Le retrait des soldats en Afghanistan

Aller en bas

Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Mer 29 Juin 2011 - 19:37

Barack Obama doit en finir avec le déploiement des soldats américains en sol Afghan. Sous la pression politique de son pays, il a ordonné le retrait des troupes.



Alors que j’écris ces lignes, les talibans, armés jusqu’aux dents, viennent de perpétrer une attaque contre un des plus grands hôtels de Kaboul. De nombreux responsables afghans venus de tout le pays se trouvaient dans l'hôtel. Ils devaient participer aujourd'hui à une conférence en vue du transfert de la sécurité du pays aux forces afghanes qui doit commencer bientôt.



Dans son livre, Lettre à mes filles, Fawzia Koofi lance cet avertissement : « Et qu’en est-il des talibans? Tandis que j’écris ces lignes, les puissances mondiales parlent de se retirer d’Afghanistan. À mon avis, elles prévoient leur repli avant d’avoir terminé leur tâche et alors que la guerre et les conflits accablent toujours notre pays. Ces conflits peuvent à tout moment exploser et contaminer le monde entier. L’avertissement que le grand Ahmed Shah Massoud a donné à l’Occident –le terrorisme risque d’atteindre vos rivages – est aujourd’hui plus réaliste que jamais. Si nos amis internationaux ne commencent pas à adopter une approche régionale élargie pour régler le problème des talibans, le danger persiste pour le monde entier. . [---] Si les talibans reviennent, ces petites (filles) seront de nouveau forcées de se murer chez elles, de se taire sous leurs burqas, et sous le joug d’un nouvel ensemble de lois opaques accordant aux femmes moins de droits qu’à un chien.»



ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par Matteo le Mer 29 Juin 2011 - 20:35

Ce qui est le plus effrayant, c'est de savoir qu'une fois les soldats étrangers partis, il n'y aura plus personne pour bloquer la route aux talibans

Matteo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Localisation : Isère
Identité métaphysique : Islam Sûfi
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 19/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par _La plume le Mer 29 Juin 2011 - 23:03

Il est bien possible que le repli finisse comme la déroute de Saïgon Neutral L'armée afghane n'est pas au top et les derniers contingents vont devoir se planquer dans leurs casemates en attendant d'être évacués. Tout cela n'augure rien de bon pour la population.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par Gerard le Jeu 30 Juin 2011 - 10:35



dubitatif Force est de constater que la durée de guerre américaine en Afghanistan est sensiblement la même que celle des soviétiques (1979-1990). L'Afghanistan peut-elle être conquise militairement ? Même Rambo disait que non.

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8504
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par Leleu le Jeu 30 Juin 2011 - 11:50

Salut Hamed II.
Si je vous comprends bien vous ne faites pas confiance en l’armée afghane. Moi non plus.
Infiltrée et corrompue et surtout les mentalités ancestrales !
Tout le proche et le Moyen-Orient est une fournaise prête à exploser, une horreur !
Tous ces pays sublimes offerts en holocauste à la révélation planétaire est un constat accablant de notre piètre niveau d’humanité. Si les choses doivent avoir lieu, puisque c’est le chemin de l’évolution, il y a tout de même des fréquences différentes proposées à l’usage du libre arbitre. Si l’échelle en compte 3 je crains fortement que nous oscillons entre 1 et 2 et que le 3 nous soit purement et simplement inconnu !
La photo de ces enfants est absolument bouleversante. Je conchie ce monde.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Jeu 30 Juin 2011 - 12:22

Gerard a écrit: dubitatif Force est de constater que la durée de guerre américaine en Afghanistan est sensiblement la même que celle des soviétiques (1979-1990). L'Afghanistan peut-elle être conquise militairement ? Même Rambo disait que non....
Seulement, la présence des Russes et celle des Américains sont deux choses différentes pour les Moudjahidines.

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Jeu 30 Juin 2011 - 12:26

Leleu a écrit:
Tout le proche et le Moyen-Orient est une fournaise prête à exploser, une horreur !
Comme au Japon?

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par _La plume le Jeu 30 Juin 2011 - 12:58

L’Afghanistan, pays tribal n'a jamais pu être conquis ni pacifié.

Première guerre anglo-afghane. En 1839 les anglais entrent dans Kaboul. En 1842 leur situation est intenable, ils ne sont pas tolérés par la population. Ils évacuent, une colonne de 16.500 hommes est massacrée ! Ce sera la plus grande défaite et humiliation de l'armée britannique.

Les anglais décident de se venger et organisent des expéditions punitives mais ne peuvent tenir un pays aussi divisé et rebelle.

En 1878 c'est la deuxième guerre anglo afghane. Les anglais décident à nouveau d'occuper le pays avec 40.000 hommes. Après de nombreuses batailles, beaucoup de pertes humaines, et quelques succès militaires, ils signent un traité et renoncent à occuper le pays.

La suite est une série d'instabilité. de révoltes, de guerres tribales, d'assassinats politiques. Tous les envahisseurs s'y sont cassés les dents et ce n'est pas prêt de changer.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Jeu 30 Juin 2011 - 13:22

à la différence, si je peux me permettre, que dans celle-ci il ne s'agit pas d'envahisseurs... Les troupes de l'OTAN ne demandent pas mieux que de s'en aller.

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par _La plume le Jeu 30 Juin 2011 - 13:30

Ben oui mais au départ c'est un pays qui occupe une position stratégique, convoité par les anglais, les soviétiques, pas loin de la Chine, et je pense que les américains sous couvert de l'Otan, en dehors de la chasse à ben laden, devaient bien avoir d'autres idées moins avouables ? mais c'est un pays impossible à tenir.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Jeu 30 Juin 2011 - 16:57

La plume a écrit: je pense que les américains sous couvert de l'Otan, en dehors de la chasse à ben laden, devaient bien avoir d'autres idées moins avouables ? mais c'est un pays impossible à tenir.
Avec les "je pense", "couvert" et "moins avouables", on doit aussi croire, si je ne m'abuse, que les tours du World Trade Center ont été bombés par les Américains eux-mêmes... En tout cas, ton approche ne se distingue guère des théories du complots immanents au capitalisme américain.

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par Gerard le Jeu 30 Juin 2011 - 18:19

ahmed II a écrit:...ton approche ne se distingue guère des théories du complots immanents au capitalisme américain.
rire En parlant de "complot", je crois me souvenir qu'il y a à peine un mois, Obama avait dit que la mort de Ben Laden n'impliquait nullement un retrait américain d'Afghanistan... il a vite changé d'avis.

Suspect Je persiste donc à soupçonner que la localisation de Ben Laden était connue depuis toujours des américains, vue que sa survie justifiait leur présence. Evidemment, une fois que la décision de se retirer était prise, il fallait un prétexte symbolique, donc ils ont liquidé Ben Laden.

Wink Mais bon... voilà un "complot" qui va vers nos intérêts, même si effectivement, les talibans risquent de revenir. Il faudra lutter contre eux, "d'une autre façon", par exemple en appuyant les révolutions arabes. Car finallement, la guerre en Afghanistan est comme la guerre du Vietnam : ce sont des puissances étrangères qui s'affrontent dans ce pays, donc la solution n'est pas "en Afghanistan".

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8504
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par _Le Grand Absent le Jeu 30 Juin 2011 - 18:31

La plume a écrit:Ben oui mais au départ c'est un pays qui occupe une position stratégique, convoité par les anglais, les soviétiques, pas loin de la Chine, et je pense que les américains sous couvert de l'Otan, en dehors de la chasse à ben laden, devaient bien avoir d'autres idées moins avouables ? mais c'est un pays impossible à tenir.
Il y a un gisement de pétrole en Ouzbékistan, à deux pas de la frontière afghane...
avatar
_Le Grand Absent
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 1925
Identité métaphysique : athée
Humeur : bonne
Date d'inscription : 19/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par troubaadour le Jeu 30 Juin 2011 - 19:35

il était évident que la mort de ben laden allait entrainer l’évacuation d’Afghanistan.
Les camps d'alqaida détruit, ben laden mort plus de raison d'y rester.
La négociation avec les taliban sera simple : faites ce que vous voulez sauf favoriser le terrorisme international, sinon une pluie de bombe s’abattra a nouveau sur vos villages.
La junte birmane se porte très bien à partir du moment où elle ne fait pas chier le monde.
Pour les talibans se sera pareil.
Le but n'a jamais été d'occuper l’Afghanistan pendant deux siècles... donc le retrait était prévisible.
Et si l’Afghanistan possède du pétrole ne vous inquiétez pas les talibans seront très heureux de recevoir une pluie de dollar et laisseront entrer les multinationales du pétrole.
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par Gerard le Jeu 30 Juin 2011 - 20:31

troubaadour a écrit:La junte birmane se porte très bien à partir du moment où elle ne fait pas chier le monde.
Pour les talibans se sera pareil.
Suspect La junte Birmane est Birmane. Mais les talibans ne sont pas Afghans pour la plupart (Ben Laden est saoudien rappellons-le). Ils viennent surtout du Pakistan et de plein de pays arabes.

.. alors ils ne vont pas se gêner pour refaire des camps de terroristes. L'avenir de l'Afghanistan, ils s'en tapent !

...

_________________
" On sait tout sur rien et on sait rien sur tout. "
avatar
Gerard
Aka L'Ennemi Du Bon Sens

Masculin Nombre de messages : 8504
Age : 56
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 28/03/2008

http://www.leforum.bistrophilo.fr/phpBB3/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Jeu 30 Juin 2011 - 20:50

Gerard a écrit: rire En parlant de "complot", je crois me souvenir qu'il y a à peine un mois, Obama avait dit que la mort de Ben Laden n'impliquait nullement un retrait américain d'Afghanistan... il a vite changé d'avis....
sont pas très subtils les complots à Obama...

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Ven 1 Juil 2011 - 1:29



Il y a quelques années, si j’avais pu voter, je l’aurais fait pour Stephan Harper parce que je ne voyais pas d’autres choix. Mais j’ai quitté le Canada et je n’ai pas voté. D’ailleurs Harper appuyait la politique américaine qui n’était pas brillante à l’époque. Mais il soutenait Bush et participait à sa volonté d’éradiquer le terrorisme. Comme beaucoup de Canadiens étaient encore sous le choc de la guerre déclarée par Al Qu’Aïda, ils ne lui en tenaient pas trop rigueur (mis à part les Québécois qui ne l’ont jamais porté dans leur cœur). Je pense que quelque part, il doit regretter, ne serait-ce que du point de vue politique, sa proche sympathie pour Bush. Mais c’est du passé tout cela. Harper, c’est Harper, il est assez transparent; il dit et fait ce qu’il pense; quand il ne veut pas parler de quelque chose, il décide simplement de ne pas vous en parler; s’il n’aime pas quelque chose, il ne s’en cache pas, il vous le montre. Quand les gens votent pour lui, ils savent pourquoi ils le font.



Quand Barack Obama est devenu président, ce n’était plus pareil pour Harper qu’avec Bush. Ces deux là ne sont pas sur la même longueur d’ondes : ils n’ont pas la même culture. Obama n’est pas un évangéliste; ce n’est pas un conservateur et ce n’est pas un gars de la droite. En outre, il aurait du sang arabe qui coulerait dans ses veines. Dernièrement, l’élection et les événements en Palestine ont fait ressortir cette singularité qui existe entre les deux. À la course à la présidence, ce printemps, j’ai entendu à la radio un représentant des juifs de Montréal exhorter ses coreligionnaires à voter massivement pour M. Harper. Dans le discours, il n’y avait aucune préoccupation nationale ou provinciale; il encourageait les juifs à voter Harper tout simplement parce qu’il était, plus que ses concurrents, favorable à l’État d’Israël, point –barre! Finalement, dans les quartiers peuplés de juifs, comme Ville Mont-royal ou Outremont, ils n’ont pas remporté le vote. Je dois dire que j’avais aussi entendu des « arabes », à la suite de cette harangue juive, au micro de Radio-Canada, s’adonner à un exercice similaire en vue d’inciter leurs semblables, musulmans et laïques, à aller également voter en force. Il semblerait que ce soit eux qui aient récolté les fruits.

Mais aujourd'hui, les juifs s'agitent à Montréal. Ils sont de très mauvais poil. Ils n'ont pas aimé -d'ailleurs, dès le début ils ne l'ont pas aimé le personnage- la position d'Obama sur les frontières d’Israël. Alors, à la radio, c'est tout juste s'ils ne l'insultent pas: en tout cas, ils le désignent comme -je cite- un ignorant qui raconte des "idioties". Bon, à la rigueur, je peux les comprendre. Mais là où le bât blesse, c'est quand j'entends des maghrébins, et ils sont nombreux, se foutrent de sa gueule! Là, je n'en reviens pas...
C’est ainsi que fonctionne la politique chez ces gens-là, en bloc et sur des bases ethniques et religieuses, d’un bord comme de l’autre. Ils se foutent de leurs concitoyens et de la bonne marche du pays dans lequel ils vivent. Ce qui les intéresse c’est leur nation à l’autre bout du monde, leur temple ou leur mosquée. C’est en fonction de la position de M. Harper sur Israël que les juifs voteront, pas sur les ponts et chaussées de Montréal.



Ce qui me frappe, c’est la façon de penser des maghrébins. On croirait, à les entendre, qu’ils sont des gens sensibles aux valeurs d’une certaine gauche idéale qui serait contre la discrimination, l’inégalité, le racisme, le capitalisme sauvage, le sexe débridé, l’abus de pouvoir, nommez-les, comme disent les Anglais. Rien de tout cela. La plupart d’entre eux détestent Barack Obama. Si Mouhamad Kaddafi ne s’était pas rendu si détestable par ses actions toutes récentes, celles de ces dernières semaines (je ne parle pas du mois de février, par exemple, à ce moment-là il avait encore la côte parmi beaucoup d’entre eux, surtout chez les Algériens), alors il est certain qu’un sondage aurait révélé que le Libyen leur inspire plus de respect que l’Américain.

En outre, ce dernier est noir. Vous ne le savait peut-être pas mais les peuples sémites détestent les noirs.

J’avais, par le passé, décrit le traitement que les juifs réservaient à d’autres africains juifs d’Éthiopie, appelés Falashas ou Beta Israël, qui sont arrivés en Israel fuyant l’extrême pauvreté –grâce, d’ailleurs, au rapatriement par l’État d’Israël- dans lequel vivait ce peuple à cause de sa foi, depuis Moïse. Mais arrivés en Israël vous vous doutez bien que les juifs émigrés de Moscou, ceux-là qui connaissent bien rouages et avantages de la discipline, de l’organisation et de la spéculation, si fiers de leur peau blanche comme du lait, se représentant être l’avatar suprême de Dieu, c’est à dire à sa meilleure image, eux, ces émigrants venu du Nord entrer dans le même temple que des loqueteaux noirs à la judaïté douteuse?



PS- Ce qui me fait penser à un livre d'Élie Wiesel que j'ai lu il y a quelques semaines et longuement commenté. Je posterai ma critique dans la section "Livres". A+

ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retrait des soldats en Afghanistan

Message par ahmed II le Ven 1 Juil 2011 - 13:43



L’égalité avec des noirs, non, ça ne ce peut pas! Mais c’est ainsi avec toute l’Afrique du nord. Les berbères n’aiment pas les noirs. Ils sont racistes à mort. Avoir une femme en charge d’un État ou seulement ministre d’un département important, c’est déjà rompre avec la tradition et tirer la queue du diable, que dire d’un noir! Vous ne verrez de noirs nulle part en charge d’une fonction importante. Voilà une raison pour laquelle je crois que, vous, les maghrébins, du moins ceux qu’on entend le plus, et autant ceux qui restent silencieux, n’aimez pas Obama.

C’est tout de même inimaginable! Un noir se fait élire contre vents et marées à la tête de la plus grosse puissance du monde et les maghrébins ne se sentent pas l’envie spontanée de lui tirer leur chapeau, de lui témoigner leur solidarité. Au contraire, ils font tout ce qu’ils peuvent pour lui témoigner de l’hostilité. L’année dernière j’ai même vu un groupe de Québécois, sur la rue, user de leur droit de parole pour affubler Barack Obama d’une moustache pareille à celle d’Hitler.



Je suis allé les voir et je les ai carrément traités d’imbéciles : « Vous savez ce que signifie cette mascarade? Dans votre grossière ignorance vous êtes en train de signifier aux passants qu’Obama et Hitler c’est du pareil au même. N’est ce pas? Vous n’avez donc rien dans la tête pour en arriver là? En comparant Hitler à Obama, vous êtes en train de minimiser les atrocités qu’Hitler a commises en envoyant des millions de gens se faire brûler dans les fours! Vous pratiquez la désinformation du type fasciste! »

Rarement j’adopte un tel comportement, mais ces gens-là, que je ne connaissais pas, m’ont sorti de mes gonds. Ma femme m’a tiré par le bras et nous a éloignés de cette sinistre mise en scène. Là, nous sommes en Amérique, au Canada particulièrement, mais au Maghreb on se dit qu’ils sauraient apprécier qu’après Georges Bush les Américains aient choisi un président noir. Non, ils le détestent! Pourtant il vient de déclarer, contre toute attente de la part des Israéliens, et contre la politique et les traditions américaines pro israéliennes, que les pourparlers entre Israéliens et Palestiniens devaient se baser sur les frontières de 1967. Le Premier ministre Netanyahou en est tombé de sa chaise. Les médias juifs se sont déchaînés sur Obama en le ridiculisant pour son manque de connaissance : ces frontières n’existent pas, selon eux, et ils citent Harper qui est bien plus intelligent que lui parce qu’il reconnait, en contradiction avec son homologue américain, que ce tracé de 1968 est irréaliste et ne peut former la base des discussions. Mais Obama n’est pas revenu là-dessus, Harper oui.


ahmed II
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 91
Localisation : montréal
Identité métaphysique : spirituelle
Humeur : jovial non évident
Date d'inscription : 25/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum