La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par drif le Mer 21 Mai 2008 - 13:39

Exemple le "délit de chrétienté"


http://www.lefigaro.fr/international/2008/05/21/01003-20080521ARTFIG00017-une-offensive-antichretienneen-algerie.php

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par lechanteur le Ven 23 Mai 2008 - 9:00

Bonjour ,

Ce n'est pas grand chose normalement elle mérite la peine de mort.


Marie

lechanteur
Affranchi des Paradoxes

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 28/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par _bradou le Ven 23 Mai 2008 - 11:52

Pas seulement. Pas seulement en Algérie et pas seulement la liberté de conscience. Dans touts les anciennes colonies des salauds, de connivence avec leur anciens maîtres se sont accaparé le pouvoir et ne veulent plus le lâcher . Au pillage des anciennes colonies qui se poursuit toujours sous d'autres formes, insidieuses mais tout aussi efficace, s'ajoute celui de ces dirigeants félon qui transfèrent leurs richesses mal acquises pour les cacher chez leurs amis de washington, de Paris et de Londre. Pour se maintenir, ils tiennent en main le gendarme, le juge, la finance, les médias, le précheur et la pire des armes, l'école.
Forts de ce pouvoir, ils plombe la société,paralysent l'économie, étouffe toute velléité de démocratie, encourage l'obscurantisme, le fanatisme, l'arriération, l'archaîsme, et les pratiques religieuses rétrogrades du moyen âge. N'a-t-on pas vu des femmes envahir les rues pour revendiquer la polygamie et désavouer les rares voix qui militent pour leur libération. C'est dire l'ampleur des ravages causés par les preches, les médias et l'école. Même l'enfance n'est pas épargné par ces criminels.
_bradou
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par drif le Ven 23 Mai 2008 - 13:16

lechanteur a écrit:Bonjour ,

Ce n'est pas grand chose normalement elle mérite la peine de mort.


Marie

Cet appel au meurtre correspond à ton profil


c'est surtout pas toi que j'espérais toucher avec ce genre de totalitarisme

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par sexylatino le Ven 23 Mai 2008 - 18:06

lechanteur a écrit:Bonjour ,

Ce n'est pas grand chose normalement elle mérite la peine de mort.
Marie
Tu transpire la haine islamique
Tu te rend compte que tu incite à la haine et que tu fais de la peine ??

sexylatino
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 158
Localisation : region parisienne
Identité métaphysique : Chrétien animiste fétard
Humeur : ça dépend le temps
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Takeo le Ven 23 Mai 2008 - 18:52

lechanteur a écrit:Bonjour ,

Ce n'est pas grand chose normalement elle mérite la peine de mort.


Marie
Ce que je trouve admirable dans ce forum, c'est qu'on y a la possibilité d'y rencontrer les gens les plus abjects qui soient.
Peine de mort pour croyance religieuse :shock: .
Et on s'étonne après de l'image que peut parfois avoir l'Islam en occident... Suspect

Takeo
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Identité métaphysique : Athée grâce à Dieu
Humeur : Ca dépend
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par BlingBlingTheGod le Ven 23 Mai 2008 - 19:48

Attention Takeo ce n'est pas Lechanteur qui est abjecte mais son post.

Pas de prise à partie Wink

BlingBlingTheGod
Aka The Cre8or

Masculin Nombre de messages : 2101
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : pas mal
Humeur : aucune
Date d'inscription : 22/03/2008

https://www.forum-metaphysique.com

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par saladin1986 le Ven 23 Mai 2008 - 19:54

Editez par l'architecte : complet hors sujet

saladin1986
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Identité métaphysique : Islam
Humeur : neutre
Date d'inscription : 10/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Takeo le Ven 23 Mai 2008 - 20:43

Edité par l'architecte : Revenez au sujet

Takeo
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 12
Identité métaphysique : Athée grâce à Dieu
Humeur : Ca dépend
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Gerard le Ven 23 Mai 2008 - 22:49

drif a écrit:Exemple le "délit de chrétienté"


http://www.lefigaro.fr/international/2008/05/21/01003-20080521ARTFIG00017-une-offensive-antichretienneen-algerie.php
:sicroll: Petite remarque :

Un lien doit être commenté et si possible reproduit.

Moi je n'arrive pas à atteindre ce lien et de toute façon, un jour ou l'autre, ce lien n'existera plus.

Neutral On fera comment pour savoir de quoi parle ce post ?

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie 1208713810 De quoi parle ce post au fait ? Faut que je devine ?

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 10023
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par drif le Ven 23 Mai 2008 - 22:58

C'est un article du Figaro et moi je l'atteint d'un seul clic, lol !


Une offensive antichrétienne en Algérie
De notre envoyé spécial à Tiaret Arezki Ait-Larbi
20/05/2008

Interpellée en possession de bibles et d'évangiles, Habiba Kouider est accusée de «pratiquer un culte non musulman, sans autorisation». Notre correspondant a suivi son procès mardi.
Le tribunal correctionnel de Tiaret a abrité, mardi, un procès surréaliste. L'accusée, Habiba Kouider, une chrétienne de 37 ans, est éducatrice dans une crèche. Elle comparaît pour détention de livres religieux, un délit passible de ­prison depuis l'adoption, en février 2006, de la loi qui régle­mente «les cultes non musulmans». Le 29 mars 2008, alors qu'elle se rendait en bus d'Oran, où elle fréquente l'école biblique, à Tiaret, son lieu de résidence, elle est interceptée par des gendarmes. Dans son sac, ils découvrent les pièces à conviction : des bibles et des évangiles. Ils l'arrêtent et la transfèrent à la police, qui la place en garde à vue. Plusieurs officiers se relaient alors pour un interrogatoire humiliant de la «mécréante». Le lendemain, elle est présentée au procureur, qui lui propose un curieux marché : «Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !» Réservée, presque timide, Habiba Kouider a peur, mais elle refuse de renier sa foi.


Trois ans de prison requis

Mardi, face au juge qui la presse de questions ironiques, elle répond avec dignité. «Quelle est ta religion ?» demande le magistrat. «Je suis chrétienne. Je me suis convertie en 2004 à l'église d'Oran», répond-elle d'une voix presque inaudible. Avec un sourire méprisant, le juge reprend : «Les curés t'ont fait boire leur eau bénite qui mène au Paradis.» Elle ne répond pas.

En remarquant la présence de journalistes dans la salle, le juge les interpelle : «Avez-vous une autorisation pour prendre des notes ?» Me Khelloudja Khalfoun, qui défend l'inculpée, intervient : «L'audience est publique, les journalistes ont le droit d'être là.» ­Lorsque les robes noires de Tiaret, sollicitées pour «défendre la chrétienne», se sont défaussées, les dignitaires de l'Église protestante se sont tournés vers cette avocate du barreau de Tizi-Ouzou, rompue aux procès sensibles. Le juge perd son calme, menace de «prendre des mesures», avant de confisquer les carnets des journalistes !

Sous le regard de la presse, les magistrats perdent de leur arrogance. Sans conviction, le procureur rappelle que «l'islam est religion d'État» avant de requérir trois ans de prison ferme. Me Khalfoun plaide «la liberté de conscience garantie par la Constitution» et demande la relaxe de sa cliente. Un résumé de deux visions antago­nistes qui s'affrontent dans la société algérienne. Le verdict sera rendu le 27 mai. Le même jour, devant le même tribunal, six autres chrétiens comparaîtront pour «distribution de tracts visant à ébranler la foi des musulmans».

Depuis janvier 2008, les procès pour «délit de chrétienté» se sont multipliés dans l'Ouest algérien, notamment à Oran, Mascara et Bel-Abbès. Comme les militants d'opposition de la dictature du parti unique, les néoconvertis sont contraints de vivre leur foi dans la clandestinité. Sans rire, le ministre algérien des Affaires religieuses se veut rassurant : «La communauté chrétienne jouit de tous les droits ; mais nous luttons contre les sectes !»

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Gerard le Ven 23 Mai 2008 - 23:19

:louer: Merci pour ton effort Drif !

dubitatif Mais quel est ton avis sur le sujet ?

Moi je me pose la même question que pour toutes les violences religieuses survenues en Algérie : Qui sont les véritables responsables ?

Je croyais que le gouvernement algérien était profondément anti-intégriste.

Alors, "condamner des chrétiens pour leur croyance", est-ce une façon de donner des points aux intégristes, ou de montrer que le régime doit être soutenu si on veut que les chrétiens soient défendus ?...

Quelle que soit la réponse à cette question, il est clair que Bouteflika est un dictateur camouflé qui surfe sur la terreur islamique. (Un peu comme le pouvoir Pakistanais).

De plus, faut pas jouer les étonnés. j'ai trouvé ceci sur Wipikedia, à propos de la religion en Algérie :

Algérie : L’islam sunnite est la religion d'État.
La Constitution algérienne garantit à tous les citoyens une liberté du culte, et l'État en assure la protection. Les imams, prêtres et rabbins dépendent du ministère des Cultes et sont rémunérés par l’État algérien. La liberté de culte s'accompagne cependant de certaines restrictions pour les cultes autres qu'islamique, en accord avec le statut de l'Islam comme religion d'État, comme la prohibition du prosélytisme ou encore l'obligation d'une autorisation de prêcher par l'autorité religieuse agréée par les autorités algériennes.


:sicroll: Bon c'est clair... Avec une telle loi, n'importe quel non-musulman peut- être accusé de prosélytisme. C'est au bon vouloir du prince...

dubitatif Est-ce de l'Islam ?

Aux musulmans de nous le dire...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 10023
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par drif le Ven 23 Mai 2008 - 23:30

Tu crois que c'est le gouvernement algérien qui a inventé les hadiths qui décrètent que l'apostat doit être mis a mort ?

Donc heureusement que le gouvernement algérien ne va pas jusqu'a appliquer les décret du Prophète de l'islam

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Gerard le Ven 23 Mai 2008 - 23:56

drif a écrit:Donc heureusement que le gouvernement algérien ne va pas jusqu'a appliquer les décret du Prophète de l'islam
:punk: Ha oui ! Bravo Bouteflika !

Faut le laisser au pouvoir ! Et s'il est menacé, faudra envoyer la légion pour le protéger !

dubitatif Mais suffit-il d'être anti-integriste pour être quelqu'un de bien ?

Il parait que Sadam Hussein avait une grande tolérance pour les chrétiens en Irak. Cela ne l'a pas protégé pour autant...

Si l'intégrisme est un outil politique, l'anti-intégrisme en est un aussi. Je crois que Bouteflika se fout pas mal de la tolérance ou de la non-tolérance envers les chrétiens. C'est juste un joueur d'échec et il déplace ses pions.

Neutral Quant aux hadiths qui préconisent d'égorger les infidèles, je le répète : c'est aux musulmans de nous dire si c'est cela "leur Islam"...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 10023
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par drif le Sam 24 Mai 2008 - 8:58

lol ! tu as une faculté imprésionnante d'essayer de détourner du sujet. Nous ne parlons pas de politique et je ne suis pas là pour faire l'opologie de la dictature algérienne. Si toi tu mets sur le même plan le régime algérien et les islamistes, moi pas. Avec le régime algérien nous sommes au moins au courant de ce qui se passe là-bas parce que des journatistes sont encore libres d'en parler. Avec les islamistes, les journalistes n'auraient aucun moyen d'en parler


http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=94813

Inquiétantes dérives

Avec une étrange fébrilité, les autorités algériennes sombrent dans une intolérance inimaginable il y a une année et qui balise le terrain aux forces obscurantistes les plus rétrogrades. En effet, depuis plusieurs mois s’est ouverte une chasse aux Algériens qui se sont convertis au christianisme. Voilà que détenir les Evangiles est devenu un délit passible des tribunaux. Une chrétienne algérienne vient d’être traînée devant un tribunal à Tiaret et le juge lui a demandé froidement de choisir entre la prison et la mosquée. Du jamais vu depuis l’accession du pays à l’indépendance. Mais aucune autorité n’intervient pour mettre le holà à ce climat délétère qui nuit gravement à l’image de marque de l’Algérie, où ce qui lui en reste, d’autant qu’elle vit une descente aux enfers depuis presque une décennie. Aucune voix, malheureusement, ne s’élève pour dénoncer cette « chasse aux sorcières » qui est une grave atteinte à la liberté de conscience et une détestable violation de la Constitution, laquelle garantit le libre exercice du culte. Pourquoi un tel silence même chez les forces démocratiques ? Qui a donné les instructions pour mener cette campagne contre la pseudo-évangélisation ? La réalité est que nous sommes dirigés par un pouvoir qui nage en plein dans le mysticisme, au risque de voir des régions s’affronter à d’autres régions. Le locataire d’El Mouradia a lui-même exprimé son intolérance en affirmant sa préférence pour l’islamisme contre la démocratie, et c’est peut-être pour lui faire plaisir, si ce n’est pas lui qui a donné les ordres, que les gouvernants ne veulent pas mettre un frein à cette incroyable dérive. Le peuple algérien est connu pour sa tolérance et pour son respect pour toutes les religions. Il a protégé par exemple les juifs quand, durant la Seconde Guerre mondiale, le régime de Vichy les pourchassait. Cette folie anti-chrétienne vise incontestablement à introduire le wahhabisme au cœur de la société algérienne. L’Islam est en train de se répandre en Europe et aux Amériques mais, à ce qu’on sache , les autorités de ces contrées n’ont manifesté aucune inquiétude. Et nous avons tendance à oublier que nous crions au racisme, lorsque par hasard des réticences sont exprimées dans une quelconque ville occidentale contre la construction d’une mosquée.

Tayeb Belghiche

Gerard a écrit:Quant aux hadiths qui préconisent d'égorger les infidèles, je le répète : c'est aux musulmans de nous dire si c'est cela "leur Islam"...

...

lol ! Muslim, Boukahri et Nawawi pour ne parler que des plus connus, ne sont pas musulmans ? Les hadiths qu'ils rapportent c'est bien les musulmans qui les qualifie de "sahih" c'est a dire purement authentique.
les musulmans ont toujours su que changer de religion est un délit passible de la peine de mort. Ils pourront bien le nier mais les faits son là, les msulmans qui quittent l'islam sont toujours intimidés, descriminés, montré du doigt et dans les cas les plus extrémes, la peine de mort préconisée par Muhammed est appliquée sur eux

drif
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 307
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : raisonnable
Date d'inscription : 01/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie Empty Re: La liberté de conscience n'est pas a l'ordre du jour en Algérie

Message par Gerard le Sam 24 Mai 2008 - 20:26

drif a écrit:lol ! tu as une faculté imprésionnante d'essayer de détourner du sujet. Nous ne parlons pas de politique et je ne suis pas là pour faire l'opologie de la dictature algérienne.
Neutral C'est pourtant bien un sujet éminament politique !

Je ne dis pas que tu en fais l'apologie, mais est-ce que tu crois sincèrement que Bouteflika se soucie vraiment des apostats dans son pays ? IL S'EN FOUT ! Il y a 99% de musulmans en Algérie, donc ce n'est pas la conversion chrétienne d'une poignée de musulmans qui va l'inquiéter ! Il s'agit donc uniquement d'une démarche politique pour plaire aux uns et faire pression sur les autres.

Donc, c'est comme Sarkozy qui veut interdire le voile aux lycéennes : je ne crois pas que ce soit une action "du chritianisme". C'est juste de la propagande populiste pour ramasser des voix...

...

drif a écrit:lol ! Muslim, Boukahri et Nawawi pour ne parler que des plus connus, ne sont pas musulmans ? Les hadiths qu'ils rapportent c'est bien les musulmans qui les qualifie de "sahih" c'est a dire purement authentique.
:sicroll: Oui, justement : les musulmans "connus" sont aussi dans une attitude de "posture stratégique", ça ne veut pas dire que le musulman de base a envie de trucider son voisin chrétien.

Quant aux hadiths, ils sont peut-être "purement authentiques", mais la loi de Moîse qui dit que celui qui ne respecte pas le Shabatt mérite la mort, est aussi "purement authentique"... ça n'empêche pas les juifs de décider de ne pas l'appliquer...

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
Gerard
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 10023
Age : 58
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

https://forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum