L'Amérique est-elle malade ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty L'Amérique est-elle malade ?

Message par Geveil le Ven 21 Déc 2012 - 0:06

Encore une tuerie dans une école.

J'ai écouté sur France Inter les commentaires "d'experts". Une auditrice a émis l'hypothèse que les américains sont malades. Un des experts l'a nié.

Je viens de regarder, à ma grande honte , une partie d'un film de SF. Le réalisateur nous baigne dans une atmosphère de violence inouïe, explosions de corps, de têtes, du sang partout. L'histoire est celle d'une mutation qui a mal tourné et rendu les hommes contaminés destructeurs et d'une force colossale, dans un labo sur Mars. On envoie des marines pour s'en débarasser. A la fin, il n'en restera qu'un seul et sa sœur, chercheur en génétique. Elle est blessée et il lui dit " On rentre chez nous". Or ce n'est pas le premier film où après des aventures meurtrières, les survivants disent " On rentre chez nous" .

Symboliquement, cette phrase n'a-t-elle pas un sens caché? S'agit-il du retour au ventre maternel après " the struggle for life", dont les américains sont nourris ?

Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par JO le Ven 21 Déc 2012 - 7:01

Il me semble qu'on pourrait l'entendre comme le besoin de retour à une paix intérieure mise à mal par la violence dissipative d'énergie vitale qui précède .
Je n'aime pas la SF : trop vraie !
L'Amérique a toujours un peu d'avance sur le vieux continent mais patience, la violence monte chez nous aussi . Et ce n'est pas la perte des valeurs religieuses, puisque l'Amérique est en pleine régression superstitieuse : mutation ratée, oui . Chez nous, c'est l'individu-roi, sans dieu ni maitre , ce qui n'est pas mieux puisqu'alors , c'est l'absurdité intégrale existentialiste .
Je rêve d'une remise à plat totale, où l'autre deviendrait l'intouchable trésor à qui tout est dû . L'inversion des pôles, quoi!
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par _dede 95 le Ven 21 Déc 2012 - 8:44

L'"Amérique" je ne sais pas, mais son économie c'est certain, elle est même en dégénérescence et en fin de vie, il est temps de l'euthanasier, avant qu'elle nous entraine avec elle !
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Geveil le Ven 21 Déc 2012 - 9:01

JO a écrit:Il me semble qu'on pourrait l'entendre comme le besoin de retour à une paix intérieure mise à mal par la violence dissipative d'énergie vitale qui précède .
Cette remarque m'accroche, mais je ne suis pas sûr de bien la comprendre.

Je rêve d'une remise à plat totale, où l'autre deviendrait l'intouchable trésor à qui tout est dû . L'inversion des pôles, quoi!
Ouaip! Une éternelle oscillation, quoi !
C'est exactement ce que m'a dit Libremax dans la discussion sur le péché: " Se sacrifier pour l'autre" . Et tu vois ce que ce message a donné ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par JO le Ven 21 Déc 2012 - 10:01

se sacrifier, je n'aime pas . Si l'autre est ton trésor, tu ne te sacrifies pas , tu le couves, c'est naturel aux mères (poules!) . Mais Levinas, un mâle, a écrit
"Le visage d’autrui est dénué (sans défense) ; c’est le pauvre pour lequel je peux tout et à qui je dois tout."
Emmanuel Levinas
JO
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22786
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par orthon7 le Ven 21 Déc 2012 - 10:19

L'Amérique est-elle malade ?

Pas plus que le reste du monde. explo
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Alcibiade le Ven 21 Déc 2012 - 18:27

Geveil a écrit:Je viens de regarder, à ma grande honte , une partie d'un film de SF. Le réalisateur nous baigne dans une atmosphère de violence inouïe, explosions de corps, de têtes, du sang partout. L'histoire est celle d'une mutation qui a mal tourné et rendu les hommes contaminés destructeurs et d'une force colossale, dans un labo sur Mars. On envoie des marines pour s'en débarasser. A la fin, il n'en restera qu'un seul et sa sœur, chercheur en génétique. Elle est blessée et il lui dit " On rentre chez nous". Or ce n'est pas le premier film où après des aventures meurtrières, les survivants disent " On rentre chez nous". Symboliquement, cette phrase n'a-t-elle pas un sens caché? S'agit-il du retour au ventre maternel après " the struggle for life", dont les américains sont nourris ?
S'il s'agit de l'avant-dernier John Carpenter, "Ghost of Mars" (le dernier étant "The ward"), auteur émérite et inégalable de "Halloween", de "The thing", de "Invasion Los Angeles" (son film le plus contestataire, politiquement parlant, avec "New York 1997"), de "Prince des ténèbres", de "Christine", etc., il n'y a rien de honteux à l'avoir vu !
Par contre, ne pas l'avoir vu jusqu'à la fin est proprement scandaleux ! lol!

John Carpenter est le réalisateur démocrate par excellence (voire d'extrême-gauche, mais cela ne peut faire sens aux Etats-Unis) qui épingle les travers de la société républicaine qui se réfugie dans les valeurs figées du patriotisme formel, dans l'obsession de la sécurité maximale, dans l'armement systématique, dans l'ultra-libéralisme qui déverse, comme autant de déjections, les individus incapables de jouer le jeu de la réussite sociale (Carpenter est le défenseur des marginaux et des révoltés à la Snake Plissken incarné par Kurt Russel), etc.

Carpenter n'est justement pas américain, c'est le plus anti-américain des américains ! Et si la violence est si crue dans ses films (quoique "Ghost of Mars" ne soit pas son meilleur film), c'est qu'elle a pour but de démontrer toute la morbidité d'une société qui, prétendant se défendre des "parasites", est infectée de l'intérieur par ce qu'elle a elle-même indirectement engendré... un peu comme John Rambo qui, ayant essuyé le trauma du Vietnam, ne peut que s'attaquer aux fondements d'un système bien réglé qui cible la différence comme mal à exterminer. Vouloir détruire la différence, en la nommant "axe du mal" ou "parasitisme", ne peut qu'engendrer le mal, et celui qui se prétend pourfendeur des vices est en réalité le véritable propagateur des vices et des maladies. La vice et le maladie doivent être compris et traités (et non exterminés) sinon ils deviennent encore plus virulents en infectant surtout celui qui se prétend vertueux et sain.

Dans "Ghost of Mars", les zombies sur Mars ne sont jamais compris et traités, ils doivent être pour les marines (et c'est une mission formelle, un devoir simple sans épaisseur morale) purement et simplement éradiqués !

Si la société américaine est, pour Carpenter, aussi malade (et que le "marine" ou le "flic" doive retourner chez lui après avoir voulu, en pure perte, extirper le mal sans le comprendre : le soldat qui, après la guerre du Vietnam, emporte avec lui le trauma et le mal de ce qu'il a lui-même semé ; ou le médecin qui, refusant de comprendre la maladie, contracte la maladie -dans "The thing"-) ; c'est qu'elle est dans une logique de répression aveugle et non de prévention réfléchie !
Alcibiade
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Geveil le Ven 21 Déc 2012 - 20:03

Merci Alcibiade, maintenant je comprends ce film( Que j'ai regardé jusqu'au bout) mais si Carpenter allait jusqu'au bout, on aurait du voir le frère et la sœur retourner sur terre et semer le mal.

Si je comprends bien, tu penses que l'Amérique est vraiment malade. Et que penses-tu de la remarque d'orthon ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Alcibiade le Ven 21 Déc 2012 - 20:17

Geveil a écrit:Merci Alcibiade, maintenant je comprends ce film( Que j'ai regardé jusqu'au bout) mais si Carpenter allait jusqu'au bout, on aurait du voir le frère et la sœur retourner sur terre et semer le mal.
Si je comprends bien, tu penses que l'Amérique est vraiment malade. Et que penses-tu de la remarque d'orthon ?
On ne sait pas comment, à la fin du film, les rescapés affronteront leurs démons (cela laisse une place pour la réflexion) ! Et pour la remarque d'Orthon, je la trouve pertinente au sens où ce n'est pas le propre de l'Amérique que de croire détenir la vérité des valeurs et de considérer la différence comme un mal à exterminer ! Carpenter est un grand réalisateur (comme David Cronenberg, et David Lynch, et Shyamalan, et Kim-Ki Duk, et tant d'autres !), et il ne faut pas être désemparé lorsque les images semblent être d'une violence gratuite (il faut déchiffrer le sens au-delà des images) !
Alcibiade
Alcibiade
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 412
Localisation : Saöne et Loire
Identité métaphysique : Rationaliste pascalien
Humeur : Serein
Date d'inscription : 09/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Nailsmith le Ven 21 Déc 2012 - 20:46

L’Amérique est-elle malade?
Je ne dirais pas que les Etats Unis d'Amérique sont malade mais sont dépendant de leur histoire, à la fois fascinante et inquiétante. Michael Moore l'a résumé très bien dans son film "Bowling for Colombine". Sa puissance est intimement liée à sa peur. Voir le petit dessin animé ci-dessous:
https://www.youtube.com/watch?v=zEVPSfJIQ84
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1294
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Geveil le Ven 21 Déc 2012 - 23:42

Je veux bien Nailsmith qu'on écarte le mot " malade".
Cependant, tu utilises très habilement le mot " dépendants" où l'on pourrait utiliser le mot " victimes". On peut être alors victime de persécutions, d'accident, de catastrophe naturelle ou de maladie.
Je pense que peu importe le mot, mais elle pose un problème, l'Amérique, avec justement sa paranoïa, non ?
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Nailsmith le Sam 22 Déc 2012 - 0:27

Geveil a écrit:Je veux bien Nailsmith qu'on écarte le mot " malade".
Cependant, tu utilises très habilement le mot " dépendants" où l'on pourrait utiliser le mot " victimes". On peut être alors victime de persécutions, d'accident, de catastrophe naturelle ou de maladie.
Je pense que peu importe le mot, mais elle pose un problème, l'Amérique, avec justement sa paranoïa, non ?
Oui! En plus avec son industrie de guerre. En parlant de paranoïa, la NRA( National Rifle Association) lors d'un point de presse a proposé ceci:
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/12/21/009-nra-newtown-vendredi.shtml
Mais il y a de l'espoir. Les étasuniens ne font pas partie d'un peuple homogène. La Californie n'est pas le Nebraska, le Nebraska n'est pas la Floride, la Floride n'est pas le Massachusetts. Qui aurait pu croire du temps de J.F. Kennedy, d'avoir la possibilité d'élire un président noir.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1294
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Leleu le Sam 22 Déc 2012 - 1:47

Je ne pense pas que l’Amérique soit particulièrement malade, elle ne l’est pas plus que le reste du monde où chacun y est malade à sa façon. Qu’il s’agisse de l’emploie quotidien des armes pour eux, du terrorisme pour d’autres, des drogues, des crimes en famille, des guerres atomiques qui se préparent ou du crime généralisé contre la nature ; au bout du compte nous ne vallons pas mieux ni pire les uns que les autres. Ils sont plus grands et plus modernes voilà tout !
Le crime contre notre planète contient tous les crimes, nous nous tuons nous-mêmes, aussi certains (beaucoup) pensent aussi tuer les autres : viva la muerte comme dernier cri de rage, comme exutoire suprême face à une souffrance existentielle insatiable.
La vie moderne n’aura rien résolue qui promettait tout et le reste. Notre exponentielle avidité du possible aura lamentablement échouée sur un constat cependant connu depuis longtemps : la chair est triste !
Gavés jusqu'à l’écœurement, manquant de tout par abondance d’inutile nous voilà dépourvus de tout sens commun, nus pire qu’au premier jour. Aurions-nous raté un virage ou nous faut-il tout perdre pour prendre conscience de ce dont nous avons réellement besoin ?
Leleu
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par orthon7 le Sam 22 Déc 2012 - 11:57

Leleu a écrit:Je ne pense pas que l’Amérique soit particulièrement malade, elle ne l’est pas plus que le reste du monde où chacun y est malade à sa façon. Qu’il s’agisse de l’emploie quotidien des armes pour eux,
du terrorisme pour d’autres, des drogues, des crimes en famille, des guerres atomiques qui se préparent ou du crime généralisé contre la nature ; au bout du compte nous ne vallons pas mieux ni pire les uns que les autres.
Ils sont plus grands et plus modernes voilà tout !
Le crime contre notre planète contient tous les crimes, nous nous tuons nous-mêmes, aussi certains (beaucoup) pensent aussi tuer les autres : viva la muerte comme dernier cri de rage, comme exutoire suprême face à une souffrance existentielle insatiable.
La vie moderne n’aura rien résolue qui promettait tout et le reste. Notre exponentielle avidité du possible aura lamentablement échouée sur un constat cependant connu depuis longtemps : la chair est triste !
Gavés jusqu'à l’écœurement, manquant de tout par abondance d’inutile nous voilà dépourvus de tout sens commun, nus pire qu’au premier jour. Aurions-nous raté un virage ou nous faut-il tout perdre pour prendre conscience de ce dont nous avons réellement besoin ?

Merci Leleu, c'est bien expliqué, enfin mieux que mon simple " pas plus que le reste du monde"

Aurions-nous raté un virage ou nous faut-il tout perdre pour prendre conscience de ce dont nous avons réellement besoin ?

Pour resté positif j'espères que le virage et encore possible,
Avant la destruction de nôtre planète, par notre propre espèce.

La raison l'emporteras t'elle contre la cupidité ?
orthon7
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5036
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par gaston21 le Dim 23 Déc 2012 - 18:04

Personnellement, j'incline à penser qu'on pourrait parler de l'âme d' un peuple, au sens figuré, bien sûr. Une âme forgée par son origine, religieuse, puis par son histoire, l'éducation et l'instruction dispensées à des générations, puis par ses medias dominants. Et je souligne que ces medias sont unicolores. Allez chercher des journaux de gauche... Et j'ose affirmer qu' à part une élite formée pour..., les américains sont devenus de grands enfants, bien programmés . Vous voyez une opposition ? Comment expliquez-vous qu'après un massacre tel que celui de l'autre jour, ils en sont tous à dire que pour se défendre, il faut s'armer ? C'est puéril ! Un exemple parmi tant d'autres...Et regardez l'affaire de la peine de mort.
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par troubaadour le Dim 23 Déc 2012 - 18:52

Non l'amérique n'est pas plus malade que n'importe quel autre civilisation.
Ce n'est pas pare que l'on ne maitrise pas tous les éléments d'une civilisation qu'il faut la juger et la condamner.

L’ignorance et l'incompréhension sont mauvaises conseillères. Nous avons eu notre Merah, notre Human Bomb, en Suisse il y a presque autant d'armes par habitant qu'aux US, en Norvège il y a eu le plus grand des massacres, en Ecosse aussi.

C'est plutôt l'être humain, voir surtout l'homme, le male, qui n'a pas fini de se civiliser.
troubaadour
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par _dede 95 le Dim 23 Déc 2012 - 19:19

Sans compter que les USA ne sont pas un peuple, encore moins une civilisation (Buffalo Bill est passé par là pour la faire disparaitre), c'est le choc de deux civilisations, anglo-saxonne, le fric, et "mexicaine", je shématise, la liberté!

Gaston, Tous les habitants des USA ne sont pas des adeptes des armes! L'économie d'armement c'est presque finie, ils ont trouvé mieux (!), pour faire du fric!
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Nailsmith le Dim 23 Déc 2012 - 20:21

gaston21 a écrit:Personnellement, j'incline à penser qu'on pourrait parler de l'âme d' un peuple, au sens figuré, bien sûr. Une âme forgée par son origine, religieuse, puis par son histoire, l'éducation et l'instruction dispensées à des générations, puis par ses medias dominants. Et je souligne que ces medias sont unicolores. Allez chercher des journaux de gauche... Et j'ose affirmer qu' à part une élite formée pour..., les américains sont devenus de grands enfants, bien programmés . Vous voyez une opposition ? Comment expliquez-vous qu'après un massacre tel que celui de l'autre jour, ils en sont tous à dire que pour se défendre, il faut s'armer ? C'est puéril ! Un exemple parmi tant d'autres...Et regardez l'affaire de la peine de mort.
Je suis d'accord qu'il y a un peu de cela aussi, mais il y a quelque chose qu'on ne peut pas leur enlever. Malgré leur vision des choses suivant les régions de ce grand pays, il reste qu'ils sont tous unies devant le "Star Splangled Banner".

Oh, dites-moi, pouvez-vous voir dans les lueurs de l'aube
Ce que nous acclamions si fièrement au crépuscule ?
Ces larges bandes et ces brillantes étoiles, que durant la terrible bataille,
Au sommet de nos remparts nous regardions flotter si fièrement ?
Et l'éclat rouge des fusées, et les bombes explosant dans les airs,
Nous prouvaient à travers la nuit que notre drapeau était toujours là.
Oh, dites-moi, est-ce que la bannière étoilée flotte encore
Sur la terre de la Liberté et la patrie des courageux ?

Sur nos côtes, cachées par les brumes épaisses,
Où les orgueilleuses armées ennemies reposent dans un silence de mort,
Qu'est-ce que cette brise intermittente, le long du versant,
Nous dévoile et nous cache ?
À présent elle capture l'éclat du premier rayon de soleil,
Nous le renvoie dans toute sa gloire, maintenant elle brille dans le vent
C'est la bannière étoilée ! Oh puisse-t-elle longtemps flotter
Sur la terre de la Liberté et la patrie des courageux.

Et où est cette horde qui jurait dédaigneusement
Que les foudres de la guerre et la désolation des combats
Ne nous laisseraient ni terre ni patrie !
Leur sang a purifié la terre qu'ils ont foulée.
Aucun refuge n'a pu sauver leurs mercenaires et leurs esclaves
De la terrible déroute et de la misère de la tombe
Et la bannière étoilée dans son triomphe flotte
Sur la terre de la Liberté et la patrie des courageux.

Oh ! Qu'il en soit toujours ainsi, que les hommes libres protègent
Leur patrie chérie des désolations de la guerre !
Bénie par la victoire et la paix, que la patrie protégée par le ciel
Loue le Puissant qui a créé et préservé notre nation.
Alors nous vaincrons, car notre cause est juste,
Et ce sera notre devise : « En Dieu est notre foi ».
Et la bannière étoilée dans son triomphe flottera
Sur la terre de la Liberté et la patrie des courageux.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1294
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Nailsmith le Jeu 3 Jan 2013 - 15:46

L'histoire qui se répète voir le lien ci-dessous:

http://www.gizmodo.fr/2013/01/03/connecticut-jeux-video.html

Certains achèteront des jeux violents à 5$ sur EBay et avoir 25$ pour.
Nailsmith
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1294
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par chat-man le Jeu 3 Jan 2013 - 19:58

L'Amérique se prépare à changer de drapeau!

L'Amérique est-elle malade ? Flag10

chat-man
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Paca
Identité métaphysique : AA
Humeur : cha dépend
Date d'inscription : 22/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par _dede 95 le Jeu 3 Jan 2013 - 20:47

Voila ce que "nous" écrivions en avril... 2007, suite à la dégringolade de la bourse de Shangai en Février, 8,8% en quelques heures!
Spoiler:
Les Etats-Unis s'enfoncent dans la récession

Pendant cette semaine noire pour les bourses mondiales, le secrétaire d'Etat au Trésor américain, Hank Paulson, était en tournée en Asie. Il s'agissait pour lui de rassurer l'Etat chinois sur la solidité de l'économie américaine, en atténuant, en vrai bonimenteur, la gravité de la crise de l'immobilier et les risques tant monétaires que financiers. En effet, toute une partie de l'économie chinoise est alimentée par des avoirs massifs en devises américaines, dollars que la Chine réinvestit en partie aux Etats-Unis et qui servent à limiter l'expansion du déficit américain. Pour toutes ces raisons, ces deux économies sont confrontées à une terrible contradiction : elles sont obligées de se livrer une guerre acharnée et, en même temps, elles sont devenues inter-dépendantes à l'extrême, la récession de l'une entraînant la récession de l'autre. Et c'est effectivement bien aujourd'hui les deux qui sont en train de flancher.

A. Greenspan, l'ancien grand manitou de la politique financière américaine, reconnaît très officiellement la possibilité d'une récession aux Etats-Unis en 2007. La cause la plus visible et la plus immédiate de ce ralentissement est sans aucun doute l'éclatement en cours de la bulle immobilière dans ce pays. Les prix dans ce secteur d'activité ont chuté de près de 25% et ce n'est qu'un début . Certains économistes estiment à 40% la surévaluation de ce marché. La correction pourrait donc être de 6000 milliards de dollars, pas loin d'un tiers du PIB américain ! Cette crise immobilière se propage maintenant en Angleterre : "C'est une mauvaise nouvelle qui pourrait alarmer. Kensington, leader du crédit immobilier à risque en Grande- Bretagne, a, vendredi 23 mars, concédé une perte de 23% de son action" (Le Monde du 24 mars). Ce requin de la finance prête de l'argent à plus de 15 000 ménages, jugés aujourd'hui à leur tour insolvables.
Et c'était en 2007, et certains disaient vous catastrophez, les mêmes qui aujourd'hui me disent tu vis encore au 19ème siècle de Marx! sourire
Non non, tout va bien au Nouveau Monde, dormez brave gens, nous veillons sur vous, sourire

« In God we trust », inscrit sur la monnaie américaine....il sont mal partis lol!
_dede 95
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par _Matoll le Sam 12 Jan 2013 - 1:40

Les Etats-Unis sont-ils malades ? Je pense qu'ils le sont, mais s'agit t-il du pays, de sa politique, du système économique, des relations entre les citoyens ? Et d'ailleurs, sont-ils les seuls ? N'est-ce pas le système tout entier qui serait malade ?

Je suis d'avis que ce pays n'est aucunement une référence et qu'une bonne partie de ce qui est présent chez eux est bien malade. Cependant, il serait faux et stupide de dire que tout est mauvais dans ce pays.

De nombreux citoyens américains se sentent en sécurité lorsqu'ils ont une arme chez eux, et la grande majorité d'entre eux ne s'en est probablement pas servi. C'est la bêtise de la liberté individuelle qui a pris trop d'excès et c'est le cas dans ce pays. Seulement, les faits de violence sont très importants et les médias en remettent aussi une couche comme nous pouvons le constater également en France.

Les jeux vidéo violents, les séries ou films télévisés violents par exemple contribuent aussi à générer cette situation.

La question est la suivante : est-ce que dans un pays qui réglemente très sévèrement les armes, le risque de fusillade est complètement écarté pour autant ?

_Matoll
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 943
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par gaston21 le Sam 12 Jan 2013 - 22:03

Question possession des armes par les particuliers; on en revient toujours
au même point, le conditionnement de l'individu . L'américain moyen
n'est pas plus bête que le français moyen . J'exclus le belge, un animal à part... Le gaulois moyen, soumis à l'atmosphère américaine concernant la défense de sa propre personne, réagirait de la même façon . Les américains sont malades de leur conditionnement sur beaucoup de sujets, comme nous le sommes sur d'autres. A part ça, vive le libre-arbitre !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par Geveil le Dim 13 Jan 2013 - 10:55

Terrifiant, tu n'es même pas libre de ne plus parler du libre-arbitre !
Geveil
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'Amérique est-elle malade ? Empty Re: L'Amérique est-elle malade ?

Message par gaston21 le Dim 13 Jan 2013 - 17:51

Geveil a écrit:Terrifiant, tu n'es même pas libre de ne plus parler du libre-arbitre !

" C'est ben vrai, ça !", qu'elle aurait dit, la mère Denis ! Paix à son âme !
gaston21
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum