Haïku sans prétention...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Haïku sans prétention...

Message par Imala le Mar 4 Nov 2008 - 22:01

Le loup lève la tête
La lune rêve
Mes mains sont froides

Imala

avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mar 4 Nov 2008 - 22:50

la voie lactée
où la lune alité
voit le loup hurlant
au firmament

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mar 4 Nov 2008 - 23:20

Seki o shitemo hitori

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Mer 5 Nov 2008 - 1:00

une hirondelle
sur le toit bat de l'aile
voici le printemps
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Mer 5 Nov 2008 - 1:03

respecter le rythme d'un haïku en français, c'est dur!
17 syllabes, c'est court!

hitori, que signifie Seki o shitemo hitori?
ce n'est pas un haïku?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 1:56

Le soleil s'élève
La nuit tombe
Le jour s'éteint

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Mer 5 Nov 2008 - 11:30

un petit poisson
amoureux d'un colibri
dans l'eau fait des bonds
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 11:45

Hitori a écrit:Seki o shitemo hitori
veux-tu par là signifier que 咳をしても一人 , comme disait un certain Hosaï?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Mer 5 Nov 2008 - 11:57

le ciel étoilé
cet invité silencieux
brille de mille feux
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Mer 5 Nov 2008 - 12:03

zelda a écrit:
Hitori a écrit:Seki o shitemo hitori
veux-tu par là signifier que 咳をしても一人 , comme disait un certain Hosaï?
:louer:

tu as fait langues O? :compris: mais j'ai la passion (comme dirait Dan) des écritures non conventionnelles!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 12:37

Devant moi le chemin

Sous mes pas la route

Derrière moi l'inconnu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 13:37

ElBilqîs a écrit:
zelda a écrit:
Hitori a écrit:Seki o shitemo hitori
veux-tu par là signifier que 咳をしても一人 , comme disait un certain Hosaï?
:louer:

tu as fait langues O? :compris: mais j'ai la passion (comme dirait Dan) des écritures non conventionnelles!
咳をしても一人, I'm coughing though I'm alone, mwin na pou toussé soman mwin minm toussèl, tossisco pero sono solo...
qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ! c'est fastoche de manipuler la forme mais pour ce qui est du fond c'est une autre paire de manches...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Imala le Mer 5 Nov 2008 - 17:07

zelda a écrit:
ElBilqîs a écrit:
zelda a écrit:
Hitori a écrit:Seki o shitemo hitori
veux-tu par là signifier que 咳をしても一人 , comme disait un certain Hosaï?
:louer:

tu as fait langues O? :compris: mais j'ai la passion (comme dirait Dan) des écritures non conventionnelles!
咳をしても一人, I'm coughing though I'm alone, mwin na pou toussé soman mwin minm toussèl, tossisco pero sono solo...
qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ! c'est fastoche de manipuler la forme mais pour ce qui est du fond c'est une autre paire de manches...

C'est peu de le dire !!! :rj:

Sinon... merci pour vos contributions :flower:

L’arbre danse
Dans le vent du soir
Et pleure ses feuilles
mortes

avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Mer 5 Nov 2008 - 18:48

ElBilqîs :
hitori, que signifie Seki o shitemo hitori?
ce n'est pas un haïku?
Si, si ,c’est un haïku de Hosai Osaki, poète japonais assez tourmenté.

Traduction :
Même toussant
Toujours tout seul

Zelda :
veux-tu par là signifier que 咳をしても一人 , comme disait un certain Hosaï?
bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Imala le Lun 10 Nov 2008 - 13:11

Le vent se lève
Le papillon s’envole
Au bord du monde



Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Fabule le Lun 10 Nov 2008 - 14:19

La pluie crépite
Sur mes vers décrépis
Bon sang mon crépis !

Un air mystique
Semble souffler dans l'air
Si vous écoutez....

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Lun 10 Nov 2008 - 15:01

Fabule a écrit:La pluie crépite
Sur mes vers décrépis
Bon sang mon crépis !
:heu: les haïkus humoristiques c'est original!
que de poètes sur notre site! j'adore!
Imala a écrit:
Le vent se lève
Le papillon s’envole
Au bord du monde
bravo j'adore tes illustrations
je n'arrive toujours pas à insérer une image, comme tu le fais! tu peux m'expliquer dans le forum pour les nuls?

le forum des nuls
s'offre à celui qui formule
un vœu ridicule
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Fabule le Lun 10 Nov 2008 - 15:53

Comment que lis-je !
Mon propos tu fustiges !
Mon sang se fige !
:rj:

Que de lumières
Par delà les nuages
Portes célèstes

Petit hérisson
Tu piques mais es si doux
D'où tes épiques !

Ô déferlante !
Tel un océan d'amour
Dit "vague à l'âme"

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Lun 10 Nov 2008 - 20:17

Un pas de plus
Un pas de moins
Pas de chemin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Lun 10 Nov 2008 - 20:19

ElBilqîs a écrit:respecter le rythme d'un haïku en français, c'est dur!
17 syllabes, c'est court!

Est-ce qu'on peut faire 17 syllabes pil poil, ou moins ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Fabule le Lun 10 Nov 2008 - 20:42

C'est 17 normalement, mais l'equivalent des syllabes en japonais !
En français c'est une autre prononciation mais ce doit être 17 aussi je crois.
Le plus dur c'est de faire 3 vers (1 de 5 syllabes, 1 de 7, puis 1 de 5 encore)
C'est ce que j'ai pu apprendre en grattant sur le net. Il y a sans doute d'autres règles. Peut être Hitori ou Imala en savent-ils plus !

Fabule
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1023
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : syncrétique concordiste
Humeur : Oui bien sûr, plusieurs et en plus tout le temps !
Date d'inscription : 17/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Lun 10 Nov 2008 - 21:01

selon la règle de la prosodie,au japon, c'est 5/7/5 syllabes
mais traduits en français,ça ne correspond pas maintenant, je ne sais pas s'il est permis ou non de faire des haïkus en "vers libres"!
moi, je préfère essayer de respecter à peu près le rythme japonais (au moins parlé) car j'y suis très sensible.
mais les petits poèmes d'Imala, et d'autres aussi, sont si beaux que à mes yeux ça n'est pas si grave!
cela dit, je ne suis pas critique littéraire, ni prof de poésie!

je suis allée faire un tour sur un site de haikus, et visiblement, le rythme japonais n'y est pas respecté... alors!
en tous cas, c'est toujours très court!

la nuit est venue
vois, les étoilent s'éveillent
au delà des nues
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Imala le Lun 10 Nov 2008 - 21:30

Peut être Hitori ou Imala en savent-ils plus !

Non, en ce qui me concerne, je n'en sais pas plus, et je suis comme toi : je préfère essayer de respecter le rythme japonais.

J'essaie également de dévoiler aux yeux des lecteurs une autre dimension de la réalité... je ne sais si j'y parviens... mais j'essaie...

Ô déferlante !
Tel un océan d'amour
Dit "vague à l'âme"

Aaah ! Fabule, je trouve celui-ci magnifique !!

Imala
avatar
Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1239
Localisation : Près des étoiles
Identité métaphysique : Gnostique
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par ElBilqîs le Lun 10 Nov 2008 - 21:38

fabuleuse?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Haïku sans prétention...

Message par Invité le Lun 10 Nov 2008 - 23:18

Fabule :
Peut être Hitori ou Imala en savent-ils plus !
Voiçi ce que dit l’association française de haïku :
Principes d'écriture du haïku
Le 5-7-5

Henri Chevignard (France)

Le rythme 5/7/5

Parmi les débats agitant les haïkistes, celui du respect du rythme traditionnel 5/7/5 est le plus fréquent. Cette contrainte étant la plus visible pour le haïkiste, le questionnement à son sujet intervient dès la phase d'apprentissage.

Voici tout d'abord quelques éléments permettant de bien poser le débat:

* cette métrique provient de la forme poétique plus que millénaire du tanka. Elle est donc le fruit d'une tradition très profondément ancrée dans l'âme japonaise

* le japonais est une langue syllabique. Diphtongues et "e" muets par exemple n'existent pas

* le japonais fait l'économie des prépositions, des marques de genre, de la conjugaison

* le haïku en japonais s'écrit sur une ligne unique

Pour nous, francophones, ces éléments sont inopérants:

* la métrique à laquelle nous sommes habitués est différente (alexandrins, octo-syllabes, etc.). De plus, notre oreille s'est habituée à la rime

* la structure syllabique du français est plus complexe, les formes verbales allongent la taille des verbes, et les prépositions sont indispensables pour la compréhension. De ce fait, là où 17 syllabes japonaises suffisent, 20 ou plus seront peut-être nécessaires en français

* nous écrivons les haïkus sur 3 lignes. Mais ce découpage ne correspond pas toujours au rythme de lecture. Une fois réintroduit un rythme de lecture naturel, ce qui a été écrit en 5/7/5 peut être lu en 13/5, par exemple, si un "e" sonore termine la première ligne et si une césure est placée à la fin de la deuxième

Il convient donc de garder à l'esprit tous ces éléments, qui sont le fruit des traditions poétiques de chaque culture et de leurs particularités linguistiques. Il faut aussi se rappeler que le haïku gagne en saveur par une lecture à voix haute.

Et si l'on définit principalement le haïku par son esprit si particulier, on se demandera avec profit si l'esprit sait compter sur ses doigts.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum