En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Aller en bas

En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 16:57

Voilà, un topic pour ceux qui veulent parler de "En attendant Godot" (dont je crois que JO le connaît).

Quand le commun des mortel y voit un dialogue de sourds, j'y voyais le livre biblique Ecclesiaste revisité, voire plus.

-On a souvent dit que "God" voulait dire Dieu en anglais, et que c'est lui que les protagonistes attendaient.

Voici ce que dit Beckett, y compris à ce propos, au verso de son livre (éditions de Minuit):

"Vous me demandez mes idées sur "En attendant Godot", dont vous me faites l'honneur de donner des extraits au Club d'essai, et en même temps mes idées sur le théâtre.

Je n'ai pas d'idées sur le théâtre. Je n'y connais rien. Je n'y vais pas. C'est admissible.

Ce qui l'est sans doute moins, c'est d'abord, dans ces conditions, d'écrire une pièce, l'ayant fait, de ne pas avoir d'idée sur elle non plus.

C'est malheureusement mon cas.
Il n'est pas donné à tous de pouvoir passer du monde qui s'ouvre sous la page à celui des profits et des pertes, et retour, imperturbable, comme entre le turbin et le Café du Commerce.

Je ne sais pas plus sur cette pièce que celui qui arrive à la lire avec attention.

Je ne sais pas dans quel esprit je l'ai écrite.
Je ne sais pas plus sur les personnages que ce qu'ils disent, ce qu'ils font et ce qui leur arrive. De leur aspect, j'ai dû indiquer le peu que j'ai pu entrevoir. Les chapeau melon par exemple.
Je ne sais pas qui est Godot. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe. Et je ne sais pas s'ils y croient ou non, les deux qui l'attendent.

Les deux autres qui passent vers la fin de chacun des deux actes, ça doit être pour rompre la monotonie.
Tout ce que j'ai pu savoir, je l'ai montré. Ce n'est pas beaucoup. Mais ça me suffit, et largement. Je dirais même que je me serais contenté de moins.

Quand à vouloir trouver à tout cela un sens plus large et plus élevé, à emporter après le spectacle, avec le programme et les esquimaux, je suis incapable d'en voir l'intérêt. Mais ce doit être possible.

Je n'y suis plus, et je n'y serai jamais. Estragon, Vladimir, Pozzo, Lucky, leur temps et leur espace, je n'ai pu les connaître un peu que très loin du besoin de comprendre. Ils vous doivent des comptes peut-être. Qu'ils se débrouillent. Sans moi. Eux et moi, nous sommes quittes."

-Samuel Beckett, Lettre à Michel Polac, janvier 1952.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par Cochonfucius le Mar 29 Nov 2011 - 17:02

Tirade de Lucky dans "Godot" (extraits)

Etant donné l'existence telle qu'elle jaillit des récents travaux publics de Poinçon et Wattmann d'un Dieu personnel quaquaquaqua à barbe blanche quaqua hors du temps de l'étendue qui du haut de sa divine apathie sa divine athambie sa divine aphasie nous aime bien à quelques exceptions près on ne sait pourquoi mais ça viendra et souffre à l'instar de la divine Miranda avec ceux qui sont on ne sait pourquoi mais on a le temps dans le tourment dans les feux dont les feux les flammes pour peu que ça dure encore un peu et qui peut en douter mettront à la fin le feu aux poutres assavoir porteront l'enfer aux nues si bleues par moments encore aujourd'hui et calmes si calmes

(...)

il est établi sans autre possibilité d'erreur que celle afférente aux calculs humains qu'à la suite des recherches inachevées inachevées de Testu et Conard il est établi tabli tabli ce qui suit qui suit qui suit assavoir mais n'anticipons pas on ne sait pourquoi à la suite des travaux de Poinçon et Wattmann il apparaît aussi clairement si clairement qu'en vue des labeurs de Fartov et Belcher inachevées inachevées on ne sait pourquoi de Testu et Conard que l'homme enfin bref que l'homme en bref enfin malgré les progrès de l'alimentation et de l'élimination des déchets est en train de maigrir et en même temps parallèlement

(...)

bref je reprends en même temps parallèlement de rapetisser on ne sait pourquoi malgré le tennis je reprends l'aviation le golf tant à neuf qu'à dix-huit trous le tennis sur glace bref on ne sait pourquoi en Seine Seine-et-Oise Seine-et-Marne Marne-et-Oise assavoir en même temps parallèlement on ne sait pourquoi de maigrir rétrécir je reprends Oise Marne bref la perte sèche par tête de pipe depuis la mort de Voltaire étant de l'ordre de deux doigts cent grammes par tête de pipe environ en moyenne à peu près chiffres ronds bon poids déshabillé en Normandie on ne sait pourquoi bref enfin peu importe les faits sont là et considérant d'autre part ce qui est encore plus grave qu'il ressort ce qui est encore plus grave qu'à la lumière la lumière des expériences en cours de Steinweg et Petermann il ressort ce qui est encore plus grave qu'il ressort ce qui est encore plus grave à la lumière la lumière des expériences abandonnées de Steinweg et Petermann qu'à la campagne à la montagne et au bord de mer et des cours d'eau et de feu l'air est le même et la terre assavoir l'air et la terre par les grands froids l'air et la terre faits pour les pierres par les grands froids

(...)

mais n'anticipons pas je reprends la tête en même temps parallèlement on ne sait pourquoi malgré le tennis au suivant la barbe les flammes les pleurs les pierres si bleues si calmes hélas la tête la tête la tête la tête en Normandie malgré le tennis les labeurs abandonnés inachevés plus grave les pierres bref je reprends hélas hélas abandonnés inachevés la tête la tête en Normandie malgré le tennis la tête hélas les pierres Conard Conard

(...)
Cochonfucius
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26832
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par JO le Mar 29 Nov 2011 - 17:10

qui n'attend pas quelque chose : demain , les élections, la paye, l'âme soeur, la preuve de l'existence de Dieu ? On en oublie de vivre aujourd'hui
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 17:16

Cochonfucius a écrit:Tirade de Lucky dans "Godot" (extraits)
Bon, je crois que vous avez pris le pire passage, Cochonfucius. (Mais pourquoi Conchonfucius; parce que - renommé depuis le chinois par les jésuites - qu'il était confus ?)

Je crois en fait que Beckett fait référence à Watson et Crieg, je crois les découvreur de la structure en double hélice de l'ADN, par diffraction de rayons X, justement dans les années '50s.

Aussi, il y a un Konnrad qui je crois a étudié l'éthologie de certains animaux (oies).
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par JO le Mar 29 Nov 2011 - 17:20

Passionnant : si tu trouves "l'agression", un tout petit livre, mais irrésistible parallèle avec l'humain et l'agressivité .
Konrad Lorenz . Toute son oeuvre est passionnante
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: En attendant Godot (Waiting for Godot) - Samuel Beckett (prix Nobel de littérature)

Message par AC* le Mar 29 Nov 2011 - 17:23

Oui ! Konrad Lorentz.

(Je me souviens à cause du physicien H. A. Lorentz.)
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum