Rire est-ce bien raisonnable?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Lun 16 Avr 2012 - 15:18

Voici donc mon premier sujet: Le rire.

Sujet plus sérieux qu'il n'y paraît car, je cite Voltaire en guise d'introduction de ce sujet:
Que le rire soit le signe de la joie comme les pleurs sont le symptôme de la douleur, quiconque a ri n’en doute pas. Ceux qui cherchent des causes métaphysiques au rire ne sont pas gais: ceux qui savent pourquoi cette espèce de joie qui excite le ris retire vers les oreilles le muscle zygomatique, l’un des treize muscles de la bouche, sont bien savants. Les animaux ont ce muscle comme nous; mais ils ne rient point de joie, comme ils ne répandent point de pleurs de tristesse. Le cerf peut laisser couler une humeur de ses yeux quand il est aux abois, le chien aussi quand on le dissèque vivant; mais ils ne pleurent point leurs maîtresses, leurs amis, comme nous; ils n’éclatent point de rire comme nous à la vue d’un objet comique: l’homme est le seul animal qui pleure et qui rie.

Comme nous ne pleurons que de ce qui nous afflige, nous ne rions que de ce qui nous égaye: les raisonneurs ont prétendu que le rire naît de l’orgueil, qu’on se croit supérieur à celui dont on rit. Il est vrai que l’homme, qui est un animal risible, est aussi un animal orgueilleux; mais la fierté ne fait pas rire; un enfant qui rit de tout son cœur ne s’abandonne point à ce plaisir parce qu’il se met au-dessus de ceux qui le font rire; s’il rit quand on le chatouille, ce n’est pas assurément parce qu’il est sujet au péché mortel de l’orgueil. J’avais onze ans quand je lus tout seul, pour la première fois, l’Amphitryon de Molière; je ris au point de tomber à la renverse; était-ce par fierté? On n’est point fier quand on est seul. Était-ce par fierté que le maître de l’âne d’or se mit tant à rire quand il vit son âne manger son souper? Quiconque rit éprouve une joie gaie dans ce moment-là, sans avoir un autre sentiment.

Toute joie ne fait pas rire, les grands plaisirs sont très sérieux: les plaisirs de l’amour, de l’ambition, de l’avarice, n’ont jamais fait rire personne.

Le rire va quelquefois jusqu’aux convulsions: on dit même que quelques personnes sont mortes de rire; j’ai peine à le croire, et sûrement il en est davantage qui sont mortes de chagrin.

Les vapeurs violentes qui excitent tantôt les larmes, tantôt les symptômes du rire, tirent à la vérité les muscles de la bouche; mais ce n’est point un ris véritable, c’est une convulsion, c’est un tourment. Les larmes peuvent alors être vraies, parce qu’on souffre; mais le rire ne l’est pas; il faut lui donner un autre nom, aussi l’appelle-t-on rire sardonien.

Le ris malin, le perfidum ridens, est autre chose; c’est la joie de l’humiliation d’autrui: on poursuit par des éclats moqueurs, par le cachinnum (terme qui nous manque), celui qui nous a promis des merveilles et qui ne fait que des sottises: c’est huer plutôt que rire. Notre orgueil alors se moque de l’orgueil de celui qui s’en fait accroire; On hue notre ami Fréron dans l’Écossaise plus encore qu’on n’en rit: j’aime toujours à parler de l’ami Fréron; cela me fait rire.
Voltaire, article « Rire », extrait du Dictionnaire Philosophique (1764)

Quant à Umberto Eco, voici ce qu'il en dit:
Guillaume de Baskerville mène l'enquête et finit par comprendre que le bibliothécaire, Jorge de Burgos, a empoisonné les pages d'un livre d'Aristote consacré au rire. Dans une confrontation finale, Jorge s'explique.

— Mais qu'est-ce qui t'a fait peur dans ce discours sur le rire ? Tu n'élimines pas le rire en éliminant ce livre.

— Non, certes. Le rire est la faiblesse, la corruption, la fadeur de notre chair. C'est l'amusette pour le paysan, la licence pour l'ivrogne, même l'Eglise dans sa sagesse a accordé le moment de la fête, du carnaval, de la foire, cette pollution diurne qui décharge les humeurs et entrave d'autres désirs et d'autres ambitions... Mais ainsi le rire reste vile chose, défense pour les simples, mystère déconsacré pour la plèbe. L'apôtre même le disait, plutôt que de brûler, mariez-vous. Plutôt que de vous rebeller contre l'ordre voulu par Dieu, riez et amusez-vous de vos immondes parodies de l'ordre, à la fin du repas, après avoir vidé les cruches et les fiasques. Elisez le roi des fols, perdez- vous dans la liturgie de l'âne et du cochon, jouez à représenter vos saturnales la tête en bas... Mais ici, ici... »

A présent Jorge frappait du doigt sur la table, près du livre que Guillaume tenait devant lui. « Ici on renverse la fonction du rire, on l'élève à un art, on lui ouvre les portes du monde des savants, on en fait un objet de philosophie, et de perfide théologie... [...] Le rire libère le vilain de la peur du diable, parce que, à la fête des fols, le diable même apparaît comme pauvre et fol, donc contrôlable. Mais ce livre pourrait enseigner que se libérer de la peur du diable est sapience. Quand il rit, tandis que le vin gargouille dans sa gorge, le vilain se sent le maître, car il a renversé les rapports de domination : mais ce livre pourrait enseigner aux doctes les artifices subtils, et à partir de ce moment-là illustres, par lesquels légitimer le bouleversement.

Umberto ECO, Le Nom de la Rose (1982), Septième jour.

Alors, d'un point de vue philosophique, que penser du rire?
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par zizanie le Lun 16 Avr 2012 - 16:31

Un bien être hédoniste d'une part pour un mal être du fondement religieux en quelque sorte?
Le rire est un plaisir, une activité conviviale, une sorte de spasme orgasmique populaire et partagé.
Le rire est libérateur dans la mesure ou pour rire, il faut s'élever au dessus de sa propre condition et porter un autre regard distancié sur le monde.
Le rire suppose donc critique (au sens positif mais aussi parfois négatif) ce qui le rend alors terriblement subversif en regard de tout dogme établit.
Les dogmes fondés sur des croyances, se méfierons et condamneront cette prise de distance par le rire. Et la meilleure condamnation que ces dogmes puissent administrer au rire, c'est de le considérer comme inspiré par ce qui existe de plus négatif dans la logique du dogme (ex: le rire est l’œuvre de Satan pour le christianisme).
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Lun 16 Avr 2012 - 17:07

"Si le rire est censé être le propre de l'homme, il n'en est pas pour autant toujours signe d'intelligence. Qui n'a jamais eu honte d'avoir ri à une blague idiote, voire méchante? Pourquoi le rire sert-il si souvent de prétexte au déchaînement de la bêtise et de la méchanceté? Si le rire est recherché pour l'ivresse qu'il procure (et inversement l'ivresse pour le rire) n'est-il pas aussi possible de rire lucidement face à la vérité?
Il y a plusieurs façons de rire, ce qui fait que ce qui est comique pour les uns ne l'est pas pour les autres et que le comique réside moins dans l'objet (situation, blague...) que dans le point de vue, dans l'interprétation qu'on en fera.

Si on aime rire c'est que le rire semble associé à la joie ; or force est de constater que tout rire n'est pas joyeux : il y a des rires haineux, des rires moqueurs qui expriment autant de passions tristes. L'ironie consiste à faire du rire une arme, elle rit contre, toujours aux dépens des autres, elle est toujours extérieure (même quand elle porte sur soi). Cette forme de rire nous libère-t-elle du sérieux qu'elle se plaît si souvent à tourner en dérision? On peut en douter ; la frivolité qui consiste à ne rien prendre au sérieux a t-elle conscience de sa propre dérision? Elle serait alors sagesse.

Faudrait-il alors « ne pas rire, ne pas pleurer, ne pas détester mais comprendre » comme nous le conseille Spinoza? Mais alors, philosopher, ce serait forcément être pris au jeu de l'esprit de sérieux ? Cela voudrait dire qu'il n'y aurait au fond de rire que bête et qu'on rirait d'autant plus qu'on ne cherche pas à comprendre, ce qui fort heureusement est faux. Ce qu'il manque à l'esprit de sérieux, c'est de ne pas se comprendre soi-même comme esprit de lourdeur. Est-il possible de rire lucidement et de rire se soi ? Cela s'appelle l'humour qui consiste en une forme de recul joyeux face à soi et au monde (ce qui en un sens pourrait servir à définir la philosophie!).

Se pose alors une question: peut-on rire de tout? Qu'on le puisse, cela ne fait pas de doute. En un sens la question ne se pose pas, car on ne choisit pas sur l'instant de rire ou pas, ni ce à quoi on rit. Est-ce pour autant que le rire n'est qu'une réaction mécanique ? La vraie question semble plutôt être : peut-on rire n'importe comment ? Ironie méprisante ou bien humour profond, il y a un rire bête et un rire "spirituel", comme on le dit si bien au sujet des gens qui ont de l'humour. Et l'esprit, cela se cultive..."
J S
Source

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27958
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Lun 16 Avr 2012 - 17:35

Et le point de vue de Jipé sur le rire, est-il tout entier dans ce texte?
Qu'est-ce qui nous pousse à rire d'une blague idiote, voire méchante?

Le premier paragraphe de ce texte renvoie au dernier du texte de Voltaire, ce n'est donc pas le meilleur aspect du rire mais cela montre la complexité de ce phénomène qu'est le rire.

Il existe un autre aspect du rire, celui qui est employé pour dédramatiser, pour alléger une souffrance, une sorte de dérision dérisoire du rire salvateur face à une issue parfois fatale. Le rire du désespoir.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par gaston21 le Lun 16 Avr 2012 - 17:59

Tout d'abord, le rire n'est pas le propre de l'homme; mon chien précédent riait ! Et le vétérinaire m'a confirmé que c'était rare mais pas exceptionnel . Le chien a des émotions ; je ne pense pas que quelqu'un puisse le nier.. J'aime bien Voltaire, mais je ne sais pas s'il était connaisseur en psychologie animale...

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/non-le-rire-nest-pas-le-propre-de-lhomme_19513/

Et pourquoi voir dans le rire je ne sais quel manque, quelle tare...
Le rire fait du bien, apaise les angoisses , chez soi-même et chez les autres, a une action positive sur nos hormones, et, paraît-il, sur la rate...J'ai parlé sur un autre post de la mère de mon épouse, décédée à près de 107 ans . Elle avait toujours le sourire quand quelqu'un lui rendait visite et elle riait très souvent , d'un rire parfois très spontané et bruyant. Sa jovialité constante a peut-être été une des causes de sa longévité . Je devrai peut-être ma longévité au forum, parce que je puis vous assurer que, même si je fais le méchant, je me marre tout le temps !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par manuramolo le Lun 16 Avr 2012 - 18:25

peut-on rire de tout ? Oui mais pas avec n'importe qui !

Bon exposé jipe.
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Ling le Lun 16 Avr 2012 - 19:37

Le rire est salutaire, il permet de dédramatiser toutes les situations.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Trouvère le Lun 16 Avr 2012 - 20:48

Stirica a écrit:Le rire est salutaire, il permet de dédramatiser toutes les situations.

Stirica, je te donne raison..

Sur un site métaphysique..

"Vous voulez une preuve
Que Dieu existe
Et que son œuvre
Est une réussite ?

C'est simple, tenez :
Prenez
Descartes au hasard.."

(Roland Bacri)


Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par ronron le Lun 16 Avr 2012 - 21:01

Stirica a écrit:Le rire est salutaire, il permet de dédramatiser toutes les situations.
Décidément vous ne savez pas soupeser le poids des mots...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6636
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par _Krinou le Mar 17 Avr 2012 - 1:24

J'espère bien que le rire n'est pas raisonnable ! Quel ennui sinon !

J'aime l'humour, sous toutes ses formes, le graveleux, le subtil, l'intellectuel (quand je comprends), le parodique, le moqueur, le naïf, l'humour "beauf", tout, j'aime tout dans l'humour à condition que ce soit drôle bien sûr.
Je peux passer de l'humour de "South Park" à celui de Tex Avery en passant par Mozinor, trois genres complètement différents.

A moins que ce ne soit pour blesser, et si je suis certaine que l'on reste dans le cadre de l'humour, rien ne me choque.
Bien sûr, il y a des choses qui me font moins rire que d'autres, comme tout le monde, mais en règle générale, je suis plutôt bon public.
L'humour est le petit plus, avec la musique, qui m'aide à ne pas couler plus encore.
Donc oui, l'humour n'est pas raisonnable, mais dans mon cas, il est indispensable, c'est une question de survie.

J'aime la citation de Georges Duhamel : "l'humour est la politesse du désespoir".


_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bulle le Mar 17 Avr 2012 - 10:09

Stirica a écrit:Le rire est salutaire, il permet de dédramatiser toutes les situations.
Tout à fait Stirica...

_________________
Hello Invité !  Le Rire est-ce bien raisonnable? Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46799
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr 2012 - 10:11

Il y en a aucune qui m'a fait rire, mais la 3 ème m'a fait sourire.
"Le sexe masculin est ce qu’il y a de plus léger au monde : une simple pensée le soulève."

Je crois pour ma part que les autres phrases sont peut-être marrantes dans un contexte, mais que seules elles ne prennent pas leur dimension.
Mais je trouve que cela va être très dure de trouver un contexte qui fasse rire pour la 4 ème phrase, sans que cela soit préjusdiciable.
Un peu moins dure pour la première, mais dure quand même.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7010
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bulle le Mar 17 Avr 2012 - 10:17

ronron a écrit:
Stirica a écrit:Le rire est salutaire, il permet de dédramatiser toutes les situations.
Décidément vous ne savez pas soupeser le poids des mots...
C'est du "Paris Match" ou tu prends vraiment les autres pour des imbéciles heureux ? sourire
Bien sûr que le rire permet de dédramatiser, d'apaiser les tensions internes...

_________________
Hello Invité !  Le Rire est-ce bien raisonnable? Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46799
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bulle le Mar 17 Avr 2012 - 10:26

Bean a écrit:Il existe un autre aspect du rire, celui qui est employé pour dédramatiser, pour alléger une souffrance, une sorte de dérision dérisoire du rire salvateur face à une issue parfois fatale. Le rire du désespoir.
Les plus beaux fous rires que j'ai vus et eus étaient à l'occasion d'enterrements.
L'un des films, amha, les plus marquants illustrant le rire comme allégement de la souffrance "La Vie est Belle" de Benigni.
Avant "Vol au dessus d'un nid de coucous" m'avait fait également cet effet.
C'est montré, c'est dit, on arrive à voir et entendre jusqu'au bout grâce au rire provoqué, au bon moment, au bon endroit. Pour moi c'est évident...

_________________
Hello Invité !  Le Rire est-ce bien raisonnable? Quizzj10du 01 juillet 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 46799
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr 2012 - 10:36

gaston21 a écrit:Je devrai peut-être ma longévité au forum, parce que je puis vous assurer que, même si je fais le méchant, je me marre tout le temps !
Tu fais le méchant Gaston ? Pourtant moi je croyais que tu faisais une forme de dédramatisation pour dire les choses. C'est quand que tu fais le méchant ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7010
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr 2012 - 11:00

ronron a écrit:
Décidément vous ne savez pas soupeser le poids des mots...
C'est aussi ça, rire, soupeser le poids des mots et alléger les plus lourds, les plus graves pour qu'ils nous soient moins pesants, plus légers et plus digestes. sourire

Si possible, continuer sur ce fil à discuter de l'aspect raisonnable vs déraisonnable du rire.
Et bien entendu des raisons de rire, soulager la souffrance étant une excellente raison de rire.

Toutes vos remarques et tous vos commentaires sont très intéressants, je suggère à Krinou d'ouvrir un fil pour son test car si j'ai bien compris, il s'agit d'un sondage. Merci beaucoup, c'est très intéressant également mais c'est aussi un autre sujet et j'y répondrais volontier. merci

Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr 2012 - 11:57

Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27958
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par manuramolo le Mar 17 Avr 2012 - 12:00


krinou:
voilà celle qui m'a fait le plus sourire :
"Le sexe masculin est ce qu’il y a de plus léger au monde : une simple pensée le soulève."
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr 2012 - 12:04

Jipé a écrit:Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire
Mais comment en est-on sûr quand l'habit ne fait pas le moine? sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par zizanie le Mar 17 Avr 2012 - 12:41

Bean a écrit:
Jipé a écrit:Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire
Mais comment en est-on sûr quand l'habit ne fait pas le moine? sourire
Ton sur ton, la plume ne fait pas le moineau! sourire
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par _Krinou le Mar 17 Avr 2012 - 13:25

Bean a écrit: je suggère à Krinou d'ouvrir un fil pour son test car si j'ai bien compris, il s'agit d'un sondage. Merci beaucoup, c'est très intéressant également mais c'est aussi un autre sujet et j'y répondrais volontier. merci
Désolée Bean. oops
La modération pourra retirer la deuxième partie si elle le désire.
Merci quand même à ceux qui ont déjà répondu. sourire

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par manuramolo le Mar 17 Avr 2012 - 14:08

Jipé a écrit:Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire

Mais encore ? Je ne comprends pas la subtilité de ta phrase.
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr 2012 - 14:18

manuramolo a écrit:
Jipé a écrit:Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire

Mais encore ? Je ne comprends pas la subtilité de ta phrase.
L'effet comique peut-être réalisé par un rapprochement incongru comme par exemple:
Le rire est à l'homme comme la clef est à molette. sourire
Ce qui ne demande pas à être expliqué d'avantage.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr 2012 - 14:19

Mais Bean, il a bien fallu que tu expliques pour qu'on comprenne la phrase de Jipé .....
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7010
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr 2012 - 14:24

manuramolo a écrit:
Jipé a écrit:Le rire est à l'homme ce que la tonsure est au moine... sourire
Mais encore ? Je ne comprends pas la subtilité de ta phrase.
Je veux dire par là, qu'il y a des codes sociaux, le rire fait partie de ces codes, comme, en prenant mon exemple, les moines ont ou avaient ce rituel de la tonsure (ce code), pour se distinguer des autres et se regrouper avec leurs codes sociaux à eux.

édit: je n'avais pas vu la réponse de Bean avant de poster...Peut-être que mon explication ne rentre plus dans le facteur "rire"...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27958
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum