Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Ven 29 Juin 2012 - 16:24

Bonjour

Ce post sur les nombres pour éviter les lacs brumeux des aprioris.
Vous savez le sempiternel ‘combat’ scientiste/Croyant/athée sourire
Oui échanger les points de vue est bénéfique (et même les dépasser pour qu’il y ait un gain ou pas) En effet il est inutile de vouloir nager si on ne lâche pas son rocher.

UN et MULTIPLE sont analogues.
Dans toute chose, deux aspects opposés, des "contraires" qui en réalité sont les extrêmes d’un même objet entre lesquels sont intercalés des degrés différents. Tout est polarisé, la polarisation est principe. Une pièce de monnaie est « polarisé » elle possède un coté pile et un coté face. Sur le mental Haine et Amour sont polarisés… Sur tout les plans, matériel mental et spiritu el.


La vie ne serait-elle pas simplement le passage d'une "extrémité" d'un paradoxe à l'autre ... les deux se retrouvant en opposition dans l' "état"... dans l'instant ...et la Vie qui est la succession de ces glissements d'"états" ? Un changement de polarisation, de vibration ? Qui ne peut cesser puisque le rythme est constant (de surcroit un principe de l’existant)
Ainsi entre bien et mal ... guerre et paix ... jour nuit ... naissance mort ... santé maladie ...la joie et la tristesse .... Particulier général ; l'un et le multiple ...le JE et le NOUS ! Le plus le moins, attraction répulsion etc.. etc…. Tout ces états se superposent et inter-agissent !
« Par l'action de l'Amitié le multiple tend à constituer une unité ; par l'action de la Discorde l'unité se disjoint et donne lieu à la pluralité. Les deux forces motrices sont des antagonistes perpétuels, mais alternativement l'une ou l'autre tend à prendre le dessus »
Empédocle

Le un / multiple, même / différent, Extérieur / Intérieur, Amour / Haine sont analogues. Ils ne sont différent qu’en degrés mais provienne d’un « souffle » unique (qui est seul réalité éternelle) dont provient les deux forces antagonistes de l’univers et ensuite la manifestation dans son ensemble. Ce souffle n’est pas la manifestation en soi mais ce qui la maintient. Inter-dépendance, Inter-relation, La relation prime l'être.
L’homme seul n’est rien. Le verbe est relation

« Les êtres, les choses et les phénomènes ne sont en réalité que des équilibres dynamiques YIN-YANG. Rien n’est absolument stable ni en état d’immobilité complète et permanente dans l’univers. Tout est en mouvement perpétuel parce que l’interaction des deux forces YIN-YANG est elle-même perpétuelle. YIN-YANG s’attirent l’un l’autre, continuellement. »
Georges OHSAWA

Alors il y a peut être à gagner (ou perdre) en prenant conscience de la
relation plutot que la matiére ?
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par casimir le Ven 29 Juin 2012 - 17:07

Que penses-tu qu'il y a à gagner ou à perdre ?

casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Ven 29 Juin 2012 - 17:18

casimir a écrit:Que penses-tu qu'il y a à gagner ou à perdre ?
C'est une bonne question. Je n'ai pas la réponse.
La réponse dépends de chacun et le gain (ou la perte) sont semblable car
Le jeu sera toujours nul.
Mais l'échange (en soi)sera toujours du + du mouvement.
Je le préfére à l'immobilité du -, ou de la certitude.
Pour d'autres ce sera l'inverse, c'est pour ca que le "jeu" est nul, c'est notre impression qui ne l'est pas.


cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par casimir le Ven 29 Juin 2012 - 18:09

Alors dans un sens on ne perds que des illusions, que d'autres appellent certitudes.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par JO le Sam 30 Juin 2012 - 18:37

difficile de réaliser que nous ne serions qu'un processus relationnel, et pas une entité fixe .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par freefox le Sam 30 Juin 2012 - 19:19

casimir a écrit:Que penses-tu qu'il y a à gagner ou à perdre ?

Parfois nous avons plus à gagner en perdant et vise et versa.

Perdre ses illusions* pour gagner en lucidité par exemple.

Le point blanc dans le noir et le point noir dans le blanc indique que le yin est aussi dans le yang et inversement. sourire

*qui peuvent être certitudes pour certains comme l'avait précisé casimir.

freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par freefox le Sam 30 Juin 2012 - 19:50

Donc pour répondre à la question, vue de ma fenêtre amha l'unité et la pluralité vont l'un avec l'autre.
C'est l'état de toute chose, "Un" et plusieurs tout à la fois.

Je serait tenté de faire le rapprochement avec le "vide" quantique (un) et les particules (pluralité).
freefox
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par JO le Sam 30 Juin 2012 - 21:10

dans mon idée, c'est même tout à fait ça : le virtuel du vide quantique s'actualise en phénomènes ponctuels séparés , éphémères à plus ou moins long terme
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Lun 2 Juil 2012 - 12:05

JO a écrit:dans mon idée, c'est même tout à fait ça : le virtuel du vide quantique s'actualise en phénomènes ponctuels séparés , éphémères à plus ou moins long terme

Je dirais que "c'est cà" car le "tout à fait" est prétentieux de mon pdv.
En effet c'est même le brouillard.

Le parfait, vide, unité, réel, immuable, intemporel
Le perfectible, multiplexité, illusion, mutable, temporel

Comment s'articule la compatibilité entre ce qui est Parfait et ce qui est perfectible ? le fractal ?
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par casimir le Lun 2 Juil 2012 - 12:32

Alors la perfection n'existe pas. D'où vient cette idée d'imperfection ?
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Lun 2 Juil 2012 - 14:21

casimir a écrit:Alors la perfection n'existe pas. D'où vient cette idée d'imperfection ?
L'un ne peut exister sans l'autre (comme l'as précisé Freebox)
Perfection et im-perfection, Unité et multiplexité, Amour et Haine
etc..
Contribuent au mouvement qui améne l'équilibre.
Ils sont complémentaires sans jamais être absolu. Le Ying yang me vient à l'esprit, incluant le cercle et le rythme par la séparation ondulatoire ou tout est contenu. Une essence unique manifesté par deux opposés eux même double. Ca doit sans doute pas être clair.
Tellement de mots sur une idée. on perds le sens de l'idée avec les mots.

cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par Jipé le Lun 2 Juil 2012 - 14:23

Cana:
Le Ying yang me vient à l'esprit
C'est mieux si c'est le Yin...Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27260
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2020 que ma volonté soit faite...
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par casimir le Lun 2 Juil 2012 - 14:45

cana a écrit:
casimir a écrit:Alors la perfection n'existe pas. D'où vient cette idée d'imperfection ?
L'un ne peut exister sans l'autre (comme l'as précisé Freebox)
Perfection et im-perfection, Unité et multiplexité, Amour et Haine
etc..
Contribuent au mouvement qui améne l'équilibre.
Ils sont complémentaires sans jamais être absolu. Le Ying yang me vient à l'esprit, incluant le cercle et le rythme par la séparation ondulatoire ou tout est contenu. Une essence unique manifesté par deux opposés eux même double. Ca doit sans doute pas être clair.
Tellement de mots sur une idée. on perds le sens de l'idée avec les mots.


Tu es en train de me dire que la perfection n'est qu'une idée, complémentaire d'une autre idée l'imperfection. Tout comme l'idée du vide à pour complémentaire l'idée de la plénitude. Y'a plus qu'à fusionner le deux en Un lol!
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Lun 2 Juil 2012 - 16:27

Comment fusionner ce qui est déja UN ?
sourire
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par casimir le Lun 2 Juil 2012 - 16:34

Si c'est Un, ce n'est pas deux...alors plus de notion de complémentarité, juste des nuances.
casimir
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par gaston21 le Lun 2 Juil 2012 - 17:14

Réponse définitive mercredi ! Ca y est, on le tient, le dahut ! Non, le boson de H. ! C'est Dieu qui va faire une drôle de tête !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Lun 2 Juil 2012 - 20:49

gaston21 a écrit:Réponse définitive mercredi ! Ca y est, on le tient, le dahut ! Non, le boson de H. ! C'est Dieu qui va faire une drôle de tête !

oui sans doute parce que le boson de Higg est appelée particule de Dieu ... Choppe la balle !!
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par Edouard LaHonte le Mar 3 Juil 2012 - 10:50

Réponse définitive mercredi ! Ca y est, on le tient, le dahut ! Non, le boson de H. ! C'est Dieu qui va faire une drôle de tête !

Le boson de Higgs n'a rien à voir avec Dieu, c'est juste Leon Lederman qui a pondu un p'tit nom pour faire mousser le sujet. Confirmée, l'observation ne va que consolider le modèle standard en expliquant la brisure de l'intéraction électro-faible qui fait que les particules ont une masse. Le problème de l'unification reste entier.

Si Dieu il y a, il s'en cogne.

Si Lederman avait appelé son boson la particule des chiottes, tu penses que ça expliquerait soudainement pourquoi tes gogues sont crades quand tu les récures pas ? fatigué ou marre de
Edouard LaHonte
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Mar 3 Juil 2012 - 11:21

Edouard LaHonte a écrit:
Confirmée, l'observation ne va que consolider le modèle standard en expliquant la brisure de l'intéraction électro-faible qui fait que les particules ont une masse. Le problème de l'unification reste entier.

C'est confirmé mais le problème de l'unification reste entier rire
En fait rien n'est sur ? vous ne savez rien ? et vous cherchez ? ben voila Cool
L'analogie avec Dieu c'est que cette particule touche d'autres plan d'existence.
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par domnin le Mar 3 Juil 2012 - 12:05

20/12/05
Je persiste patin, pour moi ce qui est important, c'est ce qui se passe dans l'esprit humain. Pour penser Dieu, il faut avant tout comprendre l'homme. Que Jésus soit né d'une vierge doit être compris comme un phénomène humain et non comme une réalité matérielle inaltérable. Parce que toute réalité ne nous est accessible qu'à travers notre condition humaine. La science, dont l'objet est de traduire le monde physique en langage intelligible à l'homme, est elle aussi altérée, modifiée, triturée par nos inconscients et notre environnement de terriens. Par exemple ne trouves-tu pas qu'il y a comme un air de famille entre les théories unificatrices modernes de la physique, et la vieille révolution du monothéisme de Moïse? L'UN, patin, toujours l'UN, encore l'UN. Pourquoi l'UN alors que le monde est tellement COMPLEXE et MULTIPLE? Peut-être parce que nous avons besoin de simplifier à l'extrème des phénomènes que nous entrevoyons mais qui restent infiniment trop compliqués pour nos petits cerveaux de sapiens. Le UN nous arrange, il arrangeait les théologiens anciens, et il arrange encore les cosmologues modernes. Nous sommes fait comme ça, nous avons besoin de l'UN pour mettre du sens dans des mystères insondables que nous ne pourrons jamais percer. Pour moi, le plus grand de tous les mystères, c’est l’homme... Cordialement à toi, ami patin.

En mémoire de Patin Couffin, mon "meilleur ennemi", décédé en février 2008

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Jeu 5 Juil 2012 - 14:50

"Pour penser Dieu, il faut avant tout comprendre l'homme. Que Jésus soit né d'une vierge doit être compris comme un phénomène humain et non comme une réalité matérielle inaltérable"

Bonjour Domnin

Peut tu dévelloper stp sourire
Quel est ta vision de l'immaculée conception ?
N'est ce pas là une cosmogonie?
Merci d'avance
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par domnin le Ven 6 Juil 2012 - 12:12

cana,
Les cultes féminins se perdent dans la nuit des temps. Ils semblent bien plus anciens que les cultes masculins. Ceux-ci ne dateraient "que" de l'invention de la guerre qui serait elle-même une conséquence de la sédentarisation agricole. Finalement, dans l'histoire des sapiens, les "déesses mère" auront régné beaucoup plus de temps que les "dieux masculins" qui ne les ont supplantés que sur le tard.

Compte tenu de sa très longue primauté, on peut en effet supposer que les humains aient bâti une cosmogonie autour du divin féminin. Pour ma part je n'en ai pas la clé. Je sais quand même que les cultes féminins anciens sont souvent justifiés comme le mystère de la fertilité à une époque où les humains n'auraient pas encore fait la relation entre l'acte sexuel et la naissance de l'enfant neuf mois après. Cela pourrait être l'origine des nombreux mythes de Vierges enfantant. Perso, je me demande si cette explication, qui induit que le divin féminin ne serait basé que sur une ignorance, n'est pas une déformation de savants masculins... Quoique, l'idée de Dieu n'est-elle pas, fondamentalement, la prise de conscience de nos ignorances humaines?

Selon Jérémie Benoît, chez les celtes, le mois de mai était consacré à des rassemblements et des initiations de guerriers qui s’unissaient à des esprits d'animaux sauvages. Pendant cette période il était "prudent de ne pas procréer pour ne pas risquer de voir un esprit s'approprier un corps". Les chrétiens, par la suite, auraient respecté cette chasteté païenne et placé le mois de mai sous le signe de la Vierge...

Le 21 novembre 1964, Paul VI prononce le discours de clôture de la 3ème session du Concile Vatican II. Il y proclame Marie "Mère de l'Eglise" (Mater Ecclesiae), bien que ce titre ne figure pas dans la Constitution sur l'Eglise. Il précise: "Marie (...) est toute relative au Christ. La dévotion à Marie (...) est essentiellement destinée à orienter les âmes vers le Christ".

Le UN est-il masculin ou féminin?

domnin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 147
Localisation : Aix en Provence
Identité métaphysique : catho
Humeur : bonne
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par cana le Ven 6 Juil 2012 - 15:43

Domin merci pour ton explication.
Effectivement une Déesse Mére implique un peuple pacifique, tolérant et aimant.
Un Dieu male et vengeur implique les conquêtes, les guerres etc...
Personnellement je fais une différence entre Jésus et le Christ (Atma)
Je suis intiment concaincu que "l'Immaculée conception" est riche de signifiant.
Marie étant le "contenant" et le Christ le "contenu" ou substance.
cana
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par JO le Ven 6 Juil 2012 - 15:52

Avant les dieux, la mère universelle
, est un livre intéressant de CH. Desroches Noblecourt, sur les origines des religions .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ? Empty Re: Comment l’un peut il exister sans le multiple et inversement ?

Message par Tibouc le Ven 6 Juil 2012 - 17:50

cana a écrit:Domin merci pour ton explication.
Effectivement une Déesse Mére implique un peuple pacifique, tolérant et aimant.
Un Dieu male et vengeur implique les conquêtes, les guerres etc...
Personnellement je fais une différence entre Jésus et le Christ (Atma)
Je suis intiment concaincu que "l'Immaculée conception" est riche de signifiant.
Marie étant le "contenant" et le Christ le "contenu" ou substance.
Féminin=paix et masculin=guerre ?
C'est un peu sexiste quand même...
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum