Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par Glloq le Jeu 6 Oct 2011 - 11:09

La scène se passe dans les jardins du Château Bellevue, à Berlin.
Angela von Mecklemburg et Nicolas de Neuilly se sont discrètement éclipsés de la réception offerte par le roi de Prusse.
On entend, au loin, les accents du quatuor de Joseph Haydn.
Nicolas :
> > > > Madame, l'heure est grave : alors que Berlin danse
> > > > Athènes est en émoi et Lisbonne est en transes.
> > > > Voyez la verte Erin, voyez l'Estrémadoure
> > > > Entendez les Romains : ils appellent au secours !
> > > > Ils scrutent l'horizon, et implorent les Dieux.
> > > > Tous les coffres sont vides, et les peuples anxieux
> > > > Attendent de vous, Madame, le geste généreux !
> > > > De leur accablement ils m'ont fait l'interprète :
> > > > Leur destin est scellé, à moins qu'on ne leur prête
> > > > Cet argent des Allemands sur lesquels vous régnez.
> > > > Cette cause est bien rude, mais laissez moi plaider...
Angela :
> > > > Taisez-vous Nicolas ! Je crois qu'il y a méprise
> > > > Folle étais-je de croire à une douce surprise
> > > > En vous suivant ici seule et sans équipage
> > > > Je m'attendais, c'est sûr, à bien d'autres hommages !
> > > > Mais je dois déchanter, et comme c'est humiliant
> > > > De n'être courtisée que pour son seul argent !
Nicolas :
> > > > Madame, les temps sont durs, et votre cœur est grand
> > > > Vos attraits sont troublants, mais il n'est point décent
> > > > D'entrer en badinage quand notre maison brûle !
> > > > Le monde nous regarde, craignons le ridicule !
> > > > Notre Europe est malade, et vous seule pouvez
> > > > La soigner, la guérir et, qui sait ? La sauver !
> > > > Nous sommes aujourd'hui tout au bord de l'abîme
> > > > Vous n'y êtes pour rien, mais soyez magnanime !
> > > > Les Grecs ont trop triché ? Alors la belle affaire !
> > > > Qu'on les châtie un peu, mais votre main de fer
> > > > Est cruelle aux Hellènes, et nous frappe d'effroi !
Angela :
> > > > J'entends partout gronder, en Saxe, Bade ou Bavière
> > > > L'ouvrier mécontent, le patron en colère.
> > > > Ma richesse est la leur, ils ont bien travaillé.
> > > > L'or du Rhin, c'est leur sueur et leur habileté.
> > > > Et vous me demandez, avec fougue et passion
> > > > De jeter cette fortune au pied du Parthénon ?
> > > > Ce serait trop facile et ma réponse est non !
Nicolas :
> > > > On ne se grandit pas en affamant la Grèce
> > > > En oubliant Platon, Sophocle et Périclès !
> > > > Nos anciens nous regardent, et nous font le grief
> > > > D'être des épiciers et non pas de vrais chefs !
> > > > Helmut Kohl est furieux et Giscard désespère.
> > > > Un seul geste suffit, et demain à Bruxelles
> > > > Desserrez, je vous prie, le nœud de l'escarcelle !
Angela :
> > > > Brisons là, je vous prie, la nuit est encore belle
> > > > Votre éloquence est grande et mon âme chancelle...
> > > > Mais si je disais oui à toutes vos demandes
> > > > Je comblerais la femme, et trahirais l'Allemande !

(Ils s'éloignent, chacun de leur côté)

Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par ElBilqîs le Jeu 6 Oct 2011 - 20:46

joli dialogue!
Dommage que certains vers ne soient pas des alexandrins!
Attendent de vous, Madame, le geste généreux !
Taisez-vous Nicolas ! Je crois qu'il y a méprise
Folle étais-je de croire à une douce surprise
De jeter cette fortune au pied du Parthénon ?
sont des vers de 13 pieds...

Mais
Vous êtes pardonné: le texte, même en prose
Eut ravi mes oreilles et calmé ma névrose!
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par gaston21 le Jeu 6 Oct 2011 - 21:24

Bien envoyé ! Ne manque plus qu'une strophe sur le belge Van Rompuy !
Sourire !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par Glloq le Jeu 6 Oct 2011 - 22:36

Tu as mille fois raison Elbilqis, belle erreur de ma part!
Mais aussi toutes mes félicitations pour ton esprit amical de répartie...
Bien cordialement. bravo
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par ElBilqîs le Jeu 6 Oct 2011 - 23:10

Bonsoir Glloq,
La poésie chez moi est une seconde nature (ou presque)
Et je connais le problème des petits pieds qui trainent
D'autant que par chez moi, la tendance à l'apocope est carrément un sport national! Et les "e" sont plus souvent muets qu'à leur tour, entraînant à leur suite des souffrances terribles pour mes alexandrins boiteux!!!
J'ai remarqué aussi avec plaisir qu'en Belgique aussi on trouve encore quelques rares personnes amoureuses de la langue et de la grammaire française.
Chef d'œuvre en péril, malheureusement.

ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par Glloq le Ven 7 Oct 2011 - 8:59

Hello Elbilqîs!
Je suis loin d'être un maître du genre, mais je fais partie d'une génération qui avait du plaisir à lire et à écrire en respectant, autant que faire se peut, l'orthographe.
Aujourd'hui, la lecture et l'écriture deviennent des denrées rares chez les jeunes.
La TV et le langage sms ont pris la relève.
Je ne suis pas certain que ce soit vraiment un progrès.
Je suis conscient qu'avec ce genre de remarques, je vais me faire qualifier de vieux ringard.
Bien, j'accepte, mais je continuerai à tourner sept fois mes doigts dans la bouche avant de formuler des propos sur le clavier...
Bonne journée.
Glloq
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par ElBilqîs le Ven 7 Oct 2011 - 13:31

Il ne faut pas croire ça.
Moi, je me moque éperdument de paraître ringarde aux yeux des analphabètes!
Mais les amoureux des belles lettres sont encore légion. Et le livre, le vrai, celui dont on tourne les pages avec les doigts, et dans lequel on met une image, une photo ou parfois un ticket de métro pour garde-page, a encore de beaux jours devant lui.

Si tu aimes la poésie, viens faire un tour sur "les mots en folie" un forum où l'on joue sans prétention avec les mots. Tu y retrouveras quelques poètes qui sévissent ici aussi!
Amicalement
ElBilqîs
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par gaston21 le Ven 7 Oct 2011 - 17:44

Glloq, blague à part, j'ai beaucoup apprécié ce que tu as écrit . Quand il m'arrive d'écrire des poèmes, c'est toujours en alexandrins.
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par yacoub le Dim 9 Oct 2011 - 16:14

lol!
J'ai disloqué ce grand niais d'alexandrin

Victor Hugo

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par ElBilqîs le Dim 9 Oct 2011 - 19:03

Certes, aujourd'hui, la poésie se détache du rythme, mais cependant, l'alexandrin est le vers le plus facile à utiliser, car le plus proche de la "conversation courante". On peut très facilement parler en alexandrin. C'est une autre chose de parler en octosyllabes ou en décasyllabes, par exemple!
D'ailleurs, la phrase de Victor Hugo est un alexandrin (il faut faire une diérèse à ni/ais) harpe
ElBilqîs
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par pierre_b le Mar 2 Sep 2014 - 15:21

ElBilqîs a écrit:joli dialogue!
Dommage que certains vers ne soient pas des alexandrins!
Attendent de vous, Madame, le geste généreux !
Taisez-vous Nicolas ! Je crois qu'il y a méprise
Folle étais-je de croire à une douce surprise
De jeter cette fortune au pied du Parthénon ?
sont des vers de 13 pieds...

Mais
Vous êtes pardonné:  le texte, même en prose
Eut ravi mes oreilles et calmé  ma névrose!

Un alexandrin est un vers de 12 syllabes... le pied, si je me souviens bien et si on veut être plus précis, est autre, il induit la notion de syllabes longues et/ou courtes.
Quand au texte du début, le vers "Attendent de vous, Madame, le geste généreux" a non pas 13 "pieds" mais 14, car le e terminal n'est jamais muet à l'intérieur d'un vers... en poésie "classique".....

Ceci dit sans vouloir faire le mariole...Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Content-saute
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par JO le Mar 2 Sep 2014 - 15:29

madameuh ?
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par pierre_b le Mar 2 Sep 2014 - 15:51

JO a écrit:madameuh ?
Oui... je n'y suis pour rien... Embarassed
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par JO le Mer 3 Sep 2014 - 6:58

le "e" reste muet, mais entre deux virgules, s'insère une respiration - comme un temps mort- qui fait office de pied. Mais , escamoté avant une voyelle ( madamafaim), il se prononce devant une consonne ou en finale, il me semble .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Pour ceux qui aiment encore les alexandrins... Empty Re: Pour ceux qui aiment encore les alexandrins...

Message par pierre_b le Mer 3 Sep 2014 - 12:11

En poésie "classique" le e n'est muet qu'en fin de vers, sauf bien sûr si il y a synérèse, comme dans l'exemple que tu prends "madame a faim"... mais ce n'était pas le cas du vers que je citais plus haut.
pierre_b
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum