Pilule du lendemain (10 ans)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Sam 14 Juil 2012 - 21:04

Bonjour à tous

En plus des avortements classiques, il faut connaitre ce nouveau type d'avortement plus facile et accessible, et gratuit pour les mineurs à l'infirmerie scolaire.

Pilule du lendemain (10 ans) Images?q=tbn:ANd9GcQPYVBCjFNRnTL5BnSlUtmqR4nKWlNxravrPLZXZZtCVOk-om-zvA

---

"La "pilule du lendemain" fête ses 10 ans. La France fait figure de précurseur en matière de contraception d'urgence puisque ce fut, en 2001, le premier pays à délivrer les comprimés sans ordonnance."

(Lien)

---

Alors avortement ou contraception ?

"Elle a deux modes de fonctionnement qui se conjuguent selon le moment auquel elle est prise :

- Bloquer l'ovulation : si le rapport a eu lieu avant l'ovulation, la pilule du lendemain empêche que l'œuf quitte l'ovaire. Il n'y aura donc pas fécondation.

- Stopper la nidification : si le rapport a eu lieu après l'ovulation, la pilule du lendemain empêche que l'œuf aille se nicher dans la paroi de l'utérus et se développe."

(Lien)

---

Donc s'il y a ovule, il y a avortement avec la pilule du lendemain.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par zizanie le Sam 14 Juil 2012 - 21:16

Coeur de Loi a écrit:
Donc s'il y a ovule, il y a avortement avec la pilule du lendemain.
Et alors, c'est pas toi qui avorte?
Lâche donc la grappe des femmes avec tes histoires, l'avortement existe aussi naturellement, surtout au cours des premiers jours de grossesse, si ton Jéhovah n'en voulait pas, ce ne serait pas possible.
Et puis, à ce stade, on est très loin de la limite de l'avortement thérapeutique.
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Sam 14 Juil 2012 - 21:21

Tu parles des accidents, les fausses couches.

J'informe, et je pense que l'enfant appartient aux 2 parents et non pas à la femme seule. Donc les hommes sont responsables aussi de leur enfant en développement avant la naissance.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Ling le Sam 14 Juil 2012 - 21:32

Non, vous n'informez pas, vous faîtes une répugnante propagande...nuance.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Sam 14 Juil 2012 - 21:36

Qu'est ce que tu contestes dans mon information sur l'avortement possible par la pilule du lendemain ?

J'ai mis les sources, tout est vérifiable.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par zizanie le Sam 14 Juil 2012 - 21:57

Don't feed ... stop
zizanie
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par troubaadour le Dim 15 Juil 2012 - 11:42

CDL Quelle différence fais tu entre le fait d’empêcher un spermatozoïde d'atteindre l'ovule et le fait d’empêcher un ovule d'atteindre l'uterus ?

troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par maya le Dim 15 Juil 2012 - 11:53

Coeur de Loi a écrit:Tu parles des accidents, les fausses couches.

J'informe, et je pense que l'enfant appartient aux 2 parents et non pas à la femme seule. Donc les hommes sont responsables aussi de leur enfant en développement avant la naissance.

CDL,mon corps m'appartient et toute femme peut disposer de son corps comme ELLE l'entend.Avoir un enfant ou décider que ce n'est pas le moment. L'idéal c'est une contraception régulière mais en cas d'urgence la pilule du lendemain ou mème un avortement c'est SON affaire personnelle.
maya
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Charly Alverda le Dim 15 Juil 2012 - 12:09

Bonjour,

Autour de l'hopital Tenon, lieu ordinaire des agissements (souvent avec violences !) des "anti-avortements", on trouve ce genre de tags : "Ne mettez pas vos rosaires dans nos ovaires."

Nous ne sommes, vous n'êtes, pas des objets... ni des sujets , ni des "personnes" ; "nous" le croyons - parce que nous le pensons. Il n'y a que des pensées intermittentes qui, par la mémoire du conditionnement de la petite enfance, donne l'illusion de la continuité d'une "personne".

La Vie éternelle et le Nirvana ne sont plus loin de vous que la pensée qui vous occupe à l'instant même.
Quand vous dormez, la personne : "moi" n'existe pas ! Alors réveillez-vous les cathos... et tous les autres.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : à l'Ouest !
Identité métaphysique : robot humanoïde
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 29/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Dim 15 Juil 2012 - 13:09

Bonjour à tous

1 - Un ovul fécondé peut donné un être vivant dans les conditions normales de développement.
2 - L'embryon n'est qu'un stade de développement d'un être vivant de sa conception jusqu'à sa mort.
3 - Le foetus devrait appartenir aux parents et pas à la femme seule.
4 - La mort d'un citoyen est l'affaire de la société et de chacun.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Ling le Dim 15 Juil 2012 - 13:13

Pilule du lendemain (10 ans) Don-t-feed-the-troll_13314

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Charly Alverda le Dim 15 Juil 2012 - 14:02

"La mort d'un citoyen est l'affaire de la société et de chacun." écrit C. de Moi, pardon de Loi !

Nous avons (au moins !) un point commun, quand vous rêvez, vous rêvez en couleur ! Citoyen ??? Il n'y a plus de citoyens depuis qu'à l'occasion des fêtes de fin d'année (faim damnée ?) 1972 - quand (presque) tout le monde réveillonnait, une loi a vendu ce pays aux banquiers. Elle fut promulguée au Journal Officiel le 4 janvier 1973. Ce qui n'empêcha pas le "bon" peuple d'élire président Valéry Giscard (d'Estaing) peu de temps après son "emprunt" qui coûta une fortune toujours à ce bon peuple dont vous vous réclamez en tant que citoyen. Un peu de pudeur, à minima de sérieux, s'il vous plaît. merci

C...a

Charly Alverda
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : à l'Ouest !
Identité métaphysique : robot humanoïde
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 29/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Dim 15 Juil 2012 - 14:12

Ce n'est pas la rubrique humour ou poésie, merci de ne pas faire de hors sujet.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Charly Alverda le Dim 15 Juil 2012 - 15:16

Je ne fais hélas pas d'humour sur ce sujet, cela pourrait m'ennuyer de ne plus être citoyen. Même pas, je suis cosmopolite ! mais n'employez pas de termes erronés ! Merci.

C...a

Charly Alverda
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 24
Localisation : à l'Ouest !
Identité métaphysique : robot humanoïde
Humeur : fluctuante
Date d'inscription : 29/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Nuage le Dim 15 Juil 2012 - 18:43

"La pilule du lendemain, la mort d'un citoyen."

Mais n'importe quoi, il n'y a pas de citoyen alors qu'il n'y a même pas de fécondation de l'oeuf ou que celui-ci n'est pas niché dans la paroi de l'utérus pour se développer.
Et puis même le foetus, n'est pas un citoyen.

Merci la pilule du lendemain, qui permet en cas d'urgence de ne pas faire trainer les choses quand un préservatif pète.
Reste après encore l'angoisse et l'attente du test HIV.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Dim 15 Juil 2012 - 19:20

Oui, un citoyen est défini par la loi, donc le terme n'est pas forcement vrai, je le retire.
J'aurais du dire être vivant ou humain pour notre espèce.

---

Ensuite c'est un choix politique de savoir qui peut vivre ou mourir pour maintenir l'ordre public, je parlais juste de l'aspect biologique, s'il y avait avortement ou pas selon les circonstances.

Bref, c'était pour info, je ne fais pas de politique.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Trouvère le Dim 15 Juil 2012 - 20:10

CdeL,
De quoi te mêles-tu ?? As-tu fait des gosses ????????????????????????
Ma femme et moi en avons faits.. et heureusement qu'il y avait la pilule..
Dès que j'enlevais mon pantalon, ma femme était enceinte.. Il ne suffit pas de les faire, il faut les élever..

ALORS, VIVE LA CONTRACEPTION, LES PILULES DU JOUR ET DU LENDEMAIN ET LES CAPOTES !

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Trouvère le Dim 15 Juil 2012 - 20:15

C de L ,

Tu dois le savoir.. Descendre en marche n'est pas très jouissif.. Que fais-tu pour ne pas avoir de môme, C de L ???

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par _Coeur de Loi le Dim 15 Juil 2012 - 20:37

Moi j'informe, ne n'ai pas de solution à donner.

Je ne fais pas de politique.
_Coeur de Loi
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par stana le Dim 15 Juil 2012 - 21:26

Trouvère a écrit:CdeL,
De quoi te mêles-tu ?? As-tu fait des gosses ????????????????????????
Ma femme et moi en avons faits.. et heureusement qu'il y avait la pilule..
Dès que j'enlevais mon pantalon, ma femme était enceinte.. Il ne suffit pas de les faire, il faut les élever..

ALORS, VIVE LA CONTRACEPTION, LES PILULES DU JOUR ET DU LENDEMAIN ET LES CAPOTES !
BRAVO Trouvère!Entièrement d'accord avec toi.
Déja,l'avortement ne me choque nullement,tout le monde le sais et j'en suis contente.Je ne vois pas en quoi ce serait un meurtre,tant que le foetus n'es pas un tans soit peu viable-ce n'est qu'à partir de ce moment-là qu'il devient devient un être humain,une personne,donc à partir de ce moment-là que cet acte devient un crime.Seul ce dernier cas me choque,sauf pour des raisons médicales bien sûr.
Oh,je connais la positions des catholiques notament,concernant la pillule du lendemain.Quand bien même l'ovul est fécondé,ça se passe au tout début;appelé ça un avortement,c'est nettement exagèré,c'est même n'importe quoi!Où est le foetus?Le résultat de la fécondation est microscopique!Les catho vraiment fondamentalistes considèrent que l'emploi de cette pillule est bien un avortement,donc un meurtre selon leurs critères...J'ai plusieur fois pris la pillule du lendemain,c'est normal,heureusement que ça existe en cas d'urgence!!!Une fois,j'ai entendu l'un de ces fondamentalistes dire,le plus sérieusement du monde,qu'une femme agissant ainsi est une mère infanticide multirécidiviste...le problème,c'est que des femmes plus fragiles que moi culpabiliseraient pour rien,du coup.Moi,je rigole:ils sont fous!Il faut être con pour sortir des absurdités pareil...
Bien sûr,on pourrait leur objecter:si la femme craint un risque de grossesse et ne veut pas,le cas échéant,la mener à terme de toute façon,elle ne doit pas prendre cette pillule et avorté au bout de deux-trois mois?Alors que sans traumatisme,elle aurait pus utilisé ce contraçeptif d'urgence,en vente libre?...Mais je sais qu'ils répondraient qu'il faut de toute façon mener sa grossesse à terme,et qu'à leurs yeux,il n'y a aucune différence entre prendre cette pilule ou interrompre une grossesse,quelque soit le nombre de moi ou de semaines...que la personne est toute entière depuis la seconde de la fécondation jusqu'à sa naissance et au-delà...lol!Ainsi prendre la pillule du lendemain,c'est comme assassiné un bébé à sa naissance...
Certains de ces catho font des cercles de prière pour le repas des ames des"enfants"(lol)tués par sterilets,pilules du lendemain,etc...
J'espère vraiment que ces effroyables sornettes ne traumatisent pas trop de jeunes filles!
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 45
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par gaston21 le Dim 15 Juil 2012 - 22:52

CdL, avant de faire la morale, dis-nous si au moins une fois tu as placé ton sceptre à l'endroit qu'indiquait de façon précise le grand Thomas d'Aquin !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Nuage le Lun 16 Juil 2012 - 1:31

Par contre ma gynécologue, à l'époque où il n'existait qu'une seule pilule du lendemain qu'on pouvait se procurer en pharmacie sans ordonnance (et qui rendait malade suivant les personnes), m'avait dit que c'était bien un avortement : une pilule qui fait avorter.
A cette époque, au tout début en France, seul les gynécologues qui travaillaient aussi en hôpital (certains ont une partie de leur planning dans un cabinet médical, et une autre partie en hôpital), étaient habilités à prescrire cette pilule du lendemain, car ce n'est pas une pilule contraceptive, mais bien une pilule d'avortement.

D'ailleurs, on ne peut l'utiliser qu'une fois au cours d'un cycle complet (donc un mois d'intervalle au minimum, puisque celle-ci perturbe le cycle en remettant le conteur au départ quelque jours après en déclenchant les règles, il me semble). Je te dis pas si tu as eu un accident de préservatif, tu fais ceinture tout le reste du cycle au cas où le préservatif re-péterait une deuxième fois, parce-que là t'es mal de chez mal.
En plus ce n'est pas quelque chose à utiliser régulièrement.
Du coup moi j'ai compris le truc, j'utilisais en plus des préservatifs, la pilule contraceptive (normal de jour pendant mon cycle), au cas d'une déchirure de ce dernier, afin de ne pas prendre la pilule du lendemain pour ne pas tomber enceinte.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par troubaadour le Lun 16 Juil 2012 - 13:46

Comme le préservatif empêche le spermatozoïde d’atteindre l'ovule, la pullule du lendemain empêche l'ovule d'atteindre l'utérus.
C'est donc de la contraception et non de l'avortement. La contraception de la dernière chance.

Mais comme c'est trop difficile a comprendre pour cdl je vais écouter les voix de la sagesse et ne plus suivre le troll....
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par stana le Lun 16 Juil 2012 - 20:07

Nuage a écrit:Par contre ma gynécologue, à l'époque où il n'existait qu'une seule pilule du lendemain qu'on pouvait se procurer en pharmacie sans ordonnance (et qui rendait malade suivant les personnes), m'avait dit que c'était bien un avortement : une pilule qui fait avorter.
A cette époque, au tout début en France, seul les gynécologues qui travaillaient aussi en hôpital (certains ont une partie de leur planning dans un cabinet médical, et une autre partie en hôpital), étaient habilités à prescrire cette pilule du lendemain, car ce n'est pas une pilule contraceptive, mais bien une pilule d'avortement.

D'ailleurs, on ne peut l'utiliser qu'une fois au cours d'un cycle complet (donc un mois d'intervalle au minimum, puisque celle-ci perturbe le cycle en remettant le conteur au départ quelque jours après en déclenchant les règles, il me semble). Je te dis pas si tu as eu un accident de préservatif, tu fais ceinture tout le reste du cycle au cas où le préservatif re-péterait une deuxième fois, parce-que là t'es mal de chez mal.
En plus ce n'est pas quelque chose à utiliser régulièrement.
Du coup moi j'ai compris le truc, j'utilisais en plus des préservatifs, la pilule contraceptive (normal de jour pendant mon cycle), au cas d'une déchirure de ce dernier, afin de ne pas prendre la pilule du lendemain pour ne pas tomber enceinte.
Comme je l'ai dis plus haut,je ne pense pas qu'il s'agisse d'un avortement de toute façon-et quand bien même,c'est la dernière chose au monde qui me choque.Mais ce n'est pas rationnel d'être choqué par cette pilule de toute façon.
Le prerservatif est très souvent fiable,et plus résistant que ceux d'autrefois.D'ailleurs,il y a toujours un risque,quel que soit le moyen employé:pilule contraceptive,sterilet,diaphragme,gel spermicides,éponges,anneau vaginal,etc...tous sont souvent efficaces,mais un accident est toujours possible.Sans compter les cas de viol.Dans ce cas entre autre,la pilule du lendemain est là pour nous sauver(elle fonctionne souvent.En tout cas,elle marche sur moi.Il m'est arrivé de me sentir mal-c'est vrai que pour être sûre,parfois j'en prenais deux ou trois d'un coup,achetées dans différentes pharmacies,lorsque c'était un peu tardif...mais ça a toujours marché)
Moi je dis:oui à la pilule du lendemain.Culpabiliser les gens vis-à-vis de ça me paraît abbèrrant.Vous savez que j'ai mon franc-parler.
Qu'il y ai même une polémique autour de ça...ça m'étonne,mais nous devons entendre les opinions de tout un chacun.Tout le monde a droit à la parole,heureusement d'ailleurs,et je respecte tout opinion.Moi je n'ai rien à ajouter.
Bien à vous.
stana
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7810
Age : 45
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique, aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Pilule du lendemain (10 ans) Empty Re: Pilule du lendemain (10 ans)

Message par Nuage le Mar 17 Juil 2012 - 0:58

J'ai essayé de chercher sur le net la pilule du lendemain, pour voir si c'était marqué si c'était considéré comme un avortement ou pas.

Sur un site ils disent :
Est-ce que la pilule du lendemain est un avortement ?

Selon la littérature médicale (pour être clair celle qui provient de l'industrie pharmaceutique qui produit cette pilule) il semble que non. Nous avons toutefois reçu un e-mail d'Italie (probablement d'une personne catholique intégriste) dans la version italienne de Creapharma (creafarma.ch) que la pilule du lendemain serait un avortement. Mais cet e-mail n'était pas non plus fondé scientifiquement. Comme nous ne connaissons pas encore exactement comment agit la pilule du lendemain sur l'organisme de la femme, il est probablement très difficile d'avoir un avis clair et tranché sur ce sujet. Nous pensons toutefois qu'il ne s'agit "plutôt pas d'un avortement", ou alors d'un avortement "très très soft" comparé à des avortements classiques effectués après plusieurs semaines ou mois de grossesse.

Pour plus d'informations, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien, il dispose d'une littérature détaillée.

Et sur d'autres ils disent que non ce n'est pas une méthode d'interruption de grossesse.

Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui, j'ai dit ce que m'avait dit ma gynécologue habilitée à l'époque, tout en sachant que ce n'est pas comme un avortement que l'on fait par la suite une fois que l'ovule fécondé s’est implanté dans la muqueuse utérine.

C'est effectivement un contraceptif d'urgence "de dernière chance", mais pas comme un contraceptif de protection en amont.

Ce qui ne change aucunement mon opinion sur la pilule du lendemain.

En tout cas celui-ci évite bien le traumatisme d'une interruption de grosses en hôpital.



J'ai aussi lu (de façon général sur les sites), que les règles, après la prise de la pilule du lendemain, surviennent normalement à la date prévue, contrairement à ce que j'ai dit précédemment.

Mais sur un autre site, ils disent que celles-ci surviennent quelques jours après la prise de la pilule du lendemain, et, dans la moitié des cas, à la date prévue. Il est conseillé de faire un test de grossesse après cinq jours de retard de règles.



Pour revenir au sujet de thread, avortement ou pas, la pilule du lendemain, n'est pour moi en aucun cas quelque chose qui doit faire culpabiliser la personne, et alors pas du tout "le meurtre d'un humain".
Et pour ce qui est du sujet que ce choix devrait appartenir à l'homme autant qu'à la femme, et bien franchement c'est pas l'homme qui le porte en soi l'enfant.
Alors après dans une relation de couple, où le sujet d'un enfant a été abordé et désiré dans un futur, mais pas un futur au présent, le couple peut en discuter s'il le désire (mais rapidement parce-que le temps tourne).

Mais franchement, faudrait pas oublier que le corps d'une femme appartient à la femme, autant que le corps de l'homme appartient à l'homme.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum