Le pouvoir de la pensée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Mar 12 Avr 2011 - 13:13

POURQUOI N'UTILISONS NOUS PAS LE POUVOIR DE NOTRE PENSEE? Avant que les évènements ne se manifestent dans notre quotidien, ils prennent formes dans notre tête sous forme de pensée. Nous avons également constaté qu’une pensée soutenue disons une croyance en quelque chose, que cette chose pourrait nous faire du bien, provoque l’effet bénéfique recherché, par exemple dans le domaine de la santé, on parle d’effet placebo. Prenons ailleurs le cas de grossesses nerveuses qui provoquent chez certaines femmes stériles qui ont un désir irraisonné de grossesse des modifications physiologiques dans leur organisme, semblables à celle que provoquent une grossesse. Par quel(s) mécanisme(s) ces pensées agissent au niveau de notre organisme? Où de nos vies? La pensée agit t’elle comme une énergie qui crée? la pensée peut elle créer de la matière? D'autres part, si nous pouvons constater des effets positifs de nos pensées dites "positives", ne se pourraient t’il pas que des pensées dites "négatives" aient l’effet inverse? c'est à dire provoquer des maladies, des malheurs, où des catastrophes?
Sommes-nous simplement une pensée que nous appelons conscience et cette pensée n’a-t-elle pas créée le corps pour lui permettre d’exister dans ce plan? Imaginons que nous puissions reproduire volontairement le mécanisme qui provoque l’effet placebo où les grossesses nerveuses où les miracles que nous observons chez certaines personnes qui vont en pèlerinage dans des lieux dits « saints »? Et d’ailleurs pourquoi ne le pourrions nous pas?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Mer 13 Avr 2011 - 22:14

VOICI ICI CERTAINS ARTICLES SUR LA RELATION ENTRE NOTRE CERVEAU ET NOTRE PENSEE:

Qu'est-ce que la pensée? Je suppose que, dans le cerveau, les ordres sont émis par le système limbique et que l'information est stockée dans l'hypothalamus, mais je n'en suis pas sûr. Comme moi, René Descartes s'était interrogé sur la nature de la pensée, il y a quelque 300 ans, quand il décrivit l'esprit comme une entité extracorporelle. Le débat qu'il déclencha sur la relation entre la pensée et le cerveau est toujours aussi passionné. Comment la pensée immatérielle peut-elle influer sur le cerveau, et vice versa ?
En abordant cette question, Descartes avait un handicap : il ignorait que le cerveau humain est une structure excessivement complexe, aussi bien capable de coordonner le mouvement des doigts d'un pianiste de concert que de recréer un paysage tridimensionnel à partir de la lumière captée par la rétine ; il ignorait également que les gènes et l'expérience participent conjointement à l'élaboration et au fonctionnement de la machinerie cérébrale, et il ne se doutait certainement pas, non plus, que le cerveau humain actuel résulte d'une évolution de plusieurs millions d'années. Or si le fonctionnement du cerveau est difficile à appréhender, c'est que, contrairement à un ordinateur, notre organe de la pensée n'a pas été construit à des fins précises ni conformément à des principes explicites.
Descartes tout comme les neurobiologistes aujourd'hui ce sont demandé - si le cerveau humain est suffisamment complexe pour expliquer les arcanes de notre imagination, de notre mémoire et de nos états d'âme. Il faut admettre que la démarche philosophique doit impérativement être complétée par des expériences de neurobiologie. Notre survie et, probablement, la survie de notre planète dépendent d'une meilleure compréhension de l'esprit humain.il existe une corrélation entre les phénomènes mentaux et l'activité de certains groupes de cellules cérébrales. comment les connexions entre les neurones changent avec l'expérience (par l'apprentissage). Il importe également de définir clairement les phénomènes mentaux que l'on veut expliquer. Des progrès considérables ont été réalisés à différents niveaux d'analyse et des corrélations étonnantes sont apparues entre les attributs mentaux et les activités neuronales.

La pensée est-elle une fonction du cerveau ?
L’assimilation du cerveau et de la pensée est un lieu commun. Que le cerveau pense, et non les jambes ou le ventre, voilà qui paraît évident. Mais n’est-ce pas un préjugé ?
L’imagerie médicale nous montre les zones du cerveau activées par telle ou telle opération de l’esprit, audition d’une langue étrangère ou récitation d’un texte. Nous voyons alors se colorer plus vivement telle aire motrice ou sensitive. Et il nous semble voir l’esprit même, et la conscience comme étalée sur les parties de l’écran.
Mais avouez qu’il est étrange de vouloir localiser la pensée. Quelle différence entre ces zones ombragées et colorées, situées côte à côte, avec leurs figures et leurs dimensions – et la vie de notre conscience ! où les idées se succèdent, sans forme ni couleur.
Si j’entends des mots de ma langue maternelle, puis des mots d’une langue inconnue, on verra dans le second cas que certaines zones cérébrales qui intervenaient au début restent inactives. D’où on prévoit que si un accident endommage le cerveau en ce lieu, un individu perdra la faculté de comprendre sa propre langue.
Mais que la langue maternelle soit le français ou le pakistanais, ce sont les mêmes zones qui sont activées. L’imagerie ne montre donc pas la langue même dont chacun a conscience, et nous ne voyons pas la compréhension du langage telle qu’elle s’opère dans la pensée.
C’est pourquoi quand certains soutiennent que le cerveau sécrète la pensée comme le foie sécrète la bile, nous ne comprenons pas ce qu’ils veulent dire. Si on ouvre le foie, on y trouvera de la bile. Mais en regardant dans le cerveau, on ne trouvera ni pensée ni conscience, mais simplement des cellules oeuvrant silencieusement.
Ces pensées dont nous sommes si clairement conscients, nous avons donc bien de la peine à leur assigner un lieu. Bergson disait sans détour qu’elles ne sont nulle part…
(La pensée) n'est donc nulle part ;
elle n'a pas de place dans l'espace ;
elle a une durée comme le sentiment,
mais elle n'a pas d'étendue.

Bergson, Leçons de psychologie et de métaphysique, PU

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Mer 13 Avr 2011 - 23:11

Voici un autre texte que j'ai copié sur internet et j'aimerai bien avoir votre avis est ce possible où alors simple escroquerie de la part de certaine personne

La pensée positive

La pensée est une activité du corps mental inférieur. Selon une grande loi de l'univers, "l'énergie suit la pensée". Une pensée peut devenir une forme-pensée si le penseur est efficace ou si un grand nombre de penseurs convergent sur cette pensée. Du plan mental où elle est élaborée, elle passe dans le plan astral, puis dans le plan éthérique, et enfin dans le plan physique, plan de manifestation pour la majorité des êtres humains. Selon le niveau d'évolution des personnes concernées, cela peut être instantané, prendre des années ou ne jamais se produire.
A ce stade, une pensée peut être constructive ou destructive.
Une pensée est positive si elle procure du bien être pour soi; mais en sachant bien qu'à long terme, des pensées qui procurent à un moment un certain plaisir au détriment de l'environnement (autres personnes, animaux, nature) entraînent des réactions conscientes ou inconscientes qui finalement annuleront le caractère positif initial.
Une pensée positive peut donc être décrite comme une "pensée en harmonie avec l'univers"

La pensée est issue du cerveau

Le cerveau est l'organe le plus important du corps humain. Mac Leen a
mis en évidence que le cerveau humain est composé de 3 étages :
- Le cerveau reptilien ou cerveau de l'instinct : survie, reproduction, et fonctions organiques,
- Le cerveau limbique (c'est là que se trouvent le
thalamus et hypothalamus) ou cerveau de l'émotion et de la mémoire du
vécu lié aux émotions,
- Le cortex (grands singes, dauphin, homme) ou cerveau de la raison et de la mémorisation (pensée, langage).

La volonté est du ressort du cortex, l'imagination dépend du limbique. Le cerveau est composé de deux hémisphères ; Roger Sperry, prix Nobel en 1981, a mis en évidence les différences de fonctionnement des deux hémisphères. En occident, l'hémisphère gauche est hypertrophié, et le droit insuffisant, sauf chez les artistes.

Activité cérébrale :
Conscience extérieure : onde bêta, 15 à 30 Hz (état éveillé ordinaire),
Conscience intérieure : onde alpha, 7 à 14 Hz (ondes découvertes les premières),
Inconscience : onde thêta, 4 à 7Hz (sommeil, état exploité en hypnose et sophrologie), et onde delta, 0 à 4 Hz (3 à 4 sommeil profond, 1 coma, 0 mort).

Le cerveau fonctionne avec deux types de programme :
- un programme inné (dès la naissance),
- un programme acquis.
Le programme inné assure les fonctions biologiques.
Le programme acquis se fait à travers les stimuli (mots ou images) des sens physiques (vue, ouïe, odorat, goût, toucher) des 4 sens internes (sens psychiques des sens physiques (ex. perceptions yeux fermés - perceptions yeux ouverts), sens kinesthésiques (récepteurs sur les muscles et les organes), l'intuition (sensation provenant du dedans), les perceptions extrasensorielles (sensations provenant du dehors). Les stimuli s'expriment en mots ou images qui s'enregistrent dans un endroit du cerveau.

La pensée positive comme technique pour atteindre un objectif


La pensée positive se pratique : les outils sont d'une efficacité incontestable, les résultats ne sont pas garantis, ils dépendent de chacun ; elle utilise les trois techniques suivantes :
- relaxation,
- visualisation,
- affirmation.

La relaxation

Elle est efficace lorsque le niveau alpha est atteint, ce qui demande méthode et pratique, en groupe de préférence pour commencer. Elle est généralement associée à la visualisation pour être performante. José Silva, dans la méthode qui porte son nom, a donné une méthode intéressante. La relaxation nécessite le lâcher-prise.
La relaxation a des effets reconnus tant du point de vue physique (détente musculaire, réduction et régulation des rythmes respiratoire et cardiaque etc.....) que du point de vue psychique (calme durable, équilibrage des hémisphères cérébraux, amélioration de la mémoire et la concentration).
La relaxation stimule le cerveau droit, et permet de se recentrer entre gauche et droite.
Le sommeil est une relaxation naturelle, mais il est important de faire un acte volontaire de relaxation ; bien pratiquée, une relaxation de 20 minutes équivaut à 3h de sommeil.

La visualisation

Il faut entendre par là le terme plus général de représentation mentale.
La visualisation consiste à :
- créer dans son esprit une représentation précise de ce que l'on désire voir se réaliser,
- porter régulièrement son attention sur cette représentation jusqu'à la réalisation, ou jusqu'à ce qu'on n'en ait plus envie.
Le résultat peut avoir des variantes par rapport au prévu, mais généralement il est mieux que prévu (avec du recul).
Pour visualiser, se relaxer, imaginer sur un écran une scène qui concrétise le but atteint, se laisser aller au ressenti que l'on aurait si c'était réalisé, et pour terminer, incorporer cette image, et sortir de la relaxation en gardant cette image et en contractant tous les muscles (début de matérialisation).
Visualiser le résultat à atteindre et non les moyens de l'obtenir.
Il n'y a légitimité à agir que sur soi, pas sur les autres.

L'affirmation
L'affirmation est une déclaration positive que quelque chose est déjà arrivé.
Elle peut être faite juste après la visualisation. A haute voix ou en silence. 10 minutes par affirmation.
La "méthode Coué" entre typiquement dans ce cadre.
Exemple : "Tous les jours, à tout point de vue, je vais mieux et de mieux en mieux".
L'affirmation doit être faite au présent. Ne pas dire : "Demain j'irai mieux". Dans une affirmation, ne pas nier la réalité : ne pas dire :"Je n'ai pas mal à la tête" quand on a mal. Dire "Mon mal de tête passe". Affirmer des choses réalistes. Les formulations doivent être faites sur le mode affirmatif parce que le subconscient n'entend pas les négations. Si on dit "Je n'ai plus mal à la tête", on porte l'accent sur le mal, il faut dire "j'ai la tête parfaitement dégagée". Il faut se concentrer sur ce qu'on désire faire et non pas sur ce que qu'on ne veut pas.

La pratique

- Se programmer des objectifs concrets de vie bien définis,
- Déterminer l'écologie de l'objectif : l'impact sur les autres, la nature, le cosmos,
- Dynamiser l'objectif par la visualisation,
- Agir dans le sens de l'objectif pour matérialiser,
-Agir avec flexibilité : changer de voie si plusieurs
solutions se présentent et que les portes se ferment. Etre à l'écoute, tout est message.

La pensée positive comme démarche d'évolution
Dire ou penser "Je veux cela, donc je vais positiver" n'aboutit à rien si l'esprit de la pensée positive n'est pas présent, d'autant que la volonté est une qualité qui paradoxalement bloque souvent. Dans toutes les situations, il faut en effet lâcher prise.
La pensée positive utilise des outils, des techniques, mais la base fondamentale est une démarche saine de comportement vis à vis de soi et des autres, c'est-à-dire s'inscrivant dans une optique d'harmonie avec les lois de l'univers.
Ainsi que tous les écrits de sagesse l'enseignent, on est responsable de ce qui nous arrive. Il ne faut donc pas dire "je n'ai pas de chance", ou encore "c'est la faute des autres".
Il faut cultiver une attitude mentale positive; en fin de journée ou mieux à chaque instant, il faut appliquer le test suivant : "ce que je viens de dire ou penser, est-ce vraiment positif ?". Il faut essayer par réflexe de n'accepter dans sa tête que des phrases saines et constructives.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par _Varuna le Jeu 14 Avr 2011 - 10:35

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:POURQUOI N'UTILISONS NOUS PAS LE POUVOIR DE NOTRE PENSEE?
Selon moi, ceux sont les moeurs sociales actuelles qui stérilisent nos capacités. Certains surrement sont plus loins que d'autres mais notre société n'accepte pas ce genre de pratique. Je dirai même que les stratégies d'éducation "aux normes" (l'éducation nationale par exemple) décridibilise, et occulte ce genre de capacité. Donc pour répondre a ta question, "pourquoi", je dirai :
-peu de personnes s'orientent dans cette voie.
-les moeurs actuelles sont en partie contradictoire a cette voie.
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Jeu 14 Avr 2011 - 11:27

Varuna a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:POURQUOI N'UTILISONS NOUS PAS LE POUVOIR DE NOTRE PENSEE?
Selon moi, ceux sont les moeurs sociales actuelles qui stérilisent nos capacités. Certains surrement sont plus loins que d'autres mais notre société n'accepte pas ce genre de pratique. Je dirai même que les stratégies d'éducation "aux normes" (l'éducation nationale par exemple) décridibilise, et occulte ce genre de capacité. Donc pour répondre a ta question, "pourquoi", je dirai :
-peu de personnes s'orientent dans cette voie.
-les moeurs actuelles sont en partie contradictoire a cette voie.
Amicalement
Effectivement les moeurs sociales, moi je dirai aussi nos éducations religieuses classiques contribue largement a dévaloriser l'homme en lui faisant toujours croire que son problème est ailleurs, et que pour trouver la solution il faut toujours chercher à l'extérieur, comme ils disent se "battre". Je pense que si il ya un juste équilibre entre un travail interne et un travail externe, nous pourrions mieux vivre. Le pouvoir de la pensée 273714

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Invité le Jeu 14 Avr 2011 - 21:21

Merci pour ces textes intéressants. okey

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Lila le Jeu 14 Avr 2011 - 21:29

Voici un autre texte que j'ai copié sur internet et j'aimerai bien avoir votre avis est ce possible où alors simple escroquerie de la part de certaine personne
il y a bien longtemps que nous utilisons ces méthodes (je parle de ma famille), avec beaucoup de succès.
Il n'y a pas "escroquerie", puisque qu'on ne vend rien, et chacun peut essayer. "Si cela n'a pas d'effet, cela ne peut pas faire de tord", comme on dirait. Pas de risque donc, à condition de ne pas remplacer les conseils de santé "classiques" par ces techniques: les employer en prévention ou en support.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Ven 15 Avr 2011 - 20:02

C'est là où je me pose toujours la question, ça coute quoi? d'essayer mais de vraiment essayer? certes ne pas faire n'importe quoi, mais ne fusse que lire où discuter sur ces sujets.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Lila le Ven 15 Avr 2011 - 20:14

je ne comprends pas ta question... dubitatif Essayer quoi, exactement ?

Ce que tu proposes est mon mode de fonctionnement depuis plus de 30 ans. Je n'en suis plus au stade de l'essais, mais encore très très loin de l'efficacité ! Dompter sa pensée est une des choses les plus difficiles qui soient.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Jipé le Ven 15 Avr 2011 - 20:36

l'imagerie mentale, tout comme la suggestion verbale, peut avoir des effets étonnamment bénéfiques, c'est un fait.
Cela reste malgré tout assez limité.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 16 Avr 2011 - 8:47

Lila a écrit:je ne comprends pas ta question... Le pouvoir de la pensée 116795 Essayer quoi, exactement ?

Ce que tu proposes est mon mode de fonctionnement depuis plus de 30 ans. LlL.
Non Lilas je ne parle pas de toi,au contraire, je parle de certaines personnes qui disent rechercher des réponses à leurs intérrogations et quand on leur suggèrent certaines solutions que nous même nous avons expérimentées et éprouvées, elles ne font pas l'effort de les essayer, où même d'essayer d'approfondir l'idée par une recherche personnelle théorique sur le sujet afin de se faire elles même une idée. Je ne préconise et n'encourage pas les attitudes où les rapports soi-disant maître-éleve, car cela entraine un embrigadement de la conscience de l'un(éleve) au profit de certaines personnes mal intentionné, mais plutôt une attitude amicale, où il ya échange, et enfin expérimentation.
Lilas a écrit: Je n'en suis plus au stade de l'essais, mais encore très très loin de
l'efficacité ! Dompter sa pensée est une des choses les plus
difficiles qui soient
Mais le fait que au bout de trente ans tu en sois très,très loin de l'efficacité ne te pousse pas à conclure, que cette théorie de l'action de la pensée sur les aspects de notre vie, n'est peut-être pas vraie?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 16 Avr 2011 - 9:03

Jipé a écrit:l'imagerie mentale, tout comme la suggestion verbale, peut avoir des effets étonnamment bénéfiques, c'est un fait. Cela reste malgré tout assez limité.
Je pense que c'est limiter en fonction de l'adhésion que nous avons par rapport à la méthode, et d'ailleurs les partisans de cette théorie de la puissance de la pensée sur la matière diraient, que le fait de penser que c'est limiter, limite.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Lila le Sam 16 Avr 2011 - 9:47

Mais le fait que au bout de trente ans tu en sois très,très loin de l'efficacité ne te pousse pas à conclure, que cette théorie de l'action de la pensée sur les aspects de notre vie, n'est peut-être pas vraie?
étrange question. dubitatif
S'il n'y avait pas d'effet, il y a déjà bien longtemps que j'aurais laissé tomber. Je n'"utilise" d'ailleurs pas cette force de la pensée dans le but de démontrer une théorie, mais simplement parce que la pensée fait partie de ma vie, et j'essaie de l'employer au mieux. Je suis curieuse d'expérimenter ses limites, de me renseigner à ce sujet. Cela me semble simplement naturel.

Ce n'est pas pour cela que je suis arrivée au bout, que je suis devenue maître de ma pensée, et donc maître de ma vie, ce serait d'une ridicule prétention que de l'affirmer.

Je suis "comme tout le monde", simplement, avec qualités et défauts, problèmes à résoudre et joies à déguster, et l'envie de bien remplir ce qui me reste de temps vie.

Au contraire, prétendre que la pensée n'aurait pas d'effet sur la vie serait d'un ridicule achevé ! On ne serait même pas ici pour en parler, on serait comme des animaux, poussés seulement par notre instinct de survie...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 16 Avr 2011 - 10:18

mais simplement parce que la pensée fait partie de ma vie, et j'essaie de l'employer au mieux.
Je suis d'accord avec toi, utiliser sa pensée au mieux.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Lila le Sam 16 Avr 2011 - 10:27

J'iame bien la théorie de Max heindel, que j'ai déjà souvent cité ici.

D'après lui, notre corps physique, animé par un "corps d'énergie" visible à l'oeil nu (sort de halo dépassant légèrement du corps), est dans une forme relativement achevée.

Notre "corps des sentiments" (aura) est encore en construction, les émotions basses (attraction-répulsion, pulsion, colères, passions...) sont déjà bien structurées, elles représente le stade animal, sa partie "supérieure" (émotion artistique, amour désintéressé) est en construction, à des niveaux divers d'une personne à l'autre, et notre "corps des pensées" est dans le chaos total, pas encore structuré, ou si peu. Ce n'est que dans de courts moments qu'on arrive à concentrer et à "utiliser" nos pensées.

Il suffit d'essayer de compter ses respirations en ne pensant qu'à elles, sans qu'aucune autre pensée ne vienne interférer, pour se rendre compte de la difficulté.

Pas étonnant que je ne puisse pas rattrapper cela, même après 30 ans ! pette de rire


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par bernard1933 le Sam 16 Avr 2011 - 11:05

Nicolas, très intéressant ce que tu écris .
J' avais eu la flemme de lire attentivement tes textes...J' adhère .Oui, la pensée positive a des effets bénéfiques et inversement, et il faut savoir la cultiver avec les méthodes que tu décris .
Où se trouve la pensée et où se fabrique-t-elle?
Comme je suis enclin à la voir partout, la conscience étant , à mon avis, substantiellement liée à la plus infime particule, et sans doute au-delà,je pense que le niveau de son expression est fonction de la complexité du vivant . Et, question complexité, le cerveau bat tous les records . Il est donc normal qu' on y trouve le ressenti de notre propre conscience , de nos sensations, perceptions et réflexions etc...
Dans S&A de ce mois, un article très intéressant d' Antonio Damasio, neurologue, professeur et chercheur à l'université de Californie du Sud . C' est là que j' ai puisé mon histoire de lézard attrape-mouche...Il est l' auteur d' un ouvrage , " L' erreur de Descartes ". Pour lui, la conscience ne naît pas dans le cortex cérébral, mais dans le tronc cérébral, qui relie les hémisphères cérébraux et la moelle épinière; c' est une structure primitive. Il y voit d' ailleurs une capacité de raisonnement cruciale pour la survie, une conscience donc.
Pour lui, trois niveaux de conscience:
- le " protosoi ", conscience primitive percevant instantanément l' état interne du corps.
- la " conscience-noyau ", sans mémoire réelle, qui permet d' appréhender son environnement et de s'y adapter.
- " La conscience autobiographique ", qui garde la mémoire des expériences passées, et, pour les plus évolués des animaux, dont l' homme, de se projeter, d' anticiper l' avenir.
J' espère que le sujet va attirer l' attention
de nombreux forumistes , car il est primordial.
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Opaline le Sam 16 Avr 2011 - 11:24


L'affirmation est une déclaration positive que quelque chose est déjà arrivé.
La "méthode Coué" entre typiquement dans ce cadre.
Bien sûr que la pensée positive influe sur la bonne santé. on le fait souvent instinctivement.
Mais on ne trompe pas l'inconscient comme cela et on ne peut lui mentir.
On ne peut répéter :
"Je vais bien, tout va bien !
Je suis gai , tout me plait !"
quand une rage de dent nous torture.
Ca ne marchera pas ! Evil or Very Mad
Le cerveau reptilien a beaucoup d'expérience.
J'aimerais savoir lui parler !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Jipé le Sam 16 Avr 2011 - 11:46

Opaline a écrit:

L'affirmation est une déclaration positive que quelque chose est déjà arrivé.
La "méthode Coué" entre typiquement dans ce cadre.
Bien sûr que la pensée positive influe sur la bonne santé. on le fait souvent instinctivement.
Mais on ne trompe pas l'inconscient comme cela et on ne peut lui mentir.
On ne peut répéter :
"Je vais bien, tout va bien !
Je suis gai , tout me plait !"
quand une rage de dent nous torture.
Ca ne marchera pas ! Evil or Very Mad
Le cerveau reptilien a beaucoup d'expérience.
J'aimerais savoir lui parler !
Opaline,
la douleur se maîtrise très bien (diminution, voire disparition) en faisant de l'auto-hypnose, on l'enseigne aux enfants et adultes dans des centres anti-douleurs anti-migraineux...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 16 Avr 2011 - 15:23

Lila a écrit: notre "corps des pensées" est dans le chaos total, pas encore structuré, ou si peu. Ce n'est que dans de courts moments qu'on arrive à concentrer et à "utiliser" nos pensées. Il suffit d'essayer de compter ses respirations en ne pensant qu'à elles, sans qu'aucune autre pensée ne vienne interférer, pour se rendre compte de la difficulté.
Pas étonnant que je ne puisse pas rattrapper cela, même après 30 ans !
Effectivement on peut penser que notre corps de pensée sont dans le chaos total. Mais je ne crois pas vraiment, pour moi chaque pensée est une vibration et a une longueur d'onde précise, donc toutes les pensées n'ont pas la même force, la même énergie, nous avons des milliers de pensées par jour mais seule une petite partie influe sur notre vécu, par exemple je veux me rendre quelque part, les pensées qui m'aideront à réaliser cette démarche seront plus fréquentes et plus fortes parce que sous tendus par la volonté et le but. Donc la pensée inter agit avec plusieurs facteurs qui lui permettront de se concrétiser. Prenons le cas d'une personne qui veut calmer une douleur, si elle se répète sans cesse je n'ai plus mal, en pensant toujours j'ai mal, il est clair qu'il aura toujours mal car la pensée "j'ai mal" est sous tendu par une émotion plus forte engendrée par la douleur, il faut ce que certaines personnes appèlent la foi où l'auto-hypnose, qui consiste à agir par la pensée au niveau émotionnel, créer dans sa tête (mental) une émotion de satisfaction, de dénie de la douleur (on l'oubli), et ne plus accorder son attention à la douleur, mais plutôt à la non douleur, donnant ainsi une force à la pensée positive qui sera supérieure aux autres pensées et donc aura des résultats. C'est pour cela que dans mes différents posts, ailleurs, je parle de la force des émotions donnant force à nos pensées, et que je ne suis pas partisans de l'assassinat de nos émotions(ego), car pour que l'homme utilise le pouvoir créateur de la pensée, il a besoin d'utiliser tout ses corps, personnellement, il m'est arrivé de calmer des douleurs dentaires en utilisant cette méthode, bien sûr jusqu'à ce que j'aille me la faire traiter chez le dentiste, cela m'a permis de vérifier la force de la pensée, sur une douleur importante.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Jipé le Sam 16 Avr 2011 - 15:27

Nicolas:
C'est pour cela que dans mes différents posts, ailleurs, je parle de la force des émotions donnant force à nos pensées, et que je ne suis pas partisans de l'assassinat de nos émotions(ego)
je partage ton avis, gardons notre égo du moment qu'il ne nous domine pas...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26976
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Sam 16 Avr 2011 - 15:44

bernard1933 a écrit:
Où se trouve la pensée et où se fabrique-t-elle? d' Antonio Damasio, neurologue, Pour lui, la conscience ne naît pas dans le cortex cérébral, mais dans le tronc cérébral, qui relie les hémisphères cérébraux et la moelle épinière; c' est une structure primitive. Il y voit d' ailleurs une capacité de raisonnement cruciale pour la survie.
Merci, pour ta participation Bernard, ce que tu écrit es intéressant. Pour un anti-matérialiste comme moi, j'ai la tentation de poser la question à l'éminent à l'éminent chercheur Antonio Damasio, si on ouvre le tronc cérébrale, verront nous la pensée? La conscience? mais d'un autre côté, on constatera que même si en ouvrant un tronc cérébral on ne trouve pas la pensée, la destruction de cette partie du système nerveux va entrainer des troubles du comportements des troubles de l'idéation, donc il existe une relation entre notre cerveau et cette pensée qui semble à première vue subtile, comme Tango à l'habitude de dire intangible. Ceci montre s'il en ait besoin les intrications entre le subtil et le tangible de notre être dont la limite est souvent un peu flou.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par democrite le Ven 22 Avr 2011 - 18:15

La pensée humaine peut tout !
"Dans les années 50 un porte container anglais en provenance du Portugal débarque en Écosse pour livrer ca marchandise .
Un marin s'introduit dans le container de réfrigération pour vérifier s'il ne reste plus rien a livrer .
Nul ne sait qu'il est entré et on referme la porte du container alors que l'homme est encore a l'intérieur.
Il tambourine sur les cloisons, mais personne ne l'entend et le bateau repart pour le Portugal .
Le marin trouve de la nourriture dans ce lieu mais il sait qu'il ne pourra pas survivre longtemps dans cette chambre froide .
Il a pourtant la force de saisir un morceau de métal et il grave heure après heure, jour après jour, le récit de son terrible martyre .
Comment le froid l'engourdit, comment ses orteils et ses doigts gèlent .
.......
Lorsque le bateau jette l'ancre a Lisbonne, on ouvre le container et on découvre l'homme mort de froid !
On lit son histoire gravée sur les murs .
Toutes les étapes de son calvaire y sont décrites avec force détails .
Mais le plus extraordinaire n'est pas la . Le capitaine examine le thermomètre du container frigorifique .
Il indique 20° .
En fait, le système de réfrigération n'avait pas été activé durant tout le trajet du retour !
L'homme est mort de froid parce qu'il croyait que le système de réfrigération fonctionnait et qu'il s'imaginait avoir froid .
Ce n'était que son Imagination qui l'avait tué !"

Source : "encyclopédie du savoir relatif et absolu " de Bernard Werber
Étrange histoire non ?
La puissance de la pensée humaine !

Salutation a tous et ?


democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Invité le Ven 22 Avr 2011 - 23:10

OUUH PINESE il est mort pour rien. C'est pire que du suicide. Comme quoi le cerveau est une fascinante machine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par Lila le Sam 23 Avr 2011 - 0:31

Démocrite
comme dit sur l'autre fil, j'aimerais que tu me trouves une autre référence que ce livre de Bernard Werber.

Il semblerait que ce soit une "légende urbaine".

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pouvoir de la pensée Empty Re: Le pouvoir de la pensée

Message par democrite le Sam 23 Avr 2011 - 10:16

Lila a écrit:Démocrite
comme dit sur l'autre fil, j'aimerais que tu me trouves une autre référence que ce livre de Bernard Werber.

Il semblerait que ce soit une "légende urbaine".

Oui Lila je sais . je cherche mais je ne trouve pas !
J'ai lancé un fil sur le sujet pour voir si quelqu'un a des réponses a cela ? S V P !
Cette histoire me bouscule et j'aimerais avoir des réponses !
Je cherche même a envoyer un mail a Mr Werber qu'il nous éclaire ! d'où tient il cette étrange histoire ?
La pensée humaine peu beaucoup de chose ! effet placebo, autoguérison, ........! alors ?

Salut et je vous tiens au jus si je trouve ........?

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum