C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

+52
animou
pierre_b
_nawel
M'enfin
AC*
löfrg
Beatrice Durand
cana
_dede 95
mirage
Rubis
Tiziano
Theo55
troubaadour
Jipé
Latronche
Trouvère
Ladysan
orthon7
Geveil
Rasta
Nuage
Ling
Sorcière
le lynx
_athéesouhaits
Arlitto
chevalom
_Krinou
democrite
stana
Thierry
Fleuriaste
Magnus
Anna
apollonius
JPG
nuage bleu
ElBilqîs
la-hija
gaston21
zizanie
maya
Bulle
_La plume
ronron
Vent d'Est
MrSonge
freefox
tango
Tibouc
JO
56 participants

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Magnus Sam 9 Avr 2016 - 15:37

L'Amour avec un grand "A" exige surtout une solide dose de complicité dans tous les domaines, et même dans le silence.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 30430
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par M'enfin Sam 9 Avr 2016 - 17:43

animou a écrit:bah oui les russes, mais les russes c'est pas l'humanité; ce sont des étrangers pour nous, le "aimes les autres comme toi-même" c'est dur à réaliser, pis faut s'aimer aussi ce qui est loin d'être le cas pour tout le monde

pourquoi faire de l'amour une formalité, un ordre, je parle de naturel, dans le sens qu'au fond on est tous dans le même bateau; je parle pas d'économie, de partages de ressources, je parle de sentiment, de façon d'être, de là peut découler le partage des richesses mais pas forcément; aimer l'autre pour ce qu'il est; c'est la belle phrase mais Est-ce que c'est la réalité, alors on peut aimer une seule voir quelques personnes pour ce qu'elles sont mais le reste? si on aime l'autre pour ce qu'il est, donc qu'on l'accepte dans notre espace vital, notre univers, on devrait logiquement pouvoir aimer n'importe qui pour ce qu'il est; puisque tout le monde est ce qu'il est?
On ne peut pas vouloir aimer comme tu le voudrais, c'est absurde. Pour que ça aille bien entre nous, il faut s'entendre sur nos comportements, pas sur nos sentiments. Autrement dit, il faut s'entendre sur des règles de comportement, et sur des moyens pour les faire respecter. Le communisme sous-entendait que les gens s'entendraient plus facilement en ayant l'égalité comme seule règle, mais ce n'est pas non plus une règle de comportement, c'est une idée, comme l'amour, alors ça n'a pas marché. Quand on veut vraiment s'entendre entre nous, on ne peut vraiment pas se fier à nos sentiments.
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Nouth. Sam 30 Avr 2016 - 4:39

Invité a écrit:- Qu'est-ce que L'Amour?

C'est un sentiment.

Invité a écrit:- Comment il se manifeste?

En fait  une personne  au départ  erre pour vous dans "le "mépris" (il est sans valeur, il n'existait même pas) puis plus cette personne arrive à faire partie de votre monde (réel et fictif) plus il s'écarte du champs "du mépris" (il prend de plus de valeur pour vous) et avec le temps "le mépris" cède le pas sur le sentiment de l'amour.
   
Invité a écrit:- Y a-t-il plusieurs sortes ou façon d'aimer?

L'amour comme la colère peut s'exprimer de plusieurs façon donc oui

Invité a écrit:- C'est quoi l'Amour véritable?

C'est quand deux personne ont un sentiment fort d'amour réciproque qui arrive à s'harmoniser.

Invité a écrit:- Comment différenciez-vous l'amour du désir?

ça n'a rien à voir l'amour est un sentiment alors que le désire est une envie (c'est à dire une pulsion).

Invité a écrit:- Nos instincts et pulsions sexuelles ont-ils une influence sur l'amour?

Nos instincts et nos pulsions sexuelles nous incitent à nous reproduire et à aller vers l'autre personne.
Après les rapport sexuel ont de l'importance pour unifier un couple car la sexualité c'est aussi un besoin naturel. Souvent au sein des couples quand il y a tromperie (une maitresse ou un amant) c'est parce que sur le plan sexuel ça ne communique plus très bien.
Nouth.
Nouth.
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 61
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans religion
Humeur : pacifique
Date d'inscription : 28/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par stana Dim 1 Mai 2016 - 16:40

Merci pour ta participation Nouth sourire j'aime bien ta vision des choses dans l'ensemble.

Juste une petite chose: je vais peut-être beaucoup t'étonner, mais me concernant-et je sais que c'est plutôt rare-l'amour et le désir n'ont pas rien à voire ni même tout à voire mais ne font qu'un, je ne connais pas cette différenciation que font, qu'èprouvent la plupart des gens sourire ce n'est pas que je confonds l'amour et le désir comme on me l'a trop souvent reproché, c'est qu'en ce qui me concerne, l'amour est le désir et le désir l'amour.
Je m'explique-tu ne me connais pas encore, je crains de ne pas être claire lol: je veux dire que jamais je n'ai èprouvé ni désir ni plaisir avec des garçons ou des hommes que je n'ai pas aimés d'amour. Je n'ai pas de pulsions purement physiques, cette envie de sexe pour le sexe basée sur l'attirance sans autre émotion-sans amour en l'occurrence. Je peux dire "Tel homme me plaît beaucoup", ce qui ne signifie pas que je le désir. Il me plaît parce-qu'il est mon genre d'homme, mais l'idée de vivre avec lui ces actes si intimes, si personnels m'écoeure. J'ai essayé bien sûr-de nombreuses fois même-mais sans aucun résultat. Et ce n'est même pas la question que l'homme "s'y prenne" bien ou non. Si je ne l'aime pas, il peut être beau et s'acharner sur moi pendant une heure, il n'y a aucun plaisir de mon côté. Je parle au présent mais il y a bien longtemps que j'ai mis fin à ces essais.
Lorsque j'èprouve du désir envers quelqu'un, c'est que je suis en train de tomber amoureuse, et lorsque ce désir se concrètise, j'èprouve alors des sensations extrêmes-je ne suis donc pas frigide, loin de là, je pense même èprouver plus de plaisir qu'un certain nombre de femmes. L'amour amène le désir, le plaisir, et ceux-ci amplifient l'amour.
Lorsque j'aime, c'est corps et âme, il n'y a aucune distinction entre l'amour, le désir, le plaisir; plus mes sentiments sont intenses, plus ils se répercutent dans ma chair. Le désir, le plaisir sont l'expression du sentiment-toujours en ce qui me concerne, mais je sais que quelques femmes et même hommes sont comme moi, même s'ils le formulent autrement. La sensation physique est l'expression de l'émotion de mon cœur, les deux vont de concert, fusionnent l'une dans l'autre. Selon mes ressentis, mon vécu, l'amour physique est l'expression physique de l'amour spirituel. La chair devient spirituelle, l'esprit charnel. J'èprouve l'amour à la fois dans mon cœur et dans mon bas-ventre, je fais l'amour au sens propre du terme. Une seule chair, une seule âme^^
Là encore je parle au présent, mais je n'ai pas connu un amour corps et âme depuis un an. Ca ne me manque pas puisque je n'èprouve aucun désir lorsque je ne suis pas amoureuse, autrement ce serait facile LOL et vivre des amours platoniques ne me pose aucun problème non plus, l'amour trouve alors un autre mode d'expression, d'une intimité psychique mais comparable à l'intimité physique, les deux étant étroitement liés.
Le véritable amour est pur et ardent dans dans moindres expressions.

Les membres plus anciens du forum connaissent tout ça par cœur XD je témoignais juste pour toi de mon vécu, pour répondre à tes impressions-je ne vais pas me rèpèter pour certains autres auquels je n'ai plus rien à dire à ce niveau. Je te rassure tout de suite, c'est moi qui suis différente-et bien heureuse de l'être Twisted Evil

Entièrement d'accord avec ta dernière réponse.

L'amour est ce qui fait que la vie mérite d'être vécue. Es-tu d'accord avec moi sur ce point? sourire
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Nouth. Dim 1 Mai 2016 - 19:13

satna a écrit:Juste une petite chose: je vais peut-être beaucoup t'étonner, mais me concernant-et je sais que c'est plutôt rare-l'amour et le désir n'ont pas rien à voire ni même tout à voire mais ne font qu'un

Ceci ne peut pas être vrai selon moi car une personne peut très bien avoir un amour platonique, comme une autre peut très bien vivre sans avoir connu le sentiment d'amour. L'amour est un sentiment comme la peur. Est que vous croyez que la peur et le désir ne font qu'un?

satna a écrit:, je ne connais pas cette différenciation que font, qu'èprouvent la plupart des gens sourire ce n'est pas que je confonds l'amour et le désir comme on me l'a trop souvent reproché, c'est qu'en ce qui me concerne, l'amour est le désir et le désir l'amour.

L'amour et le désire sont deux choses différentes sauf que par conditionnement au christianisme on fait de l'amour une idéologie donc on ne comprend plus rien. Si on avait fait de la peur une idéologie ce serait pareil.
Autant dire que dans le catholicisme la sexualité est interdite (fruit de Satan) , on autorise seulement par la nécessité et forte heureusement parce que il est écrit dans la genèse:

"27
Dieu créa les hommes pour qu'ils soient son image, oui, il les créa pour qu'ils soient l'image de Dieu. Il les créa homme et femme.
28
Dieu les bénit en disant:
---Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre, rendez-vous en maîtres, et dominez les poissons des mers, les oiseaux du ciel et tous les reptiles et les insectes."


Sinon l'humanité se serait éteinte il y a bien longtemps et c'est d'autan plus vrai qu' il est demandé d'être parfait comme Dieu (dieu ne baise pas et il n'a pas de compagne...si la sexualité est un péché on sera jamais parfait comme dieu si on commet ce pécher) et d'imité Jésus (Jésus dans la Bible est vierge et il n'a pas de compagne). D'ailleurs les prêtres ont l'interdictions de baiser comme vous pouvez le remarquer (ils n'ont pas non plus l'autorisations de se masturber ect...Dieu les regardent quand même lol! . )

stana a écrit:Je m'explique-tu ne me connais pas encore, je crains de ne pas être claire lol: je veux dire que jamais je n'ai èprouvé ni désir ni plaisir avec des garçons ou des hommes que je n'ai pas aimés d'amour.

Le problème c'est de savoir ce que vous appelez l'amour car je fais une distinction entre tomber amoureux, se faire envouter et être séduit.


stana a écrit:Je n'ai pas de pulsions purement physiques, cette envie de sexe pour le sexe basée sur l'attirance sans autre émotion-sans amour en l'occurrence.

Il y a deux sentiment qui élimine les pulsions sexuel: c'est la peur  et le mépris

sanata a écrit:Je peux dire "Tel homme me plaît beaucoup", ce qui ne signifie pas que je le désir. Il me plaît parce-qu'il est mon genre d'homme, mais l'idée de vivre avec lui ces actes si intimes, si personnels m'écoeure.

Après il y a l'attirance née du fantasme imaginé et inspiré d'une personne (réel ou pas) et l'attirance liée à la personne réel et au contacte de la vie.

stana a écrit: J'ai essayé bien sûr-de nombreuses fois même-mais sans aucun résultat. Et ce n'est même pas la question que l'homme "s'y prenne" bien ou non. Si je ne l'aime pas, il peut être beau et s'acharner sur moi pendant une heure, il n'y a aucun plaisir de mon côté. Je parle au présent mais il y a bien longtemps que j'ai mis fin à ces essais.

C'est liée à la valeur donnée que vous donnez à l'individu. Plus on a l'impression de baiser une personne ("qui existe dans notre monde fictif") plus le désir est facilité car la personne vous fait écarter "du sentiment du mépris naturel" qui coexiste.

stana a écrit:L'amour amène le désir, le plaisir, et ceux-ci amplifient l'amour.

Pour moi l'amour n'amène rien du tout et les pulsions sexuels s'activent d'elle même, j'ai juste appris à les activer ou à les désactiver.

stana a écrit:Lorsque j'aime, c'est corps et âme, il n'y a aucune distinction entre l'amour, le désir, le plaisir; plus mes sentiments sont intenses, plus ils se répercutent dans ma chair. Le désir, le plaisir sont l'expression du sentiment-toujours en ce qui me concerne, mais je sais que quelques femmes et même hommes sont comme moi, même s'ils le formulent autrement.

Pour les hommes je ne crois pas du tout. D'ailleurs je ne suis même pas sûr qu'il y a des hommes sexologues. La sexualité masculine est beaucoup plus simple. Je pense que si vous étiez un homme vous le comprendrez rapidement pourquoi je dis ça.

stana a écrit:L'amour est ce qui fait que la vie mérite d'être vécue. Es-tu d'accord avec moi sur ce point?  sourire  

Non moi c'est le fait de pouvoir rêver.
Nouth.
Nouth.
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 61
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans religion
Humeur : pacifique
Date d'inscription : 28/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par stana Dim 1 Mai 2016 - 20:20

Merci pour votre réponse Nouth sourire je vois que vous avez des idées et une argumentation bien construites^^même lorsque je ne suis pas (ou pas entièrement en l'occurrence Neutral ) d'accord avec quelqu'un je le reconnais toujours. Je pense qu'il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites. Je pense même que c'est vrai pour la plupart des gens. Je les ai toujours sentis étrangers à moi notamment de ce point de vue, mais la vraie étrangère c'est moi.

Je ne m'attendais pas à ce que vous compreniez entièrement mes ressentis, d'abord parce-que vous êtes un homme mais pas seulement: même la plupart des femmes ont du mal à entrevoir ce dont je parle^^

Ma vision, mon ressentis des choses n'a rien à voire avec le christianisme puisque j'ai choisis une autre voie qui me comble, c'est même tout le contraire: je ne vois strictement rien de mal, de sale, de tabou dans la sexualité. Il y a bien quelque chose de mystique, mais du côté de ma foi personnelle: l'extase mystique est extrêmement proche de l'extase physique-si vous ne connaissez pas l'extase mystique, vous ne pouvez pas comprendre, je vous le dis en toute amitié-c'est même de cette manière que compensent les mystiques plus classiques ayant fait vœux de chasteté, j'en suis absolument sûre.
Je sentais bien que lorsque je faisais l'amour, il y avait une extase mystique faite chair, corps et âme dans l'amour. Parfois-juste pour ne plus me prendre la tête avec mes innombrables détracteurs-j'essayais de voire, de sentir les choses différemment durant les rapports intimes avec mon bien-aimé du moment, mais il n'y avait rien à faire, je sentais profondément, sans aucun doute possible, que cette extase n'ètait pas un simple mécanisme biologique.
Et non, j'ai la conviction qu'il ne s'agit pas d'une erreur puisque je l'ai vécu, mais je comprends...que vous ne puissiez pas le comprendre lol il faut avoir connu cette extase totale pour entrevoire ce que je veux dire.

Et même sans parler de foi (le mot "croyance" est trop faible, c'est pourquoi je l'emploie rarement), j'ai toujours sentis, durant les actes d'amour-puisqu'il ne peux s'agir que de ça me concernant-que l'instinct, le désir, le plaisir étaient amour jusque dans les gestes les plus osés, jusque dans la sensation la plus charnelle. Même de ce point de vue je sens, corps et âme (mon corps le sais tout autant que mon esprit, les deux fusionnés) qu'il s'agit d'autre chose que d'une sensation purement biologique. C'est l'amour fait chair, une communion poignante avec l'être aimé, faire l'amour est pour moi "des mots d'amour dits avec le corps"^^je sais que vous ne pouvez pas y croire mais j'ai le courage de mes opinions et de mes convictions-d'ailleurs il s'agit là davantage d'expériences personnelles. Rien ne me fera changer d'avis sourire

La morale n'a rien à y voire, uniquement l'amour, je n'ai pas la morale de ma religion d'origine, uniquement celle de ne blesser personne et de suivre nos instincts, nos penchants naturels, de ne se contraindre à rien et de ne se brimer en rien non plus, dans le respect bien sûr. Et il se trouve que ma nature spécifique consiste à ne me donner que par amour. Agir autrement est contre-nature pour moi (dans le sens où cela vas à l'encontre de la mienne), ou plutôt l'a été, il y a un bon bout de temps.
Preuve que la morale n'a rien à y voire, c'est que j'ai une relation platonique avec mon conjoint depuis quelques années, et qu'il m'est plusieurs fois arrivé d'aimer, et pas toujours platoniquement, d'autres hommes. Non pour combler un besoin purement physiologique, contrairement à ce qu'en pensent beaucoup-autrement le premier venu ferait l'affaire, je n'aurais aucun problème moral avec ça si telle ètait ma nature, mais ce n'est pas le cas-mais par besoin de vivre un amour complet, la communion de l'âme et du corps. J'ai parfaitement bonne conscience, je n'ai fais que suivre mon cœur. Il m'aurait été impossible de me donner sans èprouver de sentiments-c'est peut-être pourquoi mon subconscient m'a parfois faite tomber amoureuse, pour vivre des amours complètes.
Je suis actuellement en communion psychique avec mon conjoint, notre entente est totale, elle s'exprime juste autrement que par la sexualité-ce ne sera peut-être pas toujours le cas^^je n'èprouve aucun besoin, n'èta,nt actuellement amoureuse de personne d'autre, et je ne souhaite pas que ça arrive, plutôt qu'un jour mon mari et moi retrouvions une intimité plus physique, mais rien ne presse. Cette paix du corps et du cœur me fait du bien par période.

Il n'y a eu aucun mépris ou quoi que ce soit du même genre quand je n'ai pas èprouvé de plaisir avec des hommes. C'est juste que mon corps n'ètait pas réceptif puisque je n'avais rien dans le cœur. Je ne connais pas ce plaisir mécanique.

Je suis heureuse comme je suis et ne voudrais pas changer, quand bien même en aurais-je la possibilité.

Oui je le sais que les hommes sont moins compliqués dans ce domaine, ce qui n'empêche pas que ceux qui disent ressentir une merveilleuse émotion lorsqu'ils font l'amour avec une femme qu'ils aiment vraiment ne sont pas rares, et la manière bouleversée dont ils en parlent ne laisse pas planer de doutes sur leur sincèrité. Bien sûr qu'ils sont aptes à èprouver du désir, du plaisir en-dehors de l'amour, mais ne faire qu'un, corps et âme, avec l'élue de leur cœur est incomparable. Cette fusion corps et âme, cet acte d'amour, ils l'èprouvent, même si, encore une fois, ils n'emploient pas les mêmes mots que moi-en général^^

Voilà pour mes ressentis. Je n'ai vraiment rien à ajouter, je repars sur la pointe des pieds sourire

stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Nouth. Lun 2 Mai 2016 - 0:52

stana a écrit: Ma vision, mon ressentis des choses n'a rien à voire avec le christianisme puisque j'ai choisis une autre voie qui me comble, c'est même tout le contraire: je ne vois strictement rien de mal, de sale, de tabou dans la sexualité.

Oui j'ai bien compris mais je pense que c'est d'abord parce que votre esprit à un conditionnement catholique que vous êtes ainsi car votre satanisme semble être surtout une rébellion contre le catholicisme. Dieu est comme un Père pour les catholiques et vous avez peut être votre crise d'adolescence spirituel d'une certaine façon contre votre "Père qui aux cieux".

stana a écrit:que cette extase n'ètait pas un simple mécanisme biologique. Et non, j'ai la conviction qu'il ne s'agit pas d'une erreur puisque je l'ai vécu, mais je comprends...que vous ne puissiez pas le comprendre lol il faut avoir connu cette extase totale pour entrevoire ce que je veux dire.

Des gens étaient convaincu que les licornes existaient. Peut être en leur esprit certains en avaient vu.
Dès fois vous savez on cherche partout des choses extraordinaires alors que ces choses extraordinaires n'existent nul part qu'en nous même.

stanac a écrit:C'est juste que mon corps n'ètait pas réceptif puisque je n'avais rien dans le cœur. Je ne connais pas ce plaisir mécanique.

Je pense que c'est parce que le mécanisme sexuel ne fonctionne pas du tout pareil entre un homme et une femme. Il n'y a pas l'histoire des règles, un homme ne subit pas grand chose (rien ne pénètre en son corps) et n'a pas des ovaires ect...donc le battement du cœur et la circulation du sang et différente. Vous pouvez remarquer que la transpiration et que la respiration n'est pas la même non plus.

stanac a écrit:Oui je le sais que les hommes sont moins compliqués dans ce domaine, ce qui n'empêche pas que ceux qui disent ressentir une merveilleuse émotion lorsqu'ils font l'amour avec une femme qu'ils aiment vraiment ne sont pas rares,

Mais qu'elle valeur on réellement ces propos? Des fois ça n'est que du blabla. qui ont une utilité sociale. Il comprend et il dit ce que vous avez envie d'entendre.

stanac a écrit: et la manière bouleversée dont ils en parlent ne laisse pas planer de doutes sur leur sincèrité.

C'est bizarre mais j'ai l'impression que ça vous arrange et vous conforte dans votre croyance cette "sincérité" qui peut n'être au final qu'une illusion.




Nouth.
Nouth.
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 61
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans religion
Humeur : pacifique
Date d'inscription : 28/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par stana Lun 2 Mai 2016 - 10:36

Quand on ne croit pas à une chose, on se dit obligatoirement que c'est une illusion parce-qu'il n'y a aucune place dans notre mode de pensées pour cette chose, que notre fonctionnement spécifique, notre cerveau ne peux et, peut-être bien, ne veux pas l'assimiler. Vous n'êtes pas le seul, très loin de là. Je respecte votre point de vue. Vous ne pouvez pas entrevoir ce dont je parle parce-que vous n'y êtes pas prédisposé, ce que je comprends.
Si vous n'êtes pas croyant, vous ne pouvez pas, par exemple, comprendre ce qu'est l'extase mystique. Pour quelqu'un qui ne croit pas, Dieu et Satan sont obligatoirement des illusions-comme les licornes comme tu dis^^quand on ne croit pas à une chose, qu'on ne la connaît pas, qu'est-ce-qu'on se dit? Qu'elle n'existe pas, qu'il s'agit d'autosuggestion, d'illusions, mais l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence. On croyait autrefois que la Terre était plate, et quiconque affirmait qu'elle ètait ronde était considèré comme un fou, et pareil pour tout: combien de personnes ont été considèrées comme extravagantes, "rêveuses", se berçant d'illusions, alors qu'elles avaient parfaitement raison?...A ma petite échelle, je peux comprendre.

Vous ne pouvez pas comprendre, ni croire ce que je veux dire, mais vos propos ne m'ébranlent pas lol je sais, au plus profond de mon être, que mon approche des choses n'a rien d'illusoire. Et non, je ne fais aucun crise d'adolescence spirituelle, sinon il me suffirait de me livrer à toutes les "turpitudes". Je suis sataniste, et heureuse de l'être, parce-que je suis faite pour cette spiritualité spécifique. J'ai essayé de lutter mais c'ètait impossible. Je sais être prédestinée à ma foi, et je la vis avec la même ferveur que n'importe quel vrai croyant.
Les merveilles de l'amour physique sont aussi une communion mystique. Je communie avec l'Autre, ainsi qu'avec l'entité en qui je crois. Des hommes et des femmes partageant ma foi èprouvent la même chose que moi.
Et même sans parler de satanisme, le mysticisme du sexe est connu depuis toujours, et a fait partie de nombreux cultes. L'abandon total durant l'acte charnel permet aux portes de la perception de notre cerveau de s'ouvrir, ce qui créer un blanc, une vacance, et permet la communion psychique avec l'être aimé, d'âme à âme, et, lorsque l'on est mystique, ce peut être également une communion avec le dieu en qui l'on croit-ça dépend lequel bien sûr^^
Les peuples anciens-pour ne citer qu'eux-le savaient bien: des expressions comme monter au septième ciel, le nirvana, l'extase, monter dans les ètoiles, voire même "s'envoyer en l'air" lol ne sont pas aussi anodin qu'on l'imagine. Bien au contraire. L'extase physique bien vécue est une porte entrouverte sur un autre monde, une dimention à laquelle nous avons peu accès dans cette vie-ci. Un petit coin de voile est soulevé, comme lors de contemplations, de méditation, de voyages astrals etc nos portes de la perception ont plus d'une manière de s'entrebailler^^ce n'est pas pour rien que l'on parle de "petite mort" aussi: la porte s'entrouvre ange diable fourche

stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par stana Lun 2 Mai 2016 - 11:44

Il y a des choses que les scientifiques-du moins certains d'entre eux-commencent à reconnaître, ou ne serait-ce qu'à soupçonner. Certains, de par leurs recherches précises, affirment que la "vie après la mort" a longtemps été percue comme quelque chose de surnaturel et/ou d'illusoire par manque de connaissances scientifiques. Ils ajoutent que ce que l'on appelle "âme" est notre psychisme, lequel peux, brièvement dans cette vie-ci, se détacher de notre cerveau, pour finir par rester "en-dehors" après notre mort biologique. Notre être psychique évolue alors dans des dimensions parrallèles, bien réelles-rien de surnaturel là-dedans-imperceptibles à notre vision terrestre limitée, parce-que les vibrations de notre plan d'existence ne sont pas les mêmes que celles des autres plans. Ce n'est pas encore absolument prouvé mais ça viendra certainement. Mais là non plus, je ne demande à personne d'être d'accord avec moi. Mickael et Nawell savent de quoi je parle sourire
Tout ça pour dire qu'il faut se méfier de ce qui est prétendument "surnaturel", un jour tout peut être prouvé, comme on sais maintenant que l'hypnose, la thélépathie etc n'ont rien de fantaisiste et s'expliquent sourire
Mon approche de l'amour physique n'est pas plus ètrange qu'une autre. Elle paraît étrange parce-qu'elle n'est pas connue de beaucoup de monde, mais "ètrange" veut dire "ètrangère", autrement dit méconnue.

Mais même en ècartant toute considèration mystique ou quoi que ce soit qui s'y rapproche, il y a l'expression physique de l'amour spirituel, et cette expression est la sexualité. Et non il ne s'agit pas de "blabla", je ne fais que livrer ce que j'ai èprouvé, ce que j'èprouve toujours rétrospectivement. Et ce que je connais de la sexualité, c'est cette fusion sublime avec l'être aimé, ne plus faire qu'un au point que l'on ne sais plus qui est qui, qui est quoi, quand chaque sensation est un cri d'amour, quand la passion se manifeste au point qu'il n'y a aucune différence entre ma chair et mon âme, et entre la chair et l'âme de l'autre. La chair est âme, l'âme est charnelle, c'est une communion bouleversante d'où l'on revient éblouis.
Nombreuses sont les personnes-oui y compris des femmes-qui m'ont dit d'un ton prosaïque: "Bah, c'est du cul!" ou autre propos du même genre. C'est pourquoi je ne m'ouvre plus désormais qu'à des personnes qui peuvent entrevoir ce que je veux dire-dans la vie de tous les jours je veux dire lol "le cul", je ne sais pas ce que c'est, je ne connais que l'extase de l'Amour. Si beaucoup de monde y est inaccessible, tans pis-ou tans mieux lol de tute façon, chacun doit vivre selon sa propre nature, celle pour laquelle il est fait.

Je le sais bien, que les hommes n'ont pas la même approche de la sexualité que les femmes. Il n'en reste pas moins qu'il en existe de plus sentimentaux que d'autres, comme pour ce qui est de leurs protagonistes féminines sourire il n'y a pas d'hommes-pas à ma connaissance en tout cas-qui ne peuvent ressentir ni désir ni plaisir à moins d'être amoureux LOL mais il y en a-et ceux-ci ne sont pas rares-qui savent bien qu'ils ne font qu'un avec la femme vraiment aimée lorsqu'ils s'unissent à elle, que c'est incomparable avec des rapports purement physiques. Ces hommes parlent avec une émotion visible du bouleversement merveilleux qu'ils ont à faire l'amour dans le vrai sens du terme. L'un d'eux m'a dit: "C'ètait si beau que j'en pleurais".

Des hommes peuvent en rajouter, bercer les autres d'illusions, c'est un fait certain, mais ceux qui comprennent l'émotion poignante du plaisir avec l'être cher existent aussi, mais comme je le disais au début, quand notre mode de fonctionnement ne nous permet pas d'entrevoir une chose, on pense qu'elle n'est réélle pour personne, ou que lesdites personnes s'illusionnent.
Une dernière petite chose: la plupart des femmes-et même des hommes-et même sans être croyants ni particulièrement romantiques, disent qu'avec l'être aimé, "ce n'est pas pareil", qu'il y a une émotion en plus, surtout au début d'un amour. Parce-que l'intimité physique et psychique avec l'Autre est entière, intense et incomparable. Chaque passion l'est d'ailleurs I love you

C'ètait ma dernière intervention sur ce topic, non que je n'ai pas de répondant XD vous voyez bien que j'en ai, mais parce-que tout a déjà été dis maintes fois, comme pour ce qui est des détails de mon mysticisme naturel. Il n'y a vraiment rien à ajouter cette fois-ni à retrancher bien sûr Cool

Mon mode de fonctionnement me comble et pour rien au monde je ne voudrais en dévier-je me mentirais à moi-même dans ce cas LOL je ne peux pas davantage changer ma nature que vous pourriez changer la vôtre, et comme je dis toujours, ce qui importe c'est que chacun suive sa propre voie, sans hypocrisie supercontent Cool


stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par TheHitch Mar 3 Mai 2016 - 14:27

stana a écrit:L'extase physique bien vécue est une porte entrouverte sur un autre monde, une dimention à laquelle nous avons peu accès dans cette vie-ci. Un petit coin de voile est soulevé, comme lors de contemplations, de méditation, de voyages astrals etc nos portes de la perception ont plus d'une manière de s'entrebailler^^ce n'est pas pour rien que l'on parle de "petite mort" aussi: la porte s'entrouvre ange diable fourche    

Si je comprend bien (arrête moi si je me trompe), tu ressens durant l'acte sexuel une "extase mystique".
Soyons clairs : je ne nie pas que tu fais l'expérience de *quelque chose*. Mais le problème, c'est que les "expériences spirituelles" sont ressenties par des gens de toutes les croyances, et dans tout un tas de circonstances (prière, méditation, révélation, etc.). Donc ton expérience ne prouve en rien que ce que tu crois est vrai. Par ailleurs, si on ne peut nier que tu ressens *quelque chose*, on peut sérieusement douter de ton interprétation de ce que tu ressens. Rien ne prouve que ce que tu ressens est quelque chose de surnaturel, en lien avec une quelconque entité mystique/divinité. Il est parfaitement raisonnable (d'autant plus compte tenu de l'universalité de ce type d'expérience) de penser que cela fait partie du fonctionnement normal du cerveau.
Qu'il s'agisse d'âme, d'autres plans, de vie après la mort, etc, il n'y a aucune base scientifique pour croire que quoi que ce soit de tout ça soit autre chose que pur fantasme. Et a défaut de preuve que ces choses existent, il est beaucoup plus rationnel de penser le contraire.

TheHitch
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 738
Localisation : IdF
Identité métaphysique : libre-penseur humaniste
Humeur : calme
Date d'inscription : 02/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par M'enfin Mar 3 Mai 2016 - 14:42

Parle pas de phantasmes TH, ça va l'exciter encore plus! rire
M'enfin
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Magnus Mar 3 Mai 2016 - 15:38

Faites donc attention à ce que vous dites, elle est en ligne ! rire

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 30430
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par marie2013 Mar 3 Mai 2016 - 21:17

L'amour avec un grand A c'est l'amour avec un grand tas, c'est une partouze !
marie2013
marie2013
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 234
Localisation : France
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 04/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Bean Mar 3 Mai 2016 - 23:43

C'est un point de vue. Tout dépend si on est sur le tas ou sous le tas. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par mirage Mer 4 Mai 2016 - 2:39

On peut le décider avant de se rencontrer pette de rire
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 6682
Localisation : Par GPS c'est pratique
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par marie2013 Mer 4 Mai 2016 - 21:11

Bean a écrit:C'est un point de vue. Tout dépend si on est sur le tas ou sous le tas. sourire

Que l'on soit sous le tas ou sur le tas, une partouze reste une partouze et pour faire une partouze il faut des femmes qui n'ont pas froid aux yeux ni au reste d’ailleurs.
marie2013
marie2013
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 234
Localisation : France
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 04/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par mirage Mer 4 Mai 2016 - 21:17

Les hommes également, il y en a qui ne sont pas friands de ces pratiques rire
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 6682
Localisation : Par GPS c'est pratique
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par Bean Mer 4 Mai 2016 - 22:24

Marie2013 ne semble pas avoir froid aux yeux ... quant au reste ...
lol!
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

C'est quoi l'Amour avec un Grand A? - Page 14 Empty Re: C'est quoi l'Amour avec un Grand A?

Message par mirage Mer 4 Mai 2016 - 22:26

Ne nous emportons pas mon cher Bean pette de rire
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 6682
Localisation : Par GPS c'est pratique
Identité métaphysique : Sceptique
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum