La force de l’anonymat

Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty La force de l’anonymat

Message par Anthyme le Lun 14 Nov 2011 - 21:37

Avez-vous déjà reçu une lettre anonyme ? Moi oui.

Plus exactement deux textes orduriers placés à deux/trois jours d’intervalle sous le balai d’un essuie glace de ma voiture, dans la cour de l’usine où je travaillais alors.

Assorti à cela ; il y a eu la disparition d’un dossier, dans un tiroir de mon bureau.
Cela se passait en 86, le stockage informatique n’était pas encore entré dans les usages.
Le fruit d’un travail de plus d’un mois perdu … si je n’avais pas réalisé, de façon fortuite, pour archivage personnel, un jeu de photocopies quelques jours auparavant.

Ces précisions ont pour but d’insister sur mon émotion :
Malgré mes 33 ans d’alors ; ces événements m’avaient blessé comme un adolescent.


Avec le recul du temps, il ressort que le plus destructeur pour moi fut de ne trouver aucun « ennemi » ou « jaloux » ayant une raison de me prendre pour cible.

Dans mon travail, j’ai toujours été égal à moi-même …
… efficace et discret …
… également distant de tous … également serviable pour tous …
… sans ami … sans ennemi … et sans subalternes aigris.

La gratuité de l’attaque en rendait la provenance indiscernable :
Ce pouvait être n’importe qui !

Je continuais mes activités en préservant les apparences, mais conservais trace de tout, attentif à tout, jusqu’à garer ma voiture dans le champ de vision de mon bureau …
… et mes collègues m’en devenaient encore un peu plus étrangers.

Quelques semaines plus tard, je changeais d’employeur.

… … … …

La rumeur et la lettre anonyme ont en commun d’avoir un « inventeur » unique.
Par contre, elles diffèrent dans leurs développements.

La rumeur enfle et se développe « extra-muros » :
Elle a pour acteur l’entourage d’une victime, qui peut ignorer son existence.

La lettre anonyme a pour acteur la victime, isolée dans un entourage ignorant.

L’impact n’est pas le même :
La rumeur piétine l’innocence ; la lettre anonyme piétine la confiance.

_____________________________________

Tout bien considéré … que donnerait la réciproque ?

Si vous deviez un jour recevoir une lettre anonyme vous remerciant d’un acte bienveillant que vous supposiez jusqu’alors méconnu ? …

Une sorte de témoignage d’intérêt … de gratitude …

L’effet sur vous serait inverse … une bien agréable surprise ! …
Cependant l’impact serait le même, mais sur son versant opposé.

Ce serait semblable à une déclaration d’amour : ...

Supposons une femme « victime » d’un bouquet anonyme :
« À la merveilleuse lumière de mes soupirs »
Son regard y gagnera en attention pour tous les hommes !

De même, une lettre anonyme exprimant l’estime pourrait générer confiance.


Anthyme
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par freefox le Mar 15 Nov 2011 - 11:55

Lettre anonyme :
Cela me fait penser à « corbeaux » (rien à voir avec le vrai volatil qui ne méritait pas que l'on utilise son image pour désigner de tels individus) ;
Cela me fait penser à délation des « braves gens » qui durant l'occupation allemande en Europe dénonçaient les maquisards ou bien les juifs et les roms;
Cela me fait penser à lâcheté, pouah !

Mais on oublie j'oublie, que la lettre anonyme peut-être un agent du cœur et non de la peur.
Mais on oublie j'oublie, que l'autre peut être bienveillant et non malveillant.

Alors je ne dois pas oublier de regarder ce versant ensoleillé de mes semblables et ainsi peut être que le plus de regards amicaux fera que le ciel comptera moins de « corbeaux »(les faux pas les vrais hein!) et plus de « colombes » (blanches, pures et immaculée agent de paix bien sur cui cui); Et la terre moins de délateurs et de lâches ?

PS: Bien que je ne pense pas que l'utilisation du « on », « nous » soit fascisant comme vous l'aviez écrit, j'ai fais l'effort pour vous de ne pas en user.
freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par Opaline le Jeu 17 Nov 2011 - 1:20

.
Lettre de menaces ou d'insultes, rumeur, harcèlement psychologique.....sont les fruits amers de la lâche facilité que l'anonymat autorise !
Je pense que si la nature nous a permis d'utiliser ce procédé , c'est qu'il a ,peut-être, une utilité pour la survie mais dans des circonstances extrêmes !
et c'est là où notre discernement fait défaut : on utilise ce confortable anonymat en toutes circonstances , par jalousie, perversité, méchanceté, intérêt, jeux malsains .....

Bien sûr , première réaction : de quoi suis-je redevable pour attirer cette haine ?
On cherche, on culpabilise et on a beau interroger la mémoire, on ne trouve , la plupart du temps , rien !
Mieux ! on se découvre des candeurs , des naïvetés, une confiance un peu trop poussée envers les autres et alors, on ne se pose plus de questions .
Tout est net : la culpabilité revient à ceux qui ne respectent pas les autres .
Cela ne nous rend pas la tranquillité mais assure un confort moral salutaire !
La gratuité de l’attaque en rendait la provenance indiscernable :
Ce pouvait être n’importe qui !

C'est la difficulté majeure , de voir en chacun , un ennemi possible !
Il se développe une méfiance, envers tous, qui isole et quand , en plus , se rajoute l' incompréhension de l'environnement familial et social , il ne faut plus compter que sur soi et sur l'estime qu'on se porte !
L’effet sur vous serait inverse … une bien agréable surprise ! …
Cependant l’impact serait le même, mais sur son versant opposé.
Une bien agréable surprise, certes, mais un anonymat pas plus acceptable, pour autant !
Ce serait semblable à une déclaration d’amour : ...
AH bon ?
une déclaration d'amour demande une réciprocité, il me semble !
Une telle déclaration se moque de vous , tout simplement !
Personnellement , je ne réponds jamais aux déclarations d'amour anonymes !
Supposons une femme « victime » d’un bouquet anonyme : « À la merveilleuse lumière de mes soupirs »... Son regard y gagnera en attention pour tous les hommes !
Je ne peux me prononcer pour les autres femmes mais , malicieusement, je dirais qu'une femme n'aime qu'un seul homme mais qu'elle se plait à séduire tous les autres, qu'elle ne doute pas d'y arriver et donc, qu'un tel bouquet ne pourrait que la faire sourire !
Si je vous ai fait perdre quelques illusions , je m'en excuse !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par Opaline le Jeu 17 Nov 2011 - 1:47

Freefox a écrit:Alors je ne dois pas oublier de regarder ce versant ensoleillé de mes semblables et ainsi peut être que le plus de regards amicaux fera que le ciel comptera moins de « corbeaux » et plus de « colombes » (blanches, pures et immaculée); Et la terre moins de délateurs et de lâches ?
Si tu crois pouvoir réduire l'autre avec des regards amicaux !!!!! pour les pratiquer beaucoup, je peux te dire que c'est inefficace !
Tu peux papilloter mais ne pas oublier de montrer "les dents" , aussi !
Car dans ta colombe, la plupart ne voit que le pigeon à plumer !

"Peace and love dans un monde de brutes" , on en revient vite !
Surtout qu'un seul brute suffit à te pourrir la vie quand beaucoup de lâches ferment les yeux !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par freefox le Jeu 17 Nov 2011 - 19:43

Bon ben faites la gueule que voulez vous que je vous dises. non mais
De mon coté je continue à sourire aux gens ce qui ne veux pas dire que j'accepte de me laisser marcher sur les pieds (ou laisse une brute s'en prendre à plus faible).
freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par Opaline le Jeu 17 Nov 2011 - 22:33

freefox a écrit:Bon ben faites la gueule que voulez vous que je vous dises. non mais
De mon coté je continue à sourire aux gens ce qui ne veux pas dire que j'accepte de me laisser marcher sur les pieds (ou laisse une brute s'en prendre à plus faible).
Mais mon petit Pilot
j'ai jamais dit que j'ai renoncé à sourire !!!
Au contraire !
Tu me perçois aigrie ?, méfiante ?, coincée ?, triste ?, désespérée ?, morfondue ?, inhibée ?, morose ?, sans esprit ludique ?, insensée ?, complexée ?.......

Si j'accepte de parler d'une expérience difficile , ce n'est pas par exhibitionnisme ou pour me faire plaindre , loin de moi tout cela ! mais c'est plutôt par altruisme !
Parce que je vois ce qui se passe autour de moi, tous les problèmes qui sont créés de toutes pièces et que la société ne prend pas en charge alors que c'est son rôle.
Si une personne a des problèmes et s'en trouve soutenue en me lisant , j'en serais très contente !
J'aide autant que je peux autour de moi, tu sais ?
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

La force de l’anonymat  Empty Re: La force de l’anonymat

Message par freefox le Ven 18 Nov 2011 - 9:42

Bon matin Opaline,

Opaline a écrit:j'ai jamais dit que j'ai renoncé à sourire !!!
Au contraire !.
Cool !

Opaline a écrit:
Tu me perçois aigrie ?, méfiante ?, coincée ?, triste ?, désespérée ?, morfondue ?, inhibée ?, morose ?, sans esprit ludique ?, insensée ?, complexée ?.......
Non !

Que votre thé soit de la douce chaleur du sourire d'un soleil de printemps. Wink
freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum