La focalisation

Aller en bas

La focalisation Empty La focalisation

Message par bulder le Lun 21 Avr 2014 - 21:42

Quelle idée avez vous de ça ? quelle sont les techniques et les résultats, tous les débats sont les bienvenues

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:00

Ah, je viens de voir.

Bon... c'est pas de la psychologie alors ?

C'est tout ? -As-tu vu le thème global ? -C'est interprétation libre, et en plus, dans le thème super-global des croyances.

En es-tu bien certain ? -S'agissant d'un thème libre (sous contrainte de croyance), c'est à toi de développer ton idée !..

Chose que tu as parfaitement fait dans tes posts !


Penses donc bien au thème global, si c'est ça que tu veux - et essaie d'étayer ta vision.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Lun 21 Avr 2014 - 22:14

Pour moi ça consiste à imaginer un élément positif pour que cet élément se matérialise et devienne réalité. Par exemple je m'imagine dans un lieu de vacance avec la plage, mes amis, le soleil brille, la durée du séjour ne se termine jamais.

Il semblerais que cela se produise prochainement, sauf que très souvent les délais d'attentes sont long, et certaines focales ne se produisent jamais. Je crois qu'on ne focalise pas assez souvent l'élément précis en résistant aussi lorsque ça se dessinait.

des micros pensées (elles aussi proviennent d'ancienne focales pensée) viennent déranger la chose ce qui par reflex nous fait lâcher l'imagination.

Je crois qu'on focalise constamment que ce sois positif ou négatif, et que tous ces éléments additionnés nous mène vers le résultat de cet assemblage. Je tiens en compte aussi ce que le subconscient contient depuis notre naissance.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:18

Ok,

je suis allé prendre une petite cigarette.

D'après que je vois de tes posts, c'est l'orientation psy - tu bénéficies normalement d'une section idoine.


Ne crains rien, ne te laisses pas impressionner par le thème de la psychologie.

Si ça peux te rassurer, j'ai mis approximativement 1 année pour comprendre qu'il y avait autre chose que les threads et la confrontation dans la vie...

Je te conseille de demander un déplacement du thème dans la section adéquate - ou, si l'administration est trop occupée, d'en re-créer un nouveau au bon endroit.


Edit:
Peut-être que je t'ai trop tendu la main - je te croyais plus sûr. Ecoutes, je le sens pas, ça va partir en décadence.

C'est quoi, la focalisation ??-Dis nous ce que tu sais ! Essaie de reprendre le post où tu m'a dit que cela partait d'un champ large, il était très bien, ce post. Si tu ne sais pas comment l'envelopper, prends-le tel quel.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Lun 21 Avr 2014 - 22:20

-C'est interprétation libre, et en plus, dans le thème super-global des croyances.

Oui dans le libre, tu le voyais où ? Psychologie, oui et non, tout est permis, même déborder

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:25

Tu as raison.

C'est toi qui l'as créé, tu peux assumer.

Mais introduis-nous au moins comment t'es venue cette idée !

Tu veux que je reprenne ton post, je vais me gêner  sourire - pour le contexte du thème, bien entendu.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:28

Alors voilà le premier échange complet débutant l'idée de la focalisation, très bien argumenté par notre cher Bulder, dans un thème adjacent:
bulder a écrit:
-Ah oui? Et si tu focalise tes deux yeux sur de la mouise, alors qu'un diamant se trouve à côté, comment fais-tu pour voir le diamant ?

Je vois pas pourquoi j'irais focaliser de la mouise alors que je choisi ce que je veux focaliser. donc je focalise le diamant et si je tombe vraiment sur une mouise, c'est que j'ai pas suffisament fais le ménage dans toutes mes focales.

Ah oui quand je parlais d'attraction et de focale, ce n'est pas avec les yeux mais avec les images mentales  sourire Ca arrive aussi de focaliser avec les yeux, on place une image (imaginée) en face de soi (ça dépends des méthodes de chacun)

bulder a écrit:J'ai une théorie sur la focalisation, sauf que je risque de me prendre un gros HS donc je préfère éviter, mais ça me plairais d'en débattre. Peut être un RDV sur un autre sujet ?.

Oui la focalisation est aussi lié à l'adoration car quand on adore, on est comme focalement lié obsessionnellement à cette adoration sauf que pour étayer le concept général en incluant aussi les points divergents, un sujet complet aurait mieux sa place.

Je suis pas père, mais je sais que j'adore mes enfants sans limite. Dans le concept de l'adoration on trouve aussi le soumis/dominé ainsi que le point moral de l'idolâterie (les conséquences néfastes en rapport avec le bien-être de l'humanité)
Bon alors, si tu as la théorie, montres nous comment tu la construit. Comme tu es dans interprétations libres, il te suffit de prendre ton propre raisonnement, rien d'autre (à moins de références, bien-sûr).
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:32

Ceci dit, je te laisse tout ton temps pour construire en paix.

Moi, je dois aller me coucher.

À demain!
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Lun 21 Avr 2014 - 22:42

J'ai retrouvé ton post d'origine
Il faut bien se dire que ce que le coeur ne voit pas, n'est généralement pas focalisé très longtemps - qu'il s'agisse de l'optique réelle, ou d'une optique mentale.

Oui le coeur fait tout, c'est pour ça que même dans un coeur malade (pas dans le sens abimé) les focales des malades font agir dans une direction de malade. Tandis qu'un bon coeur donne des éléments positif pour sois et autruit

La focale ne sais pas si s'est bien ou pas, elle est juste focale, et se réalise sous l'aspect qu'elle est.

le thème super-global des croyances.
si tu crois pas en ce que tu focalise comment peux tu focaliser ? j'ai mis dans croyance, par hazard car j'ai vu le libre et puis ça tombe dans croyance, tant mieux car je reconnais le sujet comme tel. Mais si le sujet vas dans une autre section aucun soucis  sourire

Edit : Merci bonne nuit

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:49

Et ben tu vois!

(J'ai quand-même gardé un oeil déconnecté, pour voir si tu t'en sortais.)

Ta deuxième section est pertinente.

Mais alors, penses-tu que le coeur précède la focalisation ? Simple question.


N.B.:
Post d'origine, post d'origine... je serais extrêmement étonné d'avoir utilisé le terme de focalisation en premier ! Mais peut-être que je me trompe.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Lun 21 Avr 2014 - 22:56




Bon, désolé à tous - il va falloir effectuer un compte à rebours de ici à en haut dans un premier temps. Bulder veut le post d'origine de la focalisation - le voici:
Bulder a écrit:On fonctionne par attraction, lorsqu'on focalise sur un élément on a de grandes chances de le trouver ou du moins un début de réponse.

les chercheurs ont focaliser pour mener à bien leur travaux, ils ont trouver une piste. S'ils ferment le dossier définitivement et se focalisent sur une autre mission, alors ce début sera définitivement fermé on prendra comme référence, le big bang comme début. Jusqu'au jour ou un autre chercheur ré-ouvra le dossier et continuera les recherches, on aura la suite.
- c'est le thème "...adoration..." toujours sous croyances/interprétations libres.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Lun 21 Avr 2014 - 23:15

Mais alors, penses-tu que le coeur précède la focalisation ? Simple question.

Je crois que le coeur précède, et donne la substance à ce qui est focalisé. Lorsque l'action se réalise on ressens une satisfaction ou une déception, nos émotions (du résultat) rejoigne le coeur qui re-créera une nouvelle focale (quasi identique à la précédente ou une suite de ce qu'elle est.) Et ainsi de suite.

Les variances des focales entre-elles dans un cas d'une déception précédente sont redéfinis par le mental en s'imaginant redonner la satisfaction par le biais de ce qui nous semble être la solution.

Edit oui t'a retrouvé mon post d'origine, j'avais oublié comment ça commencé

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Mar 22 Avr 2014 - 2:16

Un peu insomniaque, moi.
Pas de problème pour l'oubli.
bulder a écrit:
Mais alors, penses-tu que le coeur précède la focalisation ? Simple question.

Je crois que le coeur précède, et donne la substance à ce qui est focalisé.
Ouais... mais alors attention:
tu dis que le coeur précède, puis à ce qui est focalisé. Tu vas me dire qu'on focalise toujours sur quelque chose, mais en mental, est-ce que c'est aussi le cas ?
Ca voudrai dire que notre coeur nous oblige à boire - comme dans Tristan et Iseult - une sorte de filtre [d'amour]* "à contre-coeur", très précisément, la plupart du temps ?
*sens large: qui relie.
J'aime beaucoup ton aspect qui donne substance - mais je crois qu'il y a une contradiction entre "précède" et "est focalisé", ça entend qu'un chose est déjà focalisée mais est quand-même précédée...

Je crois que tu as voulu dire que le coeur "prime".
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par mirage le Mar 22 Avr 2014 - 3:53

bulder a écrit: Je crois qu'on ne focalise pas assez souvent l'élément précis en résistant aussi lorsque ça se dessinait.

des micros pensées (elles aussi proviennent d'ancienne focales pensée) viennent déranger la chose ce qui par reflex nous fait lâcher l'imagination.


Pour rester abstrait; question de temps, d’énergie et finalement de choix plus ou moins opportuniste ?

Et pour être concret, je postule que focaliser sur un élément; positif ou négatif, n’épuise pas l'esprit mais l’ennuie.
alors que de tenter de focaliser sur un élément positif et négatif en même temps demande beaucoup plus de ressource il me semble (ce qui est bien dommage, car multiplier les focals ouvre la voie a l’opportunité; d'une occasion par exemple).
Comme prendre le terme "élément" et l'étendre au terme de "but". multiplier et/ou jongler avec les focals pour maintenir le cap vers ce but me semble encore plus ardu.
mirage
mirage
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4829
Age : 37
Localisation : Marseille
Identité métaphysique : Oh Papy, tu nous a déja oubliés ?
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Mar 22 Avr 2014 - 18:38

Mirage a écrit:Et pour être concret, je postule que focaliser sur un élément; positif ou négatif, n’épuise pas l'esprit mais l’ennuie.

Je vois pas en quoi ça l'ennui, l'esprit est neutre et récepteur, et selon comment on interprète les intrusions, il y'a de l'ennui

Mirage a écrit:alors que de tenter de focaliser sur un élément positif et négatif en même temps demande beaucoup plus de ressource il me semble
Oui car on focalise 2 éléments plutôt qu'un seul, le négatif fatigue car on le reconnais de suite et un mécanisme de défense s'enclenche. Quel intérêt de focaliser du négatif à part se faire du mal ? J'ai surement pas compris là où tu voulais en venir

Mirage a écrit:multiplier et/ou jongler avec les focals pour maintenir le cap
Quand on a une finalité qui de principe amène le tout, alors on a qu'une seule focale.

Une focale n'a pas de taille en sois, selon comment on la remplie, ça peux être une focale regroupant le tout. En pratique regrouper le tout en une seule focale peut paraitre illusoire, rien n'empêche de regrouper 2 focales en 1, puis 3 focales en 1 et ainsi de suite.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Mar 22 Avr 2014 - 19:20

Courvoisier a écrit:Ca voudrai dire que notre coeur nous oblige à boire - comme dans Tristan et Iseult - une sorte de filtre [d'amour]* "à contre-coeur", très précisément, la plupart du temps ?
*sens large: qui relie.

Focaliser à contre coeur ? oui et pas sans le vouloir, on a une sorte de balance contenant le négatif et le positif.

Admettons j'ai un projet et après plusieurs jours de déboire j'abandonne, je me dis "j'en suis pas capable". au fond je le veux, je donne comme ordre à mon coeur que je ne suis pas capable de réaliser ce projet, le coeur conserve cela pour la suite. Et toute la vie nous agissons ainsi. Même pour les plus petite chose. L'inversement marche pareil, j'ai réussis, j'ai donné l'ordre à mon coeur que je suis capable pour cette chose. (Et ainsi de suite)

Lorsque je regarde un film, je vie un réel instant présent, aucune pensée ne viens, aucune question, je me laisse aller, je focalise ce film, il me transmet des émotions, et si une pensée arrive, je décroche durant 5 ou 10 secondes. Donc la pensée intrusive nous sors de l'état présent. A la fin du film les focales de ce film sont questionnés (ou pas) j'aime ou j'aime pas telle situations et cela va au coeur, qui ressortira au moment besoin à telle circonstance.

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par AC* le Mar 22 Avr 2014 - 22:59

bulder a écrit:Admettons j'ai un projet et après plusieurs jours de déboire j'abandonne, je me dis "j'en suis pas capable". au fond je le veux, je donne comme ordre à mon coeur que je ne suis pas capable de réaliser ce projet, le coeur conserve cela pour la suite. Et toute la vie nous agissons ainsi.

Oui, et j'en sais quelque chose: C'est ce que l'on appelle la peur du succès.
bulder a écrit:
Même pour les plus petite chose.

Oui, pas de laisser-aller dans les petites choses. Estragon à Vladimir, dans En attendant Godot (Beckett).
bulder a écrit:L'inversement marche pareil, j'ai réussis, j'ai donné l'ordre à mon coeur que je suis capable pour cette chose. (Et ainsi de suite)
Je crois qu'on peut inverser la tendance que tu as précitée en vivant au présent, car c'est le temps où nous avons prise (comme par hasard); le problème est que... certains ont peur du présent... une impression de vide, parfois.
bulder a écrit:
Lorsque je regarde un film, je vie un réel instant présent, aucune pensée ne viens, aucune question, je me laisse aller, je focalise ce film, il me transmet des émotions, et si une pensée arrive, je décroche durant 5 ou 10 secondes. Donc la pensée intrusive nous sors de l'état présent. A la fin du film les focales de ce film sont questionnés (ou pas) j'aime ou j'aime pas telle situations et cela va au coeur, qui ressortira au moment besoin à telle circonstance.
Je crois que tu pourrais largement développer ce dernier point, à savoir:
sont-ce vraiment tes "focales" que tu questionne, et non les pensées intrusives ?

Tu vois! Je t'avais bien prévenu que cela reprendrait une tournure largement plus psychologique que de croyance... à mon avis, demander un déplacement du thème ne serait pas une mauvaise idée. Histoire de s'adresser aux bonne personnes.
AC*
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

La focalisation Empty Re: La focalisation

Message par bulder le Mar 22 Avr 2014 - 23:56

ACourvoisier a écrit:le problème est que... certains ont peur du présent... une impression de vide, parfois.
A moins d'être confronté à une situation de peur, je vois pas comment avoir peur, car le présent est dénué de question, et de pensée, il est dans le laissé allé et l'observation sans jugement.

Admettons tu sors et tu vois un accident, la peur monte, tu reçois des alertes, des souvenirs font surface, tu est dans le passé, tu cherche une réponse en imaginant des hypothèses, tu est dans le futur. tu n'est plus dans le présent, ton mental a pris le dessus.

Même situation tu l'observe l'accident, la peur monte, tu ne la juge pas, ton mental reste au repos, car rien ne viens, aucune pensée, aucun jugement, tu observe, tu laisse la peur retomber d'elle même, tu est toujours dans le présent.

sont-ce vraiment tes "focales" que tu questionne, et non les pensées intrusives ?
Hmm je sais pas, je crois que c'est l'image que t'a de cette focale qui est questionnée, et de là viennent les pensées pour donner des indices pour le raisonnement. Mais rien n'empêche qu'après tu te questionne du pourquoi de cette intrusion. Une double ballade, (2ème couche de pensées par dessus la 1ère)

bulder
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 495
Localisation : paris
Identité métaphysique : amoureux
Humeur : bonne
Date d'inscription : 15/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum