Vérité ou chimère.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Sam 28 Mai 2011 - 11:18

Cette question je l’ai déjà posée une fois :
Aurais-je pu ne pas exister ?
Réponse obtenue : oui, il aurait suffi que….ou qu’un autre spermato plus rapide que toi (enfin le spermato qui…..) te devance.
Cela paraît tellement évident, mais je n’en crois rien. J’ai la conviction profonde, très forte qui dépasse la simple croyance, le sentiment, la certitude même, sans pouvoir l’expliquer, que je devais impérativement faire partie de ce monde, que ce monde ne pouvait absolument pas exister sans moi.
Voilà qui va donner lieu à quelques persiflages, mais sérieusement, qui peut expliquer?
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _Coeur de Loi le Sam 28 Mai 2011 - 11:26

Un spérmatozoide n'est pas une personne, pas plus qu'un ovule.

C'est à partir de la fécondation que l'on entre dans le mystère de la vie, une personne se développe, un être vivant apparait.

Pourquoi ? comment ?

C'est la Maya, l'illusion primordiale du monde.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _La plume le Sam 28 Mai 2011 - 11:33

Bradou, dis toi que même si ta vie n'est pas terrible, si t'es pas riche, si t'es pas beau, si parfois tu te sens petit, inutile, démoralisé ou dépressif n’oublie jamais que tu as été un jour le spermatozoïde le plus rapide de la bande… t'es un champion, pour une fois tu es arrivé le premier sur des millions et tu as gagné ! rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Sam 28 Mai 2011 - 12:00

Une explication possible: je serais l'esprit ou parcelle de l'esprit du monde (ainsi que les autres, bien sûr), aucun ne pouvait naître à ma place, et que même si un autre spermato m'avait devancé, c'est encore moi qui serais venu au monde, avec peut-être un physique différent, mais moi.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Sam 28 Mai 2011 - 21:38

Ben, il faudrait peut-être tordre le coup à de vieux schémas de pensée, car contrairement à l’idée admise, ce n’est pas le Zatopek ou le Bip Bip des spermatos qui va féconder l’ovule, mais c’est……. l’ovule qui choisit celui qui sera, comme Néo, l’élu.

Plusieurs centaines de spermatozoïdes se trouvent en même temps autour de l’ovule en espérant rentrer et un seul pourra le faire et ceci parce que l’ovule le décide et le choisit en se basant sur celui qui aura le bagage génétique le plus opposé au sien. Les chercheurs pensent que cela est du au fait que les chromosomes ont plus de chance de s’enrichir en étant les plus différents possible, pour éviter, entre autres, les problèmes de consanguinité avec tous les aléas que cela engendre.

Ce qui au passage discrédite les tenants de la race pure, car la Vie à bien compris, elle, que la différence, loin d’être un inconvénient est au contraire une chance, une possibilité d’évolution et…….. bon, là je glisse vers le HS mais peut-être que le sujet mériterait un thread spécifique.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Sam 28 Mai 2011 - 23:49

Le sujet n'est pas si c'est le spermato ou l'ovule qui fait ceci ou cela ou comment ça se combine.
Alors, c'est quand est-ce qu'on va comprendre de quoi il s'agit?
affraid
Re-re-formulons le sujet
Je dis avoir la conviction que moi (mon âme, mon esprit..), je devais obligatoirement naître quel que soit X, qu'il ne pouvait absolument pas en être autrement, peu importe ce que font les spermato et les ovules, tant est fort en moi le sentiment que je suis partie indissociable de ce monde et qu'il ne pouvait par conséquent exister en mon absence. Alors qu'est-ce que ça vaut, n'est-ce qu'une illusion ou cela repose-t-il sur quelque chose de plus solide?

_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Dim 29 Mai 2011 - 11:58

Bradou :
Le sujet n'est pas si c'est le spermato ou l'ovule qui fait ceci ou cela ou comment ça se combine.
Alors, c'est quand est-ce qu'on va comprendre de quoi il s'agit?

Oui, oui, bien sûr, mais il est bon de ne pas partir de prémices fausses si on veut avoir des chances d’élaborer une théorie qui tienne la route. Car s’identifier au spermatozoïde qui a fécondé l’ovule est complètement erroné. Un spermatozoïde est une cellule sexuelle qui va transmettre son patrimoine génétique en se combinant à un ovule qui va donner le sien et de la réunion des deux va naître un être à part entière.

Une explication possible: je serais l'esprit ou parcelle de l'esprit du monde (ainsi que les autres, bien sûr), aucun ne pouvait naître à ma place, et que même si un autre spermato m'avait devancé, c'est encore moi qui serais venu au monde, avec peut-être un physique différent, mais moi.

Je ne le pense pas. Posons le problème. Si je pense que je suis une conscience prenant ma source dans la Conscience Une et Eternelle, alors peu importe l’arrangement biologique qui aura donné naissance à mon entité physique. Elle n’est que le support permettant mon expérimentation dans la matière, mais……. je suis quand même « moi », un et unique.

Maintenant, si je pense que ma conscience d’être est le résultat de la combinaison de gènes véhiculés par ma lignée, alors mon identité propre ne peut qu’être unique et le résultat d’un assemblage de « briques » soumis aux lois de la Vie, sans attachement à une super conscience. Je suis là aussi un et unique.

Donc, dans les deux cas, je suis moi et pas un autre, je ne peux pas être un autre.

Je dis avoir la conviction que moi (mon âme, mon esprit..), je devais obligatoirement naître quel que soit X, qu'il ne pouvait absolument pas en être autrement, peu importe ce que font les spermato et les ovules, tant est fort en moi le sentiment que je suis partie indissociable de ce monde et qu'il ne pouvait par conséquent exister en mon absence. Alors qu'est-ce que ça vaut, n'est-ce qu'une illusion ou cela repose-t-il sur quelque chose de plus solide?

Pour ma part, je pense qu’il n’y a qu’une Conscience ( en fait, en dehors d’elle rien n’existe), dont nous sommes partie intégrante et chacun de nous EST cette Conscience. Mais il ne faut pas se leurrer, si cette Conscience s’est fragmentée en une infinité de consciences, ce n’est pas pour des prunes, c’est pour expérimenter à travers des myriades de consciences le monde de la matière.
Ce qui exclu le fait qu’une conscience puisse se substituer à une autre, bien que chaque conscience soit issu de la source. Chaque conscience est unique et le résultat d’une combinaison unique, ben oui, sinon quel intérêt de se diviser si c’est blanc bonnet et bonnet blanc ?

Donc, non, tu ne pouvais pas naître autrement que ce que tu es. Si un autre arrangement de gènes aurait présidé à « ta » naissance, ben, ce ne serait pas toi, mais un autre. Ton sentiment d’être « partie indissociable du monde » est parfaitement compréhensible parce que sans ta conscience, le monde n’existe pas, enfin….TON monde, parce que Ton monde est une création de Ta conscience, c’est elle qui va créer ce monde dans lequel tu évolues.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Dim 29 Mai 2011 - 13:10

Voilà qui est clairement expliqué.
Ecartons l’hypothèse où je ne serais rattaché à aucune « super conscience ».
Gardons l’autre hypothèse.
L’autre hypothèse où je « prendrais ma source dans la Conscience Une et universelle », Conscience universelle dont je ne serais qu’une parcelle mais différente des autres parcelles, différente car « il ne servirait à rien à la Conscience Une d’éclater en mille morceaux si tous les morceaux devaient se ressembler ». Jusque là tout va bien.
Reste maintenant à interpréter ce sentiment « d’être partie indissociable du monde ». Là nous sommes au cœur du sujet. On peut l’expliquer en disant que c’est parce que « c’est mon monde, création de ma conscience. »
Mais ne peut-on pas dire aussi que, étant moi-même une petite partie unique, à nulle autre semblable, de la Conscience Une éclatée, je devais donc impérativement apparaitre. Faute de quoi, cette petite partie que j’incarne se perdrait, ce qui est inconcevable? Et que ce sentiment que j’ai d’apparaitre impérativement dans ce monde vient de là ?
Et c’est bien cette explication que j’avais en tête en posant la question. Et ce sentiment reviendrait en fait à dire que j’ai conscience de faire partie d’une Conscience et que les spermatos et les ovules ont beau faire, ou mon père épouser une autre femme, je devais être ici quel que soit X.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Dim 29 Mai 2011 - 18:44

Bradou :
Mais ne peut-on pas dire aussi que, étant moi-même une petite partie unique, à nulle autre semblable, de la Conscience Une éclatée, je devais donc impérativement apparaitre. Faute de quoi, cette petite partie que j’incarne se perdrait, ce qui est inconcevable? Et que ce sentiment que j’ai d’apparaitre impérativement dans ce monde vient de là ?
Et c’est bien cette explication que j’avais en tête en posant la question. Et ce sentiment reviendrait en fait à dire que j’ai conscience de faire partie d’une Conscience et que les spermatos et les ovules ont beau faire, ou mon père épouser une autre femme, je devais être ici quel que soit X.

Là aussi, il faudrait clarifier les termes, sinon on va finir par tout mélanger. Posons nous la question : Qui ressent ce « sentiment » ?

Si c’est la partie de la conscience que chacun de nous est, partie intégrante de la super conscience, alors là, en un sens peu importe l’assemblage biologique de notre propre entité. Elle aura toujours conscience d’être elle-même, c'est-à-dire d’être la Conscience.

Si ce « sentiment » émane de notre petit moi, cela peut vouloir dire que celui-ci s’est rendu compte (par un travail personnel dirigé ou tout simplement par les aléas de la vie), qu’il n’est en fait qu’une identification et que seul existe la Conscience.

Mais ne nous trompons pas, si nous avons un ego, il a son utilité. Sans lui, rien ne serait possible et chaque ego est unique.
Alors, si ton père avait fécondé une autre femme, ben Bradou n’existerait pas et le fruit de leur union serait un autre que toi-même.

Mais cela n’invalide pas le fait que chacun de nous a sa place dans la danse de Shiva et que notre présence ici bas n’est certainement pas le fruit du hasard et donc en un sens tu as raison, Bradou ne pouvait qu’exister, mais pas avec un autre assemblage, d’autres « briques », non, mais avec les éléments qui ont donné naissance à cet être unique et à nul autre semblable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Lila le Dim 29 Mai 2011 - 18:59

j'aile même sentiment que Bradou, mais je serais incapable de l'expliquer.

Si on était né d'une autre "combinaison", on serait encore "nous" mais avec un tempérament différent, ou une chance différente, mais notre "véhicule" aurait pu nous fournir dans les deux cas l'expérience que nous serions venu chercher ici.

Merci Hitori pour ton explication, et... c'est un plaisir de te revoir. soutenir
Spoiler:
Bradou, c'est toujours une épreuve de le revoir, mais j'ai sans doute un petit côté maso qui fait que j'aime cela Vérité ou chimère. Girl_devil

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Dim 29 Mai 2011 - 21:01

Lila :
Merci Hitori pour ton explication, et... c'est un plaisir de te revoir.

Spoiler:
Salut Lila, le plaisir est partagé, car ta spontanéité, même si parfois elle a tendance à te jouer des tours, te rend plus humaine et chaleureuse que certains pinailleurs de ce forum.

Mais, cela fait du bien de faire un break de temps en temps, histoire de prendre du recul.

Bises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Lun 30 Mai 2011 - 1:08

Bon, ça va, c'est correctement cerné.
Quelques termes à préciser toutefois afin de lever toute confusion éventuelle. Quand je dis « moi », je désigne uniquement cette miette de la Conscience Universelle qui est (ou supposée être) en moi. J’exclus la part d’hérédité, le physique, le tempérament, la personnalité et tout autre résidu acquis tout au long de la vie.
Si donc moi (miette ou brisure de La Grande Conscience) J’ai ma « place dans la danse de Shiva » et ne suis pas « le fruit du hasard », mais que je ne peux pour autant naître d’une autre fécondation, on peut donc dire que mon père était prédéterminé à épouser ma mère et que le spermato et l’ovule qui m’ont donné naissance étaient condamnés à se rencontrer.
Si donc ce sentiment d’être indissociable du monde n’est pas une illusion (chimère dans le titre) due à une longue cohabitation, on peut dire que c’est cette miette qui est en moi qui se reconnait brisure de la Grande Conscience.
Bon avançons.
Ce sentiment (essayez d’imaginer le monde tel qu’il est sans vous, vous aurez le sentiment, quelque chose en vous de très fort, vous dira que c’est impossible), s’il n’est pas une illusion psychologique, est un sentiment d’appartenance, une identification directe à la Conscience cosmique, qui n’est ni croyance ni foi, mais les surpasse (de valeur supérieure) en ce sens que c’est une connaissance, une reconnaissance directe, immédiate.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Lun 30 Mai 2011 - 1:36

BRADOU : je ne suis pas « le fruit du hasard », mais que je ne peux pour autant naître d’une autre fécondation, on peut donc dire que mon père était prédéterminé à épouser ma mère et que le spermato et l’ovule qui m’ont donné naissance étaient condamnés à se rencontrer.
Prédéterminisme? Cela suppose une action extérieure à soi avant d'être, qui prédétermine tout ces évènements du choix des parents et ensuite du spermatozoïdes qui fera moi seul et unique?

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Lila le Lun 30 Mai 2011 - 8:13

Bradou, je suis en train de découvrir, grâce à Hamza Muslim, une scientifique remarquable, qui renseigne d'autres scientifiques non matérialistes.

Dans un écrit, elle dit ceci, qui répond à ta question:
Ce champ figé H3 ou champ de forme devra impérativement trouver un champ de mémoire H2 libre constitué par le génome des futurs parents à la seule et unique condition que le "mort" puisse piloter ce génome sans en être l'esclave. Article à lire pour en savoir plus et une conférence:
http://nous-les-dieux.org/Le_mouvement_de_l'information_dans_le_corps , à écouter absolument (même si le début gêne, il faut faire le petit effort)

pour Hitori:
merci, en effet, je sais que je ne suis pas parfaite, et ne cherche pas à donner une autre image de moi même, et tant pis pour ceux à qui cela ne plaît pas. J'ai dû trop refouler mes émotions dans la vie, ici, je me lâche, et cela fait un bien fou ! Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Lun 30 Mai 2011 - 9:32

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:
BRADOU : je ne suis pas « le fruit du hasard », mais que je ne peux pour autant naître d’une autre fécondation, on peut donc dire que mon père était prédéterminé à épouser ma mère et que le spermato et l’ovule qui m’ont donné naissance étaient condamnés à se rencontrer.
Prédéterminisme? Cela suppose une action extérieure à soi avant d'être, qui prédétermine tout ces évènements du choix des parents et ensuite du spermatozoïdes qui fera moi seul et unique?
Oui, Nicolas.
Mais attention, avant "je ne suis pas", il y a un "si".
On peut reformuler tout cela comme suit:
-je devais naître impérativement quels que soient mon père, ma mère, le spermato et l'ovule, car brisure de la Grande Conscience je devais me retrouver dans un corps.
-sinon, si je ne pouvais naitre que de ce père là, de cette mère là, de ce spermato et de cet ovule là, dans ce cas on peut dire "qu'une action extérieure" est intervenue pour faire se rencontrer tout ce monde là afin que j'apparaisse.
Si ce n'est la première hypothèse c'est la seconde, mais la brisure que je porte, il lui fallait un gîte.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Lun 30 Mai 2011 - 10:22

Lila a écrit:Bradou, je suis en train de découvrir, grâce à Hamza Muslim, une scientifique remarquable, qui renseigne d'autres scientifiques non matérialistes.
Lila, sans entrer dans le détail des démonstrations scientifiques fort complexes des liens que tu donnes, je crois comprendre que la thèse soutenue est la suivante, que je reformule dans la terminologie utilisée dans ce post pour ne pas changer.
Nous sommes bien une parcelle de la Grande Conscience à laquelle nous demeurons toujours connectés. C'est même là une lapalissade, car si nous n'étions pas connectés, on ne pourrait plus dire qu'il y a une Conscience Globale. Une Conscience Globale qui s'est donc fragmentée tout en restant Une. Il me semble aller de soi aussi, ce qui est bien affirmé dans tes liens, qu'aucune de ces parcelles ne peut se perdre. La Conscience Globale Une, Entière, Complète ne saurait s'ébrécher, perdre les parties que nous sommes et qui la constituent. C'est cette même connexion qui fait aussi que nous pensons. La matière cérébrale ne saurait produire la pensée, mais capte la pensée.
Il ne serait donc pas étonnant que le fragment que nous sommes prenne conscience de son origine, de ce lien, de cette appartenance à la Conscience Globale et se dise: " l'éventualité que j'aurais pu être zappé est impossible."
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Lun 30 Mai 2011 - 11:35

Bradou :
Ce sentiment (essayez d’imaginer le monde tel qu’il est sans vous, vous aurez le sentiment, quelque chose en vous de très fort, vous dira que c’est impossible), s’il n’est pas une illusion psychologique, est un sentiment d’appartenance, une identification directe à la Conscience cosmique, qui n’est ni croyance ni foi, mais les surpasse (de valeur supérieure) en ce sens que c’est une connaissance, une reconnaissance directe, immédiate.

Oui, ce que tu décris là est la connaissance directe de notre véritable nature. Par une travail de méditation (parfois, cela se produit spontanément, sans avoir à chercher quoi que ce soit, dans des moments de paix intérieure et extérieure) petit à petit, l’ego lâche prise et la Conscience émerge.

C’est ce que l’on appelle l’enstase qui désigne l’expérience mystique naturelle, qui s’oppose à extase qui est l’expérience mystique surnaturelle.

Dans l’expérience mystique d’extase la personne est « ravi », car elle sort d’elle-même (ex), alors que dans l’enstase (en), la personne, au contraire rentre au plus profondément d’elle-même, en « déconnectant » tous les stimuli qui parviennent à sa conscience, aussi bien mentaux que physiques. C’est l’extinction de la personnalité et ne reste qu’un fort « sentiment » de présence qui se situe en amont de notre conscience « ordinaire », celle du pilote automatique.









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Lila le Lun 30 Mai 2011 - 12:15

Bradou, je conclurais aussi quelque chose comme cela, quoique cela n'explique pas tout, disons que c'est une théorie intéressante.

Faire partie d'une conscience globale, c'est très joli, mais alors pourquoi nous incarnons nous ? Je vois deux pistes de réflexion:
- pour "travailler" à un point particulier, limité, et augmenter la Conscience Globale
- ou pour en créer des fragments, justement, comme des boutures d'une plante: des brindilles sont piquées dans le sol, certaines y prendront racine, les autres deviendront humus...

Ca devient trop abstrait pour moi, tout ça.


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Lun 30 Mai 2011 - 12:35

bradou a écrit:
NICOLAS ROUSSELOT a écrit:
BRADOU : je ne suis pas « le fruit du hasard », mais que je ne peux pour autant naître d’une autre fécondation, on peut donc dire que mon père était prédéterminé à épouser ma mère et que le spermato et l’ovule qui m’ont donné naissance étaient condamnés à se rencontrer.
Prédéterminisme? Cela suppose une action extérieure à soi avant d'être, qui prédétermine tout ces évènements du choix des parents et ensuite du spermatozoïdes qui fera moi seul et unique?
Oui, Nicolas.
Mais attention, avant "je ne suis pas", il y a un "si".
On peut reformuler tout cela comme suit:
-je devais naître impérativement quels que soient mon père, ma mère, le spermato et l'ovule, car brisure de la Grande Conscience je devais me retrouver dans un corps.
-sinon, si je ne pouvais naitre que de ce père là, de cette mère là, de ce spermato et de cet ovule là, dans ce cas on peut dire "qu'une action extérieure" est intervenue pour faire se rencontrer tout ce monde là afin que j'apparaisse.
Si ce n'est la première hypothèse c'est la seconde, mais la brisure que je porte, il lui fallait un gîte.
La question reste toujours d'actualité, qui te prédétermine . Où alors c'est pas le sujet.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Lun 30 Mai 2011 - 13:16

Lila a écrit:Bradou, je conclurais aussi quelque chose comme cela, quoique cela n'explique pas tout, disons que c'est une théorie intéressante.
Faire partie d'une conscience globale, c'est très joli, mais alors pourquoi nous incarnons nous ? Je vois deux pistes de réflexion:
- pour "travailler" à un point particulier, limité, et augmenter la Conscience Globale
- ou pour en créer des fragments, justement, comme des boutures d'une plante: des brindilles sont piquées dans le sol, certaines y prendront racine, les autres deviendront humus...
Ca devient trop abstrait pour moi, tout ça.
C'est abstrait pour tout le monde et personne ne peut savoir. Nous ne faisons que développer des raisonnements, manipuler des concepts en essayant de ne pas tomber dans les contradictions. Et là dans ce que tu dis, Lila, je vois des contradictions:
-une conscience globale est globale, elle ne peut pas augmenter.
-une conscience globale ne travaille pas, ne travaille à rien. Lui prêter des desseins est une erreur, selon moi. Une conscience globale est achevée, elle se contente d'être.
De façon générale ce raisonnement consiste à dire ceci :" l'Ordre tel qu'il est doit servir à quelque chose, donc n'est pas un Ordre ou seulement un Ordre provisoire ayant un but, celui d'établir un Ordre véritable, alors essayons de deviner ce que sera l'Ordre définitif qui viendra plus tard ". C'est une drôle de façon de procéder, je ne sais pas si j'en ai suffisamment souligné l'aberration.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Lun 30 Mai 2011 - 13:39

NICOLAS ROUSSELOT a écrit:La question reste toujours d'actualité, qui te prédétermine . Où alors c'est pas le sujet.
Si, au contraire!
Cette question s'impose d'elle-même une fois affirmé ce qui a été affirmé.
Je crois qu'il ne faut pas parler de déterminisme ni de qui a prédéterminé. Ni de hasard d'ailleurs. Je crois que cette approche est fausse. D'ailleurs si l'on pousse le raisonnement dans l'une ou l'autre hypothèse on se perdra dans l'infinité des sables.
Je crois qu'il y a autre chose que déterminisme et hasard. Un quelque chose comme "c'est ainsi", "ce qui est est ainsi", "c'est inhérent à ce qui est", "c'est ainsi que ce qui est fonctionne".
Et c'est parce que l'Ordre est ainsi, ni hasard ni déterminisme, qu'il est Ordre.
Lui même n'est ni déterminé ni produit du hasard, et il en est de même de tout ce qui émane de lui. J'apparais donc dans ce monde sans être ni produit du hasard ni prédéterminé, mais parce que émanant de l'Ordre qui n'est lui-même ni fruit du hasard ni déterminé.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Lila le Lun 30 Mai 2011 - 13:41

je ne crois pas non plus au hasard, au contraire, tout répond à des lois universelles, et l'Univers en serait une concrétisation "lourde", matérielle, pour les apprendre et les expérimenter (pour augmenter le niveau de conscience ou faire un apprentissages, ça, je ne sais pas, mais une des lois est "il n'y a rien pour rien": tout a une fonction.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Lun 30 Mai 2011 - 14:36

C'est un peu comme si nous étions des rouages d'une machine, dire que nous sommes tout simplement est vrai, mais nous sommes aussi dans une certaine évolution, dans la mesure où à contrario d'une machine humaine fini, qui n'évoluera plus, ne changera plus, l'univers qui est une machine infini et complexe en perpétuel changement, je ne dirais pas nécessairement évolution, les changements se font par ses rouages, nous, il y a donc dans le fait d'être une nécessité de changement pour continuer l'harmonie de la machine univers, donc quelque part un déterminisme vers un changement obligatoire.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Mar 31 Mai 2011 - 0:01

Je crois qu’il faut distinguer deux niveaux de réflexion.
-sur la conscience globale
-sur l’homme.
La conscience globale est ce qui est « depuis toujours ». Avant d’être, elle a d’abord été ce qu’elle devait être, elle a d’abord (façon de parler) atteint son but, elle est dans le but, elle est le but même. Dire à son propos qu’elle poursuit un but, que si elle est là ce n’est pas sans raison, qu’elle est atrophiée, qu’elle doit gonfler, et que à un certain moment elle a décidé de créer l’homme pour qu’il la gonfle, c’est tout simplement se tromper d’objet, ne pas savoir de quoi on parle.
En un mot, la Conscience Globale n’est pas en marche, si elle devait marcher, elle a déjà marché et fini de marcher au moment où elle fut. Elle n’est pas un objet de l’univers, elle est l’univers.
L’homme, lui, par contre, et soumis à l’évolution, sa conscience peut s’abrutir ou s’affiner, mais sans effet sur la conscience globale.
Quant à l’approche déterminisme-cause-hasard elle est à la fois inappropriée et stérile. Un déterminisme, une cause est par définition ce qui est susceptible, au moins théoriquement, de cesser d’agir, ce qui est inconcevable s’agissant de la Grande Conscience. Ce qui est, est par et dans la nature même de cette conscience. Un poisson dans l’océan est naturellement trempé, ce n’est ni l’effet d’une cause ni le hasard.
Dans notre environnement nous constatons des causes et des effets, mais ce n'est qu'une vision limitée, une illusion. Ce serait une erreur à mon sens de vouloir qu'il en soit ainsi à l'échelle Supérieure, d'exiger que même à cette échelle-là il y ait des causes à des effets, que des effets aient obligatoirement une cause et que ce qui est doit avoir nécessairement une raison d'être.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par NICOLAS ROUSSELOT le Mar 31 Mai 2011 - 3:05

Ton discours est assez clair, mais quand tu parles de conscience global tu l'identifie à l'univers? par contre pour moi il y a une conscience GLOBALE d'un côté, d'où émerge, d'autres sous consciences et l'univers, de l'autre. Et ce que j'ai dis plus haut est très simple; Pour moi l'univers est parfait parce que je ne peux pas imaginer qu'il soit imparfait; il est, comme tu le dis si bien, mais cette perfection ne se fait pas comme ça sans action, ni réaction, elle répond à des équilibres entre des forces, des lois, des énergies tel que la loi d'évolution des âmes, mais je l'ai dit plus haut le terme évoluer n'est peut-être pas adapté, je dirai plutôt mouvement, changement qui se passe au niveau vibratoire, passant d'un état dense à subtil et plus subtil et vice-versa en fonction des changement qui se font à l'échelle de l'univers, l'âme doit donc changer pas parce que elle a été faite pour cela, non mais parce qu'elle fait tout simplement parti d'un univers en mouvement et qui est toujours en équilibre. Concrètement, notre présence ici bas à pour but(oui un but) ce changement vibratoire, pour que nous et la nature qui faisons parti intégrante de l'univers suivions harmonieusement son mouvement. Pas pour l'univers grandisse, car ce qui est infini ne peut plus grandir, mais pour que l'univers soit toujours parfait.

NICOLAS ROUSSELOT
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 673
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum