Syndrome d'excitation génitale persistante

+10
Bulle
Jipé
Ling
gaston21
_L'Olivier
Hannetton
Tibouc
_La plume
JO
Babylon5
14 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Dim 27 Nov 2011 - 10:51

En anglais "arousal syndrom". Ce syndrome touche les femmes . Qu'est-ce que ça évoque pour vous ? Est-ce une sujet tabou ? Rigolade ? Envie ? Stupeur ? Curiosité ? Avez-vous des connaissances là-dessus ? Pour vous est-ce une question médicale (il y a une approche neurologique : nerf pudendal irrité par exemple) ou spirituelles (éveil de la kundalini and Co ? Psychologique ?
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par JO Dim 27 Nov 2011 - 11:10

Va savoir : ma belle-soeur , qui a trente ans de moins que mon frère, en était affligée . C'est dire qu'elle menait, à part du mariage, une vie sexuelle intense .Ils sont toujours ensemble, trente ans plus tard et elle s'est calmée définitivement, après une cruelle épreuve sentimentale . Il arrive que le sexe attache et alors, c'est le naufrage, en cas de rupture .Quand le vieux mari est là, il repèche la naufragée et la tendresse fait le reste .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Dim 27 Nov 2011 - 11:21

JO a écrit:Va savoir : ma belle-soeur , qui a trente ans de moins que mon frère, en était affligée . C'est dire qu'elle menait, à part du mariage, une vie sexuelle intense .Ils sont toujours ensemble, trente ans plus tard et elle s'est calmée définitivement, après une cruelle épreuve sentimentale .

A te lire, j'ai l'impression que tu confonds avec la nymphomanie, enfin, c'est de que suggère ta réponse...
Le Syndrôme d'excitation génitale persistante (SEGP) se manifeste en dehors de tout fantasme ou désir sexuel. Il y a un cours article là-dessus sur Wikipedia, je n'ai pas le lien mais c'est facile à trouver.
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par JO Dim 27 Nov 2011 - 11:28

tu as raison mais alors , c'est une question médicale
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par _La plume Dim 27 Nov 2011 - 11:30

A mon grand regret, je n'ai jamais connu de femme atteinte de ce syndrome quand j'étais jeune. Razz je plaisante mais ça doit pas être facile à gérer. Peuvent elles se contenter d'un seul homme ? Il a intérêt à assurer le pauvre. J'ai entendu sur une émission quotidienne consacrée à la sexualité, qu'il y a des femmes qui sont obligées de se masturber plusieurs fois par jour même au bureau. Neutral

Le Syndrôme d'excitation génitale persistante (SEGP) se manifeste en dehors de tout fantasme ou désir sexuel.

N'est-ce pas comme le priapisme chez les hommes ? Dans ce cas c'est plutôt douloureux.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Dim 27 Nov 2011 - 12:01

La plume a écrit:A mon grand regret, je n'ai jamais connu de femme atteinte de ce syndrome quand j'étais jeune.
Non, vraiment, tu n'as rien à regretter : en étant atteinte de ce syndrome, paradoxalement, on n'a plus de vie sexuelle réelle.
Peuvent elles se contenter d'un seul homme ? Il a intérêt à assurer le pauvre.
C'est comme je te dis plus haut.
J'ai entendu sur une émission quotidienne consacrée à la sexualité, qu'il y a des femmes qui sont obligées de se masturber plusieurs fois par jour même au bureau.
N'est-ce pas comme le priapisme chez les hommes ? Dans ce cas c'est plutôt douloureux.
Comme je vois que ce syndrome suscite peut-être des malentendus, je te mets le lien vers l'article wikipedia. Et oui, cela est finalement plutôt douloureux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27excitation_g%C3%A9nitale_persistante
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Dim 27 Nov 2011 - 12:04

JO a écrit:tu as raison mais alors , c'est une question médicale
Oui, d'ailleurs je ne savais pas vraiment trop où poster ce fil. je l'ai mis dans sexologie car cela touche la sexualité, mais c'est un syndrome très mal connu, qui peut aussi avoir des ramifications psychiques, sexologiques. En tout cas, à ce que j'ai entendu récemment, ce n'est pas si rare que ça, mais depuis qu'il y a une association qui en parle, les langues se délient, les personnes qui souffrent commencent petit à petit à oser en parler.
Ce que je sais, pour le côté psychogène, c'est que les antipsychotiques, neuroleptiques, comme les antidépresseurs n'y font rien. (A part en endormant complètement la personne)
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Dim 27 Nov 2011 - 13:16

Il serait peut-être intéressant d'aborder l'approche spiritualiste de cet état... Je dis ça comme ça.
En tout cas c'est une souffrance.
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par _La plume Dim 27 Nov 2011 - 14:35

Je suis ignorant dans ce domaine mais il parait que l'éveil de la kundalini peut être très douloureux. Il y aurait plusieurs symptômes physiques, émotionnels et mentaux (fourmillements, picotements, sensation de froid ou de chaleur, spasmes abdominaux, douleurs, contractions involontaires, fatigue, anxiété, dépression, etc...) dont des troubles au niveau des organes sexuels liés aux deux premiers chakras.

http://www.le-sidh.org/site/article_409.html


_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Tibouc Mar 29 Nov 2011 - 6:04

C'est marrant, j'ai les symptômes de "l'éveil de la kundalini"...
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Mar 29 Nov 2011 - 8:36

Tibouc a écrit:C'est marrant, j'ai les symptômes de "l'éveil de la kundalini"...
Tu pourrais préciser ?
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Mar 29 Nov 2011 - 16:09

Tiens, on n'a pas droit à des précisions.....
Il faut dire que ce n'est qu'un sujet "marrant".... alors, marrons-nous, c'est-ça, marrons-nous.
Surtout à propos de ce qu'on ne connait pas. Et puis, rien à foutre, sais même pas pourquoi je prends la peine de poster..... Sans doute juste de quoi passer le temps en attendant la prochaine crise.
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Hannetton Mer 30 Nov 2011 - 13:06

Une femme qui a ce type d'excitation si elle a un amant auquel elle pense tout le temps aura surement une vie très heureuse.
Est ce que le problème ce n'est pas celui là ?
L'absence d'un homme très attirant ??Alors que le corps lui est plein de désir ?




Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par _L'Olivier Mer 30 Nov 2011 - 15:23

Babylon5 a écrit:Tiens, on n'a pas droit à des précisions.....
Il faut dire que ce n'est qu'un sujet "marrant".... alors, marrons-nous, c'est-ça, marrons-nous.
Surtout à propos de ce qu'on ne connait pas. Et puis, rien à foutre, sais même pas pourquoi je prends la peine de poster..... Sans doute juste de quoi passer le temps en attendant la prochaine crise.
Peut être parce que quelqu'un que tu connais très bien en souffre ?
comme toi, par exemple ?
Si je comprends bien cela n'a pas nécessairement de rapport avec la libido.
Ce serait plutôt comme un "besoin" corporel insatiable.
Ce qui peut être très dérangeant dans la vie quotidienne.
Spirituellement ...
Je viens de lire le lien.
Je rejoins pleinement ce qui y est écrit.
Je suis passé par là.
Donc je le traduirais ainsi (pour ma part)
Notre psychologie sociale est remplie d'interdits, surtout ceux d'ordre sexuels.
L'ouverture de l'esprit est une porte grande ouverture sur des "idées" qui ne nous appartiennent pas forcément.
L'émotion d'Amour est la plus puissante d'entre elles.
Quand l'émotion nous pénètre et que nous ne savons pas quoi en faire consciemment, elle redescend dans le corps inconscient.
Car toute "information" entrante doit sortir ! consciemment ou inconsciemment.
Le sexe étant juste, aux origines, la transcendance de l'Amour.
Il est normal qu'une émotion d'Amour que l'on s'interdit consciemment ressorte par l'organe sexuel.
C'est juste une idée.



_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par gaston21 Mer 30 Nov 2011 - 15:54

La p'tite dame objet de l'article ci-dessous souffrait-elle de cette terrible maladie ? Voilà pourtant un domaine où il bien facile de trouver de nombreux samaritains ! Il suffit de demander, et c'est gratuit !
http://www.liberation.fr/societe/01012374580-pas-de-sexe-durant-le-mariage-le-mari-doit-payer-des-dommages-et-interets
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Hannetton Mer 30 Nov 2011 - 19:24

Faut pas rigoler ça tombe Babyl à besoin d'un coup de main !

je sors

Hannetton
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 364
Localisation : hiver
Identité métaphysique : porteur
Humeur : somnolence
Date d'inscription : 06/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Ling Mer 30 Nov 2011 - 19:30

Quelle seraient les réaction s'il s'agissait de priapisme aigu?
Je doute qu'elles fussent aussi grivoises.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Jeu 1 Déc 2011 - 8:44

Stirica a écrit:Quelle seraient les réaction s'il s'agissait de priapisme aigu?
Je doute qu'elles fussent aussi grivoises.

Tu as raison de faire la comparaison, Stirica. De plus cette pathologie, englobée sous le terme générique de Nevralgie Pudendale, peut se manifester également chez les hommes. Pour plus d'informations sur cette maladie, je vous donne le lien vers le site de l'association des patients : http://www.afap-np.com/

Concernant les remarques grivoises, personnellement cela fait 4 ans que je souffre de ce syndrome, et j'ai même eu droit à des sourires entendus de la parts de médecins généralistes -j'eusse préféré qu'ils se renseignent sur cet étrange syndrome car cela fait aussi partie de leur vocation, à mon avis, de faire des recherches pour leurs patients, ou du moins de les orienter vers des personnes plus compétentes.... au lieu de les abrutir avec des anxiolitiques ou des anti-douleurs.

Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Jeu 1 Déc 2011 - 8:50

Urcha a écrit:Une femme qui a ce type d'excitation si elle a un amant auquel elle pense tout le temps aura surement une vie très heureuse.
Est ce que le problème ce n'est pas celui là ?
L'absence d'un homme très attirant ??Alors que le corps lui est plein de désir ?
Après tout, tu as peut-être raison, Urcha, quoique, apparemment, l'orgasme ne suffise pas à calmer les symptômes. En tout cas, je vois que tu as 35 ans, es-tu beau garçon ? Si tu veux te dévouer...
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Jeu 1 Déc 2011 - 9:06

L'Olivier a écrit:
Peut être parce que quelqu'un que tu connais très bien en souffre ?
comme toi, par exemple ?
Si je comprends bien cela n'a pas nécessairement de rapport avec la libido.
Ce serait plutôt comme un "besoin" corporel insatiable.
Ce qui peut être très dérangeant dans la vie quotidienne.
Spirituellement ...

Merci de ta réponse, L'Olivier. En un sens si, on pourrait dire que cela à à voir avec la libido au sens "énergie vitale".

Je viens de lire le lien.
Je rejoins pleinement ce qui y est écrit.
Je suis passé par là.

En un sens, tu me rassures...

Donc je le traduirais ainsi (pour ma part)
Notre psychologie sociale est remplie d'interdits, surtout ceux d'ordre sexuels.
L'ouverture de l'esprit est une porte grande ouverture sur des "idées" qui ne nous appartiennent pas forcément.
Ce que tu écris est intéressant, car, pour ma part, ce symptôme est apparu après une période de plusieurs mois de pratique de la relaxation, de la méditation et du "lâcher prise"... pratiqué de façon anarchique et sans directive. J'ai ressenti à un moment donné que je m'ouvrais -je veux dire mon esprit, puis cette sensation est apparue.

L'émotion d'Amour est la plus puissante d'entre elles.
Quand l'émotion nous pénètre et que nous ne savons pas quoi en faire consciemment, elle redescend dans le corps inconscient.
Car toute "information" entrante doit sortir ! consciemment ou inconsciemment.
Le sexe étant juste, aux origines, la transcendance de l'Amour.
Il est normal qu'une émotion d'Amour que l'on s'interdit consciemment ressorte par l'organe sexuel.
C'est juste une idée.
Oui, c'est cela qui me questionne : est-ce une maladie purement physique liée à un nerf coincé, ou a t-elle une autre signification ? Ou est-ce un mélange de plusieurs choses ? Il est tout de même curieux de noter qu'au début de ces symptômes, moi qui n'écrivais jamais, je me suis tout à coup vue prise d'une frénésie de créativité poétique. D'autres aspects de ma personnalité ont changé, et changent encore. J'ai eu aussi, des moments de pure angoisse, dont je ne voudrais pas voir mon pire ennemi souffrir.


[/quote]
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par _L'Olivier Jeu 1 Déc 2011 - 10:03

Babylon5 a écrit:Oui, c'est cela qui me questionne : est-ce une maladie purement physique liée à un nerf coincé, ou a t-elle une autre signification ? Ou est-ce un mélange de plusieurs choses ? Il est tout de même curieux de noter qu'au début de ces symptômes, moi qui n'écrivais jamais, je me suis tout à coup vue prise d'une frénésie de créativité poétique. D'autres aspects de ma personnalité ont changé, et changent encore. J'ai eu aussi, des moments de pure angoisse, dont je ne voudrais pas voir mon pire ennemi souffrir.
C'est un mélange.
Le mélange est surtout psychique.
Et c'est associé à une redécouverte du corps.
Etre conscient de son corps fait parti de l'ouverture d'esprit.
Ne pas se refuser des idées te provoque des "idées corporelles".
Je veux bien me dévouer.
Tu noteras que le sexe est un sujet difficile dans la plupart des spiritualités.
Soit il est presque interdit, soit il est totalement libéré.
Il y a une juste mesure entre les 2.
Mais un corps libre d'engagement, de promesse n'a pas à s'interdire de rencontrer physiquement les gens.
Par contre, un engagement doit le faire, c'est mon avis.
Après attention à qui tu te donnes ... corps et âme.
Les esprits pervers, malsains, possessifs à outrance sont dangereux ... physiquement et psychiquement.
La liberté est aussi celle là.
Je fais ce que je veux de mon corps.
Jusqu'à la mort, si je veux.
Mais je ne tente pas de faire porter le chapeau de mes décisions à qui que ce soit.

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Jeu 1 Déc 2011 - 10:51

Bonjour L'Olivier,

L'Olivier a écrit:C'est un mélange.
Le mélange est surtout psychique.
Et c'est associé à une redécouverte du corps.
Etre conscient de son corps fait parti de l'ouverture d'esprit.
Ne pas se refuser des idées te provoque des "idées corporelles".
Cette réponse m'éclaire.

Je veux bien me dévouer.
???

Tu noteras que le sexe est un sujet difficile dans la plupart des spiritualités.
Soit il est presque interdit, soit il est totalement libéré.
Il y a une juste mesure entre les 2.
Je me demande souvent pourquoi.

Après attention à qui tu te donnes ... corps et âme.
Les esprits pervers, malsains, possessifs à outrance sont dangereux ... physiquement et psychiquement.
Se donner entièrement, corps et âme.... Oui, je l'ai fait, je suis tombée sur ce genre de personnes. Deux dans ma vie : on se demande presque comment il se fait que je puisse encore être là.

La liberté est aussi celle là.
Je fais ce que je veux de mon corps.
Jusqu'à la mort, si je veux.
Mais je ne tente pas de faire porter le chapeau de mes décisions à qui que ce soit.
Souvent, on ne prend pas les décisions, surtout quand on est très jeune : ce sont les événements qui vous prennent. As-tu
eu l'occasion de lire mon conte métaphorique ? http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/lire-article-511139-2600828-la_petite_patate.html.
Il y a aussi le poème : http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/lire-article-511139-2576297-le_voleur.html
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par _L'Olivier Jeu 1 Déc 2011 - 15:06

Tu sais Babylon ...
je "t'entend" bien.
La compréhension passe par l'entente.

_L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par gaston21 Jeu 1 Déc 2011 - 15:35

Baby, ne fais-tu pas un lien entre ce que tu ressens et ta très grande sensibilité , sensibilité qui apparaît clairement dans ce que tu écris et surtout dans tes exquises poésies ? Il est parfois bon d'être un peu différent des autres membres du troupeau ! Sourire !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Syndrome d'excitation génitale persistante Empty Re: Syndrome d'excitation génitale persistante

Message par Babylon5 Jeu 1 Déc 2011 - 20:24

Ton message est très gentil et réconfortant, je t'en remercie, Gaston21.Pour l'instant l'inspiration s'est un peu (voire beaucoup) tarie, je n'écris plus beaucoup, et à mon avis de moins bonne qualité, par contre je peins. Les médicaments me rendent peut-être un peu apathique.
Babylon5
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum