Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par _InfinimentGrand le Lun 24 Jan 2011 - 3:09

Enlever la vie, tuer, euthanasier...
Moi je mélange pas les chaussettes et les serviettes. Ce sont trois termes différents, de pensées, de volontés et maniéres différentes.
Afficher le mot "tuer" pour alarmer, C'EST PAS BIEEEN!! merci.
Un chat se fait culbuter par une voiture. Ses cotes sont cassées, ses pattes sont fracturées, son corps gesticule, il vit encore, vous en faites quoi? Vous le regardez!
Chez moi on abrége la douleur dans un deuil d'amitié, quelque soit le chat, et on supporte la douleur d'un étre cher, car on aime la vie.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Ven 28 Jan 2011 - 9:58

FRANCE :
Euthanasie : Le débat est une nouvelle fois refermé !


Voir ici

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par arakno1 le Dim 30 Jan 2011 - 15:14

Pour ma part je suis d'accord avec ce que pense "lennonslegacy", tout ca me parait une évidence.
Ça fait un peu peur de voir qu'il y a autant de gens qui ne comprennent pas le choix de mourir plutôt que de finir comme un légume ou de souffrir le martyr jusqu a la mort, et le petit jeu "meurtre/assassinat/homicide" auquel on a assisté m as semblé un peu hors sujet car il concerne la loi, et non pas la phylosophie, le choix de vie et de mort qui est la véritable question importante ici.

Quand a comparer ça avec la peine de mort... Ça c'est vraiment être a coté de la plaque...


arakno1
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : Bayonne
Identité métaphysique : Porte-peste
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 30/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Bulle le Mar 1 Fév 2011 - 14:01

Le Grand Absent a écrit:Un meurtre est l'interruption volontaire d'une existence biologique.
Pour que l'euthanasie ne soit pas un meurtre, il faut que le patient soit encore vivant après l'opération.
Donc l'euthanasie est intrinsèquement un meurtre.
Désolée mais meurtre implique intrinsèquement deux choses :
- une victime
- la violence
L'aide médicale à mourir exclut ces deux éléments et n'est donc en rien comparable à un meurtre.

_________________
Hello Invité !  Le Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Quizzv10 du 01 décembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45175
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 1 Fév 2011 - 14:43

La réflexion de BULLE est excellente : Elle a tout à fait raison, et j'abonde parfaitement dans son sens !

"Un meurtre est l'interruption volontaire d'une existence biologique."
... Une interruption de grossesse serait donc un meurtre, d'après toi??? A mon avis, du point de vue d'une conviction religieuse quelconque... Peut-être?! : Mais certainement pas (Fort heureusement!!!) "d'un point de vue "normal", humain, réaliste, et pratique"!!! Nous ne vivons ni au Moyen Âge, ni "du point de vue de conceptions religieuses plus ou moins discutables" : Nous vivons dans la réalité !

Une femme qui, par exemple, s'est faite violer, et qui souhaite interrompre une grossesse a quand même (C'est la moindre des délicatesses !!!) son "mot à dire" ! Si elle prend cette décision "d'interruption", c'est absolument son droit... Et ce sera pourtant, exactement, ce que tu dis "... Une interruption volontaire d'une existence biologique"; est-ce que cela en fait pour autant une meurtrière ?" Je ne le pense pas... Et il en va de même pour l'euthanasie!

"Pour que l'euthanasie ne soit pas un meurtre, il faut que le patient soit encore vivant après l'opération.", dis-tu ?!... Allons donc !!! Je me permets de te rappeler qu'on parle ici "d'euthanasie" ! Non de la possibilité d'une "guérison spontanée après une opération "!!! Que nous dit le dictionnaire ? Ceci :
"À l'origine, l'euthanasie (gr: ευθανασία - ευ, bonne, θανατ mort) désigne l'acte mettant fin à la vie d'une autre personne pour lui éviter l'agonie.
Dans une acception plus contemporaine et plus restreinte, l'euthanasie est décrite comme une pratique (action ou omission) visant à provoquer le décès d'un individu atteint d'une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et/ou physiques intolérables, particulièrement par un médecin ou sous son contrôle.

... Ainsi, (et en regard de cette définition !), quand tu affirmes : "Donc l'euthanasie est intrinsèquement un meurtre", tu comprends bien que tu te trompes ! L'euthanasie n'est pas du tout un meurtre : "Mais un choix délibéré, et librement consenti, par un être humain "responsable" ! Il n'est là question que "de choix personnel" et de "liberté" à respecter !

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par _GERARDMENVUSSA le Mar 1 Fév 2011 - 15:32

Magnus a écrit:
FRANCE :
Euthanasie : Le débat est une nouvelle fois refermé !


Voir ici

Ce ne sera certainement ni la première, ni la dernière fois que les instances Gouvernementales voteront une Loi inique et sotte, qui va à l'encontre du réalisme, du respect d'autrui, et de la logique ! Tout le monde le sait bien : "Notre interêt personnel, avant tout", clament les parlementaires d'une seule et même voix !!! N'oublions pas que nous ne sommes plus très loin des élections, et qu'ainsi qu'un humoriste connu l'affirmait un jour : "Il n'y a pas plus menteur qu'un politicien!" Ceux-ci ont tellement l'habitude de "sentir" d'où vient le vent, qu'ils savent fort bien... Que voter une Loi en faveur de l'euthanasie, actuellement, ne ferait, "politiquement parlant", que les desservir prodigieusement !!!

... Pour ceux qui s'en souviennent : Il en a été longtemps ainsi avant que ne soit prise, enfin, la décision humaine d'abolir la peine de mort en France ! ("L'abolition de la peine de mort - L'euthanasie..." Même si ça peut paraître "paradoxal", ce sont deux extrêmes qui se rejoignent, et qui ne se contredisent pas !!!)

.... Mais tout finit par arriver : Car ainsi que l'affirmait Teillhard De CHARDAIN, "L'Evolutionnisme de l'homme est la seule chose vraie" !
... Et cet "évolutionnisme" (Qui ne peut se faire que vers une plus grande humanité!) ne peut aller que dans le sens de "l'abolition de la douleur"; non dans celui d'une vaine décision prise par quelques politiciens irresponsables !

De toute manière, "légitimation" de l'euthanasie, ou non : Tout le monde sait bien (Et les parlementaires en question ne sont certainement pas eux-mêmes sans l'ignorer!!!) que celle-ci se pratique "discrètement", déjà couramment, et depuis des lustres dans tous les hôpitaux et cliniques "de France et de Navarre !!! Tout le monde sait bien que c'est "le secret de polichinelle !!! Ainsi, cette définition encyclopédique subsiste-t-elle :

"À l'origine, l'euthanasie (gr: ευθανασία - ευ, bonne, θανατ mort) désigne l'acte mettant fin à la vie d'une autre personne pour lui éviter l'agonie.
Dans une acception plus contemporaine et plus restreinte, l'euthanasie est décrite comme une pratique (action ou omission) visant à provoquer le décès d'un individu atteint d'une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et/ou physiques intolérables, particulièrement par un médecin ou sous son contrôle."
... Pour conclure: Je suis bien persuadé que cette définition "très exacte"ci-dessus de l'euthanasie subsistera, au moins jusqu'à ce qu'une nouvelle Loi moins absurde soit votée, en faveur de l'euthanasie, celle-là, abolissant celle qui vient dêtre prise inconsidérément !

... "Qui vivra, verra !"




Dernière édition par GERARDMENVUSSA le Mar 1 Fév 2011 - 15:56, édité 2 fois

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par JO le Mar 1 Fév 2011 - 15:37

La prudence l'a emporté .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Pakete le Mar 1 Fév 2011 - 16:35

J'appellerai ça du conservatisme et de la trouille.

Telle qu'elle était écrite à l'origine, elle était tout à fait acceptable et garantissait tout ce qu'il fallait (à savoir: que la volonté de mourir provenait bien du sujet et non d'un tiers, et que rien - vraiment rien - n'était possible à faire pour améliorer son état - puisque son dossier passe avant l'acte devant une commission de médecins).

Ils l'ont amendé jusqu'à leur en retirer l'essentiel, et fait passer ça pour la loi originelle. Je ne peux que constater la médiocrité de l'UMP (ce qui n'est pas la première fois, cela dit, on voit seulement à quel point ils restent coincés dans leurs prérogatives religieuses...), après la mascarade du "mariage au sens religieux" pour refuser que cette loi, telle qu'elle est écrite, s'applique aux homosexuels (homme ou femme).

Déçu, mais pas une surprise non plus...
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Jipé le Mar 1 Fév 2011 - 16:41

JO a écrit:La prudence l'a emporté .
Alors cela voudrait dire qu'en Belgique, Suisse ou Hollande il n'y a pas de prudence, que l'on euthanasie comme bon vous semble ? Suspect

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27154
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 16:51

Jipé a écrit:
JO a écrit:La prudence l'a emporté .
Alors cela voudrait dire qu'en Belgique, Suisse ou Hollande il n'y a pas de prudence, que l'on euthanasie comme bon vous semble ? Suspect
Pas du tout, loin de là. Toutes les mesures de précautions ont été prises.

La réaction de Pakete au constat de Jo me semble particulièrement intéressante.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par SkyD le Mar 1 Fév 2011 - 17:12

Jipé a écrit:
JO a écrit:La prudence l'a emporté .
Alors cela voudrait dire qu'en Belgique, Suisse ou Hollande il n'y a pas de prudence, que l'on euthanasie comme bon vous semble ? Suspect
La solution suisse est sans doute la pire. Il n'y a pas de loi sur l'euthanasie, mais sur l'aide au suicide. C'est à dire qu'on te met le fusil sur la tempe, mais que c'est à toi-même de presser sur la détente. En plus cela encourage un tourisme suicidaire et un commerce douteux.

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 17:20

Enfin un religieux éclairé !

"Selon le Dr Desmet --- jésuite et médecin flamand-- ça prend beaucoup d'humilité pour admettre la diversité, pour prendre au sérieux le mourant et accepter l'importance des attitudes et des intentions. Le souhait du patient et l'attention aux proches sont au centre des SP. Comme la liberté est la plus grande valeur chrétienne, il est important d'être en accord avec sa liberté de conscience. À l'intérieur du non-permis, il y a encore place pour beaucoup d'éthique et d'accompagnement.
Les personnes qui choisissent de mourir par euthanasie veulent aussi notre solidarité et être entourées; nos grands principes ne doivent pas leur en priver.
Le deuil, chez les proches des personnes ayant eu recours à l'euthanasie, se fait mieux que chez les autres,
soutient le Dr Desmet."

L'article en entier est ---> ici


Dernière édition par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 17:42, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Jipé le Mar 1 Fév 2011 - 17:24

SkyD a écrit:
Jipé a écrit:
JO a écrit:La prudence l'a emporté .
Alors cela voudrait dire qu'en Belgique, Suisse ou Hollande il n'y a pas de prudence, que l'on euthanasie comme bon vous semble ? Suspect
La solution suisse est sans doute la pire. Il n'y a pas de loi sur l'euthanasie, mais sur l'aide au suicide. C'est à dire qu'on te met le fusil sur la tempe, mais que c'est à toi-même de presser sur la détente. En plus cela encourage un tourisme suicidaire et un commerce douteux.
Je ne vois pas d'objection à se suicider, il faut une très forte détermination, une réelle volonté car ce n'est pas si facile de passer à l'acte. Entre le dire et le faire, il y a un monde...
Mais si la personne, pour des raisons pertinentes, veut passer à l'acte sans en avoir la possibilité physique de le faire, pourquoi ne pas l'aider ?
Je rappelle qd même que ce sont des médecins qui aident au passage à l'acte...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27154
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 17:39

SkyD a écrit:La solution suisse est sans doute la pire. Il n'y a pas de loi sur l'euthanasie, mais sur l'aide au suicide. C'est à dire qu'on te met le fusil sur la tempe, mais que c'est à toi-même de presser sur la détente. En plus cela encourage un tourisme suicidaire et un commerce douteux.
Rien que des termes péjoratifs destinés à frapper l'imagination pour diaboliser le libre-choix !

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par SkyD le Mar 1 Fév 2011 - 17:49

Magnus a écrit:
SkyD a écrit:La solution suisse est sans doute la pire. Il n'y a pas de loi sur l'euthanasie, mais sur l'aide au suicide. C'est à dire qu'on te met le fusil sur la tempe, mais que c'est à toi-même de presser sur la détente. En plus cela encourage un tourisme suicidaire et un commerce douteux.
Rien que des termes péjoratifs destinés à frapper l'imagination pour diaboliser le libre-choix !
Non pas vraiment! Celui qui est incapable de se suicider, ne serait-ce qu'en tournant le “robinet" qui libérerait les produits mortels, ne peut être aidé activement. Beaucoup viennent de loin pour pouvoir être aidés à se suicider mais dans des conditions vraiment limites. Mourir en étant entouré que de gens qui sont là pour faire leur boulot n'est pas digne.
En fait en Suisse il y a deux associations d'aide au suicide, une qui me semble honnête, et qui ne cherche pas de clients à l'étranger, même si je ne partage pas son point de vue: Exit ! Et l'autre dont les pratiques sont plus que douteuses et qui attire régulièrement l'attention des médias: Dignitas.

C'est pour cela que je trouve la loi suisse complètement défectueuse, et je reprécise: l'euthanasie n'est pas légale en Suisse. Mais je pense que la justice est compréhensive.

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par SkyD le Mar 1 Fév 2011 - 17:51

Jipé a écrit:
SkyD a écrit:
Jipé a écrit:
JO a écrit:La prudence l'a emporté .
Alors cela voudrait dire qu'en Belgique, Suisse ou Hollande il n'y a pas de prudence, que l'on euthanasie comme bon vous semble ? Suspect
La solution suisse est sans doute la pire. Il n'y a pas de loi sur l'euthanasie, mais sur l'aide au suicide. C'est à dire qu'on te met le fusil sur la tempe, mais que c'est à toi-même de presser sur la détente. En plus cela encourage un tourisme suicidaire et un commerce douteux.
Je ne vois pas d'objection à se suicider, il faut une très forte détermination, une réelle volonté car ce n'est pas si facile de passer à l'acte. Entre le dire et le faire, il y a un monde...
Mais si la personne, pour des raisons pertinentes, veut passer à l'acte sans en avoir la possibilité physique de le faire, pourquoi ne pas l'aider ?
Je rappelle qd même que ce sont des médecins qui aident au passage à l'acte...
Légalement en Suisse, la personne ne peut pas être aidée, si elle est complètement paralysée, personne ne va pouvoir presser sur le bouton à sa place.

SkyD
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Jura
Identité métaphysique : anabaptisme pomo
Humeur : volage
Date d'inscription : 09/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par bernard1933 le Mar 1 Fév 2011 - 18:01

Je rappelle que François Fillon est un fervent catholique pratiquant .
Pas question de faire preuve d' ouverture . Aux ordres du Vatican !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 20:54

SkyD a écrit:Légalement en Suisse, la personne ne peut pas être aidée, si elle est complètement paralysée, personne ne va pouvoir presser sur le bouton à sa place.
C'est le gros désavantage par rapport au Benelux.
Un avantage, par contre, semblerait être celui de ne pas devoir attendre les toutes grandes douleurs avant de recevoir la potion létale. Il suffit, je pense, de fournir un dossier médical prouvant l'incurabilité.
En fait en Suisse il y a deux associations d'aide au suicide, une qui me semble honnête, et qui ne cherche pas de clients à l'étranger, même si je ne partage pas son point de vue: Exit ! Et l'autre dont les pratiques sont plus que douteuses et qui attire régulièrement l'attention des médias: Dignitas.
C'est pour cette raison que je n'ai pas mentionné Dignitas dans mes liens de première page. Il n'empêche que grâce à cette association, de nombreux malades ont échappé à une agonie abominable. Or, c'est tout de même là l'essentiel.
Bernard1933 a écrit:Je rappelle que François Fillon est un fervent catholique pratiquant. Pas question de faire preuve d'ouverture. Aux ordres du Vatican !
Lequel Vatican a certainement une fois de plus oeuvré en coulisses, il lui tient très à coeur que la France demeure la "Fille Ainée de l'Eglise". Le non-choix reste donc hélas de rigueur en France, malgré une population à plus ou moins 70% favorable à la dépénalisation.

Le plus curieux se déroule présentement aux Etats-Unis où des handicapés ont manifesté contre l'euthanasie. A titre personnel, ils sont évidemment tout à fait libres de ne pas adhérer au choix de l'euthanasie. Mais à titre collectif, c'est contre le libre-choix qu'ils manifestent. Refusant pour autrui ce qu'ils se refusent pour eux-mêmes. Et des handicapés, comme par hasard... ...Pour fournir de l'opposition une image-choc. Ils ont dû être téléguidés et discrètement sponsorisés par les télévangélistes de la religion cathodique.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Magnus le Mar 1 Fév 2011 - 21:03

Une question :
qu'est-ce que ces 70% de la population française attendent pour manifester dans les rues leur opposition aux manoeuvres de Fillon et des siens ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 25112
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Pakete le Mar 1 Fév 2011 - 21:20

Magnus a écrit:Une question :
qu'est-ce que ces 70% de la population française attendent pour manifester dans les rues leur opposition aux manoeuvres de Fillon et des siens ?
Il y a eu un début, mais qui n'est pas aller plus loin.

La France est anesthésiée par une politique "pro-fric". Par le fait que depuis presque 30 ans de politique, les citoyens oublient de se battre pour la collectivité. Par la diabolisation de Mai 68 qui suit son oeuvre lorsque des personnes amènent des propositions pour de véritables évolutions, en les qualifiant de "gauchistes soixante-huitardes". Maintenant, c'est presque chacun pour soi et Truc pour tous. On ne se bat plus pour améliorer sa condition, on râle sur les "privilèges" des autres.

"Moi je n'ai pas de retraite décente, il n'y a aucune raison pour que les fonctionnaires nous prennent en otage pour défendre leur retraite, tout juste acceptable certes, mais ce ne sont que des soixante-huitards c'est le mec à la télé qui l'a dit !"

Sans oublier les chefs des syndicats, plus intéressés par leur carrière politique que pour défendre les droits des salariés, et bien malgré les bases qui veulent vraiment changer les choses...

Dès que tu veux bousculer l'ordre établi, tu es marginalisé et, parfois, diabolisé.

Alors, la révolte ? Oui, mais il n'y a plus que les jeunes qui peuvent faire quelque chose (ils n'ont pas autant d'obligation que leurs parents, comme les crédits par exemple..) mais eux sont en partie anesthésiés par la société de consommation (ipod, culture fast food et j'en passe...).
Pakete
Pakete
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 912
Localisation : Nulle Part
Identité métaphysique : Sans
Humeur : Ni plus ni moins.
Date d'inscription : 30/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par bernard1933 le Mar 1 Fév 2011 - 22:45

Magnus a écrit:Une question :
qu'est-ce que ces 70% de la population française attendent pour manifester dans les rues leur opposition aux manoeuvres de Fillon et des siens ?
L' ADMD a manifesté l' an dernier à Paris . Et le peuple est las et démotivé .Et puis, on le trompe si facilement.
Voir ce que j' ai écrit dans le post sur les évènements d' Egypte et de Tunisie, relatif à l' Italie de Berlusconi .
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par bernard1933 le Mar 1 Fév 2011 - 22:48

Je précise qu' à chaque élection de député et de sénateur, l' ADMD de chaque département demande aux candidats sa position sur l' euthanasie.
La Gauche est le plus souvent favorable, la Droite...ne répond pas !
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Bulle le Mar 1 Fév 2011 - 23:14

Pakete a écrit:J'appellerai ça du conservatisme et de la trouille.
Entièrement d'accord avec cela. Et on peut même ajouter de l'hypocrisie.

_________________
Hello Invité !  Le Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Quizzv10 du 01 décembre 2019 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45175
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par Geveil le Mer 2 Fév 2011 - 7:34

Je plussoie à ton dernier message, Pakete.
Spoiler:
sauf à un infinitif en lieu et place d'un participe passé
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 Empty Re: Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie

Message par _GERARDMENVUSSA le Mer 2 Fév 2011 - 13:22

Magnus a écrit:Enfin un religieux éclairé !

"Selon le Dr Desmet --- jésuite et médecin flamand-- ça prend beaucoup d'humilité pour admettre la diversité, pour prendre au sérieux le mourant et accepter l'importance des attitudes et des intentions. Le souhait du patient et l'attention aux proches sont au centre des SP. Comme la liberté est la plus grande valeur chrétienne, il est important d'être en accord avec sa liberté de conscience. À l'intérieur du non-permis, il y a encore place pour beaucoup d'éthique et d'accompagnement. Superbe !!!
Les personnes qui choisissent de mourir par euthanasie veulent aussi notre solidarité et être entourées; nos grands principes ne doivent pas leur en priver.
Le deuil, chez les proches des personnes ayant eu recours à l'euthanasie, se fait mieux que chez les autres,
soutient le Dr Desmet."

L'article en entier est ---> ici

Pour ou contre la dépénalisation de l'euthanasie ? 1ière partie - Page 37 1101080615501239467435435 Excellente réflexion !

"...Le souhait du patient et l'attention aux proches sont au centre des SP. Comme la liberté est la plus grande valeur chrétienne, il est important d'être en accord avec sa liberté de conscience. À l'intérieur du non-permis, il y a encore place pour beaucoup d'éthique et d'accompagnement. bravo Superbe !!! merci

"Les personnes qui choisissent de mourir par euthanasie veulent aussi notre solidarité et être entourées; nos grands principes ne doivent pas leur en priver." Magnifique !!! Aucun mot n'est assez fort pour exprimer la beauté de cette simple phrase !!!

_GERARDMENVUSSA
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 624
Localisation : Vietnam
Identité métaphysique : Croyant
Humeur : Egale
Date d'inscription : 01/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum