Le bijoutier a tué quelqu'un

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Tibouc le Dim 29 Juil 2012 - 16:38

Un bijoutier qui joue au cow-boy... ben voyons. Il a un métier que je sache et tout ce qu'il demande c'est qu'on ne le menace pas comme cela s'est passé par trois de suite, et tu lui reproches de s'être défendu.
Non, je la Justice lui reproche d'avoir outre-passé la simple légitime défense au tirant 5 fois.

Que le bijoutier règle le compte du braqueur avec une balle de fusil, de vider son chargeur ou de le broyer avec un bazooka, à la base, c'est au braqueur de ne pas commettre cette bêtise de le menacer avec une arme. C'est cela que tu ne comprends pas, que certaines personnes arrêtent de chercher les autres en les menaçant pour commencer, et alors il n'y aura pas besoin que cela se termine en tuerie.

Même si le bijoutier l'aurait canardé de 50 balles, le bijoutier aurait bien fait car c'est lui qui est menacé et il est en droit de le tuer.
Non il n'est pas en droit de le tuer. Tuer est interdit.
En fait, ta volonté est ni plus ni moins que de légaliser le meurtre. Tu es contradictoire, tu reproches à certains de tuer mais pas à d'autres. Tu es d'une partialité et donc d'une injustice déconcertante.

Désolé, je suis plutôt pragmatique et je regarde d'abord la réalité telle qu'elle existe au lieu de me réfugier dans telle ou telle loi sous prétexte qu'elle est belle.
Elle n'est pas belle, elle est juste.

Ouais, la Justice française part dans n'importe quelle sens, c'est pour cela que la France devient de plus en plus un pays nauséabond à cause de sa justice qui est très mal faite.

Je te prends l'exemple de cette Ministre nullissime C. Taubira qui demande de ne plus faire une telle répression sur les mineurs. Tu crois que c'est intelligent de sa part de dire une telle chose ? Tu trouves normal qu'un mineur qui a été arrêté plus de 50 fois, continue en toute liberté ses actes de délinquances ? Il est temps de mettre un sérieux tour de vis, de recadrer les choses et de mettre fin à tout ce laxisme et angélisme.

C'est pareil pour les braquages. Si on doit aller vers une escalade de violence, je dis chiche, on le fait ; car ça forcera peut-être les pouvoirs publics à se bouger les fesses et que la législation puisse davantage protéger les victimes des braquages car pour l'instant ce n'est pas le cas.
Encore une fois tu ne comprends pas le rôle de la Justice.
annonce haut LA JUSTICE N'EST PAS LA POUR PROTEGER LES VICTIMES !
Et cela parce que : 1) Elle n'intervient toujours qu'à posteriori.
2) Elle est fondée sur le principe d'équité, et donc ne doit pas prendre parti (ni pour la victime, ni pour l'accusé).

De la pure morale de pacotille et qu'en plus, tu oses me comparer à de tels énergumènes, faut le faire quand même. Je suis incroyablement étonné, à notre époque actuelle que des personnes comme toi tiennent de tels discours genre bisounours.
Moi je ne suis pas étonné qu'il y ait des gens qui tiennent ton discours de haine, parce que malheureusement ça a toujours existé, je trouve juste ça gerbant...

Lorsque des actes monstrueux et irréparables ont été commis, il n'y plus d'équité car dans ton discours, c'est de la pure politique à la bisounours.

Si tu trouves plus dangereux de remettre en cause ce que tu appelles cette "valeur fondamentale" que le constat que des personnes sont capables de kidnapper, torturer, violer et tuer des enfants, désolé, eh bien je suis bien content qu'on n'ait pas les même valeurs, car la valeur fondamentale que je défends est d'éliminer sans la moindre compassion ces nuisibles pour ce qu'ils ont fait par respect pour les proches des victimes.
Oui nous n'avons pas les mêmes valeurs, et moi aussi j'en suis content.
Ne m'en veux pas, je n'y suis pour rien, c'est la faute à mon éducation. Les affreux angélistes gauchos qui me servent de parents ont commis l'erreur monstrueuse de me transmettre des valeurs humanistes...

rire

Parce que les victimes ne demandent qu'à vivre et n'ont rien demandé à personne ! Mets-toi dans la peau des proches des victimes, qui ont aimé, élevé et pris soin de leur enfant ; perdre leur enfant, c'est briser leur vie pour toujours. Toi, tu portes de la compassion ces criminels ; de tels propos ne semblent pas raisonnables.

En quoi ça te dérange que ces criminels soient exécutés ? C'est le résultat qui compte car leurs actes sont irréparables et ne méritent aucune excuse ! De plus, ça évitera la récidive, car parfois, il a été libéré des criminels qui ont récidivé ensuite.
Ca me dérange parce que ça revient à s'abaisser à leur niveau. Donc ça n'élève pas l'humanité, mais au contraire ça contribue à la maintenir dans la bestialité.
La récidive est un problème. Et là je serais favorable à une réforme. Mais pas dans le sens que tu prônes. Dans le sens d'un vrai suivit des prisonniers, qu'ils ne soient pas livrés à eux-même quand ils sortent.

On ne peut pas dire que le droit est une passion personnelle, il est vrai. Je m'en moque quand il est mal faite, ce qui est différent. J'ai l'habitude ensuite de voir fleurir des mots que les gens n'en connaissent pas le sens véritable dès que quelque chose les choque, afin de protéger ce qui est inacceptable, mais avec moi ça ne prend pas du tout.

Ecrire qu'on est proche du fascisme parce qu'on défend les victimes et qu'on n'a aucun état d'âme de ceux qui ont nui à ces personnes est tout simplement insultant pour les victimes elles-mêmes.
Si plusieurs personnes t'ont traité de fasciste (personnellement ce n'est pas exactement ce que j'ai fait, j'ai dit que tes propos était proches du fascisme), il faudrait peut-être te remettre en question toi-même.
Ce serait une insulte, si et seulement si, c'était injustifié. Mais quand on remet en cause l'Etat de Droit comme tu le fais et qu'on défend le droit de tuer...

Ce qui est écrit est écrit, après je ne peux rien faire contre la mauvaise foi car tu n'as parlé d'aucune exception concernant la réinsertion.
Faux !!! J'ai dit que la réinsertion n'était pas toujours possible mais qu'elle était toujours l'idéal de la Justice (c'est-à-dire ce à quoi la Justice doit tendre).

Ce que je vais finir à être persuadé, c'est que tu te crois vraiment au pays de la rivière enchantée car il y a un autre sujet qui m'a fait bondir par son incroyable inexactitude : tu vas leur dire à des criminels :

- "je vous libère, mais je ne veux plus que vous commettiez des meurtres car ce n'est pas bien".
- "OK OK je ne le ferai plus."
Voir ce que je dis au dessus. Le problème est que des gens sortent de prison et sont ensuite livrés à eux-même. Dans ces conditions, rien d'étonnant à ce qu'ils recommencent.

Étonnant ta remarque. Mais c'est évident que je prenne parti pour les victimes car elles n'avaient rien demandé que je sache. Et ceci devrait être systématique ! Le tout évidemment est de ne pas se tromper entre la victime et celui qui a nui. Dans cette affaire, c'est facile, la victime est le bijoutier.

Il existe bien des affaires où la justice doit éclaircir une affaire pour savoir ce qu'il s'est passé et identifier au final la victime de celui qui a nui.

Si tu prends un chef d'entreprise qui a licencié un salarié pour faute grave, parce qu'il lui reprochait ses retards fréquents et de se servir dans la réserve de matériel pour ses besoins personnels, et que le salarié conteste tout et qu'il a des arguments, eh bien il est difficile de dire qui a raison et qui a tort. La justice est là justement pour cela afin d'identifier les responsabilités et fautes de chacun.

Mais dans le cas du bijoutier, il y a la victime (bijoutier) et le braqueur. un des deux était dans la plus parfaite illégalité en menaçant le bijoutier. Le bijoutier ne s'est pas laissé faire et il a eu raison.
Voir ce que je dis au dessus là aussi.
La Justice n'a pas à prendre parti, ni pour la victime ni pour le délinquant/criminel.

Absolument pas. Si tu veux éradiquer le braquage, il faut des lois assez dissuasives pour mettre les braqueurs dans les situations les plus défavorables.
Penser que si la loi est sévère, ça va dissuader les braqueurs, c'est assez "bisounours" quand même... pette de rire
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Dim 29 Juil 2012 - 18:58

Tibouc a écrit:Non, je la Justice lui reproche d'avoir outre-passé la simple légitime défense au tirant 5 fois.

Bon, c'est vrai, il n'aurait dû tirer que 4 fois. Tu es content ?

Sérieusement, la justice française est mal faite et elle le prouve en reprochant à un commerçant qui n'a fait que se défendre. Quel que soit le nombre de coups tirés, ça ne change rien, car le braqueur a pris le risque de se comporter comme un nuisible et un braqueur est INDEFENDABLE en pareille circonstance.

Non il n'est pas en droit de le tuer. Tuer est interdit.
En fait, ta volonté est ni plus ni moins que de légaliser le meurtre. Tu es contradictoire, tu reproches à certains de tuer mais pas à d'autres. Tu es d'une partialité et donc d'une injustice déconcertante.

Il n'y a pas eu meurtre. Je te rappelle que c'est un braqueur qui aurait pu aussi retirer la vie au bijoutier. Je ne sais pas comment il te faut l'expliquer, le bijoutier a eu raison de le tuer.

Oui, je suis pour que la justice permette à des personnes qui se font braquer de pouvoir tuer le braqueur lorsque c'est possible. Ce serait quand même la moindre des choses.

Elle n'est pas belle, elle est juste.

Elle n'est pas juste dans la mesure où le bijoutier est mis en cause par la justice, et il est inadmissible qu'on puisse reprocher quoi que ce soit au bijoutier.

Si tu ne veux pas que les braqueurs ne se fassent pas tuer, qu'ils commencent par ne pas braquer. C'est simple à comprendre, logique et du bon sens.

Encore une fois tu ne comprends pas le rôle de la Justice.
annonce haut LA JUSTICE N'EST PAS LA POUR PROTEGER LES VICTIMES !

Alors, comme tu l'as défini, la justice ne sert à rien si elle ne protège pas ou du moins donner raison aux victimes.

Et cela parce que : 1) Elle n'intervient toujours qu'à posteriori.
2) Elle est fondée sur le principe d'équité, et donc ne doit pas prendre parti (ni pour la victime, ni pour l'accusé).

Elle doit justement prendre parti sur les lois qui sont sensées protéger les victimes contre les malfrats. Si une loi ne permet pas cela, cette loi doit être changée. Sinon, elle revient à donner raison aux malfrats, c'est pourtant simple à comprendre ! Mais apparemment, tu fais tout pour ne pas comprendre ce qui est évident.



Moi je ne suis pas étonné qu'il y ait des gens qui tiennent ton discours de haine, parce que malheureusement ça a toujours existé, je trouve juste ça gerbant...

Parce que tu vas donner des fleurs aux assassins pédophiles ? On ne peut avoir que le pire des mépris de ces pourritures humaines d'être venus au monde et s'en prendre lâchement et horriblement à des personnes qui ne leur avaient rien fait. Et reprocher à des personnes comme moi qu'on puisse supprimer ces saletés est gerbant ô combien de ta part et j'ose espérer que la société sera un peu plus réaliste que tes discours qui relèvent de la compassion pour des énergumènes de ce genre.

Oui nous n'avons pas les mêmes valeurs, et moi aussi j'en suis content.
Ne m'en veux pas, je n'y suis pour rien, c'est la faute à mon éducation. Les affreux angélistes gauchos qui me servent de parents ont commis l'erreur monstrueuse de me transmettre des valeurs humanistes...

Ton éducation ? Ne sais-tu pas qu'il faut apprendre à penser par soi-même et non pas de reproduire de façon conforme ce que tes parents t'ont appris ? Les parents sont une base de départ mais pas une référence ! Les formes de pensée de chaque individu ne sont pas héréditaires.

Mais dire qu'on y est pour rien, c'est comme un criminel qui dit qu'il n'y est pour rien parce que ses parents l'avaient battu quand il était petit et il s'est vengé sur un innocent. Je me fiche de ses problèmes psychologiques, mais je m'en tiens qu'aux faits, à savoir de s'en être pris à une personne qui ne lui a rien fait.

Les valeurs d'angélisme sont à ranger dans les poubelles de l'histoire.

Et je rappelle que l'humanisme est comme toute chose, elle a ses limites.


Ca me dérange parce que ça revient à s'abaisser à leur niveau. Donc ça n'élève pas l'humanité, mais au contraire ça contribue à la maintenir dans la bestialité.

Non, ça revient à éliminer les déchets de ce genre. Ce qui relève l'humanité justement, c'est de tout faire pour éviter que de tels faits criminels se produisent et s'ils se produisent, que ces criminels gravissimes soient supprimés du monde du vivant.

La récidive est un problème. Et là je serais favorable à une réforme. Mais pas dans le sens que tu prônes. Dans le sens d'un vrai suivit des prisonniers, qu'ils ne soient pas livrés à eux-même quand ils sortent.

Ça, c'est du vent car pourquoi se donner cette peine pour les criminels gravissimes ? La peine de mort est efficace à 100 % contre la récidive.

Quant aux autres prisonniers, à savoir ceux qui ne méritent pas la peine de mort ou la prison à vie, donc des faits moins graves, qu'ils purgent des peines plus longues, avec des travaux forcés afin de payer leur dette à la société (et non au contribuable de payer à leur place). J'ai toujours été favorable au suivi des prisonniers car s'ils doivent retourner un jour dans la vie civile, il est préférable de le faire dans les meilleures conditions afin qu'ils puissent se stabiliser.

Si plusieurs personnes t'ont traité de fasciste (personnellement ce n'est pas exactement ce que j'ai fait, j'ai dit que tes propos était proches du fascisme), il faudrait peut-être te remettre en question toi-même.
Ce serait une insulte, si et seulement si, c'était injustifié. Mais quand on remet en cause l'Etat de Droit comme tu le fais et qu'on défend le droit de tuer...

Je préfère rire d'un tel propos aussi ridicule. Actuellement, de nombreuses personnes emploient des mots dont ils n'en connaissent pas le sens. Je ne vais sûrement pas prêter attention à leurs âneries surtout lorsqu'on sait pourquoi ils disent cela. C'est une mode stupide en France de traiter les gens de racistes, de fascistes, d'antisémites, de sexistes ou je ne sais encore quelle chose tout simplement parce que dans certains domaines, on sort de la pensée unique et de leur monde à la bisounours. Si encore ils savaient ce que signifient ces mots et dans quelles conditions on peut les employer. C'est comme ces idiots qui traitent de J-L Mélenchon de stalinien ou Marine Le Pen de nazi... Même si je formule d'énormes critiques de ces deux personnages, les cataloguer de la sorte relève de l'inculture et de la bêtise à l'état gargantuesque.

C'est souvent à cause de ces gens-là en mettant leur morale (sans parler de certains médias) que la France est en train de sombrer parce qu'il existe encore des gens qui en viennent à reprocher à un bijoutier de se défendre, même en tuant. Il faut être plus réaliste et que cela cesse.

Faux !!! J'ai dit que la réinsertion n'était pas toujours possible mais qu'elle était toujours l'idéal de la Justice (c'est-à-dire ce à quoi la Justice doit tendre).

Qu'elle soit un peu plus réaliste et peut-être que la France aura une meilleure justice.


Voir ce que je dis au dessus. Le problème est que des gens sortent de prison et sont ensuite livrés à eux-même. Dans ces conditions, rien d'étonnant à ce qu'ils recommencent.

C'est ce que j'ai inlassablement répété aux personnes qui soutenaient l'ancien gouvernement. Je leur ai dit que vu les conditions carcérales calamiteuses, ces prisonniers vont ressortir comme des fauves, dans un état pire que lorsqu'ils sont entrés en prison.

Que m'ont répondu ces inconscients (eh oui, c'est l'UMP, on ne peut pas leur demander d'être futés) ? Que les détenus ont ce qu'ils méritent et que le contribuable n'a pas à payer pour leur réinsertion. Ensuite, ils s'étonnent pourquoi il y a de plus en plus de délinquance, que des personnes dangereuses sont en liberté et que la France a tout à perdre de cette façon.

C'est un devoir républicain de permettre aux détenus de retrouver la vie civile dans les meilleures conditions, pour eux et pour la société civile.

Penser que si la loi est sévère, ça va dissuader les braqueurs, c'est assez "bisounours" quand même... pette de rire

Ce n'est pas que la loi qui est importante mais qu'elle soit appliquée à la lettre.

Cela veut dire en plus un renforcement des dispositifs de surveillance, de la présence policière et d'une intervention musclée pour attraper les braqueurs et de les mettre en prison pour 20 ans minimum.

Si davantage de braqueurs se font attraper et prennent 20 ans, et qu'en plus on permette aux victimes de se défendre et donc d'avoir le droit de tuer, que les dispositifs de surveillance les identifient et permettent d'avoir la traçabilité de leurs déplacements, je pense que les choses pourront ne plus être similaires par rapport à la situation actuelle.

A la différence de toi qui préfère sans doute l'angélisme, j'ai opté pour proposer des solutions afin de faire avancer les choses. Je sais qu'en France avoir des idées ce n'est pas très bien vu, même cela, on doit changer pour évoluer vers du positif.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Tibouc le Dim 29 Juil 2012 - 22:22

Bon, c'est vrai, il n'aurait dû tirer que 4 fois. Tu es content ?

Sérieusement, la justice française est mal faite et elle le prouve en reprochant à un commerçant qui n'a fait que se défendre. Quel que soit le nombre de coups tirés, ça ne change rien, car le braqueur a pris le risque de se comporter comme un nuisible et un braqueur est INDEFENDABLE en pareille circonstance.
Personne n'est indéfendable. Toute personne à la droit à une défense. C'est également un des principes de la Justice.
Va révisé les bases du droit, après on pourra discuter.

Il n'y a pas eu meurtre. Je te rappelle que c'est un braqueur qui aurait pu aussi retirer la vie au bijoutier. Je ne sais pas comment il te faut l'expliquer, le bijoutier a eu raison de le tuer.

Oui, je suis pour que la justice permette à des personnes qui se font braquer de pouvoir tuer le braqueur lorsque c'est possible. Ce serait quand même la moindre des choses.
Contradiction ! Tu reproches au braqueur qu'il aurait pu tué (ce qui n'est qu'une possibilité) et tu veux autorisé le bijoutier à tué (ce qui est un fait).

Elle doit justement prendre parti sur les lois qui sont sensées protéger les victimes contre les malfrats. Si une loi ne permet pas cela, cette loi doit être changée. Sinon, elle revient à donner raison aux malfrats, c'est pourtant simple à comprendre ! Mais apparemment, tu fais tout pour ne pas comprendre ce qui est évident.
C'est plutôt toi qui refuses de comprendre l'évidence.
Si la justice prend parti pour les victimes alors elle est injuste. Lors d'un procès, il faut que la défense et l'accusation aient les mêmes chances au départ de gagner. Sinon le procès est biaisé.
C'est d'une logique élémentaire qu'un enfant de 7 ans comprendrait.

Ton éducation ? Ne sais-tu pas qu'il faut apprendre à penser par soi-même et non pas de reproduire de façon conforme ce que tes parents t'ont appris ? Les parents sont une base de départ mais pas une référence ! Les formes de pensée de chaque individu ne sont pas héréditaires.
Et en plus, tu ne comprends même pas quand quelqu'un fait de l'humour...

Allez, je pense que je vais te laisser avec tes idées nauséabondes...
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Dim 29 Juil 2012 - 23:20

Tibouc a écrit:
Matoll a écrit:Elle doit justement prendre parti sur les lois qui sont sensées protéger les victimes contre les malfrats. Si une loi ne permet pas cela, cette loi doit être changée. Sinon, elle revient à donner raison aux malfrats, c'est pourtant simple à comprendre ! Mais apparemment, tu fais tout pour ne pas comprendre ce qui est évident.
C'est plutôt toi qui refuses de comprendre l'évidence.
Si la justice prend parti pour les victimes alors elle est injuste. Lors d'un procès, il faut que la défense et l'accusation aient les mêmes chances au départ de gagner. Sinon le procès est biaisé.
C'est d'une logique élémentaire qu'un enfant de 7 ans comprendrait.
Tibouc la justice évalue et tranche bien part rapport aux lois ?
Ces lois sont faites pour que la Société fonctionne et que chacun puisse y vivre en paix et avec les autres, non ?
La loi met donc des barrières et réglementations (un cadre) pour que celles-ci fonctionnent au mieux.

Et dans les lois actuelles de la Société il est bien dit que le banditisme est hors-la-loi, il me semble.
Donc la Justice par cet élément prend bien parti en fonction de la loi. Et par cet (juste, unique) élément en exemple, prendra parti pour la victime si celle-ci n'est pas à l'origine de son agression du fait d'un autre évènement antérieur.
Donc ce que dit Matoll dans le citer n'est pas inexacte.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Dim 29 Juil 2012 - 23:39

Tibouc a écrit: Lors d'un procès, il faut que la défense et l'accusation aient les mêmes chances au départ de gagner.
Il me semble que c'est les mêmes chances de se défendre (le droit à la défense), et non les mêmes chances de gagner.
Car si c'était les mêmes chances de gagner dans un exemple de braquage simple, cela voudrait dire qu'une victime et un agresseur sont tous les deux, soit dans la loi, soit tous les deux hors-la-loi.
C'est à dire qu'un braqueur serait autorisé à braquer autant qu'un bijoutier est autorisé à tenir un commerce et effectuer sa profession.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Tibouc le Dim 29 Juil 2012 - 23:51

Nuage a écrit:Tibouc la justice évalue et tranche bien part rapport aux lois ?
Ces lois sont faites pour que la Société fonctionne et que chacun puisse y vivre en paix et avec les autres, non ?
La loi met donc des barrières et réglementations (un cadre) pour que celles-ci fonctionnent au mieux.

Et dans les lois actuelles de la Société il est bien dit que le banditisme est hors-la-loi, il me semble.
Donc la Justice par cet élément prend bien parti en fonction de la loi. Et par cet (juste, unique) élément en exemple, prendra parti pour la victime si celle-ci n'est pas à l'origine de son agression du fait d'un autre évènement antérieur.
Donc ce que dit Matoll dans le citer n'est pas inexacte.
La loi dit ce qui est interdit, et la Justice condamne ceux qui ont enfreint la loi.
Mais elle ne prend pas parti pour la victime, dans le sens où elle ne considère pas a priori l'accusé comme coupable (présomption d'innocence).

Matoll lui considère a priori que le braqueur devait être tué, sans tenir compte du contexte. Il l'a dit texto : le bijoutier aurait pu tirer 50 balles qu'il aurait quand même trouvé ça normal.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Lun 30 Juil 2012 - 0:00

Matoll dit :
Elle doit justement prendre parti sur les lois qui sont sensées protéger les victimes contre les malfrats. Si une loi ne permet pas cela, cette loi doit être changée. Sinon, elle revient à donner raison aux malfrats, c'est pourtant simple à comprendre ! Mais apparemment, tu fais tout pour ne pas comprendre ce qui est évident.
Et ça c'est vrai !

Après dans quel sens, où, comment, faire des modification, ça c'est autre chose.
Mais son argumentation est valable, qu'elle te plaise ou non.
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Lun 30 Juil 2012 - 1:28

Tibouc a écrit:Personne n'est indéfendable. Toute personne à la droit à une défense. C'est également un des principes de la Justice. Va révisé les bases du droit, après on pourra discuter.

Je pense que pour pouvoir discuter de façon constructive, il faudrait déjà que tu sois un peu plus concret et dans la réalité. Qu'est-ce que j'en ai à faire des bases du droit étant donné que mes propos sont cohérents ? C'est juste que tu ne supportes pas la réalité telle qu'elle est.

De plus, les bases de droit ne sont pas aussi importantes par rapport à l'esprit du droit. Et tout mon discours est orienté vers l'esprit du droit, chose que tu n'as toujours pas comprise. Tu raisonnes sur du théorique, et la vie donc le concret ce n'est pas la théorie.

En quoi un braqueur peut être défendable compte tenu de ses actes ? Tu lui donnes de la compassion alors qu'il ne mérite aucunement quoi que ce soit. Tu t'en prends systématiquement au bijoutier qui, si le braqueur n'était pas venu le menacer, continuerait à exercer son activité professionnelle.

Qui est venu semer la pagaille ? Le braqueur, donc c'est lui le souci, et non le bijoutier.


Contradiction ! Tu reproches au braqueur qu'il aurait pu tué (ce qui n'est qu'une possibilité) et tu veux autorisé le bijoutier à tué (ce qui est un fait).

Pourquoi ? Tu aurais attendu de quoi était capable le braqueur pour t'en faire une idée exacte ? Le bijoutier de Cannes avait eu sa réponse et il a été tué.

Il n'y a AUCUNE contradiction ! Qui menace l'autre au départ ? Le bijoutier a droit de le tuer parce qu'il est menacé et que l'hypothèse d'être tué par le braqueur est possible. Le braqueur n'est pas menacé par le bijoutier puisque c'est lui qui vient le menacer.

Le braqueur qui menace et qui tue commet deux actes interdits qui se cumulent. Le bijoutier qui tue le braqueur le fait en réponse à la menace du braqueur.

Les deux personnes ne sont donc pas à loger à la même enseigne, ce qui explique encore une fois que le bijoutier a eu raison de tuer le braqueur.

C'est plutôt toi qui refuses de comprendre l'évidence.
Si la justice prend parti pour les victimes alors elle est injuste. Lors d'un procès, il faut que la défense et l'accusation aient les mêmes chances au départ de gagner. Sinon le procès est biaisé.
C'est d'une logique élémentaire qu'un enfant de 7 ans comprendrait.

Voir le paragraphe qui est quoté ci-dessus (dans le message de Nuage). Même un enfant de 7 ans pourrait comprendre cela, car ce que tu parles d'évident, c'est de chercher à faire gagner le braqueur, et ce n'est pas étonnant qu'avec de tels propos que de nombreuses personnes se plaignent de la justice mal faite dans ce pays, et que trop souvent les bandits s'en tirent bien.

Ce qui est injuste, c'est lorsque des malfrats attaquent des personnes appelées victimes. La première injustice part de là. La justice est là justement pour que réparation voire compensation soit faite afin de prendre parti pour les victimes car les lois doivent être conçues pour protéger les victimes. C'est d'une simplicité à comprendre et pourtant tu persistes à vouloir donner une chance au braqueur de gagner. Comment peut-on tenir de tels propos ?

Si tu veux faire diminuer les actes de banditisme et les crimes, toute la politique et toutes les lois doivent être conçues pour défavoriser au maximum cela, afin que les citoyens puissent vivre en tranquillité.

Et en plus, tu ne comprends même pas quand quelqu'un fait de l'humour...

Drôle d'humour, sur un sujet qui quand même traite des malfrats et des victimes. Je l'avais parfaitement saisi (le personnage en couleur en témoigne en plus), mais vu ce que tu dis pour le reste, difficile d'avoir de l'humour.

Allez, je pense que je vais te laisser avec tes idées nauséabondes...

Mes idées nauséabondes ? Il n'y en a pas car c'est ton refus de voir la réalité en face, et tu persistes à vouloir rester dans un monde de bisounours.

Car avec tes idées, les malfrats et les criminels continueront d'agir sur des personnes qui ne leur ont rien fait, car tu veux tellement te préoccuper d'eux qu'ils ne vont pas hésiter à nuire aux autres.

Mes idées sont peut-être radicales, mais elles ont la décence de rester réalistes et d'être adaptées à la situation actuelle concrète. Ce n'est certes pas plaisant, mais ce qui est nauséabond ce sont les actes monstrueux de criminels ou inacceptables de malfrats, et non mes idées. Lorsque tu auras compris cela, peut-être alors tu commenceras à réfléchir sur la façon de faire diminuer drastiquement toute cette puanteur incivique.

Mon intention n'est pas de tuer les braqueurs mais de tuer le braquage, tout comme de tuer non pas les criminels (excepté ceux des crimes les plus graves) mais de tuer la criminalité. En clair, toute personne qui choisit de devenir un malfrat ou un criminel, que la justice, la politique et même ceux qui sont menacés puissent avoir le droit de les bousiller sans la moindre compassion.

Soit on veut régler ce qu'il y a à régler, soit on continue le laxisme et de trouver des excuses face à l'inexcusable. Il faut savoir choisir son camp, et pour ma part, je prendrai parti pour les victimes, parce que cela relève du bon sens.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Edouard LaHonte le Lun 30 Juil 2012 - 3:07

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 43810

Je viens tirer mon chapeau à Pakete et Tibouc pour l'intelligence et le sang-froid qu'il montrent dans ce débat nauséabond sourire .

Qu'il y ait encore des réflexions aussi pitoyables que celles de Matoll, Meulan et consort me désole. J'aurais dû me lancer dans l'étude de la connerie plutôt que l'intelligence, c'est sans fond et beaucoup plus mystérieux. Crying or Very sad

De ne même pas saisir la différence entre ce que sont un état de droit et les individus et que le premier doit justement élever son jugement au-delà des impulsions bien trop humaines des derniers, c'est sidérant. affraid

Et puis, Matoll, les répétitions ad nauseam variantes comprises de monde de bisounours, Alice au pays des merveilles ou autres Casimir sont pathétiques. Comme si tu savais la situation personnelle de tes contradicteurs qui bien sûr sont des pseudo-humanistes bien dans leur fauteuill pendant que toi tu es le seul dans l'enfer du Vietnam à faire l'experience de la réalité.

Te fatigue pas à répondre au cas où, je n'ai pas la civilité que j'admire chez Pakete et Tibouc, je risquerais vite un bannissement.

Bonne bourre ! diable fourche
Edouard LaHonte
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par JO le Lun 30 Juil 2012 - 9:14

Pour tuer la criminalité, il faut travailler en amont, pas en aval . C'est toute la société qui est à revoir .
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Jipé le Lun 30 Juil 2012 - 9:16

Matoll:
Les deux personnes ne sont donc pas à loger à la même enseigne, ce qui explique encore une fois que le bijoutier a eu raison de tuer le braqueur.
Juste une question...Des braqueurs sont parfois très jeunes, j'imagine qu'au lieu d'avoir 52 ans, ce braqueur en avait eu 13 ou 14 ans, penses-tu que de la même manière, le bijoutier aurait bien fait de le tuer aussi ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par gaston21 le Lun 30 Juil 2012 - 10:14

Moi, ce que je reproche au bijoutier, c'est d'avoir tiré trop vite...Euh, il semble quand même qu'il ait eu le courage de se défendre à mains nues avant de sortir le pistolet...Il aurait dû, je pense , dire au salopard qui l'attaquait , et en le vouvoyant, bien sûr :" Excusez-moi, Monsieur ! Laissez-moi le temps de consulter le code pénal...". C'est si facile de condamner en sortant les grands airs de la morale . Mettez-vous simplement à sa place, et vous serez moins catégorique.
La mamie de Cambrai aurait-elle été sauvagement assasssinée sans ce laxisme généralisé? Il faut un jour arrêter de rêver. Les gens font justice eux-mêmes parce que la société se révèle incapable de maintenir l'ordre .
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Lun 30 Juil 2012 - 19:42

Edouard LaHonte, je me donne le droit de te répondre vu que tu t'adresses à moi.

Edouard LaHonte a écrit:Qu'il y ait encore des réflexions aussi pitoyables que celles de Matoll, Meulan et consort me désole. J'aurais dû me lancer dans l'étude de la connerie plutôt que l'intelligence, c'est sans fond et beaucoup plus mystérieux. Crying or Very sad

Permets-moi de te retourner le même compliment. Car je trouve justement les réflexions de Pakete et de Tibouc pitoyables sur ce sujet, et je m'en suis longuement expliqué. Si ma façon de voir les choses te déplait, c'est que tu défends les braqueurs et les malfrats, donc je suis bien content de ne pas partager tes propos. Et qui plus est, de constater que de plus en plus de personnes en ont marre de cette situation calamiteuse en France où les bandits ont bien plus de libertés à nuire que les victimes de pouvoir se défendre sans être inquiétés par la justice.

Et tu trouves cela pitoyable ? Tes propos n'ont aucune pertinence.

furieux Le laxisme à la française doit CESSER !

De ne même pas saisir la différence entre ce que sont un état de droit et les individus et que le premier doit justement élever son jugement au-delà des impulsions bien trop humaines des derniers, c'est sidérant. affraid

Mais la différence, je l'ai parfaitement saisi, puisque je reproche justement que la loi actuelle est mal faite. Tu saisis ce que je veux dire ? Sinon, je t'invite à relire les passages en question.

Et puis, Matoll, les répétitions ad nauseam variantes comprises de monde de bisounours, Alice au pays des merveilles ou autres Casimir sont pathétiques. Comme si tu savais la situation personnelle de tes contradicteurs qui bien sûr sont des pseudo-humanistes bien dans leur fauteuill pendant que toi tu es le seul dans l'enfer du Vietnam à faire l'experience de la réalité.

Pathétique... pathétique, et à part cela tu as des arguments plus constructifs ? Ça m'est bien égal que tu les trouves pathétiques, car je les estime réalistes et du bon sens.

Ta deuxième phrase est complètement pathétique et je vais te dire pourquoi. J'ignore la situation personnelle de mes contradicteurs parce que cela n'est pas l'objet des reproches que je peux leur faire, mais la façon très théorique et "bisounours" de voir les choses, car la réalité est tout autre, malheureusement. Je maintiens ces propos parce que ces discours existent encore pour ceux qui veulent faire dans la compassion, d'excuser l'inexcusable, et surtout de ne rien changer.

Avec ce genre de discours, le bijoutier passe pour un malfrat alors que c'est lui qui a été menacé.

De plus, je n'ai pas parlé d'"enfer du Vietnam" et ça relève de de l'exagération et de la mauvaise foi dans tes propos. J'ai parlé d'un certain nombre d'événements qui existent ici et là dans ce pays, les journaux en sont remplis. Si la situation au niveau délinquance en France est inquiétante, ce n'est pas tant les deux partis (UMP et FN qui il est vrai en rejoutent une couche) ou TF1 (pour faire peur aux gens) qui en sont responsables, mais parce que cette situation est réelle, et que la répression en la matière n'est pas du tout adaptée à cette violence présente.

Te fatigue pas à répondre au cas où, je n'ai pas la civilité que j'admire chez Pakete et Tibouc, je risquerais vite un bannissement.

Ce genre d'état d'âme m'indiffère complètement et je ne suis pas coutumier d'obéir à ce genre de message. Si ma façon de voir les choses (nombreux partagent cela) te déplait, il faudra t'y faire, car c'est une position justement réfléchie et objective.

Il ne faudrait pas se moquer du monde ! Il faut le dire dès le départ si dans un débat, que certaines positions ne sont pas admises. Tibouc et Pakete ont le droit de penser ce qu'ils veulent et s'ils maintiennent leurs positions, ça les regarde ; mais je suis en droit et je le fais de ne pas être d'accord et de démonter leurs arguments. Que cela te hérisse les poils m'ait absolument égal, autant être clair.

Car je te rappelle que ton point de vue est plus que critiquable, et même complètement, et ce n'est pas pour cela que j'irais me lancer dans une quelconque forme de langage que tu serais tenté de faire qui risquerait, selon tes dires, un bannissement.

Lorsqu'une personne préfère fixer ses propos sur la personne que sur le sujet, c'est qu'elle n'a rien à dire. Je maintiens l'ensemble de mes propos car je ne suis pas du genre à dire des choses que je ne pense pas.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Lun 30 Juil 2012 - 20:26

Jipé a écrit:Matoll:
Les deux personnes ne sont donc pas à loger à la même enseigne, ce qui explique encore une fois que le bijoutier a eu raison de tuer le braqueur.
Juste une question...Des braqueurs sont parfois très jeunes, j'imagine qu'au lieu d'avoir 52 ans, ce braqueur en avait eu 13 ou 14 ans, penses-tu que de la même manière, le bijoutier aurait bien fait de le tuer aussi ?

Je pense qu'un braqueur de 13 ou 14 ans peut abattre un bijoutier de la même façon qu'un braqueur de 52 ans. Donc, j'estime que le bijoutier est en droit de tuer un braqueur de cet âge dans la mesure où un braqueur très jeune peut constituer une menace tout aussi sérieuse qu'un braqueur plus âgé.

C'est triste mais si le bijoutier commence à faire dans la compassion, peut-être que cela peut fonctionner, mais s'il se fait tuer, beaucoup diront qu'il aurait mieux fait de tuer le braqueur même jeune.

Comme l'a marqué justement JO, la société fonctionne de travers et régler les problèmes de délinquance et de criminalité uniquement par la répression ou de cautionner que les victimes puissent avoir le droit de se défendre serait très réducteur et n'amènerait à rien du tout.

J'ai pleinement conscience que l'existence des malfrats et des violences de sociétés ont des explications qui devraient amener les politiques à mettre les choses à plat, car à force de creuser le fossé entre les riches et les pauvres, s'ils n'ont comme idée que la simple répression suffira à supprimer la délinquance, ils ont tout faux.

Lorsque des personnes se retrouvent avec rien, certains n'ont plus rien à perdre et c'est ce qu'il se passe pendant des révoltes et des insurrections des peuples, qui peuvent aller très loin car c'est un cri de colère. Traiter une telle situation de désespoir est très complexe, ne serait-ce ce qu'il se passe en Grèce.

Si nous voulons que la délinquance et le nombre de malfrats baisse, la répression reste une solution à sauvegarder pour protéger les victimes potentielles MAIS doit être complétée par la mise en place d'une société plus coopérative, solidaire, moins matérialiste (les messages publicitaires sont plus néfastes qu'on puisse le croire) et qui vise à réduire les inégalités sociales.

C'est une des raisons pour lesquelles je déplore qu'aucun parti politique ne puisse conjuguer l'économie sociale, de simplicité et solidaire afin d'avoir plus de cohésion pour la société ET d'avoir un système répressif radical pour ceux qui viendraient agresser, menacer ou tuer des personnes qui ne leur ont rien fait.

Faire uniquement l'un comme on le constate au Venezuela n'amène pas à une société paisible même si des efforts sont faits pour les catégories sociales les plus fragiles, le pays étant toujours l'un des pays les plus dangereux de la planète en termes de criminalité.

Faire uniquement l'autre comme on le constate aux États-Unis ne fait pas reculer la criminalité et les malfrats, d'autant que les écrans publicitaires qui incitent à la société de surconsommation sont nuisibles à la société toute entière.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Jipé le Lun 30 Juil 2012 - 20:59

Matoll,

comme il n'y a que très peu d'autorisations de port d'armes, c'est selon le risque de la profession, penses-tu que n'importe commerçant devrait pouvoir s'armer ? Pourquoi un bijoutier le pourrait et pas un restaurateur par exemple, ou autres professions...Après tout une vie de bijoutier vaut bien une autre vie!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Lun 30 Juil 2012 - 21:49

Jipé a écrit:Matoll,

comme il n'y a que très peu d'autorisations de port d'armes, c'est selon le risque de la profession, penses-tu que n'importe commerçant devrait pouvoir s'armer ? Pourquoi un bijoutier le pourrait et pas un restaurateur par exemple, ou autres professions...Après tout une vie de bijoutier vaut bien une autre vie!

Il y a en effet très peu d'autorisations de port d'armes, mais beaucoup d'armes que des personnes ont alors qu'ils n'ont pas d'autorisation.

La question est intéressante mais la réponse pas évidente (la mienne peut aussi peut ne pas être pertinente).

Je vais te dire pourquoi car cela n'a pas été mentionné jusqu'à présent.

Il arrive malheureusement que des boulangeries se fassent braquer ; lorsque la personne qui tient la boulangerie n'est qu'une simple boulangère toute menue d'une vingtaine d'années, je la vois mal se prêter à demander un permis de port d'arme et d'avoir une arme à utiliser en cas de braquage.

Il existe cependant des parades qui peuvent dissuader : un vigile pour certains magasins, qu'il n'y ait plus de caisse disponible mais une sorte de caisse automatique où la monnaie est rendue automatiquement, des systèmes d'alarme et de vidéo-surveillance, l'impossibilité d'entrer dans le magasin très tôt le matin ou tard dans la soirée, donc il ne faut pas négliger cet aspect où il est possible de recourir à d'autres techniques que celle d'une arme.

De plus, le butin que peut prendre un braqueur dans certains magasins n'est pas le même que celui d'une bijouterie.

Cependant, si un commerçant décide d'avoir une arme légale pour se défendre, je ne vois pas en quoi cela poserait souci.

Tous les bijoutiers ne choisissent pas l'option du bijoutier et il ne me semble pas avoir parlé d'inciter que tout le monde puisse s'armer. Cependant, que la répression soit nettement plus sévère et qu'il y ait de nombreuses techniques de prévention (caméras par exemple) pourrait bien sûr éviter jusqu'à la confrontation par armes entre le commerçant et le braqueur. Seulement, les pouvoirs publics devraient être plus actifs afin de mieux protéger les commerçants et que la législation soit conçue pour toujours défavoriser les braqueurs.

Ce n'est pas du tout quelque chose de simple à régler, mais je préfère l'option de proposer des pistes de solutions (même si elles peuvent déplaire) qu'attendre les bras croisés qu'un prochain bijoutier se fasse braquer car les politiques, désolé de le dire, restent peu mobilisés sur ces questions.



_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Tibouc le Lun 30 Juil 2012 - 23:02

Edouard Lahonte a écrit:Je viens tirer mon chapeau à Pakete et Tibouc pour l'intelligence et le sang-froid qu'il montrent dans ce débat nauséabond .

Qu'il y ait encore des réflexions aussi pitoyables que celles de Matoll, Meulan et consort me désole. J'aurais dû me lancer dans l'étude de la connerie plutôt que l'intelligence, c'est sans fond et beaucoup plus mystérieux.

De ne même pas saisir la différence entre ce que sont un état de droit et les individus et que le premier doit justement élever son jugement au-delà des impulsions bien trop humaines des derniers, c'est sidérant.

Et puis, Matoll, les répétitions ad nauseam variantes comprises de monde de bisounours, Alice au pays des merveilles ou autres Casimir sont pathétiques. Comme si tu savais la situation personnelle de tes contradicteurs qui bien sûr sont des pseudo-humanistes bien dans leur fauteuill pendant que toi tu es le seul dans l'enfer du Vietnam à faire l'experience de la réalité.

Te fatigue pas à répondre au cas où, je n'ai pas la civilité que j'admire chez Pakete et Tibouc, je risquerais vite un bannissement.

Bonne bourre !
Merci Edouard de ton soutient.
Oui certains propos tenus ici ont été pitoyables et à vomir.
Discours de haine qui se cache sous la couverture du "je suis du côté des victimes" pour se donner bonne conscience et passer pour un gentil (tactique bien connue, c'est celle du FN depuis 30 ans pour vouloir réhabiliter la peine de mort).
J'ai décider de ne plus répondre à Matoll. Ca ne sert à rien, il ne changera de toutes façons pas d'avis, ça ne fait donc que lui donner l'occasion de sortir ses pseudo-arguments nauséabonds.
Tibouc
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par _Matoll le Lun 30 Juil 2012 - 23:54

Tibouc a écrit:Merci Edouard de ton soutient.
Oui certains propos tenus ici ont été pitoyables et à vomir.

Tu veux parler des tiens, de Pakete et de Edouard ? Eh bien il faut les assumer !

Je ne me laisse pas embobiner dans une sorte de moule bien pensant. Si sur un sujet donné je suis d'accord avec toi, c'est parce que je pense la même chose et en quoi serait-il un souci ? Si sur d'autres sujets je suis en complet désaccord avec toi, je ne vais quand même pas me taire ou faire en sorte de tenir un discours hypocrite juste pour te faire plaisir. Je suis sincère c'est tout ; si la réalité te dérange, c'est à toi de te poser des questions et non à moi de t'en fabriquer une autre qui serait fausse et qui te plairait.

Discours de haine qui se cache sous la couverture du "je suis du côté des victimes" pour se donner bonne conscience et passer pour un gentil (tactique bien connue, c'est celle du FN depuis 30 ans pour vouloir réhabiliter la peine de mort).

De haine ? Qu'en sais-tu ? Tu sais lire dans mes pensées maintenant ? C'est un discours parmi tant d'autres qui peuvent avoir d'autres visions des choses, et s'il te dérange ce n'est pas utile de venir me reprocher qu'il soit haineux. On peut me reprocher de ne pas faire dans la dentelle, mais je reste lucide car la réalité n'est pas toujours belle.

J'ai l'impression de constater que ces propos sont souvent les mêmes tenus par certains médias ou personnalités bien pensantes, celle de la pensée unique où dès que cela sort de ce qu'ils veulent entendre, ils ressortent le spectre du FN. C'est à vomir. furieux

C'est le refus complet de comprendre quoi que ce soit et se renfermer dans la bonne petite pensée conformiste de la compassion, de l'angélisme et de surtout pas taper trop fort sur le braqueur et du joli pays des bisounours. Cette façon de faire, j'en ai plus qu'assez ! C'est comme cela que la France va sombrer, il serait temps de se réveiller.

Si tu veux entendre uniquement un seul son de cloche, celui que tu espères lire, à quoi ça sert de faire des débats si tout le monde est d'accord, et celui qui n'est pas d'accord avec toi sur un tel thème soit classé proche du FN ?

Je te rappelle que le FN n'a pas le monopole de ses idées, et qu'on peut être tout à fait favorable à la peine de mort sans pour autant se rabaisser à voter FN.

Si tu me reproches d'être du côté des victimes, eh bien on peut se demander quelle société souhaites-tu.

Si je suis du côté des victimes, c'est parce que je le pense et ça ne sous-entend rien d'autre que de les défendre.

J'ai décider de ne plus répondre à Matoll. Ca ne sert à rien, il ne changera de toutes façons pas d'avis, ça ne fait donc que lui donner l'occasion de sortir ses pseudo-arguments nauséabonds.

Mais pourquoi devrais-je changer d'avis ? Elle est bien bonne celle-là ! Il faudrait que tout le monde pense comme toi ? C'est ma façon de voir les choses et même si cela ne te plait pas, de plus en plus de personnes qui en ont marre de cette justice trop laxiste dans bien des domaines à trop protéger les malfrats, pensent également qu'on doit davantage serrer la vis.

Pourrais-tu te mettre à la place du bijoutier qui s'est fait braquer trois fois ? Qu'a t-il fait pour avoir à faire face à ce genre de choses ? Tu crois que ça lui est agréable ? Il appartenait au braqueur de ne pas se laisser tenter par le braquage. Pourquoi certaines personnes qui sont dans le besoin refusent d'aller vers le braquage contrairement à d'autres ?

Je te précise que je pensais comme cela il y a encore quelques années, mais cette réflexion a muri pour y voir de façon plus objective.

Que tu ne souhaites plus me répondre n'a aucune espèce d'importance, parce que je pense que le bijoutier a bien fait de tuer le braqueur et qu'on puisse serrer la vis est une urgence et beaucoup de français demandent depuis fort longtemps.

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Mar 31 Juil 2012 - 2:45

Je sais que vous en avez peut-être marre de mes petites histoires, mais je vais en raconter une quand même.

J'ai appris la bagarre (conflit fraternel) enfant, au sein du foyer ; et pendant la primaire, il se trouve qu'à un moment j'ai dû me battre (privilège réservé aux nouveaux arrivants comme signe de "bienvenue" dans le village, même à retardement, au sein de la cours de récréation).
Une chance pour moi, parce-que j'avais quelques années d'entrainement à raison d'au moins une fois par jour, ce qui m'a permis au bout de la troisième bagarre gagnée, de me faire accepter. [Et oui c'est con les gamins].
Ce qui a été surprenant, c'est qu'étant une fille et personne n'ayant réussi à me battre, les garçons entre eux lorsqu'il y avait une rivalité ou un rabaissement de personne, pour regagner leur estime perdue ou prouver leur valeur, venaient me demander de se battre avec moi. [oui le cerveau des garçons n'est plus du tout le même que celui des filles à partir d'environ 8 ans, il est très pragmatique].

Dans toutes les bagarres que j'ai faite et que j'ai pu voir à cette période, même si celles-ci étaient plus ou moins violentes selon la force de l'adversaire le moins fort des deux, chaque gestes étaient mesurés et contrôlés. Et chacun savait s'arrêter quand il le fallait. C'était quelque chose de naturel.
Un conflit = une bagarre (comme un duel, un combat)

Quand je suis arrivée au collège, là ça a été le choc.
Les bagarres étaient très rares, mais voici ce que j'ai vu :
Les garçons en pleine croissance musculaire fulgurante, ne mesuraient plus leur force et c'était des bagarres sans plus aucune retenue ni règles.
Une personne out (c'est à dire la bagarre déjà gagnée par son adversaire et plus besoin de continuer), continuait tout de même à se faire tabasser (c'est le mot).
Aucun geste du début à la fin de celle-ci n'était contrôlé. C'était effroyable.
Ce n'était d'ailleurs plus une sorte de confrontation, mais un défoulement.

Là j'ai compris que les bagarres ne m'étaient plus accessibles, et qu'il fallait que je les fuis (et que je fuis tout conflit).
Du coup j'ai raté un cape dans le processus de celle-ci et je ne sais plus me battre (avec ce qu'il existe).

Tout ce que j'ai pu voir ensuite comme violence était démesurée.
Les poings sont passés au couteaux, aux armes à feux, aux accessoires .... et à la possession ou au conflit haineux ou sans limites.

Il est très rare d'apercevoir ou de me faire relater un conflit-bagarre qui se règle en bonne et dû forme. Ceux-ci arrivent plus (+) lors d'un conflits entre "amis", ou entre collègues dans les Travaux Publiques (TP).

Les bonnes bagarres dosées de l'enfance, n'existent plus à l'âge adulte (ou alors c'est une espèce rare).

Même les femmes, qui à l'époque de l'enfance ne se bagarraient pas entre elles, une fois adultes ou pré-adutles n'ont pas de gestes dosés, même si il me semble que cela s'arrête plus rapidement que les hommes au-delà du gong de fin sonné. (Mais j'ai vu très peu de femme se battre pour être sûre, j'ai vu plus de menaces de faire la peau pour avoir pouvoir sur l'autre, et ce pour la plus simple et petite remarque ou même l'appropriation de bien d'autrui).




- Pourquoi les braqueurs, ne braquent pas les bijoutiers avec leurs poings à votre avis ?

Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 8:50

Matoll:
Cependant, si un commerçant décide d'avoir une arme légale pour se défendre, je ne vois pas en quoi cela poserait souci.
Si un gouvernement se met à autoriser des ports d'arme parce que le danger de braquage se fait de plus en plus pressant, nous en arrivons à la même politique que les Etats-Unis...Apparemment leur système d'auto-défense te convient.
Quant aux caméras et vigiles, il y en a de plus en plus, des sas dans les banques et bijouteries pratiquement toutes en ont, restent les boutiques de vente et achat d'or qui fleurissent un peu partout, qui sont souvent des arrières boutiques de recel et trafics en tous genres.

Tu as dit que si un enfant de 13 ou 14 ans qui braque un bijoutier se fait tuer par ce dernier ne te pose pas de problème, cela veut dire que tu n'accordes pas l'erreur de jugement à ce gamin, qu'il n'a pas le droit d'avoir une deuxième chance, qu'il est à considérer comme un professionnel du braquage... Alors, un voleur de voiture ou de vélo, s'il tombe sur un propriétaire un peu excédé, risque de subir des coups de feu dans sa direction et cela te paraîtra quelque peu normal aussi...je suppose.

Veut-on aller vers un système à l'américaine ? Perso, je ne le souhaite pas...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Mar 31 Juil 2012 - 10:16

Jipé a écrit:Matoll:
Tu as dit que si un enfant de 13 ou 14 ans qui braque un bijoutier se fait tuer par ce dernier ne te pose pas de problème, cela veut dire que tu n'accordes pas l'erreur de jugement à ce gamin, qu'il n'a pas le droit d'avoir une deuxième chance, qu'il est à considérer comme un professionnel du braquage... Alors, un voleur de voiture ou de vélo, s'il tombe sur un propriétaire un peu excédé, risque de subir des coups de feu dans sa direction et cela te paraîtra quelque peu normal aussi...je suppose.
Jipé, tu pars du principe que Matoll tirerait sur le braqueur par vengeance et par haine, et non pour se défendre.
Tu pars du principe que tirer sur le braqueur, que ce dernier soit professionnel ou amateur, en le tuant, est fait dans le but de tuer pour tuer, comme lorsque l'on recherche une personne pour la tuer, et non dans le but premier de se protéger face à une agression armée.

Estimes-tu que te rendre compte que le braqueur est un adolescent, te donne plus de chance de survie ?
Estime-tu que de te rendre compte que le braqueur est un adolescent, te permet de te dire que tu veux prendre plus de risque pour ta propre vie afin de donner plus de chance pour sa (le braqueur) propre vie ?

Comment sais-tu lorsque tu te rends compte que le braqueur est un adolescent, que celui est en train de réaliser son premier braquage, (et qu'après celui-ci peut-être il se rendra compte de lui-même qu'il n'aurait jamais dû faire cela), et non que c'est son quatrième, 10 ème , ..... ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 10:25

Nuage a écrit:
Jipé a écrit:Matoll:
Tu as dit que si un enfant de 13 ou 14 ans qui braque un bijoutier se fait tuer par ce dernier ne te pose pas de problème, cela veut dire que tu n'accordes pas l'erreur de jugement à ce gamin, qu'il n'a pas le droit d'avoir une deuxième chance, qu'il est à considérer comme un professionnel du braquage... Alors, un voleur de voiture ou de vélo, s'il tombe sur un propriétaire un peu excédé, risque de subir des coups de feu dans sa direction et cela te paraîtra quelque peu normal aussi...je suppose.
Jipé, tu pars du principe que Matoll tirerait sur le braqueur par vengeance et par haine, et non pour se défendre.
Non pas du tout ! Je parle bien de tirer par peur de se faire tirer dessus. Autrement dit, tirer le premier par prévoyance, sans tenir compte de qui on a en face...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Nuage le Mar 31 Juil 2012 - 10:40

Voudrais-tu dire que Matoll a dit que lors d'un braquage, si la personne rentre dans la boutique, se dirige vers le bijoutier sans aucune arme à la main, et lui ordonne de lui donner ses bijoux, le bijoutier serait en droit de sortir une arme et te tirer sur le braqueur pour le tuer ?
Est-ce cela que Matoll a dit ?
Nuage
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la France
Identité métaphysique : La mienne
Humeur : Fluctuante
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par Jipé le Mar 31 Juil 2012 - 10:47

Nuage a écrit:Voudrais-tu dire que Matoll a dit que lors d'un braquage, si la personne rentre dans la boutique, se dirige vers le bijoutier sans aucune arme à la main, et lui ordonne de lui donner ses bijoux, le bijoutier serait en droit de sortir une arme et te tirer sur le braqueur pour le tuer ?
Est-ce cela que Matoll a dit ?
Est-ce que j'ai dit cela ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
Jipé
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 27042
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2019: Heureux comme en 2018 !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Le bijoutier a tué quelqu'un - Page 9 Empty Re: Le bijoutier a tué quelqu'un

Message par gaston21 le Mar 31 Juil 2012 - 10:53

Il y a comme toujours un juste milieu . Le braquage d'une boulangerie est fréquent . Ma foi, le p'tit con part avec la caisse le plus souvent . Tant qu'il n'enlève pas la boulangère avec ses miches, on porte plainte et, avec un peu de chance, un jour, on le coince. La bijouterie, c'est autre chose . Et les faits-divers nous montrent que les malfrats n'hésitent pas à tirer .On arrive souvent dans le grand banditisme . Les assurances ? Je serais curieux de savoir si elles sont généreuses, mais ça m'étonnerait ; et après un braquage, les primes doivent monter en flèche; il peut même y avoir refus d'assurance . Le bijoutier peut se retrouver sur la paille, et sa famille avec lui . Je voudrais vraiment que nos moralistes vivent une situation identique à celle du bijoutier . Peut-être leur serviraient -ils le café ?
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum