Rire est-ce bien raisonnable?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 14:37

Le rire c'est des codes sociaux ? C'est pas les humours qui sont des codes ?
Parce-que le rire ce n'est pas quelque chose que l'on adopte, c'est naturel, sinon c'est faussés.

Et l'humour, je dirais que c'est pour communiquer.
Pour moi, soit on communique seulement avec ceux qui nous comprennent au détriment des autres, comme rire sur le dos de quelqu'un ou laisser de côté quelqu'un qui ne comprendrait pas, soit on essai de faire de l'humour partagé pour entrer en communication, faisant se rencontrer deux mondes en chevauchant l'un avec l'autre, pour que chacun des deux entre en contact avec l'autre.


Dernière édition par Nuage le Mar 17 Avr - 14:38, édité 1 fois
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par manuramolo le Mar 17 Avr - 14:37

je comprends mieux avec ton explication Jipé.Merci
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr - 14:58

Nuage a écrit:Mais Bean, il a bien fallu que tu expliques pour qu'on comprenne la phrase de Jipé .....
Mon explication ne portait que sur le mécanisme, pas sur l'intention et d'ailleurs Jipé avait placé une intention dans sa phrase.

Il y a souvent, mais pas toujours, dans l'humour, plusieurs niveaux de lectures comme pour les poupées russes.
On parle volontiers d'humour au second ou au troisième degré.

Le premier degré est à rechercher dans le simple sens des mots ou la mécanique de la phrase ou sa "sonorité", le second dans les idées, etc ...
L'exemple de Jipé montre les deux degrés de compréhension de sa phrase:
D1) Rapprochement incongru.
D2) Code social.

On peut y voir un degré plutôt qu'un autre ou les deux ou plus ...
L'humour contient par essence des ambigüités, un double langage, un codage du discours, des pirouettes plaisantes.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 15:51

Oui justement Bean,
Je sais qu'il existe différents degrés dans l'humour, même qu'il parait qu'il en existe plein, peut-être sept ou dix degrés (à prendre au x degré),
Mais je ne sais pas quels sont ces degrés (la définition et le terme pour chacun). On ne m'a Jamais expliqué ! Je Recherche désespérément le codage des degrés. Quelqu'un a le codage ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr - 15:59

Attention de ne pas mélanger "rire", c'est le sujet, et "humour", même si l'humour peut mener au rire.
Si je te chatouille Nuage, il y a des chances pour que cela t'amène au rire et pourtant les chatouilles ne sont pas de l'humour...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28025
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 16:08

Ha et ben là ça dépends de la façon de les faire Jipé !
Parce-que moi je ne crains pas les chatouilles mdr

Mais c'est vrai que ce n'est pas le même sujet. Alors si quelqu'un a les codes des différents degrés de l'humour, qu'il ouvre un fil ! Je ne vais quand même pas mourir sans connaître ces codes .... comme dirait Magnus ! lol!
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr - 16:11

Voici un article à ce sujet:
Source guichetdusavoir - Réponse du service Guichet du Savoir (*)

L'humour est une notion très difficile à définir ; de plus, elle varie énormément d'une culture à l'autre, à tel point que l'on a pu parler spécifiquement d'humour anglais ou d'humour juif, par exemple. On pourrait le définir rapidement comme une forme d'esprit permettant de dégager certains aspects cocasses ou insolites de la réalité.

L'humour peut se révéler important dans la vie de l'Homme : il lui permet en effet de prendre du recul sur ce qu'il vit ; en ce sens, la définition qu'en donne Joseph Klatzmann dans son ouvrage L'humour juif (aux PUF, collection « Que sais-je ? » n° 3370), c'est-à-dire « rire pour ne pas pleurer », trouve toute sa pertinence.


Cet extrait introduit l'article Humour de Wikipédia.

On trouve sur le site Crayons.be consacré à l'illlustration narrative, une distinction entre trois degrés d'humour :

Le premier degré : compréhension simple et directe d'un effet, d'une situation comique.
Le second degré : l'humour ne nait pas de la compréhension directe mais d'une lecture plus subtile ou intellectuelle.
Le troisième degré : humour, situations ou gags plus difficilement compréhensibles, absurdes ou intellectuels.


Il nous semble que le deuxième et le troisième se confondent aisément et vous conseillons la lecture de cet article en ligne sur le second degré sur le site de Chiennes de Garde, article qui invite à observer de façon circonspecte le second degré en tant que justificatif de dérives racistes, et bien sûr, sexistes :

Le second degré doit donc être signalé, explicité. Il y a de nombreuses manières de s’y prendre. Mais puisqu’il s’agit d’expliciter, les formes les plus subtiles, comprises d’un cercle de proches, ne sont pas perceptibles par un public d’inconnus ou presque inconnus. Quand l’auditeur prend au premier degré des propos qui se voulaient au second, la faute peut provenir des deux côtés, et notamment de celui qui a parlé sans se tenir compte de ce que les éléments qui révélaient le second degré n’étaient pas entre compréhensibles de son auditoire.

Le second degré est délicat car il joue sur les références. Pour être efficace, en plus des ressorts habituels de l’humour (caricature, outrance, décalage, absurde...), il doit trouver le moyen de souligner que celui qui parle n’en pense pas un mot. Le ton, surtout à l’oral, doublé de l’expression du visage, peut suffire si l’on a quelque talent approprié. Alors on peut même se permettre l’antiphrase, figure de style consistant à exprimer le contraire de ce qu’on pense, sans équivoque, le plus souvent sur un mode descriptif ("quelle chaleur", alors qu’il fait moins 5 degrés, ou "manger des limaces pleines de terre, mais bien sûr j’aime ça, c’est même mon plat favori").

A l’écrit la chose devient plus délicate.

C’est pourquoi le second degré généralement le plus efficace consiste à se saisir d’un stéréotype et de le modifier, le "détourner". On montre alors aisément en quoi le stéréotype en est précisément un, une image fausse et caricaturale de la réalité. Encore faut-il qu’il soit perceptible clairement que c’est bien du stéréotype que l’on se moque, au lieu qu’on se contente de le recycler, de lui donner une nouvelle jeunesse.

Le second degré qui est perçu au premier degré est un échec, quel qu’en soit le responsable, l’auteur ou le public, l’échec est le même. Il y a échec parce que le référent n’est pas le même pour tout le monde. Plus le public est large et plus l’échec est probable. Si une tentative de second degré échoue, est perçu au premier degré, alors, tout simplement, C’EST du premier degré, ni plus ni moins.

Le second degré est un humour qui se moque de lui-même. Il contient donc une critique de ce qui en serait le premier degré. Il est bien clair que tout ce qui est admis au second degré n’est pas admissible au premier degré. Pourquoi ?

Parce que l’humour est une forme de l’expression. Une forme parmi d’autres. Humour ou pas, le message est transmis, l’acte de dire existe, ce qui est dit est dit. L’humour n’enlève rien au contenu du message. Une blague antisémite reste antisémite, une blague anti-belges reste anti-belges, une blague homophobe reste homophobe, une blague sexiste reste sexiste, une blague raciste reste une blague raciste. Répliquer "t’as pas d’humour" est souvent un faux diagnostic, qui a l’inconvénient d’esquiver toute réflexion sur le contenu de la blague incriminée.

Une blague sur les belges n’est pas nécessairement une blague anti-belges, mais elle peut très bien l’être. Une blague sur les juifs peut être antisémite, mais il y a aussi des "blagues juives", qui ne le sont pas. Une blague sexiste n’est pas la même chose qu’une blague féministe, même si les deux prennent pour objet un sexe ou l’autre.

L’humour n’est pas un talisman, il n’est pas une excuse, il n’est pas un antidote, il est juste une manière drôle de dire quelque chose, mais de le dire tout de même, indéniablement. La différence entre une blague sexiste et une non-sexiste n’est pas que l’une serait drôle et pas l’autre, les deux sont potentiellement aussi drôles, mais l’une est acceptables et pas l’autre. Si l’on estime que le racisme est répréhensible, et donc les plaisanteries racistes, alors on doit appliquer le meme raisonnement pour ce qu’on estime condamnable. Cela inclue le sexisme.

Enfin, cessons de croire que tout peut être analysé en une seule dimension. Une plaisanterie peut être prise au premier ET au second degré, tout simplement parce que le langage est complexe, que les jeux de références le sont tout autant, et qu’on dit rarement une seule chose à la fois. Il en va de même pour la publicité.


PS: (*) Je ne suis pas autorisé à mettre le lien, c'est dommage!
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr - 16:18

Nuage a écrit:Ha et ben là ça dépends de la façon de les faire Jipé !
Parce-que moi je ne crains pas les chatouilles mdr

Mais c'est vrai que ce n'est pas le même sujet. Alors si quelqu'un a les codes des différents degrés de l'humour, qu'il ouvre un fil ! Je ne vais quand même pas mourir sans connaître ces codes .... comme dirait Magnus ! lol!
Peut-être ce Site pourra t'apporter satisfaction ...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28025
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 16:29

Ha Merci Jipé. Et merci Bean.

Faut que j'ouvre un fil ? Parce-qu'il ne parle pas de l'humour pince sans rire (ça fait pas longtemps que je le connais celui-là).
Pourtant moi j'avais entendu qu'il y avait 7 ou 10 degrés au moins, avec un nom pour chacun.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr - 16:37

Nuage a écrit:
Pourtant moi j'avais entendu qu'il y avait 7 ou 10 degrés au moins, avec un nom pour chacun.
Au delà du troisième degré, les degrés supplémentaires sont de l'humour. rire
Mais il existe des phrases humoristiques à "tiroirs" ou l'on peut découvrir un double, triple ou quadruple sens à la phrase, mais c'est autre chose.
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 16:53

Bean a écrit:
Nuage a écrit:Pourtant moi j'avais entendu qu'il y avait 7 ou 10 degrés au moins, avec un nom pour chacun.
Au delà du troisième degré, les degrés supplémentaires sont de l'humour. rire
Ha mais oui, ça se tient !
Merci Bean pour les explications (y compris les tiroirs), j'y vois plus clair. sourire


Voilà voilà, on peut revenir au rire ! sourire En plus t'as vu Jipé la liaison ? !
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr - 17:08

elle était dangereuse quand même sourire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28025
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par zizanie le Mar 17 Avr - 17:11

A l'arrière des voitures de jeunes mariés, il est souvent écrit:
Convoi d'anges heureux sourire
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 17:18

Dangereuse ? Ha bon ?

Je repensais à la première page du thread sur les différents rires dont vous parliez, et je me disais, qu'il me semble, que quelque soit le rire (à part peut-être celui des chatouilles), tous sont là parce-qu'il y a une image derrière (ou dedans), qui le permet.

Et c'est là que Gaston peut revenir avec le cerveaux des animaux .... ! sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr - 17:27

Nuage a écrit:Dangereuse ? Ha bon ?
Euh !.... c'était en rapport aux liaisons...dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos wistle
Laisse tomber, pas grave Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28025
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 17:29

Ha ok, moi j'ai cru que tu voulais dire que personne n'était capable de tenir son cerveaux ! Wink Autant pour moi ! Vous suivez derrière ? sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mar 17 Avr - 17:30

Le pince sans rire, rit de l'intérieur, il intériorise son rire en conservant une attitude placide. Mais c'est un rire, silencieux.

Cela étant, se faire pincer en plein fou-rire quand on est un pince sans rire est toujours dangereux surtout pour les liaisons. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 17:35

Je suis bidonnée ! des liaisons mdr sourire
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Jipé le Mar 17 Avr - 18:19

Bean a écrit:Le pince sans rire, rit de l'intérieur, il intériorise son rire en conservant une attitude placide. Mais c'est un rire, silencieux.

Cela étant, se faire pincer en plein fou-rire quand on est un pince sans rire est toujours dangereux surtout pour les liaisons. sourire
Nous en arrivons presque à l'ironie en poussant un peu...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 28025
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par freefox le Mar 17 Avr - 19:35

Rire à gorge déployée, libérateur de tension....Warffffffff croule de rire
Rire sadique quand on voit chuter quelqu'un gné héhé gnéhéhéhé diable fourche
Rire de rupture, on sombre dans la folie....le petit chien est mort, tous ceux que j'aime aussi....c'est trop d'un coup Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 785552178 diable pleure Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 785552178
Rire de soi, auto-dérision qui évite souvent l'inflation de l'ego.
Etc..........
Mais certains (les malheureux) ne rient jamais, n'ont semble t-il pas de capacité à relativiser les choses et les événements, restent au premier degré quoiqu'il arrive.........On à beau leur dire de péter un coup, rien y fait et ils risquent l'occlusion des boyaux de la tête.......Que faut-il faire docteur? albino
Le pire c'est qu'ils sont plus risibles que tout autres..........Quand je regarde et écoute Edouard Balladur s'exprimer: "je vous demande de vous arrêter!........" Je m'esclaffe, plus fort que moi. rire
freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mar 17 Avr - 20:19

Mai oui, mais quand on ne sait pas rire c'est qu'on a pas encore compris l'humour, faut l'apprendre, faut qu'on nous l'apprenne.
Le rire finalement il ne marche pas sans la compréhension de l'humour. Enfin pour le rire sain.
Parce-que pour l'autre, le rire comme le rire mesquin, lui par contre il n'a pas encore appris à relativiser les choses ou la situation, c'est tout l'inverse finalement.
Ce n'est plus relativiser, c'est carrément perdre le contacte .... et croire que l'impacte est le lien.


Dernière édition par Nuage le Mar 17 Avr - 20:23, édité 1 fois
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par manuramolo le Mar 17 Avr - 20:21

Le rire qui appaise une tension nerveuse. Le fameux fou-rire lors d'un enterrement. Je l'ai expérimenté.
manuramolo
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Bean le Mer 18 Avr - 0:43

Il est remarquable dans le rire, de constater qu'on n'utilise en général que les voyelles, à chacun la sienne, répétée ad libitum ....

AAAAAAAAAAAAAAAAA!
EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!
OOOOOOOOOOOOOOOOOO!
UUUUUUUUUUUUUUUUUU! (plus rarement)
(*) On y ajoute souvent un H aspiré pour signifier le trémolo.

Certains rient avec des voyelles plus complexes ( on, an, in, ou)

J'en ai entendus rire ainsi: I ... AN .... I .... AN! incroyable.
D'autres rires ressemblent à s'y méprendre à des pleurs ou à des cris.

De quel rire, riez-vous?
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6964
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Nuage le Mer 18 Avr - 7:47

Bean a écrit:De quel rire, riez-vous?
Cela dépend des situations. Si je ri de moi ou d'une petite blague que je fais à autrui par une petite phrase incongrue, je termine par Hi hi hi hi hi hi hi ! Cela exprime plus le fait d'être content.
D'ailleurs quand je suis très contente (sans humour) je fais Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! en tapant des mains. Cela se rejoint finalement en lien.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7626
Age : 46
Localisation : Drôme du Nord (Rhône-Alpes-Auvergne - France)
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Rire est-ce bien raisonnable? - Page 2 Empty Re: Rire est-ce bien raisonnable?

Message par Magnus le Mer 18 Avr - 10:42

Bean a écrit:Certains rient avec des voyelles plus complexes : (...) in
Ne serait-ce pas le rire gras, bête, pervers et méchant, celui-là ?


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Magnus
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 26781
Localisation : Tribu des Trévires en alliance avec la Tribu des Vulgenties
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum