Témoignage d'un néo-Déiste

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 22:16

Bulle a écrit:Je ne vois absolument pas bien ce qui dans la définition du mot conscience permet une telle affirmation.
Pourrais-tu développer clairement ?
Bien m'dame, on y va.
Je pense que ton problème de compréhension viens de la définition que tu donnes à : la consciense.
Vue de la terre la conscience est sans limitation, aucune.
Vue de la terre la perception de soi-même et de l'extérieure est limité par nos outils de perception et la finitude de notre monde.
Un état est une limitation de la perception intérieure et extérieure.

Je pose ces jallons pour sortir de l'ornière liée à la représentation conventionnelle, que nous nous faisons habituellement du concept: la conscience.
La conscience souvent est vue comme le réceptacle de notre personnalité, de nos pensées, de nos perceptions. Cette vision est beaucoup trop arbitraire et orientée pour prétendre représenter la réalité, plus ou moins sous jaccente,dont nous sommes tous locataires: la conscience.....
pour la durée des baux et leur prétendus renouvellement voyer directement avec le propriétaire.

J'espère que ces éclaircissements te seront salutaires.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par J'apprends le Mer 23 Mai 2012 - 22:19

Jipé a écrit:ben non, puisque tu disais: "c'est exactement cela"...
Si tu n'es pas d'accord dans le sens que ce ne sont qu'illusions, sensations, hallucinations, alors dans mon exemple, tu veux dire que ma vision d'éléphants roses au-dessus de moi était réelle, il y avait réellement des éléphants roses dans la pièce en train de voler ?!C'est bien cela ?
Non. Quand je t'ai répondu "c'est exactement cela", j'entendais : la démarche est exactement celle-là.

Bon ! C'est ton exemple hein ! Moi de toute façon j'aime pas l'alcool et je n'en bois jamais. Mais si tu veux faire comprendre ce que l'on ressens lors d'une cuite à quelqu'un qui n'en a jamais prit lui-même, tu as le droit de lui suggérer de vivre l'expérience par lui-même. Ca supprime deux intermédiaires : (1- toi et ta façon plus ou moins bonne de lui expliquer tes ressentis et 2-Sa propre interprétation mentale de tes explications) et ça aura l'avantage que l'ayant vécu lui-même, il disposera ainsi de la mémoire de son propre vécu et de ses propres ressentis.

Ton exemple me parait sujet à caution. Le vécu d'une cuite est surement très différent d'une personne à l'autre : trous de mémoire/absences plus ou moins longs, variabilité au niveau de la couleur des éléphants et tout et tout. Mais moi j'y connais pas grand chose en mecs bourrés alors...

Maintenant, en toute franchise, je doute que ton exemple soit raisonnablement comparable à mon expérience.

Christophe

J'apprends
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : RP
Identité métaphysique : Je m'interroge encore...
Humeur : Variable
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 22:26

J'apprends a écrit:Maintenant, en toute franchise, je doute que ton exemple soit raisonnablement comparable à mon expérience.

Christophe[/justify]
Eh dis moi toi! Tu ne serais pas en train, subtilement, mais fermement ....de te foutre de la tronche du monsieur qui n'aurait jamais (au grand jamais) du faire médecine?
PS: j'attends ta réponse avec impatience.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par gaston21 le Mer 23 Mai 2012 - 22:27

J'apprends, je ne doute pas une seconde de ta bonne foi, mais je pense qu'au cours des ans l'expérience que tu as vécue s'est transformée peu à peu et qu'elle est devenue dans ta mémoire ce que tu relates aujourd'hui .
On ne maîtrise pas toujours ses souvenirs. Et puis, il arrive qu'on pense avoir vécu des évènements qui n'ont été en définitive que produits de l'imagination ou du rêve . Il arrive aussi qu'on se trouve dans un état intermédiaire, entre éveil et sommeil, et qu'on ne sait plus trop si c'est du réel ou de l'imaginaire . Pour ma part, j'ai le sommeil très léger, et il m'arrive de vivre des évènements imaginaires, mais je m'en aperçois quand je me réveille! Je vis par exemple un accident grave ( déraillement par exemple ) et je me retrouve dans mon lit. C'est grave, docteur ?
.
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Jipé le Mer 23 Mai 2012 - 22:36

J'apprends:
Maintenant, en toute franchise, je doute que ton exemple soit raisonnablement comparable à mon expérience.
et pourquoi donc ? Qu'est-ce qui pourrait différencier les deux ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par J'apprends le Mer 23 Mai 2012 - 23:14

4mol a écrit:Tu dis que :"Ma conscience, c'est moi. C'est à la fois le plus petit et le plus grand dénominateur commun que j'aie pu identifier qui me définisse"
Tu dis aussi que ta conscience c'est toi. Peux-tu d'écrire, plus précisément, cette conscience que tu sens hors de tes pensées, de tes actes, de ton corps?
Ce Moi tel que je tenterais de le définir, c'est ma conscience à l'état le plus résiduel d'activité qui soit : en auto-observation. On ne pense plus, on ne fait qu'observer, ressentir les choses telles qu'elles viennent à soi.

En relaxation profonde, arrivé à cet état de conscience, on peut alors agir en décidant soit de continuer à observer et ressentir (ce qui vous peut vous mener plus loin encore dans le processus), soit de se mettre à penser (à ce qu'on veut) mais ça vous ramènera à un stade de relaxation plus léger, soit de ré-investir complètement son corps (avec son énergie) et le mettre en mouvement et donc interrompre la relaxation.

Là où ça se complique d'après mon expérience de jeunesse, c'est qu'à un stade très avancé, j'avais l'impression de m'observer en train de m'observer. Un peu comme une double conscience, une conscience en miroir ou "holographique".

Là où ca se complique encore un peu plus, c'est que le processus de relaxation profonde déclenche comme des vagues d'énergie qui vous traversent le corps. Et que l'on a alors la sensation non plus d'être un corps physique, mais que cette énergie EST notre conscience. Nous-même. Et l'on s'observe soi-même, en tant qu'énergie, en train de parcourir notre corps par vagues. Et l'on peut même se diriger dans notre corps.

Ce Moi/Conscience, je le sais maintenant est une "énergie consciente". C'est ce que je ressens être, et c'est ce que la relaxation profonde m'a permit de réaliser. Et cela se confirme d'ailleurs lorsque j'interrompts la relaxation, que je ré-investis complètement mon corps et que j'en reprends le contrôle : je me sens couler en lui et je sens alors mon corps qui me renvoie des sensations que je comparerais à de forts picotements/frissons.

Je le ressens encore aujourd'hui lors de mes séances. Je parviens à atteindre cet "état de conscience", même si ma concentration et ma force d'intention ne sont pas assez stables, fortes et durables pour me permettre une "sortie". Mais c'est très empirique pour moi.

Christophe

J'apprends
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : RP
Identité métaphysique : Je m'interroge encore...
Humeur : Variable
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Mer 23 Mai 2012 - 23:36

J'apprends a écrit:Ce Moi tel que je tenterais de le définir, c'est ma conscience à l'état le plus résiduel d'activité qui soit : en auto-observation. On ne pense plus, on ne fait qu'observer, ressentir les choses telles qu'elles viennent à soi.
Tout d'abord merci pour ta longue et détaillée réponse.
As tu déjà ressentie cette auto-observation lorsque tu es en action dans ta vie de tous les jours?
J'apprends a écrit:Là où ça se complique d'après mon expérience de jeunesse, c'est qu'à un stade très avancé, j'avais l'impression de m'observer en train de m'observer. Un peu comme une double conscience, une conscience en miroir ou "holographique".
As tu déjà ressentie cette impression de t'observer en train de t'observer lorsque tu es en action dans ta vie de tous les jours?
J'apprends a écrit:Et l'on s'observe soi-même, en tant qu'énergie, en train de parcourir notre corps par vagues. Et l'on peut même se diriger dans notre corps
.As tu déjà ressentie cette impression de t'observer toi-même en tant qu'énergie lorsque tu es en action dans ta vie de tous les jours?



_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 0:40

gaston21 a écrit:J'apprends, je ne doute pas une seconde de ta bonne foi, mais je pense qu'au cours des ans l'expérience que tu as vécue s'est transformée peu à peu et qu'elle est devenue dans ta mémoire ce que tu relates aujourd'hui .
On ne maîtrise pas toujours ses souvenirs. Et puis, il arrive qu'on pense avoir vécu des évènements qui n'ont été en définitive que produits de l'imagination ou du rêve . Il arrive aussi qu'on se trouve dans un état intermédiaire, entre éveil et sommeil, et qu'on ne sait plus trop si c'est du réel ou de l'imaginaire . Pour ma part, j'ai le sommeil très léger, et il m'arrive de vivre des évènements imaginaires, mais je m'en aperçois quand je me réveille! Je vis par exemple un accident grave ( déraillement par exemple ) et je me retrouve dans mon lit. C'est grave, docteur ?.
C'est très grave mon petit gaston ,tu viens de dépasser la ligne du hors sujet... te voici,donc, expulsé du terrain ... ceci jusqu'à la prochaine mi-temps.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par J'apprends le Jeu 24 Mai 2012 - 0:51

dede 95 a écrit:En effet je n'ais jamais été dans cette situation, mais ce n'est pas une raison pour croire que je ne sais pas ce que c'est ! Tiens pour ta gouverne: lien interdit
Ou mon expérience avec le forum du Cercle zététique te suffis! lien interdit
A part cela mon expérience sur ce sujet, si l'on peut dire, bah, 45 ans de Judo dont 12 de Prof à Montigny les Cormeilles, la concentration je connais, et la recherche du Sen NO Sen un peu, la possibilité de percevoir l'action de quelqu'un avant qu'il ne la réalise!
C'est comme si je te disais : je suis jamais allé sur la Lune mais je sais ce que ça fait. Je l'ai suivi en direct à la télé, et j'ai vu des interviews des Astronautes. J'ai tout bien compris, rien interprété ni déformé. En plus j'ai une très grande habitude des vols en avion, alors je sais ce que c'est de voler, hein !...

Allez, c'est bon ! J'aurais beau raconter tout ce que je veux, je suis jamais allé sur la Lune !

Et donc la réalité c'est que je n'ai jamais ressenti ce que ça fait : une fusée au décollage, ni le voyage, ni l'alunissage, n'y d'y poser les pieds, n'y d'y marcher, n'y d'en repartir, etc.... Et encore ! Là ce n'est qu'un exemple très "terre à terre". Aucune complication d'ordre spirituel ou métaphysique...

Ca me fait penser... Qui n'a pas lu "Critique de la raison pure" (de Kant) ? Franchement ! Ca vaut le détour !

dede 95 a écrit:C'est simplement pour dire que tout ce que tu explique dans ton expérience sont des choses qui n'ont rien de mystérieuses, la médecine depuis longtemps s'est penché sur ces questions !
Ce sont tes opinions, ton système de références et de croyances, et ta réalité que tu exprimes là.
Ce n'est pas parce que la médecine affirmes haut et fort qu'elle s'est penché sur le sujet qu'elle prouve pour autant en avoir compris/expliqué tous les tenants et aboutissants.
Pour ce qui est de la science (les zététiciens en font partie, non ?) j'ai déjà dit ce que j'en pensais : elle est fonction de l'état de l'art à un instant T.
Les scientifiques sont de toute manière limités aux mesures que permettent leurs appareils dans notre dimension physique, matérielle.
Pour le reste, je caricature peut-être un peu mais bon, on tombe quand même un peu dans le social : en l'absence de faits établis et de preuves irréfutables, c'est hypothèses diverses et variées, interprétations ad hoc soumises à la volonté et aux systèmes de croyances de leurs inventeurs, supputations... et cie.

En plus, sur de nombreux sujets en Sciences, vous aurez le discours officiel, institutionnel qui peut déjà diverger d'un Etat à un autre. Au niveau communautaire vous aurez à peu près le même discours global mais avec déjà quelques variantes. Et au niveau individuel, là on se rend vite compte que ça part en vrille avec des positions multiples et variées, des plus réactionnaires aux plus avant-gardistes...

En matière de scientifiques, je préfère décidément les Chercheurs (qui ont conscience qu'ils sont loin d'avoir tout compris et qui s'échinent à chercher encore et toujours), aux Sachants sur lesquels je préfère ne pas m'attarder...

Les sciences ont beaucoup apporté à l'humanité mais il faut savoir décoder : beaucoup de grands chercheurs ont reconnu qu'au-delà du savoir, l'intuition créative était peut-être ce qui caractérisait le mieux le génie scientifique. Si vous arrivez à trouver UN créateur intuitif de génie parmis tous les Zététiciens que porte notre planète, j'appelle Gérard Majax mdr .

Pour le reste de ton message que je ne citerais pas, je te laisses t'en débrouiller, c'est vraiment très secondaire.

Christophe

J'apprends
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : RP
Identité métaphysique : Je m'interroge encore...
Humeur : Variable
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par J'apprends le Jeu 24 Mai 2012 - 1:07

4mol a écrit:Eh dis moi toi! Tu ne serais pas en train, subtilement, mais fermement ....de te foutre de la tronche du monsieur qui n'aurait jamais (au grand jamais) du faire médecine?
PS: j'attends ta réponse avec impatience.
Ah non je m'insurge ! C'est pas moi... c'est une pensée parasite qu'est venue taper l'incruste !!

Christophe

J'apprends
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : RP
Identité métaphysique : Je m'interroge encore...
Humeur : Variable
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par ronron le Jeu 24 Mai 2012 - 3:52

Jipé a écrit:
Bean a écrit:N'as-tu jamais été réveillé au milieu d'un rêve? N'as-tu jamais connu une personne somnambule? N'as-tu jamais eu de terreurs nocturnes?
Ces phénomènes ont lieu pendant le sommeil profond et sont associés à la pensée.
Avec les enregistrements EEG (électro-encéphalographie) on peut très bien situer les régions du cerveau activées pendant le sommeil, qu'il soit paradoxal ou autres...
Rien n'empêche alors de poser l'hypothèse que l'activité consciente pourrait bien ne pas se situer dans le cerveau au moment de l'EMI qui, comme on le sait, peut aussi inclure l'épisode hors du corps...
ronron
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6552
Localisation : Canada
Identité métaphysique : agnostique ascendant ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Jipé le Jeu 24 Mai 2012 - 8:10

ronron a écrit:
Jipé a écrit:
Bean a écrit:N'as-tu jamais été réveillé au milieu d'un rêve? N'as-tu jamais connu une personne somnambule? N'as-tu jamais eu de terreurs nocturnes?
Ces phénomènes ont lieu pendant le sommeil profond et sont associés à la pensée.
Avec les enregistrements EEG (électro-encéphalographie) on peut très bien situer les régions du cerveau activées pendant le sommeil, qu'il soit paradoxal ou autres...
Rien n'empêche alors de poser l'hypothèse que l'activité consciente pourrait bien ne pas se situer dans le cerveau au moment de l'EMI qui, comme on le sait, peut aussi inclure l'épisode hors du corps...
Une activité consciente hors cerveau ? Où, dans les pieds, les oreilles ...? segrattelementon

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par J'apprends le Jeu 24 Mai 2012 - 8:53

Jipé a écrit:Une activité consciente hors cerveau ? Où, dans les pieds, les oreilles ...? segrattelementon
Là franchement, Jippé, je crois que tu as gagné le droit de te faire une moustache à la Buffalo Bill !

Un grand Maître de la Métaphysique comme toi, qui pose une telle question ?!

Tu n'as donc pas lu Kant et sa "Critique de la Raison pure" ! Tu ne t'es pas non plus penché sur l'Ontologie physique ("Métaphysique" déviée de la Mécanique Quantique), ça paraît maintenant évident.

Une évidence : tout ce qui est physique/matériel (matière, corps, atomes, particules et tout et tout et tout) est constitué d'énergie. Nous sommes donc constitué d'énergie/ondes qui rayonnent à différents niveau et qui s' "harmonisent", en quelques sortes. Mais la physique est bien incapable d'aller plus loin, si ce n'est en butant sur la mécanique quantique, qu'elle sait décrire et qui lui permet, dans une certaine mesure, de prédire certains phénomènes. Mais faut pas se leurrer, au bout du bout, il n'existe pas de réponse ultime. Car dans le monde physique, tout effet (même quantique) aurait une ou plusieurs cause(s) physiques, lesquelles seraient elle-mêmes les produits de cause(s) antérieure(s), etc, etc... à l'infini. C'est le paradoxe indécidable du monde physique.

Si on entre-ouvre la porte du monde quantique, rien n'interdit d'imaginer que la conscience pure soit une énergie qui vibre à un niveau dimensionnel proche mais différent du nôtre. Le corps humain serait alors un récepteur/réceptacle d'une partie de cette énergie (nous), laquelle partie de nous, s'harmoniserait ou serait capable de se mettre en phase avec lui pour contrôler notre corps via notre cerveau. Mais ce n'est qu'une hypothèse parmi une infinité de possibilités.

Je pense que la réalité doit être encore bien plus subtile que cela.

Christophe

J'apprends
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 44
Localisation : RP
Identité métaphysique : Je m'interroge encore...
Humeur : Variable
Date d'inscription : 20/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Bulle le Jeu 24 Mai 2012 - 9:43

4mol a écrit:
Je pense que ton problème de compréhension viens de la définition que tu donnes à : la consciense.
JE, ne donne aucune définition à la conscience, je prends tout simplement la définition prise dans un ouvrage servant de code de compréhension du langage.
Donc, et la suite de ton explication me semblant tout aussi absconse que pleine de vent ne me satisfait pas et je renouvelle ma question : dans le lien donné plus haut quelle est la définition du mot conscience qui te permet d'affirmer comme tu l'as fait plus haut :
Code:
La conscience n'a aucun état de perception différents. La conscience ne perçois pas..... elle est perçue.... plus ou moins sommairement.
Après tu pourras décliner si tu veux la conscience vue de la terre ou vue du ciel...Mais il faudra bien entendu argumenter sourire

_________________
Hello Invité ! Le Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Quizzj10du 01 janvier 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45397
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Bulle le Jeu 24 Mai 2012 - 9:51

J'apprends a écrit:Tu n'as donc pas lu Kant et sa "Critique de la Raison pure" ! Tu ne t'es pas non plus penché sur l'Ontologie physique ("Métaphysique" déviée de la Mécanique Quantique), ça paraît maintenant évident.
Ben voyons : la métaphysique déviée de la mécanique quantique, ça fait bien et ça permet de justifier absolument tout et n'importe quoi !
Seulement voilà, ça fait tout de même un petit bout de temps que cet aspect de la mécanique quantique est obsolète et que plus personne n'admet l'interprétation de Copenhague.
Voir ce dossier
et encore les audios de
Celui-ci
Quant à Kant, en lieu et place de sortir sa "Critique de la Raison pure" en argument d'autorité, ce serait bien que tu développes...

_________________
Hello Invité ! Le Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Quizzj10du 01 janvier 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45397
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 9:55

Bulle a écrit:

JE, ne donne aucune définition à la conscience, je prends tout simplement la définition prise dans un ouvrage servant de code de compréhension du langage.
Là est bien ton problème, tu fais le choix de te référer à un savoir extérieur. Ceci à fin de définir ce qui est en toi même. Cette démarche ne peu aboutir qu' à un échange purement conceptuel basé sur des informations de seconde main.
Le code de compréhension du langage n'a aucun besoin d'un dictionnaire.Il suffit seulement d'échanger nos impressions pour décrire ce que nous vivons en nous-même.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 10:32

Bulle a écrit:Donc, et la suite de ton explication me semblant tout aussi absconse que pleine de vent ne me satisfait pas et je renouvelle ma question : dans le lien donné plus haut quelle est la définition du mot conscience qui te permet d'affirmer comme tu l'as fait plus haut :
Code:
La conscience n'a aucun état de perception différents. La conscience ne perçois pas..... elle est perçue.... plus ou moins sommairement.
Après tu pourras décliner si tu veux la conscience vue de la terre ou vue du ciel...Mais il faudra bien entendu argumenter sourire
Pour commencer notre échange, je te propose d'affiner les 3 notions suivantes :

INFINI :Ce qui n'a aucune limitation sous quelque forme que ce soit.

FINI : Ce qui a des limites (le temps, l'espace, les nombres, les objets, etc….).


INDEFINI : Ce qui s'approche des limites du fini (le temps, l'espace, les nombres, les objets, etc….) sans jamais pouvoir les atteindre (et encore moins en sortir ou les dépasser ).

Si les définitions que tu lis ne te parles pas tu peux me proposer les tiennes.
A partir de là nous essayerons d'établir un protocole d'accord en communication signé en triple exemplaires avec validation par l'administration centrale.

Ce qui je l'espère nous permettra d'appronfondir ma phrase concernant la conscience.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 10:44

Message supprimé - Article 15

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Bulle le Jeu 24 Mai 2012 - 10:44

Ne dévie pas le sujet s'il te plaît. Il est question du mot conscience pas d'autre chose et la question est : "dans le lien donné plus haut quelle est la définition du mot conscience qui te permet d'affirmer comme tu l'as fait plus haut :
Code:
La conscience n'a aucun état de perception différents. La conscience ne perçois pas..... elle est perçue.... plus ou moins sommairement
Spoiler:
Merci également de prévisualiser afin de faire des quotes correctes...

_________________
Hello Invité ! Le Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Quizzj10du 01 janvier 2020 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
Bulle
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 45397
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par zizanie le Jeu 24 Mai 2012 - 10:52

4mol a écrit:
gaston21 a écrit:J'apprends, je ne doute pas une seconde de ta bonne foi, mais je pense qu'au cours des ans l'expérience que tu as vécue s'est transformée peu à peu et qu'elle est devenue dans ta mémoire ce que tu relates aujourd'hui .
On ne maîtrise pas toujours ses souvenirs. Et puis, il arrive qu'on pense avoir vécu des évènements qui n'ont été en définitive que produits de l'imagination ou du rêve . Il arrive aussi qu'on se trouve dans un état intermédiaire, entre éveil et sommeil, et qu'on ne sait plus trop si c'est du réel ou de l'imaginaire . Pour ma part, j'ai le sommeil très léger, et il m'arrive de vivre des évènements imaginaires, mais je m'en aperçois quand je me réveille! Je vis par exemple un accident grave ( déraillement par exemple ) et je me retrouve dans mon lit. C'est grave, docteur ?.
C'est très grave mon petit gaston ,tu viens de dépasser la ligne du hors sujet... te voici,donc, expulsé du terrain ... ceci jusqu'à la prochaine mi-temps.
Je le trouve au contraire en plein dans le sujet, Gaston!
Des impressions subjectives, des mots et des concepts mal définis ne se référant à aucun dictionnaire, des références obsolètes, des généralisations sur un phénomène unique et passé, non reproductible d'après l'aveu même de son auteur.
Tout cela est vraiment très très léger ... C'est vraiment énormément de bruit pour si peu.

Vouloir échafauder une théorie fumeuse sur un tel tas de cendres me semble relever plus de l'enfumage que de la métaphysique. Mais bon, ça nous change un peu du style de CdL. câlinchat
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Jipé le Jeu 24 Mai 2012 - 10:56

Zizanie:
Vouloir échafauder une théorie fumeuse sur un tel tas de cendres me semble relever plus de l'enfumage que de la métaphysique.
Voilà un excellent résumé, je plussoie bravo

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par _4mol le Jeu 24 Mai 2012 - 10:56

Bulle a écrit:Ne dévie pas le sujet s'il te plaît. Il est question du mot conscience pas d'autre chose et la question est : "dans le lien donné plus haut quelle est la définition du mot conscience qui te permet d'affirmer comme tu l'as fait plus haut :
Code:
La conscience n'a aucun état de perception différents. La conscience ne perçois pas..... elle est perçue.... plus ou moins sommairement
Pour commencer notre échange, je te propose d'affiner les 3 notions suivantes :

INFINI :Ce qui n'a aucune limitation sous quelque forme que ce soit.

FINI : Ce qui a des limites (le temps, l'espace, les nombres, les objets, etc….).


INDEFINI : Ce qui s'approche des limites du fini (le temps, l'espace, les nombres, les objets, etc….) sans jamais pouvoir les atteindre (et encore moins en sortir ou les dépasser ).

Au regard des Ces 3 propositions et vue de la terre:
Les états de perceptions et les perceptions sont : soit défini soit indéfini
La conscience est: infini
Comme veut que, nous, qui sommes délimités par :l'espace, le temps, la matière, les pensées, les perceptions et leurs états associés....nous puissions apprénhender directement la conscience (bien sur en se référant exclusivement à mes 3 propositions précédentes)?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Bean le Jeu 24 Mai 2012 - 11:02

Peut-être que la discussion devrait être:
Pourquoi lorsque des individus différents vivent une telle expérience d'état de conscience modifiée, certains restent rationnels et d'autres basculent vers l’irrationalité la plus débridée? sourire

Personnellement, je pense que certains individus ont un désir inconscient de s'échapper du monde réel qui ne les satisfait pas pour se réfugier dans un monde rêvé qui les rassure et leur convient d'avantage. Mais ce n'est que mon humble avis. sourire
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Jipé le Jeu 24 Mai 2012 - 11:08

Bean a écrit:Peut-être que la discussion devrait être:
Pourquoi lorsque des individus différents vivent une telle expérience d'état de conscience modifiée, certains restent rationnels et d'autres basculent vers l’irrationalité la plus débridée? sourire

Personnellement, je pense que certains individus ont un désir inconscient de s'échapper du monde réel qui ne les satisfait pas pour se réfugier dans un monde rêvé qui les rassure et leur convient d'avantage. Mais ce n'est que mon humble avis. sourire
Tu rejoins ce que je disais sur l'ésotérisme dans ce sujet Ici
La différence c'est que "j'apprends" n'a pas l'air de vouloir en tirer profit sur le dos des autres...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27245
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage d'un néo-Déiste - Page 4 Empty Re: Témoignage d'un néo-Déiste

Message par Bean le Jeu 24 Mai 2012 - 11:11

4mol a écrit:
Au regard des Ces 3 propositions et vue de la terre:
Pourquoi vue de la terre, tu as un autre point de vue ou faut-il plutôt lire "et du point de vue de 4Mol"?
4mol a écrit:
Les états de perceptions et les perceptions sont : soit défini soit indéfini
La conscience est: infini
Comme veut que, nous, qui sommes délimités par :l'espace, le temps, la matière, les pensées, les perceptions et leurs états associés....nous puissions apprénhender directement la conscience (bien sur en se référant exclusivement à mes 3 propositions précédentes)?
Tu ne redéfinis pas plutôt l'Esprit Saint? interroge
Bean
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum