités ...
Matériel / immatériel
Nous avons une hérédité matérielle = génétique
Nous avons aussi une hérédité immatérielle = spirituelle
L'âme est un bout de notre cerveau qui enregistre tout le savoir vivre dont nous avons besoin pour survivre
La conscience humaine d'aujourd'hui se refuse son animalité
L'âme est dans l'animalité
Elle est l'animal en nous
Le mammifère,le grand singe que nous sommes
Tant que l'homme se croira intelligent car dépassant l'état animal ... il sera con !


_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 1:54

bradou a écrit:Prendrais-tu l'univers pour un potager?
Le potager de la vie Wink
"cet esprit conscient"
Mais pourquoi cet esprit conscient devrait être éternel? C'est à dire vivant après la mort du corps? Sa voudrais dire que cet esprit est à part de nous. Autonome comme un parasite qui fait bouger un corps et une fois la date limite dépassée va en chercher un autre. C'est un peu cloque cette histoire. La mienne est plus simple. L'esprit est la conscience. Celle qui fait penser, réfléchir et me fait dire beaucoup de stupidité quand je suis fatiguée. Une fois ma vie finie. Quand mon cerveau sera débranché cet esprit conscient aussi. MORT CAPOUT. Car cet esprit et moi sommes le même être.
Bref je pense que je dois sincèrement aller me coucher car je délire.
On reprendra la discussion demain.Good night everybody

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Opaline le Jeu 7 Avr 2011 - 1:57

Le monde du fleuve c'est 5 bouquins sur le même thème . Je les ai lus !
D'une densité !!! l'auteur se vantait d'avoir écrit ce livre avec la volonté d'y utiliser un maximum de mots. Un défi !
------------
Richard Burton l'explorateur se réveille, accidentellement, dans une espèce de matrice où il voit des corps à différentes étapes de la formation, il perd conscience et quand il émerge de nouveau, il est au bord d'un fleuve où vêtements, nourritures sont distribués, donc, aucun soucis de subsistance .
Il rencontre, au cours de son aventure, des tas d'inconnus de différentes époques, même néandertal, et aussi des célébrités dont Jésus.
Ce n'est pas le paradis, loin de là parce que les hommes se comportent comme sur la terre : luttes, pouvoirs, crimes, guerres....tout
Mais voilà, RB s'est réveillé pendant sa "résurrection" et il n'aurait pas dû !
Donc, il comprend que ce monde a un créateur et il part à la recherche de ce dernier.
Naturellement, il est poursuivi par d'obscurs personnages et s'aperçoit que pour leur échapper, une seule solution, se noyer : mort et nouvelle renaissance. et ainsi de suite ...
-------
Il ne nous restera plus alors qu'à le cloner, produire des spécimens en laboratoire et....
Tu as raison, ce qui me gêne beaucoup dans la recherche c'est la précipitation à rentabiliser toute nouvelle découverte en ignorant le principe de précaution (je pense aux nanoparticules, utilisées partout, dont des études ont révélé la nocivité).
La planète des singes n'est pas loin !
Good night et bonne nuit ! lol!

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 2:16

L'Olivier a écrit:La Vie est le Sens
Parfaitement!
Pourquoi? Parce qu'il ne peut y avoir d'autre sens, de sens supérieur. C'est le sens Suprême, Sublime. Tout autre sens serait trivial, n'aurait pas de sens.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 2:20

bernard1933 a écrit:Quelle est la différence fondamentale entre mon épagneul et moi ?
L'orgueil, Bernard!
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _bradou le Jeu 7 Avr 2011 - 2:26

marine2010 a écrit:Good night everybody[/justify]
Dors bien et n'oublie pas de nous revenir.........pour encore une autre vie..... toujours en vie supercontent
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 10:55

Ça y est je suis revenu du pays imaginaire d'Alice, après avoir fait un détour au royaume des fées avec Peter. Mais c'est toujours la même vie. La preuve je ne suis pas plus avancée sur le sujet. Pourtant la nuit porte conseil.
Dit Bradou pourquoi l'esprit conscient doit être immortel? Au faite good morning!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par _L'Olivier le Jeu 7 Avr 2011 - 11:01

Un sens n'est pas le Sens
Le Sens n'est pas les sens
Le Sens est un sens
Les vies ont des sens
La Vie a un Sens
Le sens de la Vie est dans le Sens
Le sens est dans le Sens
la vie est dans la Vie
Beaucoup de sens ont peu de sens
Le Sens est Un

Trouvez le Sens

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 11:13

Dit l'olivier. L'âme est l'inconscient?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

On ne vit pas sa mort. - Page 2 Empty Re: On ne vit pas sa mort.

Message par Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 12:02

L'Olivier a écrit:Votre âme entend les idées conscientes.
Votre âme entend les idées inconscientes.
Ça y est j'ai capté l'âme est le lien du conscient et de l'inconscient. Bon faut que j'écoute de la musique pour me réveiller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum