Définir l'univers

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Geveil le Lun 19 Nov 2012 - 16:18

InfinimentGrand a écrit:
Voilá, et à toi on va te remettre une médaille de la métaphysique quantique du forum, et une place au panthéon galactique... Non mais biensur le cosmos est un corp...
Cette remarque est-elle un argument rationnel ou l'expression d'une colère ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Lun 19 Nov 2012 - 17:01

Tout va bien, la vie continue. Répondre à cette question serait hors-sujet. Je suis d'accord avec l'idée d'un corps cosmique que je n'ai aparament jamais cessé de répéter en recevant des commentaires rabaissant, mais tout va bien, je me relève et j'avance.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Lun 19 Nov 2012 - 17:36

InfinimentGrand a écrit:
Une idée m'est venue.
Ayant lu que certains trouvent que l'univers présenterait une structure neuronale, par association d'idée, et relayant...............de vue de la pensée orthodoxe mais pas de celui de la pensée orientale je suppose.
Voilà, et à toi on va te remettre une médaille de la métaphysique quantique du forum, et une place au panthéon galactique... Non mais bien sûr le cosmos est un corps...

Je suis preneuse.
Je t'ai corrigé 3 fautes en deux lignes. Tu ne dois donc pas avoir une culture suffisante pour juger de la validité de cette thèse.
Tu ferais bien mieux de suivre des cours avec Etienne Klein pour t'ouvrir l'esprit, sans t'offenser.

Et oui, plus on réfléchit au sujet, plus cela paraît évident que l'univers n'est rien d'autre qu'un agrandissement du corps humain. En fait, l'univers est comme les poupées Russes.
Il contient des Univers et chaque univers contient des systèmes solaires. et chaque système fonctionne de la même façon, jusqu'à l'atome et ses nucléons.
Ce faisant, on comprend que les choses, tout en étant compliquées, sont probablement extrêmement simples. La simplicité étant la sophistication ultime.
L'univers est une partition musicale, qui agence tout ce qui est vivant à partir de l'ADN et des gènes. Le chiffre sept commande le monde. Ce ne sont pas des élucubrations, mais une thèse parfaitement défendable.

Plutôt que de railler, il serait plus intéressant de développer en quoi cette thèse ne peut être qu' une ineptie, à l'heure où personne ne sait rien de l'univers si ce n'est qu'il s'expanse et où de nombreux scientifiques changent de paradigme.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Geveil le Lun 19 Nov 2012 - 19:52

Le chiffre sept commande le monde.
Tiens, c'est intéressant, pourrais-tu développer, c'est-à-dire nous donner des exemples ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Lun 19 Nov 2012 - 23:52

Je suis preneuse.
Je t'ai corrigé 3 fautes en deux lignes. Tu ne dois donc pas avoir une culture suffisante pour juger de la validité de cette thèse.
Tu ferais bien mieux de suivre des cours avec Etienne Klein pour t'ouvrir l'esprit, sans t'offenser.
Quelle horreur, quelle arogance, quelle jugement facile á partir de trois fautes, mais pour qui tu te prends? Il manque plus que le sourire mesquin et tu fais partie de la fine équipe du forum. Ce forum me surprendra toujours, je parle pour certains membres d'ailleurs. Si tu savais ce que je pense,(mais tu t'en fous) tu serais d'accord avec moi. Mais non, tu as besoin d'affirmer ta supériorité, et ton poids d'intelligence sur les autres, ta défensive active pro-agressive dans le fond, comme tous, ma pauvre...
l'univers n'est rien d'autre qu'un agrandissement du corps humain. En fait, l'univers est comme les poupées Russes.
Il contient des Univers et chaque univers contient des systèmes solaires. et chaque système fonctionne de la même façon, jusqu'à l'atome et ses nucléons.
Ce faisant, on comprend que les choses, tout en étant compliquées, sont probablement extrêmement simples. La simplicité étant la sophistication ultime.
L'univers est une partition musicale, qui agence tout ce qui est vivant à partir de l'ADN et des gènes.
Lá je dis bravo, mais ca m'étonne que ca vienne de toi, ou plutot de tes cours de Mr Klein. Moi je l'ai compris tout seul ma chére, et désolé pour les fautes, mais je m'en fous un peu. Tant que je reste correcte...Ca peut venir de moi je l'avoue, mais qui n'en fait pas, ou du clavier colombien, car je vis á Bogotá. Enchanté.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Mar 20 Nov 2012 - 8:44

fallait pas commencer les hostilités...
Voilá, et à toi on va te remettre une médaille de la métaphysique quantique du forum, et une place au panthéon galactique... Non mais biensur le cosmos est un corp...
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par gaston21 le Mar 20 Nov 2012 - 17:08

IG, Antinea t'a pris pour un extra-terrestre ! La Colombie, c'est loin , comme ses champs de cocaïne ! Et avec la cocaïne, on est vite dans un autre univers ! Un grand sourire !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Mer 21 Nov 2012 - 0:01

fallait pas commencer les hostilités...

A une différence prés, je te place au-dessus de ce que tu es, et toi tu me places en-dessous de ce que je suis. Mais bon, hors sujet...
Gaston quel humour, c'est vrai qu'on se roule dedans du matin au soir...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par gaston21 le Mer 21 Nov 2012 - 18:03

IG, je plaisante, mais crois-moi, je te tiens en haute estime ! Entre nous, on peut blaguer !
Et puisqu'on est dans l'Univers, je vous conseille fortement les deux documentaires à la queue leu leu que j'ai regardé cet après-midi sur ARTE : A 14H40, " La magie du Cosmos", puis "X:enius". Tous les deux sur l'espace et sa liaison avec le temps . Un espace dont l'expansion s'accélère et qui finira en particules; pas de Big Crunch !
Une très bonne vulgarisation . La matière noire, et pour finir le boson de Higgs. C'est quand on regarde ces merveilles fantastiques qu'on se persuade que l'on ne sait vraiment rien ! Il semble même qu'après Newton, Einstein, puis la mécanique quantique, on se dirige vers autre chose encore plus inimaginable...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par ronron le Mer 21 Nov 2012 - 19:00

gaston21 a écrit:Un espace dont l'expansion s'accélère et qui finira en particules; pas de Big Crunch !
Pas de fin, mais un début?

Et ça s'expansionne à quelle vitesse (depuis le temps)?
Depuis quand ça s'expansionne ou que ça s'accélère? Depuis début des temps?

Et si c’était plus vite que la lumière, la lumière ne ferait qu’éclairer ce qui est déjà là... Et donc l’expansion, mon œil, comme dirait l’autre... Qu'effet d'optique, limite de l'instrument...

Le temps et l’espace qui se créent, le big-bang, moi ça sonne mythes de la science! Mais je peux me tromper lol! ...

Au moment où je réfléchissais à l’infini, j’avais trouvé cette citation dont je n’ai pu retrouver la source: «J’ai eu vent d’une étoile si lointaine que jamais on n’en verra la lumière.» N'est-ce pas scientifiquement possible dans l'hypothèse d'un univers infini (posé tout de même par le physicien Linde, si je ne m'abuse)?

Une très bonne vulgarisation . La matière noire, et pour finir le boson de Higgs. C'est quand on regarde ces merveilles fantastiques qu'on se persuade que l'on ne sait vraiment rien ! Il semble même qu'après Newton, Einstein, puis la mécanique quantique, on se dirige vers autre chose encore plus inimaginable...
En un sens, j’y suis, c’est la réalité elle-même dans son paradoxe suprême de son impossibilité mathématique absolue...

À ce point de vue-là, Dawkins peut retourner se coucher... lol!
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Mer 21 Nov 2012 - 20:33

ici, sur cette page on apprend des choses tout à fait étonnantes et pertinentes:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par cana le Mer 21 Nov 2012 - 20:56

La simplicité étant la sophistication ultime.
L'univers est une partition musicale, qui agence tout ce qui est vivant à partir de l'ADN et des gènes. Le chiffre sept commande le monde. .

Comme je te rejoins Cool Le simple est sommet de toute sophistication c'est vrai de ma fenetre.
Ca me parle beaucoup ce que tu dis
++

ps: ca me désole un peu les échanges ou on casse...On dirait que vous avez encore des égos Infiniment Grand et toi meme !! mdr
J'adore vous lire, d'ailleurs (parfois) ce forum ouvre l'esprit
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Geveil le Mer 21 Nov 2012 - 21:02

cana a écrit:ps: ca me désole un peu les échanges ou on casse...On dirait que vous avez encore des égos Infiniment Grand et toi meme !! mdr
Oui, mais ne nous quitte surtout pas, il y a de plus en plus d'intervenants avec lesquels il est possible de dialoguer et de faire progresser le schmilblick.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Jeu 22 Nov 2012 - 2:00

IG, je plaisante, mais crois-moi, je te tiens en haute estime ! Entre nous, on peut blaguer !
Et puisqu'on est dans l'Univers, je vous conseille fortement les deux documentaires à la queue leu leu que j'ai regardé cet après-midi sur ARTE : A 14H40, " La magie du Cosmos", puis "X:enius". Tous les deux sur l'espace et sa liaison avec le temps . Un espace dont l'expansion s'accélère et qui finira en particules; pas de Big Crunch !
Une très bonne vulgarisation . La matière noire, et pour finir le boson de Higgs. C'est quand on regarde ces merveilles fantastiques qu'on se persuade que l'on ne sait vraiment rien ! Il semble même qu'après Newton, Einstein, puis la mécanique quantique, on se dirige vers autre chose encore plus inimaginable...
J'approuve...
Quant a la discussion sérieuse dans le cadre de l'inimaginable, je suis partant, ce n'est qu'une question de réceptivité de la part des gens en général.

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par JO le Jeu 22 Nov 2012 - 8:16

Regardé les mêmes excellents programmes, où l'Univers est évoqué in fine comme la projection holographique en trois dimensions d'un hologramme n'en comportant que deux , donc plat . La troisieme est une illusion d'optique... peut-être!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Ven 23 Nov 2012 - 14:17

si vous avez lu l'article que j'ai cité plus haut, vous sauriez qu'une hypothèse pertinente existe: celle du miroir gravitationnel, qui ferait que l'univers est plus petit qu'il ne paraît.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 7:30

les physiciens démontrent que l'univers est un cerveau géant.

Pour eux cela signifie qu'on a pas encore bien compris comment fonctionne la nature, et que l'infiniment grand, a plus de point communs avec l'infiniment petit qu'on ne l'imagine.

l'article

c'est une bonne nouvelle qui va donner du fil à tordre à la science.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par JO le Mer 28 Nov 2012 - 8:04

Hermès trismégiste avait découvert ça avant sourire
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 8:45

merci pour cette précieuse référence.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par gaston21 le Mer 28 Nov 2012 - 17:31

Antinea, puisque tu sembles douter de la puissance des maths, je te signale qu'un chercheur japonais est venu à bout de ce qu'on appelle la conjecture abc, réputée indémontrable (voir Google) . Il a aligné 500 pages de formules pour y parvenir . On cherche des spécialistes pour vérifier tout ça ! La tache est colossale et les spécialistes peu nombreux. Il faudra plusieurs mois de travail ! Zizanie,si tu as quelques loisirs...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par cana le Mer 28 Nov 2012 - 17:46

Antinea a écrit:
Pour eux cela signifie qu'on a pas encore bien compris comment fonctionne la nature, et que l'infiniment grand, a plus de point communs avec l'infiniment petit qu'on ne l'imagine.
En somme tout est quantique même le macrocosme ?

... celle du miroir gravitationnel...
les atomes tourbillonants?

Hermès trismégiste avait découvert ça avant
Le fameux "ce qui est en haut et comme ce qui est bas..." ?
(entre autres liste non exhaustive bien sûr)
tu serais pas dans une secte sans le savoir? lol!
(joke ange )
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Antinea le Mer 28 Nov 2012 - 17:54

que viendrait faire une secte là dedans ?
plumer les gens ?

en tout cas, ce qui est en haut est aussi en bas, se retrouve dans toutes les religions.
une science s'occupe de décrypter les textes sacrés, persuadée que le savoir s'y cache. Cela s'appelle l’herméneutique.

Dans la réflexion, je pars du constat que tout dans l'univers est plus ou moins sphérique.
j'en déduis la forme globale de l'univers, qui de toute façons, si BB il y a eu, ne peut pas être autrement, de la même façon qu'une explosion génère une onde tout autour d'elle.
mais tout a pu commencer à partir d'un espèce d'oeuf originel lequel a pu être pondu par quelque chose. on part dans certaines scènes de "M.I. lol! B" ce serait énorme !!!
n’empêche que, l'Univers palpite.

j'adore ce forum où on peut s'exprimer librement.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _dede 95 le Mer 28 Nov 2012 - 18:21

Spoiler:
gaston21 a écrit:Antinea, puisque tu sembles douter de la puissance des maths, je te signale qu'un chercheur japonais est venu à bout de ce qu'on appelle la conjecture abc, réputée indémontrable (voir Google) . Il a aligné 500 pages de formules pour y parvenir . On cherche des spécialistes pour vérifier tout ça ! La tache est colossale et les spécialistes peu nombreux. Il faudra plusieurs mois de travail ! Zizanie,si tu as quelques loisirs...

Et pendant que tu y est Zizanie il reste à démontrer qu'un Sudoku à 13 cases découvertes existent, 14 vient d'être découvert...après 2 ans de recherche! Voir fil sur les Sudokus dans le forum Loisir sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mar 16 Avr 2013 - 20:36

Bonsoir le monde,

Visionnez ça, c'est dans mon opinion pas du temps de perdu sourire

" La simulation de l'histoire de l'Univers depuis 13 milliards d'années en moins de dix minutes chrono...."
lien, cliquez moi article avec video insérée
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Jeu 18 Avr 2013 - 21:09

Des nouvelles recherches ont supposéee le moment du Big Bang comme un point socle entre "un avant et un après-univers".

C'est à dire, la fin de l'un, pour le début d'un autre.

La concentration de l'un en un point, pour l'explosion de ce point en un nouvel univers.

C'est le méme cycle qu'une étoile !!!! Incroyable non!

Tout se ressemble, malgré les différences!

Mais aussi je remarque le rapport parfait de la quantité universelle entre le rien et le tout considéré par le vecteur infini.

Je veux dire qu'au moment oú l'univers n'est qu'un point, c'est le rien, le vide en somme! Puis quand l'univers est expansé au plus loin, c'est le tout, le plein.


La présence d'un pré-univers signifie pour moi, l'existence du temps passé, présent, et futur partout oú s'étend l'infini.

Cette mémoire permet de programmer un autre univers.

Si cette mémoire nait et se matérialise, c'est le futur.

Si la réalisation se produit, c'est le présent.

Si la réalisation se meurt, c'est déjà le passé.

Ainsi le passé devient toujours une expérience pour un nouveau futur !

La boucle du temps est bouclée. Le cycle peut tourner.

On ne construit jamais une maison sans les plans, en général, sauf si on est portuguais ou colombien. lol!

Comment pourrait-on prouver que les choses de la vie ont une raison d'exister, un sens, un objectif ou une place?

Toutes les constructions se réalisent parce-qu'elles sont le fruit de la pensée.

Et parce-que la pensée sert à construire, elle reste dans la mémoire:
La mémoire universelle...

...une mémoire qui se matérialise entre le rien et le tout, le vide et le plein, l'immmatériel et le matériel, de l'obscure à la lumière, et ce, lors du moment présent: La fusion ou le point centre entre le futur venant et le passé récent.

Point centre ou point socle.

L'univers est en pleine expansion, vous allez me dire: Trés juste. On le démontre en permanance en 2013.

Vous allez aussi me dire que si on est dans l'aprés-univers, alors on est dans le passé?

Bon alors, vous savez dessiner un cercle sur une feuille. Ca se fait en un tour! Un début et une fin.
Maintenant si vous dessinez en permanance un cercle sur le méme tracé, le début et la fin disparaissent. Mais vous savez que votre crayon effectue des tours.

Bien. Les cycles du temps, et le cycle de l'univers c'est pareil. Nous sommes probablement à une étape du cycle de l'univers, mais en tout point de ce cycle, nous ne sommes ni au passé, ni présent, ni au futur: La seconde présente est une fusion de ces trois temps, mais aussi une fusion des dimensions de l'infiniment petit et de l'infiniment grand.

C'est plus clair comme ca, mon hypothèse? (bah oui, je précise "hypothèse" pour les ferrus de la réplique "descente aux enfers")

L'univers ne se définit que par l'infini: Du moins, seulement s'il on comprend le cycle que l'infini comprend.

On ne comprend un arbre que si l'on regarde la foret dont il a la place. On ne comprend un individu qu'en comprenant son envirommement.

Je reprends le sujet de départ.

Le processus explosif met bien en avant l'existence d'un seul big-bang. Ok. Mais pourquoi un seul, je me dis?

Le cycle concentration-explosion existe dans les étoiles! Et par le vecteur infini, il n'existe pas qu'une seule étoile que je sache! Alors pourquoi un seul big bang? Existerait-il des univers parallèles?

Des univers formeraient-ils des organismes cosmiques encore plus grands?

Les cosmos formeraient-ils l'absolument grand?

Et l'absolument grand formerait-il l'absolument petit du quark vibrant atomique de nos atomes?

La physique peut-elle rejoindre le temps?

La mémoire peut-elle rejoindre la matière?

En tout cas, si le passé, le présent et le futur existent, croyez bien qu'ils existent en tout point de l'infini, comme le tout et rien.

Telle est la complexité de l'infini sur lui-mème.

Croyez bien que nous sommes aussi loin que nous sommes proches les uns des autres.

Croyez bien resentir la mémoire de l'univers en vous, car c'est le cycle infini qui se referme sur lui-mème, et donc par nous-méme.

Nous ne sommes qu'à la limite d'une expansion universelle, comme nous sommes sur le cour de notre vie qui s'achève au fil des jours.

Mais tout est déjà écrit. Les cycles du temps sont déjà dessinés à l'infini.

Nous mourrons et renaitrons. Les étoiles, les univers, et les cosmos aussi, naitront et mouriront.

Et pourquoi pas l'inifni?

On se butte à savoir de quoi est faite la soupe, alors que l'assiette est ronde ! lol!



_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 27 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum