Spiritualité/Science

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Spiritualité/Science

Message par tango le Ven 17 Déc 2010 - 11:22

Hitori
…. ouf……
ça va ?
t'as pu remonter dans l'aérostat...heureusement...tu m'inquiétait.
Ce "moi" qui s'évapore...qui se condense...qui s'évapore...qui se condense....

c'est ça, cette source qui s'écoule....qui coule....qui roucoule...
Il est curieux de voir que de ce vide infini jaillissent des fragments...comme des résonances à ce qui ne pourrait faire de bruit.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité/Science

Message par Nailsmith le Ven 7 Jan 2011 - 14:38

À Hitorie
Je trouve que ton histoire représente très bien la séparation entre la science et la spiritualité. Certains scientifiques et certains hommes de foi commencent à voir l'envers des choses:
Il y a quelques années, j'ai suivi des cours de peinture. Au début, le professeur nous donnait des notions de base pour dessiner un visage se référant à une photo ou une peinture existante. J'avais de la difficulté à reproduire fidèlement le visage. Tout était disproportionné. Le prof me donna un truc très simple pour régler ce problème. Il m'a dit:"tourne l'image à l'envers et essaie de nouveau". De peine et de misère, j'entrepris le dessin en me concentrant sur les traits et non sur le visage. J'essayais de tracer les traits sur mon papier au bon endroit et de la bonne longueur sans me soucier de l'image. En tournant mon dessin à l'endroit, à ma grande surprise, l'image était presque fidèle à l'original. En science, c'est un peu le même principe. On prend un phénomène, on prend des lectures aussi précises que possible. On les analyse, l'on pose des hypothèses. Quand la théorie colle avec la pratique, on en énonce une loi. Mais cette loi, quand nous la retournons dans le sens opposé, on y voit la nature, l'univers. Dans un coucher de soleil, la lumière du soleil se décompose par la diffraction de l'atmosphère. Nous pouvons prédire la longueur d'onde de chaque couleur etc. Si l'on tourne cela dans l'autre sens on y voit un superbe coucher de soleil. Deux personnes voyant cette beauté de la nature peuvent être inspirées de façon très différente suivant leur vécu ou leur état d'âme. Si l'une des personnes est triste et, l'autre joyeuse, il est certain que ceux-ci seront inspirés de façon différente. Les deux récits de la Genèse furent inspirés de façon différente suivant l'état du peuple juif. L'un a été écrit ou tout allait bien et l'autre ou tout allait mal. Mais, tous les deux nous donnent une part de leur vérité sous deux optiques différentes.
Je crois que les prophètes ont été inspirés par Dieu mais de façon différente en fonction du contexte, de l'individu et des connaissances de ce dernier. Affirmant que les évangélistes ont écrit la vérité tel quel est réellement. Je ne crois pas. Que ces vérités sont coulées dans le béton. Je ne crois pas. Que ces textes essaient de tracer l'image de Dieu mais très déformée due à l'idée que l'on se fait de cette image en se basant sur ce que l'on connaît ou que l'on ressent, je crois.
Quand je lis l'Évangile et que je la tourne à l'envers, je vois l'amour du Père.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1135
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité/Science

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 15:26

Salut Nailsmith et bienvenue sur le forum.

Oui, l’envers est partie intégrante de l’endroit, mais nous sommes focalisés à ne voir qu’un aspect du tout et de fait, notre vision est fractionnée, incomplète.

Justement, en parlant de peinture, lorsque j’ai terminé une toile, je ne manque jamais de la retourner. J’ai remarqué que lorsque je suis satisfait du résultat, en la retournant, cela me semble également satisfaisant. Mais lorsque pour une raison ignorée, la toile à l’endroit ne me satisfait pas, je la retourne et là, ce qui ne se voyait pas à l’endroit, me saute aux yeux. Surtout pour les portraits.

Dans les arts martiaux, nous pratiquons ce que l’on appelle les Katas. Ce sont des formes prédéterminés dont nous devons respecter scrupuleusement le moule. Au début, l’attention est focalisée sur la partie visible du mouvement, mais petit à petit, on se rend compte que ce qui est invisible, c’est-à-dire ce à quoi correspond la finalité, le but du mouvement, est aussi important que le geste proprement dit. Si on occulte ce paramètre, le Kata perdra, force, vie et authenticité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum