POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Aller en bas

POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Magnus le Sam 8 Déc 2012 - 15:34

Résultats du sondage au 11 avril 2014 ( Sondage toujours actif :si vous souhaitez voter vous pouvez le faire ICI)






La première partie des débats sur ce sujet se trouve  
ICI
La deuxième partie se trouve ICI
Et la troisième partie ICI
Le débat continue ICI







Bonjour,

Vous pouvez simplement voter ou, si vous le désirez, ajouter à  votre vote un mot d'explication ou une argumentation.
Si vous changez d'opinion par la suite, vous pouvez annuler et modifier votre vote.



Pour mieux comprendre :

ADMD BELGIQUE
ADMD FRANCE
ADMD SUISSE ROMANDE
ADMD GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG


Merci d'avance pour votre participation à ce sondage.


Extrait du texte fondateur de l'Admd :

Le droit de mourir s’accompagnera d’une modification profonde et bénéfique des moeurs et des valeurs.
La perspective scandaleuse d’une fin de vie solitaire, affligée, probablement nécessiteuse
qui ne débouche que sur l’humiliation, l’avilissement et l’attente passive de la mort, disparaîtra.
Et le plaisir de vivre, la liberté d’oser, se trouveront allégés d’une angoisse honteuse qui tenaille la plupart d’entre nous, même si nous n’en avons pas clairement conscience.



Vous souhaitez devenir membre de l'Admd ?  
Bulletin d'adhésion pour les français -----  Bulletin d'adhésion pour les belges









Miangemidemon a écrit:Et que se passe-t-il si le principal intéressé change souvent d'avis(ce qui n'est pas mon cas en ce moment même ! )

Ce n'est pas un problème. Jusqu'au dernier moment, le patient a bien évidemment le droit de changer d'avis.


Dernière édition par Magnus le Sam 12 Avr 2014 - 11:02, édité 1 fois

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24052
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Dim 9 Déc 2012 - 10:20

cela suppose un mourant intact, intellectuellement et physiquement : ça n'existe pas ...sauf anticipation de la décision .Autrement, la décision ne lui appartient plus et quelle importance ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par gaston21 le Dim 9 Déc 2012 - 10:24

JO, encore moins si le pépé est sourd comme un pot et a oublié son sonotone ! JO, tu cherches le bâton pour te faire battre...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Dim 9 Déc 2012 - 10:33

Il me semble que je suis logique : aujourd'hui, derrière nos écrans, nous pensons les choses d'une façon . Mon père était lucide jusqu'au bout et s'impatientait d'aller mal et trouvait ça long . Il se savait perdu et nous a fait des recommandations qui n'ont évidemment pas été tenues Mais il était pieux, ça s'explique . Mais les deux autres hommes de ma vie, bouffeurs de curés et incroyants tous les deux , proclamant que le suicide précèderait le déclin, n'en ont plus reparlé, une fois ce déclin arrivé, et sachant tous deux leur mort proche et inéluctable . L'amour, je pense ... L'intensité que prend l'amour en ces moments ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par gaston21 le Dim 9 Déc 2012 - 11:01

JO, nous raisonnons en fonction de nos expériences; en ce domaine, je reconnais que la tienne est importante en ce domaine et je la respecte absolument.. Pour ma part, je suis toujours traumatisé par la souffrance physique et surtout morale qu'on a infligé à mon père. Et puis j'ai vu tant de gens souffrir pendant tant d'années . Pour moi, la vie ne vaut qu'autant qu'elle conserve une certaine qualité . Si quelqu'un décide en toute lucidité d'arrêter sa course, il faut respecter sa décision et l'aider si elle ne peut le faire elle-même.. Je pense à cet instant à Mme Quillot, l'épouse de l'ancien maire de Clermont-Ferrand. Tous les deux avaient exprimé leur volonté commune de partir ensemble . Lui est mort; leur femme de ménage a découvert le drame, appelé les secours . On a ranimé la dame malgré la lettre ....La morale était sauve ! Quelques années après, Me Quillot s'est jetée dans le lac de Tyx après avoir avalé des médicaments. La veille, elle n'avait pas pu, les gendarmes veillaient ! Pour mourir il faut se cacher...

" Mercredi soir, les gendarmes, alertés à temps par l'une de ses amies à qui elle avait confié son intention de se suicider, avaient réussi à l'intercepter au bord du même lac de Tyx. C'était le jour de son cinquante-septième anniversaire de mariage avec Roger Quilliot. «Vous n'avez pas le droit de m'interpeller, s'était-elle révoltée. Le suicide n'est pas un délit !»
Le lendemain, elle a été plus discrète. Et a réussi son geste."
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Dim 9 Déc 2012 - 11:07

Il faudrait abolir la non assistance aux suicidés . Beaucoup, réanimés, ne recommencent pas, mais le mourant n'a pas cette possibilité . Je connais bien le cas Quillot mais il sort du sujet, je pense .Quoique ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Bulle le Dim 9 Déc 2012 - 11:31

JO a écrit:cela suppose un mourant intact, intellectuellement et physiquement : ça n'existe pas ...sauf anticipation de la décision .Autrement, la décision ne lui appartient plus et quelle importance ?
Qu'est-ce que tu racontes encore ! Pourquoi un malade incurable ne serait-il pas intact intellectuellement au moment où on lui annonce que plus aucun traitement n'améliorera le pronostic de sa maladie ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Dim 9 Déc 2012 - 11:33

Parceque la maladie change les perceptions, Bulle . On dirait que tu n'en as jamais vus, des mourants . Je ne raconte pas : je témoigne .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Jipé le Dim 9 Déc 2012 - 11:40

JO a écrit:Parceque la maladie change les perceptions, Bulle . On dirait que tu n'en as jamais vus, des mourants . Je ne raconte pas : je témoigne .
Crois-tu être la seule à avoir vu des mourants ? Bien présomptueuse te trouve-je!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Bulle le Dim 9 Déc 2012 - 11:40

JO a écrit:Parceque la maladie change les perceptions, Bulle .
Non la maladie ne change pas systématiquement les perceptions ; et les testaments sont fait avant d'être malade et mourant que ce soit auprès des notaires ou des médecins.
Que la souffrance fasse que l'on ne veuille plus continuer à souffrir aujourd'hui et maintenant parce que l'on sait que c'est la seule issue c'est autre chose.
Et cela regarde chaque personne et c'est ce droit qui est réclamé...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Bulle le Dim 9 Déc 2012 - 11:52

JO a écrit:Il faudrait abolir la non assistance aux suicidés . Beaucoup, réanimés, ne recommencent pas, mais le mourant n'a pas cette possibilité . Je connais bien le cas Quillot mais il sort du sujet, je pense .Quoique ...
Tiens c'est curieux, au début de la partie 3, tu disais :
"Pourquoi avoir, naguère, retiré du marché le bouquin "suicide, mode d'emploi" : c'était un bouquin pratique, qui éviterait le débat ."
Contradictoire tout de même car avec un "bouquin pratique" il ne doit pas y avoir beaucoup de "réanimés [qui] ne recommencent pas"...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Dim 9 Déc 2012 - 15:16

c'est tout à fait hors sujet, je pense .
Mais on peut ouvrir un fil sur le suicide, si tu y tiens .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par gaston21 le Jeu 13 Déc 2012 - 17:45

Depuis début 2012, cinq propositions de loi relatives à l'aide à mourir ont été déposées au Parlement . Quelle sera la mouture Hollande ? Je crains qu'elle ne ressemble à une tisane ! Comme je l'ai écrit par ailleurs, la mission Sicard est composée presque exclusivement de militants anti-euthanasie; on y trouve l'ancien président du groupe Bayard presse ( La Croix), deux membres du conseil exécutif de "Plus digne la vie" (Prolife) , et bien sûr les professeurs Sicard et Aubry qui ne cachent pas leur opinion.
A noter que 16 des 39 ministres du gouvernement actuel, de même que les actuels présidents des deux assemblées avaient signé ces propositions de loi.
Que peut-on espérer ? Une valse à trois temps...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par gaston21 le Lun 17 Déc 2012 - 9:29

Un médecin philosophe , pas conditionné du tout, en pleine possession de son libre-arbitre pour imposer d'autorité son point de vue ! Tous les vieux poncifs ! L'interdiction de tuer ! Rien que ça ! Et qui va donc lui imposer de faire une euthanasie ? La mauvaise foi en plus !

http://www.francetvinfo.fr/pour-ou-contre-la-legalisation-de-l-euthanasie_154181.html#xtor=AL-54
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Lun 17 Déc 2012 - 9:44

Les deux points de vue sont exposés avec sérénité et se défendent . Peut-être faudrait-il dé-médicaliser l'euthanasie et en faire une décision privée, facilitée , à domicile .Un proche aiderait alors le mourant dans son dernier geste . Ce serait une autolyse, pas un geste contraire à l'éthique médicale de la plupart du personnel hospitalier .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Jipé le Lun 17 Déc 2012 - 9:55

En faire une affaire privée ?!
Tu voudrais que des enfants, par exemple, piquent le parent qui "traine" et ceci sans contrôle ? Que fais-tu de la loi sur la détention de substance interdite (létale) ? Qui la délivrerait ?
Tu dis, geste contraire à l'éthique médicale, mais pourquoi alors autant d'euthanasies pratiquées à l’hôpital en toute illégalité ?

Encore une fois, tu parles trop vite et sans porter une réelle réflexion sur le sujet...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Ling le Lun 17 Déc 2012 - 9:57

JO a écrit:Un proche aiderait alors le mourant dans son dernier geste .

Les conséquences psychologiques pour le prôche sont destructrices dans la majeure partie des cas.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par JO le Lun 17 Déc 2012 - 10:02

pour n'importe qui, Stirica, mais la liberté a un prix.
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par gaston21 le Lun 17 Déc 2012 - 10:26

Je trouve l'idée de JO pas si idiote que ça. En tout cas, je l'aurais fait pour mon père, comme je l'ai écrit . Qu'il y ait un contrôle, bien sûr, l'accord au moins tacite d'un médecin , oui, mais ce dernier n'aurait pas à faire le dernier geste si sa conscience s'y refuse . Et puis, on ne trouve pas le produit létal dans tous les supermarchés . Il faudrait une ordonnance, comme, me semble-t-il, en Belgique .
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Jipé le Lun 17 Déc 2012 - 10:32

Accord tacite du médecin ? Et s'il ne te donne pas l'accord tacite, tu fais quoi ? Dire sur un forum, moi je l'aurais fait, et le faire réellement, il y a une distance que la quasi totalité des personnes ne pourrait pas parcourir....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Magnus le Lun 17 Déc 2012 - 11:44

gaston21 a écrit:Je trouve l'idée de JO pas si idiote que ça. En tout cas, je l'aurais fait pour mon père, comme je l'ai écrit . Qu'il y ait un contrôle, bien sûr, l'accord au moins tacite d'un médecin , oui, mais ce dernier n'aurait pas à faire le dernier geste si sa conscience s'y refuse. Et puis, on ne trouve pas le produit létal dans tous les supermarchés. Il faudrait une ordonnance, comme, me semble-t-il, en Belgique.
C'est une loi de libre-choix tant pour le patient que pour le médecin. Si donc la conscience de celui-ci s'y refuse, il est moralement tenu de passer la main à un confrère qui accepte de poser le geste. Quant à l'ordonnance, c'est le médecin l'ayant rédigée qui se rend à la pharmacie. Le dosage et la piqûre (dans certains cas : deux produits) nécessitent des compétences médicales que les proches n'ont pas. De plus, il est nécessaire qu'il y ait une certaine distance affective pour poser ce geste. Je ne pense pas qu'un médecin lui-même ferait ce geste sur son épouse, par ex, : il demanderait à un autre médecin de le faire.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24052
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Bulle le Lun 17 Déc 2012 - 14:39

JO a écrit:pour n'importe qui, Stirica, mais la liberté a un prix.
Je ne comprends pas vraiment le rapport JO. Si un enfant choisissait de faire passer la mère de vie à trépas pour se libérer de la trop lourde charge pour lui de devoir la soigner, je comprendrais mais là ...
Gaston a écrit:Je trouve l'idée de JO pas si idiote que ça.
Pourtant tu démontres exactement le contraire.
Elle est donc entre autre et surtout tout à fait hypocrite puisque cela fait des années que l'euthanasie sans même le consentement du principal intéressé se pratique en milieu hospitalier. Pour l'argument du "geste contraire à l'éthique médicale de la plupart du personnel hospitalier" ... repassez à l'occasion...
Voir les réactions à l'académie réaffirmant dans sa contribution à la commission Sicard son opposition à la dépénalisation (14 décembre dernier...)*

Source

*Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur de cette contribution...

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Magnus le Lun 17 Déc 2012 - 20:09

Dernières nouvelles.

Dix ans après la loi de dépénalisation belge promulguée par un gouvernement issu d'une majorité non confessionnelle, les mentalités ont évolué. Ce qui permet aujourd'hui de soumettre un projet de loi visant à élargir la dépénalisation aux mineurs ainsi qu'aux patients atteints de maladies neurodégénératives comme par exemple l'Alzheimer.

Il reste à souhaiter que ce projet ne reste pas à l'état de projet, bien entendu, car les adversaires de la mort douce ne resteront pas sans réagir... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24052
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Bulle le Lun 17 Déc 2012 - 20:45

Effectivement c'est une évolution importante et qui va susciter beaucoup beaucoup de débats probablement !

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42536
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR OU CONTRE LA DÉPÉNALISATION DE L'EUTHANASIE ? 4 IÈME PARTIE

Message par Jipé le Mar 18 Déc 2012 - 9:05

Débat sur l'euthanasie : «le suicide assisté» préconisé

"Le professeur Sicard, mandaté par Hollande avant l'été, rend ce mardi son rapport sur ce sujet délicat.
Libération
Après cinq mois de réflexion et une dizaine de «débats citoyens», le professeur Didier Sicard rend mardi à François Hollande, un rapport sur la fin de vie qui va orienter et éclairer le débat sur l’épineuse question de l’euthanasie. Selon le journal La Croix, qui a consulté le rapport, celui-ci «entrouvre la porte au suicide assisté».

«Très prudent concernant l’aide active à mourir», Didier Sicard «considère néanmoins que l’assistance au suicide peut être envisagé dans certains cas de maladie incurable et évolutive», explique le quotidien catholique.

Contre la «culture du tout-curatif»
Selon la même source, le rapport, basé notamment sur des témoignages de patients et de famille, relève une «grande insatisfaction des citoyens» face au traitement réservé à la fin de vie.

Il se montre sévère sur l’attitude des médecins, dénonçant selon les termes du journal une «culture du tout-curatif», une «mauvaise prise en charge de la douleur, malgré des traitements performants», «une surdité face à la détresse psychique et aux souhaits des patients».

Le texte recommande notamment d’améliorer la formation médicale afin de favoriser «l’intégration d’une compétence en soins palliatifs dans toute pratique clinique».

En revanche il «ne recommande pas de prendre de nouvelles dispositions législatives en urgence sur les situations de fin de vie», même si, souligne la Croix l’autorisation du suicide assisté nécessiterait une révision de la loi.

Fraîchement élu à la présidence de la République, Hollande avait chargé l’ex-président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) de diriger une «mission sur ce douloureux sujet».

Tout comme dans une majorité de pays européens, l’euthanasie active n’est pas autorisée en France. Mais la loi dite Leonetti d’avril 2005 a interdit l’acharnement thérapeutique et instauré le droit de «laisser mourir»: les médecins peuvent administrer des traitements anti-douleur pour soulager la souffrance au point d’avoir comme «effet secondaire d’abréger la vie».

Euthanasie, le mot interdit
Le noeud de la question est de savoir si la France en reste à cette euthanasie passive ou bien si elle fait un pas vers l’euthanasie active pour se rapprocher de la situation néerlandaise, belge ou luxembourgeoise, pays où elle est autorisée mais strictement encadrée. François Hollande a, lui, toujours soigneusement évité le mot «euthanasie» tout en se déclarant favorable à une évolution de la loi Leonetti Dans sa proposition 21 de candidat à la présidence, il indiquait: «Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité». «Une évaluation de l’application» de la loi Leonetti «dans le cadre d’une réflexion sur la fin de vie me paraît indispensable», a-t-il indiqué lorsqu’il a confié la mission au professeur Sicard.

Le professeur de médecine interne, qui a rédigé son rapport avec huit autres spécialistes de la fin de vie et de l’éthique (dont Régis Aubry, président de l’Observatoire de la fin de vie), remettra ses conclusions à 9h30 au président de la République puis donnera une conférence de presse à 12h30.

Les pro et les anti-euthanasie n’ont pas attendu les conclusions de la mission pour faire valoir leurs arguments. Le président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) Jean-Luc Romero (élu apparenté socialiste) a appelé à dépasser la loi Leonetti «totalement insuffisante» et à remettre le patient «au centre» pour que s’il le souhaite «il puisse y avoir un geste qui permette de s’endormir sans souffrance».

A l’inverse, le délégué général d’Alliance Vita, association anti-euthanasie, Tugdual Derville, ne veut pas que ce rapport «ouvre la boîte de pandore» de l’euthanasie mais qu’il «creuse la question complexe de la mort»."

Source

Peut-être que ce rapport permettra de faire enfin bouger les choses, car, contrairement a ce que Sicard dit: "ne recommande pas de prendre de nouvelles dispositions législatives en urgence sur les situations de fin de vie", je pense qu'il est temps d'accélérer un peu la prise en compte de la demande des malades en fin de vie.
Nous avons en France un train de retard par rapport à de nombreux pays européens...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26334
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 40 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum