Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par _La plume le Dim 24 Avr 2011 - 22:44

Après avoir entendu ce soir aux infos que les religions étaient en pleine expansion contrairement à ce qu'on pourrait croire, je me suis mis à chercher des infos sur internet. Je suis tombé sur un texte très positif et tolérant et plein de bon sens, en apparence, au sujet de l'influence de la religion dans la société, accompagné d'une belle vidéo appelant au respect des religions. Je me suis dit : "c'est plutôt rare de présenter les religions sous leur aspect positif et tolérant" . J'allais copier le lien, mais avant, j'ai voulu en connaître l'origine, et là, de lien en lien, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que c'était un texte de la scientologie de Ron Hubbard !

Bien sûr j'ai entendu parler de Ron Hubbard, mais je suis ignorant de sa philosophie,
je n'ai jamais lu la Dianétique, sinon que j'ai les préjugés du commun suite à des témoignages plutôt à charge entendus dans les médias français, émission TV notamment. C'est à dire que c'est un mouvement considéré comme secte en France, qui a eu maille à partie avec la justice. Je ne m'y suis jamais intéressé.

Or, je découvre que ce mouvement est considéré comme église respectable dans d'autres pays et même certaines polices utilisent les préceptes de la scientologie pour faire baisser la criminalité ! Alors là je suis un peu dupé ! où est la vérité ? Comment peut on avoir des opinions aussi différentes d'un pays à l'autre ?

Ma question est : "Est-ce que, d'un côté on peut prêcher les valeurs très humanistes et positives, comme la tolérance, la fraternité, le respect des lois, la légalité, la moralité, l'éthique, l'aide du prochain, lutter contre les injustices, etc... et d'un autre côté, (selon les anti-sectes) agir exactement à l'opposé de ces préceptes ? c'est à dire les agissements que l'on prête généralement aux sectes. ? Qu'en est-il en Belgique, au Québec, en Suisse ou ailleurs ?

Je vois que ce sujet n'a jamais été abordé ?

Voilà ce qu'on trouve sur wiki concernant la doctrine :
Dans ses écritures, la Scientologie se donne comme but : « Une civilisation sans folie, sans criminel et sans guerre, dans laquelle les gens capables puissent prospérer et les gens honnêtes puissent avoir des droits, et dans laquelle l’homme soit libre d’atteindre des sommets plus élevés. »La Scientologie se considère comme une « philosophie religieuse appliquée ». En d'autres termes elle se présente comme une religion, tout en offrant des « solutions pour les problèmes » de ses adeptes.

La Scientologie, qui se définit elle-même comme une religion traditionnelle, se fonde sur la croyance selon laquelle l'homme a été créé pour travailler à son propre salut spirituel. La Scientologie affirme aussi que l'homme est fondamentalement bon mais qu'à cause de son mental réactif, source d'irrationalité, il peut être conduit à agir de manière mauvaise. Ainsi, son « salut spirituel » dépendrait de sa relation avec lui-même, avec ses semblables et du fait d'arriver à une « fraternité avec l'univers ».

La Scientologie affirme donner à l'individu le moyen de résoudre par lui-même ses problèmes, mettre de l'« ordre dans sa propre vie » et également lui permettre d'aider efficacement les autres. Le résultat obtenu se manifesterait par des progrès concrets visant à débarrasser la société de ce que la Scientologie estime être ses fléaux (les drogues, l'illettrisme, le crime, la violence et l'intolérance)...

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Lila le Dim 24 Avr 2011 - 23:09

j'ai été scientologue pendant quelques mois, il y a plus de 20 ans, dont quelques semaines à temps plein, pour suivre un cours "majeur" (= très cher) sur la pédagogie.
Je ne pourrai certainement pas répondre à toutes tes questions, mais je peux essayer.

J'ai aussi rencontré des anciens scientologues qui avaient très bien connu R. Hubbart, et m'ont dénoncé des perversions vraiment négatives de ce personnage.

Je peux déjà te dire que si la sciento se présente comme une église, c'est uniquement dans un but intéressé: d'une part bénéficier d'avantages fiscaux, d'autre part présenter un aspect moins rebutant pour certains. Ils me l'avaient expliqué eux même: c'est un "truc", mais ne correspond pas à la réalité.

Il est évident qu'ils font tout leur possible pour présenter une façade accueillante: tu penses bien que s'ils se présentaient comme une méchante secte, ils ne recruteraient personne. Ils te proposent au début des trucs très intéressants (pour la même raison: ferrer le poisson), mais par la suite, insidieusement, l'araignée tisse sa toile... je pense que c'est la pire secte de toutes, parce qu'il suppriment la liberté de leurs adeptes, les pompent jusqu'au sang.
Ils ont deux catégories d'adeptes: les "vitrines", comme Tom Cruise (et d'autres moins connus, évidemment). Ceux là, brillants, séduisants, ne connaissent que le bon côté et sont peu inquiétés, et donc sont sincères quant ils font de la pub.
En réalité il existe un système policier interne, très violent et pervers (dénonciations, harcèlement moral de la pire espèce), qui peut détruire réellement une personne.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Shidorian le Dim 24 Avr 2011 - 23:20

Je ne connais rien à la scientologie mais je trouve le concept d'engramme de la dianétique intéressant sans être vraiment nouveau dans le fond.
Shidorian
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Lila le Dim 24 Avr 2011 - 23:21

PS en Belgique, elle est considérée comme une des sectes les plus dangereuses par le ministère de la Justice, mais ils sont très habiles, ont de bons avocats et passent entre les mailles du filet.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Lila le Dim 24 Avr 2011 - 23:22

Shidorian a écrit:Je ne connais rien à la scientologie mais je trouve le concept d'engramme de la dianétique intéressant sans être vraiment nouveau dans le fond.
engramme = traumatisme.
En effet, rien de nouveau Wink Mais c'est bien expliqué, accessible et imagé.
Par contre, leur méthode pour les "guérir" est superficielle: elle soulage du symptôme mais ne résout pas le problème, ce qui peut encore l'aggraver.


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Shidorian le Dim 24 Avr 2011 - 23:27

Lila a écrit:
Shidorian a écrit:Je ne connais rien à la scientologie mais je trouve le concept d'engramme de la dianétique intéressant sans être vraiment nouveau dans le fond.
engramme = traumatisme.
En effet, rien de nouveau Wink Mais c'est bien expliqué, accessible et imagé.

Oui ça ferait bondir pas mal de psychologues/psychiatres (et je sait de quoi je parle) mais c'est plus clair et plus sain que les notions de traumatisme ou de complexe de Freud et Lacan... mais secret
Shidorian
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par phil235 le Lun 25 Avr 2011 - 2:30

Je ne suis pas beaucoup au courant de la scientologie personnellement. J'ai pu toutefois lire un de leur tract il y a quelques années (distribué à un de mes amis et dont celui-ci m'a fait part) et je dois dire que j'ai vu là un chef-d'oeuvre de non sens et de discours pseudoscientifique aux néologismes biscornus. Même en ayant une connaissance préalable de l'aspect sectaire du mouvement, le tract m'est apparu ahurissant. Si j'avais voulu faire un tract parodiant l'idée que je me faisais du mouvement je n'aurais pas eu à changer un moindre mot.

phil235
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 12/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par _La plume le Lun 25 Avr 2011 - 11:32

Merci de vos avis.

En lisant ce texte, en tant que spiritualiste, je ne peux qu'être d'accord à 100 pour 100.
à tel point que j'ai eu du mal de croire qu'il s'agit de scientologie, mais si on ne le sait pas, qu'on l'aborde sans préjugé, ça tient la route, peut être rien de nouveau comme vous dites, mais c'est si habilement présenté que je comprends qu'on puisse être séduit à la première lecture par un tel discours anti-matérialiste Neutral

(Pour moi, le matérialisme est effectivement la pire des croyances, la pensée dominante
de cette fin de cycle, et ça je l'assume totalement.)

Je vous mets des extraits de ce texte qui m'ont attiré, (j'ai abrégé pour faire plus court...) juste pour démontrer comment on peut être séduit par un discours, sans savoir ce qui est derrière, l'arbre qui cache la forêt. (le texte intégral sur le blog de D.Gounord, porte parole de l'église de scientologie, celui qui veut le trouvera aisément.

L'influence de la religion dans la société de Ron Hubbard


Un philosophe du début du XX° siècle a parlé du déclin imminent de l’Ouest. Ce qu’il n’a pas prévu, c’est que l’Ouest exporterait sa culture et entraînerait le monde entier dans les affres de sa mort.

Nous assistons aujourd’hui à ce déclin, et puisque nous y sommes impliqués, il revêt la plus haute importance à nos yeux. Soit les idéaux qui nous sont chers survivront, soit de nouvelles valeurs odieuses l’emporteront. Tel est l’enjeu.

Il ne s’agit pas de paroles en l’air. Nous nous trouvons aujourd’hui à un grand tournant de l’histoire, et ce que nous faisons déterminera si le monde va maintenant remonter la pente ou s’il va continuer de glisser dans une autre ère de ténèbres.

Il importe de savoir que les mauvaises conditions ne sont pas le fruit du hasard. La décadence culturelle que nous voyons autour de nous n’est pas fortuite. Elle a été créée. A moins de comprendre cela, un individu ne peut pas se défendre ni étendre son influence dans la société d’une manière efficace.

Une société est capable de survivre des milliers d’années à moins d’être attaquée de l’intérieur ou de l’extérieur par des forces hostiles. Quand de telles attaques ont lieu, elles ont pour premières cibles les dieux et héros religieux et nationaux, les dirigeants potentiels, le respect de soi et l’intégrité de ses membres.
[...]
Des attaques que subit une culture, la plus grave est probablement celle qui est dirigée contre son expérience religieuse. Là où l’on peut détruire ou saper les institutions religieuses, on peut très rapidement renverser et anéantir la substance même de la société.

La religion constitue le premier sens de la communauté. Or ce sens est fondé sur l’expérience mutuelle avec autrui. Une société où le sens religieux de la communauté, et avec lui une confiance et intégrité réelles, sont à même d’être détruits, est telle un château de sable incapable de se défendre contre la mer inexorable.

Depuis un siècle environ, la religion subit des attaques acharnées. On vous a dit que c’était « l’opium du peuple », que ce n’était pas scientifique, que c’était primitif; en bref, qu’il s’agissait d’un leurre.

Mais derrière toutes ces attaques à l’encontre de la religion organisée, se dressait une cible plus fondamentale : la spiritualité de l’homme, votre propre nature spirituelle, le respect de soi et la paix de l’esprit. Il se peut que cette propagande ait si bien réussi que vous-même ne croyez plus en votre nature spirituelle ; mais je vous assure qu’elle existe.

En fait, vous n’avez pas d’âme, vous êtes votre âme. Autrement dit, vous n’êtes pas ce livre, votre carte de sécurité sociale, votre corps ou votre raison. Vous êtes vous. Ceci va devenir plus évident, si ça ne l’est pas déjà, en lisant ce livre.

Persuadez un homme qu’il est un animal, que sa propre dignité et le respect qu’il a de lui-même sont des leurres, qu’il n’y a pas d’ « au-delà » auquel aspirer, qu’il n’y a pas de soi potentiel plus élevé auquel parvenir, et vous aurez un esclave. Permettez à un homme de découvrir qu’il est lui-même, qu’il est un être spirituel, qu’il est capable de pouvoir de choix et qu’il a le droit d’aspirer à une plus grande sagesse, et vous lui aurez donné le départ sur une voie plus élevée.

Bien entendu, de telles attaques envers la religion vont à l’encontre des aspirations traditionnelles de l’homme vers une plénitude spirituelle et un mode de vie éthique.

Depuis des milliers d’années sur cette planète, l’homme pensant a affirmé sa propre spiritualité et a considéré que la sagesse ultime était l’édification spirituelle.

La pensée nouvelle et radicale que l’homme est un animal sans nature spirituelle a un nom : le matérialisme totalitaire. Le matérialisme est la doctrine selon laquelle « il n’y a que la matière qui compte ». Les apôtres de cette nouvelle pensée essayent de convaincre tout le monde que dans le fond, les gens ne sont en fait qu’une masse, et que la personne devrait s’agglutiner à cette masse qui alors la protégerait.
[...]
La religion a également été attaquée comme étant primitive. Un individu étudiant trop de cultures primitives pourrait en venir à croire que la religion est quelque chose de primitif, puisqu’elle est si prépondérante dans ces cultures et que les civilisations « modernes » peuvent s’en passer. En vérité, la religion n’est jamais aussi nécessaire en tant que force civilisatrice que quand l’Homme dispose entre ses mains de forces colossales, alors que les aptitudes sociales mises en valeur par la religion peuvent lui faire défaut.

Les grandes forces civilisatrices religieuses du passé, le bouddhisme, le judaïsme, le christianisme et d’autres, ont toutes souligné la différenciation entre le bien et le mal ainsi que des valeurs éthiques plus élevées.

La baisse du nombre de personnes allant à l’église aux États-Unis coïncide avec une augmentation de la pornographie et de l’immoralité en général, ainsi qu’un accroissement du crime — accroissement donnant lieu à une augmentation des forces de police sans que résulte une diminution de l’aberration morale.

Quand la religion n’a pas d’influence dans une société ou a cessé d’en avoir, l’État hérite de tout le fardeau de la moralité publique, du crime et de l’intolérance. Il doit alors avoir recours à la punition et à la police. Toutefois, ses efforts sont vains, car si la moralité, l’intégrité et le respect de soi ne sont pas déjà inhérents à l’individu, essayer de les imposer ne mènera pas à grand-chose. Seules une conscience spirituelle et une imprégnation de la valeur spirituelle de ces attributs peuvent donner lieu à leur développement. Il faut qu’il y ait davantage de raison, de motivation émotionnelle à être moral, etc. que de menaces de discipline humaine.

Quand une culture s’est complètement détournée de poursuites spirituelles pour tomber dans le matérialisme, il nous faut commencer par démontrer à chacun qu’il est une âme et non un animal matériel. S’étant rendu compte de sa propre nature religieuse, l’individu peut recouvrer une conscience de Dieu et devenir davantage lui-même.

La médecine, la psychiatrie et la psychologie ont « résolu » tout le problème de la « nature humaine » en le tronçonnant en classifications d’ordre matériel : corps, cerveau, force. Et comme elles exigent le monopole sur le plan politique et qu’elles se servent de propagande sociale et politique pour faire valoir leur monopole, elles interdisent toute recherche véritable de réponses à la nature humaine

Leur manque de résultats dans le domaine de la nature humaine est la preuve de leurs échecs. Elles ne peuvent pas changer l’homme - elles ne peuvent que dégrader. Bien qu’elles affirment leur domination dans le domaine de la nature humaine, elles sont incapables de montrer des résultats — et ce manque de résultats n’est nulle part plus flagrant que dans leurs propres rangs. Elles détiennent le record des suicides et choisissent d’utiliser la force sur autrui. Sous leur tutelle, le taux de crimes et de forces antisociales a augmenté. Mais ce pour quoi elles sont le plus condamnées, c’est pour leurs attaques contre quiconque cherche des réponses et contre les influences civilisatrices de la religion. [...]
.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Y a-t-il un scientologue dans la salle ?   Empty Re: Y a-t-il un scientologue dans la salle ?

Message par Lila le Lun 25 Avr 2011 - 14:36

ils sont très habiles, et essayent de pêcher des "poissons" intelligents qui leur rapporteront de l'argent. Ils ont des avocats, et savent ce qu'il faut écrire pour constituer un appât.

Les premiers pas chez eux sont intéressants, donnent envie d'aller plus loin, et c'est là que le piège commence à se refermer.

Je parle des centres intelligents, comme celui que j'ai connus, et pas de ceux qui t'annoncent qu'il faut s'engager pour le milliard d'années à venir et autres salades, qui rebuteront la pluspart des gens.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum