JESUS est - IL DIEU

+10
drif
Mereck_bxl
libremax
dorcas
WerdoX
bernard1933
medico
BlingBlingTheGod
jlouisalpha
Nico
14 participants

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Mer 26 Mar 2008 - 8:43


JÉSUS EST-IL DIEU ?


Jésus-Christ est-il historique ?

Le défi incroyable de l’historicité de Jésus, c’est que cet homme a son nom associé à l’éventualité d’être Dieu. C’est peut être l’une des raisons pour lesquelles tant d’hommes intelligents ont des difficultés énormes à reconnaître l’historicité de Jésus : ils ont peur en disant “oui” de se trouver entraînés à reconnaître sa divinité. Jésus, parmi toutes les personnes de l’histoire, est celle qui entraîne le plus de réactions. Sa question : “Et vous, qui dites-vous que je suis?” dépasse l’histoire et l’existence. Ce n’est plus seulement Jésus, c’est nous qui sommes en question.

Nous n’avons pas l’intention de répondre en quelques pages, et pour chacun, à ce problème. Nous proposons seulement d’ouvrir une porte sur le mystère. Voici les points que nous soulèverons :

1. Jésus prétend-il être Dieu ? Renonce-t-il à être homme ?
2. Jésus et l’idée de Dieu des philosophes.
3. Le paradoxe de Jésus-homme et Jésus-Dieu.
4. Pourquoi ce Dieu là et pas un autre ?
5. Quelle image de Dieu donne-t-il ? Jésus-Christ ?

I - JESUS-CHRIST A-T-Il PRETENDU ETRE DIEU ?

Lorsque l’on prend au sérieux l’existence historique de Jésus-Christ on peut se demander, tellement on le voit comme un homme véritable, s’il a vraiment prétendu être Dieu.

Un certain nombre de penseurs actuels prétendent que Jésus-Christ ne se disait pas Dieu : ce sont ses disciples qui auraient enjolivé l’histoire après sa mort.

Il est exact que dans les débuts de sa vie publique Jésus évite soigneusement d’être appelé le « Messie » un terme mystérieux, mais très important pour les Juifs de son époque. Il cache et essaie de cacher qu’il est « le Saint d’Israël », « le Messie », « le Fils de Dieu. »

Ceci s’explique très bien. En effet, les Juifs, au 1er siècle, espéraient un Messie dont on ne savait pas bien qui il serait, et “Christ” est un mot grec pour dire “Messie”, celui qui a reçu un signe avec de l’huile bénie par Dieu comme le Roi David. Mais cette “espérance d’Israël” était bien différente selon les personnes : pour les nationalistes-religieux (chez eux il n’y avait pas de différence), le Messie devait être un libérateur politique pour redonner l’indépendance à Israël par rapport aux Romains. Pour certains autres comme la Vierge Marie, Élisabeth, Siméon, Anne, etc., c’est beaucoup plus profond. C’est l’attente de la Promesse de Dieu, promesse de salut, promesse de résurrection (les Pharisiens aussi, dont on parle beaucoup dans les Évangiles et les Actes des Apôtres, croient en la résurrection des morts).

Mais cette promesse de Dieu, personne ne connaît encore ce qu’elle sera : Jésus va la révéler peu à peu, en évitant de donner du poids aux fausses images du Messie.

« LE FILS DE L’HOMME »

A plusieurs reprises dans l’Evangile, Jésus va parler du « Fils de l’homme », en s’appliquant à lui-même progressivement cette expression. Que voulait-elle dire ?

Il y a dans un livre de l’Ancien Testament, le livre du prophète Daniel, l’expression et l’image de ce Fils de l’homme. (Daniel, ch.7 verset 9 à 14 et 15 à 28). Cette expression désigne à la fois un homme fils d’homme, de la condition humaine, et en même temps, un homme dépassant mystérieusement la condition humaine, « son Empire est un Empire éternel qui ne passera point » : et « voici venant sur les nuées du ciel comme un Fils d’Homme »...

Déjà le prophète Ezéchiel (ch.1 verset 26) avait parlé d’un être assis sur le fameux « char d’Ezéchiel », cet être a « une apparence humaine » et en même temps, il a « la gloire de Dieu. »

Donc, toute mystérieuse que soit cette figure du Fils de l’homme au temps de Jésus, c’est ce titre là qu’il va revendiquer devant ses Juges du Grand Tribunal Juif, le Sanhédrin : « Désormais le Fils de l’homme siégera à la droite de la Puissance de Dieu » (Luc, ch.22 verset 69).

Et alors, continue le récit « tous dirent « Tu es donc le Fils de Dieu ! « Et il leur déclara : « Vous le dites, je le suis. » (Luc ch.22 verset 70).

Résumons, Jésus a bien revendiqué, à son heure, le fait d’être Dieu. Et au même moment il revendique aussi le fait d’être véritablement un homme : « en moi, dit-il en substance, Dieu s’est fait homme pour vous rencontrer ». (11) Il fait solennellement cette déclaration au moment où il sait que cela va le condamner à mort.

II - LE DIEU DE JESUS-CHRIST EST LE DIEU DES PHILOSOPHES ?

Certains pourraient penser que lorsque Jésus-Christ revendique d’être Dieu, c’est seulement selon la pensée théologique des Juifs. Quels rapports aurait ce Dieu avec le Dieu des philosophes ? Le Dieu sur lequel les gens de tous les temps se sont accordés pour des qualités minimum, s’il existe.

Jésus-Christ semble bien avoir prévu cette question. Il a revendiqué d’être à la fois le Dieu d’Israël et le Dieu universel selon la raison. Il y a un passage dans l’Evangile significatif à ce sujet (Saint Jean, ch.8 versets 56 à 58). Les Juifs discutent avec lui, voici le passage essentiel :

« Abraham, votre père, exulta à la pensée qu’il verrait mon jour. Il l’a vu, et fut dans la joie. »

Les Juifs lui dirent alors : « Tu n’as pas cinquante ans et tu as vu Abraham ! »

Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, Je vous le dit : avant qu’Abraham existât, Je suis ! »

En entendant cela, les Juifs prennent des pierres pour lapider Jésus, parce qu’il prétend à la divinité, il se déclare Dieu. Comme ils ne l’acceptent pas comme Dieu, ils ne leur reste qu’à juger qu’il blasphème, c’est-à-dire qu’il insulte très gravement Dieu.

Mais ce qui nous intéresse, ce n’est pas le refus des Juifs et ses conséquences, mais la déclaration de Jésus.

Et cette déclaration-affirmation de divinité est très étonnante. Elle fait à la fois référence aux textes anciens spécifiques d’Israël, et en même temps renvoie au Dieu que tout homme peut exiger. Le renvoi au contexte biblique spécifique d’Israël, c’est que Dieu dans l’Ancien Testament s’est présenté à Moïse sous le nom de « Je suis celui qui est » (Exode, ch.3 verset 14), et comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (Ex.ch.3, verset 6).

En affirmant « Je suis » au delà du temps, Jésus revendique la divinité selon les exigences des philosophes, c’est-à-dire l’éternité ou l’éternel présent. Dieu n’a ni naissance ni fin. Il est celui dont l’existence ne dépend de personne. Il est à la fois le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, Le Dieu des Israélites, et le Dieu de la création.

III - COMMENT JESUS-CHRIST ASSUME T-IL LE PARADOXE : DIEU ET HOMME ?

Pour aider à comprendre, choisissons une image dans l’Ancien Testament, précisément au moment où Dieu s’est révélé à Moïse comme « Celui qui est » : l’histoire du buisson ardent.

C’est une très belle manifestation de Dieu, et qui annonce environ 1500 ans à l’avance, le mystère de Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme.

Moïse, qui garde les troupeaux de son beau-père Jethro, voit dans la campagne du Sinaï un buisson qui brûle sans se consumer. (Livre de l’Exode, ch.3) Il s’approche pour voir cette merveille, et du buisson une voix lui parle :

« Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob. »

Moïse peu après lui demande son nom, et c’est là qu’il répond : « Je suis celui qui est. » C’est bien à cette parole que Jésus faisait référence dans la discussion avec les Juifs citée ci-dessus « Je suis. » Mais cette image fantastique du buisson qui brûle sans se consumer est aussi l’image du Dieu créateur. Le Dieu tout-puissant qui vient dans la création, dans ce buisson. Et qui, au lieu de tout brûler, de tout faire exploser tellement il est puissant, est capable de montrer sa présence symbolisée par le feu, sans qu’aucune feuille ni tige du buisson ne soit détruite.

Donc, de même, quand Dieu s’est fait homme en Jésus-Christ, sa toute-puissance n’a rien fait exploser de la nature humaine. C’est ce que l’Eglise reconnaît lorsqu’elle dit que Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme.

« Vrai Dieu né du vrai Dieu, de même nature que le Père »

« Pour nous les hommes et pour notre salut, Il descendit du ciel, par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme »

Credo de « Nicée - Constantinople », qui résume la foi chrétienne.

IV - POURQUOI LE DIEU DE JESUS-CHRIST ET PAS UN AUTRE ?

Par Jésus-Christ nous avons connu le Dieu-Trinité, Celui qui est un en trois personnes, le Père, le Fils (Jésus-Christ) et l’Esprit Saint. Mais sommes-nous obligés de croire en Jésus-Christ, ou pouvons-nous trouver d’autres Dieux ?

Il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, donc si c’est Jésus-Christ, c’est lui (en trois personnes qui ont le même amour, la même volonté). Il ne peut pas y en avoir un autre en même temps, sinon le premier ne serait pas Dieu, l’Absolu.

Alors ? Suis-je libre de croire à un autre Dieu que Jésus-Christ ? Si vous trouvez un meilleur Dieu que Jésus-Christ, prenez-le. Quand à trouver une autre religion, voici ce qu’en disait Talleyrand. Un de ces « hommes des lumières » proposait pendant la Révolution une nouvelle religion de la raison, pour remplacer le christianisme. Et il voulait recueillir à son sujet les suffrages des députés. Au bout de cinq minutes Talleyrand l’interrompit en disant : « Nous vous croirons volontiers, monsieur, quand vous serez mort pour votre religion, et qu’après trois jours vous ressuscitiez. »

V - QUELLE IMAGE DE DIEU DONNE JESUS-CHRIST ?

C’est la continuation de la réponse à la question précédente. Beaucoup de gens ont peur de Dieu. Un jour en Sibérie, peu de temps après la fin du communisme (1992), des étudiants nous posèrent cette question : « Maintenant que nous sommes libérés des communistes, allons-nous devenir les esclaves de Dieu ? »

Lorsqu’on pose cette question à Jésus-Christ, il répond non par des paroles mais par des actes, à peu près ceci :

Le Dieu que nous sommes, mon Père et Moi, je vous le montre à Noël, quand je viens naître parmi vous. Je viens dans le monde vous rencontrer comme un enfant, et non comme un dictateur tout puissant.

Alors comprenez-vous que ce que je cherche, c’est non pas à faire pression par la force ou la crainte sur votre liberté, mais à obtenir que vous m’aimiez. Et l’on n’aime pas si ce n’est librement.

Parmi beaucoup d’autres, l’image de Dieu que nous donne Jésus-Christ, c’est celle du pardon.

Sur la croix, alors qu’il meurt, mis à mort par nous les hommes Jésus dit à son Père : « Pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. » Et puis, sur la croix encore, au brigand, « le bon larron », qui lui dit : « Jésus, souviens-toi de moi lorsque tu viendras avec ton Royaume », Jésus répond :

« En vérité, en vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le Paradis. » Luc ch.23 versets 39-43.


http://www.1000questions.net/fr/histo2.html#21

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Dim 30 Mar 2008 - 4:59

Saviez-vous que la Bible est un livre essentiellement prophétique ? Au travers des paroles de prophètes elle annonce en effet le dessein de Dieu pour son peuple et pour l'humanité.

Les prophéties de l'Ancien Testament concernant la venue du Messie, c'est-à-dire du Sauveur de l'humanité, ont été écrites entre –1500 et –400 avant J.C.

Grâce à la traduction grecque des Septante remontant à –250 avant J.C. et grâce aux manuscrits de Qûmram datant de –200 (écrits contenant l'Ancien Testament dans son entier plus d'autres textes), nous avons les preuves formelles que ces prophéties ont été écrites bien avant la venue de Jésus-Christ.

Mais est-ce que Jésus correspond au Sauveur annoncé ?

Examinons quelques prophéties parmi toutes les références à ce sujet :

Le Sauveur naîtra miraculeusement d'une vierge :

« C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel » (livre du prophète Esaïe ch.7 v.14 - environ -700 avant J.C.)((Emmanuel signifie "Dieu au milieu de nous", or c'est l'autre nom de Jésus)

Il sera Dieu fait homme :

« Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera son épaule. On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix » (Livre du prophète Esaïe ch.9 v.5)

L'époque et le lieu de sa naissance (Béthléem) ont été prédits :


* Lieu de naissance : « Et toi, Bethléem Ephrata, petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l'éternité » (livre du prophète Michée ch.5 v.1 - environ -700 avant J.C.).

Or Bethléem Ephrata est la ville près de Jérusalem où Marie a accouché.

Date de naissance : « Depuis la sortie de la Parole pour rétablir Jérusalem jusqu'au Messie, il y a 7 semaines et 62 semaines… et après les 62 semaines, le Messie sera retranché » (livre du prophète Daniel ch.9 v.25-26 - environ -600 avant J.C.).

Après la destruction de Jérusalem par les Babyloniens, en –686, les Juifs déportés ont été autorisés à revenir dans leur pays et à rétablir leur capitale, en 450 avant J.C. Si l'on comprend qu'un jour de la prophétie correspond à une année réelle, 69 semaines d'années après –450 nous amènent à la troisième décennie de l'ère chrétienne, période du ministère et de la mort de Jésus-christ.


A un moment donné, le Sauveur entrera à Jérusalem sur un ânon :


« Sois transportée d'allégresse, fille de Sion ! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici ton roi vient à toi, il est juste et victorieux ; il est humble et monté sur un âne, le petit d'une ânesse » (livre du prophète Zacharie ch.9 v.9 - environ -500 avant J.C.)

Or voici ce qui se passa lors de l'entrée de Jésus à Jérusalem : « ils amenèrent à Jésus un ânon sur lequel ils jetèrent leurs vêtements et firent monter Jésus… Lorsqu'il approchait de Jérusalem, toute la multitude, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus. Ils disaient : béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! » (Evangile de Luc ch.19 v.35-3Cool.

Il sera trahi :


« Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent. L'Eternel me dit : jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! » (livre du prophète Zacharie ch.11 v.12-13)

Zacharie avait eu la révélation de ce qui se passerait pour Jésus : « Judas Iscariot alla vers les principaux sacrificateurs et dit : que voulez-vous me donner et je vous le livrerai. Ils lui payèrent 30 pièces d'argent… pris de remords (Judas) rapporta les 30 pièces… ils achetèrent avec cet argent le champ du potier »(Evangile de Matthieu ch.26 et 27)

Il sera condamné injustement, maltraité, cloué sur une croix :


« Avec le bâton on frappe sur la joue le juge d'Israël » (livre du prophète Michée ch.4 v.14)
« Tous ceux qui me voient se moquent de moi : <>, <>… une bande de scélérats rôdent autour de moi ; ils ont percé mes mains et mes pieds… ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique » ; « pour apaiser ma soif ils m'abreuvent de vinaigre » (Psaumes prophétiques du roi David, n°22 et 69 v.22 ; environ -1000 avant J.C.)


Vous savez sans doute ce qui est arrivé à Jésus :

« et quelques uns se mirent à cracher sur lui, à lui voiler le visage et à le frapper.. avec un roseau» (Evangile de Marc ch.14 et 15)
« les passants l'injuriaient : "il s'est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant , s'il l'aime !" … Après l'avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements en tirant au sort » (Evangile de Matthieu ch.27 v.35-39)
« Jésus dit : "j'ai soif". Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge et ils l'approchèrent de sa bouche » (Evangile de Jean ch.19 v.28-29)

Le Sauveur mourra pour les péchés de tous les hommes :


« Qui a recconnu le bras de l'Eternel ? Il s'est élevé devant lui comme une faible plante…méprisé et abandonné des hommes… cependant ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé… Il était blessé pour nos péchés, brisés pour nos iniquités… L'Eternel a fait retomber sur lui toutes nos iniquités… Il s'est livré lui-même à la mort… il a porté les péchés de beaucoup d'hommes et il a intercédé pour les coupables » (livre du prophète Esaïe ch.53).

Or voici les paroles de Jésus : « Je donne ma vie pour mes brebis… Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même » (Evangile de Jean ch.10 v.15-17) ; « si le Fils (de Dieu) vous affranchit (du péché), vous serez réellement libres » (Evangile de Jean ch.8 v.36)
Le prophète Jean-Baptiste, désignant Jésus a dit aussi : « voici l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Evangile de Jean ch.1 v.29)

Il ressuscitera après sa mort :


« Après avoir livré sa vie pour le péché… il prolongera ses jours » (livre du prophète Esaïe ch.53 v.10)
« il nous rendra la vie dans 2 jours. Le 3ème jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » (livre du prophète Osée ch.6 v.2 ; environ -700 avant J.C.)

Evangile de Marc ch.16 v.6 : «(un ange devant le tombeau vide dit aux femmes Smile vous cherchez Jésus qui a été crucifié ; il est ressuscité ; il n'est pas ici »

Il montera au ciel après sa mort :


« Parole de l'Eternel à mon Seigneur : assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied » (Psaume prophétique de David n°110 v.1)

Livres des Actes des apôtres ch.1 v.9 : « il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux »

Il reviendra à Jérusalem à la vue de tout le monde, à la fin des temps :


« Alors je répandrai sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication et ils tourneront vers moi les regards, celui qu'il ont percé ; ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique » (lire du prophète Zacharie ch.12 v.10)

Voici ce qu'a dit Jésus avant sa mort : «(à la fin des temps) le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel ; toutes les tribus de la terre se lamenteront et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec une puissance et avec une grande gloire » (Evangile de Matthieu ch.24 v.30).

Tout ceci n'est-il pas extraordinaire ?

Le parallèle entre les prophéties annonçant le Sauveur de l'humanité et la vie de Jésus montre une adéquation parfaite entre les deux.

Aucun homme n'a de pouvoir d'influer sur le lieu, la date et le contexte de sa naissance ; non plus sur les pensées et les actes de l'ensemble de ses contemporains. Enfin, qui pourraient prédire sa résurrection ?

Le fait que tous les critères sur la naissance, la vie, la mort et la résurrection du Messie soient réunis en la personne de Jésus est l'une des preuves par excellence qu'il est bien celui qui avait été annoncé par lui même chère Florence.

Oui, Jésus est le Messie annoncé.

Nul doute n'est possible ! Il est Dieu fait homme, pour nous.

Il est celui qui s'est sacrifié à notre place pour nos péchés et pour le Salut de toutes les générations.

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par jlouisalpha Dim 30 Mar 2008 - 16:22

Curieusement, lorsque l'on parle de l'ancien testament aux chrétiens, et du dieu méchant et vengeur et même génocidaire qui y est décrit en long, en large et en travers, ils nous opposent le dieu plein de bonté et d'amour "révélé" par le nouveau testament. Autrement dit, et relativement à ce fait observable, ils rejettent en quelque sorte la partie de cette "révélation" biblique de l'AT qui concerne ce dieu compromis dans la violence la plus terrifiante.

Mais, et là, j'ai de la difficulté à comprendre et surtout à accepter ce volte face qui frise la malhonnêteté intellectuelle. En effet, comment se fait-il que les chrétiens donnent un 100 % de crédibilité aux "prophéties" relatives à Jésus qui y sont mentionnées et qui font l'objet de ce post, puis, gênés aux entournures, rejettent allègrement la partie ultra violente (AT) pour la remplacer par la nouvelle (NT)...

Comment se fait-il qu'en matière de science, lors de l'élaboration d'une théorie, s'il advient qu'une partie de celle-ci s'avère fausse, c'est toute la théorie qui s'en trouve pénalisée. De ce fait elle sera purement et simplement rejetée et rangée dans le tiroir à oubli. Pourquoi n'est-ce pas le cas en matière de religion ? Et ce d'autant plus qu'en toute lucidité, objectivité et rigueur intellectuelle, il s'agit d'un processus élémentaire de prudence relié au doute.

Ce préambule me semblait nécessaire pour affirmer maintenant que les preuves tangibles de la pertinence de l’ancien testament sont inexistantes et qu'en conséquence de quoi, considérant que la bible est une compilation de la tradition orale, transcrite des siècles après les supposés événements, de tels récits ne peuvent en aucun cas être considérés comme fiables.

Le contenu de la bible, étayé par l’histoire ancienne, peut-il fournir la preuve significative de l’origine, de l’évolution de l’AT et de ce qui y est relaté ? Comment celui-ci a-t-il été rédigé ? Pouvons-nous avoir la certitude qu’il constitue un ouvrage de référence ?

De manière plus radicale encore, n’y a-t-il pas, pour les chrétiens, comme un légitime désir à rechercher, parmi toutes les images si contrastées du dieu de la bible, celle qui semble la plus unifiante, celle qui semble la plus en accord un Jésus, point culminant de la révélation divine, mais dont l'existence même est mise en doute par beaucoup ?

Si tel est le cas, gageons qu’on sera tenté de faire l’impasse sur tout ce qui heurtera trop l’image que l’on se sera ainsi faite du "bon" dieu (...). Pas celui de l'ancien testament il va de soi... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

jlouisalpha
Aka Maitre Capello
Aka Maitre Capello

Masculin Nombre de messages : 385
Localisation : Au Québec
Identité métaphysique : Athée !
Humeur : sereine
Date d'inscription : 22/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Dim 30 Mar 2008 - 16:24

Y a-t-il une unique chose que Dieu puisse faire et que Jésus ne soit pas capable d'effectuer? (Jean+5:19)

Y a-t-il une unique chose qui soit venue à l'existence sans Jésus-Christ? (Jean+1:3)

C'est Dieu lui-même qui viendra exercer les jugements sur la terre (Esaïe+35:4). Apocalypse+19:11-16 nous présente celui qui vient les exécuter. Qui est-ce? (comparer Jude+14-15)

Les hommes devront tous rendre compte à Dieu après leur mort (Hébreux+9:27 et Romains+14:12), mais qui, seul, exercera le jugement? (Jean+5:22)

YAHWEH est le "Roi de ceux qui règnent et le Seigneur de ceux qui dominent" (1+Tim+6:151) mais qui est réellement le "Roi des rois et le Seigneur des seigneurs"? (Apocalypse+19:16)

Pourquoi Dieu ordonne-t-il aux anges de rendre hommage (= adorer) au Seigneur Jésus (Hébreux 1:6) puisqu'il ne faut rendre hommage (= adorer) qu'à Dieu seul? (Apocalypse+19:10)

Puisque Dieu ne peut donner sa gloire à un autre qu'à lui même (Esaïe 42:8 et Esaïe+48:11 ) pourquoi le Père veut-il qu'on honore le Fils comme on l'honore lui-même? (Jean+5:23)

C'est Dieu seul qui est digne de recevoir "la gloire, l'honneur et la puissance" (Apocalypse+4:11Apocalypse 4:11) mais qui encore est digne de les recevoir? (Apocalypse+5:12)

Pourquoi les Juifs cherchaient-ils à faire mourir Jésus? (Jean+5:18 )

Comment le Seigneur Jésus est-il appelé par l'apôtre Thomas en Jean+20:28 ?

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par BlingBlingTheGod Dim 30 Mar 2008 - 16:33

Nicodème les citations sont tjrs plus pertinente lorsqu'elles accompagnent un commentaire Wink

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2102
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 14:15

JESUS n'a jamais prétendu être DIEU mais fils de DIEU oui ( le père est plus grand que moi) dixis JESUS il y pas plus claire comme remarque le concernant.

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par BlingBlingTheGod Lun 31 Mar 2008 - 16:01

C'est un bourbier cette trinité, les chrétiens ne comprennent pas ce que cela veut dire et les autres non plus

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2102
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 18:04

L'Architecte du Temps a écrit:C'est un bourbier cette trinité, les chrétiens ne comprennent pas ce que cela veut dire et les autres non plus
je te fait pas dire lol!

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par BlingBlingTheGod Lun 31 Mar 2008 - 18:23

Les témoins de jéovah ne croient pas en la trinité ?

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2102
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 18:28

L'Architecte du Temps a écrit:Les témoins de jéovah ne croient pas en la trinité ?
non pas du tout et c'est pourquoi pour ( certains chrétiens ) nous ne somme pas des chrétiens

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par BlingBlingTheGod Lun 31 Mar 2008 - 18:35

Ahhhhhh.... vous pensez que jesus n'était pas le fils de dieu, donc un simple être humain ?

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2102
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 21:47

L'Architecte du Temps a écrit:Ahhhhhh.... vous pensez que jesus n'était pas le fils de dieu, donc un simple être humain ?
relis bienl es mesages il n'est pas DIEU mais fils de DIEU.

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par BlingBlingTheGod Lun 31 Mar 2008 - 21:59

c'est un dieu ou pas ?

Parce que toute création, tout homme est fils de dieu.

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2102
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Lun 31 Mar 2008 - 22:43

Pourquoi Dieu ordonne-t-il aux anges de rendre hommage ( ou adorer, suivant certaines versions ) au Seigneur Jésus (Hébreux 1:6) puisqu'il ne faut rendre hommage (= adorer) qu'à Dieu seul? (Apocalypse+19:10)

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 23:15

rendre hommage est adoré ce n'est pas des synonymes .
ABRARHAM a rendu homege a des persones il ne les a pas adorés.
HOMMAGE : Acte qui consiste à s’incliner, à s’agenouiller, à se prosterner ou à faire quelque autre geste pour témoigner de sa soumission ; ou encore une simple marque de respect. “ Rendre hommage ” traduit l’hébreu hishtaḥawah et le grec proskunéô.
On pouvait se prosterner en un geste de respect ou de déférence pour un autre humain, par exemple un roi (1S 24:8 ; 2S 24:20 ; Ps 45:11), le grand prêtre (1S 2:36), un prophète (2R 2:15) ou une autre personne ayant autorité (Gn 37:9, 10 ; 42:6 ; Ru 2:8-10), un parent âgé (Gn 33:1-6 ; 48:11, 12 ; Ex 18:7 ; 1R 2:19) ou même des étrangers en signe de politesse (Gn 19:1, 2). Abraham se prosterna devant les fils de Heth, des Cananéens à qui il désirait acheter une tombe (Gn 23:7). La bénédiction qu’Isaac accorda à Jacob prévoyait que les communautés nationales et les “ frères ” de Jacob eux-mêmes se prosterneraient devant lui (Gn 27:29 )

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Lun 31 Mar 2008 - 23:17

Dans la traduction du monde nouveau (bible des TJ) DIEU demande aux anges d'adorer JESUS !

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Lun 31 Mar 2008 - 23:18

Dans l'Ancien Testament, le titre de «fils de Dieu» au pluriel est parfois donné aux anges, au peuple élu, aux enfants d'Israël et à leurs rois. Il signifie alors une filiation adoptive qui établit entre Dieu et ses créatures des relations d'une intimité particulière. Mais il en est tout autrement de l'affirmation des Évangiles suivant laquelle Jésus-Christ est «le Fils de Dieu» (singulier et article défini grec `o).

Quand Marthe, la soeur de Lazare, dit à Jésus: Je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, celui qui devait venir en ce monde (Jn 11, 27), le divin Maître accepte ce titre.
Le Christ demande un jour aux Apôtres: Qui croyez-vous que je suis? Saint Pierre répond: Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant. Aussitôt Jésus lui répond avec solennité: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car cette révélation ne t'est pas venue de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux (Mt 16, 15-17). Jésus aurait-il agi ainsi si l'expression «Fils de Dieu» devait être entendue selon le sens commun (un fils parmi bien d'autres)? Assurément non, car dans ce cas la réponse de Pierre aurait été une banalité. De plus, si saint Pierre a pu reconnaître le caractère transcendant de la filiation divine de Jésus, c'est que celui-ci l'a nettement laissé entendre.

Devant le Grand Conseil des Juifs (Sanhédrin), le Grand-Prêtre Caïphe interroge Jésus: Je t'adjure, au nom du Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu. Aussitôt le divin Maître répond: Tu le dis, je le suis. Le Grand-Prêtre, simulant une profonde indignation, déchire ses vêtements: Il a blasphémé, dit-il, qu'en pensez-vous? Et tous les prêtres de s'écrier: Il mérite la mort (Mt 26, 63-66). À leurs yeux, Jésus devait être lapidé comme blasphémateur selon les prescriptions de la loi de Moïse, parce qu'il s'était fait l'égal de Dieu. Ils avaient donc bien compris toute la portée de l'affirmation du Christ: Je suis le Fils de Dieu. Mais, aveuglés par leurs préjugés et leurs passions, ils ne voulaient pas croire en Lui.
Les Juifs savaient si bien que Jésus-Christ s'était appelé le Fils de Dieu, qu'ils disent à Pilate, quand celui-ci proclame son innocence: Nous avons une loi et d'après cette loi, il doit mourir, car il s'est dit le Fils de Dieu (Jn 19, 7). Quand Jésus agonise sur la croix, les Juifs lui disent ironiquement: Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix (Mt 27, 40).
Parfois, Jésus s'applique simplement à lui-même le titre de Fils, le rapprochant de celui de Père qui désigne à l'évidence Dieu.
Tout m'a été confié par mon Père; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler (Mt 11, 27).
Le Fils est supérieur aux anges eux-mêmes (Mt 24, 36: Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais le Père seul. [Remarque: Par cette affirmation, Notre-Seigneur veut dire que le temps fixé par la Providence pour le Jugement qui doit suivre la fin du monde, ne fait pas partie des choses qu'il ait reçu mission de faire connaître aux hommes. Il n'entend nullement par là remettre en cause sa nature divine]).
Plus encore, Jésus se dit nettement le «Fils unique» de Dieu. Parlant un jour à Nicodème, il s'exprime ainsi: Dieu a tellement aimé le monde, qu'il lui a donné son Fils unique... Celui qui croit au Fils ne sera pas jugé, mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu (Jn 3, 16-18).

Plus références Biblique indiquent clairement la divinité de JESUS.

A SUIVRE.


Dernière édition par Nicodème le Mar 1 Avr 2008 - 8:21, édité 1 fois

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Lun 31 Mar 2008 - 23:31

Nicodème a écrit:Dans la traduction du monde nouveau (bible des TJ) DIEU demande aux anges d'adorer JESUS !
(Hébreux 1:5-6) [...] ? 6 Mais quand il introduit de nouveau son Premier-né dans la terre habitée, il dit : “ Et que tous les anges de Dieu lui rendent hommage. ”

rend hommage pas adoré.

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Mar 1 Avr 2008 - 8:13

medico a écrit:
Nicodème a écrit:Dans la traduction du monde nouveau (bible des TJ) DIEU demande aux anges d'adorer JESUS !
(Hébreux 1:5-6) [...] ? 6 Mais quand il introduit de nouveau son Premier-né dans la terre habitée, il dit : “ Et que tous les anges de Dieu lui rendent hommage. ”

rend hommage pas adoré.

Dans la traduction du monde nouveau ( édition de 1974 ) il est écris que les anges ADORE Jésus, puis dans les versions plus récente le mot Adoré a été changé par rendre hommage !

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Mar 1 Avr 2008 - 9:46

tout comme la nouvelle traduction SECOND 2007 ( se prosternent et pas adorent) pour la simple raison que hébreux 1 :6 cite le ps 97.
(Psaume 97:7)  7 Qu’ils soient honteux, tous ceux qui servent quelque image sculptée, ceux qui se glorifient en des dieux sans valeur. Prosternez-vous devant lui, vous tous les dieux  [...]

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par Nico Mar 1 Avr 2008 - 10:09

medico a écrit:tout comme la nouvelle traduction SECOND 2007 ( se prosternent et pas adorent) pour la simple raison que hébreux 1 :6 cite le ps 97.

(Psaume 97:7) 7 Qu’ils soient honteux, tous ceux qui servent quelque image sculptée, ceux qui se glorifient en des dieux sans valeur. Prosternez-vous devant lui, vous tous les dieux [...]

La TMN prétend être traduite sur les textes originaux, que c'est il passé en 1974 ?

Adoré Jésus ( -1974 ),

Honoré Jésus ( +1974 ),

Donc certains TJ avant 1974 adoré Jésus et d'autres TJ +1974 honorés Jésus :whistle:


Psaume 97-7 : Ils sont confus, tous ceux qui servent les images, Qui se font gloire des idoles. Adorez-le, tous les dieux !

Confusion des idolâtres, joie de Sion.

Ils sont confus....... : en constatant le néant et le péché des choses dont ils se faisaient gloire. Comparez Psaumes 96.5.

Tous les dieux : tout ce qui est appelé dieu, soit à tort, comme c'est le cas pour les idoles, qui seront abattues devant l'Éternel (comparez 1 Samuel 5.3), soit avec une apparence de raison, comme c'est le cas pour les anges et les démons (1Corinthiens 10.20 ; Philippiens 2.9-11). La version des Septante traduit : Adorez-le, tous les anges, et l'épître aux Hébreux cite cette parole, en l'accompagnant de ces mots : Quand il introduit dans le monde le Premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent ! Une telle citation nous fait voir que, pour les Apôtres écrivains du Nouveau Testament, l'avènement du règne de l'Éternel et la seconde venue du Seigneur sont une seule et même chose.

A une certaine époque beaucoup adorer des statuts et lui rendant des cultes et des sacrifices d'être humains et d'animaux, une fois ces paramètre réunis il y a idolâtrie.

Nico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 321
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Je suis capable du meilleur comme du pire, mais au pire, c\\\\\\\'est moi qui suis le meilleur.
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Mar 1 Avr 2008 - 14:11

c'est comme les protestants alors puisque de adoré ils sont passé a se prosterner..
mais je te signal en passant qu'il y pas mal de bibles qui disent se prosterner ou rend hommage . DARBY , OSTY

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Jésus est-il Dieu?

Message par bernard1933 Mar 1 Avr 2008 - 18:28

Je préfère à tout ce galimatias les élucubrations d'Antoine! A force de vouloir prouver tout et n'importe quoi, on se ridiculise. Sans vouloir faire de publicité, je vous invite à lire le livre " Les Bienveillantes ". Vous vous rendrez compte qu'en s'y prenant bien, on peut faire croire aux gens n'importe quoi, quelque soit d'ailleurs leur niveau d'instruction, et à les mener aux pires crimes. Les officiers des sonderkommandos étaient des gens sains d'esprit qui exterminaient les Juifs avec le sentiment du devoir accompli. On peut tout prouver, à condition de savoir s'y prendre; ce qu'il faut, c'est affirmer avec aplomb et persévérance. Regardez le nombre de gens qui croient aux miracles de Lourdes ou au soleil qui s'est mis à tourner à Fatima! Moi, je l'ai vu tourner, j'ai fait la gaffe de le regarder de face trop longtemps; heureusement, la Vierge m'a guéri de mon ophtalmie...
bernard1933
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par medico Mar 1 Avr 2008 - 20:56

rien ne vos les écritures pour tout savoir sur la divinité de JESUS.

medico
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 264
Localisation : FRANCE
Identité métaphysique : témoin de JEHOVAH
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

JESUS est - IL DIEU Empty Re: JESUS est - IL DIEU

Message par WerdoX Mer 2 Avr 2008 - 17:27

....bofff hen !

C'est ton opinions ..

WerdoX
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 239
Localisation : Chicoutimi / Québec / Canada (pour les poches en géo)
Identité métaphysique : athée
Humeur : changeantes ..
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum