Rationalité, irrationalité et athéisme

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Mar 3 Avr 2012 - 23:25

L’être humain est à la fois rationnel et irrationnel, parfois plus, parfois moins, parfois l’un après l’autre, parfois les deux ensembles. Nous sommes faits comme cela, c’est un constat, qu’il est vain de nier et qu’il au contraire parfaitement rationnel d’accepter. Notre irrationnel peut (en toute première approximation) ressembler à l’inconscient, que l’on sait être beaucoup plus vaste que le conscient rationnel. Dés lors, pourquoi n’accepter que la rationalité, et refuser la moindre parcelle de connaissance à l’immensité irrationnelle qui est en nous? Pour ma part je n’en vois pas la raison, et je trouve extrêmement irrationnel de limiter la vérité au rationnel.

C’est précisément cela que les croyants pensent que les athées n’ont pas compris. La foi en Dieu se trouve au coeur de l’homme. La croyance est une émotion, un sentiment, un besoin, un choix, un mystère. Elle plonge ses racines au plus profond de notre irrationalité. Dieu ne se prouve pas, ni ne se déprouve. L’idée de Dieu n’est pas rationnelle. En revanche sa présence est massive au sein de notre humanité, partout sur la planète, dans toutes les civilisations, depuis que nous sommes sapiens. Cette quasi-unanimité étonnante mais incontournable nous montre que l’idée de Dieu est constitutive de notre nature humaine. Des milliards d’êtres humains, de tous temps, ont trouvé l’idée de Dieu au fond de leur coeur. Mais cela, les athées ne peuvent pas l'accepter car ils n’écoutent que leur raison. Ils se sont volontairement amputés de leur irrationalité. Une véritable mutilation qui condamne, me semble-t-il, l'athéisme à rester une pensée marginale.

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par manuramolo le Mar 3 Avr 2012 - 23:34

Des milliards d’êtres humains, de tous temps, ont trouvé l’idée de Dieu au fond de leur coeur.

Ou au fond de leurs peurs
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Mer 4 Avr 2012 - 0:30

[quote="manuramolo"]
Ou au fond de leurs peurs

Non, non, de leurs coeurs! Les humains sont des êtres courageux. La peur est un moteur très insuffisant pour produire un phénomène aussi massif que l'idée de Dieu. La curiosité, en revanche, me parait une explication plausible. L'envie de tout savoir, d'aller toujours plus loin, une curiosité inextinguible, mais qui se heurte au mur infranchissable de l'infini petitesse humanoïde, isolée au fin fond d'un immense univers qui nous dépasse absolument et définitivement. "L'Inconnaissable" est un des nom de Dieu, pour moi le plus beau. Cordialement.

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par manuramolo le Mer 4 Avr 2012 - 10:48

Remonte aux débuts de l'humanité. L'homo sapiens sapiens prenant conscience de lui même. Ne comprenant pas la mort, ignorant de son insconscient. N'est ce pas de la peur qu'est né son besoin d'inventer ce qui le dépasse pour atténuer son angoisse ?
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par gaston21 le Mer 4 Avr 2012 - 22:17

Je suis un vieux Cro-Magnon .Un orage épouvantable s'abat sur moi, des éclairs partout , un tonnerre à réveiller les sourds, des grêlons gros comme le poing...Dans ma petite tête, je vais me dire: " ya bien quelqu'un là-haut pour inventer et créer un bordel pareil ! ". Et la religion est née.
C'est aussi simple que cela.. Et puis les sécheresses, les tremblements de terre, tous les phénomènes , toutes les calamités font que l'homme est conduit à voir au-dessus de lui une force mystérieuse . Et qu'ont fait les plus malins ? Ils ont profité de l'aubaine et ont pris le pouvoir en instaurant les religions . On en trouve encore les traces dans le pouvoir qu'exercent encore les chamanes et les sorciers . ( j'exclus la sorcière du forum...)
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par manuramolo le Mer 4 Avr 2012 - 22:59

gaston21 a écrit:Je suis un vieux Cro-Magnon .Un orage épouvantable s'abat sur moi, des éclairs partout , un tonnerre à réveiller les sourds, des grêlons gros comme le poing...Dans ma petite tête, je vais me dire: " ya bien quelqu'un là-haut pour inventer et créer un bordel pareil ! ". Et la religion est née.
C'est aussi simple que cela.. Et puis les sécheresses, les tremblements de terre, tous les phénomènes , toutes les calamités font que l'homme est conduit à voir au-dessus de lui une force mystérieuse . Et qu'ont fait les plus malins ? Ils ont profité de l'aubaine et ont pris le pouvoir en instaurant les religions . On en trouve encore les traces dans le pouvoir qu'exercent encore les chamanes et les sorciers . ( j'exclus la sorcière du forum...)

tu l'as dit mieux que je n'aurais su le dire bravo
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Jeu 5 Avr 2012 - 0:08

gaston21 a écrit:Je suis un vieux Cro-Magnon .Un orage épouvantable s'abat sur moi...
Orage épouvantable, éclairs, tonnerre, sécheresses, tremblements de terre, calamités... Cher Gaston, vous ne regardez que les catastrophes et la mort...

Moi j'aime la vie. Je suis tout autant Cro-Magnon que vous, mais je regarde d'abord la femme que j'aime, et puis le soleil, l'eau tiède de la rivière dans la quelle je vais me baigner, ma fille qui rit aux éclats avec son amie, le poisson que mon fils a pêché et que nous allons griller en famille. Mon jeune frère est parti il y a deux lunes derrière les collines, bien au delà de nos plus lointaines chasses. Personne, de mémoire du clan, n'est jamais allé aussi loin. Mais mon frère voulait savoir, connaître autre chose, explorer l'inconnu, même sa jeune femme n'a pas pu le retenir. Il nous manque. Ce soir en regardant les étoiles au dessus de la savane nous rêverons à mon frère, à ce qu'il découvre, aux mondes inimaginables qu'il traverse. Après l'horizon, y a-t-il encore d'autres horizons? Qui a créé tout cela? Demain, j'irai avec mon fils dessiner l'esprit de mon frère au fond de la grotte. Pour qu'un jour il revienne. Et qu'il nous raconte tout ce qu'il a vu.

Et l'idée de Dieu a commencé à germer. Mais ce n'est pas aussi simple que ça! Car les humains sont des êtres d'une complexité insondable. Ceux qui prétendent les comprendre avec des idées trop simples se trompent nécessairement.
Merci à tous.

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par Nailsmith le Jeu 5 Avr 2012 - 3:45

gaston21 a écrit:Je suis un vieux Cro-Magnon .Un orage épouvantable s'abat sur moi, des éclairs partout , un tonnerre à réveiller les sourds, des grêlons gros comme le poing...Dans ma petite tête, je vais me dire: " ya bien quelqu'un là-haut pour inventer et créer un bordel pareil ! ". Et la religion est née.
C'est aussi simple que cela.. Et puis les sécheresses, les tremblements de terre, tous les phénomènes , toutes les calamités font que l'homme est conduit à voir au-dessus de lui une force mystérieuse . Et qu'ont fait les plus malins ? Ils ont profité de l'aubaine et ont pris le pouvoir en instaurant les religions . On en trouve encore les traces dans le pouvoir qu'exercent encore les chamanes et les sorciers . ( j'exclus la sorcière du forum...)
Je suis d'accord avec toi Gaston avec les premiers Cro-Magnons Wink
Voici une description d'un mystique chrétien:
L'homme primitif, perdu dans la jungle préhistorique, essaie de ravir à ses compagnons les proies qu'ils ont conquises ou les objets utiles qu'ils ont fabriqués. Il tente l'échange et, si l'échange ne réussit pas, il se rue à la bataille. Mais il se sent parfois seul, faible et désarmé, surtout devant l'assaut inexorable des forces naturelles. Il conçoit alors l'existence probable d'êtres plus puissants que lui, de génies, de dieux méchants ou bons, et il en vient vite à chercher comment attendrir les premiers, se concilier les seconds, ou même comment lancer ceux-ci contre ceux-là. Telle est la forme primitive de la religion : une crainte, un appel, et peu à peu se constitue un ensemble de pratiques empiriques d'où naît la magie des sauvages.
Cette conception religieuse d'un commerce profitable entre l'homme et un invisible plus puissant s'épure peu à peu, au cours des siècles, à mesure que se précise l'idée d'un Etre suprême. Et l'on voit, dans les grandes religions antiques, celles de la Chine, de l'Inde, de l'Iran, de l'Egypte, puis d'lsraël, de la Grèce et de Rome, s'établir le double usage d'un culte social auquel les foules sont conviées, et d'un culte personnel qui sublimise les éléments exotériques du sacrifice et en organise la pratique dans la vie intérieure d'un certain nombre d'individus d'élite.


Ainsi le Cro-Magnon vieillit:
L'homme, accablé par l'énorme Nature, poussé par des passions impérieuses, accumule de ces maladresses que la notion du Bien lui révèle comme des péchés. Ayant irrité son Dieu ou ses dieux, il tâche de les fléchir ou il implore leur aide toute-puissante. Se butant aux murs du monde invisible, il y cherche des lézardes qu'il puisse agrandir, il tente de séduire les gardiens des portes mystérieuses, il essaie d'escalader ou de fracturer. Naturellement l'égoïsme, sous la forme d'instinct de la conservation, l'inspire et aussi l'aveugle. Il s'imagine attendrir son Dieu en lui offrant quelque chose, il saisit quelque créature plus faible et la pousse devant lui, comme un bouclier, il la fait souffrir à sa place, non seulement en tuant son corps, mais en jetant sur son âme hagarde les vampires infernaux que ses fautes attiraient sur lui-même. Tel est, à mon sens, le caractère essentiellement mauvais du sacrifice antique. Fondé sur un calcul mesquin : j'offre un petit objet dans l'espérance de recevoir un joyau; opérant sur ce qui est plus faible, par la contrainte et la violence, avec l'espoir de rendre accommodant ce qui est plus fort; supprimant de la vie corporelle, maléficiant de la vie immortelle; réduisant le Seigneur à l'image de l'humaine lâcheté; sophistiquant la religion vraie, qui est un entretien d'esprit d'homme à Esprit de Dieu, en l'enchaînant dans des rites et des formules; et, du même coup, chargeant des plus lourdes chaînes ses aveugles partisans, le sacrifice antique me représente la caricature invertie du véritable sacrifice, du sacrifice unique et innombrable que célèbrent les êtres éternels devant le trône de Dieu, et que nous nommons la Création.
Le Cro-Magnon vieillit encore:
Donc vu le sacrifice extérieur offrant à un dieu quelconque l'immolation d'une victime de matière dont l'âme libérée sert de véhicule à la puissance de ce dieu.
Mais le temps approche où se révélera aux hommes la possibilité d'un sacrifice intime par lequel les vrais adorateurs du Dieu Un lui rendront un culte en esprit, c'est-à-dire sans victime corporelle, et en vérité, c'est-à-dire sans symbole ni figures.
Alors se dévoilera le véritable aspect du mystère de la Création : un Dieu indépendant de son oeuvre, transcendant à elle, infini, insaisissable, et dont le seul souci est le bonheur de cette création. Puis un être humain, synthèse de toute cette création, dépendant et prisonnier de ses lois, limité, impuissant, et par là même saisi de crainte ou ivre d'orgueil illusoire, mais, dans les deux cas, égoïste et esclave de son Moi.
Pour intégrer cette créature en son Créateur, il faut sans doute un sacrifice. Mais, comme le principe de la faiblesse de la créature est son égoïsme, le sacrifice devra être de même ordre que cette force cupide, c'est-à-dire tout spirituel.
Comme la distance de cette créature finie à son Créateur infini, est infinie, il faudra une victime qui souffre la mort injustement, donc innocente, parce que sa douleur alors prendra une valeur infinie.
Comme l'Etre suprême qu'il s'agit d'atteindre est infiniment libre, il faudra un prêtre tout-puissant.
Comme les besoins de l'homme implorant, quoique innombrables et perpétuels, se réduisent tous au même besoin, il faudra un autel unique, permanent, et fait d'une substance éternelle.
Comme le morcellement de la Création qu'il s'agit de ramener tout entière à l'unité principe se propage jusqu'à l'indéfini du Néant, il faudra un feu pur, né de lui même et subsistant par lui-même.
La victime innocente et immortelle, c'est Jésus-Christ;
Le prêtre tout-puissant, c'est Jésus-Christ;
L'autel perpétuel, c'est Jésus-Christ;
Le feu pur, c'est Jésus-Christ, maître de l'Esprit.

Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1363
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 12:58

"Selon un sondage CSA-Le Jour du Seigneur, près d'un quart des 25-34 ans dit s'intéresser «souvent» à la religion.

Week-end religieux en France, s'il en est. Les juifs ont ouvert vendredi soir les fêtes de Pessah sous protection policière renforcée, trois semaines après le drame antisémite de Toulouse. Les catholiques et les protestants célèbrent Pâques, dimanche. Au Bourget, enfin, plus de cent mille musulmans sont réunis sous l'égide de l'Union des organisations islamistes de France (UOIF).

La France, pays laïc par excellence, reste donc travaillée par la question religieuse. Un sondage CSA récent le confirme. Il a été commandé par «Le Jour du Seigneur» qui produit chaque dimanche matin sur France 2, la messe télévisée et des magazines religieux. L'idée est de mieux évaluer les «attentes des Français» autour des questions religieuses et spirituelles. Son originalité majeure est de laisser de côté des traditionnelles questions sur la pratique religieuse pour creuser ce que signifient les notions - souvent taboues dans l'Hexagone - de «religion» et «spiritualité».

La grande nouveauté vient des jeunes générations. Quand on demande à des jeunes de 25 à 34 ans s'ils s'intéressent «souvent» à la religion, 22 % répondent positivement alors que leurs aînés sont en retrait. Même regain d'intérêt chez les moins de 25 ans quant à leur curiosité pour la «spiritualité». Et observation similaire, vis-à-vis de «l'image de l'Église», globalement positive pour les 15-24 ans mais négative pour les générations précédentes.

Cet intérêt nouveau ne s'accompagne pas pour autant d'une passion pour l'institution religieuse. Elle est délaissée comme toutes les vieilles institutions même si l'institution religieuse demeure paradoxalement une sorte de ressource. Quand la question des «acteurs qui peuvent améliorer la société?» est posée. La famille et les amis arrivent en no 1 avec plus de 90 % de confiance. Les institutions religieuses obtiennent 29 % avant la… politique 22 %! Les deux tiers des Français récusent l'affirmation selon laquelle «les religions ne servent à rien». Et près de la moitié d'entre eux a plutôt une «bonne opinion» de la religion en général. (...)

Dernier enseignement du sondage, l'importance de la «spiritualité». Elle n'apparaît pas comme une notion dépassée mais sa définition, pour l'ensemble des Français, n'est pas strictement religieuse. Ils parlent de «spiritualité» pour un événement familial heureux, une relation personnelle épanouissante mais aussi pour une émotion esthétique devant une œuvre d'art ou à la suite d'un émerveillement devant la nature. 78 % des Français disent ainsi ressentir quelque chose de la spiritualité devant une naissance. 69 % face à un spectacle naturel. Mais 57 %, croyants ou non, restent très sensibles à la spiritualité qui émane d'un office religieux ou d'une prière.

Ce qui a conduit les sondeurs à imaginer des nouveaux types d'appartenance. Ils ne recoupent plus la césure traditionnelle, croyants ou non, pratiquants ou non. Ces groupes sont aléatoires - c'est une étude - mais ils donnent à voir des profils jusque-là rarement établis. Ainsi les «religieux exclusifs» regrouperaient une population plutôt âgée, féminine, pour qui la religion est une priorité. Les «religieux et spirituels», ceux qui pratiquent de temps en temps tout en étant nettement sympathisants pour la démarche religieuse et spirituelle. Les «religieux libéraux» ensuite. Ils sont peu pratiquants, assez éloignés de l'Église mais ils aiment goûter la spiritualité. Enfin les «spirituels-religieux» qui mettent au premier plan leur intérêt pour la spiritualité, l'art, le partage avec les autres. Ils considèrent la religion comme importante mais ne retiennent de l'Église que son apport culturel."

Qu'en pensez-vous?

Source

Merci de mettre les sources des copier/coller

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 13:16

Selon un sondage CSA-Le Jour du Seigneur, près d'un quart des 25-34 ans dit s'intéresser «souvent» à la religion
Voila la conclusion catho dans toute sa splendeur: l'amalgame incomprehensible!
En cette période de religiosité c'est pas 25% (qui du reste me semble plutot faible), mais 95% qui s'interesse à la religion, tiens moi je fais parti des 95%!
Moi, athée + anticlérical, je m'interesse fortement à la religion car je combat quotidiennemnt l'obscurentisme!


Dernière édition par dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 13:32, édité 1 fois
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 13:32

La France, pays laïc par excellence, reste donc travaillée par la question religieuse
Encore un amalgamme qui déforme, ce n'est surement pas involontaire, ce qu'est la laicité!
On est bien d'accord les (questions religieuse) travaillent la France...pour combattre la laïcité!
A quand une rubrique de défense de l'Athéisme le Dimanche matin sur A2 après la messe! Après tout nous sommes les plus nombreux!

Tiens ça me fait penser qu'un Dimanche je suis allé voir dans une église proche les nombreux braves croyants du Dimanche précédent sur cette chaine de télé, bah c'était à mourir de rire, je cite de mémoire l'affichette:
"Nous vous rappellons que la messe dominicale à lieu un Dimanche sur trois avec la paroisse de C.....s"!
Vous avez compris que l'Elise était vide!
Non non l'eglise catho ne fait pas dans la propagande mensongère...j'oserais pas le dire câlinchat
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par Ling le Dim 8 Avr 2012 - 13:39

dede 95 a écrit: Après tout nous sommes les plus nombreux!

Évolution du nombre de non-croyants de 1981 à 2011 :

1981 : 10,0 %9
1990 : 11,0 %9
1994 : 23,0 %9
2003 : 26,0 %10
2007 : 31,0 %10
2011 : 34,0 %11

http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_en_France

Vraiment dédé?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 13:44

Oui Stirica car l'Eglise catholique annonce un chiffre qui est FAUX, elle compte comme croyant les baptisés, ainsi moi je suis compté dans les croyants et pourtant....
Comme pour les musulmans qui avance qu'a partir du moment ou le père est musulman, ou que l'on est né au Maghreb on est Musulman, ce qui est FAUX!
Edit: Bien sur je parlais des athées...et des agnostiques désolé!



Dernière édition par dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 13:50, édité 1 fois
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par Ling le Dim 8 Avr 2012 - 13:49

http://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_en_France#CSA

Non, il s'agit de sondage. sourire

International Religious Freedom Report
Selon l'International Religious Freedom Report de 2010 du Département d'État des États-Unis, qui se base sur les estimations ou résultats de sondage suivants21 :
catholiques : 64 % (sondage de décembre 2009)
sans religion : 21 %
musulmans : 8-10 % (sondage d'août 2009)
protestants : 1-2 %
bouddhistes : 1 %
juifs : 1 %
autres : 1-3 %


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 14:00

Je cite WIKI:
Des solutions d'évaluation existent malgré tout : l'institut CSA réalise, par exemple, une évaluation tous les trois ans, les associations religieuses elles-mêmes collectent et publient leurs propres données15. Les grands organes de presse estiment de leur côté différents chiffres, en croisant des informations d'origines diverses, souvent à l'occasion d'un événement : une visite papale ou du dalaï-lama, une agression antisémite, une polémique.
Et combien de personne répondront "je suis catholique" parceque l'eglise lui a dit "tu es fils de dieu par ton bapteme"?
A moins de considérer qu'il n'est nul besoin de suivre un enseignement d'une eglise pour en faire parti, dans ce cas désolé mais nous parlons d'autre chose!
Pour moi il y a 40 ans l'église de mon petit pays (4500h) était pleine, aujourdh'ui elle est fermée! J'en conclue que les adeptes de cette religions sont moins nombreux!
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 14:09

Pour moi il y a 40 ans l'église de mon petit pays (4500h) était pleine, aujourdh'ui elle est fermée! J'en conclue que les adeptes de cette religions sont moins nombreux!
Ce qui n'empeche pas la municipalité de se servir de mes impots pour l'entretenir à grand frais, alors qu'elle ni historique ni d'une grande architecture!
Sa rénovation n'a pas été demandée par les catholiques locaux mais par l'Evéché c'est dire!
Mon voisin qui est catho m'a dit je préfère allé à C....s, l'église est chauffée (sic)
En un mot c'est sur des bases pareilles que les religions laissent croire qu'elles représentent du monde!
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par Ling le Dim 8 Avr 2012 - 14:17

dede 95 a écrit:
Et combien de personne répondront "je suis catholique" parceque l'eglise lui a dit "tu es fils de dieu par ton bapteme"?

Vous me parraissez projeter vos désirs sur les réponses d'autrui. sourire

dede 95 a écrit:A moins de considérer qu'il n'est nul besoin de suivre un enseignement d'une eglise pour en faire parti, dans ce cas désolé mais nous parlons d'autre chose!

De foi peut-être... Wink

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 14:51

dede 95 a écrit:A quand une rubrique de défense de l'Athéisme le Dimanche matin sur A2 après la messe! Après tout nous sommes les plus nombreux!
Sur France Culture, tous les dimanche matin, entre le rabbin et le pasteur, il y a une intervention de l'Union Rationaliste (athée bien entendu).
Et non, vous n'êtes pas les plus nombreux.


Dernière édition par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 15:15, édité 2 fois

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 15:04

dede 95 a écrit:Pour moi il y a 40 ans l'église de mon petit pays (4500h) était pleine, aujourdh'ui elle est fermée! J'en conclue que les adeptes de cette religions sont moins nombreux!
Tu as certainement raison sur ce point. Il y a beaucoup moins de pratiquants, même si la qualité a augmenté. La foi chrétienne (particulièrement chez les cathos) a traversé une énorme crise dans notre pays, cela ne fait pas l'ombre d'un doute, mais il ne faut pas pour autant croire qu'elle est moribonde. Ce que la pensée chrétienne dit sur l'être humain est d'une profondeur abyssale. Elle ne disparaîtra jamais, sauf avec l'homme lui-même... De plus ce sondage CSA montre que les jeunes s'interessent plus à la religion que leurs ainés. Tout est en train de changer. Je rajoute un passage de l'article que j'avais enlevé pour ne pas faire trop long mais qui me semble interessant pas rapport à ce que tu dis. Cordialement.

"Troisième nouveauté de ce sondage, l'état de la transmission religieuse, d'une génération à l'autre. Chez les juifs et musulmans, elle se fait à 100 %, sauf accident. Chez les chrétiens, elle enregistre de lourdes pertes. De l'ordre de 50 % chez les protestants. De l'ordre de 40 % chez les catholiques. Ce qui augure une baisse du nombre de catholiques. Seulement 37 % des jeunes Français de 15-17 ans se disent aujourd'hui catholiques. Ce problème de la transmission, explique Mgr Brouwet, nouvel évêque de Lourdes, serait lié à la méconnaissance de la foi catholique. De fait, quand trois catholiques de tous âges sur quatre, pas forcément pratiquants, «croient en Dieu», à peine un jeune catholique sur deux (44 %) affirme croire en Dieu… Les populations musulmanes, elles, ne connaissent pas, dans cette étude, le doute sur leur foi."

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 15:12

"INTERVIEW - Le plus jeune évêque de France, Nicolas Brouwet, 49 ans, est aussi, depuis le 11 février, le nouvel évêque de Tarbes et Lourdes. Il a beaucoup travaillé en aumôneries avec des jeunes et incarne une nouvelle génération d'évêques.


LE FIGARO. - Confirmez-vous par votre expérience cet intérêt nouveau des plus jeunes générations pour la religion?

Nicolas BROUWET. -Je constate deux choses: tout d'abord que les jeunes n'ont plus les préventions de leurs aînés vis-à-vis de la religion. Dans notre société très laïque, la foi en Dieu n'est plus portée par des structures sociales, par des comportements de masse; du coup elle apparaît à des jeunes comme un espace où la liberté peut s'exercer pleinement, quitte même à devenir un lieu d'expression personnelle dont les parents non croyants n'ont pas la clé. Par ailleurs, là où leurs aînés rejetaient la foi dans une mentalité positiviste et libertaire, les jeunes voient dans la religion une chance de nouer des relations profondes et une école de vie alors qu'ils manquent de boussole et de balises pour leur vie quotidienne.

Mais pourquoi les chrétiens ne parviennent pas à transmettre leur héritage religieux quand les juifs et les musulmans réussissent?

Le christianisme, en Occident, vient d'affronter une terrible crise de la foi, ce qui n'est pas le cas, je crois, chez les juifs et chez les musulmans. À cette crise de la foi correspond automatiquement une crise de la transmission. Quand on n'est plus certain de ce en quoi on croit, on ne sait plus en parler à ses enfants. Par ailleurs, le christianisme insiste beaucoup sur une appropriation personnelle de sa propre foi. Il y a ce que des parents veulent transmettre et ce que des enfants ont envie ou non de reprendre à leur compte. C'est la liberté humaine qui est en jeu. Aucune structure ne peut garantir le maintien de la foi d'une génération à l'autre. Ce travail d'appropriation personnelle et de confrontation de la foi à la raison est tout à l'honneur du christianisme mais, du coup, il fragilise, pour ainsi dire, sa transmission.

Comment se fait-il qu'une partie des catholiques doute à ce point des enseignements de l'Église?

Je crois qu'il y a tout d'abord un esprit de doute méthodique qui est très français et qui empêche la raison d'accepter de se laisser dépasser par la foi. Par ailleurs il me semble que nous manquons de formations à l'ensemble organique de la foi chrétienne pour l'étudier dans son unité, et en comprendre sa cohérence comme le propose, par exemple, le catéchisme de l'Église catholique. Enfin nous travaillons très peu, y compris dans le catéchisme des enfants, sur la manière d'exprimer notre foi. Ce qui donne des chrétiens embarrassés pour répondre aux questions qu'on leur pose.

Que révèle, selon vous, l'intérêt significatif des Français pour la spiritualité?

Cela traduit une lassitude et une déception. Beaucoup de gens comprennent que consommer ou se préoccuper de son confort ne suffit pas à combler une existence. Il leur faut autre chose qui ne se mesure pas, que l'on ne peut pas acheter et qui demande un engagement personnel et sin­cère"

Et de ça qu'en pensez-vous?

Source
Merci de mettre les sources des copier coller

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par Jipé le Dim 8 Avr 2012 - 15:12

domnin:
La foi chrétienne (particulièrement chez les cathos) a traversé une énorme crise dans notre pays, cela ne fait pas l'ombre d'un doute, mais il ne faut pas pour autant croire qu'elle est moribonde.

Dieu doit bien le savoir lui...

Rationalité, irrationalité et athéisme Dieu11

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27853
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par JO le Dim 8 Avr 2012 - 15:23

Il n'y a pas de foi que rattachée à une religion, en particulier au catholicisme . La "Sainte église catholique" oblige, avec le credo, de faire l'amalgame foi/institution . Or, la plupart des chrétiens ayant renié l'église catholique, ont une spiritualité vécue intérieurement, hors de toute structure ecclésiale .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par domnin le Dim 8 Avr 2012 - 15:51

Merci de mettre les sources des copier coller
Désolé, je ne peux pas pendant 7 jours (le temps de la Création...), dixit le système.

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 15:51

JO a écrit:Il n'y a pas de foi que rattachée à une religion, en particulier au catholicisme . La "Sainte église catholique" oblige, avec le credo, de faire l'amalgame foi/institution . Or, la plupart des chrétiens ayant renié l'église catholique, ont une spiritualité vécue intérieurement, hors de toute structure ecclésiale .
D'ou ma réponse:
Et combien de personne répondront "je suis catholique" parceque l'eglise lui a dit "tu es fils de dieu par ton bapteme"?
A moins de considérer qu'il n'est nul besoin de suivre un enseignement d'une eglise pour en faire parti, dans ce cas désolé mais nous parlons d'autre chose!

Nous parlions des chiffres Que je considère faussés par les institutions! Et non pas de spiritualité en tout cas si on la considère comme religieuse!

_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rationalité, irrationalité et athéisme Empty Re: Rationalité, irrationalité et athéisme

Message par _dede 95 le Dim 8 Avr 2012 - 15:52

domnin a écrit:Merci de mettre les sources des copier coller
Désolé, je ne peux pas pendant 7 jours (le temps de la Création...), dixit le système.
Alors dans ce cas tu pensera par toi-même et nous le confieras sourire
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 16 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum