La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par Rasta le Ven 18 Nov 2011 - 18:53

Bonjour Bulle,
Je connais ton lien. Ce qui me chiffonne, c’est qu’OPALINE sait depuis 1968 que des chercheurs déclaraient avoir localisé la zone du cerveau qui contrôle la foi religieuse, cela me semble
improbable, cependant, il est vrai que je n’étais pas encore né pour vérifier.
Amicalement
Rasta


Dernière édition par Rasta le Ven 18 Nov 2011 - 19:17, édité 1 fois
Rasta
Rasta
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 109
Localisation : Drôme
Identité métaphysique : indiscernable
Humeur : variable
Date d'inscription : 09/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par dan 26 le Ven 18 Nov 2011 - 19:07

Bulle a écrit:Un compte-rendu de l'article se trouve
ICI

J'ai déjà longuement developpé ce sujet avec le livre de nombreux spécialistes en sciences cognitives, ecrit en 2001 et le monde des religions numero 6 .!!

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par _Varuna le Ven 18 Nov 2011 - 21:26

A l'attention de Dan :
extrait de Pourquoi Dieu ne disparaîtra jamais
Science & Vie - N°1055 - août 2005 - (19 pages)

La sérotonine ne serait pas la seule "molécule de la foi". D’autres neurotransmetteurs pourraient jouer un rôle dans le sentiment religieux, comme les opioïdes naturellement secrétés par le cerveau, modifient les perceptions sensorielles".
D’autres recherches sur la structure du cerveau ont révélé une zone du cortex, le cortex pariétal supérieur qui fonctionne au ralenti lors du fameux sentiment de fusion mystique avec le monde. Ce rôle a été mis en évidence par le neurobiologiste Andrew Newberg lorsqu’il a analysé l’activation cérébrale de moines tibétains bouddhistes en état de méditation. Ce ne serait pas la seule zone du cerveau concernée. Les recherches du neurobiologiste américain Michael Persinger suggèrent "que la stimulation électromagnétique des lobes temporaux, ces aires localisées au niveau des tempes, déclencherait la sensation d’avoir à ses côtés une présence divine. Ces aires pourraient donc être impliquées dans l’aptitude à ressentir une présence divine."
Il ressort de ces travaux que l’homme paraît "programmé pour croire en Dieu". Notre cerveau est doté d’un mécanisme biologique et psychologique inné qui nous rend sensible à l’idée d’existences divines. D’autre part, "notre perception intuitive du réel étant innée, sa transgression par les croyances religieuses provoque une réaction émotionnelle forte". Dit autrement, par l’évocation de ces transgressions contredisant notre entendement, nous sommes amenés "à leur attribuer un pouvoir explicatif supérieur".

Pourquoi "leur attribuer un pouvoir explicatif superieur" ?
Suivant ce que j'ai compris, la croyance serait essentielle pour permettre la secrétion "naturelle", par le cerveau, de neuromédiateurs particuliers.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par dan 26 le Ven 18 Nov 2011 - 22:05

Varuna a écrit:A l'attention de Dan :
extrait de Pourquoi Dieu ne disparaîtra jamais
Science & Vie - N°1055 - août 2005 - (19 pages)

La sérotonine ne serait pas la seule "molécule de la foi". D’autres neurotransmetteurs pourraient jouer un rôle dans le sentiment religieux, comme les opioïdes naturellement secrétés par le cerveau, modifient les perceptions sensorielles".
D’autres recherches sur la structure du cerveau ont révélé une zone du cortex, le cortex pariétal supérieur qui fonctionne au ralenti lors du fameux sentiment de fusion mystique avec le monde. Ce rôle a été mis en évidence par le neurobiologiste Andrew Newberg lorsqu’il a analysé l’activation cérébrale de moines tibétains bouddhistes en état de méditation. Ce ne serait pas la seule zone du cerveau concernée. Les recherches du neurobiologiste américain Michael Persinger suggèrent "que la stimulation électromagnétique des lobes temporaux, ces aires localisées au niveau des tempes, déclencherait la sensation d’avoir à ses côtés une présence divine. Ces aires pourraient donc être impliquées dans l’aptitude à ressentir une présence divine."
Il ressort de ces travaux que l’homme paraît "programmé pour croire en Dieu". Notre cerveau est doté d’un mécanisme biologique et psychologique inné qui nous rend sensible à l’idée d’existences divines. D’autre part, "notre perception intuitive du réel étant innée, sa transgression par les croyances religieuses provoque une réaction émotionnelle forte". Dit autrement, par l’évocation de ces transgressions contredisant notre entendement, nous sommes amenés "à leur attribuer un pouvoir explicatif supérieur".

Pourquoi "leur attribuer un pouvoir explicatif superieur" ?
Suivant ce que j'ai compris, la croyance serait essentielle pour permettre la secrétion "naturelle", par le cerveau, de neuromédiateurs particuliers.

Il s'agit tout simplement de prédispositions connues pour certaines choses, que l'on a l'habitude d'appeller dons!!! Ces prédispositions sont le fait de configuration particulière de nos cerveaux dependant du pur hasard biologique .

Par contre oser dire que l'etre humain est programmé pour croire "en Dieu" est à mon avis une manipulation monumentale. Que certains etre humains aient un cerveau plus ou moins organisé pour etre crédule est à mon avis plus juste dans la terminologie . Les boudhistes, les animistes , les hindous par exemple ne sont pas programmés pour croire en Dieu; mais pour etre crédule perméable à certains enseignements .

Merci pour le texte dans tous les cas , mais je tiens à te dire que j'ai déjà longuement echangé sur ce sujet,(le cerveau, science cognitives !!!) avec les sources dont tu fais références cas,(et d'autres ) et dont je dispose bien sûr .

Les 'homme ont regard des conceptions hasardeuses biologiques a des prédispositions particulières, et , celle de croire facilement aux chimère , en est une .

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par _Varuna le Sam 19 Nov 2011 - 12:13

dan 26 a écrit:
Varuna a écrit:A l'attention de Dan :
extrait de Pourquoi Dieu ne disparaîtra jamais
Science & Vie - N°1055 - août 2005 - (19 pages)

La sérotonine ne serait pas la seule "molécule de la foi". D’autres neurotransmetteurs pourraient jouer un rôle dans le sentiment religieux, comme les opioïdes naturellement secrétés par le cerveau, modifient les perceptions sensorielles".
D’autres recherches sur la structure du cerveau ont révélé une zone du cortex, le cortex pariétal supérieur qui fonctionne au ralenti lors du fameux sentiment de fusion mystique avec le monde. Ce rôle a été mis en évidence par le neurobiologiste Andrew Newberg lorsqu’il a analysé l’activation cérébrale de moines tibétains bouddhistes en état de méditation. Ce ne serait pas la seule zone du cerveau concernée. Les recherches du neurobiologiste américain Michael Persinger suggèrent "que la stimulation électromagnétique des lobes temporaux, ces aires localisées au niveau des tempes, déclencherait la sensation d’avoir à ses côtés une présence divine. Ces aires pourraient donc être impliquées dans l’aptitude à ressentir une présence divine."
Il ressort de ces travaux que l’homme paraît "programmé pour croire en Dieu". Notre cerveau est doté d’un mécanisme biologique et psychologique inné qui nous rend sensible à l’idée d’existences divines. D’autre part, "notre perception intuitive du réel étant innée, sa transgression par les croyances religieuses provoque une réaction émotionnelle forte". Dit autrement, par l’évocation de ces transgressions contredisant notre entendement, nous sommes amenés "à leur attribuer un pouvoir explicatif supérieur".

Pourquoi "leur attribuer un pouvoir explicatif superieur" ?
Suivant ce que j'ai compris, la croyance serait essentielle pour permettre la secrétion "naturelle", par le cerveau, de neuromédiateurs particuliers.

Il s'agit tout simplement de prédispositions connues pour certaines choses, que l'on a l'habitude d'appeller dons!!! Ces prédispositions sont le fait de configuration particulière de nos cerveaux dependant du pur hasard biologique .
Il ne s'agit là, que de ton interprétation très personnelle des données scientifiques.
Par contre oser dire que l'etre humain est programmé pour croire "en Dieu" est à mon avis une manipulation monumentale.
apparament c'est la revue scientifique Science & Vie - N°1055 que affirme cela ! Mais bon
Que certains etre humains aient un cerveau plus ou moins organisé pour etre crédule est à mon avis plus juste dans la terminologie . Les boudhistes, les animistes , les hindous par exemple ne sont pas programmés pour croire en Dieu; mais pour etre crédule perméable à certains enseignements .

Notre cerveau est doté d’un mécanisme biologique et psychologique inné qui nous rend sensible à l’idée d’existences divines. Cela est un particularité biologique qui donne une place essentielle à la croyance "chimérique" du sujet, car faisant réagir le cerveau de manière particulière.
Merci pour le texte dans tous les cas , mais je tiens à te dire que j'ai déjà longuement echangé sur ce sujet,(le cerveau, science cognitives !!!) avec les sources dont tu fais références cas,(et d'autres ) et dont je dispose bien sûr .
Crois moi, tu es encore bien loin de faire autorité avec tes interprétations très personelles, qui ne correspondent pas aux données scientifiques.
Les 'homme ont regard des conceptions hasardeuses biologiques a des prédispositions particulières, et , celle de croire facilement aux chimère , en est une .
Le hasard existe pour toi, mais pas pour tout le monde. C'est probablement ces conceptions biologiques que tu décrit comme hasardeuse qui le disent en plus.
Amicalement

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par _La plume le Sam 19 Nov 2011 - 14:08

Le cerveau de Dan n'est pas programmé pour croire à Dieu, cette zone cérébrale qui contient le point D, n'est pas activée chez lui.

Enfin selon lui, les primitifs ne croyaient pas en Dieu, alors Dan serait-il un primitif ? Cool non il manque simplement de sérotonine.

La synapse à sérotonine est identifiée par un certain nombre de chercheurs comme étant l’élément central dans le cadre des expériences spirituelles.

Mais alors pourquoi critiquer les croyants, les mystiques ? si leur cerveau produit plus de sérotonine, normal qu'ils aient une autre vision du monde, que ceux qui sont en manque de sérotonine ne peuvent pas
percevoir...

Allez Dan, je te ressers un coup de sérotonine ? c'est ma tournée rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par Opaline le Sam 19 Nov 2011 - 14:33

La plume a écrit:
La synapse à sérotonine est identifiée par un certain nombre de chercheurs comme étant l’élément central dans le cadre des expériences spirituelles.
Mais alors pourquoi critiquer les croyants, les mystiques ? si leur cerveau produit plus de sérotonine, normal qu'ils aient une autre vision du monde, que ceux qui manquent de sérotonine ne peuvent pas percevoir...
Allez Dan, je te ressers un coup de sérotonine ? c'est ma tournée rire
Allez ! Allez !
Un manque de sérotonine et on ne croit plus en Dieu ?

Alors, un manque d'yeux et on ne voit plus ?
Un manque d'oreilles et on n'entend plus ?

Foutaises que tout cela !
Soyons sérieux !

La Théologie : science de l'imagination humaine !

.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par _Varuna le Sam 19 Nov 2011 - 15:25

Opaline a écrit:
Un manque de sérotonine et on ne croit plus en Dieu ?
Suivant mon analyse du lien donné par Bulle, je comprend que la sérotonine est la conséquence de la croyance et non le contraire. Autrement dit, c'est la croyance qui stimule les neurones à créer ce neuromédiateur qu'est la sérotonine.

Opaline a écrit:La Théologie : science de l'imagination humaine !

La théologie est une des trois parties théorétiques de la métaphysique, cette dernière étant également appelée « philosophie première » par Aristote.
-----
Théologie "athéologique"

Ce terme est parfois utilisé pour désigner le genre de théologie philosophique qui tente de prouver par raisonnement l'inexistence ou la non-attribution de certaines caractéristiques à Dieu ou aux Dieux. Bien que les penseurs matérialistes ou athées préfèrent s'éloigner tout simplement de la métaphysique, certains penseurs, comme Épicure, pratiquent de la théologie "athéologique" (dite aussi "minimaliste"). Dans le cas d'Épicure, ce philosophe tentera de démontrer l'impossibilité du providentialisme des Dieux grecs par des raisonnements logiques.
-----
La théologie est pour moi l'étude des textes sacrés/religieux. La théologie a une mission bien précise qui est d'identifiée le sens profond d'un texte sacré pour ainsi tenter d'interpréter tous les aspects que le divin peut avoir dans le culte concerné.

_Varuna
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 576
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

La théologie = Science de l'imagination humaine ? - Page 11 Empty Re: La théologie = Science de l'imagination humaine ?

Message par Rasta le Dim 20 Nov 2011 - 11:25

bonjour Opaline,
A nouveau, sur quoi bases-tu, ta réponse ?
Je te cite:
MOI, je le sais depuis 1968...
C'est dire que d'autres l'ont su bien avant moi !


Savoir, c'est bien; autant soit-il que l'on puisse prouver et fonder par des preuves ce que l'on avance.

1968, des chercheurs déclaraient avoir localisé la zone du cerveau qui contrôle la foi religieuse ?
Rasta
Rasta
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 109
Localisation : Drôme
Identité métaphysique : indiscernable
Humeur : variable
Date d'inscription : 09/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum