Goy, insultant ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Goy, insultant ?

Message par Aaron le Mar 16 Aoû 2011 - 17:13

Chalom à tout les juifs comme les goyim !

J'utilise des maintenant le terme "goyim" pour montrer qu'il n'est pas péjoratif comme le pense beaucoup de personne.
La première fois que le terme goyim est utilisé dans la Torah c'est dans la Genèse (12, 2) avec ce terme : (וְאֶעֶשְׂךָ, לְגוֹי גָּדוֹל) "Véyéchra legoyim gadol" qui se traduit par "Je te ferai devenir une grande Nation" le "te" est Abraham. Plusieurs autres exemples y sont présents. Le terme goyim est pour décrire les nations extérieur à Israël ou bien Israël même comme dans le verset ci dessus et d'autres. Le terme goy est généralement utilisé pour désigné des non juifs comme le font par exemples les musulmans avec le termes koufar (quoi que ici c'est un terme péjoratif), les gitans avec le mot "gadjo".

Aaron
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : .
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Mar 16 Aoû 2011 - 17:43

Aaron a écrit:Le terme goyim est pour décrire
- les nations extérieur à Israël ou bien Israël
Le terme goy est généralement utilisé pour désigné
- des non juifs
Pour moi, ce sera plus : «L’amour ne peut épouser l’un d’entre vous, il ne peut que communier.».
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Aaron le Mar 16 Aoû 2011 - 17:46

ronron a écrit:
Aaron a écrit:Le terme goyim est pour décrire
- les nations extérieur à Israël ou bien Israël
Le terme goy est généralement utilisé pour désigné
- des non juifs
Pour moi, ce sera plus : «L’amour ne peut épouser l’un d’entre vous, il ne peut que communier.».

approfondis ?

Aaron
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : .
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Mar 16 Aoû 2011 - 18:04

Aaron a écrit:
ronron a écrit:Le terme goyim est pour décrire
- les nations extérieur à Israël ou bien Israël
Le terme goy est généralement utilisé pour désigné
- des non juifs
ronron a écrit:Pour moi, ce sera plus : «L’amour ne peut épouser l’un d’entre vous, il ne peut que communier.».
approfondis ?
Goy, koufar, gadjo, quelle différence pour celui qui a compris que le même sang coule dans nos veines et que nous sommes tous frères et sœurs en humanité?

Qu'est-ce qui pense en vous?
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Aaron le Mar 16 Aoû 2011 - 18:14

Goy, koufar, gadjo, quelle différence pour celui qui a compris que le même sang coule dans nos veines et que nous sommes tous frères et sœurs en humanité?

Oui c'est clair et net maintenant il faut différencier traditions et rejet. Goy, pourrait se traduire par étranger, universellement étranger veut dire extérieur à une communauté d'une certaine culture et traditions. Contrairement à koufar qui lui rabaissent l'étranger non croyant à un mécréant. L'hébreu a bien compris cette philosophie, chaque humain est frère, enfant de D.ieu mais chaque nation a des étrangers à sa tradition.

Aaron
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : .
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Anthyme le Mar 16 Aoû 2011 - 20:12

« Goy », pas plus que « Négro », n’est ni péjoratif, ni mélioratif.

… … … …

Argumentation ?...

À l’époque où Malkom X militait encore pour « Nation of Islam », il conchiait quotidiennement Luther King en le taxant d’ « Oncle Tom », se moquant qu’il disait « Negro », suivant le langage courant de l’époque, et non « Black », comme le promouvaient les mouvements racistes et activistes du « Black Power ».

Luther King répondait que la dignité du « Peuple Noir » s’exprimait sous forme de « Negro Spirituals », et que par eux elle était reconnue dans le monde entier.

À mon sens, Luther King commettait l’erreur d’« oublier » qu’Eugene ‘Bull’ Connor aussi disait « Negro ».

… … … …

Un mot, par lui-même, n’est qu’un article d’usage.
Comme un bâton ; qui n’est ni une canne, ni un gourdin …

C’est celui qui le tient qui en fait une fonction …

________________________________

Ici, dans ce forum, et sur ce ‘fil’ en particulier … Hummm …

Vous qui construisez le rédacteur @Aaron…

Vous m’évoquez un Texan « pur jus », blanc jusqu’au chapeau, qui se rendrait à Harlem, « La case de l’Oncle Tom » dans une main et les discours de Luther King dans l’autre, pour y proclamer d’un blanc sourire :
« Négro n’est pas péjoratif ! »

Remonte sur ton cheval, le Texan !!! …
Va plaider dans ton Sud profond … pas à Harlem !

________________________________

Eh oui mon vieux …
Ce que j’écris vous déplait ?

Quoi ??? … Vous êtes sincère ????

… … … …

Eh bien, @A.aron, si votre motivation est de plaider une signification méliorative, ou au moins neutre du mot « goy », je connais un endroit où il y a toute une éducation à faire !

Je vous suggère de vous rendre au voisinage de la « Synagogue de la Paix », à Strasbourg, quartier à très forte densité israélite, ou le sens commun du mot « goy » conduit à l’évacuer comme un crachat.

Bon courage !... Et bon vent !
Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Aaron le Mar 16 Aoû 2011 - 20:40

Anthyme a écrit:« Goy », pas plus que « Négro », n’est ni péjoratif, ni mélioratif.

… … … …

Argumentation ?...

À l’époque où Malkom X militait encore pour « Nation of Islam », il conchiait quotidiennement Luther King en le taxant d’ « Oncle Tom », se moquant qu’il disait « Negro », suivant le langage courant de l’époque, et non « Black », comme le promouvaient les mouvements racistes et activistes du « Black Power ».

Luther King répondait que la dignité du « Peuple Noir » s’exprimait sous forme de « Negro Spirituals », et que par eux elle était reconnue dans le monde entier.

À mon sens, Luther King commettait l’erreur d’« oublier » qu’Eugene ‘Bull’ Connor aussi disait « Negro ».

… … … …

Un mot, par lui-même, n’est qu’un article d’usage.
Comme un bâton ; qui n’est ni une canne, ni un gourdin …

C’est celui qui le tient qui en fait une fonction …

________________________________

Ici, dans ce forum, et sur ce ‘fil’ en particulier … Hummm …

Vous qui construisez le rédacteur @Aaron…

Vous m’évoquez un Texan « pur jus », blanc jusqu’au chapeau, qui se rendrait à Harlem, « La case de l’Oncle Tom » dans une main et les discours de Luther King dans l’autre, pour y proclamer d’un blanc sourire :
« Négro n’est pas péjoratif ! »

Remonte sur ton cheval, le Texan !!! …
Va plaider dans ton Sud profond … pas à Harlem !

________________________________

Eh oui mon vieux …
Ce que j’écris vous déplait ?

Quoi ??? … Vous êtes sincère ????

… … … …

Eh bien, @A.aron, si votre motivation est de plaider une signification méliorative, ou au moins neutre du mot « goy », je connais un endroit où il y a toute une éducation à faire !

Je vous suggère de vous rendre au voisinage de la « Synagogue de la Paix », à Strasbourg, quartier à très forte densité israélite, ou le sens commun du mot « goy » conduit à l’évacuer comme un crachat.

Bon courage !... Et bon vent !


Évidemment, ne me prenez pas pour un idiot, un objet, un mot, une chose est ce que l'on en fait, les mots ainsi, le mot goy peut être péjoratif comme mélioratif ou neutre comme l'exemple du mot négro, les noirs se disent entre eux négro ils vont bien le prendre, allez dire négro à un noir il va mal le prendre.
Anthyme je suis conscient que goy est aussi utilisé pour insulté, des juifs et des juifs l'utilisent pour insulter (ce qui est un très très grave péché interdit) mais ce n'est pas à moi de m'en mêler, je peux te proposer d'aller faire un tour dans quelques lieux de paris ou cela est de même pour les communauté blanche, noire et arabe ! Ce post ne sert pas à promouvoir je ne sais quoi comme tu en as l'impression, mais remettre en place l'origine du mot hébreu comme si je définissais l'homosexualité, si je te dis que tu es homosexuel si tu l'es alors tu ne sera pas vexé à part si je te le dis "gros homosexuel" forcement, ca sera différent !

On a donc deux points dans ce post :
- l'origine du mot
- l'utilisation de ce mot modifiant ainsi sa valeur suivant les personnes

PS : Anthyme je ne sais pas si votre style d'écriture est péjoratif envers moi car cela ne me dérange pas, peut être des préjugés que vous avez Anthyme ? On est dans un forum de débat, rien ne me déplait à quelques exceptions !

Et comme vous dîtes bon vent !

Aaron
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : .
Date d'inscription : 07/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Anthyme le Mer 17 Aoû 2011 - 7:15

A.aron le Zélote a écrit:[…] peut être des préjugés que vous avez Anthyme ?[…]
Vous pourriez préciser, s’il vous plait ?
Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Mer 17 Aoû 2011 - 16:24

Aaron a écrit:Contrairement à koufar qui lui rabaissent l'étranger non croyant à un mécréant. L'hébreu a bien compris cette philosophie, chaque humain est frère, enfant de D.ieu mais chaque nation a des étrangers à sa tradition.
Tu peux bien écrire que je suis ton frère, mais je ne me sens pas ton frère dans ta façon d'écrire 'enfant de D.ieu', de parler de vous en tant que peuple élu, de nous en tant qu’étrangers. Tu peux bien clamer que le mot goy n’est pas péjoratif, mais juste le fait d’en parler comme tu le fais sonne déjà faux...

Tu mets entre nous des mots, un discours réchauffé, une tradition, un mythe, un dieu apparat. Depuis le temps, tu devrais comprendre par toi-même que tout cela, c’est de l’idolâtrie...

La tradition humaine trouve pourtant ses racines plus loin que ton mythe et c’est là que nous sommes véritablement frères. C’est là, dans cet intégral humain, que nous avons des gènes qui nous lient à la même source. En me qualifiant d’étranger, tu te fais également étranger, non le frère. Le mot frère sous ta plume sonne faux! Tu patauges dans le double discours! Et tu préfères sustenter le mythe idolâtre bidon au détriment de l’humanité vraie. Décidément tu n’as rien compris...

Tandis qu'on y est, je ne sens pas non plus le respect pour les plus petits d'entre les vôtres - mes petits frères - quand au nom de la tradition, vous sacrifiez ce sang innocent à l'idole. Alors tout ce discours de respect sonne faux encore une fois, tout comme ce dieu assoiffé de sang sonne faux, même à l'œil... Tout cela, c’est de la poudre aux yeux. Votre fameuse tradition idolâtrie ressemble à une drogue dont on ne peut ni ne veut se sevrer, au grand détriment de l’enfant et du reste de l’humanité... Vous risqueriez une autre shoah ou que le monde coure à sa destruction à cause de vous que vous n’en feriez toujours qu’à votre tête...

D'ailleurs il y a quelque temps, j'entendais un rabbin à la télévision parler de respect de l'autre, de fraternité, d'égalité avec les autres, la femme, laissant planer l’idée que tout était pour le mieux dans ce meilleur des mondes. Puis une seule question de l'animateur au sujet du mariage mixte a vu toutes ces belles paroles s'envoler. Évidemment on a essayé de récupérer le discours par les justifications, la rhétorique, la théologie, la tradition... Mais ça sonnait faux compte tenu de ce qui venait tout juste d’être dit...

Double discours!
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Anthyme le Jeu 18 Aoû 2011 - 7:37

Vos positions m’intéressent @ronron.

Elles illustrent un débat qui va bien au-delà de l’intégrité du judaïsme factuel.

Mais comme A.aron semble avoir des pudeurs, et puisque nous sommes vous et moi sous le sceau « Goy », je vous propose de creuser encore un peu ce terrain.

__________________________________

Une question un peu bébête, comme dit A.aron :

« C’est le ‘Juif’ qui fabrique le ‘Goy’ …
… ou le ‘Goy’ qui fabrique le ‘Juif’ ? »

Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Opaline le Jeu 18 Aoû 2011 - 10:58

Ronron a écrit: Puis une seule question de l'animateur au sujet du mariage mixte a vu toutes ces belles paroles s'envoler.
C'est une expérience , grandeur nature et dans le temps, que les juifs mènent , depuis la "révélation" (!) de peuple élu qui lui a été faite et qui le pousse à rechercher l'unité ( un, ils sont tous frères) au sein du groupe avec les livres sacrés comme support (Bible, Torah.......).
L'a-t-il compris ?
Recherche qui a toujours été contrariée et que la diaspora a ébréchée, aussi !
C'est intéressant : Ne portons pas de jugement de valeur , laissons-les faire leur expérience et voyons ce qui est préférable pour l'humanité au niveau biologique et social : la mixité ou l'Unicité !

Je ne fais de procès d'intention à personne, c'est juste une réflexion, sujette à contestation , à partir de l'histoire déjà vécue.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Jeu 18 Aoû 2011 - 16:21

Anthyme a écrit:« C’est le ‘Juif’ qui fabrique le ‘Goy’ …
… ou le ‘Goy’ qui fabrique le ‘Juif’ ? »
«En me qualifiant d’étranger, tu te fais également étranger, non le frère.» Tu te dis juif, peuple à part, tu me dis goy, étranger.

Nos racines profondes à tous tirent leur origine d'une source commune. À ce niveau, elles transcendent (incluent et dépassent) toute notion de peuples. Elles peuvent bien voyager à travers l'histoire (Occident-Orient) ou le mythe, reste que c'est à la source que nous sommes Un. Or cela est-il toujours vrai, peu importe où nous dirigeons le regard et à quelle époque? En sera-t-il toujours ainsi comme il en a toujours été depuis pour ainsi dire que le monde est monde? Ces racines précèdent-elles Abraham? Avant qu'il fût, sont-elles? Sommes-nous donc tous de cet ordre d'avant Abraham en tant qu'humanité?

Or il nous faut bien mettre en parallèle deux identités: l'une que l'on peut qualifiée d'avérée et l'autre fabriquée (mythique). Cela fut peut-être nécessaire dans le passé mais l'est-ce toujours? L'humanité appelle-t-elle de façon urgente à un autre paradigme? Combien de temps encore pour que l'homme s'amène à son humanité radicale au-delà de tout mythe (sans nécessairement faire table rase) lors que l'on voit le monde courir à sa perte?

Parlant de culture, qui est prêt à donner un peu de corde pour que le prochain puisse mieux vivre, pour que la souffrance soit soulagée, chez soi comme ailleurs? Que témoignons-nous d'humanité au regard de l'autre?
Tout cela inclut et dépasse la question juive...

Qui est prêt à quelques concessions pour sauver le monde ou à tout le moins le rendre plus vivable pour tout le monde?
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Jeu 18 Aoû 2011 - 19:47

Opaline a écrit:voyons ce qui est préférable pour l'humanité au niveau biologique et social : la mixité ou l'Unicité !
L'unicité est peut-être un joli concept mais sans le cœur ouvert à tout autre jusqu'à l'épouser, à quoi ressemble-t-il? Vous sacrifieriez votre amour à un concept?

D'ailleurs comme le disait ma mère: L'amour n'est-il pas plus fort que la police? Me référant aux textes mêmes de l'AT avec Ruth et Rahab, le langage du cœur ne parle-t-il pas plus fort que celui de la loi fût-il multiséculaire?
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Anthyme le Jeu 18 Aoû 2011 - 20:14

Pour @ronron.

Je salue respectueusement, soyez-en assuré, l’authenticité de votre bon vouloir.
Je vais même jusqu’à dire que je comprends votre sensibilité religieuse.

Vous avez lutté (ou luttez encore) pour trouver le sens profond ce que vous appelez « Textes Divins » …
… et moi, je n’ai jamais cherché.

Je n’en ai pas votre connaissance, de ces textes ; mais n’en souffre pas car non seulement je ne m’y réfère pas ; mais me sens jusqu’au droit de les réécrire !

Vous pensez qu’une identité religieuse contribue à construire une personnalité de qualité, libre et consciente …
… et je pense au contraire qu’une revendication identitaire n’est que prévarication qualitative et dépendance.

… … … …

Sommes-nous pour autant étrangers ?

Vous et moi savons ce qu’est la calomnie …
… c'est-à-dire que quelles que soient les voies suivies ; nos cheminements spirituels ne diffèrent que dans leurs expressions.

Je tenais à préciser ceci afin d’éviter une mauvaise interprétation des propos brutalement maladroits qui suivent.

=========================================

Cette histoire de « goy » ou de « juif » …
Très sincèrement, @ronron, je m’en fous.

@A.aron semble à la recherche d’une qualité qu’il veut acquérir par le biais d’une identité qu’il aimerait me voir lui reconnaître …
… tant pis pour lui … il ne sera qu’un Tartuffe de plus !

… … … …

Cette histoire de « goy » et de « juif », à mon avis, ne devient intéressante que dans ses développements sociologiques ; c'est-à-dire « hors » du contexte dit ‘religieux’ qui lui sert d’alibi.

Quelque chose qui pourrait se résumer ainsi :
« Ma qualité singulière s’acquiert en participant aux attributs du groupe dont je brandis l’étendard ! »

Ça a l’air « cucu-concon » dit comme ça ; mais ça peut conduire des peuples à entreprendre la construction de « Reich-millénaires ».

… … … …

Le « groupe » ; ça peut-être n’importe quoi …

Par exemple un club de foot, ou de hockey « Onagagné-onagagné » …
… mieux : une « équipe nationale », avec sa beuglante et son torchon.
« On dit Hymne et Drapeau ; Môôôsieur ! »

Le « groupe » ; ça peut-être n’importe quoi …
… mais obligatoirement en rapport avec un « autre groupe » auquel « on » ne reconnait pas la ou les qualités du sien …
… ce qui peut se manifester en sifflant un hymne ou en piétinant un drapeau …
… ou en collant un post-it « goy » sur un front.
… ou une étoile « juif » sur une poitrine …

… … … …

Seule l’intensité des développements fait la différence, car le mécanisme reste le même :
Aller chercher dans le regard de l’« autre » le témoignage de son existence.

Sur le plan « religieux » …
Toute revendication identitaire fabrique son « goy ».

Mais la pire de toutes, la plus perverse car la plus calomnieuse est celle qui se prétend porteuse d’un message à vocation universelle :
La revendication identitaire « chrétienne ».

… … … …

Pour le judaïsme, je m’en fous …
Mais voyez-vous, @ronron, je me flatte d’être un « goy » du christianisme !

_____________________________
« etsi deus non daretur » [Dans le contexte : comme si Dieu n’existait pas ]
En quelque sorte, mettre toute formulation confessionnelle en suspens pour échapper à un enfermement identitaire autoréférentiel.

Un des derniers thèmes connus de méditation de Dietrich Bonhœffer (juillet et août 1944)
Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Opaline le Jeu 18 Aoû 2011 - 21:13

Anthyme a écrit:Mais voyez-vous, @ronron, je me flatte d’être un « goy » du christianisme !
@Anthyme, tu es courageux mais pas téméraire, avoue Wink !
Il vaut mieux être le goy du christianisme que le juif du nazisme, je pense !

Quant à l'identité chrétienne, elle en vaut bien une autre , largement !
Objectivement, je mettrais, moi, toutes les revendications , quelles qu'elles soient, au même niveau , surtout en matière de religion ! No
Tu as mes @mitiés !
PS :... ces textes , (je) me sens jusqu’au droit de les réécrire !
Moi aussi, et ce n'est que comme ça qu'ils me deviennent digestes !
Mais je n'en fais pas une consommation importante, je suis très loin de l'overdose ! rire

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par ronron le Jeu 18 Aoû 2011 - 22:58

Anthyme a écrit:Vous avez lutté (ou luttez encore) pour trouver le sens profond ce que vous appelez « Textes Divins » …
… et moi, je n’ai jamais cherché.
Je n’en ai pas votre connaissance, de ces textes ; mais n’en souffre pas car non seulement je ne m’y réfère pas ; mais me sens jusqu’au droit de les réécrire !
Je dirais que j'utilise plutôt le sentier de l'autre pour mieux lui montrer ce que je vois. Évidemment n'ayant pas droit au chapitre du fait de ne pas adhérer à l'obédience, tout cela est inutile. Mais je persiste et signe...

Vous comprenez : Échappe-t-on à sa nature?

Vous pensez qu’une identité religieuse contribue à construire une personnalité de qualité, libre et consciente …
Non. L'identité religieuse est trop souvent imposée. C'est pourquoi j'interpelle parfois: Qu'est-ce qui pense en vous?

… c'est-à-dire que quelles que soient les voies suivies ; nos cheminements spirituels ne diffèrent que dans leurs expressions.
J'entends que ''Peu importe le chemin parcouru, c'est le bon''.

Cette histoire de « goy » ou de « juif » …
Très sincèrement, @ronron, je m’en fous.
Elle m'a interpellé dans la mesure où a été touché l'anthrope en moi...

@A.aron semble à la recherche d’une qualité qu’il veut acquérir par le biais d’une identité qu’il aimerait me voir lui reconnaître …
Je crois plutôt qu'il l'affirme et qu'elle a le poids d'une collectivité (tous pour un). Est-il aliéné? Mais vaut-il mieux l'illusion collective provisoire que de perdre pied et de se retrouver à l'écart... Béquille bénie comme dirait une

Quelque chose qui pourrait se résumer ainsi :
« Ma qualité singulière s’acquiert en participant aux attributs du groupe dont je brandis l’étendard ! »
Identité factice provisoire?

Ça a l’air « cucu-concon » dit comme ça ; mais ça peut conduire des peuples à entreprendre la construction de « Reich-millénaires ».
En plus d'exaspérer (peut-être) l'étranger à force d'insister...

… mais obligatoirement en rapport avec un « autre groupe » auquel « on » ne reconnait pas la ou les qualités du sien [… ]
Aller chercher dans le regard de l’« autre » le témoignage de son existence.
En effet...

Sur le plan « religieux » …
Toute revendication identitaire fabrique son « goy ».
Mais la pire de toutes, la plus perverse car la plus calomnieuse est celle qui se prétend porteuse d’un message à vocation universelle :
La revendication identitaire « chrétienne ».
J'aurais tendance à dire : Le XXle siècle sera humain ou ne sera pas...

Mais voyez-vous, @ronron, je me flatte d’être un « goy » du christianisme !
Question de préférence : Avant qu'Abraham fût, je suis.*

*J'ai cru vous entendre en écho: L'un n'empêchant pas l'autre...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6488
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Anthyme le Ven 19 Aoû 2011 - 17:37

Beaucoup de pondération dans votre réponse …
… vous avez bon caractère !

… … … …

Après mon « Je me flatte d’être un « goy » du christianisme » ; j’attendais quelque chose de cinglant, à la mesure de la provocation …
… quelque chose de sulfurique et de pas « flatteur » du tout ; mais qui m’aurait peut-être permis d’illustrer à quel point un « goy » peut savoir « faire son juif ».

Les revendications ‘identitaire’ et ‘non-identitaire’ m’apparaissent si semblables.

… … … …

Je ne me « flatte » bien évidemment de rien, et surtout n’ai rien contre la source de votre construction personnelle.
« …perdre pied et de se retrouver à l'écart »

Je m’en voudrais de vous faire trébucher.

… … … …

Le « christianisme » que j’attaque, c’est celui des « Institutions » majuscules.
Un christianisme qui m’exclut pour cause ne ‘non-christianité’ …

Il est vrai qu’au regard de ce « christianisme » ; c’est une dangereuse et provocante déviance que de dire que Jésus ; « leur-Petit-Jésus-à-eux-qu’ils-portent-en-leur-cœur » …
… pouvait-être à peu-près tout … sauf … chrétien …

… j’ai récemment vérifié la chose …

Côté « catholique », ça tient 3 textes, et 4 du côté « protestant » !

… … … …

Tout ça pour conclure, en restant dans la « goyomanie » …
… le « christianisme » exclut les siens !

=================================

Avec l’implication …

Que reste t’il du « message » ; censé appeler toutes les « nations » à la fraternité ?

Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Isaac le Lun 26 Sep 2011 - 22:58

C'est une bonne question... A vrai dire j'emploie souvent le mot goy pour désigner un non-juif, mais dans un cas précis où le contexte est déjà à la comparaison, ou où la précision est nécessaire. Ca ne devrait pas avoir de conotation péjorative, d'ailleurs goy veut dire "gentil" ! En revanche, on peut noter que certains juifs l'utilisent comme insulte, comme terme exclusif (qui exclut, j'entends), et le mot prend un autre sens alors... Dans ce genre de circonstance, ça veut plutôt dire "qui n'est pas comme nous, qui vaut moins que nous".
Beaucoup de communautés utilisent des termes pour désigner ceux qui n'en font pas partie. C'est encore une fois la manière dont il est utilisé qui détermine si c'est péhoratif ou non. Mais un juif doit pouvoir se sentir frère avec un goy (qu'il soit étranger ou pas)! Car comme ça a été dit, même selon la Bible nos racines communes sont profondes, elles viennent toutes d'Abraham. Ca ne me choque pas qu'une communauté qui porte un nom utilise un nom pour parler du reste du monde, si aucun racisme n'est sous-jacent, ce n'est pas problématique. Pour moi en tous cas.
Isaac
Isaac
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 34
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : curieux
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par lagaillette le Mar 27 Sep 2011 - 21:19

Aaron a écrit: Le terme goy est généralement utilisé pour désigné des non juifs comme le font par exemples les musulmans avec le termes koufar (quoi que ici c'est un terme péjoratif), les gitans avec le mot "gadjo".
J'ai eu l'occasion de fréquenter des manouches, et il est clair que le mot "gadjo", suivant les circonstances où il est employé, peut avoir ou non une connotation péjorative.
Les groupes humains se distinguent les uns des autres, et, dans leurs rapports, il peut y avoir aussi bien de la convivialité que de l'animosité.

lagaillette
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 813
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : socratique
Humeur : sereine
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par libremax le Mar 27 Sep 2011 - 21:50

Insultant, "goy" ? Oui, bof.
Je suppose que si on disait à quelqu'un "espèce de Juif", ça pourrait aussi être ressenti comme insultant : tout dépend de ce qu'on entend par là, quoi.
Tiens, il y a un équivalent, pour les chrétiens ?
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par lagaillette le Mer 28 Sep 2011 - 11:24

Traiter quelqu'un de "chrétien", ça va encore ; "catho", c'est plus problématique.

lagaillette
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 813
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : socratique
Humeur : sereine
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par libremax le Mer 28 Sep 2011 - 11:28

Ben, je me qualifie moi-même "catho" ; je ne suis pas masochiste pour autant. Cela dit, le mot peut devenir insultant, si on sent qu'il l'est pour celui qui veut vous insulter.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par lagaillette le Mer 28 Sep 2011 - 11:28

C'est ça.

lagaillette
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 813
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : socratique
Humeur : sereine
Date d'inscription : 03/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par libremax le Mer 28 Sep 2011 - 16:35

Tiens, il y a bien le mot "païen" qui désigne ceux qui ne sont pas chrétiens... mais il n'inclut pas les juifs.
libremax
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Goy, insultant ? Empty Re: Goy, insultant ?

Message par Isaac le Mer 28 Sep 2011 - 17:59

Le mot païen désigne plutôt ceux qui ne sont pas monothéistes, donc les Juifs ne devraient de toutes façons pas être concernés...
Isaac
Isaac
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 34
Localisation : France
Identité métaphysique : Juif
Humeur : curieux
Date d'inscription : 26/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum