Vérité ou chimère.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Mar 31 Mai 2011 - 10:38

Oui, pour moi la conscience globale est la partie spirituelle de l’univers, on peut l’appeler esprit ou intelligence, peu importe. Cette conscience imprègne l’univers, mais n’est pas tout l’univers, bien que tout l’univers lui appartienne et lui soit soumis. Tu dis que pour toi, ils sont séparés. Remarque que je ne vois pas où se situerait la différence, moi-même tout compte fait je les sépare puisque je distingue la partie spirituelle (Conscience Globale) du reste (ce qu’on appelle communément la création.)
Tu dis que l’univers est parfait parce que tu ne peux imaginer qu’il ne le soit pas, mais parfait pour qui et par rapport à quoi ? On peut dire qu’il est parfait par le seul fait qu’il est, c'est-à-dire nous dire que les imperfections que nous y voyons sont indispensables pour qu’il soit, que sans ces imperfections il ne serait pas et que ces imperfections ne sont donc pas des imperfections.
Cela dit, pour moi cette Conscience Globale est immuable dans tous les sens du mot, ne peut ni grandir, ni rapetisser, ni changer, ni s’améliorer. Elle est là pour imposer sa nature (je préfère à Loi) à la nature. Je rejette l’idée d’une Conscience occupée à construire son avenir. Je n'ai pas de projet pour Dieu.
Je l’ai souvent comparée à une cage ou à un aquarium. Ce qui est à l’intérieur ne peut échapper à sa discipline, empiéter sur ses lignes rouges, défier ses lois, mais pour le reste, ce qui se passe à l’intérieur ne l’intéresse aucunement, l’homme peut devenir le Surhomme ou rechuter dans la préhistoire, elle s’en fiche. Que le désordre règne à l’intérieur ne peut l’émouvoir, et rien, les âmes pas plus qu'autre chose, ne peut travailler à la « perfection de l’univers », l’univers est parfait dans le sens où je l’ai défini, et il ne peut en être autrement à aucun moment. Nul besoin donc de veiller à son équilibre.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Mar 31 Mai 2011 - 15:46

Bradou :
Cela dit, pour moi cette Conscience Globale est immuable dans tous les sens du mot, ne peut ni grandir, ni rapetisser, ni changer, ni s’améliorer. Elle est là pour imposer sa nature (je préfère à Loi) à la nature. Je rejette l’idée d’une Conscience occupée à construire son avenir. Je n'ai pas de projet pour Dieu.
Je l’ai souvent comparée à une cage ou à un aquarium. Ce qui est à l’intérieur ne peut échapper à sa discipline, empiéter sur ses lignes rouges, défier ses lois, mais pour le reste, ce qui se passe à l’intérieur ne l’intéresse aucunement, l’homme peut devenir le Surhomme ou rechuter dans la préhistoire, elle s’en fiche. Que le désordre règne à l’intérieur ne peut l’émouvoir, et rien, les âmes pas plus qu'autre chose, ne peut travailler à la « perfection de l’univers », l’univers est parfait dans le sens où je l’ai défini, et il ne peut en être autrement à aucun moment. Nul besoin donc de veiller à son équilibre.

Je ne vois pas les choses ainsi.

Déjà, en restant strictement sur le plan de la matière, il est évident que l’Univers n’est pas statique, mais est en constante mutation dans une évolution fractale. Le principe cosmologique de perfection de l’Univers n’est pas quelque chose de nouveau. On le retrouve dans le concept de l’immuabilité des cieux de la pensée antique grecque. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et nous savons maintenant que le fond diffus cosmologique avec le spectre de corps noir invalide la possibilité d’une théorie de l’état stationnaire.

D’autre part, sur le plan disons « immatériel », je ne pense pas que la Conscience se foute éperdument des consciences que nous sommes, pour la simple et bonne raison qu’elle a besoin de nous, de la même façon que Dieu à besoin du Diable. Quand l’énergie primordiale nous a « envoyés » en éclaireurs, ce n’est pas pour nous abandonner en disant -démerdez-vous- (ça, c’est les religions qui le disent, pour asservir les gens), mais pour que nous soyons ses « yeux » et ses « oreilles » sur ce plan ci. Pour que notre évolution lui permette sa propre évolution. J’ai déjà écris quelque part que Dieu était le lanceur de balle et l’homme le réceptionniste……

L’énergie primordiale suit une évolution exponentielle. Elle n’est pas statique et immobile, sinon, elle serait « morte » Comme tout ce qui est, elle est « vivante » et de fait en constante mutation. ET……. nous sommes, nous humains, les artisans de cette mutation.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Opaline le Mar 31 Mai 2011 - 16:51

D’autre part, sur le plan disons « immatériel », je ne pense pas que la Conscience se foute éperdument des consciences que nous sommes, pour la simple et bonne raison qu’elle a besoin de nous
Dis donc, tu nous attribues un rôle sacrément important !
La grande conscience serait aveugle et sourde, comme notre justice ?
Elle a besoin de nos yeux qui ne voient pas à plus de 50m alors que , dans la nature , les animaux font beaucoup mieux ! Idem pour les oreilles ! et tous les sens !
Côté sens, nous sommes les moins performants de la nature, notre intelligence tendant à remplacer les sens .
C'est un peu égocentrique comme vision !
Tout ce qu'on peut dire c'est que nos sens et notre intelligence nous servent à nous , d'abord ou nous desservent aussi, d'ailleurs !
ce n’est pas pour nous abandonner en disant -démerdez-vous- (ça, c’est les religions qui le disent, pour asservir les gens)
La grande conscience ne s'occupe absolument pas de nous , les gènes via le cerveau, sont là pour nous adapter aux changements et encore pas immédiatement ou individuellement mais sur le long terme et par élimination des espèces inadaptées (néandertal) .
Un exemple : pour éradiquer le paludisme, on a déversé quantité de DDT qui a éliminé un grand nombre de moustiques (une hécatombe) mais les moustiques se sont adaptés et ont résisté.
Aujourd'hui, on crée des moustiques génétiquement modifiés capables de détruire les parasites et on va les répandre dans la nature en espérant qu'ils ne seront pas les vecteurs d'autres maladies et que le parasite ne contournera pas la difficulté.

La grande conscience aime autant le parasite du paludisme que l'Homme intelligent et doté de conscience que nous sommes .

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Mar 31 Mai 2011 - 18:08

Opaline :
Dis donc, tu nous attribues un rôle sacrément important !

Ben ouais ! Tu crois peut être que nous sommes là par hasard, que notre existence n’est rien d’autre qu’un éphémère passage, sans queue ni tête, une fente de lumière entre deux éternités de ténèbre ? Tu as peut-être raison….ou bien tort. Ben moi, vois-tu, je pense le contraire, que notre existence s’inscrit dans un canevas dont nous sommes les pièces maîtresses. J’ai peut-être raison……ou bien tort. Et comme aucun de nous deux ne peut prouver quoi que ce soit, cela restera du domaine des supputations. Balle au centre…….

La grande conscience serait aveugle et sourde, comme notre justice ?
Elle a besoin de nos yeux qui ne voient pas à plus de 50m alors que , dans la nature , les animaux font beaucoup mieux ! Idem pour les oreilles ! et tous les sens !
Côté sens, nous sommes les moins performants de la nature, notre intelligence tendant à remplacer les sens .
C'est un peu égocentrique comme vision !
Tout ce qu'on peut dire c'est que nos sens et notre intelligence nous servent à nous , d'abord ou nous desservent aussi, d'ailleurs !

Seigneur, ils ont des yeux et ne voient pas !!! Le fait d’avoir mis des guillemets à « yeux » et « oreilles » permet à ceux qui ont des yeux pour voir, de comprendre que je ne parlais pas d’yeux et d’oreilles physiques. Menfin ! Case piquet……

La grande conscience ne s'occupe absolument pas de nous , les gènes via le cerveau, sont là pour nous adapter aux changements et encore pas immédiatement ou individuellement mais sur le long terme et par élimination des espèces inadaptées (néandertal) .
Un exemple : pour éradiquer le paludisme, on a déversé quantité de DDT qui a éliminé un grand nombre de moustiques (une hécatombe) mais les moustiques se sont adaptés et ont résisté.
Aujourd'hui, on crée des moustiques génétiquement modifiés capables de détruire les parasites et on va les répandre dans la nature en espérant qu'ils ne seront pas les vecteurs d'autres maladies et que le parasite ne contournera pas la difficulté.

Je crois que là tu dérives un peu, non ? Mais comment la grande conscience, comme tu dis, pourrait nous ignorer, alors que nous sommes….. cette Conscience ? allons, allons……

La grande conscience aime autant le parasite du paludisme que l'Homme intelligent et doté de conscience que nous sommes .

Toutafé, puisque tout procède d’elle. Mais à la différence que nous sommes, nous humains, les dépositaires d’un devoir de conscience, qui nous astreint à plus de responsabilité et de notre comportement, de part l’impact, autrement plus important que les autres espèces, que nous avons dans le monde, va dépendre le futur que nous aurons façonné. Donc, si nous ne sommes pas plus important qu’un parasite, sur le plan de la vie biologique, nous sommes, quand même plus important sur le plan de l’évolution de l’esprit qui, dans son cheminement vers plus de complexité, nous permettra à terme de devenir pleinement conscient.

Donc, ce n’est pas une question de préférence, d’aimer cela plus que cela, mais c’est une question d’évolution de conscience, de hiérarchisation de l’esprit. Chaque espèce a son utilité et son rôle à jouer, celui de l’humain est d’accéder à l’ouverture de sa conscience, pour atteindre l’arcane suprême, via notre position sur l’échelle planétaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Imala le Mar 31 Mai 2011 - 20:24

bradou a écrit:Cette question je l’ai déjà posée une fois :
Aurais-je pu ne pas exister ?
Réponse obtenue : oui, il aurait suffi que….ou qu’un autre spermato plus rapide que toi (enfin le spermato qui…..) te devance.
Cela paraît tellement évident, mais je n’en crois rien. J’ai la conviction profonde, très forte qui dépasse la simple croyance, le sentiment, la certitude même, sans pouvoir l’expliquer, que je devais impérativement faire partie de ce monde, que ce monde ne pouvait absolument pas exister sans moi.
Voilà qui va donner lieu à quelques persiflages, mais sérieusement, qui peut expliquer?

Hello Bradou ,

Je ne sais pas si le monde n'aurait pu exister sans toi, mais le monde, tel qu'il est avec toi en son sein, certe non.

J'ai aussi cette certitude.
J'existe de tout temps.
Je fais partie de ce "Je suis..." de Dieu.

Il me fallait naître, il me reste à devenir sans jamais cesser de devenir... processus, sortir de toutes mes morts...

c'est encore moi qui serais venu au monde, avec peut-être un physique différent, mais moi

Oui. Je le crois aussi. Tu es, nous sommes, unique(s) et irremplaçable(s).

Faute de quoi, cette petite partie que j’incarne se perdrait, ce qui est inconcevable? Et que ce sentiment que j’ai d’apparaitre impérativement dans ce monde vient de là ?

... Je ne sais pas, mais je pense (tout haut) que la question se pose un peu différemment, en Dieu, ce n’est pas le monde qui ne serait pas, sans toi, c’est la Vie...
Toutes les vies expriment la Vie… c’est peut-être pour cette raison que les textes sacrés nous invitent de manière pressante à la choisir plutôt que la mort…

c’est une connaissance, une reconnaissance directe, immédiate

Oui.
Tu le sais.
De manière parfaite.
C’est.

Dans ton inspire et dans ton expire.
Et nourriture.
Et eau.
Etre.
Tu es.

Et tu ne pourrais pas, ne pas être.

mais la brisure que je porte, il lui fallait un gîte.

Je ne crois pas à cette brisure. Je crois en une extension de la Vie… La Vie qu’il nous faut exprimer, et donc je crois à la nécessité de devenir… Naître et devenir.

...En Genèse Dieu dit à Abraham : va vers toi , de ta terre, de ton enfantement, de la maison de ton père vers la terre que je te ferai voir… Sortir de toutes ses matrices donc, ou plus précisemment : de tout ce qui retient en matrice, ou encore mieux, métaphoriquement : de tout ce qui empêche de naître vraiment… Comme si il s'agissait d'entrer en transumance et regagner son "pays" d'origine...Pour ton bien, pour ton bonheur, commente Rachi...

Hitori accueil

Imala
Imala
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Invité le Mar 31 Mai 2011 - 23:17

Imala

Spoiler:
Même à travers les méandres des espaces virtuels des affinités se tissent et les AS se reconnaissent.
Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par _bradou le Mer 1 Juin 2011 - 11:00

Imala a écrit:
Hello Bradou ,
Spoiler:
Vérité ou chimère. - Page 2 La_kas10
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vérité ou chimère. - Page 2 Empty Re: Vérité ou chimère.

Message par Imala le Mer 1 Juin 2011 - 16:57

Bradou...

Spoiler:
C'est une merveille ! Merci ! ange

Imala
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum