Naissance d'un "miracle"

Aller en bas

Naissance d'un "miracle"

Message par Bulle le Dim 24 Aoû 2014 - 13:43

Début juillet, en Tunisie, un lac surgit en plein milieu d'une zone aride.
Cet homme qui à 64 ans n'a jamais vu la mer et  a, bien évidemment  cru à un miracle lorsqu'au début du mois de juillet (en plein ramadan) internet  (relayé par les chaînes d'information officielle !) s'est enflammé en Tunisie à la révélation  de cette fabuleuse découverte : un lac vient d'apparaître, allons vite barboter... Ce que Belkhacem n'a, on le comprend, pas manqué de faire...

La suite se trouve ICI  Crying or Very sad 

Et particulièrement ceci :
"Ici, disent-ils, on a la mauvaise vie, pas de stade pour jouer au foot, pas d'argent pour aller voir ailleurs." Alors ils s'en moquent que l'eau polluée les rende malades. Ils ont enfin trouvé le moyen d'oublier qu'ils sont nés au mauvais endroit, dans le bassin minier, au milieu du désert tunisien."...

Comme quoi les "miracles" n'ont pas tous une origine divine ... A moins de considérer Internet comme un nouveau prophète/apôtre ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40752
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Ven 19 Sep 2014 - 16:00

Bulle a écrit:
Début juillet, en Tunisie, un lac surgit en plein milieu d'une zone aride.
Cet homme qui à 64 ans n'a jamais vu la mer et  a, bien évidemment  cru à un miracle lorsqu'au début du mois de juillet (en plein ramadan) internet  (relayé par les chaînes d'information officielle !) s'est enflammé en Tunisie à la révélation  de cette fabuleuse découverte : un lac vient d'apparaître, allons vite barboter... Ce que Belkhacem n'a, on le comprend, pas manqué de faire...

La suite se trouve ICI  Crying or Very sad 

Et particulièrement ceci :
"Ici, disent-ils, on a la mauvaise vie, pas de stade pour jouer au foot, pas d'argent pour aller voir ailleurs." Alors ils s'en moquent que l'eau polluée les rende malades. Ils ont enfin trouvé le moyen d'oublier qu'ils sont nés au mauvais endroit, dans le bassin minier, au milieu du désert tunisien."...

Comme quoi les "miracles" n'ont pas tous une origine divine ... A moins de considérer Internet comme un nouveau prophète/apôtre  ?


N’est-ce pas là, le genre d’évènement qui conduit au cœur de l’absurde ?  
Cet absurde ne devrait-il pas conduire celui qui veut croire au miracle, vers un sens qui touche à un au-delà de la raison ?
Non pas vers un "miracle" qui aurait pour seul but de lui apporter soulagements et bienfaits immédiats, mais opportunité de trouver le moyen de traverser le manque de quelque nature qu’il soit ?…

Les miracles, les vrais sont surtout ceux qui permettent à l’homme de vivre debout, quand bien même tout tendrait à le lui interdire.

Etant entendu que vivre debout serait aussi trouver le moyen de dépolluer ce lac, plutôt que d’y ajouter ses  détritus, bouteilles vides, canettes, sacs en plastique, couches-culottes, paquets de cigarettes ...comme autant de vains mouvements de protestations.

Le miracle serait de se mettre en colère contre la divinité auquel a d’abord été attribué cet évènement, et ainsi mettre hors de soi, cette sorte de misère qui colle à la peau comme un fatalisme, et sans cesse reconduite.

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Bulle le Ven 19 Sep 2014 - 18:24

Imala a écrit:
Les miracles, les vrais sont surtout ceux qui permettent à l’homme de vivre debout, quand bien même tout tendrait à le lui interdire.
Tu veux dire que si un fait extraordinaire apporte du bien être il doit être digne de crédit et que ce même fait est à considérer comme faux dans le cas contraire ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40752
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Ven 19 Sep 2014 - 18:51

Bulle a écrit:
Imala a écrit:
Les miracles, les vrais sont surtout ceux qui permettent à l’homme de vivre debout, quand bien même tout tendrait à le lui interdire.
Tu veux dire que si un fait extraordinaire apporte du bien être il doit  être digne de crédit et que ce même fait est à considérer comme faux dans le cas contraire ?

Pas exactement.

Je veux dire qu'un fait extraordinaire, pour apporter un vrai bien-être, doit amener celui qui en bénéfie ailleurs que sur le terrain de la superstition, ou de la soumission...

Un fait extraordinaire, qui apporterait une guérison par exemple, ne pourrait être considéré comme "faux". Le fait extraordinaire a eu lieu... s'il permet au bénéficiaire de vivre de manière plus consciente quand à tout ce qui sous-tend la condition humaine, alors il est vraiment extraordinaire. Il fait sens.

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Bulle le Sam 27 Sep 2014 - 9:36

Imala a écrit:
Pas exactement.
Je veux dire qu'un fait extraordinaire, pour apporter un vrai bien-être, doit amener celui qui en bénéfie ailleurs que sur le terrain de la superstition, ou de la soumission...
Le fait extraordinaire en question ne prend le qualificatif de miracle que si un croyant attribue ce fait à une intervention divine ou à une providence spiritualisée. Nous sommes donc de facto dans la supertition !
Un fait extraordinaire, qui apporterait une guérison par exemple, ne pourrait être considéré comme "faux". Le fait extraordinaire a eu lieu... s'il permet au bénéficiaire de vivre de manière plus consciente quand à tout ce qui sous-tend la condition humaine, alors il est vraiment extraordinaire. Il fait sens.
Bien sûr que si. Les guérisons spontanées de maladies souvent mortelles existent et n'ont rien à voir avec quelque miracle que ce soit... Mais tu veux peut-être parler d'un autre type de guérison ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40752
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Ling le Sam 27 Sep 2014 - 10:43

Imala a écrit:Le miracle serait de se mettre en colère contre la divinité auquel a d’abord été attribué cet évènement, et ainsi mettre hors de soi, cette sorte de misère qui colle à la peau comme un fatalisme, et sans cesse reconduite.

Le véritable "miracle" est de penser par soi-même et non à travers un prêt à penser (quelqu'en soit la couleur ou le goût). Mais cela est compliqué.


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Dim 28 Sep 2014 - 20:17

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Pas exactement.
Je veux dire qu'un fait extraordinaire, pour apporter un vrai bien-être, doit amener celui qui en bénéfie ailleurs que sur le terrain de la superstition, ou de la soumission...
Le fait extraordinaire en question ne prend le qualificatif de miracle que si un croyant attribue ce fait à une intervention divine ou à une providence spiritualisée. Nous sommes donc de facto dans la supertition !

Strictement pour l’exemple que tu cites, en effet.

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Un fait extraordinaire, qui apporterait une guérison par exemple, ne pourrait être considéré comme "faux". Le fait extraordinaire a eu lieu... s'il permet au bénéficiaire de vivre de manière plus consciente quand à tout ce qui sous-tend la condition humaine, alors il est vraiment extraordinaire. Il fait sens.

Bien sûr que si.

Dans ce que je dis, vis-à-vis de quoi dis-tu : bien sûr que si ? si immédiatement après tu reconnais que des guérisons spontanées de maladies souvent mortelles existent ?

Bulle a écrit:Les guérisons spontanées de maladies souvent mortelles existent et n'ont rien à voir avec quelque miracle que ce soit...

Pourquoi ne les qualifieraient-on pas de miraculeuses ? En quoi ce mot est-il choquant pour toi ?

Bulle a écrit:Mais tu veux peut-être parler d'un autre type de guérison ?

Quel que soit le type de guérison, en regard de tout ce qui tend à nous faire mourir, (et je ne parle pas que de la mort physique) moi j’y vois un miracle.

Ling a écrit:Le véritable "miracle" est de penser par soi-même

J'approuve. Et quant à moi, je ne mettrais pas de guillemet au mot miracle ici !!!  lol!

Ling a écrit:Mais cela est compliqué

... Fatiguant... usant... rire    

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Jipé le Lun 29 Sep 2014 - 10:22

Un miracle n'est qu'un fait survenant alors qu’on le croyait impossible, donc tout dépend du niveau de sa propre croyance...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25875
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Mer 1 Oct 2014 - 11:33

Jipé a écrit:Un miracle n'est qu'un fait survenant alors qu’on le croyait impossible, donc tout dépend du niveau de sa propre croyance...

On le croyait impossible... c'est très précisément là que se cache le sens du mot "miracle"... mais nous ne voyons pas ce qui est caché, dès lors, nous versons dans l'interprétation... Aussi bien avant qu'après.

Avant le miracle, la guérison était impossible, après le miracle, la guérison est affaire de croyance... C'est dommage, et dommageable.

Nous serions plus heureux de rester "dans l'ouvert"... Sans croyance et sans interprétation... juste attentifs, en état de potentiel émerveillement.

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Magnus le Mer 1 Oct 2014 - 13:39

@Imala:

Imala, il restait deux bouts de code apparents, suite à un espace superflu, j'ai corrigé.
Merci d'y faire attention à l'avenir.


_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23907
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par pierre_b le Mer 1 Oct 2014 - 14:45

Magnus a écrit:
@Imala:

Imala, il restait deux bouts de code apparents, suite à un espace superflu, j'ai corrigé.
Merci d'y faire attention à l'avenir.

T'as raison! Pas de laisser aller!
avatar
pierre_b
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1214
Localisation : nord du lot
Identité métaphysique : c'est à dire?
Humeur : c'est suivant
Date d'inscription : 09/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Mer 1 Oct 2014 - 15:56

Magnus a écrit:
@Imala:

Imala, il restait deux bouts de code apparents, suite à un espace superflu, j'ai corrigé.
Merci d'y faire attention à l'avenir.


@Magnus:
Magnus ???... Je me suis pourtant relue (prévisualiser)... je n'ai rien vu de spécial... c'est comment deux bouts de codes apparents ? 
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Magnus le Mer 1 Oct 2014 - 16:04

Code:
juste attentifs, en état de [i]potentiel émerveillement. [ /i]
Du coup, ce n'était plus en italique. A cause de l'espace entre le crochet et le signe de fermeture du deuxième code, lesquels étaient apparents comme tu peux le voir ici.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23907
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Mer 1 Oct 2014 - 16:18

Magnus a écrit:
Code:
juste attentifs, en état de [i]potentiel émerveillement. [ /i]
Du coup, ce n'était plus en italique. A cause de l'espace entre le crochet et le signe de fermeture du deuxième code, lesquels étaient apparents comme tu peux le voir ici.

Ah ? OK ! Merci pour l'info.

Promis, juré : vais faire attention !   lechebotte

Sinon... toujours fidèle au poste, à ce que je vois !  sourire


Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Bulle le Sam 11 Oct 2014 - 13:41

Imala a écrit:
Bulle a écrit:
Imala a écrit:Un fait extraordinaire, qui apporterait une guérison par exemple, ne pourrait être considéré comme "faux". Le fait extraordinaire a eu lieu... s'il permet au bénéficiaire de vivre de manière plus consciente quand à tout ce qui sous-tend la condition humaine, alors il est vraiment extraordinaire. Il fait sens.
Bien sûr que si.
Dans ce que je dis, vis-à-vis de quoi dis-tu : bien sûr que si ? si immédiatement après tu reconnais que des guérisons spontanées de maladies souvent mortelles existent ?
Et bien tout simplement parce qu'une guérison spontanée n'implique pas une volonté, une force surnaturelle. Où alors il faut aller jusqu'au bout de son raisonnement et prouver que les forces surnaturelles en question existent ... Et son assez stupides pour guérir spontanément des criminels de guerre, des violeurs d'enfant etc...
Exemple : une infection guérit spontanément sans que le malade ait pris quelqu'antibiotique que ce soit : ô miracle ?
Que nenni ! Un virus peut parfaitement vivre un cycle donné et ensuite stop.
Et on peut aller plus loin sachant que nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie : certains individus font des cancers du sein par exemple qui "calcifient" spontanément, c'est à dire sans aucun traitement. On s'en aperçoit à l'occasion d'une autopsie ou encore au pet scan  .. Idem pour certaines hépatites qui peuvent être mortelles pour les uns et guérissent spontanément dans 15 à 30% des cas.

Quel que soit le type de guérison, en regard de tout ce qui tend à nous faire mourir, (et je ne parle pas que de la mort physique) moi j’y vois un miracle.
En tant que "fait extraordinaire qui porte à l'étonnement et à l'admiration." ? Etonnement je suis d'accord, dans la mesure où l'on ne tient pas compte de la réalité et des proportions dans lesquelles ces situations existent. Mais je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'admirable. Ce serait plutôt la situation inverse qui est désolante, la "normalité" étant la bonne santé, surtout dans un monde où le présupposé serait un dieu créateur et aimant... sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40752
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Dim 12 Oct 2014 - 14:02

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Dans ce que je dis, vis-à-vis de quoi dis-tu : bien sûr que si ? si immédiatement après tu reconnais que des guérisons spontanées de maladies souvent mortelles existent ?
Et bien tout simplement parce qu'une guérison spontanée n'implique pas une volonté, une force surnaturelle. Où alors il faut aller jusqu'au bout de son raisonnement et prouver que les forces surnaturelles en question existent ... Et son assez stupides pour guérir spontanément des criminels de guerre, des violeurs d'enfant etc...
Exemple : une infection guérit spontanément sans que le malade ait pris quelqu'antibiotique que ce soit : ô miracle ?
Que nenni ! Un virus peut parfaitement vivre un cycle donné et ensuite stop.
Et on peut aller plus loin sachant que nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie : certains individus font des cancers du sein par exemple qui "calcifient" spontanément, c'est à dire sans aucun traitement. On s'en aperçoit à l'occasion d'une autopsie ou encore au pet scan  .. Idem pour certaines hépatites qui peuvent être mortelles pour les uns et guérissent spontanément dans 15 à 30% des cas.

Mon Dieu ! Que tu es contente de toi !!! Je le "sens" à travers l’écran ! Je le dis en souriant,  câlinchat non de manière condescendante mais avec tendresse !

Et tu as de quoi (être contente de toi) ! Du point de vue où tu te places, ta démonstration paraît incontestable !

Mais voilà, ce qui est si bien démontrable, et que tu démontres si bien, moi je crois que c’est l’Indémontrable qui est à son origine !
Et l’Indémontrable ne peut se prouver, Il s’éprouve


Bulle a écrit:
Imala a écrit:Quel que soit le type de guérison, en regard de tout ce qui tend à nous faire mourir, (et je ne parle pas que de la mort physique) moi j’y vois un miracle.

En tant que "fait extraordinaire qui porte à l'étonnement et à l'admiration." ?


Non. Si étonnement il y a, dans un premier temps, ce n’est que parce que justement, je crois que nous avons au fond de nous, lorsque nous sommes dans le malheur, la maladie et la souffrance, tendance à croire que là est, et sera tout notre horizon. Nous voulons la guérison, ou l’arrêt du malheur, nous agissons de sorte à en sortir, mais au fond nous n’y croyons guère, et lorsque cela arrive, oui, nous sommes non seulement étonnés, mais nous nous demandons, au monde si cela va "tenir" !!! Ou, qu'est-ce qui va bien pouvoir nous arriver "après".

Si nous croyons que le fait est extraordinaire, et qu’il porte à l’admiration, alors c’est que nous n’avons rien compris au Vivant qui nous donne Vie.

Si moi j’y vois un miracle, ce n’est pas tant parce que je l’attribue à une "Puissance Supérieure", quel que soit le nom que je lui donne, mais plutôt parce que ce qui arrive a réussit à franchir les barrières que nous élevons, barrières sensées nous "protéger" de tout ce que nous ne comprenons pas ; barrières qui nous maintient dans le strictement rationnel.  

Bulle a écrit:il faut aller jusqu'au bout de son raisonnement et prouver que les forces surnaturelles en question existent ... Et son assez stupides pour guérir spontanément des criminels de guerre, des violeurs d'enfant etc...

Bien sûr ! Cela ne me pose pas de problème, étant entendu que pour moi, un criminel de guerre, un violeur d’enfant est d’abord et fondamentalement un être humain… Même si ses actes ne font que prouver en quelle inhumanité il tient son être.  

Bulle a écrit:Ce serait plutôt la situation inverse qui est désolante, la "normalité" étant la bonne santé
,

…Alors, il semblerait que depuis que le monde est monde, la normalité dont tu parles ait absenté le monde justement.

Bulle a écrit:surtout dans un monde où le présupposé serait un dieu créateur et aimant

...Tout ce qu’on dit de Dieu, n’est-ce pas toujours un homme qui le dit ? Dieu, sans l’homme on ne le connaît pas.
Qu'on Le connaisse ainsi ou autrement.  

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Bulle le Lun 13 Oct 2014 - 13:41

Imala a écrit:Mais voilà, ce qui est si bien démontrable, et que tu démontres si bien, moi je crois que c’est l’Indémontrable qui est à son origine !
Monsieur ou Madame Indémontrable à l'origine des virus ? Que de vice ...
A l'origine de l'inégalité des chances ? Que de cruauté...
Et l’Indémontrable ne peut se prouver, Il s’éprouve
Encore faut-il qu'il y ait quelque chose à démontrer  sourire
Non. Si étonnement il y a, dans un premier temps, ce n’est que parce que justement, je crois que nous avons au fond de nous, lorsque nous sommes dans le malheur, la maladie et la souffrance, tendance à croire que là est, et sera tout notre horizon.
Si tel était le cas personne n'entamerait quelque traitement pénible que ce soit pour sortir de la maladie...
Nous voulons la guérison, ou l’arrêt du malheur, nous agissons de sorte à en sortir, mais au fond nous n’y croyons guère, et lorsque cela arrive, oui, nous sommes non seulement étonnés, mais nous nous demandons, au monde si cela va "tenir" !!! Ou, qu'est-ce qui va bien pouvoir nous arriver "après".
C'est pourtant simple. Après il y a la mort  sourire En bonne santé ou pas  rire
Il est où le problème ?  qvt
Si nous croyons que le fait est extraordinaire, et qu’il porte à l’admiration, alors c’est que nous n’avons rien compris au Vivant qui nous donne Vie.
Mais pourtant par définition un miracle est un "fait extraordinaire" non ?
Cela ne me pose pas de problème, étant entendu que pour moi, un criminel de guerre, un violeur d’enfant est d’abord et fondamentalement un être humain… Même si ses actes ne font que prouver en quelle inhumanité il tient son être.
Effectivement, c'est surtout aux victimes que cela pose des problèmes...  
Cela étant, du point de vue où tu te places, ta démonstration paraît incontestable ! ... Mais franchement  je ne vois vaiment pas de quoi se mettre "en état de potentiel émerveillement." Je trouve cela même fort réducteur...
…Alors, il semblerait que depuis que le monde est monde, la normalité dont tu parles ait absenté le monde justement.
C'est biblique non ? Dieu créa l'humain parfait, de corps et d'esprit...
...Tout ce qu’on dit de Dieu, n’est-ce pas toujours un homme qui le dit ?
Et après ? L'homme n'est-il pas censé être à l'image de dieu ?
Remember :
2 Corinthiens 4:2/4    nous ne nous lassons point, mais nous avons entièrement renoncé aux choses honteuses qui se font en secret, ne marchant point avec ruse et ne falsifiant point la parole de Dieu, mais, par la manifestation de la vérité, nous recommandant nous-mêmes à toute conscience d'homme devant Dieu :  et si aussi notre évangile est voilé, il est voilé en ceux qui périssent,  en lesquels le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées des incrédules, pour que la lumière de l'évangile de la gloire du Christ qui est l'image de Dieu, ne resplendît pas [pour eux]. rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40752
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Naissance d'un "miracle"

Message par Imala le Dim 19 Oct 2014 - 13:22

Je t’ai lue… et j’ai pensé : il n’y a pas d’ombre sans lumière !  lol!  



Bulle a écrit:
Imala a écrit:Mais voilà, ce qui est si bien démontrable, et que tu démontres si bien, moi je crois que c’est l’Indémontrable qui est à son origine !

Monsieur ou Madame Indémontrable à l'origine des virus ? Que de vice ...
A l'origine de l'inégalité des chances ? Que de cruauté...

Et d'où nous vient de savoir si bien crier à l'injustice ?  

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Et l’Indémontrable ne peut se prouver, Il s’éprouve
Encore faut-il qu'il y ait quelque chose à démontrer

Tu as changé l’ordonnance du sens des mots, mais je veux bien te suivre, et préciser : l’Indémontrable ne se démontre pas, Il se montre dans l’éprouvé.  


Bulle a écrit:
Imala a écrit:Non. Si étonnement il y a, dans un premier temps, ce n’est que parce que justement, je crois que nous avons au fond de nous, lorsque nous sommes dans le malheur, la maladie et la souffrance, tendance à croire que là est, et sera tout notre horizon.
Si tel était le cas personne n'entamerait quelque traitement pénible que ce soit pour sortir de la maladie...

Tu n’es pourtant pas sans connaître cette théorie psychologique qui veut que si nous désirons ardemment le changement, nous y résistons tout autant.
 
Bulle a écrit:
Imala a écrit:Nous voulons la guérison, ou l’arrêt du malheur, nous agissons de sorte à en sortir, mais au fond nous n’y croyons guère, et lorsque cela arrive, oui, nous sommes non seulement étonnés, mais nous nous demandons, au monde si cela va "tenir" !!! Ou, qu'est-ce qui va bien pouvoir nous arriver "après".

C'est pourtant simple. Après il y a la mort  sourire    En bonne santé ou pas  rire  

Ne souris pas comme ça ! A l’évidence, même si tu ne définis l’être humain qu’en termes d’être pour la mort,  le "Toi" en toi auquel tu ne veux pas croire,  ne croit pas qu’il puisse en être atteint, niant ainsi, à ton insu toutes tes belles profession de foi  rire en un Cerveau/dieu, plutôt qu’en un Dieu/cerveau.

Quoi qu’il en soit, ce n’était pas le sens que je donnais à ma question. Si nous sommes guéris de cette maladie, si nous sortons de ce malheur, c’est, pensons-nous sans pouvoir vraiment nous en empêcher,  —pour mieux "tomber" dans un autre. Nous ne croyons pas à un bienfait définitif… nous restons, quand bien même nous sommes guéris et/ou heureux maintenant, sur la pensée qui nous a accompagné tout au long du malheur subi : - qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça…. De là, cette extension : - qu'est-ce qui m'attend encore ?  

Mourir, nous n’y pensons pas vraiment. Ou, si nous y pensons, c’est avec cette autre pensée en soubassement : - tout de même, cela n’ira pas jusque-là !      

Bulle a écrit:Il est où le problème ?    

Une fois qu'on est convaincu que la mort est de fait engloutie par la vie, il n’y en a plus  Wink .
Bulle a écrit:
Imala a écrit:Si nous croyons que le fait est extraordinaire, et qu’il porte à l’admiration, alors c’est que nous n’avons rien compris au Vivant qui nous donne Vie.

Mais pourtant par définition un miracle est un "fait extraordinaire" non ?

De ton point de vue, très certainement. Du mien, tout est extraordinaire !  

Bulle a écrit:
Imala a écrit:Cela ne me pose pas de problème, étant entendu que pour moi, un criminel de guerre, un violeur d’enfant est d’abord et fondamentalement un être humain… Même si ses actes ne font que prouver en quelle inhumanité il tient son être.
Effectivement, c'est surtout aux victimes que cela pose des problèmes...  

Ben... c'est sûr, hein ! Tu as raison, c'est vraiment utile de le relever, faudrait pas que l'on croie que l'humanité niée, piétinée en soi d'abord, puis en l'autre par enchaînement (c'est forcé) n'a pas de conséquence !

Cela étant, du point de vue où tu te places, ta démonstration paraît incontestable ! ... Mais franchement  je ne vois vaiment pas de quoi se mettre "en état de potentiel émerveillement." Je trouve cela même fort réducteur...

Eh bien, ce n’est pas mon cas, le défi étant pour moi, de découvrir la lumière sous la forme d’ombre qui lui est inséparable…  

Bulle a écrit:
Imala a écrit:…Alors, il semblerait que depuis que le monde est monde, la normalité dont tu parles ait absenté le monde justement.
C'est biblique non ? Dieu créa l'humain parfait, de corps et d'esprit...

En effet : Dieu créa ...l’humain parfait de corps et d’esprit … ne reste plus qu’à l’entendre, à le croire, et en vivre.


Bulle a écrit:
Imala a écrit:
Bulle a écrit:surtout dans un monde où le présupposé serait un dieu créateur et aimant
...Tout ce qu’on dit de Dieu, n’est-ce pas toujours un homme qui le dit ? Qu'on le connaisse ainsi, ou autrement.


Et après ? L'homme n'est-il pas censé être à l'image de dieu ?
Remember :

2 Corinthiens 4:2/4    nous ne nous lassons point, mais nous avons entièrement renoncé aux choses honteuses qui se font en secret, ne marchant point avec ruse et ne falsifiant point la parole de Dieu, mais, par la manifestation de la vérité, nous recommandant nous-mêmes à toute conscience d'homme devant Dieu :  et si aussi notre évangile est voilé, il est voilé en ceux qui périssent,  en lesquels le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées des incrédules, pour que la lumière de l'évangile de la gloire du Christ qui est l'image de Dieu, ne resplendît pas [pour eux].
 

Heuuuuu ! Il semble bien qu’avec cette citation tu te sois plantée (plutôt qu’enlevée) une épine dans le pied, non ?

Je poursuis ta citation quelque lignes plus bas : « …le Dieu qui a dit : que la lumière brille au milieu des ténèbres, c’est lui-même qui a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de sa gloire qui rayonne sur le visage du Christ. »

Si tant est que le Christ est l’archétype de la synthèse, l’être humain, en effet, manifeste bien dans le monde, l’image humaine de Dieu.  

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum