Les textes et l'Histoire naturelle

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par gaston21 le Lun 12 Mar 2012 - 15:52

Le mythe a certainement pour origine une catastrophe historique. Le déluge apparaît dans d'autres civilisations...Des catastrophes historiques du même genre...Mais y voir un effet de la colère divine est grotesque. Il est zen, le pépé...Il en a tant vu, depuis le début de l'éternité...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Trouvère le Lun 12 Mar 2012 - 16:34

gaston21 a écrit:Le mythe a certainement pour origine une catastrophe historique. Le déluge apparaît dans d'autres civilisations...Des catastrophes historiques du même genre...Mais y voir un effet de la colère divine est grotesque. Il est zen, le pépé...Il en a tant vu, depuis le début de l'éternité...
Gaston, je serais ému de rencontrer papy Eloïm, moi qui n'ai pas connu les miens..

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Opaline le Lun 12 Mar 2012 - 16:49

Anthyme a écrit:Je pense que c’est plus une question de courage que d’honnêteté intellectuelle.
Renoncer au mythe fondateur; c’est renoncer au socle de la tradition religieuse.
Pour les croyants ... comme c’est cette tradition qui les « tient » …… s’ils la perdent : ils tombent.
Une tradition est une croyance mais aussi un lien avec son environnement.
Renoncer à une croyance c'est renoncer au groupe, familial ou culturel , qui la porte .

On ne renonce pas à une tradition du jour au lendemain ;
C'est une lente maturation qui le permet.
Même pour moi qui était non-pratiquante dans une famille non-pratiquante, cela n'a pas été facile .
On ressent un vide abyssal qu'il n'est pas facile de combler de nouveau !
Quand on ne croit plus au Ciel, on reporte son intérêt sur la Terre : c'est l'humanisme .
Mais l'humain est si décevant !

On comble donc un peu avec l'humain (les proches , généralement) mais il reste un vide .

Il faut bien considérer que nous sommes les enfants d'une histoire :
il y a ceux qui nous ont précédés,
il y a ceux qui nous suivront .
Eh bien , ne plus croire , c'est renoncer à tout cela ;
ET ça , c'est très dur !
Alors oui, il faut une bonne dose de courage et une froide lucidité !
Une froide lucidité dont il faut se protéger aussi, si on ne veut pas devenir inhumain !

Car la perte du Ciel et de la Terre pourrait y mener !

.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Sorcière le Lun 12 Mar 2012 - 16:54

Nuage a écrit:"toutes les fontaines du grand abîme furent rompues" (dans le post de Desquestions, extrait des textes bibliques), ce sont des cascades ou des trouées d''eau sur un même flanc de paroi ?

Pour le point de départ de Noé, je ne suis pas sur, c'est a vérifier, mais la montagne sur la quelle, il échoue est nommé. C'est Ararat.

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Anna le Mar 13 Mar 2012 - 12:59

Je me demande pourquoi toutes ces questions...?

Qui, à part CDL, croit à l'historicité de ces catastrophes en les attribuant à la volonté de Dieu ?

Evidemment, toutes ces histoires se sont répétées de génération en génération, mais pas forcément tellement déformées, ce qui serait nier la puissance des traditions orales. Ensuite, les hommes d'Israël, les premiers à croire en un seul Dieu, leur ont attribué une signification qu'ils trouvaient logique. Ce qu'on peut appeler un mythe. Et le fait que d'autres peuples leur aient attribué un autre sens ne change rien à l'affaire.

Tout cela n'est pas la base de la foi des croyants !
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par manuramolo le Mar 13 Mar 2012 - 22:29

Trouvère a écrit:J'ai pris l'exemple du déluge...
Justement ! Qu'il y ait eu une inondation lente ou brutale dans la région, c'est vrai.. mais que TOUS LES HUMAINS aient disparu sauf Noé et sa famille, c'est une connerie..
Vous avez vu la taille des dinosaures ??? Les foutre sur un frêle esquif me paraît exorbitant.. Libre aux gens d'avaler ces salades ! mdr



Sauf que les huamins n'ont pas vécu à la même époque que les dinosaures.
D'ailleurs aucun rexte sacré ne parle d'eux, un oubli de dieu sans doute
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par zizanie le Mer 14 Mar 2012 - 11:14

Les textes ne prévoient pas d'évolution mais une création aboutie et immuable.
Donc les dinosaures sont un non-sens au regard de ces textes.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par zizanie le Mer 14 Mar 2012 - 11:18

Anna a écrit:Je me demande pourquoi toutes ces questions...?

Qui, à part CDL, croit à l'historicité de ces catastrophes en les attribuant à la volonté de Dieu ?

Evidemment, toutes ces histoires se sont répétées de génération en génération, mais pas forcément tellement déformées, ce qui serait nier la puissance des traditions orales. Ensuite, les hommes d'Israël, les premiers à croire en un seul Dieu, leur ont attribué une signification qu'ils trouvaient logique. Ce qu'on peut appeler un mythe. Et le fait que d'autres peuples leur aient attribué un autre sens ne change rien à l'affaire.

Tout cela n'est pas la base de la foi des croyants !
Ce qui revient donc à dire:
Qui, à part CdL, croit à ce qui est écrit dans la bible puisque rien n'est historique, même la vie de Jésus n'est pas historique. Tout est métaphorique ... mais dans quel but?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Nuage le Mer 14 Mar 2012 - 12:42

Moi, je crois à ce qui est écrit dans la Bible, mais pas au pied de la lettre.

Par exemple, 1 jour dans la création n'est pas 1 jour comme nous en avons aujourd'hui, mais comme une période spéciale avec son identité ou ce qu'elle représente.

Je ne pense pas que Dieu s'est adressé à Noé, mais par contre que Noé a bien construit son bateau à l'avance comme s'il avait pressenti ce qui allait arriver, comme quelque chose qu'il devait faire.

En tout cas je ne m'enlève pas cette possibilité.


Dernière édition par Nuage le Mer 14 Mar 2012 - 12:44, édité 1 fois
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Anthyme le Mer 14 Mar 2012 - 12:43

zizanie a écrit:Les textes ne prévoient pas d'évolution mais une création aboutie et immuable.
Donc les dinosaures sont un non-sens au regard de ces textes.
Ce que vous dites est parfaitement fondé.

La question n’est pas là …
Vous écrivez cela car vous négligez caractère « auto-immunitaire » des mécanismes de croyance.

Quand on a un dieu surpuissant dans sa manche … tout devient facile :
J’allais écrire en deux coups de cuillère à pot ! …
En deux ou trois phrases bien assises ; je vous construis un scénario créationniste incluant « une-marche-arrière-dinosaurienne » étayant et consolidant la seule chose de véritablement immuable :
La souveraineté de la femme sur l’animal …
La souveraineté de Zeus sur l’homme … et par délégation déduite …
… la souveraineté de l’homme sur la femme et l’animal.

__________________________________

Autrement plus intéressant est ce que vous observez ensuite …
… qui appelle la question suivante :

« Anna se rend-elle compte qu’elle fauche sous ses semelles ?

… … … …

À mon humble avis ; c’est dans cette direction qu’il faut … « creuser » !



Dernière édition par Anthyme le Mer 14 Mar 2012 - 12:50, édité 1 fois
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Anthyme le Mer 14 Mar 2012 - 12:48


Nos messages se sont croisés, @Nuage !

Parmi les gens qui habitaient au bord du lac submergé, ils devaient être très certainement plusieurs à avoir construit des radeaux ; sans quoi, il n’y aurait pas eu de survivants, et donc personne pour raconter …
… « leur » déluge !

Vous par exemple …
Auriez-vous attendu d’avoir de l’eau au menton pour décider de construire un radeau ?

Non ! Bien sûr que non …
Moi non plus !

En tout cas ; ça aurait été un plaisir de dériver avec vous !

blabla
avatar
Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 896
Localisation : Entre deux mondes
Identité métaphysique : Libre
Humeur : À l’écoute du silence …
Date d'inscription : 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Ling le Mer 14 Mar 2012 - 12:55

Anthyme a écrit:
Parmi les gens qui habitaient au bord du lac submergé, ils devaient être très certainement plusieurs à avoir construit des radeaux ; sans quoi, il n’y aurait pas eu de survivants, et donc personne pour raconter …… « leur » déluge ! blabla

Reste à comprendre d'où viennent tous ces mythes sur les déluges et le couple "primordial" laissé seul vivant de la création.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Déluge#Les_textes_grecs_et_romains

Ce n'est pas faire injure à la raison que de se poser cette question. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Nuage le Mer 14 Mar 2012 - 12:58

Anthyme a écrit:Nos messages se sont croisés, @Nuage !
Oui j'ai vu ça !

C'est gentil Anthyme, cela aurait été partagé.

Vous m'excuserez, je n'ai pas eu le temps de vous répondre hier.

Sinon pour le bateau ou radeau, effectivement je n'aurais pas attendu le dernier moment, et des fois le temps dans l'atmosphère ça se sent, comme à plein nez quand on sens l'orage noir et lourd arriver avant qu'il soit là, comme les giboulée de mars, ça se sent arriver même quand c'est pas les dates.
Alors quelque chose de cette ampleur, ça devait suenter en atmosphère bien à l'avance en voyant les choses "tourner" différemment.
Et puis si cette personne est respectée pour ce qu'elle est et que moi je ne sens pas, ben j'suis pas fou, je suis, je fais pareil.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par Nuage le Mer 14 Mar 2012 - 16:32

Merci Stirica pour le lien.

Pour ce qui est du déluge de la Bible, et "toutes les fontaines du grand abîme furent rompues", une fontaine c'est une sortie d'eau vive de la "terre" où l'on peux se ressourcer.

Et du coup je voyais ça plus sur un flanc de paroi, comme plein de trouées d'eau naturel qui auraient été dispatché à différentes hauteurs le long de celle-ci et s'étalant aussi sur la largeur.
Et qu'avec toute la pluie, soit celles-ci à l'intérieur de la roche auraient éclaté du fait de l'afflux trop important en même temps dans les conduits de source, soit que les ravines auraient emporté une partie de ce flanc de paroi, ou même les deux. En tout cas quelque chose d'impressionnant et exceptionnel pour écrire "toutes les fontaines du grand abîme furent rompues".

Ce qui suggère un déversement frénétique d'eau par ces fontaines rompues, en plus de la pluie abondante tombant du ciel.

blabla


Dernière édition par Nuage le Mer 14 Mar 2012 - 16:45, édité 3 fois (Raison : rajout dernière phrase + orthographes)
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les textes et l'Histoire naturelle

Message par manuramolo le Mar 20 Mar 2012 - 15:13

la théorie du météorite responsable de l'extinction des dinosaures me sembme plausible.
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum